Kiev a falsifié les données sur l’accident de Boeing (renseignement allemand)  20/10/2014

Kiev a falsifié les données sur l’accident de Boeing (renseignement allemand)





Le chef du Service fédéral de renseignement allemand (BND) Gerhard Schindler a déclaré que Kiev avait forgé une partie des données concernant les résultats de l'enquête sur l'accident de Boeing malaisien survenu près de Donetsk en été de cette année, selon le rapport de Schindler, publié dans le magazine allemand Spiegel.

« Le BND est venu à une conclusion claire : les images ukrainiennes ont été falsifiées », a déclaré Schindler. « On peut déterminer cela en fonctions des détails ».

Le magazine Spiegel ne précise pas de quelles images ou de quelles données il s’agissait.


Texte |
inShare
MH17: Berlin accuse les séparatistes d'avoir utilisé un missile ukrainien

Berlin - Le renseignement allemand accuse les séparatistes prorusses en Ukraine d'avoir abattu en juillet le vol MH17, avec 298 personnes à son bord, à l'aide d'un missile sol-air volé à l'armée ukrainienne, rapporte dimanche l'hebdomadaire Der Spiegel.

Gerhard Schindler, patron du renseignement extérieur allemand (BND), a livré ses conclusions sur le crash du MH17 le 8 octobre, devant la commission du Bundestag qui contrôle les services secrets, sur la foi de photos et enregistrements satellites, précise le magazine.

Selon lui, les séparatistes prorusses basés dans l'est de l'Ukraine ont dérobé un système de missiles sol-air de moyenne portée Bouk dans une base militaire ukrainienne, et l'ont utilisé pour abattre l'avion de la Malaysia Airlines d'un tir de missile, le 17 juillet dernier.

Cette thèse diffère de celle du gouvernement américain, qui accuse certes les séparatistes d'avoir utilisé un missile Bouk, de type SA-11, mais affirme que leur système de lancement a été acheminé depuis la Russie, mettant directement en cause la responsabilité de Moscou.

Commentant l'enquête menée par des experts néerlandais, qui a abouti le 9 septembre à un premier rapport mais n'établit pas encore les responsabilités, le patron du BND a accusé l'Ukraine comme la Russie d'avoir falsifié les pièces présentées aux enquêteurs.

Kiev et Moscou s'accusent mutuellement d'être à l'origine du crash. Selon l'Ukraine, l'avion a été abattu par un missile Bouk gracieusement offert aux rebelles par le président russe Vladimir Poutine.

A l'inverse, la Russie affirme qu'un avion de chasse ukrainien se trouvait à proximité et que des missiles sol-air étaient positionnés dans la zone. La télévision officielle, qui accuse Kiev, a été jusqu'à relayer la théorie d'un complot contre Vladimir Poutine qui rentrait d'Amérique latine.

D'après le Spiegel, le parquet fédéral allemand situé à Karlsruhe a ouvert une enquête sur le crash, au motif qu'il pourrait relever d'un crime de guerre justifiant la compétence universelle de la justice allemande, quels que soient la nationalité des suspects et l'endroit où se sont produits les faits.

Interrogé par le site internet du quotidien économique Handelsblatt, un responsable du Linkspartei (gauche radicale) a estimé que le BND devait rendre publiques ses informations et ses conclusions afin qu'elles fassent l'objet de vérifications.

Les investigations sur un tel crime ne doivent pas être menées par les services secrets, qui poursuivent leurs propres buts, mais par une enquête internationale indépendante, a poursuivi Tobias Pflüger, vice-président du parti.

Au total, 272 victimes, dont les restes ont été emmenés aux Pays-Bas, ont déjà été identifiées par les experts en médecine légale. Les deux tiers des passagers étaient néerlandais.
(©AFP / 19 octobre 2014 17h07)

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_19/Kiev-a-falsifie-les-donnees-sur-l-accident-de-Boeing-renseignement-allemand-6586/


Les Emirats décidés à combattre l'extrémisme  20/10/2014

Les Emirats décidés à combattre l'extrémisme




Le ministre d'Etat aux Affaires étrangères des Emirats arabes unis, Anwar Gargash, a affirmé dimanche que son gouvernement était déterminé à combattre l'extrémisme religieux au Moyen-Orient.
"La politique (des Emirats) s'opposera aux tentatives de restructurer notre région selon des approches extrémiste et confessionnelle", a affirmé le ministre, dont le pays est l'un des partenaires des Etats-Unis dans la coalition internationale engagée dans des frappes aériennes contre les jihadistes de l'organisation Etat islamique (EI), actifs en Syrie et en Irak.
"Notre diplomatie continuera, en ces circonstances difficiles, de soutenir les forces de modération, de stabilité et d'ouverture", a ajouté M. Gargash à l'ouverture à Abou Dhabi d'un débat sur la situation dans la région.
Le ministre, cité par l'agence officielle Wam, a ajouté que les Emirats, riche pays pétrolier du Golfe, étaient "déterminés et prêts à assumer leurs responsabilités, aux côtés de leurs partenaires, pour soutenir la stabilité, la modération et la dynamique économique" au Moyen-Orient.
Il a toutefois estimé que la lutte contre l'extrémisme passait aussi par le développement économique dans le monde arabe, "meilleur rempart contre les idéologies radicales et la haine confessionnelle".
Les Emirats, farouchement hostiles à la confrérie des Frères musulmans, ont injecté des milliards de dollars en Egypte depuis le renversement de l'ex-président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013.

http://www.lorientlejour.com/article/891885/les-emirats-decides-a-combattre-lextremisme.html


La Turquie refuse le transfert d'armes au principal parti kurde en Syrie  20/10/2014

La Turquie refuse le transfert d'armes au principal parti kurde en Syrie




Le président turc Recep Tayyip Erdogan a rejeté dimanche l'idée d'autoriser le transfert d'armes au Parti de l'union démocratique (PYD), le principal parti kurde en Syrie, qualifiant ce dernier de "groupe terroriste". "Le PYD est pour nous l'équivalent du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit. Il s'agit d'une organisation terroriste. Il serait très injuste que les Etats-Unis, un allié de l'OTAN, parlent ouvertement d'un tel soutien au PYD et s'attendent à ce que nous l'approuvions", a déclaré M. Ergodan, dont les propos ont été relayés par l'agence de presse turque Anatolie. Le président turc a par ailleurs reproché aux pays occidentaux de ne pas apporter leur soutien aux autres groupes en Syrie qui combattent également les militants de l'Etat islamique (EI).

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2014-10/20/content_33807888.htm


Les Forces armées suédoises sont à la recherche d'un sous-marin étranger accidenté  19/10/2014

Les Forces armées suédoises sont à la recherche d'un sous-marin étranger accidenté

 

Par La Voix de la Russie | Les autorités suédoises n'ont pas révélé les détails des recherches d'un sous-marin étranger accidenté dans leurs eaux territoriales.

L’organisation d’une opération dans l'archipel de Stockholm a été confirmée par le service de presse des Forces armées du royaume.

Les unités des forces terrestres, navales et aériennes y participent également. Dans ce cas, l'armée suédoise ne commente pas les rapports des médias sur le sous-marin étranger prétendument disparu.

Précédemment, les journalistes locaux ont déclaré que le prétendu sous-marin russe accidenté était devenu l'objet de la recherche. Les militaires auraient intercepté des fréquences radio de la marine russe, utilisées dans des situations d'urgence, qui étaient envoyées vers Kaliningrad (ouest de la Russie).

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_19/Les-Forces-armees-suedoises-sont-a-la-recherche-dun-sous-marin-etranger-accidente-3306/


Organisations de protection de la nature : outil de bonne conscience et arme politique ?  19/10/2014

Organisations de protection de la nature : outil de bonne conscience et arme politique ?

 

Par La Voix de la Russie | Depuis plusieurs décennies, la protection de la nature attire l'attention de l'opinion publique. Aujourd'hui, les principales organisations dans ce domaine sont le Fonds mondial pour la nature et Greenpeace. Si la première s'en tient à sa tâche initiale, l'intégrité de la nature sur toute la planète, la seconde, au cours de son existence, est devenue l'outil du lobbying des intérêts des États-Unis.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) soutient plus de 1000 projets de protection de la nature dans le monde. Cette organisation internationale indépendante s'occupe de la préservation, de l'étude et de la restitution de l'environnement. La position du fonds est qu'il confirme la nécessité d’un inventaire du capital naturel et qu’il considère la protection des ressources naturelles comme des ressources inépuisables dans le cadre du développement durable.

Il existe une autre organisation écologique très connue qui lutte aussi activement pour l'intégrité de la nature. C'est Greenpeace. Malgré les slogans, Greenpeace devient de plus en plus politique, a noté Alexandre Bagin, chef de l'Institut de l'économie de l'exploitation des ressources naturelles et de la politique écologique de l'École supérieure d'Économie.

« Graduellement, dès les années 70 et jusqu'à présent, s'est formé une vision de l’écologie qui inquiète tout le monde et qui est devenue simultanément l'élément de la politique d'État. Finalement, il y a différentes approches sur les problèmes écologiques, qui peuvent consister en un extrémisme écologique. C'est la position de Greenpeace : il faut tout arrêter, malgré les besoins socio-économiques. Le Fonds mondial pour la nature a une position plus réfléchie, il désigne la nature comme un patrimoine humain, mais cherche un compromis entre les besoins de la société en ressources naturelles et les besoins du développement socio-économique ».

Extérieurement, Greenpeace a l'air décente. C'est une grande organisation internationale qui a plus de 2,5 millions de partisans, et qui existe dans plus de 40 pays. Par exemple, ils luttent contre l'atome civil, en font ainsi le jeu naturel de leurs « amis » des corporations pétrolières. D'ailleurs, s’ils font la guerre contre les programmes pétroliers, seuls sont visés les programmes des compagnies qui ne font pas partie de leur cercle d’amis. Il est évident qu'aujourd'hui, Greenpeace est le lobbyiste des plus grandes corporations qui financent cette organisation, considère Andreï Manojlo, professeur de l’Université d'État de Moscou et docteur en sciences politiques.

« Ces derniers temps, Greenpeace est utilisé par le gouvernement des États-Unis et fait le lobbying des intérêts de l'occident. Dans ce cadre là, Greenpeace est une organisation qui a des liaisons avec le département d'État américain et avec le service de renseignements. Parce que leurs provocations et leurs actions s’inscrivent dans le contexte de la situation politique et de la politique extérieure menée par les États-Unis. Quant au Fonds mondial pour la nature, l'organisation travaille bien, elle a une politique d'information et une conception idéologique qui sont vraiment bien élaborées ».
Évidemment, la préservation de la planète constitue un enjeu principal pour l'humanité. Cependant, l'absence de politique écologique d'État, qui a amené bien des fois à des décisions économiquement désavantageuses et écologiquement dangereuses, pourrait avoir des conséquences négatives.

http://french.ruvr.ru/2014_10_18/Organisations-de-protection-de-la-nature-outil-de-bonne-conscience-et-arme-politique-2572/
 


L'Onu accuse les services secrets de détruire internet  19/10/2014

Nezavissimaïa gazeta
12:32 16/10/2014
 
MOSCOU, 16 octobre - RIA Novosti
Un rapport de l'Onu critique les services de renseignements: il affirme que leurs activités sur internet bafouent les droits des citoyens au secret de la correspondance, écrit jeudi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.
La communauté web estime par ailleurs que l'espionnage de la Toile pourrait pousser les Etats à la "nationaliser" et couper l'accès aux autres pays, faisant perdre à internet son caractère international.
Ben Emmerson, rapporteur de l'Onu sur les droits de l'homme et la lutte contre le terrorisme, a publié hier ce rapport fustigeant l'espionnage des utilisateurs. Le document souligne l'envergure de ce phénomène: les renseignements procèdent à la surveillance par le biais des programmes comme Prism et Tempora, interceptant tacitement les informations transmises par les réseaux numériques.
Le rapport indique que ces agissements bafouent le droit des citoyens au secret de la correspondance. Ben Emmerson est convaincu que cela fait également de l'ombre au fondement de ce droit, garanti par le pacte international de l'Onu sur les droits civils et politiques.
Les actions des services de renseignements sont perçues comme un défi direct aux normes du droit international, car nul n'est autorisé de s'ingérer sans raison dans la vie privée et familiale d'un homme et de porter illégalement atteinte à son honneur et sa réputation.

 

 
Les technologies numériques actuelles, accessibles aujourd'hui à la plupart des pays, permettent d'utiliser des programmes malveillants pénétrant dans le système des ordinateurs et des smartphones de tous les utilisateurs. Ils changent les paramètres de manière à contrôler l'ensemble du système. La National Security Agency (NSA), souligne Emmerson, emploie périodiquement de telles méthodes sous prétexte d'agir dans l'intérêt de la sécurité nationale. "Mais ce n'est pas un argument suffisant pour procéder à une surveillance massive. C'est incompatible avec les notions de confidentialité pour l'Etat. Chaque pays devrait revoir les lois nationales réglementant les formes modernes de surveillance, pour s'assurer que ces approches répondent aux normes internationales en matière de droits de l'homme", indique-t-il dans le rapport.
Un réseau de concepteurs, propagateurs et utilisateurs de programmes malveillants, utilisés entre autres pour espionner par webcam, a été découvert en Europe au printemps dernier. Pour éviter d'être victime de l'espionnage cybernétique, les utilisateurs font appel à leur imagination.
Par exemple, 26% des utilisateurs ont reconnu avoir placé un ruban adhésif sur la webcam de leur ordinateur portable. 6% font de même avec les caméras de leurs téléphones mobiles.
Le porte-parole de la société Ru-Center, Andreï Vorobiev, affirme qu'il est tout à fait possible d'espionner un utilisateur en se connectant à sa webcam.
L'expert explique que les plus grands acteurs de l'industrie internet sont également préoccupés par l'espionnage mondial. Ils pensent que les intrusions périodiques des renseignements d'un pays dans les systèmes et les ordinateurs d'autres pays sont susceptibles de conduire, à terme, à la division d'internet en segments isolés. Selon lui, le web mondial a été créé en s'appuyant sur des accords internationaux, mais à l'époque ils ne prévoyaient pas les aspects tels que le transfert de données systémiques, la règlementation du droit de diagnostiquer la correspondance des utilisateurs, etc.


LIBYE & KADHAFI/ sur Afrique Media ce dimanche  19/10/2014

# ELAC & ALAC/
SEQUENCES SPECIALES ‘LIBYE’ ET ‘KADHAFI’
dans le DEBAT PANAFRICAIN de ce dimanche 19 octobre 2014
en direct sur AFRIQUE MEDIA
avec Luc MICHEL – Fabrice BEAUR – Bachir Mohamed LADAN …

 
En direct sur www.afriquemedia.tv
 ou sur streaming sur http://lb.streamakaci.com/afm
 
# ONU/LIBYE : La résolution 1973 a conduit à la mort de KADHAFI le 20 Octobre 2011. Quelles sont les vraies raisons de ce crime ? Quelles leçons pour l’Afrique au moment où l’on célèbre ce triste anniversaire ?
 
Luc MICHEL (en duplex TV depuis Bruxelles) parlera de la Résolution 1973, de la destruction de la Jamahiriya, du complot occidental contre la Libye. Et répondra à la question « quel défi représentait Kadhafi pour les Occidentaux et pourquoi l’ont ils assassiné ? ».
Fabrice BEAUR (depuis Sotchi, Russie) répondra à la question « comment la Russie a-t-elle pu laisser passer la résolution 1973 et se faire rouler dans la farine en Libye par les Occidentaux ? ».
 
# ICONE DE LA SEMAINE: MOAMMAR KADHAFI (LIBYE)
 
Luc MICHEL (dirigeant du Réseau paneuropéen du MCR libyen) et Fabrice BEAUR (fondateur du MCR, Mouvement des Comités Révolutionnaires libyens, en France et en Belgique) sont les deux seuls parmi les panelistes du DEBAT à avoir non seulement rencontré le guide Kadhafi mais aussi à avoir longtemps combattu avec la Jamahiriya et ses Comités Révolutionnaires.
Ils répondent à la question « Quels souvenirs gardez-vous de l’homme et du leader ? »
 
ELAC & ALAC
___________________________
https://www.facebook.com/elac.committees
https://www.facebook.com/ALAC.org
 


Le Maroc dénonce des tirs de soldats algériens à la frontière  19/10/2014

Le Maroc dénonce des tirs de soldats algériens à la frontière




Le Maroc a vivement protesté samedi en dénonçant des tirs de l’armée algérienne à la frontière commune qui ont blessé selon le royaume un citoyen marocain.

Dans un communiqué, le Maroc a réclamé des « explications » à Alger sur cet « incident grave », tout en faisant état de sa « vive indignation » et sa « très grande inquiétude » après cet « incident grave » survenu, selon lui, à la mi-journée à proximité de la ville d’Oujda.

Selon le même communiqué, un Marocain de 28 ans a été grièvement blessé au visage après le tir « par un élément de l’armée algérienne » de « trois balles sur une dizaine de civils », au niveau de la commune de Beni Khaled. La victime se trouve dans un état « très critique ».

Le gouvernement marocain « proteste vigoureusement » contre cet « acte irresponsable et injustifié qui s’ajoute à d’autres agissements provocateurs (…) au niveau des frontières », ajoute le communiqué. Il appelle Alger à « assumer sa responsabilité (…) et à fournir aux autorités marocaines les explications nécessaires ».

http://www.algerie1.com/actualite/le-maroc-denonce-des-tirs-de-soldats-algeriens-a-la-frontiere/


La chaîne Al-Jazeera envoie ses vautours à Alger dans l’espoir d’une explosion imminente  19/10/2014

La chaîne Al-Jazeera envoie ses vautours à Alger dans l’espoir d’une explosion imminente





Des sources généralement bien informées ont indiqué à Algérie patriotique qu’une armada de journalistes algériens installés au Qatar est rentrée au pays ces derniers jours. Interdite en Algérie, la chaîne de télévision qatarie use de divers subterfuges pour y couvrir les événements importants, en les amplifiant à des fins de subversion. Ce fut le cas lors du déclenchement de ce que cette chaîne avait reçu l’ordre de baptiser «le printemps arabe» au début de l’année 2011, c’est-à-dire les soulèvements populaires organisés par les officines et certaines ONG occidentales en Tunisie, en Egypte puis en Libye et en Syrie, conduisant ces deux derniers pays à une guerre civile.

Nos sources expliquent que la chaîne de télévision qatarie, ne pouvant dépêcher ses propres journalistes, cette mission est confiée à des Algériens travaillant pour divers autres médias qataris qui rentrent au pays sous couvert de congé de travail et qui la tiennent informée de ce qu’il s’y passe et lui envoient des sujets clandestinement. La présence de ces journalistes en grand nombre à Alger, à chaque fois que survient un événement inhabituel, confirme qu’ils sont chargés d’une mission particulière.


http://www.algerie-focus.com/blog/2014/10/revue-de-presse-la-chaine-al-jazeera-envoie-ses-vautours-a-alger-dans-lespoir-dune-explosion-imminente/#sthash.I0MQYyik.dpuf


Nigeria : Hollande annonce la libération des lycéennes et se reprend (vidéo)  19/10/2014

Nigeria : Hollande annonce la libération des lycéennes et se reprend (vidéo)


Coup de fatigue ou mauvaise interprétation ? François Hollande qui s'exprimait sur les tensions qui existent en Afrique de l'Ouest, lors d'une conférence de presse au siège de l'OCDE à s'est félicité, ce vendredi, de la « bonne nouvelle » de « la libération des jeunes filles qui avaient été enlevées et qui ont été enfin libérées »(sic).
Une annonce qui a surpris les observateurs et les journalistes présents alors que les dirigeants nigerians parlaient seulement d'un accord sur leur libération.

Plus tard dans la conférence de presse, le chef de l'Etats s'est repris. « L'engagement a été pris, et nous espérons que Boko Haram tiendra son engagement », a-t-il précisé. »

Dans un troisième temps, François Hollande a aussi affirmé avoir reçu des informations sur la libération « dans les heures ou dans les jours qui suivent » de plus de 200 lycéennes enlevées mi-avril par Boko Haram au Nigeria. Une communication présidentielle qui a un moment entretenu le doute sur le sort des lycéennes. (forum.doctissimo.fr)

Hollande annonce que la prise d'otage des "lycéenes nigerianes" était bidon dès le départ. Il le dit tout seul... La DGSE et son Ansaru, le boku haram français, passe pour les idiots du village. Donc c'était une opération israelo-anglo-française, comme en Algérie-Libye, comme en Iraq-Syrie ou l'objectif était de prendre le contrôle du gazodcu Nigeria-algérie, le TGSP. Les filliales françaises TOTAL- gaz et GDF-Suez ont joué leurs coups dans le Fezzan libyen, le nord du Niger et le sud Tunisien pour prendre le contrôle de ce gazoduc et le détourner sur des terres sous contrôle militaire français...

http://forum.doctissimo.fr/viepratique/politique/interpretation-hollande-lamentable-sujet_18955_1.htm
http://islamic-intelligence.blogspot.fr/





Saisie de 32.000 tonnes de blé, impropre à la consommation, au port d’Alger  18/10/2014

Saisie de 32.000 tonnes de blé, impropre à la consommation, au port d’Alger





Plus de 32.600 tonnes de blé tendre impropre à la consommation ont été découverts à bord d’un bateau battant pavillon français au port d’Alger. La marchandise en question est soumise à des analyses nécessaires et une enquête a été ouverte pour connaître les tenants et aboutissants de cette tentative d’écouler sur le marché algérien du blé avarié et impropre à la consommation.

Selon le quotidien Ennahar, qui révèle l’information dans sa livraison de samedi, la marchandise est exportée vers l’Algérie par le fournisseur français Granit et il n’est pas à sa première tentative de livrer dans les ports algériens du blé tendre impropre à la consommation.

http://www.algerie1.com/actualite/plus-de-32-000-tonnes-de-ble-impropre-a-la-consommation-saisi-au-port-dalger/


Des policiers égyptiens tués dans l'effondrement d'un tunnel de Gaza  18/10/2014

Des policiers égyptiens tués dans l'effondrement d'un tunnel de Gaza




Deux policiers égyptiens sont morts samedi dans l'effondrement d'un tunnel de contrebande reliant la péninsule du Sinaï à l'enclave palestinienne de Gaza, qu'ils s'apprêtaient à détruire, selon des responsables.
Deux autres policiers sont portés disparus. Le tunnel s'est effondré alors qu'une équipe de police y plaçait des explosifs, a-t-on ajouté sans autres précisions.
Plus de 1.600 tunnels creusés pour contourner le blocus israélien imposé à la bande de Gaza depuis 2006, et utilisés notamment pour la contrebande de combustible, de vivres et d'argent, ont déjà été détruits ces dernières années par les autorités égyptiennes.
Depuis la destitution du président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013, l'armée égyptienne a accéléré leur destruction et déployé des troupes dans le Sinaï pour tenter de contrer une vague d'attaques et d'attentats visant les forces de l'ordre.
Israël et l'Egypte suspectent ces tunnels de servir au passage d'armes et d'activistes palestiniens dans Gaza contrôlée de facto par le Hamas.
Israël a mené, du 8 juillet au 26 août, une offensive dans ce territoire palestinien visant notamment à détruire le réseau de tunnels du Hamas qui les utilise aussi pour mener des attaques en Israël.

http://www.lorientlejour.com/article/891819/des-policiers-egyptiens-tues-dans-leffondrement-dun-tunnel-de-gaza.html


Téhéran: Ce sont les pétrodollars de l’Arabie saoudite qui ont créé Daesh ainsi que tous les terroristes du monde musulman  18/10/2014

Téhéran: Ce sont les pétrodollars de l’Arabie saoudite qui ont créé Daesh ainsi que tous les terroristes du monde musulman





L’orateur de la prière de Vendredi de Téhéran, l’ayatollah sayyed Ahmad Khatami, a fustigé l’Arabie saoudite dans son sermon.

« L’Arabie-saoudite est à la base de tous les problèmes dans la région » a asséné le dignitaire iranien qui rejette les « allégations ridicules et fausses du ministre saoudien des Affaires étrangères, qui a prétendu que l’Iran était une partie du problème plutôt que la solution », s’étonnant du fait que ce soit l’Arabie-saoudite qui jette le blâme sur les autres.

« Ce sont leurs pétrodollars qui ont créé la milice terroriste Daesh ainsi que tous les terroristes qui polluent le monde musulman. Ce sont leurs pétrodollars qui ont provoqué l’effusion du sang des musulmans opprimés », a-t-il villipendé.

S’adressant aux dirigeants saoudiens, il poursuit: « vous n’êtes pas une partie du problème, vous êtes le problème en soi. Bien sûr, nous savons la raison de votre colère : vous avez dépensé des milliards de dollars pour renverser le régime syrien, mais vous avez échoué. Et en Irak vous avez également dépensé de l’argent, et n’êtes pas parvenus à réaliser vos objectifs ».

Et de conclure :« Vous êtes des impuissants, des complexés et vous déchargez votre lot d’insultes contre l’Iran pour vous défouler ».

http://www.algerie1.com/flash-dactu/teheran-ce-sont-les-petrodollars-de-larabie-saoudite-qui-ont-cree-daesh-ainsi-que-tous-les-terroristes-du-monde-musulman/


Pour les Palestiniens, la lutte contre l'extrémisme et l'occupation israélienne sont liées  18/10/2014

Pour les Palestiniens, la lutte contre l'extrémisme et l'occupation israélienne sont liées




Les Palestiniens ont appelé samedi Washington et les pays du Moyen-Orient à définir une stratégie contre l'islamisme tout en réglant le conflit israélo-palestinien, un lien récemment établi par le secrétaire d'Etat américain John Kerry qui lui a valu de vives critiques en Israël.

"Lier la lutte contre le terrorisme et la fin de l'occupation israélienne est une position stratégique que nous soutenons", a affirmé à l'AFP le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Yasser Abed Rabbo, estimant que les déclarations de M. Kerry reflétaient "la position de tous les dirigeants arabes de la région".
L'OLP est "prête à travailler dur avec l'administration américaine et en coopération avec tous les dirigeants de la région pour élaborer des mécanismes afin de mettre en oeuvre à différents niveaux l'orientation stratégique annoncée par M. Kerry", a ajouté M. Abed Rabbo.

M. Kerry, dont le pays mène une coalition internationale contre le groupe Etat islamique en Irak et en Syrie, s'est attiré les foudres de responsables et médias israéliens pour avoir établi un lien entre la persistance du conflit israélo-palestinien et l'extrémisme islamiste dans la région. "Les gens doivent comprendre la connexion. Cela a quelque chose à voir avec de l'humiliation, du déni et une absence de dignité", a-t-il déclaré jeudi, estimant que le conflit israélo-palestinien alimentait "la colère de la rue" arabe.

"Ceux qui critiquent M. Kerry veulent que le terrorisme de l'organisation Etat islamique continue, afin de l'utiliser comme prétexte pour entraver une solution politique et la fin de l'occupation", a accusé M. Abed Rabbo. "Nous espérons que ces déclarations équilibrées des Américains se traduiront dans le projet de résolution palestinien au Conseil de sécurité qui doit être déposé dans les jours à venir" et réclame une date butoir pour mettre fin à l'occupation israélienne, a-t-il poursuivi.

Depuis Gaza, le Hamas a assuré dans un communiqué que les appels internationaux "à mettre fin à l'occupation et pour l'instauration d'un Etat palestinien étaient l'un des fruits de la victoire de la résistance à Gaza qui a remis la question palestinienne sur le devant de la scène".
Le mouvement islamiste revendique la victoire à l'issue de la guerre lancée par Israël début juillet et qui a ravagé la bande de Gaza.

http://www.lorientlejour.com/article/891818/pour-les-palestiniens-la-lutte-contre-lextremisme-et-loccupation-israelienne-sont-liees.html


John Kerry de nouveau vivement critiqué en Israël  18/10/2014

John Kerry de nouveau vivement critiqué en Israël





Le secrétaire d’Etat américain John Kerry s’est une nouvelle fois attiré de vives attaques de responsables israéliens pour avoir fait un lien entre la persistance du conflit israélo-palestinien et l’extrémisme islamiste dans la région.

Avec tout le respect que j’ai pour John Kerry et ses efforts, il continue de battre de nouveaux records quand il s’agit d’essayer de comprendre notre région et le sens de nos différends, et je crois que, cette fois, on a vraiment droit à un nouveau record, a déclaré le ministre des Communications Gilad Erdan à la radio publique.

M. Erdan réagissait à des propos de John Kerry qui, jeudi, a de nouveau réclamé une reprise des discussions de paix israélo-palestiniennes.

Le chef de la diplomatie américaine a estimé que le conflit israélo-palestinien alimentait la colère de la rue dans le monde arabe et que tous les dirigeants de la région avec lesquels les Américains avaient discuté sur la coalition contre le groupe Etat islamique avaient exprimé la nécessité de la paix entre Palestiniens et Israéliens. Les gens doivent comprendre la connexion. Cela a quelque chose à voir avec de l’humiliation, du déni et une absence de dignité, a-t-il dit.

« L’absence de dignité », c’est ça qui provoque la montée de l’Etat islamique ?, a demandé M. Erdan, membre du parti de droite Likoud du Premier ministre Benjamin Netanyahu. 200.000 personnes assassinées en Syrie, des Britanniques et des Américains à qui on coupe la tête, c’est la faute de la colonie de Maaleh Adumim peut-être?

Il se trouvera toujours quelqu’un pour accuser les juifs, même quand c’est un musulman britannique qui décapite un chrétien britannique, a déclaré de son côté le ministre de l’Economie Naftali Bennett, leader du Foyer juif, parti nationaliste religieux.

Washington a répliqué aux admonestations israéliennes

C’est simplement insultant. Le secrétaire d’Etat n’a pas besoin de se faire donner la leçon par les Israéliens sur ce sujet, a fustigé un diplomate américain, s’en prenant aux commentaires du ministre Bennett. Les Israéliens ont complètement déformé ce qu’il (John Kerry) a dit, s’est emporté le responsable américain devant quelques journalistes.

Plus prudente, la porte-parole du département d’Etat Marie Harf a contesté que son ministre ait fait un lien entre Israël et la montée de l’EI, accusant les responsables israéliens d’avoir fait une lecture inexacte ce que le secrétaire d’Etat avait dit.

John Kerry, ministre depuis février 2013, a été régulièrement la cible de virulentes attaques d’une partie de la droite et des médias israéliens.

Il avait ainsi été durement pris à partie pendant la guerre dans la bande de Gaza cet été, au point que la Maison Blanche avait pris sa défense.

A l’origine de cette bruyante réprobation: un projet de cessez-le-feu soumis par M. Kerry à M. Netanyahu et que le gouvernement israélien avait rejeté. L’administration américaine avait émis le soupçon que certains dans le cabinet israélien avaient délibérément fait fuiter un document aussi confidentiel dans la presse pour échauffer les esprits. Ces suspicions ont participé à la récente dégradation des relations entre Israël et son grand allié américain.

http://www.algerie1.com/international-2/john-kerry-de-nouveau-vivement-critique-en-israel/


3 pays dont la Tunisie envisageraient de rouvrir leur ambassade à Damas  18/10/2014

3 pays dont la Tunisie envisageraient de rouvrir leur ambassade à Damas




Selon des sources médiatiques syriennes dignes de foi, trois pays arabes et européens envisageraient de rouvrir bientôt les ambassades syriennes dans leurs capitales respectives, après les avoir fermées. L’Italie, le Koweït et la Tunisie auraient décidé de rétablir les relations diplomatiques avec Damas, après de longs mois de rupture suite aux événements en cours en Syrie.

Les autorités dans le trois pays auraient informé les autorités syriennes de leur souhait de rouvrir les ambassades syriennes à Rome, Koweït et Tunis, rapporte al-Quds al-arabi.

Le journal londonien impute cette décision au ralliement de centaines de jeunes koweitiens et tunisiens aux groupes djihadistes qui combattent l’armée syrienne, la Tunisie et le Koweït souhaiteraient assurer une coordination sécuritaire de haut niveau avec Damas pour mettre un terme à ce fléau.

L’Italie semble être parmi les pays les plus souples envers les autorités syriennes depuis le déclenchement de la crise en 2011. Rome maintient jusque-là de bonnes relations avec le Hezbollah libanais et ses leaders politiques, ajoute al-Quds al-Arabi.

http://www.gnet.tn/actualites-nationales/trois-pays-dont-la-tunisie-envisageraient-de-rouvrir-leur-ambassade-a-damas/id-menu-958.html


230 milliards de dollars pour une ligne TGV entre Pékin et Moscou  18/10/2014

TGV, Chine
TGV, Chine

 La Chine et la Russie ont signé un protocole d’accord sur un projet de train à grande vitesse reliant leurs capitales, une ligne destinée à remplacer le Transsibérien en écourtant le trajet de six à deux jours, a rapporté vendredi la presse chinoise. La voie ferrée envisagée dépasserait les 7.000 kilomètres de long et passerait par Kazan, la capitale de la république du Tatarstan, à 800 kilomètres à l’est de Moscou, selon le journal Jinghua Shibao et la télévision d’Etat CCTV.

La Chine, fière de sa technologie pour la grande vitesse ferroviaire, tente de l’exporter dans le monde où elle affronte des multinationales comme le français Alstom, l’allemand Siemens et le canadien Bombardier. Le président russe Vladimir Poutine avait annoncé en juin 2013 avoir sélectionné la ligne Moscou-Kazan, pour construire la première ligne à très grande vitesse russe. Le projet avait ensuite été repoussé en raison de son coût.

Les chemins de fer russes, dont le réseau est l’un des plus étendus au monde, ont pourtant un besoin criant de modernisation. Le budget de la ligne à grande vitesse Moscou-Pékin a été estimé à 230 milliards de dollars. « Si le déblocage des fonds se déroule bien, cette voie ferrée peut être achevée au plus tôt en cinq ans, en faisant appel à des sous-traitants pour les différentes sections », a estimé Wang Mengshu, un expert chinois cité par le journal Jinghua Shibao.

La signature du protocole d’accord intervient dans un contexte de resserrement des relations entre Moscou et Pékin, alors que la Russie est engagée dans un bras de fer avec l’Occident en raison de la crise ukrainienne. Le Premier ministre chinois Li Keqiang a été reçu cette semaine à Moscou par son homologue russe Dmitri Medvedev, ainsi que par le président Vladimir Poutine. La Chine, deuxième économie du monde, a aujourd’hui le plus long réseau du monde de lignes à grande vitesse, qui doit atteindre 16.000 km en 2020.

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_18/230-milliards-de-dollars-pour-une-ligne-TGV-entre-Pekin-et-Moscou-9758/


L'économie mondiale s'effondrera si le prix du pétrole chute jusqu’à 80 dollars par baril (Poutine)  18/10/2014

L'économie mondiale s'effondrera si le prix du pétrole chute jusqu’à 80 dollars par baril (Poutine)

L'économie mondiale va s'effondrer si les cours du pétrole vont tomber à 80 dollars le baril, a déclaré le président russe Vladimir Poutine à Milan.

Le chef d’Etat russe ne considère pas tragique le prix du pétrole actuel pour le budget de Russie, considérant que le prix pourrait augmenter tôt ou tard. Le président russe a également rassuré que les autorités russes réaliseront dans tous les cas leurs obligations sociales.

Poutine a également évoqué la question de la dette ukrainienne pour la gaz russe. Selon lui, Moscou ne peut plus livrer le gaz à Kiev pour que la dette continue à s’accumuler.

Poutine a également rappelé que la Russie a fourni à l'Ukraine un prêt de 3 milliards de dollars à la fin de l'année dernière, et au cours de ces deux derniers mois la dette de l’Ukraine s’est élevée à 1,4 milliard de dollars.

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_17/Leconomie-mondiale-seffondrera-si-le-prix-du-petrole-chute-jusqu-a-80-dollars-par-baril-Poutine-4329/


Canada : premier décès causé par un rare virus respiratoire  18/10/2014

Canada : premier décès causé par un rare virus respiratoire

 Un jeune homme d'une vingtaine d'années de la région de Vancouver, dans l'ouest du Canada, est mort après avoir contracté l'entérovirus EV-D68, devenant la première victime dans le pays de ce virus rare et mal connu qui provoque des difficultés respiratoires, ont annoncé vendredi les services de santé.

"Il souffrait d'asthme chronique avant de contracter le virus, ce qui a contribué à son décès", a déclaré à l'AFP une porte-parole du Centre de contrôle des maladies de la province de la Colombie-Britannique (ouest), Theresa Kennedy.

L'homme, dont l'identité n'a pas été révélée, avait été hospitalisé en début de semaine et son état s'était rapidement détérioré avant qu'il ne succombe.

Les symptômes de ce virus, qui touche principalement les enfants et les adolescents, ressemblent à ceux de la grippe. Il provoque des insuffisances respiratoires et parfois des faiblesses musculaires.

Dans le cas présent, la victime ne présentait pas de symptômes paralysants ou neurologiques, a indiqué Mme Kennedy.

Plusieurs autres cas de contamination par ce virus ont été signalés ces dernières semaines en Colombie-Britannique et dans la province voisine de l'Alberta.

Il n'existe pas de vaccin contre l'EV-D68, qui appartient à la même famille que celui responsable de la polio, et les experts ne comprennent pas pourquoi ce virus est en train de se répandre.

Un premier décès avait été signalé aux Etats-Unis début octobre.

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_18/Canada-premier-deces-cause-par-un-rare-virus-respiratoire-8288/


Boko Haram : le Nigéria annonce un accord sur la libération des lycéennes enlevées  18/10/2014

Boko Haram : le Nigéria annonce un accord sur la libération des lycéennes enlevées

Le Nigeria aurait passé un accord avec Boko Haram pour la libération des 219 lycéennes. Âgées de 12 à 17 ans, les jeunes filles ont été enlevées il y a plus de six mois. Personne n’a eu de nouvelles depuis, indique Francetv info.

"L’espoir existe puisqu’à la suite d’une négociation, Boko Haram a annoncé que les jeunes filles allaient être libérées. Nous avons des informations qui laissent penser que cela pourrait venir dans les heures ou les jours qui suivent. Espérons que Boko Haram tienne son engagement", a indiqué François Hollande au micro de France 2.
Si le président français fait preuve de prudence, c’est que le leader du groupe islamiste n’a pas confirmé cet accord. La médiation n’aurait en effet pas eu lieu avec lui. Certains pointent par ailleurs du doigt le moment opportun de l’annonce : le président nigérian s’apprête en effet à annoncer sa candidature à sa propre succession

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_18/Boko-Haram-le-Nigeria-annonce-un-accord-sur-la-liberation-des-lyceennes-enlevees-9719/
 


1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 2486

Publicité

Brèves

VIDEO
algerie-focus.com | 01/10/2014 | 4323 vues
00000  (0 vote) | 8 Commentaires
1 sur 175


Commentaires