Hostie dérobée, plaques de plâtre jetées par terre: une église de Charente-Maritime profanée  11/11/2019

Hostie dérobée, plaques de plâtre jetées par terre: une église de Charente-Maritime profanée























Des actes de vandalisme ont été commis dans l’église de Tonnay-Charente, près de Rochefort, en Charente-Maritime. Une enquêté a été ouverte.

Une ou plusieurs personnes ont profané le 9 novembre l’église de Tonnay-Charente, située non loin de Rochefort, en Charente-Maritime.

Le tabernacle a été forcé et des hosties ont été répandues par terre. En outre, l’hostie pour l’adoration et le plateau sur lequel elle était installée ont été dérobés. Des plaques de plâtre ont été jetées dans l’allée centrale.

«Cette profanation abjecte est une blessure et une humiliation douloureuses pour l’ensemble des catholiques du diocèse», a déploré Monseigneur Georges Colomb à Sud-Ouest.

«Plus aucun respect!»

Le maire de la commune Éric Authiat a publié des photos des dégâts sur sa page Facebook.

«Plus aucun respect! Lamentable! […] Tout notre soutien à Mr le Curé, au diacre et à l’Équipe pastorale», a-t-il écrit.



Une messe dite «de réparation» aura lieu le 14 novembre en l’église de Tonnay-Charente.

Une enquête a été ouverte en vue d’identifier le ou les auteurs de la profanation.

https://fr.sputniknews.com/france/201911111042408413-hostie-derobee-plaques-de-platre-jetees-par-terre-une-eglise-de-charente-maritime-profanee---images/

Commentaires

1.Posté par Karim le 11/11/2019 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous vous assurons de notre soutien. Nous sommes contre ces actes de vandalismes qui n'ont épargnaient ni lieux de culte et ni cimetières, de quelque religion que ce soit. Des caméras de surveillance s'imposent.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires