A la veille de l'anniversaire du mouvement, des Gilets jaunes bloquent un site Seveso  15/11/2019

A la veille de l'anniversaire du mouvement, des Gilets jaunes bloquent un site Seveso
























Une centaine de Gilets jaunes ont bloqué l'accès à une usine chimique classée Seveso à Montoir-de-Bretagne, près de Saint-Nazaire, pour marquer avec un peu d'avance l'anniversaire du mouvement. Ils ont été délogés par des CRS.

Au matin du 15 novembre, une usine chimique classée Seveso seuil haut à Montoir-de-Bretagne, près de Saint-Nazaire, était occupée par une centaine de manifestants. Une cinquantaine de manifestants étaient présents devant l’usine, alors que les autres étaient à des ronds-points avoisinant, bloquant les accès à l’entreprise.



Les Gilets jaunes avaient accroché plusieurs banderoles, dont «Fin du monde, fin du mois, même combat» ou «Changeons le système, pas le climat». Venus les déloger, les CRS ont fait usage de gaz lacrymogènes et se sont ensuite dirigé vers eux.



L'usine Yara de Montoir-de-Bretagne «achemine de l'acide nitrique, des nitrates, du CO2 et des engrais NPK, partout en France et principalement sur le Grand Ouest», explique la société sur son site internet. Des Gilets jaunes ont dit à la correspondante de l'AFP sur place avoir choisi symboliquement ce site en raison de l'incendie de l'usine chimique Lubrizol classée Seveso à Rouen fin septembre.

Cette action de protestation entre dans le cadre de l'anniversaire de cette fronde sociale inédite.

https://francais.rt.com/france/67883-a-veille-an-mouvement-gilets-jaunes-bloquent-site-seveso

Commentaires

1.Posté par jehaislescookies le 16/11/2019 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce sont TOUS le sites classés séveso qu'on devrait bloquer.
Et puis les gilets jaunes ils avaient pas l'intention de bloquer Rungis, Paris et alors le gouvernement aurait été à terre en peu de temps.
Ils ont eu peur ? vu la férocité de la répression(policière ET judiciaire) pour de banales promenades du samedi laisse augurer que dans ce cas la répression aurait été terrible.

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires