Flottille vers Gaza: la procureure de la CPI réitère son refus de poursuivre Israël  02/12/2019

Flottille vers Gaza: la procureure de la CPI réitère son refus de poursuivre Israël

















"Il n'y a pas de base raisonnable pour ouvrir une enquête", selon Mme Bensouda qui appelle à clore le dossier

La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a réaffirmé lundi qu'il n'y avait pas matière à poursuivre Israël pour le raid contre une flottille à destination de Gaza en mai 2010.

La décision de la procureure Fatou Bensouda survient trois mois après que la CPI lui a ordonné, pour la deuxième fois, de réexaminer la nécessité ou non de poursuivre Israël.

"Il n'y a toujours pas de base raisonnable pour ouvrir une enquête", a déclaré Mme Bensouda à la Cour, dans un document officiel de 44 pages.

La procureure y réaffirme sa position selon laquelle elle ne dispose pas de "base raisonnable" pour conclure à un niveau de "gravité suffisant pour être recevable devant le tribunal", et appelle à "clore" ce dossier.

La procureure avait décidé en 2014 de ne pas poursuivre Israël, puis confirmé sa décision en 2017 après que la CPI lui avait ordonné une première fois de réexaminer le dossier.

En 2010, la flottille affrétée par l'ONG turque IHH, dont l'objectif déclaré était d'apporter de l'aide à Gaza, avait été arraisonnée dans les eaux internationales par un commando israélien tandis qu'elle tentait de rallier le territoire palestinien, violant l'embargo de l'Etat hébreu.

Selon le gouvernement israélien, les passagers avaient déclenché des violences, menacé et attaqué les soldats qui ont riposté.

Neuf Turcs qui se trouvaient à bord du Mavi Marmara avaient été tués dans l'assaut. Un dixième était mort plus tard de ses blessures.

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/1575318875-flottille-vers-gaza-la-procureure-de-la-cpi-reitere-son-refus-de-poursuivre-israel

Commentaires

1.Posté par jehaislescookies le 02/12/2019 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est comme dans la fable le loup et l'agneau !
la raison du plus fort (ou des copains de celui qui "juge" ..........) est toujours la meilleure ! même quand ce sont des mensonges ou des sophismes insensés

2.Posté par mourad le 03/12/2019 07:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la procureur " Dit ne pas posséder de base raisonnable pour poursuivre les voleurs de terres.

Alors que dans d'autres cas, elle a plus que des preuves et elle ,n'en fait rien.

Une esclave de service, qui se soumet au dictât des sionistes.


3.Posté par Christian SÉBENNE le 05/12/2019 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour comprendre les prises de positions et agissements de la procureure auprès de la CPI, dame Fatou Bensouda, il est intéressant de disséquer son CV :

L’État de Savoie vous donne le communiqué suivant, concernant la Cour Pénale Internationale
de La HAYE.

Il est illusoire de porter plainte devant la C.P.I, toute demande sera rejeté, sauf si elle émane d'Israël
ou les obligés jérusalistes de l'usurpateur Israël.

En effet même un grand avocat ,Gilles Devers a fait les frais de l'opération.

Explication:

La Gambienne FATOU BENSOUDA, née Bom est très liée à Israël.

Elle est l'épouse de Philippe Bensouda, un homme d'affaires israélien d'origine marocaine qui possède notamment une banque à BANJU (Gambie) dans laquelle Fatou a travaillé pendant plusieurs décennies.

C'est donc cette proximité avec l'entité jérusaliste et sioniste qui a valu à FATOU sa nomination en tant que procureure adjointe, puis comme procureur après le départ d'OCAMPO de la CPI.

L'époux de Fatou Bensouda est très proche de George SOROS qui est l'un des principaux bailleurs de fonds de la Cour Pénale Internationale à travers l'Open Society Institute.

George Soros , milliardaire, est à la t^te de nombreuses nébuleuses dont le but est de permettre aux jérusalistes de dominer les pays choisit par SOROS, notamment la SAVOIE et l'UKRAINE.

L'International Renaissance Foundation, ou IRF (en ukrainien : Міжнародний фонд « Відродження », littéralement Fondation internationale « Renaissance »), est une organisation non gouvernementale ukrainienne créée en avril 1990, intégrée au sein de l'Open Society Foundations, toutes deux crées par George Soros et financés en grande partie par le congrès américain, via la National Endowment for Democracy.

L'IRF prend une part importante dans les événements en Ukraine en 2013 et 2014, comme la « Révolution orange » ou les « Euromaïdan »

Il ne faut donc pas s'attendre à ce que Fatou s'attaque à ceux qui lui ont permis d'atteindre un tel niveau de responsabilités.

Donc toute action à la C.P.I est vouée au four crématoire de GAZA si vous n'êtes pas ami de SOROS ou d'Israël.

Donc l'action de GILLES DEVERS ou tout autre avocat est voué à l'échec.

Frédéric BERGER, président de Savoie Indépendante

A'rvi
http://echodesmontagnes.hautetfort.com/apps/search?s=Fatou+Bensouda&search-submit-box-search-17824=OK

Christian Sébenne

4.Posté par YYY le 05/12/2019 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Scandale: Fatou Bensouda et son époux cités dans un scandale financier

https://www.ivoirebusiness.net/articles/scandale-fatou-bensouda-et-son-%C3%A9poux-cit%C3%A9s-dans-un-scandale-financier

5.Posté par Naceur le 05/12/2019 23:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fatou ben esclave au service de ces maîtres
Tfouh

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires