Japon: rejets atmosphériques radioactifs à la centrale nucléaire de Tsuruga  09/05/2011


La centrale nucléaire de Tsuruga
Des rejets atmosphériques radioactifs ont été détectés à la centrale nucléaire japonaise de Tsuruga située à 200 km de Tokyo, dans l'ouest de l'île de Honshu, a annoncé lundi l'agence Kyodo se référant à la société énergétique Japan Atomic Power Co (JAPC).
Le 2 mai dernier, les autorités locales ont fait état de l'augmentation des niveaux de radioactivité dans l'eau de refroidissement du 2e réacteur à la centrale de Tsuruga. Le personnel de la centrale a arrêté le réacteur. Toutefois aucune fuite de radiations n'a été détectée en dehors de la centrale, selon JAPC.
Une série d'accidents survenus dans la centrale japonaise de Fukushima-1 après le séisme dévastateur et le tsunami du 11 mars dernier a provoqué plusieurs fuites radioactives sur le site. Les autorités ont entamé l'évacuation de la population vivant dans un rayon de 20 km autour de la centrale. Des traces de césium et d'iode radioactifs ont été détectées dans le sol, l'eau de mer et les denrées alimentaires.
Les répliques du 7 avril ont provoqué une légère fuite d'eaux radioactives à la centrale nucléaire d'Onagawa.

http://fr.rian.ru/ http://fr.rian.ru/


Commentaires

1.Posté par xochipelli le 09/05/2011 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

- 9 mai 2011: L’ADN d’AREVA est transparent, dixit Anne Lauvergeon, présidente du directoire d’AREVA, au Council for Foreign Relations, un des bras du Nouvel Ordre Mondial. Dans cette vidéo, en date du 4 mai 2011, Anne Lauvergeon présente sa multinationale AREVA, aux membres du CFR, un des bras du Nouvel Ordre Mondial. Le début de cette vidéo est franchement hilarant: Anne Lauvergeon est présentée comme la présidente d’une multinationale d’une centaine d’entreprises impliquées dans le « nuclear and green power ». Nous l’aurons tout de suite compris: AREVA, composante essentielle du gang nucléaire (et le disséminateur du plutonium civil dans l’atmosphère, dans les eaux et dans les sols), est impliquée dans le Vert, dans la puissance verte, dans la réduction des émissions de dioxyde de carbone, pour sauver la Planète, bien sûr, d’un terrible réchauffement anthropique et ce grâce à l’énergie nucléaire!! Rappelons que le Council for Foreign Relations travaille main dans la main avec la Commission Trilatérale et le Groupe Bilderberg pour fomenter la démocratie sur Terre et amener le bonheur à tous les peuples de cette petite planète en instaurant un Nouvel Ordre Mondial avec une monnaie unique, un gouvernement unique, etc.

Dans cette vidéo, nous apprenons qu’Anne Lauvergeon, lorsqu’elle créa son AREVA, « a intégré dans l’ADN de cette multinationale, la sûreté, la sécurité et la transparence. » C’est tout simplement émouvant: l’ADN d’AREVA est transparent!!!! Et Madame Lauvergeon de préciser ensuite qu’il n’y pas encore de décès suite au désastre de Fukushima. Evidemment, il n’y en aura pas, comme à Tchernobyl, et l’Académie Nationale des Sciences des USA (qui affirme que Tchernobyl en 2004 avait déjà provoqué la mort de près d’1 million de personnes) devrait sans doute être dénoncée aux Autorités pour terrorisme domestique! Nous apprenons également que les leçons de Fukushima ont été apprises: TEPCO aurait du positionner son générateur au diesel en hauteur et non pas au niveau de la Vague. O combien technique: il aura fallu attendre 40 ans et un tremblement de terre de 9.1 pour s’apercevoir que le générateur de secours d’un réacteur nucléaire devrait être placé en hauteur et non pas dans les vagues. Citoyens, citoyennes, dormons en paix: l’industrie nucléaire veille en toute transparence sur notre sécurité.

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves

VIDEO
| 18/11/2014 | 1169 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
| 16/11/2014 | 1718 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 179


Commentaires