À son tour, Alain Juppé durcit son discours sur l’islam  13/06/2016

À son tour, Alain Juppé durcit son discours sur l’islam







Alain Juppé, candidat aux primaires de droite, a détaillé, dimanche soir, sa vision de l’islam en France. Lors d’une émission politique diffusée sur TF1, l’homme politique de droite explique que l’islam ne peut être considéré que selon deux visions, qu’il a par ailleurs détaillées sur son site internet.
Guerre civile ou relecture

« Ou bien l’on pense que la religion musulmane n’est pas soluble dans la République, et alors il faut se préparer à une forme de guerre civile. Ou bien l’on est convaincu qu’il existe une lecture du Coran et une pratique de la religion musulmane compatibles avec nos valeurs et notre mode de vie, et alors il faut travailler avec détermination à poser des règles claires entre les musulmans qui partagent cette conviction et la République », explique le candidat de droite.

D’après le maire de Bordeaux, une relecture du Coran selon les principes de la république française est une nécessité même si ce ne sera pas « facile » si on prend en compte le fait que la religion musulmane n’a pas « d’organisation hiérarchique ». « Il faudra le faire pour clarifier la question des lieux de culte et de leur financement, la question des imams, de leur recrutement et de leur formation », ajoute le responsable politique sur son site.

L’une de ses solutions consiste à ce que « les imams de France prêchent en français et soient titulaires d’un diplôme de formation à l’histoire et aux lois de la République ».
Il ne finance aucune grande mosquée à Bordeaux

Alain Juppé se dit d’ailleurs victime d’une propagande le faisant « complice d’un prosélytisme musulman », rappelle aujourd’hui Le Point. À la veille du ramadan, un faux tweet avait d’ailleurs circulé sur les réseaux sociaux dans lequel Alain Juppé souhaitait un « très bon ramadan » à tous ses « frères et sœurs en islam ». « Que la paix d’Allah soit sur vous », pouvait-on également lire sur le faux message de l’homme politique.

Si son compte Twitter n’a pas été piraté et qu’il s’agit simplement d’un montage, le candidat a tout de même déposé plainte. En réponse à ses détracteurs qui le surnomment tour à tour « Ali Juppé » et « Grand Mufti de Bordeaux » sur les réseaux sociaux, il a réaffirmé sa foi catholique et rappelé, hier, que la ville de Bordeaux ne finance pas « la plus grande mosquée de France… qui n’existe pas et n’existera pas ! ».

http://www.tsa-algerie.com/20160613/a-son-tour-alain-juppe-durcit-son-discours-sur-lislam/

Commentaires

1.Posté par fayademdem le 13/06/2016 19:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après avoir été en Algérie faire son toutou avec sa clique de sayanims... Bienvenue à bordeaux la ville du sheitan...

2.Posté par aboukalbouza le 13/06/2016 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alain Juppé est un ancien condamné de droit commun il a été jugé et condamné avec sursis par la justice de son pays pour corruption, mensonges et trafic d'influence. les hommes politiques français sont les plus grands corrompus de l'Europe. et les médias français fascistes, menteurs, manipulateurs, hypocrites...ect... ouvrent un placard publicitaire gratuit. dans le pouvoir fasciste français Satan est le bienvenu si seulement on savais comment l'invité.

3.Posté par Ali le 13/06/2016 23:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juppe qui n'est pas plus catholique que je le suis, a déclaré qu'il sera élu en 2017...même élu, Israël aura déjà enfoncé le dernier clou sur le cercueil français avant qu'il ne prononce son 'discours d'investiture'...ils sont fous ces pieds-noirs nostalgeriques juifistes, vraiment!...

4.Posté par bob le 14/06/2016 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette chose espère, elle en à le droit, c'est tout !

Nouveau commentaire :


Publicité

Brèves



Commentaires