Fiché S d'origine tchétchène, connu pour radicalisation : qui était l'assaillant de Paris ?  13/05/2018

Fiché S d'origine tchétchène, connu pour radicalisation : qui était l'assaillant de Paris ?














Le profil de l'individu, fiché pour radicalisation, qui a attaqué des passants au couteau dans la capitale française, faisant au moins un mort et quatre blessés, se précise. Ses parents ont été placés en garde à vue.

L'auteur de l'attaque au couteau, revendiquée par Daesh, du 12 mai 2018 à Paris, est un jeune Français né en 1997 en Tchétchénie. Selon des sources proches de l'enquête, il était fiché S.

D'après une source judiciaire, les parents de l'assaillant ont été placés en garde à vue le matin du 13 mai. Cette même source avait auparavant rapporté que ce dernier n'avait pas d'antécédent.

La veille au soir, l'individu a attaqué plusieurs passants dans le IIe arrondissement, près de l'Opéra, un quartier très fréquenté le samedi soir. L'assaillant a crié «Allah Akbar» selon des témoins. Un passant âgé de 29 ans est décédé dans l'attaque et quatre personnes ont été blessées, dont deux grièvement.








Les blessés sont toutefois «hors de danger», selon le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. L'auteur de l'attaque a pour sa part été abattu par la police. L'attentat a été revendiqué par Daesh, qui a frappé plusieurs fois la France depuis 2015.



Lors d'un point presse, le procureur de la République de Paris François Molins a annoncé que la section antiterroriste du parquet de Paris avait été saisie.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb affirme que les blessés sont «hors de danger».




Commentaires

1.Posté par bob le 13/05/2018 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A QUAND UNE DÉMISSION ? Ha ha ha !

2.Posté par Arthur Gohin le 13/05/2018 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore un montage sioniste.

Deux tirs taser et... "ça n'a pas fonctionné" dit-il . Le gag ! Pourquoi cela n'aurait pas fonctionné ? Puis il dit "usage de son arme administrative pour neutraliser l'homme" . L'article lui dit sincèrement que cet homme a été abattu. Pourquoi ne pas tirer dans les jambes s'il s'agissait de neutraliser ? A un ou deux mètres comme il dit, ce n'est quand même pas difficile. Mais en fait il s'agissait d'éliminer un témoin gênant, un témoin des magouilles sioniste qui manipulent des fous et des paumés, éventuellement les droguent, et les tue systématiquement lors de l'attentat.
Arrêtés vivant ils finiraient par parler; la police a donc ordre de les tuer.

Dans cet affaire la nouveauté est le couteau: ceci est afin de faire un rapprochement avec les agressions au couteau par des palestiniens en Israël. Cela tombe juste à point pour détourner l'attention du transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem... demain.

Daesh a revendiqué l'attentat, le gag ! tout le monde sait que Daesh est une fabrication israélo américaine.
Tous les discours officiels sont pourris, en fait ils savent.

3.Posté par Nad le 13/05/2018 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sur le site sioniste ER les commentateurs imbeciles qui gobent la version officielle et les microbes de la hasbara se sont donnés rdv

4.Posté par Saber le 13/05/2018 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sortir des taser qui ne suffisent pas à le maitriser; ils sortent les colts et la prochaine fois des lance missiles.
Les montages deviennent ridicules.

5.Posté par Zaheer le 13/05/2018 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est le Daech numérique et virtuel qui revendique les attentats aveugles. Celui de la hasbara

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires