Grande-Bretagne : le peuple britannique est en colère contre l’interdiction d’organiser des manifestations  28/08/2011

Le peuple britannique est en colère et dénonce la violation de son droit civique à l’organisation de manifestations. Selon la chaîne de télévision Press TV, le ministère britannique de l’intérieur a interdit l’organisation de manifestations, dans certains quartiers de Londres, pour un délai de 30 jours. Les critiques ont qualifié de myope et de non démocratique, cette démarche du gouvernement britannique. Selon eux, l’organisation de manifestations et de rassemblements est le droit inaliénable du peuple britannique, mais le gouvernement de ce pays viole ce droit. Selon ce rapport, le peuple britannique, en jugeant vaines, ces démarches, disent que l’exécution de tels actes constitue une violation de leur droit civique et qu’ils ressentent un sentiment d’insécurité. L’interdiction d’un mois des manifestations entrera en vigueur, à partir du 2 septembre, c'est-à-dire, juste, un jour avant l’organisation des manifestations anti-racistes qu’il était convenu d’être organisées, des manifestations qui ont obtenu le permis.
IRIB

Commentaires

1.Posté par Kolgan le 28/08/2011 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle pourcentage de la population anglaise parle ton ???

2.Posté par démocratie dictatoriale le 28/08/2011 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après avoir lu cet article on est en droit de dire que les impérialistes britannique et occidentaux sont très mal placé pour donner tel ou tel leçon de "démocratie" en plus ils massacrent des peuples au nom de cette même "démocratie" comme c'est le cas actuellement en Libye!!!

3.Posté par mega le 28/08/2011 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça part vraiment en vrille et le pire reste à venir,la démocratie et la liberté sont deux illusions,ça n'a jamais exister,ça fera drole à ceux que je disais qu'on était pas libre,oui libre de travailler,de consommer,de payer ces impots et surtout de fermer sa gueule!!!

"Nul n'est plus esclave que celui qui se croit libre".

4.Posté par MOSSINGUE_MOUTSINGA le 28/08/2011 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
Le peuple reprendra ses droits tôt ou tard. The people will resume its rights sooner or later.

5.Posté par tartuz le 28/08/2011 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme chez les yankee soit disant une grande democratie.Avez vous vu les manifs chez eux, une petit carré bien encadré par des imbeciles de flics. Quel onte quelle mascarade et il veule faire la meme chose en france. Alors ou se trouve les vraies democraties en euope ou chez les yankee avec des petits carres ou dans certains pays soit disant non democratiques ou ceux sont des vagues de marrée noire qui deferlent. On vous vomis.

6.Posté par Intellecterroriste le 29/08/2011 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Déjà, c'est quoi la "démocratie"? Parce qu'entre la démocratie française, allemande, anglaise ou grecque ancienne, ou la conception que je m'en fais, y'a quand même des différences notoires!

tartuz,

tout l'art de mener un pays démocratique, c'est justement de faire croire aux gens qu'ils peuvent s'exprimer et agir en leur proposant ad vitam eternam toute une panoplie d'opinions aux travers des merdias auxquelles le citoyen lambda finit par coller. "Besoin", "nécessité", "impératif", "vital", etc, quantité de mots qui forcent le consentement!

Tu parles des manifestations étasuniennes, ou au moins leur stéréotype, mais c'est un peu comme si l'on parlait de Hessel comme d'un révolutionnaire, en ignorant les action directe et autres! Ou encore de faire de tous ceux qui pendant la seconde guerre mondiale s'indignaient du régime de Vichy en silence des résistants actifs!

Les manifs, c'est les soupapes de décompression. Quand elles dérapent, et surtout perdurent, ça sent pas bon pour eux. Viennent les émeutes, et quand elles surgissent, ils savent qu'ils ont grillé la couche la plus pauvre de la population et que leur temps est compté avant que la classe populaire, plus organisée politiquement, n'y passe à son tour.

M'enfin, on parle dans le vent! Parce que qualifier de démocratique une monarchie... Ca marche un peu sur la tête!

Amicalement


Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires