Colonisation : Emmanuel Macron lâche une bombe  16/02/2017

Colonisation : Emmanuel Macron lâche une bombe


C’est l’une des plus grosses surprises de la campagne électorale française. En marge de son déplacement à Alger, le candidat à la présidentielle a accordé une interview à la chaîne Echorouk News, diffusée mardi 14 février, dans laquelle il qualifie la colonisation de « crime contre l’humanité ».

« La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes », a-t-il expliqué tout en affirmant ne pas vouloir « balayer tout ce passé ».

En octobre 2016, dans un entretien accordé à l’hebdomadaire Le Point, il donnait toutefois un tout autre point de vue, beaucoup plus nuancé : « Alors oui… En Algérie il y a eu la torture mais aussi l’émergence d’un État, de richesses, de classes moyennes, c’est la réalité de la colonisation. Il y a eu des éléments de civilisation et des éléments de barbarie ».

Fin janvier, le candidat à la présidentielle française, déplorant une lecture déformée de ces propos, s’était excusé de cette formulation dans une interview sur France Culture. Il avait alors reconnu que « la colonisation est une barbarie, la colonisation est une faute historique ». Il s’est de nouveau expliqué sur Echourouk News : « Je ne parlais pas que de l’Algérie. Il ne faut absolument pas lire mes propos comme des éléments qui nient le fait de la colonisation et sa barbarie. Si certains les ont lus comme tels, je m’en excuse auprès d’eux ».
Tollé à droite et à l’extrême-droite

Mais avec cette nouvelle déclaration, Macron remet sur la table le sujet délicat de la colonisation dans la campagne présidentielle. Pour certains, c’est même une occasion en or pour détourner l’attention. En meeting à Compiègne mercredi soir, François Fillon, plombé par cette affaire d’emplois fictifs supposés, a fustigé ces déclarations.

« Cette détestation de notre histoire, cette repentance permanente est indigne d’un candidat à la présidence de la République. Il y a quelques temps, M. Macron trouvait des aspects positifs à la colonisation. Ça veut dire qu’Emmanuel Macron n’a aucune colonne vertébrale. Il dit simplement ce que ceux qui l’écoutent veulent entendre ».

Jeudi matin, Gérard Longuet, ancien ministre de la Défense de Sarkozy et soutien de François Fillon, a publié une tribune dans le Huffington Post dans laquelle il n’hésite pas à jouer la surenchère : « Déclarer que la colonisation est un crime contre l’humanité c’est mépriser les Algériens et les Français qui en 130 ans ont construit les bases d’une nation nouvelle ».

Le Front National s’est aussi empressé de commenter l’information. « Macron, le candidat des élites, des banques, des médias et… de la repentance », a fustigé sur son compte Twitter, la députée FN Marion Marechal Le Pen, nièce de Marine Le Pen.

#Macron, le candidat des élites, des banques, des médias et… de la repentance ! https://t.co/Z2WXxOrmGQ

— Marion Le Pen (@Marion_M_Le_Pen) February 15, 2017

Invité de LCI ce jeudi matin, le vice-président du Front national Florian Philippot a jugé les propos du candidat « extrêmement choquants », estimant qu’Emmanuel Macron « dit ce qu’une salle veut entendre ».
À deux mois des élections, il faut capter de nouvelles voix

Au-delà de l’agitation des politiques, chaque camp cherche en réalité à capter des voix. La France compte plus d’un million de binationaux sur son territoire. À ceux-là, il faut ajouter le panel -très varié – de Français qui entretiennent des liens avec le pays : rapatriés, Harkis, leurs descendants ou simplement tous ceux qui revendiquent une ascendance pied-noir. Soit plusieurs millions de personnes.

Hier soir, Emmanuel Macron a souhaité mettre un terme à la polémique. Sur son compte Twitter, il dit vouloir « réconcilier nos mémoires ». Toutefois, le candidat sait qu’il doit à tout prix élargir son socle électoral.

60 ans après, il est temps de réconcilier nos mémoires. C’est la responsabilité de ma génération, qui n’a pas vécu la guerre (4/4)

— Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) February 15, 2017

En considérant la colonisation comme un crime contre l’humanité, il capte potentiellement un électorat issu de l’immigration. Dans le même temps, ses propos sont une occasion rêvée pour la droite et le FN : avec une telle déclaration, Macron a sans doute perdu toutes ses chances d’avoir l’adhésion des rapatriés d’Algérie ou de leurs descendants.

http://www.tsa-algerie.com/20170216/colonisation-emmanuel-macron-lache-bombe/

Commentaires

1.Posté par bob le 16/02/2017 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On peut dire qu'il sait très bien danser le cha-cha-cha !

2.Posté par goc le 16/02/2017 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

faut qu'il assume ses propos jusqu'au bout, c'est à dire en déclarant que la colonisation de la Palestine par l'entité sioniste, est un crime contre l'humanité. Maintenant s'il rajoute que le sionisme est une idéologie raciste et barbare, je ne lui en voudrais pas.

3.Posté par sinc le 16/02/2017 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il a bien fait de remettre ce sujet sur la table, il n'a fai que jeter un pavé dans la marre.
moi, je dirai qu'il a gagnés l'électorat Algérien voire maghrébin et africain ça represente encore plus que les pies noirs, traitres( harkis) et leurs descendants réunis.
je ne m'étais pas encore décidé mais là, je voterai Macron.

l'Algérie ne demande pas d'excuses mais seulement que la France reconnaisse ses crimes...

4.Posté par Aldamir le 16/02/2017 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C’est la pilule utilisée par presque ceux qui ont une langue de bois, initiée récemment par Erdogan à Davos et successivement la majorité des présidents américains dont le percutant a été Trump pour berner magistralement l’opinion publique et l’entraîner vers des faux sentiers. Formule mise au point par l’oligarchie du Pouvoir Financier qui a déjà chamboulé tous les repères et valeurs de la société pour les rendre perméables à toute manipulation. Macron est le nouveau produit la nouvelle trouvaille hitech, qui, comme les lessives lavent plus blanc que le blanc. Un peu de respect pour l’intelligence des hommes pour appeler les choses par leur nom surtout lorsqu’il s’agit de crimes contre l’humanité qui se déroulent et continuent sous nos yeux dans un silence assourdissant, tant en Europe (Yougoslavie, Ukraine), qu’au Moyen-Orient (Palestine, Syrie, Irak) qu’en Afrique ( Ruanda, Congo, Libye, Côte d’Ivoire), que sur les continents d’Asie et d’Amérique latine .

5.Posté par jokerpic le 16/02/2017 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est l'une des rares fois que je vois un Français Homme , ils sont d'habitude Hypocrite ou Raciste
J'appelle les millions d'africains a voter pour cette Homme qui veux briser les chaines du passé et ouvrir une nouvelle page entre les deux peuples.Il n'a pas froid aux yeux avec un language juste et direct.
ce qu'il dit fait très mal aux nostalgiques de l'Algérie française aux tortionnaires et aux Harkis que j'enmerd.....
qui nie la vérité historique l'Algérie avait environs 8 millions en 1830 en 1962 elle a 8 millions soit plus de 40 millions d'exterminés par les guerres et la famine.

Que l'on dise pas que la colonisation est bienfaitrice .........même les penseurs écrivain , homme politique et militaires français l'on dénoncé .On ne peux pas aller contre le courant de l'histoire.J e pense que cette Homme incarne une nouvelle ere de l'histoire des deux peuples.

6.Posté par toulouzains le 17/02/2017 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les berbères, les arabes, les espagnols, les pirates et les Ottomans étaient eux aussi en position de colons bien que les berbères étaient vraiment les pionniers de l’Algérie.
La France a repoussé les pirates et a en effet coloniser l’Algérie en repoussant l'empire Ottoman qui étaient devenu un peu trop gourmand. La situation était dur au niveau des ports de commerces, les navires européens se faisaient cambriolés : il fallait réagir car l’Algérie n'a jamais était stable à cause de l’ambition espagnole.
Oui, Napoléon a récupérer l’Algérie mais pas que l’Algérie, la Syrie, la Palestine...
C'est comme ça, tout comme l'empire Ottoman avait conquis l'espagne...
Cela s'appelle les guerres du passé.
Alors de là à faire du clientélisme auprès d'un électorat d'origine algérienne c'est un manque de respect tout comme dit goc pour la Palestine et aussi et surtout pour les esclaves noirs qui eux ont connu vraiment un traitement hors du commun et parfois le vivent encore dans des pays du moyens orient.

7.Posté par toulouzains le 17/02/2017 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En visite avec la représentante de France Israël...

8.Posté par jokerpic le 17/02/2017 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toulouzains = oui vous avez raison de dire que 80% de l armée musulmane qui a conquis l'andaloudsie étaient berbères , que les frere barbe rousse étaient piratent et dominés la mediteranée .Nous savons par l'histoire de cette region que l'empire français endetté par le Dey d'alger utilisa le prétexte du coup de l'evantail pour conquérir l'Algérie juste au moment ou l'empire ottoman était en déclin .

Mais ceci comme le dit Mr Macron n'excuse en rien les crimes coloniales qui ont réduit un peuple libre en esclavage , en lui spoliant sa terre le rendant khemasse (ouvrier ) dans ces propres terres.

Et tout ceux qui résistes a l'envahisseur étaient massacrés ou enfumé (femme , enfant et veillars ) ce n'est quand meme pas un bienfait !! sinon l'occupation nazie en france est aussi un bienfait...

Macron ne mesure pas le choc qu'il vient de provoquer aux nostalgiques et a ceux qui nie les vérités historiques .couoper des têtes , oreilles et zizi vient du colonisateur français .On ne peux quand même pas nier cela....sinon on est un sauvage et raciste dans sa tête.

9.Posté par Saber le 17/02/2017 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout comme l'empire Ottoman avait conquis l’Espagne.? A quelle époque ?

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves



Commentaires