Algérie: 18e vendredi de manifestations populaires contre le système  21/06/2019

Algérie: 18e vendredi de manifestations populaires contre le système













Les Algériens s’apprêtent à manifester un peu partout à travers le pays pour le 18e vendredi consécutif depuis le 22 février. Comme chaque vendredi, les manifestants devraient exiger le départ des symboles du système, particulièrement les 2B, Abdelkader Bensalah et Noureddine Bedoui.

Les manifestations de ce vendredi vont se dérouler dans un contexte marqué par une vive polémique après les déclarations du général Ahmed Gaid Salah sur le drapeau national. Ce vendredi matin, la police a procédé à de nombreuses interpellations à Alger. Des manifestants ont été interpellés et conduits vers les commissariats de la capitale. La mobilisation et le maintien du caractère pacifique des marches figurent parmi les principaux enjeux de ce 18e vendredi.

Ces manifestations interviennent alors que le mouvement populaire va boucler ce samedi 22 juin son quatrième mois. Si des avancées ont été réalisées, avec notamment le départ de l’ancien président Bouteflika, le report de l’élection présidentielle du 4 juillet ou encore la campagne judiciaire contre les figures de l’ancien régime, peu d’avancées ont été enregistrées sur le plan politique.

Les initiatives lancées par l’opposition et la société civile n’ont toujours pas eu de réponse de la part des autorités. De son côté, le pouvoir appelle régulièrement au dialogue sans faire de propositions concrètes de sortie de crise.

https://www.tsa-algerie.com/18e-vendredi-de-manifestations-populaires-contre-le-systeme/

Commentaires

1.Posté par jehaislescookies le 23/06/2019 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

depuis 6 mois qu'il y a des manifestation monstres anti-régime en Algérie, il n'y a jamais eu d'yeux crevée, ni de mains arrachés, ni de vieille dame tuée au 4ème étage, ni , ni bref rien de ce que le régime macronien et ses clébards ont déchainés sur les gilets jaunes ....
bref comme dit pierre Rougeyron il y a un grâve problème

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires