Douze Israéliens arrêtés à Chypre pour le viol présumé d’une touriste  18/07/2019

Douze Israéliens arrêtés à Chypre pour le viol présumé d’une touriste























Douze touristes israéliens ont été arrêtés mercredi 17 juillet à Ayia Napa, station balnéaire populaire de Chypre, après qu’une Britannique âgée de 19 ans a porté plainte en affirmant avoir été violée la nuit précédente, rapporte la chaîne de télévision Sky News.

Douze touristes israéliens ont été arrêtés mercredi 17 juillet à Chypre, soupçonnés d’avoir violé une Britannique de 19 ans dans la station balnéaire d’Ayia Napa, rapporte Sky News.

La femme, âgée de 19 ans, a porté plainte auprès de la police d’Ayia Napa, affirmant qu'elle avait été violée par un groupe d’hommes la nuit précédente.

Elle subit actuellement des examens médicaux, selon le Times Of Israel.

Sky News indique que les Israéliens, dont certains auraient à peine 16 ans, devront comparaître devant la justice dans la journée.

La police a déclaré que l'enquête en était à ses débuts et que le nombre de personnes soupçonnées d'être impliquées n'était pas encore connu.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que ses diplomates avaient été autorisés à parler aux suspects.

La station balnéaire d’Ayia Napa est située sur la côte sud-est de Chypre. Elle est réputée pour ses plages, sa vie nocturne animée l’ayant de plus rendue populaire auprès des jeunes.

https://fr.sputniknews.com/international/201907181041709766-douze-israeliens-arretes-a-chypre-pour-le-viol-presume-dune-touriste-/

Commentaires

1.Posté par Saber le 20/07/2019 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La tache de sion est partout.

2.Posté par yohannah le 28/07/2019 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui "Le ministère israélien des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que ses diplomates avaient été autorisés à parler aux suspects" et aussi à la victime, bizarrement depuis le début cette pauvre fille se fait passé dans les journaux israéliens pour une p**te. Un des mecs nie la connaitre et on retrouve son sperme sur elle. Personne ne dit rien la dessus. Ils lui ont fait quoi comme chantage ?! Quand les femmes non juives seront respectées?

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires