Deux soldats américains tués près de Mossoul, l'EI revendique  13/08/2017

Deux soldats américains tués près de Mossoul, l'EI revendique











Deux soldats américains ont été tués et cinq autres blessés pendant une opération de combat dimanche dans le nord de l'Irak, a annoncé l'armée américaine.

Dans un communiqué, l'armée dit enquêter sur cet incident qui ne serait pas lié, selon elle, à des tirs ennemis.

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a de son côté revendiqué une attaque contre les forces américaines à l'ouest de Mossoul. Dans un communiqué diffusé sur internet, l'EI dit avoir tiré des roquettes Grad sur les positions américaines à l'est de Tal Afar, une ville encore sous son contrôle entre Mossoul et la frontière syrienne.

Les soldats faisaient partie de la coalition formée par les Etats-Unis pour lutter contre l'EI, précise le commandant de l'opération "Inherent Resolve", le général Stephen Townsend, dans le communiqué de l'US Army.

https://www.lorientlejour.com/article/1067077/deux-soldats-americains-tues-pres-de-mossoul-lei-revendique.html

Commentaires

1.Posté par Saber le 13/08/2017 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Deux terroristes du mercenariat us-sion de moins.

2.Posté par Bina le 14/08/2017 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


L'Iran est en train de remplir le vide laissé par l'EI en Syrie, selon le directeur du renseignement israélien


Le directeur du renseignement israélien a lancé dimanche une mise en garde contre "l'expansion iranienne" dans les zones abandonnées par l'Etat islamique (EI) au Moyen-Orient.

"Dans les zones où la présence de l'EI diminue, l'Iran travaille à remplir le vide", a déclaré Yossi Cohen, directeur du Mossad, au cours d'un briefing sur la sécurité donné pendant la réunion hebdomadaire du conseil des ministres à Jérusalem.

M. Cohen a averti les ministres que l'Iran était en train d'étendre son influence par le biais de ses mandataires et alliés locaux en Syrie, au Liban, en Irak et au Yémen.

Selon lui, l'Iran n'a en rien renoncé à son ambition de devenir une puissance nucléaire, et l'accord sur le nucléaire qu'il a signé avec les grandes puissances mondiales n'a fait que "renforcer l'agressivité iranienne dans la région".

L'accord a notamment conduit à une amélioration de la croissance économique iranienne, a-t-il souligné.

Dans le domaine sécuritaire, son estimation est conforme à la position du Premier ministre Benyamin Netanyahou, qui s'est toujours opposé de vive voix à l'accord sur le nucléaire.

Dimanche, M. Netanyahou a répondu aux propos de M. Cohen en déclarant que l'estimation fournie par le Mossad apportait une preuve claire que la signature de cet accord avait été une erreur fondamentale.

Israël craint notamment de voir l'Iran installer ses forces près de la frontière syro-israélienne, créant ainsi un bastion iranien juste à côté de l'Etat hébreu.

M. Netanyahou a appelé les dirigeants russes et américains à ne pas laisser l'Iran s'implanter en Syrie dans le cadre d'un éventuel accord de cessez-le-feu, qui serait destiné à mettre fin à huit ans de guerre civile dans le pays.

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves



Commentaires