Chef d'état-major: plus de frappes en Syrie, sauf si les forces armées US sont menacées  20/05/2017

Chef d'état-major: plus de frappes en Syrie, sauf si les forces armées US sont menacées












Évoquant vendredi la frappe de la coalition internationale menée le 18 mai sur un site de l'armée syrienne, le général Joseph Dunford s'est engagé à ce qu'une situation similaire ne se reproduise pas tant que la sécurité des forces armées US sera garantie.

Le chef d'état-major des armées des États-Unis, le général Joseph Dunford, a assuré à la Russie que de nouvelles frappes en Syrie sont exclues si les forces armées américaines ne sont pas menacées.

« Nos commandants sur place ont jugé qu'à ce moment-là ils étaient menacés et les règles de la guerre leur ont permis de le faire [réaliser une frappe, ndlr]. Nous avons renouvelé [la communication avec la Russie, ndlr], actuellement nous menons des négociations à tous les niveaux afin de prévenir des incidents similaires à l'avenir. Hier soir, je me suis engagé à ce que la situation ne se reproduise pas, si nos forces ne sont pas menacées », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Washington.

L'aviation de la coalition menée par les États-Unis a frappé jeudi soir un convoi pro-Assad en Syrie, dans la zone d'At-Tanf, à proximité de la frontière avec l'Irak et la Jordanie. Se trouvant dans la zone de désescalade établie, le convoi a pourtant été perçu comme « un danger pour les forces de la coalition », selon le Pentagone.

Selon un représentant de la coalition américaine, la colonne visée par les frappes comportait des chars, des véhicules blindés, ainsi que de l'artillerie. Le convoi n'aurait pas répondu aux avertissements visant à l'empêcher de s'approcher trop près des forces de la coalition.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a qualifié la frappe d'illégale, ajoutant qu'elle constituait une nouvelle violation de la souveraineté de la Syrie.

https://fr.sputniknews.com/international/201705191031457977-syrie-frappe-us/

Commentaires

1.Posté par oh-daz le 20/05/2017 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En Syrie et dans le monde, les seules menaces et les pires, sont les u s & tel aviv....et puis, ils n'ont aucun droit en
Syrie ces clandestins..

2.Posté par selma le 20/05/2017 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sauf si les armées américaines seraient menacées? mais menacées par qui ? et que font-elles à des milliers de kilomètres dans un pays souverain. Je persiste et signe : le fin de l'humanité n'aura pour origine ni une pandémie, ni un cataclysme, ni la faim ou le changement climatique, mais bel et bien la folie d'êtres démoniaques qui gèrent les services américains et leurs supplétifs aussi dingos

3.Posté par Bina le 20/05/2017 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On vit dans un monde où les psychopathes affirment l'être ouvertement et ce avec la complicité effrontée des merdias....hallucinant!!

Les yankees et bien d'autres occupent illégalement un territoire tout en osant faire des menaces aux autochtones. C'est étrange, n'est-ce pas ?

4.Posté par Saber le 20/05/2017 22:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces soldats ne sont que des esclaves de la haute finance us-sion.

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves



Commentaires