Algérie : 28 manifestants condamnés à de la prison ferme pour avoir arboré un drapeau berbère  12/11/2019

Algérie : 28 manifestants condamnés à de la prison ferme pour avoir arboré un drapeau berbère
























Arrêtés en possession d’un drapeau berbère, 28 manifestants ont été condamnés par un tribunal algérien à 12 mois de prison dont six ferme pour «atteinte à l'intégrité du territoire national». Le verdict a provoqué l'indignation des familles.

La justice algérienne a condamné ce 12 novembre 28 manifestants à 12 mois de prison, dont six ferme, pour «atteinte à l'intégrité du territoire national». Selon le Comité national de libération des détenus (CLND), les prévenus ont écopé de cette peine pour avoir arboré un drapeau berbère lors de manifestations contre le pouvoir.



Le Parquet avait requis une peine de deux ans de prison, assortie d’une amende de 100 000 dinars (environ 750 euros) ainsi que la confiscation des drapeaux. En face, la défense, assurée par près de 70 avocats, avait plaidé l’acquittement. Les avocats ont notamment argué qu’aucune loi ne stipule l’interdiction «de brandir un drapeau [berbère]». Tombé à 2h30 du matin (heure locale), le verdict du tribunal algérois de Sidi Mhamed a été accueilli avec colère par les familles des prévenus qui avaient fait le déplacement.

«Justice du téléphone», ont-ils scandé alors que la justice est accusée par nombre de manifestants d'être instrumentalisée par le pouvoir.



Avant le début même de l’audience, plusieurs centaines de personnes s’étaient rassemblées devant le tribunal en soutien aux prévenus. «Libérez les détenus» et «Pouvoir, assassin», pouvait-on entendre parmi la foule.



Cette décision de justice survient quelques mois après l’avertissement lancé par le chef de l'état-major de l’armée, Ahmed Gaïd Salah. Alors qu’il réaffirmait l’engagement de l’armée à protéger le peuple algérien et à garantir la sécurité du pays «en toutes circonstances», le patron de l’armée avait fustigé la présence de drapeaux autres que celui de la nation algérienne lors des manifestations. Ces propos avaient été rapidement interprétés sur les réseaux sociaux et dans une partie de la presse comme une attaque à peine voilée à l’égard des Algériens berbérophones, qui représentent entre 20 et 30% de la population du pays.

https://francais.rt.com/international/67825-algerie-28-manifestants-condamnes-prison-ferme-pour-avoir-arbore-drapeau-berbere

Commentaires

1.Posté par nation le 12/11/2019 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jacques benet pleure les siens.

2.Posté par Djeha le 13/11/2019 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Normal.
Ils manifestent pour se tirer pas pour partager le destin du peuple algérien.
6 mois pour ces diviseurs, c'est un tarif très miséricordieux...

3.Posté par KOCEILAANTALAS le 14/11/2019 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Envie de vomir par ces remarques acerbes, méchantes et déplacées surtout de la part de Djeha, parmi les otages d'opinion de ce système de pourris et de vendus, il se trouve un Monsieur du nom de Lakhdar Bouregaa, de Fodil Boumala, de Karim Tabou de Laribi et tant d'autres embastillés pour avoir contré ces prédateurs et agents des puissances étrangères qui ont mis aux enchères ce pays pour lequel tant sont tombés, qui ont ruiné ce pays et precarisé nos jeunes et si on les laissent courir de tant d'autres à venir. Et vous venez nous chanter les louanges d'une justice aux ordres. Mais que cela vous plaise ou vous en déplaise nous les mettrons à terre et ce jour là n'est pas lointain, nous sommes têtus, tenaces, sans violence, nous sommes conscients que tout le monde est contre nous, cela importe peu, notre victoire certaine ne sera que plus savoureuse. Nous n'avons de leçon de nationalisme à recevoir de personne, l'histoire est suffisante pour nous rendre justice. Les chiens aboient la caravane passe, nous somme en train d’écrire l'Histoire, ce mouvement grandiose sera inscrit dans l'histoire, disséqué et étudié quand à vos icône ils finiront dans la poubelle de l'histoire tout comme leur divinité renversée récemment. Nous sommes un peuple libre et fière de la lignée de nos ainés, nous ne soumettons qu'à Dieu et à lui seul, nous vous laissons la fonction de lahassine rangers et cachiristes, très peu pour nous.Qu'avez vous à gagner à ce que cette bande de voyous perdure, sachant qu'elle a ruiné le pays et hypothéqué notre avenir? Avez vous une conscience, un cerveau pour réfléchir?Pensez vous en votre âme et conscience que cette mafia œuvre pour le bien de l’Algérie, (connaissant leur implications dans des scandales financiers,corruption, morales...)
Ne me parler pas de géopolitique ou géostratégie vos représentants ce débrouillent très bien dans le rôle de vassal et de serviteurs fidèles du NOM, nous voulons retrouver notre souveraineté et prendre notre destin en main.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires