Des analystes évoquent un baril de pétrole à 100 dollars après les attaques de drones en Arabie  15/09/2019

Des analystes évoquent un baril de pétrole à 100 dollars après les attaques de drones en Arabie























Plusieurs experts s'attendent à ce que les prix du baril bondissent suite aux attaques de drones menées par les rebelles yéménites Houthis contre des installations pétrolières saoudiennes, qui ont provoqué l'interruption de la moitié de la production de l'Arabie saoudite.

Les prix du baril pourraient bondir de 5 à 10 dollars à l’ouverture du marché lundi 16 septembre, estiment plusieurs analystes interrogés par Reuters. Ces derniers n’excluent pas que l’or noir puisse atteindre à long terme la barre des 100 dollars si l’Arabie saoudite ne rétablit pas rapidement son niveau de production.

Reconnaissant le sérieux des attaques, qui ont notamment visé le plus grand site mondial de transformation de brut, à Abkaïk, les autorités de Riyad n'ont avancé dans l’immédiat aucun délai avant la reprise de la production.

Une source au fait de la situation a déclaré dimanche 15 septembre à Reuters que la production pétrolière ne devrait pas revenir à la normale avant «des semaines plutôt que des jours».

Le président de la société de conseil Rapidan Energy, Bob McNally, estime que les prix du brut augmenteront d'au moins 15 à 20 dollars le baril si la perturbation dure sept jours. Si le retour à la normale se prolonge jusqu’à 30 jours, les prix pourraient passer à trois chiffres, indique-t-il.

Pour Greg Newman, les contrats à terme du Brent pourraient augmenter de 7 à 10 dollars le baril lundi. Le marché pourrait voir un retour à 100 dollars du prix du baril si le problème n’est pas résolu à court terme, détaille l’homme d’affaires.

«L'ampleur de l'attaque incitera les marchés à réexaminer la nécessité d'envisager une prime de risque géopolitique du pétrole ... Les attaques pourraient compliquer les projets d'introduction en bourse d'Aramco, compte tenu des risques de sécurité grandissants et de l'impact potentiel sur sa valorisation», estime Ayham Kamel du groupe Eurasia.

Selon JP Morgan, le pétrole devrait atteindre 80 à 90 dollars le baril au cours des trois prochains mois, le marché se concentrant désormais sur la géopolitique.

«Ces attaques sont difficiles à arrêter et peuvent se produire périodiquement. Le marché doit intégrer ce risque», ajoute de son côté Gary Ross de Black gold investors.
Attaques de drones

Des drones des Houthis yéménites ont visé samedi 14 septembre deux installations stratégiques de la compagnie pétrolière Aramco dans les provinces saoudiennes d'Abkaïk et Khouraïs, à un millier de kilomètres de Sanaa, la capitale du Yémen contrôlée depuis cinq ans par les Houthis.

Selon le ministre de l'Énergie, le prince Abdoulaziz ben Salmane, cité samedi par l'agence officielle SPA, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

Les États-Unis ont imputé les attaques à l'Iran, ce que la République islamique a nié, dénonçant des accusations «insensées».

https://fr.sputniknews.com/economie/201909151042101558-des-analystes-evoquent-un-baril-de-petrole-a-100-dollars-apres-les-attaques-de-drones-en-arabie/

Commentaires

1.Posté par salahdine france le 16/09/2019 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La pollu-sion de la planète c'est de la faute des Iraniens, Hiroshima c'est de la faute des Iraniens, la fin des dinosaures c'est de la faute de Iraniens.
Les Iraniens sont responsables de tout.
Le crime et le chomage en Occident aussi

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires