Grèce : les citoyens devront déclarer l'intégralité de leur revenus et ce, dès ... 100 euros  19/08/2016

Grèce : les citoyens devront déclarer l'intégralité de leur revenus et ce, dès ... 100 euros









En Grèce, pays dévasté par la crise économique, une nouvelle résolution visant à combattre l'évasion fiscale, obligera les citoyens à déclarer l'intégralité de leurs revenus, incluant même les biens personnels tels que des bijoux ou des meubles.

C'est désormais officiel : A partir d'octobre 2016, les citoyens grecs devront déclarer non seulement leurs revenus, mais également toute leur trésorerie, y compris les sommes possédées en argent liquide, ainsi que l'intégralité de leurs bien immobiliers, de leurs objets de valeurs (bijoux, œuvres d'Art ...) et même leurs meubles.

«Les contribuables doivent déclarer tout l'argent qu'ils possèdent, même s'il s'agit d'un euro !», a déclaré au média grec To Vima un fonctionnaire du ministère des Finances sous couvert d'anonymat.

La présentation des déclarations aux autorités fiscales commencera le 1er octobre et se poursuivra jusqu'à la fin de décembre. Tous les actifs devront être déclarés au cours de cette période et dans les années suivantes en cas de toute modification de situation fiscale.

Le projet envisageait à la base de faire déclarer tous les biens aux citoyens à partie de 15 000 euros. Cette barre a finalement été abaissée à seulement 100 euros.

Les citoyens, qui devront déclarer tous les biens en leur possession via la plateforme Internet www.pothen.org, devront stipuler dans leur déclaration de la façon précise dont les biens ont été obtenus.

Les déclarations des citoyens devront contribuer par la suite à l'introduction par le gouvernement d'une taxe unique sur l'ensemble des avoirs des grecs.

https://francais.rt.com/economie/25242-grece-citoyens-devront-declarer-tous-revenus

Commentaires

1.Posté par Bob le 19/08/2016 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une testicule en carbone c'est bon ? Ha ha ha !

2.Posté par Aldamir le 19/08/2016 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C’est ce que tous les gouvernements dans les pays notamment occidentaux, ont déjà préparé le terrain et attendent le moment propice pour l’imposer et qui ne saurait tarder, si le peuple des citoyens contribuables ne réagisse rapidement pour changer les donnes et remettre les pendules à l’heure en reprenant le pouvoir de décision qui lui revient, en donnant un coup de balai à tout le système qui leur a été imposé par le biais du crédit géré et contrôlé totalement par les banques privées et avec lequel ils tiennent les pays par le cou.

Citations à méditer :

Depuis 1974 en France, à l’époque du serpent monétaire européen, l’État - et c’est pareil dans les autres pays européens - s’est interdit à lui-même d’emprunter auprès de sa banque centrale et il s’est donc lui-même privé de la création monétaire. Donc, l’État (c’est-à -dire nous tous !) s’oblige à emprunter auprès d’acteurs privés, à qui il doit donc payer des intérêts, et cela rend évidemment tout beaucoup plus cher.
On ne l’a dit pas clairement : on a dit qu’il y avait désormais interdiction d’emprunter à la Banque centrale, ce qui n’est pas honnête, pas clair, et ne permet pas aux gens de comprendre. Si l’article 104, disait « Les États ne peuvent plus créer la monnaie, maintenant ils doivent l’emprunter auprès des acteurs privés en leur payant un intérêt ruineux qui rend tous les investissements publics hors de prix mais qui fait aussi le grand bonheur des riches rentiers », il y aurait eu une révolution.
Ce hold-up scandaleux coûte à la France environ 80 milliards par an et nous ruine année après année. Ce sujet devrait être au coeur de tout. Au lieu de cela, personne n’en parle.
Etienne Chouard

« Le capital doit se protéger par tous les moyens possibles, à la fois par la combinaison et la législation. Les dettes doivent être collectées, les hypothèques saisies le plus rapidement possible. Lorsque, en vertu de la loi, les gens perdront leurs maisons, ils deviendront plus dociles et plus faciles à gouverner grâce au bras fort du gouvernement mis en œuvre par un pouvoir central de la richesse sous le contrôle de grands financiers. Ces vérités sont bien connues parmi nos principaux hommes qui sont maintenant engagés dans la formation d’un impérialisme pour gouverner le monde. En divisant les électeurs par le système des partis politiques, nous pouvons les amener à dépenser leur énergie en se battant pour des questions sans importance. C’est donc par l’action discrète que nous pouvons obtenir pour nous-mêmes ce qui a été si bien planifié et ainsi accompli avec succès. »-

Norman Montagu, gouverneur de la Banque d’Angleterre, s’adressant à l’association des Banquiers des États-Unis, New York 1924

Le système bancaire moderne fabrique de l’argent à partir de rien. Ce processus est peut-être le tour de dextérité le plus étonnant qui fut jamais inventé. La banque fut conçue dans l’iniquité et est née dans le pêché. Les banquiers possèdent la Terre. Prenez la leur, mais laissez-leur le pouvoir de créer l’argent et , en un tours de mains, ils créeront assez d’argent pour la racheter. Otez-leur ce pouvoir, et toutes les grandes fortunes comme la mienne disparaîtront et ce serait bénéfique car nous aurions alors un monde meilleur et plus heureux. Mais, si vous continuez à être les esclaves des banques et à payer le prix de votre propre esclavage laissez donc les banquiers continuer à créer l’argent et à contrôler les crédits. –
Sir Josiah Stamp, Directeur de la Banque d’Angleterre 1928-1941, 2ème fortune d’Angleterre

Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières sur le pied de guerre. Si le peuple américain permet un jour aux banques privées de contrôler le devenir de leur monnaie, d’abord par l’inflation, ensuite par la recession, les banques et les compagnies qui fleuriront autour des banques priveront le peuple de tous ses biens jusqu’au jour où ses enfants se retrouveront sans toit sur la terre de leur ancêtres ‘ que leurs parents ont conquises).
Thomas Jefferson 1802

Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire, car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain.
Henry Ford ( 1863-1947)

Donnez-moi le droit d’émettre et de contrôler l’argent d’une nation, et alors peu m’importe qui fait ses lois.
Mayer Anselm Rothschild - Banquier

Kissinger disait : contrôlez le pétrole et vous contrôlerez les nations, contrôlez la nourriture et vous contrôlez les peuples, contrôlez la monnaie et vous contrôlez le monde

Puisque le commerce ignore les frontières nationales, et que le fabricant insiste pour avoir le monde comme marché, le drapeau de son pays doit le suivre, et les portes des nations qui lui sont fermées doivent être enfoncées. Les concessions obtenues par les financiers doivent être protégées par les ministres de l’Etat, même si la souveraineté des nations réticentes est violée dans le processus. Les colonies doivent être obtenues ou plantées afin que pas un coin du monde n’en réchappe ou reste inutilisé.
Woodrow Wilson
Président des Etats-Unis de 1913 à 1921

Le Capital a horreur de l’absence de profit. Quand il fait un bénéfice raisonnable, le Capital devient hardi. A 20%, il devient enthousiaste. A 50%, il est téméraire ; à 100%, il foule aux pieds toutes les lois humaines et à 300%, il ne recule devant aucun crime.
Karl Marx

Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. Article 35- Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen

Les hommes politiques et les couches doivent être changés souvent et pour les mêmes raisons.- Sir Georges Bernard Shaw, Prix Nobel de littérature en 1925

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires