Cyclisme. Une équipe israélienne participe pour la première fois au Tour des Émirats  23/02/2020

Cyclisme. Une équipe israélienne participe pour la première fois au Tour des Émirats



























Créée en 2015, l’équipe cycliste Israël Start-Up va rentrer dans l’histoire en prenant le départ du Tour des Émirats arabes unis (UAE Tour), dimanche. C’est la première fois qu’une équipe cycliste israélienne participe à cet événement.

Une équipe israélienne participe pour la première fois à partir de dimanche à l’UAE Tour, le tour cycliste des Émirats arabes unis, alors que ce pays du Golfe n’entretient pas de relations diplomatiques officielles avec l’État hébreu. La Jordanie et l’Égypte sont les seuls pays arabes à avoir reconnu Israël, qui a néanmoins connu ces derniers mois des rapprochements avec les pays du Golfe en raison de leur inimitié commune à l’encontre de l’Iran.

Une équipe israélienne participe pour la première fois à partir de dimanche à l’UAE Tour, le tour cycliste des Émirats arabes unis, alors que ce pays du Golfe n’entretient pas de relations diplomatiques officielles avec l’État hébreu. La Jordanie et l’Égypte sont les seuls pays arabes à avoir reconnu Israël, qui a néanmoins connu ces derniers mois des rapprochements avec les pays du Golfe en raison de leur inimitié commune à l’encontre de l’Iran.

« Normalement, les Israéliens ne peuvent pas venir dans ce pays »

"Israël Start-Up Nation entrera dans l’histoire dimanche en participant à l’UAE Tour, devenant ainsi la première équipe israélienne à participer à la plus grande course cycliste du Moyen-Orient", a déclaré l’équipe dans un communiqué. Les membres de Israël Start-Up Nation, avec le nom de leur pays inscrit sur leurs maillots aux couleurs du drapeau blanc et bleu, ont posé sur une scène avant le coup d’envoi dimanche à Dubaï de la course qui s’étend sur une semaine. "Je suis très enthousiaste, c’est un beau pays. Nous venons ici avec une bonne équipe" , a déclaré Omer Goldstein à l’AFP avant la course. "C’est unique que je sois arrivé ici parce que normalement les Israéliens ne peuvent pas (venir) dans ce pays… L’hôtel est incroyable, et je me sens bien ici" , a-t-il ajouté.

Le sport comme remède

Les pays arabes ont fait du règlement du conflit israélo-palestinien une condition à la normalisation des relations avec Israël. La Ligue arabe dénonce régulièrement les colonisations illégales de l’État israélien en Cisjordanie occupée ainsi que la répression des manifestants palestiniens à Gaza. Mais les pays arabes du Golfe ont récemment donné des signes de rapprochement avec l’État hébreu. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est rendu à Oman en 2018.

Cette évolution s’inscrit aussi dans les ambitions de la région à accueillir des événements sportifs et culturels internationaux. La ministre israélienne des sports, Miri Regev, a visité la célèbre mosquée du cheikh Zayed à Abou Dhabi, l’hymne national israélien a retenti lors d’une compétition de judo dans la capitale émiratie et le ministre israélien des Communications a prononcé un discours à Dubaï. Mais le ministre saoudien des Affaires étrangères, Fayçal ben Farhane, a récemment démenti des informations de presse sur la possibilité d’un entretien entre le prince héritier saoudien et le Premier ministre israélien, disant que "le royaume se tient fermement derrière la Palestine".

https://www.ouest-france.fr/sport/cyclisme/cyclisme-une-equipe-israelienne-participe-pour-la-premiere-fois-au-tour-des-emirats-6749312


Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires