Cette vidéo d’une femme blanche dénonçant inutilement un Noir fait scandale aux États-Unis  27/05/2020

Cette vidéo d’une femme blanche dénonçant inutilement un Noir fait scandale aux États-Unis













Une vidéo montrant une femme blanche à New York, appelant la police après qu'un Noir amateur d'oiseaux l'eut priée d'attacher son chien, est devenue virale sur Twitter, témoin de l'indignation face aux signalements injustifiés de Noirs à la police aux États-Unis, relate l’AFP.

Dans cette vidéo d'une minute environ, on voit la femme, identifiée comme Amy Cooper, avec son chien non tenu en laisse - alors que les chiens sont censés l'être dans cette partie un peu sauvage de Central Park - se plaindre d'être filmée.

Lorsque l'ornithologue amateur qui la filme, Christian Cooper, continue à filmer, elle appelle la police.

«Un Afro-Américain me menace, moi et mon chien, envoyez des policiers immédiatement!», l'entend-on crier au téléphone.


Postée lundi par la sœur de M.Cooper, la vidéo avait été vue mardi plus de 30 millions de fois sur Twitter. Certains qualifiaient Amy Cooper de «Karen», surnom utilisé sur les réseaux sociaux pour dénoncer les femmes blanches rapportant de fausses infractions commises par des Noirs.

La vidéo montre «du racisme pur et simple», a déclaré sur Twitter le maire démocrate de New York, Bill de Blasio. «Ce genre de haine n'a pas sa place dans notre ville».
Elle s’excuse

Amy Cooper a beau s'être excusée sur CNN, assurant qu'elle n'était «pas raciste» et avoir «juste eu peur», elle a perdu son travail.

Après l'avoir suspendue dans un premier temps, la société d'investissements Franklin Templeton qui l'employait a indiqué avoir décidé de «la licencier définitivement, avec effet immédiat».

«Nous ne tolérons aucune forme de racisme», a indiqué l'entreprise sur son compte Twitter.

Christian Cooper a lui expliqué vouloir «documenter» ce genre d'incidents. «Malheureusement, nous vivons à une époque où les hommes noirs sont vus comme des cibles, comme ce qu'il s'est passé avec Ahmaud Arbery», a-t-il déclaré sur CNN.

https://fr.sputniknews.com/international/202005271043846814-cette-video-dune-femme-blanche-denoncant-inutilement-un-noir-fait-scandale-aux-etats-unis/

Commentaires

1.Posté par Ali le 27/05/2020 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pays de m...., racisme adoration des armes à feu, recele d'enfant adopter, vente d'heroine par les pharmacie ( opioiïdes des laboratoires purue) , promotion de la pedophile, attaque constant contre la famille traditionelle, pillage des ressource de la planėte, aucune dignité ni respect pour l'humain,) , l'explosion de la misère et des violences va dégeneré en guerre civile.

2.Posté par fr320 le 27/05/2020 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" j ai eu peur " dit celle qui s est dirigée avec une démarche agressive et déterminé vers un
homme dont la crainte s est clairement manifesté en lui faisant dire de ne pas l approcher

3.Posté par je hais les cookiesr le 27/05/2020 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après l'avoir suspendue dans un premier temps, la société d'investissements Franklin Templeton qui l'employait a indiqué avoir décidé de «la licencier définitivement, avec effet immédiat».
«Nous ne tolérons aucune forme de racisme», a indiqué l'entreprise sur son compte Twitter.

c'est vraiment un pays de merde !
La bonne-femme a peu-re réagit de manière hystérique, influencée par l'ambiance raciste qui doit régner aux USA, mais la réaction du patron -collabo -ne croyez pas qu'il se soucie de racisme !! si les normes à la mods auraientété inverses il aurait réagit pareil, c'est simplement un collabo, qui tien à être "bien dans les clous" et qui s'en fout d'envoyer les GENS (des êtres humains, tout aussi concrets que ceux qui sont de race "noire" (ou approchant aux States, un métis comme Obama est considéré comme un noir), le plus odieux immoral et mortifère dans cette affaire c'est l'idéologie CAPITALISTE et la toute puissance des patrons cyniques, et la psychologie "collabos" et cauteleuse de ces cyniques calotins qui tiennent à leur "image", en Allemagne, ils auraient licencié aussi sec une employée qui aurait omis occasionnellement de faire le salut nazi !

N'oubliez pas un train peut en cacher un autre et le racisme ethnique cacher le racisme social !

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires