Destitution de Trump : les Démocrates de la Chambre dévoilent deux articles de mise en accusation  11/12/2019

Destitution de Trump : les Démocrates de la Chambre dévoilent deux articles de mise en accusation
























Les Démocrates ont annoncé qu’ils soumettront au vote de la Chambre des représentants deux articles de mise en accusation, abus de pouvoir et obstruction à la bonne marche du Congrès

Le leadership démocrate a annoncé qu’il soumettra deux articles de mise en accusation au vote de la Chambre des représentants, à savoir abus de pouvoir et obstruction à la bonne marche du Congrès.

"Notre Président [Donald Trump] jouit de la confiance du public, a déclaré le président de la commission judiciaire Jerry Nadler, flanqué de hauts cadres du parti démocrate, lors d'une conférence de presse à Capitol Hill. Quand il trahit cette confiance et se place au dessus (de l'intérêt) du pays, il met en danger la Constitution, il met en danger notre démocratie et il met en danger notre sécurité nationale. Les rédacteurs de la Constitution ont prescrit une solution claire quant aux Présidents qui violent ainsi leur serment. C'est le pouvoir de destitution."

La Maison Blanche a rejeté l'annonce comme une "tentative sans fondement et partisane de renverser un Président en exercice" et une tentative démocrate "d’annuler les votes de 63 millions d'Américains".

"Ils ont déterminé qu'ils devaient destituer le Président Trump parce qu'ils ne pouvaient pas le vaincre légitimement par les urnes", a déclaré la porte-parole Stephanie Grisham, dans un communiqué.

Le processus de destitution de la Chambre est centré sur les multiples demandes de Trump au Président ukrainien, Volodymyr Zelensky, d’ouvrir des enquêtes criminelles contre le candidat démocrate à la Présidence, Joe Biden, et son fils, Hunter, ainsi que sur le fait que c'est l'Ukraine, et non la Russie, qui se serait ingérée dans les élections de 2016.

La question du blocage de 400 millions de dollars d'aide militaire allouée par le Congrès à l’Ukraine est également en cause, ainsi que la question de savoir si Trump a conditionné le déblocage de cette aide et une éventuelle réunion au bureau ovale avec Zelensky, à une annonce publique du Président ukrainien de l’ouverture de ces enquêtes.

L'article sur l'abus de pouvoir est axé sur les demandes de Trump à l'Ukraine et la suspension de l'aide, qui a été débloquée le 11 septembre, tandis que l'article sur l'obstruction est centré sur l'ordre du président interdisant aux hauts responsables de participer à l'enquête sur la destitution.

"Les preuves de la faute du Président sont écrasantes et incontestées, a déclaré le président du Comité du renseignement de la Chambre, Adam Schiff. Les preuves sont tout aussi solides que le Président a entravé pleinement l’action du Congrès, sans fondement juridique. S'il était maintenu, cela réduirait la capacité du Congrès à exercer un contrôle sur ce Président ou sur tout autre Président à l'avenir."

Peu de temps après l'annonce, Trump a fustigé Nadler et Schiff, qu'il a qualifié de "politiciens totalement corrompus", dans une série de tweets dans lesquels il a déclaré que les deux législateurs étaient des menteurs.

"Nadler vient de dire que j'ai 'fait pression sur l'Ukraine pour qu'elle s'immisce dans nos élections de 2020'. Ridicule, et il sait que ce n'est pas vrai ", a déclaré Trump.

Les délibérations de la commission précéderont un vote susceptible d'envoyer les articles à l'Assemblée plénière où un vote est attendu la semaine prochaine.

Mais même dans le cas probable où les articles seraient adoptés par la Chambre, il est très peu probable qu'ils passent au Sénat, où les Républicains détiennent 53 sièges sur 100, alors qu’une majorité des deux tiers est exigée dans ce cas.

À ce jour, la Chambre n'a voté que trois fois sur des articles de destitution contre un Président en exercice. Les Présidents Andrew Johnson et Bill Clinton ont été acquittés lors des procès au Sénat, tandis que Richard Nixon a démissionné pour éviter d'être destitué.

https://www.aa.com.tr/fr/politique/destitution-de-trump-les-d%C3%A9mocrates-de-la-chambre-d%C3%A9voilent-deux-articles-de-mise-en-accusation/1669819

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires