Castaner annonce une «révision totale» de la «gestion de l’ordre public en France»  14/03/2019

Castaner annonce une «révision totale» de la «gestion de l’ordre public en France»
























Invité mercredi soir sur le plateau de BFM TV, le ministre de l’Intérieur a annoncé son intention de procéder à une révision totale de la façon de gérer l’ordre public en France et, pour ce faire, de créer «un collège de personnalités» pour changer la façon de réagir aux manifestations qui prennent des formes nouvelles.

Sur le plateau de BFM TV Christophe Castaner a annoncé qu'il fallait revoir totalement la gestion de l'ordre public en France et la façon de s'adapter à des manifestations très différentes, «systématiquement violentes» qui «prennent des formes nouvelles».

Le ministre de l'Intérieur a notamment déclaré qu'il ne ferait pas l'économie d'une «révision totale sur notre ordre public en France et de la gestion de l'ordre public en France».

Il a signalé qu'aujourd'hui le pays était confronté «à des manifestations très différentes, qui sont systématiquement violentes — et je ne parle pas des Gilets jaunes — qui sont le plus souvent non déclarées, non organisées, qui prennent des formes nouvelles». D'où la nécessité de «changer notre façon de nous adapter».

«Il nous faut utiliser des moyens différents», a-t-il affirmé.

Parmi ces moyens différents, il cite les canons à eau qui sont très utilisés en Allemagne, qui ont été abandonnés en France, mais qui reviennent aujourd'hui.

Pour mener à bon terme la révision de la gestion de l'ordre public, M.Castaner a également chargé les trois responsables de l'ordre public, à savoir le directeur général de la gendarmerie nationale, le directeur général de la police nationale et le préfet de police de lui faire des propositions.

Il a également dévoilé son autre décision en ce sens.

«J'ai décidé de créer un collège, avec des personnalités, avec des grands flics à la retraite, avec des grands procureurs, des grands magistrats à la retraite, avec des personnalités diverses. J'ai demandé aux deux présidents de commissions des lois, de l'Assemblée et du Sénat, de désigner une personne qui viendrait, pour qu'on puisse élaborer cette doctrine pour qu'ensuite elle soit mise en œuvre», a-t-il détaillé.

Avant de conclure: «Mais il faut un peu de temps. Aujourd'hui nous gérons une crise».

https://fr.sputniknews.com/france/201903141040355747-castaner-revision-gestion-ordre-public/

Commentaires

1.Posté par oh-daz le 14/03/2019 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

.... Aujourd'hui nous gérons une crise».??.........." crise ? d'après ses dires, les manifestants GJ ne sont plus que 20 ou
30 000.... c'est quand même pas ça qui va bouleverser tout le pays ?!............... non ?


2.Posté par Peter le 15/03/2019 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

«un collège de personnalités» sa s'appelle un lieu d'éducation nationale réservé aux fils de riches (pourris-gatés) où les notes sont assurées moyennant cash.

3.Posté par jehaislescookies le 15/03/2019 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le gilets jaunes qui n'arrivent plus à joindre les deux bouts oui ils gèrent une crise ça c'est sûr !
et ceux qui se crêvent à faire des heures de conduite en voiture, rien que pour aller travailler (en attendant de se rdd'etrouver licenciés !) et nourrir leur famille, et à qui il ne reste même plus l'argent pour payer leur loyer, etx ! et les employés d'Arjowiggins à Mantes, etc, etc, il y a plein de gens qui gèrent des crises épouvantables, tu ne te préoccuppes pas de ces crises là ? à part les éborgner pour que leur vie soit encore plus en crise ?

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires