"Abbas détourne la légitimité pour faire passer des manœuvres au nom du peuple palestinien"  15/04/2019

"Abbas détourne la légitimité pour faire passer des manœuvres au nom du peuple palestinien"























La création du gouvernement, dirigé par Ashtayeh, par un président dont le mandat a expiré(Mahmoud Abbas) est une violation de la Constitution et des droits nationaux, moraux et juridiques, et est un renforcement de l'approche d'exclusivité et au monopole exercés par Abbas", a déclaré le premier vice-président du Conseil législatif, Ahmed Bahr.

Bahr a ajouté dans une déclaration dont notre CPI a reçu une copie, dimanche matin, qu'Abbas essaye de détourner la légitimité palestinienne en vue de faire adopter des plans internationaux et régionaux au nom du peuple palestinien.

Il a souligné que le gouvernement d'Ashtayeh était inconstitutionnel, car il n'avait pas gagné la confiance du Conseil législatif, avait été formé contrairement aux dispositions de la Loi fondamentale, et avait prêté serment devant un président dont le mandat a expiré.

Bahar a appelé les factions et les organisations palestiniennes de défense des droits de l'homme à s'adresser aux responsables internationaux et arabes afin de clarifier les violations de Mahmoud Abbas et souligner l'inconstitutionnalité et l'illégitimité du gouvernement de Mohamed Ashtayeh.

Le gouvernement du Fatah dirigé par Mohammad Ashtiyeh, membre du comité central du mouvement, a prêté serment devant le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, au siège présidentiel à Ramallah, au milieu de désaccords qui ont conduit à l'échec de la nomination des ministres de l'Intérieur et d'al-Awqafs.

Le gouvernement comptait 16 nouveaux ministres, 5 anciens ministres et 3 femmes ministres, de la Santé, de la Femme et du Tourisme, selon l'agence"Wafa".


https://french.palinfo.com/52246
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires