Deux Palestiniens tués par des tirs de soldats israéliens  12/01/2018

Deux Palestiniens tués par des tirs de soldats israéliens











Deux adolescents palestiniens ont été tués jeudi par des tirs de soldats israéliens dans la bande de Gaza sous blocus et en Cisjordanie occupée, selon des responsables palestiniens.

Amir Abou Moussaïd, 16 ans, a été tué dans la bande de Gaza alors qu'il prenait part à des protestations le long de la barrière de sécurité avec Israël, a indiqué le ministère de la Santé dans l'enclave palestinienne.
Il a été atteint à la poitrine par des tirs de soldats postés le long de la frontière lors de nouvelles manifestations dénonçant notamment la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël, a précisé le ministère. Deux autres Palestiniens ont été blessés.

"A la suite d'émeutes violentes impliquant des dizaines de Palestiniens qui jetaient des pierres et faisaient rouler des pneus enflammés près de la barrière, les soldats ont tiré en l'air puis sur trois émeutiers qui mettaient en danger nos forces", a dit l'armée israélienne dans un communiqué.

En Cisjordanie, un autre Palestinien, également âgé de 16 ans, a été tué d'une balle dans la tête lors de heurts avec l'armée israélienne, près de la ville Naplouse, ont indiqué les secours et l'agence palestinienne Wafa.

L'armée israélienne a confirmé à l'AFP avoir tiré à balles réelles contre des "émeutiers palestiniens" dans cette zone. Les origines de ces heurts sont indéterminées.

Mais le secteur est en proie à des tensions accrues après l'assassinat, mardi soir, d'un colon juif. L'armée israélienne a déployé un important dispositif pour retrouver les meurtriers. La victime a été inhumée mercredi au milieu d'appels à la vengeance.
Son assassinat a été largement imputé aux Palestiniens par les Israéliens, même si les motivations exactes de ses auteurs demeurent inconnues.

Seize Palestiniens et un Israélien ont été tués depuis que le président américain Donald Trump a annoncé le 6 décembre reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël.

https://www.lorientlejour.com/article/1093766/cisjordanie-un-palestinien-tue-lors-de-heurts-avec-larmee-israelienne.html

Commentaires

1.Posté par YYY le 12/01/2018 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Envahisseurs armés qui tuent. Qu'ils brûlent en enfer qatalin Al-ROH
L'unique meurtre commis sur un "IsraEliens" est celui d'un Rrabiin conservateur. C'est un meurtre bien orchestré et organisé avec une grande précision.

Une mort à double utilité...deux sacrifices !?

Les agents ULL-tra informés qui ont permis d'éviter des attentats en Russie et en Europe ont du boulot

http://www.alterinfo.net/notes/Reconnaissance-de-Jerusalem-Un-appel-au-boycott-des-produits-americains-lance-au-Maroc_b19103545.html?&start=240

2.Posté par Saber le 13/01/2018 01:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Regardez-moi la dégaine de ces criminels de sion.

3.Posté par Zaheer le 13/01/2018 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des crevettes en uniforme qui portent des couches culotte pour éviter les fuites.

4.Posté par Albert le 13/01/2018 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces évenements ont eu lieu alors qu'Israel est toujours à la recherche des terroristes palestiniens qui ont abattu un rabbin père de 6 enfants. Ce rabbin était d'ailleurs un membre actif de l'organisation "sauveurs sans frontière", dont le but est de soigner le plus rapidement possible les victimes d'attentats: organisation dont les membres juifs, musulmans, arabes ou laïcs.
.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires