Chambres à gaz : Etienne Chouard exprime ses regrets et quitte Sud Radio  21/06/2019

Chambres à gaz : Etienne Chouard exprime ses regrets et quitte Sud Radio
























Etienne Chouard n'officiera plus sur Sud Radio. Après une vive polémique déclenchée par des propos qualifiés de négationnistes, il s'est excusé et a décidé, en accord avec le PDG de la station, de mettre fin à son émission.

Etienne Chouard, connu pour être le promoteur du référendum d'initiative citoyenne (RIC) et du tirage au sort, figure très appréciée de certains Gilets jaunes, n'animera plus son émission hebdomadaire sur Sud Radio. L'annonce a été faite de manière concomitante par le principal intéressé et par Didier Maïsto, le directeur de la station de radio, qui a regretté les propos «confusionnistes» tenus par le professeur quelques jours plus tôt.

Invité sur le plateau du Média le 10 juin, Etienne Chouard avait en effet suscité une vive polémique en répondant à une question sur l'existence des chambres à gaz : celui-ci avait alors déclaré qu'il ne pouvait pas s'exprimer, n'ayant «jamais rien lu» sur le sujet. Cette réponse a provoqué l'indignation de nombreuses personnalités, qui se sont émues de ces propos, qualifiant l'intellectuel de «négationniste» et assurant que cette émission du Média avait permis de faire «tomber le masque».



Après cet épisode polémique, Didier Maïsto, le PDG de Sud Radio, a multiplié les tweets pour s'expliquer très longuement et avec un «maximum de clarté», expliquant rejeter catégoriquement le négationnisme, tout en assurant être convaincu qu'Etienne Chouard n'était pas antisémite mais qu'il avait tenu des propos «sidérants».



«Il n'y aura plus de Jeudi Chouard sur Sud Radio pour quelque temps», a pour sa part écrit Etienne Chouard sur son compte Facebook le 20 juin. Une décision qu'il assure avoir prise «pour retirer à Didier Maisto ce fardeau».

Invité une dernière fois à s'exprimer sur le plateau de Sud Radio le 13 juin en présence de la journaliste Elisabeth Lévy avec qui il débattait chaque semaine sur cette antenne, Etienne Chouard a longuement exprimé ses regrets. «J'ai l'impression d'avoir fait une énorme connerie», a-t-il assuré. Il est ensuite revenu sur ses propos tenus trois jours plus tôt, disant comprendre a posteriori «l'effet» qu'ils pouvaient produire. «Evidemment, il n'y a pas besoin de lire des livres pour avoir un point de vue sur la Shoah : pour moi c'est l'incarnation de l'horreur», a-t-il corrigé. Son intention, explique-t-il, à travers ces propos dont il reconnait l’ambiguïté, n'était pas de remettre en cause l'horreur de la Shoah mais de défendre l'idée selon laquelle pour bien combattre une «idée dangereuse, méprisable», il faut «affronter les arguments et contre arguments». Selon lui, les gens ont besoin de «connaître l'argumentaire complet» sur une telle question pour ne pas céder à des idées «racistes». Il longuement insisté sur le fait qu'il n'était ni négationniste ni antisémite et a confié regretter profondément la manière dont il s'était exprimé et «s'en mordre les doigts».

Professeur d'économie et de droit à la retraite, Etienne Chouard réfléchit depuis 2005 sur la démocratie. Il défend le tirage au sort et le référendum d'initiative populaire. Il a acquis une forte notoriété au sein du mouvement des Gilets jaunes. Il a été l'objet d'une précédente polémique pour avoir qualifié Alain Soral de «résistant». Il a assuré depuis n'avoir «aucune relation» avec l'essayiste controversé et être très éloigné des idées de ce dernier.

https://francais.rt.com/france/63155-chambres-gaz-etienne-chouard-exprime-regrets-sud-radio

Commentaires

1.Posté par jehaislescookies le 21/06/2019 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chouard est trop gentil, et trop scrupuleux, trop intégre pour ce monde pourri, qui l'a pris au piège de vertus qui il y a 30 ans étaient le BA ba intellectuel de toute étude sérieuse, et que tout le monde apprenait en 1ère et Terminale !
la dégénéréscence intellectuelle de la France est épouvantable.

2.Posté par Saber le 22/06/2019 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne pas reconnaitre l'existence de l’ananas, la pensée unique veut obliger d'en manger midi et soir; un culte satanique.

3.Posté par Arthur Gohin le 22/06/2019 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les chambre à gaz homicides n'ont jamais existé dans les camps de concentration du IIIème Reich. Ceci ressort d'un examen attentif des témoignages et de la situation de l'Allemagne dans ces années là.
Il est tout a fait extraordinaire que Chouard soit obligé
1- d'avoir étudié la question
2 - d'avoir fait les mêmes conclusions que d'autres, et on ne sait même pas qui.
Tyrannie complètement surréaliste.

4.Posté par Saber le 22/06/2019 23:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le fait d'inciter à croire au culte de la mort n'est-ce pas diabolique ?

5.Posté par Arthur Gohin le 23/06/2019 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Saber
Oui c'est diabolique.

6.Posté par jehaislescookies le 23/06/2019 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les chambres à gaz ont bien existé (celles qu'on montre aux touristes sont des reconstitutions ! les nazis les avaient démontées en fuyant vous pensez bien !) Les Soviétiques ont retrouvé et emporté toutes les archives d'Auschwitz. Mais fidèles à leurs habitudes les avaient plaquées eu secret. Ce n'est que suite à la chute del'URSS (donc bien après les oeuvres de Faurisson, qui se croyait malin) que les historiens ont pu mettre le nez dedans.
Et là il y a tout ! les devis, les factures, les plans des "équipement", et même les correspondances sur les pannes les réparations, les réclamations, la concurrence entre la firmes qui s'enrichissaient avec ça. Tout le détail administratif.

Mais cette question d'histoire n'a rien à voir avec la théorie de la démocratie ! le vol de celle-ci par les milliardaires, les parasites, et leur mafia de Séides, les "journaputes" et les "clébards" à leur service, la lutte des classes, tout ça. Là on a un sujet de discussion sérieux, que Chouard traite avec humanité, bon sens, et une rigueur intellectuelle imparable. (c'est peut-êtreour ça que ce milieu de se sent menacé et vaut le faire taire à n'importe quel prix (il ne fait pas de moto Chouard ? ç'est pas conseillé dans son cas ! ni de faire du vélo dans les rues désertes, on ne sait jamais une crise cardiaque est vite arrivée)

7.Posté par Peter le 23/06/2019 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n'ai jamais lu non-plus le sujet des chambres, un parent ancient sorti des camps suffit non?
C'est donc un crime de ne pas acheter de livre ou de lire ?
Sa leur suffit pas a ses adultes (caviar-en-bouche) dont certains gatés-pourris de naissance au syndrome d'enfants-rois pour se plaindre de tout et n'importe quoi?
Et puis si sa leur convient pas qu'on lise pas un sujet...qu'ils prenne un xanax comme tout-l'monde !

A quand le prochain a se plaindre qu'on ai AU CONTRAIRE lu un sujet ?!
On est plus a l'Ecole là !

8.Posté par Arthur Gohin le 24/06/2019 07:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ je hais les cookies
Votre commentaire est bien étrange.
Vous dites "...les historiens ont pu mettre le nez dedans". Mais quels historiens ?! Pouvez-vous citer une seule référence ? Ces historiens et ces archivent n'existent pas plus que les chambres à gaz homicides. Vous dites: "il y a tout", alors qu'il n'y a rien. Je précise que le zyclon, qui dégage du gaz cyanhydrique, était le procédé courant pour tuer les poux depuis avant la guerre.

Par ailleurs il serait invraisemblable que les soviétiques aient maintenu secrètes de telles archives alors que la politique du vainqueur est de salir le vaincu. Par exemple, l'entrée du camps d'Auschwitz a portée une plaque commémorative qui annonçait 3,5 millions de victimes, puis bien des années après ce chiffre a été rabaissé à 1,5 millions. Mais pour justifier la guerre il fallait noircir le gouvernement nazi.

Il a effectivement été reconstitué une chambre avec des entonnoirs au plafond, mais le gaz cyanhydrique étant plus léger que l'air, cette pseudo chambre à gaz n'a pas de sens. La prétendue chambre à gaz actuelle est invraisemblable elle aussi; en particulier les murs ne portent aucune trace de gaz cyanhydrique, alors que le bâtiment que tout le monde admet comme destiné à l'épouillage des vêtement porte lui ces traces dans ses murs.

9.Posté par Ferux le 25/06/2019 00:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La première fois que j'ai entendu parler de Faurisson (à la télévision bien sûr), et de ses thèses, j'ai eu envie de vomir. J'étais ulcéré à l'idée que l'on puisse remettre en question les chambres à gaz. Je me remémorais alors mon traumatisme à chaque fois que je feuilletais mon livre d'histoire montrant ces chambres et les tas de corps décharnés qui symbolisaient pour moi le summum de l'horreur. Je me suis dit que c'était un facho de plus, un nazi nostalgique qui voulait réhabiliter cette bête immonde.

Et puis un jour je suis tombé sur sa vidéo "le problème des chambres à gaz ". J'ai beaucoup hésité à la regarder. Je m'attendais à voir un fou avancer des arguments complètement farfelus. Et puis je me suis dit qu'après tout j'avais ma raison, que j'étais capable de faire la part des choses, si bien que j'ai fini par la visionner, et là le choc !

A mon énorme surprise, il s'agissait d'un homme calme, posé, qui énonçait un fait et le prouvait systématiquement avec un argument qui à chaque fois semblait imparable. Aucun affirmation gratuite, aucun délire raciste, mais des faits, des arguments et des preuves. Je ne suis ni historien encore moins spécialiste de la shoah mais depuis mes certitudes ne sont plus aussi figées et je me demande vraiment pourquoi tant d'hystérie dès qu'il s'agit de parler de ce sujet.

10.Posté par Arthur Gohin le 26/06/2019 06:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Ferux
Pour ma part je ne me demande pas pourquoi "tant d'hystérie dès qu'il s'agit de parler de ce sujet": Le mouvement sioniste a trouvé là un argument impressionnant pour justifier l'existence et la politique d'Israël. Alors il défend son argument bec et ongle.

Au passage je fais remarquer que ces corps-squelettes au ventre carrément concave sont évidemment morts d'une dénutrition extrême jointe au conditions d'hygiène épouvantables, et non pas de gazage.

Je ne suis pas du tout convaincu qu'il faille séparer les spécialistes et non spécialistes de ce génocide judéo tsigane de la seconde guerre mondiale. Cela n'a pas grand intérêt. Certains ont examiné les documents et témoignages un peu ou beaucoup. Faurisson lui énormément.

11.Posté par jehaislescookies le 26/06/2019 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est pas ça le problème, le problème ce sont les vertus du tirage au sort, et à l'inverse le caractère vicié qu'a l'élection de maîtres, aidés par les milliardaires et leurs médias. Et de se dire que faire comprendre tout ça au public, est ressenti comme une menace existentielle par la bourgeoisie ! les banquiers ! le grand capital, leurs Séides, leurs larbins et leurs clébards ! Et que pour éviter que la prise de conscience ne se répande ils sont près à n'importe quel coup en vache.
"à qui profite le crime ?" doit toujours être la question !

12.Posté par Arthur Gohin le 26/06/2019 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ je hais les cookies
Dans votre premier commentaire vous étiez capable d'écrire de façon cohérente et compréhensible, et maintenant vous ne l'êtes plus du tout ! Que s'est-iil donc passé ?!
Et de plus ce que vous écrivez là n'a plus aucun rapport avec l'article.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires