Coronavirus : le gouvernement retouche son décret autorisant le traitement à la chloroquine  27/03/2020

Coronavirus : le gouvernement retouche son décret autorisant le traitement à la chloroquine
























Après avoir publié un décret autorisant la chloroquine pour le traitement du Covid-19 dans les établissements de santé, le gouvernement a finalement précisé qu'il le serait uniquement pour les personnes en état grave. La décision fait déjà polémique.

La joie des défenseurs de la chloroquine aura été de courte durée. Après avoir annoncé le 26 mars la publication d’un décret au Journal officiel (JO), autorisant la prescription de chloroquine aux malades du Covid-19 dans les établissements de santé, le gouvernement a finalement décidé de rectifier son texte dès ce 27 mars.

Si l'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ritonavir peuvent toujours être prescrits par les établissements de santé recevant des personnes infectées au coronavirus, cette médication ne pourra désormais se faire qu’«après décision collégiale, dans le respect des recommandations du Haut conseil de la santé publique et, en particulier, de l'indication pour les patients atteints de pneumonie oxygéno-requérante ou d'une défaillance d'organe», d'après le nouveau décret.

Or, comme semblent l’affirmer plusieurs experts dont le professeur Didier Raoult, plus le traitement est administré tôt, plus il est efficace afin de ne pas déboucher sur une détresse respiratoire qui engendre bien souvent la mort. Une donnée que rappelait il y a quelques jours encore Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de la Santé, dans un appel au président de la République et au ministre de la Santé afin d’autoriser les traitements à la chloroquine.

«Cet appel est lancé Monsieur le président pour que vous permettiez à tous les médecins français, qu’ils soient hospitaliers ou libéraux, de prescrire, s’ils le souhaitent, en leur âme et conscience, [de l’hydroxychloroquine] aux malades atteints de Covid-19 symptomatique, sachant que plus tôt le traitement sera donné, plus il sera efficace et de ne pas le réserver comme jusqu’à maintenant aux patients qui ont des formes sévères ou pire un état de détresse respiratoire aiguë, où on le sait il est souvent trop tard», avait fait savoir l’ancien secrétaire général adjoint des Nations unies dans une vidéo.

«Y a-t-il un pilote dans l’avion France ?»

De plus, dans le décret du 26 mars, il est souligné que cette prescription ne peut se faire que «dans les établissements de santé qui les [les patients atteints de Covid-19] prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile». Difficile cependant d’imaginer une personne souffrant de «pneumonie oxygéno-requérante ou d'une défaillance d'organe» rentrer chez elle pour la fin de son traitement.

De plus, dans le décret du 26 mars, il est souligné que cette prescription ne peut se faire que «dans les établissements de santé qui les [les patients atteints de Covid-19] prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile». Difficile cependant d’imaginer une personne souffrant de «pneumonie oxygéno-requérante ou d'une défaillance d'organe» rentrer chez elle pour la fin de son traitement.

"Pourquoi de tels décrets erratiques ? Pourquoi ces revirements permanents et particulièrement anxiogènes pour les malades ?"

Comment expliquer cette précision apportée au JO dès le lendemain de la parution du décret ? Contactés par RT France, ni Matignon, ni le ministère de la Santé n'ont souhaité répondre à nos questions.

La décision fait en tout cas déjà grincer des dents. Sur Twitter, la député LR des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer a mis en ligne un communiqué de presse sans équivoque. «Pourquoi de tels décrets erratiques ? Pourquoi ces revirements permanents et particulièrement anxiogènes pour les malades ? Le Gouvernement ne peut pas faire du "En Même Temps" permanent. Y a-t-il un pilote dans l’avion France ? Y a-t-il un homme d’Etat à la tête de notre pays ?», a-t-elle tempêté.


Depuis le début de la crise sanitaire, le gouvernement semble naviguer à vue, entre annonces démenties dans la journée et opérations de communication ratées, comme le 7 mars dernier, lorsque le couple Macron s'était rendu au théâtre pour inciter les Français à sortir. Dix jours plus tard, le pays était placé en confinement.

La confiance des Français dans leur pouvoir exécutif s’étiole petit à petit, et selon le dernier sondage d'Odoxa et Dentsu Consulting pour Le Figaro et France info, publié le 25 mars, 69% des sondés estiment que le gouvernement n’est «pas clair» face à la pandémie de Covid-19 et 70% qu’il «ne dit pas la vérité aux Français».

Ce 27 mars, Edouard Philippe a fait savoir que le confinement serait renouvelé en France pour 15 jours, soit jusqu’au 15 avril prochain. D’après le dernier bilan daté du 26 mars, rendu public par le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, 1 696 personnes sont mortes en France des suites du coronavirus, soit 365 décès supplémentaires en 24h, et 13 904 sont hospitalisées (+2 365 en 24 heures) dont 3 375 au sein d’un service hospitalier de réanimation (+548 en 24 heures).

https://francais.rt.com/france/73239-coronavirus-gouvernement-retouche-son-d%C3%A9cret-autorisant-traitement-chloroquine

Commentaires

1.Posté par Saber le 27/03/2020 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chloroquine et artémisia pendant la guerre du Vietnam.

2.Posté par A.W le 27/03/2020 23:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les immondes crevures: -Donner le traitement aux cas graves hospitalisés. Soit quant on a toutes les chances d'arriver trop tard pour sauver ces malades, comme l'explique D.Raoult qui préconise le traitement précoce à l'hydroxychloroquine dès les 1ers symptômes de l'affection. Puis de l'interdire aux toubibs et pharmacies de ville là où il serait le plus efficace, pour que le malade rentre tranquillement chez lui avec sa boite de cachetons pour se confiner 5 à 6 jours le temps de guérir... mais c'est vrai qu'il n'y aurait plus alors cette situation de black-out et de guerre que ces criminels ploutocrates nous ont déclaré.

Ces crimes contre l'humanité dont il s'agit ici, organisés par la ploutocratie mondiale devraient nous amener à voir bientôt les gibets se dresser en places publiques et d'y voir se balancer quelques de ces porcs au bout d'une corde.

3.Posté par je hais les cookies le 28/03/2020 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui, ça ressort du crime contre l'humanité.
il va falloir créer un tribunal de Nüremberg. Comme à Nüremberg, non seulement il y a crime contre l'humanité, et une idéologie 'le capitalisme spéculatif, et l'Union Européene, c'est la même ! je rappelle que c'est l'union européenne qui nous impose depuis vingt ans de réduire les dépenses sociales et de démanteler les moyens hospitaliers).
Il faut juger tous les responsables, français et à la BCE, de tous nos morts..

4.Posté par jehaislescookies le 01/04/2020 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comment se fait-il que cette vidéo n'aie pas 2 miillions de vues ?
https://www.youtube.com/watch?v=PJEtSYGOM9g&feature=emb_logo

5.Posté par A.W le 01/04/2020 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci, je hais les cookies, et çà ne sent pas bon les prochains réglements de compte; Douste-Blazy est dans le bon camp; mais attention de ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain concernant Macron... il semble qu'il soit toujours conseillé par D.Raoult et un détail dans son discours d'hier peut le laisser penser ? -Le tiennent-ils par les burnes ?

https://www.youtube.com/watch?v=ENJS6SnHJ0o

6.Posté par Bob le 01/04/2020 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excusez-nous d’exister ! Ha ha !

7.Posté par Saber le 01/04/2020 21:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il va falloir créer un tribunal de Nüremberg ?

IG FARBEN avant BAYER après , c'est vrai que c'est trop gros pour être jugé.

8.Posté par nonauxvaccinsnanotech le 02/04/2020 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Saber : IG FARBEN et BAYER :https://ahrp.org/auschwitz60-year-anniversary-the-role-of-ig-farben-bayer/
En tout cas je préfère la mort au vaccin avec transpondeur nanotech de Bill Gates https://news.rice.edu/2019/12/18/quantum-dot-tattoos-hold-vaccination-record/ On souffrira après d'un gros cancer au plus profond de nos cellules.
quand on lit le reste :https://www.naturalnews.com/028887_vaccines_Bill_Gates.html
Merci docteur Raoult.

9.Posté par Argo. le 02/04/2020 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre chloroquine tant vantée peut induire de graves effets secondaires, cardiovasculaires, oculaires. Elle ne doit être prescrit que par un médecin et sous surveillance. Ce n'est pas la panacée universelle, loin s'en faut!

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires