Charges policières contre des manifestants indépendantistes à l'aéroport de Barcelone  14/10/2019

Charges policières contre des manifestants indépendantistes à l'aéroport de Barcelone
























La police a chargé à plusieurs reprises des manifestants indépendantistes ce 14 octobre près de l'entrée de l'aéroport de Barcelone. Des mobilisations sont organisées en Catalogne en réaction à la condamnation de plusieurs figures indépendantistes.

Le 14 octobre en fin d'après-midi, plusieurs milliers de manifestants indépendantistes calatans se sont rassemblés à l'aéroport de Barcelone pour le bloquer en réaction à la condamnation de neuf figures indépendantistes à des peines allant de neuf à 13 ans de prison, pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017. Cette décision de la Cour suprême d'Espagne est intervenue à moins d'un mois des élections législatives fixées au 10 novembre prochain.



D'après l'AFP, plusieurs centaines de militants ont affronté les forces de l'ordre, leur jetant des pierres ou des poubelles. La police a chargé lorsqu'ils ont tenté de rompre le cordon policier pour pénétrer dans l'aéroport. Les policiers ont réalisé plusieurs charges, selon l'agence d'informations.

Un porte-parole de la police régionale catalane a confirmé que les forces de l'ordre avaient repoussé «les personnes tentant de franchir le cordon policier».

Des comptes Twitter favorables au mouvement indépendantiste catalan ont diffusé des vidéos de l'occupation de l'aéroport et des heurts entre manifestants et forces de l'ordre.





Dans une déclaration à l'AFP, un porte-parole de l'aéroport a assuré qu'aucun vol n'avait pour l'heure été impacté par cette occupation.

Avant de bloquer l'aéroport, la plupart des manifestants étaient réunis sur la place de Catalogne, au centre de Barcelone. Certains d'entre eux brandissaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : «Liberté pour les prisonniers politiques» ou encore «Nous le referons».

Alors que les autorités espagnoles ont exprimé leur souhait de renouer le dialogue politique avec les indépendantistes, ces derniers, toujours aux commandes dans la région, veulent mobiliser une nouvelle fois leurs partisans et ont ainsi appelé à la «désobéissance civile». En réponse, le Premier ministre Pedro Sanchez a prévenu qu'il n'hésiterait pas à prendre des mesures extraordinaires, y compris la suspension de l'autonomie de la région comme ce fut le cas en octobre 2017 après la tentative de sécession avortée par Madrid.

https://francais.rt.com/international/66854-charges-policieres-contre-manifestants-independantistes-barcelone

Commentaires

1.Posté par maknine le 15/10/2019 09:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Elle est ou la marie de la commitee europeenne pour dire qu'il faut aide les manifestants ?

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires