Damas fustige Khaled Mechaal  04/10/2012

Damas fustige Khaled Mechaal





Damas a attaqué le chef du bureau politique du mouvement Hamas Khaled Mechaal, le qualifiant de traitre et d’ingrat, et d’avoir « vendu » la résistance pour arriver au pouvoir.

Dans son bulletin du soir, la télévision officielle syrienne a dit : « Mechaal a renoncé à la résistance pour le compte d’Israël et des Etats-Unis. Toutefois, la Syrie ne regrette pas de l’avoir aidé, parce qu’elle ne s’est jamais attendue à des faveurs en échange de ses obligations nationales et patriotiques envers un combattant vagabond auquel elle a fourni tout le soutien pour poursuivre sa lutte ».

« La Syrie est heureuse de voir partir celui qui a échangé la résistance en contrepartie du pouvoir. C’est votre choix de résistance qui vous a donné ce statut chez le peuple palestinien, non pas votre appartenance aux Frères musulmans », a poursuivi la télévision syrienne, condamnant ses propos tenus aux côtés du Premier ministre turc Recep Tayib Erdogan.

Et d’ajouter à l’adresse du chef du bureau politique du Hamas : « Rappelle-toi de ton vagabondage dans le monde avant que Damas ne t’assurât sa protection ».

Lors du congrès annuel du Parti de justice et développement turc, Mechaal a salué la révolution du peuple syrien, en quête de la liberté et de la dignité, considérant que la liberté, la démocratie et les réformes ne s’opposent pas à la résistance contre l’occupation.

« Comment acceptes-tu la poursuite du blocus sur Gaza du côté égyptien alors que tes frères ont accédé au pouvoir ? Comment participes-tu à la destruction des tunnels de la liberté et de la vie comme tu les appelais ?, s’est interrogée la TV syrienne, demandant si les promesses américaines de le nommer président alternatif au pouvoir sont derrière ce changement de position.(agences)


Commentaires

1.Posté par VIRGILE le 05/10/2012 00:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DIVISER POUR RÉGNER. Les traîtres le payent toujours et c'est encore au profit de ces diaboliques israéliens. Oui, comme l'affirme l’Évangile, c'est bien Satan le Maître de ce monde. Mais ils auront leur solde de tout compte au Temps marqué par Dieu.

Israël appartient à Dieu et non aux juifs sionistes, apostats et assassins de prophètes et du Christ Messie. Ce message, les chrétiens du monde entier doivent l'entendre et s'unir pour chasser ces infâmes apostats et imposteurs de la terre d'Abraham.

La planète ne sera jamais en paix tant que le talmudo-sionisme existera sur terre. C'est de la pure logique au-delà de toute haine artificielle.

2.Posté par Mourad le 05/10/2012 01:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les ingrats vont faire la morale a des millions de musulmans a travers alrariaa quelle honte reveillez vous et boycott

3.Posté par Benmehidi DZ le 05/10/2012 01:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

«Toujours la trahison trahit le traitre….
et le jour vient où les traitres sont odieux
même à ceux qui profitent de la trahison».
Victor Hugo

4.Posté par Saber le 05/10/2012 06:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un perdant de plus.

5.Posté par AS le 05/10/2012 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mechaal a renoncé à la résistance pour le compte d’Israël et des Etats-Unis. Toutefois, la Syrie ne regrette pas de l’avoir aidé, parce qu’elle ne s’est jamais attendue à des faveurs en échange de ses obligations nationales et patriotiques envers un combattant vagabond auquel elle a fourni tout le soutien pour poursuivre sa lutte

bon mechaal a le cerveau ramollit apparement mais que le regiem d'al assad ne rconte pas n'importe quoi, ce sont les russes qui arment et les chinois qui paient pour que les palestiniens puissent se defendre correctement

les chinois ont paye lors de l'attentat de 2005 dans le hilton a Amman ou Abbas les a vendu , la chine finance litteralement la Palestine secretement et ouvertement pour faire pression sur les groupes et cartles financiers sionistes, une politique qui lui a permis en 2006 de rafler les contrats iraquiens, et libyens...

la syrie prend un droit de passage enorme en millions de dollars sur toutes les armes qu"elles laissent passer, transiter mais dont elle n'organise nullement la logistique... al assad est un myto... la syrie prend et extorque les iraniens qui paient un droit de passage exhorbitant pour faire passer de l'aide, au Liban... ce sont des mafieux, depuis 12 mois, ces droits de passaes ont ete simplement 'annules' car le regime a besoin d'aides... les palestiniens ne sont ni alignes sur ryadh ni sur teheran ni sur damas... ils connaissent la dure realite de la vie, et si mechaal a cede a l'argent qatari c'est que l'egypte a repris le flambeau quelque part et que damas attaque le caire fournira aide et support d'ou l'operation de Benghazi pour preparer les reseaux sionistes la bas a des attques sur les pays voisins

http://www.blacklistednews.com/JSOC_and_CIA_preparing_special_operation_raids_in_Libya/21820/0/0/0/Y/M.html

quand au qatar, ces milliards en banque risquent de disparaitre en quelques secondes car les israeliens vont attaquer les fonds souverains comme ils attaquent les banques europeenes pour creer le chaos et l'anarchie dans les rues

6.Posté par Depositaire le 05/10/2012 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour @AS, avant d'affirmer une chose sur une quelconque autorité d'un pays, il faudrait être en mesure de fournir des preuves solides de ce que l'on affirme, sinon c'est une déclaration émotionnelle sans intérêt et qui ne vous grandit pas !

Quant à M. Mechaal, il devrait bien se souvenir qu'avant de soutenir des mercenaires assoiffés de sang qui sévissent en Syrie où ils massacrent des enfants, des femmes, des vieillards, des musulmans, comme des chrétiens, tout cela en criant "Allahu Akbar", comme s'ils étaient de vrais musulmans, ce qui est exactement le contraire, donc ce monsieur devrait se souvenir, au cas où il l'aurait oublié, qu'il est musulman et que l'Islam interdit rigoureusement ce genre de pratiques et de violences. A plus forte raison quand elle se passe en plein Ramadan !

A moins, bien sur que M. Mechaal ne soit complice des sionistes et des US. Le pouvoir corrompt, c'est bien connu. En ce sens, le Hamas ne sort pas grandi de cette histoire. C'est même une honte et une tache indélébile sur cette organisation que d'avoir cautionné cette sauvagerie au point d'envoyer des hommes combattre aux côtés de l'ASL !!!
Et M. Mechaal n'a même pas la "reconnaissance du ventre" vis à vis de la Syrie que l'a accueilli et protégé. C'est vraiment une honte et un déshonneur total !

7.Posté par souriya le 05/10/2012 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il devient un traitre car tout simplement ne veut pas cautionner le massacre en Syrie...la Syrie de Bashar essaye de jeter au moins un caillou vers le Golan...

8.Posté par oh362000 le 05/10/2012 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est bien beau tout ca.en tant qu' algerien et comme beaucoup de mes freres j'attends avec impatience l'affrontement directe ou indirecte avec israel .une attaque sur l'iran ou la syrie serait le declanchement.nous les algeriens apporteront notre soutien.nous les frapperons partout dans le monde .

9.Posté par ika le 05/10/2012 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans l'article qui va suivre on nous parle des liens entre les dirigeants des Serbes de Bosnie et les dirigeants israéliens, qui ont en commun d'être des fascistes d'extrême-droite, islamophobes, racistes et de détestés les Arabes et les Turcs.

Pourtant les Serbes de Bosnie sont les meilleurs amis de la Russie de Poutine.

Nous musulmans de France, dans notre lutte contre le sionisme, Israël, les USA et l'OTAN, nous avons cru à une alliance entre la Russie de Poutine, l'Iran, la Chine, le Hezbollah, la Syrie de Bachar al Assad, Kadhafi, Chavez, Cuba, la Corée du Nord, la Bielorussie et les Serbes!!! On a voulu nous faire croire en cette alliance anti-impérialiste. Certains ont même voulu y ajouter Laurent Gbagbo, l'ancien président-dictateur ivoirien ancien socialiste actuel xénophobe, convertis par des évangélistes américains, haineux des musulmans de son pays et des immigrés et alliés d'Israel... Une alliance anti-impérialiste où l'on trouve des impérialistes...

Avons nous été manipulé?

Dans notre lutte contre le sionisme et en voulant croire en cette alliance nous avons mis des pays innocents dans notre liste des ennemis, par exemple la Géorgie. Mais surtout, on nous a désigné des ennemis musulmans, en nous disant qu'ils étaient des mauvais musulmans manipulés par l'OTAN et les sionistes: les Musulmans Bosniaques, les Albanais du Kosovo, les Tchétchènes, les Ouighours turcophones et musulmans de Chine, le Qatar, l'Arabie Saoudite, mais aussi comme ennemis Anouar el Sadate, Yasser Arafat, Oussama Ben Laden, Saddam Hussein, puis Mohammad Khatami, Mir Hossein Moussavi et Hachemi Rasfandjani, puis on nous dit que nos ennemis étaient le premier ministre Turc Erdogan et les Frères Musulmans...

Maintenant on nous dit que le traitre ennemis est le chef du Hamas Khaled Mechaal car dans un discours prononcé en Turquie avec Erdogan, Mohamed Morsi le président islamiste de l'Egypte et Barzani chef des Kurdes d'Irak, Khaled Mechaal a dit qu'il soutenait la révolte en Syrie.

Maintenant on nous dit que Khaled Mechaal résistant islamiste palestinien est un traître à la Palestine et à l'Islam et que nous devons faire confiance aux baathistes syriens. Mais le baassisme est un socialisme et un nationalisme arabe non religieux contradictoire avec la Umma et les Alaouites n'ont été considéré comme musulmans par les grands religieux chiites et sunnites que depuis les années 1960 et seulement pour des raisons politiques.

Beaucoup de dirigeants du Hezbollah libanais et de dirigeants iraniens pensent qu'il ne faut pas soutenir Bachar el Assad car il n'aime pas l'islam, n'aime pas les Palestiniens; et Bachar nous dit maintenant qu'il faut soutenir les indépendantistes kurdes communistes du PKK!

Le PKK qui a eu des alliances avec la Syrie, l'URSS, la Russie, l'Iran, Saddam Hussein, les Arméniens, les USA, la Grèce, Israel... Bref, le PKK change souvent d'alliance toujours dans le but de combattre les Turcs et les Kurdes anti-communistes et son bras armés en Iran le PJAK combat la République Islamique.

Ils n'osent pas le dire, mais les chefs religieux du Hezbollah Libanais et de l'Iran ne veulent plus soutenir Bachar el Assad, ami du PKK et marionnette des Russes. Voilà le mot est laché, qui essaye de manipuler les musulmans des pays occidentaux: la Russie de Poutine et son officine RIA Novosti.

Les Russes qui s'entendent très bien avec Israël comme leurs très bons amis les Serbes!!!

Les Serbes qui sont islamophobes et des grands amis d’Israël mais aussi de Bachar al Assad.

Nous amis du Hezbollah et de la République Islamique d'Iran, sommes nous manipulés par les Russes?

Après posons nous la question des Musulmans qui viennent sur alterinfo... pourquoi n'y a t il jamais de débat sur le Nord-Mali, la Somalie, Boko Haram au Nigeria, le Yemen, la Tchétchénie, l'Afghanistan et le Pakistan? Pourquoi les liens vers les sites salafistes jihadistes sont censurés?

Et les lecteurs d'Alterinfo aiment la politique, mais comment se place t-il sur l'échiquier politique national?

Bon vous direz que l'UMP, le Parti Socialiste, les centristes du Modem et les écologistes sont les représentants des "sionistes-us-gay-francmaçon", que les libertaires-anarchistes sont de la même veine d'ailleurs ils vous censurent sur les indymedia. Mais que dites vous des altermondialistes du NPA de Besancenot et d'ATTAC, des sectaires trotskistes de Lutte Ouvrière, Parti des Travailleurs-Parti Ouvrier Indépendant ou Groupe Bolchevik, des anciens staliniens du PCF et Parti de Gauche? Que pensez vous du Front National? Des Larouchistes de Solidarité et Progrès? Du Parti Anti Sioniste? de Dieudonné? de Soral? de Kemi Seba? de Boris Le Lay? des Identitaires? des Nationalistes Révolutionnaires de VOX-NR? Vos rapports avec les "conspirationnistes" de Réseau Voltaire? Pour vous le Parti Communautaire National Européen (PCN-NCP) peut il se considérer comme national-bolchevique alors qu'il est plus proche de Poutine que de Limonov? Que pensez vous des néo-nazis? de la Shoah? Que pensez vous des mouvements indépendantistes corses, basques et bretons? Si vous vous syndiquez où irez vous: CFTC, CFDT, CGT, FO, SUD Solidaire, CNT...?

Je vous pose toutes ces questions pour comprendre comment des gens qui se revendique seulement par l'étiquette "musulman" peuvent soutenir des régimes nationaliste et socialiste.

Et les incohérences qui vont avec... en effet votre pire ennemis actuellement Recep Tayyip Erdogan et vos critiques obsessives contre le Premier Ministre Turc ressemble aux écrits de l'islamophobe paranoiaque Alexandre del Valle ( Marc d'Anna) ou à ceux des extrêmistes juifs de JSS News ou Guysen (proche de la Ligue de Défense Juive), tous des fous qui apprécient les méthodes de Poutine contre les résistants musulmans...

Et maintenant certains publient sur Alterinfo des textes de soutien a l'İşçi Partisi (Parti des Travailleurs-Turquie) un groupuscule ultranationaliste d'extrême gauche admirant Marx, Lénine, Mustafa Kemal Ataturk et Mao!!! Des extrêmistes qui disent, selon wikipedia, « Le kémalisme était la révolte de la nation opprimée. Les six flèches (les six principes d’Atatürk) sont la synthèse entre les principes de la Révolution française, Nationalisme, République et Laïcité et ceux de la Révolution d’octobre, Populisme et Étatisme. La Révolution est le point commun entre les deux. »

Bientôt vous soutiendrez le DHKP-C?

Lisez donc l'article qui suit sur l'amitié entre l'extrême droite israélienne et les dirigeants serbes de Bosnie.

Vous comprendrez que si vous aimez les Hezbollah vous devez abandonner Bachar et Poutine. Ou bien vous deviendrez complètement fou comme les Pro-Shah d'Iran-Resist...

source: http://balkans.courriers.info/article20702.html

Les Balkans et le Proche-Orient ? C'est pareil ! D'ailleurs, Israël et la Republika Srpska de Bosnie vivraient dans un environnement « similaire ».... Milorad Dodik plaide pour un renforcement de la coopération entre la Republika Srpska, la Serbie et Israël, face à l'« ennemi héréditaire », les musulmans. Ces grandes délires géopolitiques ont eu lieu à l'occasion d'une « visite privée » d'Avigdor Liberman, le ministre ultra des Affaires étrangères d'Israël.

Par Miloš Mitrović


Avigdor Liberman, le ministre israëlien des Affaires étrangères a effectué la semaine dernière sa deuxième visite « privée » en quelques mois en Republika Srpska. Le réalisateur Emir Kusturica a organisé une soirée en son honneur dans son nouveau parc d'attraction d'« Andrićgrad », près de Višegrad, en présence de Milorad Dodik, mais aussi du nouveau ministre des Affaires étrangères de Serbie, Ivan Mrkić.
Ces visites montrent que la coopération entre Israël et la Repubilka Srpska devient de plus en plus étroite, et que le ministre israélien et Milorad Dodik, le président de l'entité serbe de Bosnie-Herzégovine, sont en train de devenir de véritables amis. Milorad Dodik précise qu'il a déjà rencontré Avigdor Liberman à six reprises, tant dans un cadre officiel que de manière privée. Ces dernières années, Milorad Dodik a également rencontré les autres principaux dirigeants israéliens, notamment le président Shimon Peres à l'occasion des visites qu'il a effectué en Israël en 2010 et en janvier 2012.
Avigdor Liberman, originaire de Moldavie, dirige le parti d'extrême droite Israël Beytenou. Il est ministre des Affaires étrangères et vice-Premier ministre du gouvernement Netanyahou depuis le 31 mars 2009.
« Monsieur Avigdor Liberman se trouvait depuis quelques jours en visité privée en Republika Srpska. L'année dernière, il avait visité la région de Banjaluka et cette année, il a passé des vacances dans la région de Trebinje et de Višegrad avec sa famille. Il comprend bien les problèmes de la région et il connaît bien l'histoire », explique Milorad Dodik.


Danas (D.) : Quels sont les principaux avantages de cette coopération pour la Republika Srpska ?


Milorad Dodik (M.D.) : Israël comprend bien la position de la Republika Srpska. Son important réseau diplomatique et celui des organisations juives peuvent nous aider à améliorer notre image dans le monde. Le président de l'organisation mondiale juive des États-Unis est venu ici en avril dernier, à l'occasion de l'anniversaire de la tragédie de Jasenovac et il a tenu un discours très instructif, montrant une très grande compréhension de la signification du sacrifices des Serbes et de celui des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale. Je pense qu'il existe une grande communion de pensée entre Israël et la République Srpska sur le plan politique, parce que nous vivons dans des contextes similaires. L'environnement politique d'Israël est très semblable au nôtre.


D. : Lorsque vous parlez d'« environnement politique », vous pensez d'une part aux Arabes et d'autre part...


M.D. : ...Et d'autre part aux Bosniaques, des musulmans qui sont de plus en plus orientés vers le monde arabe ! Je ne dis pas que la situation est identique, mais Israël comprend la position et le sens de la République Srpska. Israël lutte pour la paix et la stabilité dans sa région, de même que nous avons une politique orientée vers la réconciliation régionale. Enfin, le développement des relations économiques entre Israël et la Republika Srpska est visible. Nous avons plusieurs projets de coopération. L'un concerne le problème de la sécheresse : nous sommes intéressés par les expériences israéliennes dans la gestion des eaux. Nous souhaitons aussi développer la coopération en matière de tourisme et d'agriculture. La ville de Banjaluka est jumelée avec plusieurs villes d'Israël, les échanges culturels sont également assez riches. Nous avons établi une coopération avec le musée de l'Holocauste de Yad Vachem avec deux projets parallèles - l'un vise à mieux présenter l'histoire de l'Holocauste dans les manuels scolaires de Bosnie-Herzégovine et l'autre concerne le projet d'un nouveau complexe monumental à Gradina pour mieux garder la mémoire des événements tragiques de Jasenovac.


D. : La Palestine va présenter d'ici la fin de l'année une demande d'adhésion à l'ONU comme membre « non étatique ». Quelle sera la position la Bosnie-Herzégovine devra-t-elle prendre ?


M.D. : Nous soutiendrons la position d'Israël. Je pense qu'Israël n'est pas contre le principe d'une solution basée sur la reconnaissance de deux États, mais il faut une redéfinition des frontières qui soit acceptable et réaliste. La Republika Srpska a déjà empêché la Bosnie-Herzégovine, quand elle siégeait au Conseil de sécurité, de soutenir l'indépendance de la Palestine.


D. : Les positions de la Serbie et de la Republika Srpska étaient différentes lors du vote sur l'entrée de la Palestine à l'Unesco. La majorité des pays arabes n'ont pas reconnu le Kosovo, Israël non plus. Est-il plus utile pour la Serbie et la Republika Srpska d'être amis avec les Juifs ou avec les Arabes ?


M.D. : Nous avons besoin de l'amitié de tout le monde. C'est délicat à expliquer, mais voilà, la Turquie a été parmi les premiers pays qui ont reconnu la Bosnie-Herzégovine. Elle a soutenu Alija Izetbegović, en le soutenant en armes et par d'autres moyens... Il est à noter que la Turquie a également été l'un des premiers pays à reconnaître la pseudo-indépendance du Kosovo, ce qu'Israël n'a pas fait. La Turquie tente de reconstruire une influence dans la région, en Serbie, au Monténégro, en Bosnie-Herzégovine, en Macédoine... Ce sont des politiques opposées...


D. : Des politiques opposées entre la Serbie et la Turquie ?


M.D. : On ne s'en rend peut-être pas compte, parce que cette politique est bien camouflée, mais l'influence turque ne cesse de se renforcer. Or, dans toutes les initiatives bilatérales, la Turquie s'est toujours opposée aux intérêts nationaux de la Serbie et du peuple serbe. Il faut en tenir compte pour définir notre position. À l'inverse, Israël n'a pas reconnu le Kosovo, et il faut aussi en tenir compte.


D. : De ce point de vue, la coopération avec l'Israël vise-t-elle à bloquer l'influence turque ?


M.D. : Nous devons nous défendre tout seuls. Il faut savoir que durant longtemps, la Turquie et Israël ont eu de très bonnes relations, et que cela a changé il y a deux ans. Notre position ne doit pas dépendre de ce que pensent les autres, mais nous avons besoin de la compréhension des autres pays.

10.Posté par jaru le 05/10/2012 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ika, pourquoi tu défend Mechaal, Erdogan... tu crois vraiment que les Russes et les SErbes aident Israel et la Syrie en même temps?

11.Posté par Shamy le 05/10/2012 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Ika, l'alliance anti-impérialiste n'a jamais été concrète. C'est plutôt un souhait des lecteurs de ce site. Cependant, tu ne peux nier que ces dernières années, il y a eu de nombreux rapprochements entre divers pays dans ce sens. L'essentiel objectif de ces pays n'est pas de créer une Unité poltique anti-impérialiste. L'objectif et le souhait de ces pays est de casser l'"unipolarité" dans laquelle se trouvait le monde notamment sous les néo-conservateurs américains. Le But est de créer un equilibre entre différentes puissances et ne pas laisser une seule Hyper puissance (concept souligné par H. Védrine) ravager le monde et mettre tous les pays sous sa suzeraineté. Ca peut faire mal aux musulmans d'apprendre la face cachée de certains pays qu'ils tenaient à cœur (notamment certains de la presqu'île arabique) ou d'apprendre que certains pays ont basculé du côté des pays oppresseurs. Mais il faut l'accepter. Ca marche aussi pour les individus qui peuvent changer comme on le dit dans l'ordinaire. Certes de tout temps il y a eu des pays qui effectuaient des alliances et certains pouvaient avoir de bonnes relations avec deux pays ennemis l'un de l'autre. N'empêche que les faits parlent d'eux-mêmes et l'oppression est flagrante.
Exemple depuis 1973, soit près de 40 ans aucun pays du golfe ne bouge le petit doigt sur ce qui se passe en Palestine et paf d'un coup ils sont scandalisés par la réaction d'un État souverain qui subit une occupation progressive de forces batars qui peuvent facilement être manipulés par n'importe qui. Au passage, avez-vous déjà vu un peuple qui renie son drapeau si rapidement et qui le change par un autre venu d'on ne sait où ? C'est une preuve que l'objectif n'est pas le changement de régime mais le destruction d'une Nation dont le drapeau est un symbole suprême.

12.Posté par Goeland le 06/10/2012 01:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne sais pourquoi , mais je n'ai jamais porté ce Mechaal dans mon coeur ?

13.Posté par Goeland le 06/10/2012 01:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

loin LE HAMAS d'Ahmed Yacine - Rantissi et autres martyrs

14.Posté par eya le 08/10/2012 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense que Mechaal reste un grand resistant

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires