Egypte : le pouvoir actionne la justice pour verrouiller les libertés  03/01/2013

Egypte : le pouvoir actionne la justice pour verrouiller les libertés





En Egypte, les salafistes, forts de l’adoption par référendum du projet de Constitution présenté par leur allié frère musulman Morsi, n’ont pas attendu pour mettre à exécution leur projet visant à l’application de l’article 2 qui fait référence à la charia. Selon des informations données par la télévision égyptienne, une demande a été déposée devant le tribunal administratif du Caire pour exiger la fermeture des magasins de vente d'alcool et des boîtes de nuit. Cette action en justice est fondée, aux dires de ses auteurs, sur la Constitution et particulièrement l'article 2 qui stipule que «l'islam est la religion d'État et l'arabe est la langue officielle, et les principes de la charia islamique sont la source principale de la législation» ainsi que l'article 10 qui fixe à l'État et à la société l’obligation de «protéger la morale». Les craintes de voir les islamistes au pouvoir en Egypte compromettre la principale rentrée en devises du pays se confirment. Le secteur touristique ne supportera pas un durcissement des règles à l’encontre des touristes : mixité des plages, vente d'alcool... et risque d’aller vers le chômage technique. Jusqu’à maintenant, les touristes pouvaient trouver leurs boissons préférées dans les restaurants et hôtels comme à Louxor et autres établissements qui leur sont réservés. Ils pouvaient acheter des boissons alcoolisées ou de la bière dans les magasins sur présentation de leurs passeports. Les Egyptiens, pour leur part, n’étaient plus en mesure d’acheter des boissons alcoolisées au cours des grandes fêtes islamiques. En dehors de ces périodes, ils devaient se cacher pour boire leur bière. De grands pas avaient déjà été faits vers l’interdiction de l’alcool dans ce pays. Ainsi, il était interdit de longue date de vendre des boissons alcoolisées au cours du mois sacré du Ramadhan. Le ministre du Tourisme égyptien, Mounir Fakhry Abdel Nour, vient de confirmer que la vente d’alcool serait interdite pendant toutes les fêtes islamiques et pas seulement durant le mois de Ramadhan. Il a décidé de modifier les critères et les conditions des institutions touristiques (magasins, restaurants…) pour y augmenter le nombre de jours où il est interdit de servir des boissons alcooliques aux Égyptiens. Le commerçant qui contreviendra à ces directives se verra rayer du registre du ministère, selon la décision du ministre. L’Egypte vit actuellement une grave crise économique due au déficit budgétaire et aux dettes intérieures et extérieures croissantes. Le pays a besoin de 14,5 milliards de dollars pendant les prochains 20 mois pour surmonter cette crise. Les ressources financières du pays couvrent seulement 60% des dépenses qui augmentent rapidement, selon les responsables égyptiens qui évoquent l’éventualité de suspendre certaines subventions aux prix à la consommation. Les réserves de devises ont chuté de 35 milliards de dollars américains à 15 milliards au cours des deux années passées. La situation risque d’empirer, estiment les observateurs qui connaissent bien ce pays. Dans ce contexte de crise, les salafistes veulent également obtenir l’interdiction aux banques de pratiquer les intérêts dans les crédits.

http://www.algeriepatriotique.com/article/egypte-le-pouvoir-actionne-la-justice-pour-verrouiller-les-libertes http://www.algeriepatriotique.com/article/egypte-le-pouvoir-actionne-la-justice-pour-verrouiller-les-libertes


Commentaires

1.Posté par nibras le 03/01/2013 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La fermeture des magasins de vente d'alcool et des boîtes de nuit l’interdiction aux banques de pratiquer les intérêts dans les crédits. Ca je suis pour à 200% car c'est tout à fait conforme à mes convictions en matière de religion musulmane, le problème qui me fait douter des intentions de ses ''frères musulman et salafistes'' est ma connaissance de leur pensées ou idéologie..Je dis idéologie car du moment qu'ils ont former un mouvements qui se distingue des autres musulmans qui ne partage pas leurs vision, ils se sont mis hors de l'ensemble de la Oumma en prétendant détenir la vérité et en croyant être les seuls dépositaire légitime de l'islam, qui est universel.et non pas une propriété privé.

Je ne vais pas rentrer dans les détails de ses confréries (firak pluriel de firka) dont le sceau des prophètes et messagers d'Allah (swt) nous a mis en garde, et je ne vais pas non plus spéculer sur les éventuels rebondissements des décisions qu'ils on prise ou qu'ils vont prendre en Égypte, et bien que je craint le pire, mais j’espère toute fois le meilleur.

Qu'Allah nous guide vers la bonne voie qui est la sienne.

2.Posté par Zaheer le 03/01/2013 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Penser qu'on puisse interdire stopper la consommation d'alcool est utopique surtout dans un pays qui compte une forte communauté copte alors qu'il est aussi indiqué dans leur Bible falsifié que l'alcool est fortement déconseillé...
Comme au Maroc depuis que Mohamed 6 à misé pour le tourisme et que (preseque) tout est fait pour satisfaire les touristes étrangers...
Dans le coran je sais que Allah subhana wa ta'la nous exorte denous éloigner de l'alcool (fabrication, commerce, consommation etc...)
Qui donc peut guider celui qu'Allah égare ?

3.Posté par aude le 03/01/2013 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En occident le pouvoir actionne le système sécuritaire pour vérouiller nos libertés

4.Posté par AltaÏr le 03/01/2013 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut arreter avec ces slogans puerils et vide de sens dignes d'adolescents gauchistes type "les libertés en danger", "reduction des libertés" etc etc...Avant qu'il y ait des libertés, il y a la loi avec ses droits et ses devoirs, au nom des libertés on ne fait pas n'importe quoi et ce n'est l'occident si bon donneur de lecon qui dira le contraire. Tout le monde se laisse endormir par l'apparente "tolerance" occidentale avec leur concept de "libertés individuelles", consitant en fait à promouvoir et distraire la société avec le "libertarisme" pour mieux verrouiller en coulisse le pouvoir. Allez vous amuser à ne pas payer vos impots ou allez organiser le siege de la Maison blanche ou de l'Elysée pour protester contre la crise au nom des droit de l'homme , vous allez voir ce qu'il va vous arriver...Quels sont concretement ces "libertés" mise en danger actuellement par les Islamistes pour lequelles nos chers laics combattent courageseusement? L'alcool, le fait ne pouvoir se promener dans les rue à moitié nu? ou la légalisation du porno comme on a pu le voir en Tunisie? Les arabes ne trouveront leur salut, nom pas dans ce chaos libertaires source infini de fitna que l'occident veut lui vendre mais dans le retablissement de la Justice, l'Organisation et le Savoir. Toute cette soupe droidelomiste qu'on essaye d'imposer à nos pays n'est qu'un enieme levier de pression mis en place par l'occident pour mettre la pression sur le monde Arabo-Musulman surrendétté: Pas de liberalisation economique et societale >>>, pas de pret bancaire / investissements...

@ nibras

Salam Aleycum

C'est tres mal connaitre les Freres Musulmans que de dire qu'il sont par essence takfiristes (excluent à tors d'autres Musulmans). Ils reconnaissent tout naturellement le lien de fraternité qui uni tous les Musulmans (respectant le Tawhid, le Coran et la Sunnah du Prophete bien sur) de ce monde. En plus d'etre Musulmans (Mouslimoun), ils se definissent egalement comme Islamiyoun, c'est à dire qu'ils s'incrivent dans une action cherchant à reformer la société (soumise et occidentalisé depuis la chute du Khilafa Ottoman) pour qu'elle respecteà nouveau les ordre d'Allah SWT car selon eux (et normalement chez tout Musulman qui se respecte) aucune loi n'est superieure a celles d'Allah SWT. On pointe le doigt sur eux lorsqu'il entrent en conflit avec les Musulmans laic, liberaux & cie qui souhaitent abroger des pan entier de la religion pour qu'elle s'adapte à l'american way of life moderne. Pourquoi pointer le doigt sur ceux qui veulent sauvegarder la religion et trouver des excuses à ceux qui veulent la corrompre?

5.Posté par yoz le 04/01/2013 02:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

na'am Altair
tout a fait d accord avec vous ,al hamdoulilah ,le fait qu un changement s est operer en egypte vers le la charia (coran et sounnah) ne peut etre qu une nihma une bonne nouvelle ,pour ceux qui sont mefiant une tres simple question "preferez -vous le systeme laique dictatoriale a la moubarak vendus au sioniste ou un pouvoir basé sur une justice se raprochant a celle d ALLAh watahala et probablement application des loi d ALLAH wataha ,je n ai aucun doute que votre choix seras le second si vous etes musulman .

6.Posté par BAB le 05/01/2013 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec nibras

On à toujours tendance à simplifier et finalement on se fait avoir car les choses sont loins d'êtres aussi simples qu'elles paraissent.

Ce n'est pas parce que quelqu'un à une barbe et se dit croyant qu'il l'est vraiment. Il peut faire cela aussi pour tromper son monde.

7.Posté par ab le 05/01/2013 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le terme "liberté" est un prétexte fallacieux et on le voit surtout en occident où on interdit ce qui arrange la médiocrité et promotionne le reste.

On ne va pas demander à des non musulmans d'avoir une bonne opinion de l'Islam parce que cela voudrait dire pour eux reconnaître implicitement qu'ils s'accrochent à des idoles ridicules et des rites et traditions farfelues, mais on ne va pas laisser ces pandémies se développer plus dans les pays musulmans.

Il est heureux, grâce à dieu, que malgré des années de propagande, d'incitation à l'ignorance, les égyptiens gardent la tête sur les épaules et mieux, la jeunesse a une lecture de plus en plus lucide sur le monde; ce qui est loin d'être le cas en occident où l'on s'accroche à des leurres en refusant de voir l'évidence: le monde se libère.


8.Posté par ab le 05/01/2013 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A noter que c'est un journal algérien qui s'offusque... cela signifie le pouvoir algérien qui pour s'accrocher à son siège utilise tout ce qu'il peut jusqu'à vendre le pays aux occidentaux, les autres pays maghrébins savent de quoi il s'agit puisqu'ils ont déjà connu ça.

9.Posté par BAB le 05/01/2013 22:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ab

"On ne va pas demander à des non musulmans d'avoir une bonne opinion de l'Islam parce que cela voudrait dire pour eux reconnaître implicitement qu'ils s'accrochent à des idoles ridicules et des rites et traditions farfelues, mais on ne va pas laisser ces pandémies se développer plus dans les pays musulmans."

Je suis Chrétien et fier de l'être.

Ce que je n'aime pas chez certains musulmans croyants est qu'ils sont tout à fait intolérants et n'admettent pas qu'on puisse avoir une opinion differente de la leur. Qui plus est ils nous prennent pour des imbéciles.

Allah est seul juge ; qu'ils laissent donc à Allah le soin de nous juger.

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves

VIDEO
Dissidence d'Etat | 24/07/2014 | 443 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 170


Commentaires