Irak: 14 millions de pèlerins chiites pour l'Arbaïn à Kerbala  11/11/2017

Irak: 14 millions de pèlerins chiites pour l'Arbaïn à Kerbala










Environ 14 millions de pèlerins chiites ont commémoré vendredi à Kerbala l'Arbaïn, un des plus grands rassemblements religieux au monde placé sous haute sécurité alors que l'Irak achève de défaire le groupe Etat islamique (EI) qui vise régulièrement les chiites.

L'Arbaïn est l'une des dates les plus importantes du calendrier chiite. Il marque la fin des 40 jours de deuil de la mort de l'imam Hussein, assassiné en 680 par les troupes du calife omeyyade durant la bataille de Kerbala.

Environ 14 millions de pèlerins se sont recueillis dans le mausolée au dôme doré où est enterré le petit-fils du prophète Mohamed, ont annoncé vendredi les autorités religieuses de la ville sainte située à une centaine de kilomètres au sud de Bagdad.

En signe de deuil, ils se frappaient la poitrine à l'unisson sur fond de chants religieux au rythme entêtant. Certains se flagellaient et se couvraient le visage de cendres, comme cela est également le cas pour l'Achoura, le jour du martyre de l'imam Hussein.

"Unis"
Parmi eux figurent plus de 10 millions d'Irakiens, avait indiqué à l'AFP le gouverneur Aqil Tourihi avant l'apogée du pèlerinage jeudi soir et vendredi.
En outre, près de deux millions et demi d'Iraniens ont obtenu des visas pour participer à l'Arbaïn, selon le comité iranien d'organisation de ce pèlerinage.

Des pèlerins viennent également du Pakistan, d'Afghanistan, du Liban, du Golfe ou d'Europe et d'Amérique, "la preuve que les musulmans du monde sont unis", veut croire Shia al-Moussaoui, venu lui de la province de Missane, au sud-est de Bagdad.
Fadel Yaqoub, lui, est arrivé du Koweït en car puis à pied. "Les conditions sont parfaites, surtout en terme de services aux pèlerins et de sécurité", se félicite l'homme, barbe et jellaba blanches.

Car la sécurité d'un tel événement --qui avait réuni en 2016 entre 17 et 20 millions de personnes-- est une préoccupation majeure pour les autorités en Irak, où les violences ont à plusieurs reprises visé l'Arbaïn et les lieux saints ou rassemblements chiites.

Cette année, Bagdad a mobilisé 35.000 soldats et policiers ainsi que 4.000 combattants des unités paramilitaires du Hachd al-Chaabi, qui fouillent les pèlerins et leurs véhicules et sécurisent des centaines de kilomètres de routes menant à Kerbala.

Des hélicoptères ont également été mobilisés, a indiqué la police, car la province de Kerbala est bordée à l'ouest par celle d'al-Anbar, vaste étendue désertique, habitée par des tribus sunnites, où les forces irakiennes s'apprêtent à reprendre la toute dernière poche jihadiste du pays près de la frontière syrienne.

350 km à pied
De l'autre côté, différentes forces syriennes prennent également l'EI en étau dans son dernier carré.
L'organisation ultraviolente avait ensanglanté l'année dernière l'Arbaïn en visant une station-essence où se trouvaient des cars de pèlerins sur le retour, en route vers la frontière iranienne. Cette attaque au camion piégé avait fait au moins 70 morts, en grande majorité des Iraniens.

Cette année, le Premier ministre Haider al-Abadi s'est félicité vendredi qu'aucun incident n'ait été signalé. "Le succès du plan de sécurisation des millions de pèlerins s'ajoute aux victoires de nos troupes contre les gangs terroristes de l'EI et à leur libération des villes d'Irak", a-t-il affirmé, selon un communiqué de son bureau.

Bandar al-Hamami, venu de Nassiriya, dans le sud irakien, affirme à l'AFP se sentir en sécurité pour accomplir son pèlerinage. "Grâce à Dieu, on en a fini avec l'EI. Il ne tient plus que Rawa et on aura repris l'Irak tout entier", se réjouit l'homme arrivé en famille à Kerbala, en référence à la toute dernière localité tenue par les jihadistes.

Quoi qu'il en soit, assure-t-il, rien n'aurait pu entamer sa volonté de respecter cette année encore la tradition qui veut que les fidèles vêtus de noir et brandissant des drapeaux à la gloire des imams chiites, marchent pour atteindre Kerbala.

Bandar et sa famille ont ainsi parcouru 350 kilomètres à pied pendant quatre jours pour venir se recueillir au mausolée de l'imam Hussein.

https://www.lorientlejour.com/article/1083269/irak-14-millions-de-pelerins-chiites-pour-larbain-a-kerbala.html

Commentaires

1.Posté par YYY le 11/11/2017 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Karbala, il faut voir Karba-la = n' est pas la Karba, ils ont une autre qabala karba-la.
Si les chiite'an manifestent ce diabolisme à Karba-t Al-Lah, c'est La Catastrophe.

2.Posté par YYY le 11/11/2017 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai oublié de préciser que karaba-la ou keraba-la veut dire aussi dire "approche pas"
Que le musulman a Al Kaaba à Macca et uniquement Al Kaaba
Et que les mausolées et le culte, la vénération d'un Être est de l'associationnisme.

3.Posté par TT le 11/11/2017 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le martyre imam Hossein le petit fils de prophète est respecté par tous les hommes libres, qui a sacrifié tout ce qu'il avait pour Allah, pour ne pas se soumettre à l'oppresseur de l'époque. Et c'est ça que les gens libres admirent. Le Seyed-al-chohada qui disait à l'ennemi d'Allah ceci : si vous ne croyez pas, au moins soyez libres.

4.Posté par YYY le 11/11/2017 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@TT
Il faut arrêter de tout mélanger et faire la Rroum, au point extrême de ce qui ce pratique chez les chiites' an!!!
Nous appartenons à Allah et c'est à Lui que nous retournons.
Des Prophètes ont été tués...Et l'homme a été jusqu'à porter "la chose ressemblant à Issa (as)" sur La Croix.
L'adoration d'un abde-Lah est une hérésie. Et la Foi ne s'hérite pas. L'oncle du Prophète Abi Laheb est maudit.
Les compagnons (ra) et la Famille du Prophète Mohammed (saaws) Salihine, sont chez Allah. De là à vénérer la descendance en se flagellant c'est grave !
Porter La Croix ou porter le sabre en se flagellant c'est pareil.
Ces diables risqueraient de mettre des effigies dans la Kaaba ou de la souiller avec cette pratique sortie des ténèbres, si ils en avaient la possibilité.
Vénérez Allah et pas ses Saints, est louable.

Vous avez dit: "si vous ne croyez pas, au moins soyez libres" ???

5.Posté par Saber le 11/11/2017 19:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le martyre imam Hossein le petit fils de prophète est respecté par tous les hommes libres ?

C'est tout ce que tu as à en dire ?


6.Posté par Bina le 12/11/2017 04:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

À eux leur croyance et à nous notre religion. Nous ne croyons pas en ce qu'il croient et ils ne croient pas en ce que nous croyons.....

C'est une croyance, le chiisme, qui ne peut même pas être greffée aux autres sectes affilées à l'Islam (au Sunnisme). Et au fur et à mesure que le temps passe, leur rôle dans cette guerre qui n'en finit pas ne fait plus aucun doute.

7.Posté par Tata le 12/11/2017 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils n'ont rien de musulmans, que sur le papier et encore. Ils sont sortie de l'islam avec leurs précepte d'un autre temps. Je ne parles même pas des rafida perses, qui derrière l'islam et leurs politique soit disant pro-palestinienne ne sont que des adorateurs du feu, Zoroastrisme. https://fr.wikipedia.org/wiki/Zoroastrisme. Les khomeynistes, pour la plus part franc-maçon tout comme les membres de la dynastie Saoud se jouent des populations arabes en les divisant un peu plus a travers des rites qui ne sont pas les leurs, introduit consciemment.

8.Posté par Saber le 12/11/2017 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est un pèlerinage de bouchers sanguinaires d'un autre temps. Ouvrez les asiles pour les interner.

9.Posté par yukof le 13/11/2017 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"14 millions" faut pas abuser, sachant que le pelerinage à la Mecque ne rassemblent pas autant de monde ...
ça sous entendrais que Karbala serait la plus grande ville du monde arabe ? lol

10.Posté par oh-daz le 13/11/2017 20:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des fêlés... c'est le cas de le dire..

11.Posté par yukof le 14/11/2017 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ oh-daz @ Saber
vous assumez plus votre soutiens aux chiites ? en niant qu'ils sont soutenu par les Américains, tout en faisant croire que les sunnites qui leurs résistent chez eux, là où ils sont nés, sont des mercenaires de la CIA... il est toujours temps de vous repentir ... avant de voir la Syrie etre épuré comme l'Irak (la proportion de sunnite baisse dans ce pays quand celle des colons chiites augmente ...)

On a deja perdu l'Irak, on est sur le point de perdre le Yemen et la Syrie ... la prochaine étape c'est La Mecque et Médine .

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves



Commentaires