Erdogan : Ankara n'hésitera pas à donner à Haftar la leçon qu'il mérite, s'il poursuit ses attaques  14/01/2020

Erdogan : Ankara n'hésitera pas à donner à Haftar la leçon qu'il mérite, s'il poursuit ses attaques
























"La Turquie n'hésitera pas à donner à Haftar la leçon qu'il mérite, s'il poursuit ses attaques contre le gouvernement légitime et nos frères en Libye", a déclaré le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan.

Le chef de l'État s'est exprimé devant le groupe parlementaire de son Parti pour la Justice et le Développement (AK Parti), mardi à Ankara.

Il a commenté les pourparlers organisés à Moscou, hier lundi, entre les parties belligérantes en Libye.

"Le gouvernement légitime de Tripoli avait une volonté constructive, a fait remarquer Erdogan. Mais Haftar n'a pas voulu signer l'accord de cessez-le-feu. Il a d'abord attendu, puis a quitté, a fui Moscou."

Le Président a insisté : "Nous n'hésiterons pas à donner à Haftar la leçon qu'il mérite, s'il poursuit ses attaques contre le gouvernement légitime et nos frères en Libye."

Il a ajouté que la Turquie est "loin de tout aventurisme en Syrie, en Libye et en Méditerranée" et "n'a aucune aspiration impériale".

"Nous sommes déterminés à empêcher, nous-mêmes, si nécessaire, les tentatives du Régime syrien de violer la trêve, a-t-il conclu. Notre seul objectif est de défendre nos propres droits et ceux de nos frères."

Le Président Erdogan, et son homologue russe, Vladimir Poutine, avaient appelé, la semaine dernière, dans une déclaration commune à l'issue de leur réunion à Istanbul, à un cessez-le-feu en Libye à partir de dimanche à minuit.

Célébré à Tripoli avec des feux d'artifice, le cessez-le-feu est entré en vigueur, dimanche à minuit, entre le gouvernement libyen d’entente nationale, internationalement reconnu, et les forces de Haftar, qui se disputent la légitimité et le pouvoir dans le pays riche en pétrole.

L'attaque de Haftar contre Tripoli, depuis avril dernier, a avorté les efforts déployés par les Nations unies (ONU) pour organiser une conférence de dialogue entre les Libyens, dans le cadre d'une feuille de route internationale.

https://www.aa.com.tr/fr/turquie/erdogan-ankara-nh%C3%A9sitera-pas-%C3%A0-donner-%C3%A0-haftar-la-lecon-quil-m%C3%A9rite-sil-poursuit-ses-attaques-/1702081

Commentaires

1.Posté par hakim bey le 14/01/2020 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment enfoncer des portes ouvertes façon Erdogan. Le gars ne comprends toujours pas que son attitude le dessert ainsi que son peuple. Ils ne comprennent pas que l'humanité n'est plus dupe des faux-semblants. Cette politique veillote ne fonctionne et ne fonctionnera plus, celle qui consiste en l'espèce à s'approprier tout le mérite ou encore à faire posterieument à un conflit des menaces à l'un des belligérant. À noter tout de même que les menaces ne sont adressées qu'à l'un des deux antagonistes. Cela m'amène donc à penser qu'Erdogan était partie pris dans la négociation en plus de l'être dans le conflit, fait donc de Poutine le véritable arbitre du cessez-le-feu et probablement le garant voir le seul garant de son application.

D'autant que ce comportement de matuvue m'évoque le cas de sarko et de sa phrase qui restera dans les annales : "Vous en avez marre de ces racailles ? Et bien je vais vous en débarrasser !", disait-il en campagne présidentielle dans un quartier populaire face à toute la France. Comportement typique de "baboun" (babouin) pour utiliser une expression connue des juifs afin de qualifier le pédant, le fanfaron, l'imbus, le suffisant bref, le byzantin.

C'est d'ailleurs dans ces moments là qu'on peut voir la différence qu'il y a entre les peuples semito-assyriens et les peuples gréco-romains qui ont avec d'autres une culture de l'humilité, de la modestie, de la politesse autrement dit, du savoir-vivre.

2.Posté par YYY le 14/01/2020 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L' hypocrisie du Taghut Her Dongan est écœurante.
Les Palestiniens et Masjid Al Aqsa, ils les a vendu, un traitre. Il menace pas AshraeEll, il se prosterne devant les diaboliques.
Il aboie et menace dirc-tion la Libye...!?

....face au massacre des Palestiniens
... face aux colonisateurs usurpateurs Khazar-turco-sionistes, il est un de leur frères à eu...
... face a ceux qui souillent les terres Saintes de Jérusalem, il courbe l'échine du bourr-in
... Ils se moquent des Muslimin et d' Al-Lah, c'est un mounafiq

3.Posté par Naceur le 15/01/2020 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l’empereur ERDOGAN est de marbre quand il s'agit de l'entité sioniste
Le peuple Turc devrait se débarrasser de cet hypocrite

4.Posté par oh-daz le 16/01/2020 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout ceci n'est qu'un semblant d'embrouille entre erdogan, haftar,sissi.... tous ces guignols ont les mêmes marionnettistes
et la même misSion, embraser le Maghreb..

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires