Cuba dénonce les "mensonges" de Washington sur ses médecins luttant contre le coronavirus  26/03/2020

Cuba dénonce les "mensonges" de Washington sur ses médecins luttant contre le coronavirus




























Cuba a dénoncé jeudi la "campagne de discrédit et de mensonges" des Etats-Unis contre l'envoi de ses médecins dans plusieurs pays afin d'aider à la lutte contre la pandémie de coronavirus.

"La campagne de discrédit du gouvernement américain est immorale en toute circonstance et elle est particulièrement offensante pour Cuba et le monde pendant une pandémie qui nous menace tous", a estimé le ministère des Affaires étrangères dans une note diplomatique de protestation.

Le département d'Etat américain mène "une campagne continue et exacerbée de discrédit et de mensonges contre la coopération médicale internationale fournie par Cuba", a-t-il ajouté.

A la demande des pays concernés, Cuba a envoyé ces dernières semaines des brigades médicales au Venezuela, au Nicaragua, en Italie, à Grenade, au Surinam, en Jamaïque et à Belize.

Avec des revenus de 6,3 milliards de dollars en 2018, l'exportation de services médicaux, une tradition de longue date dans ce pays socialiste, est l'un des moteurs de l'économie cubaine, suivie du tourisme, selon les chiffres officiels.

Mais, selon le département d'Etat, "Cuba offre ses missions médicales internationales aux pays touchés par le Covid-19 uniquement pour récupérer l'argent perdu quand d'autres pays ont arrêté de participer à ce programme abusif".

"Les pays demandant l'aide de Cuba pour le Covid-19 devraient scruter ces accords et mettre fin aux conditions de travail abusives", poursuit le département d'Etat sur Twitter, un message reproduit également par l'ambassade américaine à La Havane.

Le programme d'envoi de médecins cubains à l'étranger - plus de 30.000 d'entre eux sont répartis dans 61 pays - a été dénoncé l'an dernier par plusieurs pays, Etats-Unis en tête. En conséquence, l'île a perdu ses contrats avec le Brésil, la Bolivie, l'Equateur et le Salvador.

Le département d'Etat affirme que "le gouvernement cubain garde la majeure partie du salaire des médecins et infirmières des missions médicales internationales et les expose à des conditions de travail atroces".

Cuba assure verser à ces professionnels une somme couvrant leurs besoins dans leur pays d'accueil, en plus de leur salaire toujours payé sur l'île (environ 50 dollars par mois), et destiner les fonds de ce programme à garantir à ses habitants la santé et l'éducation gratuites.

https://www.lorientlejour.com/article/1212117/cuba-denonce-les-mensonges-de-washington-sur-ses-medecins-luttant-contre-le-coronavirus.html

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires