Des policiers de la BAC filmés en train de traîner une femme par les cheveux à Montpellier  17/11/2019

Des policiers de la BAC filmés en train de traîner une femme par les cheveux à Montpellier























Sur les réseaux sociaux, une vidéo ayant déjà attiré des milliers de vues montre des policiers de la BAC en train de traîner violemment une femme en la tenant par les cheveux. Les faits se sont produits le 16 novembre à Montpellier lors de l’acte 53 des Gilets jaunes qui fêtaient l’anniversaire de leur mouvement.

Une vidéo est apparue sur les réseaux sociaux faisant état de violences policières qui auraient été perpétrées ce samedi 16 novembre.

Les séquences montrent un groupe de policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) en train de traîner à la main et par les cheveux une femme. Elle résiste et tente de se libérer.



La scène est observée par des passants qui entourent les policiers et tentent de comprendre ce qu’il se passe.

Les faits ont eu lieu à Montpellier, Espace Philippe IV de Valois en face du magasin UNIQLO lors de la manifestation des Gilets jaunes du 16 novembre, consacrée au premier anniversaire du mouvement, selon le propriétaire du compte qui se réfère à ses sources.

Les séquences, filmées par un passant, ont provoqué une vive émotion parmi les utilisateurs du réseau social.

Plusieurs d’entre eux taguent sur Twitter le compte de Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, dans les commentaires sous la vidéo, pour dénoncer les faits à la responsable politique.





La scène a été partagée non seulement sur Twitter, mais aussi sur Facebook et YouTube. L’auteur ou la source de la vidéo n’ont pas encore été identifiés.
Premier anniversaire marqué par des tensions

Des milliers de Gilets jaunes sont descendus dans les rues ce week-end pour fêter le premier anniversaire du mouvement. La manifestation à Paris a connu plusieurs débordements. Des voitures, dont une de la police et une de la douane, ont été renversées, le centre commercial Italie II a été saccagé et la stèle du maréchal Juin a été dégradée. Le travail des pompiers a été empêché. Les forces de l’ordre ont eu recours au gaz lacrymogène dès la matinée.

Le ministre de l’Intérieur a évoqué 254 interpellations en France, dont 173 à Paris, tout au long de la journée.

https://fr.sputniknews.com/france/201911171042442270-des-policiers-de-la-bac-filmes-en-train-de-trainer-une-femme-par-les-cheveux-a-montpellier/

Commentaires

1.Posté par Naceur le 17/11/2019 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est ça votre "demoncratie"

2.Posté par oh-daz le 17/11/2019 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

elles sont ou, là ??... les chiapa, fourest, robin, femen ?... toutes ces fémini_machin ??????????

3.Posté par mais oui mais oui le 17/11/2019 23:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la bac a le meme uniforme que les black blocks a un brassard prés, pantalon civil ,blouson noir ,visage masqué

4.Posté par afteryou87 le 18/11/2019 22:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et pourquoi vous vous interessez a l'auteur et la source de la video ?

5.Posté par jehaislescookies le 19/11/2019 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et vous savez ce qui vient de se passer ??

un SCANDALE SANS NOM !
https://www.midilibre.fr/2019/11/19/gilets-jaunes-a-montpellier-la-femme-trainee-par-les-cheveux-par-des-policiers-condamnee,8549088.php
alors que c'est eux qui devraient la dédommager !!! et en plus être virés de la police pour faute grave !

et elle n'a fait que jeter une bouteille "dans leur direction", donc ils n'ont eu aucun mal, alors que ......
les fameuses "féministes", qui sont des bourgeoises du côté du pouvoir, elles ne vont pas protester pour violence sexiste ? ! pourtant !

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires