Abdel Rahman Awad tué à la Békaa  15/08/2010


15/08/2010  
Une patrouille de l'armée libanaise se déplaçant dans la ville de Chtoura (Békaa) a réussi à tuer samedi l'émir de l'organisation terroriste Fatah el Islam Abdel Rahmane Awad.
 
Une source militaire libanaise a confirmé la mort d'Awad et d'un autre dirigeant du Fatah el Islam connu pou Abou Bakr. Selon une source judiciaire, Abou Bakr est l'assistant principal d'Awad et il est considéré parmi les premiers responsables de l'entrainement des membres de l'organisation.
 
Pour sa part, un porte-parole de l'armée libanaise avait annoncé juste après l'opération que la patrouille militaire pourchassait les deux responsables du Fatah el Islam et que ces derniers avaient ouvert le feu sur les soldats libanais, ajoutant qu'ils possédaient des cartes d'identités falsifiées.

 
De même source on révèle que la patrouille poursuivait les deux terroristes depuis leur sortie il y a quelques jours du camp d'Ayn el Helwé en route vers la Békaa.  
 
   Ils étaient tombés dans une embuscade tendue par le département des services de renseignements de l'armée à la place de Chtoura. Les soldats ont dû riposter aux tirs des deux recherchés, les tuant sur le champ. Aucun membre de la patrouille de l'armée n'a été blessé.
 
Awad est accusé d'avoir incité à deux attaques à la bombe à Triploi (Nord) il y a deux ans, provoquant la mort de 21 personnes dont 13 soldats libanais.  
 
D'après des sources judiciaires, le dirigeant du Fatah el Islam était réfugié dans le camp palestinien d'Ayn el Helwé depuis un an, et on affirme que son groupe observait les déplacements des patrouilles de l'armée libanaise et ceux de la FINUL au Sud du pays pour les attaquer.  
 
Successeur de Chaker el Absi, le fondateur du fatah el Islam au camp des réfugiés palestiniens à Nahr el Bared (nord) en 2007, Awad avait mené des combats acharnés contre l'armée libanaise pendant quatre mois. Ces affrontements se sont soldés par la destruction du camp et la mort de 400 personnes. Il s'était évadé vers une destination non identifiée à la suite des rumeurs sur sa mort.
 

Commentaires

1.Posté par Ratzinger le 15/08/2010 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce sont des vrais sauvages les soldats de l'armée libanaise!!!
Pourquoi ne les ont ils pas capturés et permis d'avoir des proces équitables???
meme les nazis ont eu droit au proces mais quand il s'agit de groupe musulman soit disant extremiste , pas de proces rien on les EXTERMINE COMME DES RATS!!!!
ABSOLUMENT ABOMINABLE!!!!
par contre l'armée libanaise on ne l'a pas vu pendant la guerre de 2006!!! bizarre ,il était ou ???
a moins qu'il sécurisait la zone pour le nouveau clip de Haifa .......

2.Posté par AS le 16/08/2010 00:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'armee libanaise ne sait que tuer des palestiniens, on attend de voir comment elle defendra le liban en cas d'invasion, a moins qu'ils envoient a nouveau le hizbollah en premier ligne ? ! israel bombarde le pays et l'armee se cache dans les casernes de peur de se faire tuer... pathetique

3.Posté par MAHBÜL le 16/08/2010 01:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il se prénomment pieusement les " Jundu el-islâm " ou " Fathu el-Islâm " , qu'importe l'appellation ,
à mon humble avis , c'est toujours cette base " al-qâ'idah " ou la manière de saper la vraie résistance à l'ennemi commun historique aussi bien que géostratégique de la ummah émérgente
sur l'échiquier mondial multipolaire .
Le monstre binaire (Talmudisme-wahhabisme) use d'un même terrorisme aveugle ou mieux encore : " Borgne " !
Non de Dieu , mais ils étaient où en 1979 ces bédouins à la noix ?
Qui sont vos savants et références résistantes ?
D'où vient votre science "Islamique" ?
Où alors , on va laisser les savants résistants et suivre les exaltés ignorants ?
J'aimerais bien avoir tort et à travers sur ce questionnement fondamental qui nous préoccupe tous !

4.Posté par Séphir le 16/08/2010 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

contrairement à certains ici, je dirais "mort aux terroristes", ces ennemis de l'Islam et de la Oumma.
Ces pourritures utilisent toujours des noms sois-disants de "libérateurs", alors qu'ils n'hésitent pas à poser des bombes dans des marchés et lieus publics, tuant sans vergogne, femmes, enfants, vieillards.

Ce n'est pas ça l'Islam, ça n'a jamais été ces barbares.
TERRORISTES = MEILLEURS ALLIES DES SIONISTES.

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves



Commentaires