À Dijon, une mère prénomme son enfant Jihad et passera bientôt devant un juge  08/11/2018

À Dijon, une mère prénomme son enfant Jihad et passera bientôt devant un juge
























Après qu’une mère a prénommé son enfant Jihad, la mairie de Dijon a saisi la justice pour obtenir l’annulation de son choix, rapporte la presse française. Selon le procureur de la République de Dijon cité par des médias, la femme devrait recevoir une assignation pour audience devant un juge aux affaires familiales.

La mairie de Dijon a saisi la justice en vue de faire annuler le choix du prénom Jihad qu'une mère veut donner à son fils né la semaine dernière, a annoncé le parquet de la ville auquel des médias se réfèrent.

«Le parquet de Dijon a bien reçu le dossier de la part du maire de Dijon. Nous allons ce jour délivrer une assignation en matière d'annulation de prénom à l'attention de la mère de l'enfant pour une audience devant le juge aux affaires familiales de Dijon», a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Dijon, Eric Mathais.

D'après lui, « même si le prénom de Jihad ou Djihad est un prénom attribué dans le monde arabe et qui signifie sur le livre des prénoms du monde arabe: combat sacré; guerre sainte; travail; effort et qu'il peut donc avoir un sens positif, il n'en demeure pas moins que dans l'opinion publique et au vu du contexte terroriste actuel, ce prénom est nécessairement associé aux mouvements islamistes intégristes».

Le 3 novembre, la mère du nouveau-né a annoncé que si le nom qu'elle avait choisi n'était pas accepté, elle intervertirait deux lettres et l'appellerait Jahid, précise la presse française.

https://fr.sputniknews.com/france/201811071038808512-dijon-prenom-enfant-jihad-juge/

Commentaires

1.Posté par mourad le 08/11/2018 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au pays des complexés et des tarés il faut pas s'attendre à plus.

En fin de compte le pays des barbares n'est pas celui auquel on pense généralement, il est là au sein des pays de la lumière et de la liberté d'expression.

Ils se donnent des qualificatifs pour cacher leurs tares.

Un professeur au Royaume Uni va être condamné ou licencié de son emploi car il a dit des vérités sur le 11 Septembre.

C'est cela leurs pays, mentez, mentez, et suivez le diable dans la perversion

2.Posté par YYY le 08/11/2018 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jahid / Jihad / Ja Houd (as) et Ya houd ( avec ce h: ههه ) de la radicale '' Had / dirigé-étant ''
forme principale : '' houd / dirigé-actant '' ''hid / dirigé - acte en court '' '' Had / dirigé - étant ''
'' houdan'' traduit par "Juif", c'est faux ça veut dire "dirigé '' ;
Ya-hهoudou / o dirigez vous,

al-ya-hحoudou / les ''massacreux ''
hحad / massacre / Jahad ; avec ce h: ححح ex: had al hat / détruit le mur
guerre / harb
combat / qotel
dzarab / bataille

On se demande d'où vient le ''dj'' de mot français djihadiste.
''dji ???'' qu'une ''bribe'' avec des ''brides'' pour diriger les mulets.
(harricou...dja-rico...bou-rico, hein !? ratatouille qui massacre.)

3.Posté par JBL1960 le 08/11/2018 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le djihad ou la guerre sainte, a ses racines étymologiques dans le verbe “lutter”. Cela signifie pousser et faire tous les efforts possibles pour combattre un ennemi. Dans son contexte islamique, le mot possède un sens plus large que le combat militaire, car le combat inclut également celui contre les ennemis internes à l’Homme comme représenté par les tentations et les insinuations de l’âme vers le mal ou les appels sataniques du faux et tout ce qui mène à l’errance et à la corruption.

C'est issu du livre "Hezbollah, son histoire de l'intérieur" par le Secrétaire Général Adjoint du Hezbollah, Naïm Qassem que R71 a traduit par extrait en français et que j'ai réunifié dans ce PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/12/hezbollahsonhistoiredelinterieur.pdf qui nous permet de comprendre qui est le Hezbollah et quelles sont ses relations avec la politique internationale.

Maintenant, lorsque Ribery se convertit à l'Islam et appelle son fils Seif El Islam ► https://www.parismatch.com/People/Sport/Franck-Ribery-prenomme-son-fils-Seif-el-Islam-187749

Dans une interview accordée au site allemand tz-online, Franck Ribéry a dévoilé le nom de son troisième enfant, un garçon. Il portera le prénom de Seïf el Islam, ce qui signifie le glaive de l'Islam et qui est aussi - cela n'est bien sûr qu'une coïncidence malheureuse - le prénom de l'un des fils de Mouammar Kadhafi. Il s'agit du troisième enfant de l'attaquant du Bayern Munich et de l'équipe de France et sa femme depuis 2002, Wahiba: le couple était déjà parents de deux filles, Hiziya, 5 ans, et Shahinez, 3 ans.

À part Éric Zemmour et surement Jean-Marie Le Pen, on lui a rien dit au Ribery ?

C'est pas pareil, surement...

4.Posté par YYY le 08/11/2018 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est déformé par des ''Hazb / factions'' Hazblabla et autres, n'est pas la vérité et les ''sectes / shii'a'' prolifèrent.
Vos références ne sont pas Al Qor-an !

La notion de Guerre Sainte qui n'existe pas dans Al Qor-an. C'est le langage fourbe utilisé par les factions et sectes. Ceux qui ont un clergé ou un royaume ou ... manipulent les gens pour leurs intérêts personnels.
La guerre pour la démon-cratia ou pour un royaume ou un clergé,... certes, ce n'est pas défendre la cause d' Al-Lah notre Créateur.

Seul la défense pour la cause d' Al-Lah est autorisée. Voilà ce qui est dans Le Livre Saint en arabe.
Al-Lah suffit comme témoin.

Pour le vocabulaire: mon poste 2

5.Posté par JBL1960 le 08/11/2018 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@YYY = Faites au moins l'effort de lire ce qu'on vous propose le plus honnêtement possible.

Je suis athée, pour ma part, et j'ai trouvé important de permettre à tout le monde de comprendre ce qu'est le Hezbollah expliqué par Naïm Qassem lui-même. Comme le dit souvent R71 qui traduit = tout traduction est une trahison.

Aussi, ne me prêtez pas de mauvaises pensées ou interprétations.

Jo Busta Lally

6.Posté par oh-daz le 08/11/2018 22:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Messager d'Allâh (ﷺ) a dit :

" L'Islâm a commencé en étant considéré comme quelque chose d'étrange et redeviendra quelque chose d'étrange. Annoncez-donc la bonne nouvelle aux étrangers (al ghurabâ), à savoir ceux qui rétablissent ce que les gens ont corrompus. "

7.Posté par Philou's Off le 08/11/2018 23:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah les trolls !!!

Plutôt que baptiser cet enfant Djihad qui peut aussi signifier travail, effort, combat sacré... si on l'appelait Martial; çà au-moins c'est sans ambiguïté guerrier, tranchant, foudroyant; sans appel ni discussion... mais comme c'est couleur locale, çà n'aurait pas défrisé les c...-bien-pensants .

8.Posté par YYY le 09/11/2018 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@JBL1960

Vos efforts et les miens ne vont pas dans la même direction. Je ne vous prête absolument pas d'intention. Votre commentaire est clair sur un fait, celui des deux poids deux mesures, vous avez dit ''C'est pas pareil, surement... '' et de rajouter effectivement.

En parallèle, et pour revenir rapidement sur les Hazb ; Hazabara, Hazbolla, Hazb a/aux blabla et d'autres...qui s' identifient au Livre et aux "Gens du Livre'' alors qu'ils ne lisent plus Le Livre et qu'ils ont des livres à eux. La notion de Guerre Sainte n'existe pas dans Al Qor-an Le Livre Saint.
C'est le langage fourbe utilisé par les factions et sectes qui est transcrit dans des livres afin d'égarer et manipuler pour des causes différentes que la cause du Créateur des Mondes. Ceux qui ont établis des clergés ou des royaumes ou des dictatures des Hazb... manipulent les gens pour leurs intérêts personnels.
Djihadiste est un néologisme quasi-mondialisé, utilisé pour prôner la démon-cratia. Ce faux prétexte est presque lié à toutes les guerres actuelles, je ne vous apprends rien. Vous en savez manifestement plus que moi sur ces points.
Ce qui n'est pas démon-cratia laïque est à abattre. Suivant les démon-cratia, il faudrait abattre ''les sauvages, tous'' aux prétextes de ... tous les prétextes... , trop rouge, trop noir, trop jaune, pas assez ceci ou cela...bref.

En revanche, je sais qu'il est dit dans Al Qor-an que le croyant doit se défendre, contrairement à l'adage qui dit '' quand on vous frappe, il faut tendre l'autre joue ''.

Bien à vous.

D'autre part,
à mon Poste 2, il y a des sens de mots qui définissent jahهid / jihهad (guide) et à l'opposé jahحad (massacre). :
jounoud : soldats (ja nad) ex: jounoudi fir'oun, jounoudi Iblis, jounoudi Al-Lah
soldat / 'asker; guerre / harb; dzarib / bataille-battre; combat / qotal
ha qotal li qotlou
qoutila fi ... / combat pour ...
qataltou / s'entre combattre au risque de mourir
iz qoutiltou / si vous mourez au combat

maitatoum shouada shahidinn fil Lah / morts témoins témoignant de la direction est-pour Al-lah. Ils sont vivant chez Al-Lah.
mittou / mourir et mattou / être mort --- qoutaltou / mort au combat (ça peut être sur ring ; il faut la précision fi al ???)
maitin shouada fi Al-Lah / être des morts témoignant pour Al-Lah.
Moçibat fi sabi-lil Lah / catastrophe-quelque chose de grave pour la cause/saba Al-Lah

Remarque: il faut nécessairement remettre ''les formes d'un mot'' dans son contexte pour éviter les confusions.

017- Ali 'Imran S3 du milieu de A154 au A160
https://archive.org/details/Mohammad_Mahmoud_Tablaoui_uP_bY_mUSLEm/017-_up_by_muslem.mp3

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires