Israël va fermer les bureaux d'Al Jazeera  06/08/2017

Israël va fermer les bureaux d'Al Jazeera











Israël a annoncé le 6 août son intention de fermer les bureaux dans le pays de la chaîne d'information qatarie Al Jazeera, accusée par les autorités de se livrer à des incitations à la violence, a annoncé le ministère israélien des Communications.

Israël accuse depuis des années Al Jazeera de partialité dans sa couverture du conflit qui l'oppose aux Palestiniens. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou avait annoncé à la fin du mois de juillet qu'il voulait expulser la chaîne Al Jazeera, accusée d'attiser les tensions autour des lieux saints de Jérusalem.

Le ministère israélien des Communications va ainsi demander l'annulation des accréditations des journalistes de la chaîne qatarie, ainsi qu'un arrêt des liaisons par câbles et par satellite de la chaîne, a-t-il précisé dans un communiqué.

Une procédure va être également engagée par le ministre de la Sécurité intérieure en vue de la fermeture des bureaux de la chaîne.

Les autorités israéliennes vont en outre tenter de limiter les capacités de transmission de la chaîne via satellite qui permettent à la majorité des téléspectateurs de la communauté arabe israélienne d'avoir accès à Al Jazeera, a ajouté le ministère des Communications sans donner d'autres détails.

La chaîne de télévision qui diffuse largement à l'international a dénoncé cette mesure g«rave (...) de la part d'un Etat qui prétend être la seule démocratie du Moyen-Orient» et a annoncé à l'AFP qu'elle allait la contester en justice.

«Ces derniers temps, presque tous les pays de la région notamment l'Arabie saoudite, l'Egypte et la Jordanie sont parvenus à la conclusion qu'Al Jazeera incitait au terrorisme et à l'extrémisme religieux, qu'il était aberrant dans ces conditions que cette chaîne continue à émettre» à partir d'Israël, a ajouté le ministre.

Ayoub Kara, un proche du Premier ministre israélien a accusé Al Jazeera d'être «devenue le principal outil de Daesh, du Hamas, du Hezbollah et de l'Iran».

Il a aussi accusé Al Jazeera d'avoir «incité à la violences ce qui a provoqué des pertes parmi les meilleurs de nos fils», en faisant allusion aux deux policiers israéliens tués le 14 juillet aux abords de l'esplanade des Mosquées dans la vieille ville de Jérusalem par trois arabes israéliens.

Cette annonce frappant les locaux d'Al Jazeera en Israël survient après environ deux semaines de tensions autour de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville occupée et annexée par Israël, où l'Etat hébreu avait installé un nouveau dispositif de sécurité, suscitant la fureur des Palestiniens.

Après d'intenses pressions internationales, Israël a fait machine arrière et démonté les derniers éléments de ce dispositif controversé.

Le 5 juin dernier, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar qu'ils accusent de soutenir le terrorisme mais surtout de se rapprocher de leur grand rival régional, l'Iran.

L'accès à la chaîne Al Jazeera, fondée il y a plus de 20 ans par le gouvernement du Qatar, a été bloqué dans ces pays. Ils lui reprochent une orientation «islamiste». Ils ont également demandé au Qatar de fermer purement et simplement cette chaîne d'information, une demande jugée inacceptable par le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme car compromettant la liberté d'information.

Al Jazeera dispose de près de 80 bureaux à travers le monde et diffuse dans plusieurs langues.

Al Jazeera dénonce la décision d'Israël, va la contester en justice (responsable)

La chaîne de télévision Al-Jazeera du Qatar dénonce la décision du gouvernement israélien de fermer ses bureaux et va la contester en justice, a annoncé dimanche un responsable de la chaîne.
"Al-Jazeera dénonce cette mesure de la part d'un Etat qui prétend être la seule démocratie du Moyen-Orient", a déclaré à l'AFP ce responsable, ajoutant que la chaîne va contester en justice cette mesure, qu'il a qualifiée de "grave".
"Al-Jazeera suivra le dossier via des procédures légales et judiciaires appropriées", a-t-il dit.
Israël a annoncé dimanche son intention de fermer les bureaux d'Al-Jazeera, accusée par les autorités de se livrer à des "incitations" à la violence, a annoncé le ministère israélien des Communications.
Israël accuse depuis des années cette chaîne de partialité dans sa couverture du conflit qui l'oppose aux Palestiniens. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait annoncé fin juillet qu'il voulait expulser Al-Jazeera, accusée d'attiser les tensions autour des lieux saints à Jérusalem.
"Israël prétend qu'il est le seul Etat démocratique du Moyen-Orient et s'en vante, mais il suit, par sa décision, celle de pays dictatoriaux qui ne reconnaissent pas la liberté d'expression et la liberté d'information", a souligné le responsable d'Al-Jazeera.
Il s'est étonné de voir le ministère israélien des Communications justifier la décision contre sa chaîne par des arguments utilisés par les "pays du blocus que sont l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte".
Ces pays ont rompu le 5 juin avec le Qatar en l'accusant de soutenir le "terrorisme" et exigent entre autres pour normaliser leurs relations la fermeture d'Al-Jazeera.
Le ministre israélien des Communications a motivé sa décision par le fait que "ces derniers temps, presque tous les pays de la région notamment l'Arabie Saoudite, l'Egypte et la Jordanie, sont parvenus à la conclusion qu'Al-Jazeera incite au terrorisme et à l'extrémisme religieux". "Il était aberrant dans ces conditions que cette chaîne continue à émettre" à partir d'Israël, a ajouté le ministre, Ayoub Kara.
Le responsable d'Al-Jazeera a contesté les accusations israéliennes de partialité dans la couverture des évènements autour des lieux saints de Jérusalem.
"Notre couverture des évènements dans les territoires palestiniens est professionnelle et objective et les Israéliens l'ont reconnu plus d'une fois car nous sommes soucieux de présenter les opinions et leurs contraires", a-t-il dit.

https://francais.rt.com/international/41745-israel-va-fermer-bureaux-al-jazeera
https://www.lorientlejour.com/article/1065976/al-jazeera-denonce-la-decision-disrael-va-la-contester-en-justice-responsable.html

Commentaires

1.Posté par Tata le 07/08/2017 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ainsi mieux nous faire croire qu'Al-Jazeera est un média alternatif contre "l'impérialisme", laissez-moi rire. Si le Qatar serait un véritable ennemie, il n'y aurait déjà plus de Qatar en colonies israéliennes qu'est la France. Aujourd'hui le Qatar est méchant pour des alliances de circonstance. Alors que ce meme rapprochement a été fait par le passé et toujours d'actualité par Oman, sauf que l'emplacement du Qatar proche de la région chiite du Golfe en terre d'Arabie ou de Bahreïn. Le plan marche à merveille. La partition de l'Irak et du Sham, du Hijaz, du Yémen ne sont que des avertissements aux destin de l'humanité.

2.Posté par AS le 07/08/2017 23:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le qatar sous embargo, paie la somme de 222 millions pour un bresilien pour aider la france-israel dont l'economie et le tourisme sont morts du fait des attentats franco-israeliens repetes...

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires