Algérie : l'armée dénonce le slogan "Etat civil, pas militaire" scandé par les manifestants  08/11/2019

Algérie : l'armée dénonce le slogan "Etat civil, pas militaire" scandé par les manifestants
















Le général Ahmed Gaid Salah s’est une nouvelle exprimé, ce jeudi 7 novembre, sur la situation politique, lors d’une allocution prononcée à Alger.

« L’Armée Nationale Populaire, attachée à ses missions constitutionnelles claires, et consciente de la sensibilité de la situation et de la gravité des défis et enjeux actuels, œuvre à la défense de l’Etat et à la protection de la souveraineté et de l’unité nationales, et du peuple quelles que soient les circonstances », a expliqué le vice-ministre de la Défense qui s’exprimait à l’ouverture d’un colloque intitulé « Le rôle et la place de l’Armée dans la société ».

« Il est clair que l’enjeu aujourd’hui, comme ce fut hier, est d’essayer de faire sortir l’Algérie de l’environnement naturel qui a cerné son parcours de développement, avec tout ce qu’il porte comme valeurs historiques, culturelles et religieuses et de tenter de présenter des alternatives visant à détruire le lien de confiance solide entre le peuple et son armée et à semer la discorde entre eux, afin de compromettre aisément l’avenir de l’Algérie et de ses constantes, et tenter d’exploiter la conjoncture actuelle que traverse le pays, pour détruire les fondements de l’Etat national, à travers le slogan «Etat civil et non militaire», par lequel la bande essaye d’induire en erreur l’opinion publique nationale, en diffusant ces idées sournoises, qui n’ont d’existence que dans l’esprit et les intentions de ceux qui les propagent », a-t-il détaillé.

L’armée « a accompagné le peuple algérien dans ses aspirations pour la concrétisation de son choix de réaliser le projet national escompté, tel que voulu par les vaillants chouhada, tout comme elle a préservé l’Etat et ses institutions, en soulignant, encore une fois, qu’elle est de conviction nationaliste, que sa profondeur est populaire et que ses principes et valeurs sont novembristes », a ajouté Ahmed Gaid Salah.

« C’est une position qui confirme que notre Armée est authentique, qu’elle est issue du peuple, et qu’elle reflète véritablement le sens de sa dénomination d’Armée Nationale Populaire. En ces circonstances précisément, la conscience du peuple algérien s’est ravivée, trouvant en l’Armée Nationale Populaire, digne héritière de l’Armée de Libération Nationale et de son commandement nationaliste novembriste, un soutien total et une réaction favorable à ses revendications légitimes, ce qui a eu pour effet la consolidation davantage de cette relation interactive entre l’Armée et l’ensemble des composantes de la société algérienne », a-t-il affirmé.

Ahmed Gaid Salah s’est également prononcé sur la prochaine élection présidentielle. « A propos de cette importante échéance dans l’histoire de notre pays, nous confirmons encore une fois notre accompagnement à l’Autorité nationale indépendante des élections dans l’accomplissement de ses missions et nous valorisons les efforts qu’elle fournit pour la réussite de ce rendez-vous électoral, tout comme nous saluons les efforts de tous les hommes loyaux et nationalistes qui ont pour objectif l’intérêt et l’avenir du pays », a-t-il dit.

« Dans ce cadre précisément, nous réitérons que nous veillerons à réunir toutes les conditions de réussite de ces élections, notamment sur le plan sécuritaire. Tout comme nous réitérons, une fois encore, que l’Armée Nationale Populaire accompagnera le processus électoral dans toutes ses phases, tel que nous nous sommes à maintes fois engagés à le faire et ce, contrairement à ce que véhiculent certains porte-voix tendancieux », a-t-il expliqué.

https://www.tsa-algerie.com/gaid-salah-l-armee-est-consciente-de-la-sensibilite-de-la-situation-et-de-la-gravite-des-enjeux-actuels/

Commentaires

1.Posté par salahdine france le 08/11/2019 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Par les manifestations, méfions nous à ne pas faire entrer le ver sioniste dans la pomme.
Nous devons soutenir l'armée contre les tentatives de désordre venant de l'étranger.
Ne risquons pas de reproduire ce qui s'est passer en Irak, en Lybie ou ils ont fait croire que Kadafi tuait son peuple.
Regardez maintenant ce qui advient depuis que les manifesta-sions ont eu lieu en Irak, en Lybie, en egypte.
L'armée garante de la sécurité interieur et frontaliere, vive l'islam.

2.Posté par Vangelis le 08/11/2019 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

G. Salah est un fourbe et un menteur.

Il prend les algériens qui défilent pratiquement tous les jours pour des demeurés. Il prétend les accompagner alors qu'il n'a toujours agi que par la menace et les faux prétextes du genre c'est la main de l'étranger ou la bande qui véhiculeraient les slogans qui sont contre son État Major et plus précisément lui-même puisqu'il en est le porte voix.

En fait cet État major qui a toujours dirigé le pays en sous mains utilisant des présidents marionnettes ne veut pas lâcher le morceau, celui de la rente dont il se sert à volonté. Il suffit de voir la panoplie des hauts gradés de l'armée qui sont impliqués dans des affaires louches, type corruption et/ ou détournement pour voir que ce général d'opérette raconte des sornettes. A sa décharge il est âgé de plus de 80 ans et est donc probablement sénile au point de radoter son laïus que personne ne prend au sérieux car dépourvu de vérités et surtout inaudible, vu que les algériens chaque fois lui rappelle qu'il doit partir et les laisser mener la barque du pays à la place de l'armée qui jusqu'à maintenant à échoué à développer l'Algérie et rendre leur indépendance aux algériens.

3.Posté par nation le 08/11/2019 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après la mafia kabyle, l armée nationale populaire s attaque aux résidus auxquels elle ne va pas tarder à mettre hors d état de nuire.

4.Posté par Karim le 08/11/2019 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour la première fois, on voie une armée se ranger du côté du peuple et le Chef des Armées de dire que pas une goutte de sang ne coulera et qui en plus a mis le gang des pilleurs sous les verrous.Alors, au lieu de fêter cet événement unique au monde,une partie de citoyens est utilisée comme cheval de Troie, pour faire tomber l'armée et ouvrir les portes du Palais d'El Mouradia aux revanchards de tous bord.

5.Posté par othmane le 08/11/2019 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'armée a toujours dominé l'Algérie depuis 1962
Boumedienne et ses amis du Maroc sont entré en 1962 par la force , et c'est toujours ces gens à l'habits militaire qui nous dirigent , y avait une vraie ouverture en 1991 ou le FIS de tendance islamique a gagné les élections et ils ont été avortés par cette dictature militaire ou 250000 algériens ont trouvé la mort
la marche actuelle est pacifique en Algérie et c'est inutile de nous faire peur
nous voulons un état civile comme en Turquie qui a réussi , alors que la Turquie il y a de ça une 20 d'années , était comme l'Algérie , la Turquie a dépassé notre pays parce que c'est des civiles qui dirigent leurs pays , des gens comme Erdogan qui ont
eu le OUI de leurs peuple dans les élections
chez nous c'est toujours la langue du bois , 5 candidats tous étaient dans le gouvernement de Bouteflika , Gaid Saleh prend le peuple algérien pour des imbéciles , il veut nous faire accepter par la force ce qu'il veut lui
Badaoui est un bouteflikiste et est connu pour la fraude des élections
un autre bouteflikiste , BenSaleh , ce marocain qui a eu la nationalité algérienne qu'en 1965 est envoyé en Russie pour présenter l'Algérie
comment le peuple algérien croit et accepte ces élections truqués à l'avance ?
les algériens sont tous pour une liberté d'expression , de faire eux même leurs choix pour un vrai président et pas une marionnette ,
ceux qui veulent vendre notre pays aux sociétés étrangères (loi nouvelle des hydrocarbures ) par un gouvernement non légitime et absence d'un vrai président , c'est grave
ou la fermeture de la TV Al Magharibia par la France

6.Posté par Margote le 09/11/2019 06:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en Algérie l'armée doit restée vigilante contre ceux qui veulent en faire un Irak , une Syrie, une Libye........
Algériens soldats ou gens du peuple votre union est votre liberté votre force, chassez les traitres où qu'ils soient

7.Posté par KOCEILAANTALAS le 09/11/2019 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le capo di tutti veut seulement préserver ses privilèges et le butin qu'il a amassé, 57ans de gestion de prédation des affaires de l’État avec pour résultat une faillite totale suffisent , nous voulons prendre en charge notre destinée, nous ne voulons plus de la tutelle de ces charognards qui ont pillés le pays, un règlement de compte entre gang ne signifie pas la fin du pillage, quoique je ne crois pas à leur mascarade, personne n'a pu voir ces gens à El Harrach ou à El merikh, que devient le premier responsable de ce désastre pourquoi ne l'ont ils pas appeler à la barre, pourquoi les audiences ne sont pas publiques,pourquoi ceux du clan du capo courent toujours en trot ses enfants, comment un vieillard sénile qui devrait être en retraite est toujours en poste, (ils on remplacé la gérontocratie saoudienne), pourquoi les propositions de sortie de crise proposées n'ont reçu aucun écho, pourquoi nous imposer des symboles de l'ére de la momie s' ils étaient sincères,pourquoi emprisonné les citoyens pour des délits d'opinion croupir en prison. Si les gens étaient si heureux ils ne se hasarderont jamais sur des embarcations de fortune, 57 ans de rapine ne leur ont pas suffi, ils veulent toujours plus je suis sidéré que certains vient faire l'éloge de ces voyous,l'armée ce n'est pas la poignée de généraux véreux qui règnent sur L’état major (ceux là qui estiment que l'armée leur tient à cœur qu'ils nous expliquent comment ont ils affectés les 11 ou 10M USD qui leur est affecté et dont une bonne part atterri dans leurs poches), nous parler de nationalisme à deux sous venant de la part de ceux qui ont volé et hypothéqué le pays est tout simplement risible si ce n'est la situation tragique que nous vivons quand à nation je ne m'abaisserai pas à lui répondre c'est me mettre à son niveau de caniveau.Yetnahaw Ga3

8.Posté par Saber le 09/11/2019 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nous voulons un état civil comme en Turquie qui a réussi ?

Qui dirigeait la Banque Ottomane ?

9.Posté par Naceur le 09/11/2019 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@othmane

Erdogan a emprisonné des milliers d'opposants pour rester seul au trône
Ton exemple ne tient pas debout

10.Posté par qantou le 10/11/2019 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces états qui représentent les arabes et les musulmans sont tous dans le même état. Ils sont en lambeaux. Ces populations sont choquées. Depuis plus de 1 siècle, de père en fils et de mère en fille. Chaque génération subit son lot et son poids de brimades.

Militocratie, gérontocratrie, plantoncratie, les voilà qu'ils s'improvisent désormais guérisseurs. Guérisseurs de peuple, le chouwaf en gandoura sur la place du marché ; mettant en garde les pacifiques passants de ne "pas écouter les "idées sournoises".

Un discours et des actes ou des actes et un discours, le diapason s'entrechoque et se dissipe - c'est à s'y perdre sur la place du marché. Vox clamantis in deserto.

" que voulez-vous ? "

la demande et l'offre ou l'offre et la demande.

Un état civil est l'état naturel d'un peuple, d'une nation libre. Une nation qui écoute la voix de son peuple. Qanat'ou chaab.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires