Alep risque de devenir "un gigantesque cimetière" (responsable Onu)  30/11/2016

Alep risque de devenir "un gigantesque cimetière" (responsable Onu)











La partie Est de la grande ville syrienne d'Alep (nord) risque de "devenir un gigantesque cimetière" si les combats ne cessent pas et que l'aide humanitaire reste bloquée, a averti mercredi un haut responsable de l'Onu.

S'adressant au Conseil de sécurité réuni en session d'urgence à la demande de la France, le patron des opérations humanitaires des Nations unies Stephen O'Brien a estimé que 25.000 civils avaient fui Alep-Est depuis samedi, vers Alep-ouest tenue par les forces gouvernementales, ou d'autres zones voisines.

Il a fait état de "dizaines de morts dans un seul raid aérien ce matin", sans donner des précisions, et a signalé que faute d'ambulances, "des blessés étaient transportés sur des charrettes de légumes".

"Il est vraisemblable que des milliers d'autres vont fuir si les combats s'étendent et s'intensifient dans les jours à venir", a-t-il averti.

"Nous appelons, nous supplions même, les parties au conflit et ceux qui ont de l'influence, de faire tout leur possible pour protéger les civils et pour permettre l'accès à la partie assiégée d'Alep-Est avant qu'elle ne devienne un gigantesque cimetière", a-t-il déclaré. "Il n'y plus de limites ni de lignes rouges à franchir, les règles de la guerre (...) ont été systématiquement bafouées en Syrie".

L'Onu a pré-positionné des stocks de médicaments et de nourriture pour ravitailler plusieurs dizaines de milliers de personnes et ses camions sont prêts à entrer dans Alep-Est, a-t-il souligné.

"Il est donc vital que le gouvernement syrien nous permette de déployer du personnel à Alep en toute sécurité et sans restrictions indues", a martelé M. O'Brien.

Il s'est dit "extrêmement inquiet" pour les quelque 250.000 habitants pris au piège dans Alep-Est. "Ces personnes sont assiégées depuis 150 jours déjà et n'ont pas les moyens de survivre beaucoup plus longtemps".

Il a déploré que jusqu'à présent, "nos appels, nos demandes, et même les exigences de ce Conseil, aient été largement ignorées" par les belligérants.

http://www.lorientlejour.com/article/1021252/alep-risque-de-devenir-un-gigantesque-cimetiere-responsable-onu.html

Commentaires

1.Posté par oh-daz le 30/11/2016 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ALEP !! ALEP !!...Libye, Afghanistan, Irak, Palestine, Syrie, Centrafrique, Pakistan........VOUS avez transformés le monde
musulman en un gigantesque cimetière messieurs les ( irresponsables onu )....

2.Posté par Saber le 01/12/2016 00:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un gigantesque cimetière qui réjouit les anti-goy .

3.Posté par le tchè le 01/12/2016 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quand les américains ont balancès des bombes d uranium sur faloudga l onu était en pleine ibernation

4.Posté par Aldamir le 01/12/2016 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La communauté internationale, et à leur tête l'ONU, sont entièrement responsables et impliqués directement dans toutes les guerres déclenchées pour semer le Chaos, en Afghanistan, l'Irak, la Syrie, la Libye, et le Yémen . Tout cela pour légitimer la création artificielle , illégale et illégitime qui se trouve en violation fondamentale de la charte de l'ONU et de toutes les Lois et conventions internationales, entité étrangère qui perpétue depuis plus de 7 décennies déjà à nos jours un génocide latent et permanent d'un peuple dans son pays la Palestine.
. La décence la plus élémentaire exigerait de se taire et de ne pas défendre et justifier , voire même récompenser un crime contre les droits imprescriptibles du peuple palestinien pour la défense et le maintien de cette entité illégitime et illégale. Le minimum de conscience serait de s’atteler à supprimer la cause du mal source de toutes les guerres et chaos déclenchés au Moyen-Orient par l’abrogation rapide de la recommandation simple sur laquelle repose la spoliation du peuple palestinien de son droit inaliénable à disposer pleinement de son pays , de vivre en paix et en sécurité et en toute souveraineté.
Toutes les raisons pseudos humanitaires ou les fausses larmes ne sauraient détourner cette vérité criarde que l’humanité ne peut ignorer et rétablir la Justice.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires