Israël réclame l'indemnisation des juifs «expulsés» des pays arabes, dont le Maroc  21/01/2020

Israël réclame l'indemnisation des juifs «expulsés» des pays arabes, dont le Maroc






















Des documents rapportés par des médias israéliens révèlent que Tel Aviv continue de recenser et d'estimer les biens laissés par des juifs dans leurs pays d'origine, dont le Maroc, accusant ces nations d'avoir «expulsés» leur ressortissants de confession juive. Des demandes d'indemnisation qui restent injustifiées selon des Marocains de confession juive.

Dans le cadre de ses projets visant les juifs séfarades, Israël compte aller jusqu’au bout dans ses demandes d’indemniser ceux qui ont été, selon Tel Aviv, «expulsés» des pays arabes dans les années 1940 et 1950.

En ce mois de janvier, la Bibliothèque nationale d'Israël a commencé à publier des histoires orales de l'initiative «Sephardi Voices», destinée à documenter et à préserver les histoires de vie des Juifs qui vivaient dans les pays arabes et islamiques. Des témoignages dans lesquels certains reviennent sur les conditions de leurs départs et ce qu'ils ont laissé derrière eux.

Le mois dernier, un rapport exclusif révélé par le média israélien Israel Hayom a révélé la première estimation de la valeur des biens que les Juifs auraient été «contraints de laisser derrière eux lorsqu'ils ont été expulsés». Un montant qui se chiffre actuellement à 150 milliards de dollars. De plus, Israël continue, selon la même source, à recenser ces biens.

Des revendications qui étonnent au Maroc

Au Maroc, les accusations d’Israël ne laissent pas les juifs du royaume indifférents. Jacky Kadouch, président de la communauté israélite de Marrakech, considère que les demandes israéliennes sont «complètement absurdes». «Demander une quelconque indemnisation n’a pas de sens», souligne-t-il auprès de Yabiladi, rappelant que «les juifs du Maroc n’ont jamais été spoliés de leurs biens».

«La preuve : ceux dont les parents ou les grands-parents sont partis en Israël avec des titres de propriétés, ont pu revenir au Maroc et récupérer ces biens. Ceux qui ont décidé de ne pas revenir et qui ont abandonné, nous n’allons pas les chercher pour leurs affaires», ajoute-t-il.

Le président de la communauté israélite de Marrakech rappelle, à cet égard, avoir personnellement «aidé des juifs» venus récupérer les biens de leurs parents au Maroc. «Ils avaient réussi à mettre les titres de propriétés à jour mais ils avaient justement des papiers en règles, comme des certificats signés par des adouls ou des rabbins et ils n’avaient qu’à suivre les démarches», nous informe-t-il.

«Le Maroc n’a rien spolié à personne. Il n’a jamais, non plus, renvoyé ou expulsé ces gens. Ces derniers sont partis volontairement, tout le monde connait l’histoire.»
Jacky Kadouch

«Le Maroc est certainement le pays où il n’y a pas eu d’expulsion ou de pression. Au contraire, les Marocains étaient tristes de voir leurs compatriotes de confession juive partir», conclut-il.

La position de Jacky Kadouch, partagée par d’autres membres de la communauté juive au Maroc, rejoint celle exprimée déjà en mars dernier par la Fédération canadienne des séfarades qui avait défendu le Maroc. Son président, Avraham Elarar, avait affirmé qu’Israël «accuse injustement le Maroc pour un crime qu’il n’a pas commis». Il avait également déclaré, dans une tribune, que les demandes de Tel Aviv «intentionnelles ou par inadvertance, placent le Maroc sur le même banc des accusés que l’Iraq et l’Égypte», ce qui affaiblit surtout ces revendications».

C’est en janvier 2019 qu’Israël a exprimé, pour la première fois, son intention d’exiger des remboursements atteignant les 250 milliards de dollars de sept pays arabes, dont le Maroc, en plus de l’Iran pour compenser la valeur des biens de juifs ayant quitté ces pays-là depuis 1948.

Dans une pétition parue le même mois, des chercheurs, des intellectuels, des artistes et des acteurs de la société civile au Maroc avaient dénoncé un «révisionnisme et une falsification de l’histoire par Israël».

Photo: Arrivée de familles juives marocains au port de Haïfa dans les années 1950. / DR

https://www.yabiladi.com/articles/details/88009/israel-reclame-l-indemnisation-juifs-expulses.html%C2%A0%C2%A0

Commentaires

1.Posté par Caplan le 21/01/2020 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben c'est sur, il ne restera pas de "sequelles"

2.Posté par maknine le 21/01/2020 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais ils sont cullotés ces malades, alors qu'ils commencent à indemnisés les palestiniens, ensuite la France, ...Bande de tarés

3.Posté par YYY le 21/01/2020 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les "juifs arabes" comme ceux sur la photo ont été massacrés par les sionistes eugénistes Nazi Allemand et Khazar ,des Rom Européens...
Et voilà que les voleurs usurpateurs eugénistes se lamentent, pleurnichant...lamentable.

Ashera et Ell veut taxer les "juifs arabes"...( les marocains lambda n'ont pas grand chose, ils sont pauvres pour la plupart )

4.Posté par AKIRA le 22/01/2020 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est incroyable, Mohamed 5 a protéger les juifs des nazis pendent la guerre, et ces même juifs demande des dommages et intérêts au Maroc...
on aurais du les laisser se démerder entre eux...

5.Posté par Mourad le 22/01/2020 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez à ce lien tout est là.
Ils sont à l'origine de plusieurs faits et crimes à travers le monde.
ils oublient facilement leurs méfaits et ont le culot de les faire endosser par d'autres.

Voici un écrit qui relate les faits d'un agent du Mossad au Maroc et qui est à l'origine de la fuite des juifs du Maroc de connivence avec les autres escrocs juifs installés en Israel. ( faire fuir les juifs du Maroc vers la terre promise disent-ils, plutôt les terres volées.)
Cette opération a été faite avec la bénédiction de Hassan II c'est pourquoi ce roi en retour de son action au profit des voleurs de terre, eut des jardins et rue en Israel qui portent son nom.

https://rami.tv/fr/alaouites/hassan2/mossad.htm

6.Posté par Moi le 22/01/2020 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ne peuvent rien tirer du Maroc parce que dans la ville ou je suis ily ´a encore des villas fermées sans occupants appartenant aux juifs qui ont quitté le Maroc en 48

Le gouvérnement Marocain a eu l´intélligence de ne confisquer aucune maison ou férme ayant appartenue á un juif ou qui conque qui a quité le pays et qui avait la nationalité Marocaine .

j´ai un ami entrepreneur qui est allé au cadastre histoire de donner un pot de vin et de récupérer ces maisons qui sont au nombre je crois de 13 , sur toute la ville d´Oujda et en plein centre .

la réponse qu´il a eu est :

si tu connais les propriétaires en France ou en Israel , tu y va tu nous raméne un certificat de vente , et le bien est a toi ! autrement il n ´y a aucune solution !


sur la ville d´oujda ces maisons sont en plein boulevard entre deux immeubles ....elle gachent la vue parce que vraiment délabrées et sans entretien aucun depuis 1948 ....mais pérsonne n´y touche .

y´en a meme une qui est adossé au grand comisariat centrale !

donc les juifs ils peuvent courir pour cela ils n´auront rien !

les biens qui ont étés confisqués et nationalisés aprés l ´indépendance furent ceux des gens qui avaient la nationalité Fran§aice pendant le protectorat Fran§ais !

c´est a dire la confiscation etait liée á la nationalité pas á la religion , par contre ceux qui avaient la nationalité Marocaine leurs biens éxistent encore .

et dans cette nationalisation il y avait beaucoups de fran§ais de souche , de juifs et musulmans fran§ais dont beaucoups issues de l´algérie fran§aise....... parce que la nationalité algérienne n´existait pas á l´epoque ...

ceux lá ont vu leurs férmes , terres villas ..... confisqués parce qu´ils etait de nationalité fra$aise , et pas parce qu´ils etaient juifs ou algériens ! donc ils ont fait les frais de la nationalisation .

Israel essayes de tourner cela en confiscation liée á la persécution des juifs ce qui est totalement faux , et ils vont se casser les dents dessus !

d´ailleurs pas mal de juifs sont revenus ces derniéres années liquider des biens que leurs parents avaient laissés en partant pour Israel .

7.Posté par Moi le 22/01/2020 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Mourad

Ahmed Rami a participé au coup d´état avorté contre l´avion de Hassan 2 en 73 .

il vit depuis en suéde parce que condamné á mort a cause du massacre qu´ils ont commis lui et ses amis sur la population civile innocente á l´aéroport de rabat quand ils ont mitraillé la salle de récéption croyant que Hassan 2 s´y etait réfugié .

ce monsieur a donc la gorge sérré parce qu´il sait que quoi qu´il fasse il ne pourra retourner au Maroc ..... cela fait presque un demi siécle qu´il invente des histoires sordide sur le Monarque Hassan 2 .

c´est la dérniére pérsonne a croire concérnant Hassan 2 .
,
la vraie histoire est que Hssan 2 quand il a vu que les juifs allaient partir avec sa bénediction ou sans , a cause des préssions qu´éxérceaient les puissances comme la France les USA et l´angleterre sur lui , il a fini par conclure un marché et faire payer chaque téte de juif en les vendant a israel via la france .

je dirais plutot que c´est une trés bonne chose , au moins il en a tiré profits parce que tot ou tard ils auraien fuits .

mais notre cher Rami essaye de faire passer Hassan 2 pour un agent du Mossad et toute sa déscendance en les accusant de tous les maux , afin de les faire renverser et pouvoir revenir au Maroc c´est tout ! rien de plus !

ce qui , je doutes fort arrivera de son vivant , et c´est tant mieux pour le Maroc! qu´il réste ou il , est ce traitre !

8.Posté par Mourad le 22/01/2020 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 7.Posté par Moi le 22/01/2020

Cet article n'est pas de Ahmed Rami.


Mossad, Hassan II De nouvelles révélations sur d'obscures relations


Six semaines avant l’assassinat de Ben Barka, le Maroc avait permis au Mossad de mettre la main sur les documents et les enregistrements d’une réunion de la Ligue arabe, tenue en septembre 1965 à Casablanca. C’est ce que vient de révéler, aujourd’hui, un quotidien israélien.


De nouvelles révélations sur les liens entre le roi Hassan II, le Mossad et l’assassinat de l’opposant Mehdi Ben Barka. Aujourd’hui, un site palestinien publie un article du quotidien Yediot Ahronot, annonçant que la hiérarchie militaire israélienne vient d’autoriser la diffusion d’informations, avec le témoignage de Meit Amir, le chef du Mossad de l'époque, sur une opération menée par le contre-espionnage israélien au Maroc durant les années soixante. Elle consistait à mettre sur écoute une session de la Ligue arabe, tenue du 13 au 18 septembre 1965 au royaume. Une réunion très connue dans l’Histoire du panarabisme par la signature d'un pacte de solidarité entre les différents membres de la ligue dit « Pacte de Casablanca».

Des agents du Mossad présents ?


Le journal israélien indique que Hassan II était initialement prêt à réserver aux agents du Mossad tout un pavillon de l’hôtel où devait se dérouler le sommet des chefs d’Etats arabes afin de suivre de très près leurs interventions mais surtout celles des chefs des armées. A la dernière minute, le roi craignant que des membres des délégations arabes puissent reconnaitre la véritable identité de Meir Amit, le directeur général du Mossad (1963-1968), dans les couloirs de l’hôtel casablancais, avait changé d’avis.

En dépit de ce revirement, la partie israélienne a eu accès à tous les documents et aux précieux enregistrements des interventions des militaires arabes. Ceux-ci avaient permis aux responsables de Tel-Aviv de jauger de la capacité des armées des pays de la Ligue à livrer bataille contre l'armée israélienne. En juin 1967, Israël sortait victorieuse de sa rapide guerre contre l’Egypte et la Syrie, occupant le Sinaï, le Golan, Gaza et Al Qods.

Ben Barka assassiné six semaines après la réunion de Casablanca

En échange du service rendu par le Maroc à Israël, le Mossad s’était engagé à suivre les déplacements de Mehdi Ben Barka en Europe. Une mission facilitée par la présence sur le territoire français, avec la bénédiction de Charles de Gaulle, d’une antenne du Mossad. C’est justement ce bureau qui avait permis d'une part de piéger Ben Barka avec le projet de film historique et d’autre part faciliter aux agents des services secrets marocains l'entrée en France avec de faux passeports.

A l’époque, l’opposant vivait des moments difficiles. Le coup d’Etat, du 10 juin 1965 en Algérie, contre le président Ahmed Ben Bella, avait impacté ses finances et la réalisation de son projet de la Tricontinentale. La suite est connue et ne fait que corroborer les révélations de l’ex-agent du Mossad, Rafi Eitan. Celui-ci déclarait, en décembre 2014, à une chaîne israélienne qu’il avait conseillé à Ahmed Dlimi de se débarrasser du corps de Ben Barka dans un récipient rempli de chaux pour ensuite brûler le tout.

( article paru sur le site ya biladi)

9.Posté par Moi le 23/01/2020 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Mourad

Yabiladi est un site privé , et il est loin d´etres une source sure ! il tire ses sources comme toi du net et surtout de I24 chaine israélienne



je t´ai raconté l´histoire de Ram i et de sa haine contre la Famill e Royale ! source de son inspiration .

I 24 n´arretait pas de nous gonfler avec les dires de Netanyahu je le cite


: nous avons de nombreux contacts avec des dirigeants du monde Arabe ....
t
out le monde a cru comprendre que c´etait le Maroc ou l ´Arabie saoudite qui allaient reconaitre Israel et annoncer leurs normalisation ......



en fin de compte ce fut Oman .un pays neutre sans orientation politique qui ne pése point sur l´echiquier mondiale !

que veux tu que je te dise ? si vous prenez les chaines israélienne comme source sure maintenant ! ...........................

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires