Argentine: déferlements antisémites contre la visite de Netanyahou  10/09/2017

Argentine: déferlements antisémites contre la visite de Netanyahou











Quelques jours avant l’arrivée du Premier ministre Benjamin Netanyahou en Argentine, des signes de protestation contre sa visite ont commencé à apparaître sur les réseaux sociaux.

Les affiches ont fait leur apparition dans les rues de la ville et les mots d’ordre ont été partagés sur les réseaux sociaux. Dans les messages diffusés, le Premier ministre israélien est accusé de « perpétrer un génocide » et de « commettre des crimes contre le peuple palestinien ». Un commentaire publié sur Twitter du compte @ArgPalestina, demande de ne pas le recevoir dans le pays.

Mais l’opposition affichée contre Netanyahou relève le plus souvent d’une réelle campagne antisémite. Les dérapages sont violents et ouvertement anti-juifs.
Une manifestation anti-Netanyahou en prévision

En outre, sur un blog du mouvement « Action Nationale Catholique » (« Acción Nacional Católica »), est apparu le titre: « Pour une deuxième indépendance « . Dans une brochure distribuée par les activistes, il est écrit: « la véritable indépendance consiste à briser l’impérialisme sioniste et les prêts usuriers ». Le texte se termine par les mots: « Dieu et la patrie ou la mort ». Un slogan bien connu identifié avec les organisations antisémites en Argentine.

http://www.jforum.fr/argentine-deferlements-antisemites-contre-la-visite-de-netanyahou.html

Commentaires

1.Posté par oh-daz le 10/09/2017 23:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bonne initiative de la part de nos amis Argentins, mais il faudra leur expliquer que ce monstre n'est pas sémite..

2.Posté par Farid le 11/09/2017 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Mais l’opposition affichée contre Netanyahou relève le plus souvent d’une réelle campagne antisémite. Les dérapages sont violents et ouvertement anti-juifs.
Une manifestation anti-Netanyahou en prévision "
Netanyahou et ses amis sionistes sont aux anges


C'est bon pour L'Alya !



3.Posté par Farid le 11/09/2017 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sa visite et les manifestations sont peut-être orchestrées par lé gouvernement pour faire peur aux juifs comme 40/ 45 pour la création D'Israël

4.Posté par Farid le 11/09/2017 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Enquête&Débat » Paradoxe : “L’antisémitisme ne portera pas tort aux juifs.” Herzl
http://www.enquete-debat.fr/archives/paradoxe-lantisemitisme-ne-portera-pas-tort-aux-juifs-herzl-59660

5.Posté par Farid le 11/09/2017 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Sionisme et le Troisième Reich
http://library.flawlesslogic.com/zionism_fr.htm

https://youtu.be/duQU2fgDJ9k
Les secrets de la famille Rothschild et Hitler

6.Posté par Farid le 11/09/2017 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les élites sionistes nous préparent un remake des années 30. N'oublions pas qu'Hitler était entouré de conseillers juifs sionistes... La seconde guerre mondiale a servi à la création d'Israël, à l'enrichissement des élites et à la relance de l'économie des Etats-Unis mais le peuple n'y a rien gagné en Europe : d'ailleurs, aujourd'hui encore, il est dominé par l'Allemagne, les Etats-Unis et Israël. 
Les guerres ne servent à rien : ce sont toujours les mêmes qui nous dominent et le peuple meurt bêtement pour servir les intérêts des puissants

7.Posté par Farid le 11/09/2017 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Regardez "Hitler a co-fondé Israël en 1933 avec les Juifs sionistes.flv" sur YouTube
https://youtu.be/9cBJFhg9P_o

8.Posté par Farid le 11/09/2017 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"L'accord entre Hitler et les Sionistes" sur YouTube
https://youtu.be/LiqBMDcXbwY

9.Posté par Farid le 11/09/2017 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

https://www.google.fr/amp/s/infomirroir.wordpress.com/2017/04/27/les-rothschild-financerent-la-prise-de-pouvoir-de-hitler/amp/

10.Posté par Philou's Off le 12/09/2017 02:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LOL... c'est vraiment à pisser de rire, dès l'instant où l'on est anti... , qu'on critique le système, sa politique ou l'un de ses plus sinistres représentants, nous voilà estampillé antisémite !

-Dans les années 40 c'est le mot ploutocrate qui ainsi était devenu tabou, quiconque dénonçait et fustigeait la ploutocratie était taxé d'antisémitisme; plus tard ce fut G.W Bush qui déjà nous expliquait que la critique de la politique sioniste d'Israël était de l'antisémitisme. Plus récemment c'est Macron qui renchérissait dans cette même voie: -l'antisionisme c'est de l'antisémitisme (certes sous une forme réinventée jugeait-il utile de préciser comme pour se démarquer de son précurseur U.S). Puis voilà maintenant que ce serait le fait de critiquer et s'opposer à la visite d'un tyran tortionnaire qui génocide à "petits feux" (en l'étouffant notamment en ghetto et bantoustans) le Peuple Palestinien qui serait aussi de l'antisémitisme.

Alors certes, on comprend bien les décennies d'efforts de cette ethnie qui, pour faire prospérer son impérialisme biblique n'a de cesse que de dénaturer le langage, de réduire notre langue et n'en faire plus qu'une purée incompréhensible à l'usage de gogos lobotomisés; soit un monde de bourricots sur lequel ils pourraient régner en maîtres incontestés par le biais de leur médiatique catéchisme... enfin, agir comme si 200 mots de vocabulaire étaient encore trop pour l'usage d'un gogo dans sa vie courante de Citoyen (ou plutôt de goy-esclave dans leur visée).

-Mais quand même, à ce point d'indigence intellectuelle où ils en sont rendus là, de s'évertuer à vouloir réduire le monde en cette équation binaire telle que la proposait Bush: "Si vous n'êtes pas dans mon axe du bien (sioniste bien sûr), c'est donc que vous êtes dans l'axe du mal"; et de là nous expliquer que si l'on n'est pas "nanti", c'est qu'on est "anti..." ; ce qui dès lors est très mal et nous serait interdit sous peine de poursuites de prononcer ces mots, et encore moins d'être ou se revendiquer tel: -anti-système, anti-impérialiste, anti-sioniste, anti-apartheid, -anti-tel-ou-tel tyran; puis qu'il y aurait alors urgence à s'en tenir à ce simplisme intellectuel: -Nanti (ne serait-ce que de leur discours ou de leur vision du monde) ou Anti (désormais interdit à les entendre); la seule échappatoire, la seule alternative possible étant ''Fermes ta g.....'' . Or c'est bien connu, la démocratie c'est -''Cause toujours''; tandis que la dictature c'est précisément: -''Ferme ta G.....''. Voilà bien là qui devient fort fâcheux si on laisse ici tomber l'illusion de démocratie qui subsiste encore !

Enfin, par leur obstination de chercher ainsi à museler et pénaliser toute critique de leur système politique, en la réduisant cette critique au seul et bien indigent délit d'antisémitisme; ils auront au-moins réussi à réduire à néant ce mot qui désormais ne veut plus rien dire tant ils auront voulu lui donner de significations, lui attribuer de synonymes (tels que: -anti-ploutocratie, anti-sionisme, anti-impérialisme, pro-palestinien, anti-netanyahu, pro-BDS, etc...).

Et là, moi je dis que c'est vraiment très moche, car s'il faut désormais faire abstraction du concept d'antisémitisme qui se dilue et se noie maintenant dans ce grand maelström médiatique dans lequel on verse sans cesse et ainsi sans aucune mesure ni retenue toute critique politique; que va t'il donc nous rester (autre que la spectrale tyrannie d'un masque de pharaon déchu) pour définir ce qu'est l'identité juive ?

11.Posté par wymay le 12/09/2017 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En illustration de la pratique millénaire même dans les mythes du faux drapeau et de l'arnaque avant même la constitution du "peuple" juif (si j'ai bien compris !), cet extrait d'un résumé de la bible dans "La Bible dévoilée" des archéologues Israel Finkelstein et Neil Asher Silberman, trad. Patrice Ghirardi, Bayard Ed, 2002 (les parenthèses sont de moi)
"L'héritage de la promesse divine doit en principe revenir à l'aîné (Esaü ici) ; mais Rébecca (épouse d'Isaac (fils d'Abraham) et mère des jumeaux Esaü et Jacob) revêt Jacob de peaux de mouton et l'introduit auprès de la couche sur laquelle gît Isaac agonisant. Faible et aveugle, le patriarche prend Jacob pour Esaü (ses deux fils) et lui octroie la bénédiction sacrée, réservée au fils aîné.
De retour au camp, Esaü découvre la supercherie (de sa mère contre lui !), mais elle ne peut être réparée."

Le faux drapeau et le cul-de-sac !

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves



Commentaires