Face à Poutine, Macron trace une "ligne rouge" sur les armes chimiques en Syrie  30/05/2017

Face à Poutine, Macron trace une "ligne rouge" sur les armes chimiques en Syrie











Le président français Emmanuel Macron a tracé lundi une "ligne rouge" sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie, lors d'une conférence de presse commune avec son homologue russe Vladimir Poutine, allié du régime de Bachar al-Assad.

"Une ligne rouge très claire existe de notre côté, l'utilisation d'armes chimiques, par qui que ce soit", a prévenu le chef de l'Etat français lors de cette conférence de presse à Versailles, près de Paris.

"Toute utilisation d'armes chimiques fera l'objet de représailles et d'une riposte immédiate", a-t-il dit, alors que Moscou est un allié indéfectible du régime de Bachar Al-Assad, accusé d'avoir plusieurs fois utilisé des armes chimiques dans le conflit qui dure depuis plus de six ans.

M. Macron a toutefois souhaité un "partenariat" renforcé avec Moscou pour lutter contre le terrorisme en Syrie.

"C'est le fil directeur de notre action en Syrie et ce sur quoi je veux, qu'au-delà du travail que nous menons dans le cadre de la coalition, nous puissions renforcer notre partenariat avec la Russie", a-t-il dit.

"Notre priorité absolue, c'est la lutte contre le terrorisme (...) c'est le fil directeur de notre action en Syrie", a insisté le chef de l'Etat français, qui s'est accordé avec M. Poutine sur la création d'"un groupe de travail" franco-russe pour lutter contre le terrorisme.

M. Macron a aussi plaidé pour une transition démocratique pour la Syrie, "mais en préservant un Etat syrien". Dans la région, "les Etats faillis sont une menace pour nos démocraties et on l'a vu, à chaque fois, ils ont conduit à faire progresser les groupements terroristes", a-t-il souligné en référence notamment à la Libye.

Le président français a indiqué qu'il faudrait "discuter avec l'ensemble des partis en présence" dans le dossier syrien, "y compris les représentants de M. Bachar al-Assad".

"Mon obsession c'est d'avoir une feuille de route diplomatique et politique claire qui permette de construire la paix et de stabiliser cette région en même temps que nous éradiquons les terroristes", a-t-il dit.

- Éviter 'une escalade

Concernant l'Ukraine, le dialogue a été plus ouvert.

A la fermeté de M. Poutine pour qui "les sanctions" contre la Russie ne contribuent "aucunement" à régler la crise ukrainienne, le président français a répondu en rappelant qu'il y aurait "une discussion" au format Normandie, réunissant Russie, Ukraine, France et Allemagne, dans les "prochains jours ou semaines" pour éviter "une escalade" des tensions dans ce pays.

La levée des sanctions est liée à l'application par la Russie des accords de Minsk signés en 2015, a rappelé le G7 la semaine dernière.

Sur la question épineuse des droits de l'Homme, évoquée ouvertement, le président français a indiqué qu'il serait "constamment vigilant" sur leur respect en Russie et en Tchétchénie.

Selon l'hebdomadaire russe Novaïa Gazeta, les autorités de Tchétchénie, où l'homosexualité est considérée comme un tabou, ont arrêté plus de cent homosexuels et incité leurs familles à les tuer pour "laver leur honneur".

Selon M. Macron, M. Poutine a promis la "vérité complète" sur la répression des homosexuels en Tchétchénie et indiqué "avoir pris plusieurs initiatives sur le sujet des personnes LGBT" pour "régler les sujets les plus sensibles".

Les soupçons d'ingérence des hackers russes dans la campagne présidentielle française n'ont en revanche, selon les deux présidents, pas été abordées. "On n'en a pas parlé et de mon côté ça n'existe pas comme problème", a affirmé M. Poutine.

En revanche Emmanuel Macron a accusé les deux médias russes, Russia Today et Sputnik, de s'être comportés en "agents d'influence" lors de la campagne présidentielle française avec "des contre-vérités infamantes".

Vladimir Poutine, de son côté, a justifié sa décision de recevoir la candidate d'extrême droite Marine Le Pen en mars. "Pourquoi refuser une rencontre avec une personnalité intéressante pour nous?" a-t-il lancé, soulignant que "Mme Le Pen a depuis toujours travaillé au rapprochement avec la Russie".

Selon M. Macron, le dialogue a été "extrêmement franc et direct" avec le président russe même s'il y a eu "partage de désaccords".


(©AFP / 29 mai 2017 19h49)
https://www.romandie.com/news/Face-a-Poutine-Macron-trace-une-ligne-rouge-sur-les-armes-chimiques-en-Syrie/800435.rom

Commentaires

1.Posté par Bina le 30/05/2017 06:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Putin veut se débarrasser des tchétchènes, en somme!?

Mais En Russie les femens se font fouettées sur la place public et les homos pareil et puis la Tchéchénie ce n'est pas la Russie!?

Oups j'ai oublié de parler de la Syrie, je ne sais plus pourquoi....je viens d'avoir une absence (programmée)

2.Posté par citoyen le 30/05/2017 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SI l'une ou plusieurs parties utilisent des armes chimiques dans ce conflit il apparait raisonnable de prendre des mesures les plus adapter afin de faire cesser cet état de faite.CAR pour mémoire les rebelles utilisent aussi des armes chimiques;tout en sachant que les différentes parties aux conflit;sont appuiyer par de grandes nations qui sont sur le devant de la scéne.ET que les parties qui en tirent le plus profit ne sont pas les dites nations;le condominium militaro-industriel n'est pas trés loin.

3.Posté par bob le 30/05/2017 16:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Flamby version light ! Ha ha ha !

4.Posté par Bina le 30/05/2017 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une info n'arrive jamais par hasard.....elle arrive toujours à un moment précis pour une raison bien précise. Tout ce qui vient des médias dominant est calculé au millimètre près...

Première saisie en France de 350 000 comprimés de captagon
http://www.francetvinfo.fr/societe/drogue/premiere-saisie-en-france-de-captagon-la-drogue-des-jihadistes_2213518.html

5.Posté par JBL1960 le 31/05/2017 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pas la seule connerie qu'il ait dite lors de cette conf de presse, tenez l'analyse de Laughland via OD ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2017/05/30/poutine-macron-et-jean-de-la-fontaine/
Notamment ceci : Emmanuel Macron semblait vouloir s’inscrire explicitement dans cette longue et douloureuse tradition européenne en soulignant, au tout début de la conférence de presse, combien Pierre le Grand était venu en France en 1717 pour apprendre à moderniser son pays arriéré.

Alors, si Poutine voulait vraiment faire exploser l'empire Zunien, il pourrait ; Alliance politique Confédération Iroquoise-Russie depuis… 1710 ! Si la Russie veut véritablement se débarrasser de l’empire, la solution est juste là à porté de main… Il suffit d’épauler légalement la Confédération Iroquoise (et les autres nations amérindiennes) avec laquelle elle est alliée depuis 1710, à faire annuler les possessions de terres frauduleuses de l’empire tant au pays du goulag levant qu’au Canada… Ceci représente un angle d’attaque inédit et intéressant. Attendons la suite… — Résistance 71 —

Ah bah on a vu, tenez tout est dans ce billet à tiroirs ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/06/occupants-illegaux/

Je ne saurais trop recommander de voir cette vidéo de sept/2016 source Fesse Bouc de Franck l'abstentionniste d'un Macron sachant pertinemment qu'il serait la prochaine Voix de Son Maitre, et qu'il le dit, puisqu'il est investi d'une mission (divine) ► https://www.facebook.com/francklabstentionniste/videos/1459330890753588/

6.Posté par oh-daz le 31/05/2017 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

macron ! va dire a tes maitres de tel aviv, qu'il peuvent faire une croix rouge sur la Syrie, ils ne l'auront pas !!!

7.Posté par Saber le 01/06/2017 22:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'il se calme le micron président.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires