Attentat de Berlin: le suspect, un demandeur d'asile pakistanais, nie les faits  20/12/2016

Attentat de Berlin: le suspect, un demandeur d'asile pakistanais, nie les faits












Le suspect de l'attaque au camion de Berlin est un demandeur d'asile pakistanais qui nie avoir commis cet attentat, a indiqué mardi le ministre allemand de l'Intérieur.

Selon Thomas de Maizière, le suspect est "a priori Pakistanais. Il est arrivé en Allemagne à la Saint Sylvestre, le 31 décembre 2015, et a été enregistré avant de réapparaître à Berlin en février". Sa demande d'asile "n'avait pas encore été tranchée", l'individu n'ayant pas pu être interrogé par les autorités compétentes, notamment en raison une fois de l'absence d'un traducteur, a-t-il dit.

"Il nie le crime. L'enquête se poursuit", a ajouté le ministre. Il a souligné "qu'il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'un attentat" en référence à la course du camion sur le marché de Noël. Jusqu'à présent, "il n'y a pas de revendication du (groupe jihadiste) Etat islamique via leurs canaux que nous connaissons (...) il y a d'odieuses célébrations".

Le ministre a par ailleurs précisé le bilan: 12 morts et 48 blessés dont 18 dans un état grave. "Peu de victimes ont été identifiées", a-t-il ajouté. Il a cependant confirmé que le ressortissant polonais retrouvé mort dans la cabine du camion a été tué par une arme à feu.

Le ministre n'a pas expliqué sa présence dans le camion, immatriculé en Pologne, alors que le propriétaire du véhicule a indiqué n'avoir plus de contact avec son chauffeur polonais depuis lundi après-midi.

Berlin: la police "pas certaine" que le Pakistanais arrêté soit le chauffeur du camion

Il n'est "pas certain" que le Pakistanais, interpellé lundi soir après un attentat au camion-bélier sur un marché de Noël à Berlin, soit le chauffeur du poids lourd, a déclaré le patron de la police berlinoise, Klaus Kandt.

"Il n'est effectivement pas sûr que ce soit le chauffeur", a dit M. Kandt, suggérant que le véritable auteur est peut-être toujours en fuite. "Le suspect arrêté nie les faits", a également tweeté la police, appelant les cotoyens à la "vigilance".
"Nous ne pouvons jusqu'ici pas confirmer que l'homme peut être considéré comme le chauffeur", a insisté le dirigeant de la police.

Auparavant les autorités allemandes avaient clairement présenté l'homme comme un suspect.
Le ministre allemand de l'Intérieur, Thomas de Maizière, avait annoncé que l'homme soupçonné d'avoir foncé sur la foule lundi vers 20h00 (19H00 GMT) était un demandeur d'asile pakistanais, entré en Allemagne le 31 décembre 2015.

Il avait été arrêté non loin du drame peu après avoir pris la fuite grâce à des témoignages de témoins qui l'avaient poursuivi.
Mais une source au sein de la police berlinoise a assuré au quotidien die Welt: "Nous avons le mauvais homme".
"Le vrai assaillant est encore en liberté et armé et peut provoquer de nouveaux dégâts", a ajouté cette source.
L'attentat au camion-bélier a fait 12 morts et 48 blessés, dont 18 grièvement, selon un bilan des secours.

http://www.lorientlejour.com/article/1025128/attentat-de-berlin-le-suspect-nie-les-faits-ministre-de-linterieur.html
http://www.lorientlejour.com/article/1025137/berlin-la-police-pas-certaine-que-le-pakistanais-arrete-soit-le-chauffeur-du-camion.html

Commentaires

1.Posté par bob le 20/12/2016 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ça ressemble à l'histoire du petit radiateur, l'histoire de la couverture avec le typhus. Vient petit immigré, je vais te faire passer la frontière, regarde ici un marché de noël, et hop ! La suite vous la connaissais.

2.Posté par oh-daz le 20/12/2016 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

S' il est """ le coupable idéal """, je le plaint....

3.Posté par stella le 21/12/2016 06:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il a ete désigné pour faire diversion et permettre au vrai auteur de s’échapper. Si j'étais enqueteur berlinois je m'interesserais davantage aux sois disant témoins et à ceux qui ont désigné le faux coupable.

4.Posté par bienbien4 le 22/12/2016 01:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Stella@ Exactement j'ai pensé à la même chose. Pratiquement tous les attentats se resemblent: un acte commis par un ou deux auteurs, ensuite on désigne un suspect de type arabe (grâce, comme souvent le cas, à une carte d'identité ou un passeport) qui par la suite va être considéré comme le coupable idéal, pendant que le ou les coupables sont en fuite

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires