Ukraine : le "sort du monde et de l'Europe" se décide aux pourparlers de Minsk (Porochenko)  27/08/2014

Ukraine : le "sort du monde et de l'Europe" se décide aux pourparlers de Minsk (Porochenko)






Le président ukrainien Petro Porochenko a estimé mardi que le "sort du monde et de l'Europe" se décidait au sommet qui a lieu à Minsk en présence du président russe Vladimir Poutine et de dirigeants de l'UE.
"Le sort du monde et de l'Europe se décide au cours de cette rencontre à Minsk. C'est comme ça que je le vois", a déclaré M. Porochenko après avoir échangé une poignée de main avec M. Poutine peu avant le début des discussions.

Ce sommet, qui se déroule en présence de dirigeants de l'Union européenne, est la deuxième rencontre des deux hommes après un bref entretien en marge des commémorations du 6 juin en France pour le 70e anniversaire du Débarquement en Normandie.

http://www.lorientlejour.com/article/882825/ukraine-le-sort-du-monde-et-de-leurope-se-decide-aux-pourparlers-de-minsk-porochenko.html


Algérie: un proche du président Bouteflika brutalement limogé  27/08/2014

Algérie: un proche du président Bouteflika brutalement limogé





Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a limogé son conseiller spécial Abdelaziz Belkhadem, une personnalité politique de premier plan, a annoncé mardi la présidence.

M. Bouteflika "a pris un décret en vertu duquel il a mis fin aux fonctions de M. Abdelaziz Belkhadem en qualité de ministre d'Etat, conseiller spécial à la présidence de la République ainsi qu'à toutes ses activités en relation avec l'ensemble de structures de l'Etat", selon une source à la présidence citée par l'agence APS.

Il a été par ailleurs demandé au secrétaire général du Front de libération nationale (FLN) de "mettre fin aux fonctions de M. Belkadem au sein du parti et d'interdire sa participation aux activités de l'ensemble de ses structures", selon la même source.
Aucune explication n'a été immédiatement fournie à cette décision brutale et inédite.

Ancien président de l'Assemblée nationale et ancien patron du FLN, M. Belkhadem a aussi exercé sous la présidence de M. Bouteflika les fonctions de Premier ministre et de ministre des Affaires étrangères.
Cet islamo-conservateur que la presse appelle "barbe FLN" n'avait pas caché ses ambitions de succéder à M. Bouteflika si ce dernier ne s'était pas présenté à un quatrième mandat en avril dernier.

M. Belkhadem avait été nommé conseiller spécial du chef de l'Etat à la mi-mars, peu avant le lancement de la campagne pour l'élection présidentielle du 17 avril, remportée par M. Bouteflika.
M. Belkhadem, 69 ans, avait été évincé de la tête du FLN, au pouvoir en Algérie, fin janvier 2013 après une grave crise interne opposant deux tendances du parti, qui se disputaient son contrôle dans la perspective de la présidentielle d'avril 2004. Il avait pris la tête du FLN, dont M. Bouteflika est le président d'honneur, en mars 2005.

http://www.lorientlejour.com/article/882885/algerie-un-proche-du-president-bouteflika-brutalement-limoge.html


Un journaliste sioniste se demande pourquoi le Hamas nous a vaincus  27/08/2014

Un journaliste sioniste se demande pourquoi le Hamas nous a vaincus





Le journaliste Giora Eiland du journal hébreu Yediot Aharonot a déclaré mardi 26/8 que « la réalité dans laquelle Israël s’est retrouvée après sa guerre contre Gaza, notamment lors des deux dernières semaines, ne peut être décrite que d’un seul mot : la confusion »

Le journaliste sioniste a affirmé dans un article publié sur le site de Yediot Aharonot que la confusion que vit Israël est le résultat de trois estimations erronées :

La première : Nous nous sommes trompé dans nos estimations de la situation dans la bande de Gaza. Nous savions qu’à Gaza se trouvait une organisation du nom de Hamas qui était un poids pour 1.8 million de citoyens palestiniens mais nous avons été surpris en apprenant le contraire. Cela n’a jamais été le cas depuis huit ans.

Il a affirmé que la bande de Gaza est un Etat dans tous les sens du terme, et le mouvement Hamas en a le contrôle. Ce mouvement jouie d’une grande popularité et sans cette popularité, le mouvement Hamas n’aurait pas pu mettre en place une organisation militaire aussi forte.

La seconde estimation erronée est qu’Israël n’a pas gagné cette bataille. Il déclare que l’armée de l’occupation a tenté de finir la bataille militaire il y a deux semaines lorsqu’ils ont annoncé qu’ils se battaient à forces égales. Il détaille en déclarant « nous nous sommes trompés en pensant que le Hamas serai contraint d’accepter toutes nos conditions et celles des égyptiens. Le Hamas est resté ferme tout au long de cette phase »

Le journaliste pense que la troisième erreur d’Israël est le fait d’avoir accordé une force politique à l’Autorité Palestinienne dans la bande de Gaza : « nous étions la principale cause de la popularité du programme de résistance qu’ont adopté le Hamas et les autres factions. Le regard que portent les habitants de Gaza aux les Hommes du Hamas est différent du regard qu’ils portent aux dispositifs de l’autorité qui était censé arrivé du passage de Rafah.

Le journaliste se demande quels sont les champs d’action vu qu’Israël est convaincue qu’une guerre d’usure face au Hamas n’est pas envisageable. Israël sait aussi pertinemment qu’elle n’a pas la capacité de faire plier la bande de Gaza. Il souligne que la situation actuelle n’est pas entre les mains d’Israël, ni de l’Egypte, ni de l’Autorité Palestinienne mais aux mains du Hamas, et du Hamas uniquement.

http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7E6k5fgmKBtPWLPxp90jXA5h%2fuxuZAu741C6p7OpmZokN3LXKuoLMBF0b3CMmgCX5aiSVIMFhNfcTZzAidIGb23LKS%2foVEBZph8s6hPNrxxI%3d


Haaretz : Hamas 1 Israël 0  27/08/2014

Haaretz : Hamas 1 Israël 0





Le journal hébreu Haaretz a déclaré qu’ « après 50 jours de guerre contre Gaza, le résultat est favorable au Hamas qui gagne 1 à 0 face à Israël. » malgré le fait que les palestiniens ont été plus touché, mais après près de deux mois ils peuvent voir une possibilité d’amélioration de leur situation, et ceci est le but de toute démonstration de force »

Le journal explique « avec un simple décompte des dépenses et des gains par rapport à la situation au 7 juillet dernier (lorsque l’opération contre Gaza avait débuté) il est claire qu’Israël a plus perdu. Tout ce qu’Israël a gagné et le retour la situation passée après avoir perdu 68 morts, des centaines de blessés et des milliers de personne qui ont fui leurs maisons »

Le journal ajoute : « malgré le fait que, tout domaine confondu, les pertes sionistes ne représentent que 3% des pertes des palestiniens à Gaza, personne ne peut imaginer ce que [la bataille] a couté à Israël.

Il poursuit « en plus des victimes sionistes, le Hamas est parvenu à paralyser la vie des israéliens dans plusieurs domaines : arrêt partiel des vols à l’aéroport Ben Gourion, suppression de plusieurs concerts, défilés et autres activités et menace que la rentrée scolaire n’ai pas lieu.

Le journal souligne aussi qu’Israël a fait durer la bataille jusqu’à être revenu sur ses pas et décider de remettre le sujet du désarmement à plus tard. Le journal rappel que la seule renonciation du Hamas est que ce dernier a « accepté de réfléchir à la question du désarmement comme un sujet qui pourrait être discuté lors de prochaines négociations qui pourrait, ou non, avoir lieu »

http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7jJAV%2bzrFhhEbcNk%2bHu%2bRLmOTGezm2zLrAgEdgxlchaSfO%2f8P3jXM9ysuuW0AnLbg07Me6S7GVG4lOqS2GuHPzQgmxvudWeS9fUOpXVbW%2bQc%3d


La Russie se prononce pour la coopération avec l'UE et un espace économique unique  27/08/2014

La Russie se prononce pour la coopération avec l'UE et un espace économique unique




La Russie se prononce pour une coopération plus étroite entre l'UE et l'association économique eurasienne, a déclaré Vladimir Poutine.

Il a exprimé l'espoir que tous les participants à la rencontre de Minsk étaient des partisans d'un objectif stratégique à savoir la création d'un espace économique unique de Lisbonne à Vladivostok.

Vladimir Poutine s'est déclaré disposé à examiner toutes les versions fondées sur la prise en considération des intérêts réciproques.

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_26/Poutine-la-Russie-se-prononce-pour-la-cooperation-avec-lUE-et-un-espace-economique-unique-0295/


Irak : sept pays ont promis des armes aux Kurdes  27/08/2014

Irak : sept pays ont promis des armes aux Kurdes



Sept pays, outre les Etats-Unis, se sont engagés à fournir des armes aux forces kurdes pour lutter contre l'Etat islamique dans le nord de l'Irak, a annoncé le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel, mardi.

"En plus du soutien des Etats-Unis et du gouvernement irakien, sept pays - l'Albanie, le Canada, la Croatie, le Danemark, l'Italie, la France et le Royaume-Uni - se sont engagés à fournir aux forces kurdes des armes et de l'équipement dont elles ont besoin de façon urgente", a déclaré M. Hagel dans un communiqué.

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_26/Irak-sept-pays-ont-promis-des-armes-aux-Kurdes-0740/


L'Iran a livré des armes aux Kurdes d'Irak  26/08/2014

L'Iran a livré des armes aux Kurdes d'Irak






L'Iran a livré des armes et des munitions aux forces kurdes qui combattent les djihadistes sunnites de l'Etat islamique en Irak, a annoncé mardi le président de la région autonome du Kurdistan, Massoud Barzani.

"Nous avons demandé des armes et l'Iran a été le premier pays à nous fournir des armes et des munitions", a dit Massoud Barzani pendant une conférence de presse conjointe avec le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, à Erbil.

Les livraisons d'armes aux peshmerga kurdes ne font pas l'unanimité chez les dirigeants irakiens, qui s'inquiètent des ambitions indépendantistes de leurs dirigeants.

Mohammad Javad Zarif, qui s'était entretenu lundi avec des dignitaires chiites dans le sud de l'Irak, a reconnu avoir aidé militairement les Kurdes mais il a assuré que l'Iran n'avait pas déployé de troupes sur le sol irakien.

"Nous n'avons pas de présence militaire en Irak", a affirmé le ministre des Affaires étrangères de Téhéran. "Nous avons une coopération militaire avec le gouvernement central et les Kurdes dans différents domaines."

Ni Barzani, ni Zarif n'ont fourni de précisions sur le type d'armes livrées aux Kurdes. Lundi, le Premier ministre irakien, le chiite Haïdar al Abadi, avait déclaré que toutes les armes livrées aux peshmerga avaient transité par le gouvernement de Bagdad.

Plusieurs pays européens, dont la France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne et l'Italie ont promis une aide militaire aux forces kurdes pour les aider à tenir tête aux djihadistes de l'Etat islamique.

Les Etats-Unis ont de leur côté fourni un appui aérien aux peshmerga ces deux dernières semaines, notamment pendant l'opération de reconquête du barrage de Mossoul.

http://www.lorientlejour.com/article/882821/liran-a-livre-des-armes-aux-kurdes-dirak.html


Hamas : Terroriser les gens ne fera que renforcer notre détermination dans la confrontation  26/08/2014

Hamas : Terroriser les gens ne fera que renforcer notre détermination dans la confrontation





Le mouvement du Hamas a déclaré que la destruction des tours résidentielles dans la Bande de Gaza est un crime de guerre et une vengeance israélienne sans précédent contre notre peuple dans la Bande de Gaza.

Fawzi Barhoum, porte-parole du Hamas, a considéré mardi dans un bref communiqué, que cette politique vise à intimider les gens et à les dissuader de soutenir la résistance palestinienne et ses hommes.

Il a souligné que cette politique les renforcera sur la confrontation et la protection des intérêts du peuple palestinien.

http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7UvcajIXn77YR8522nr98lojvPNMt8tqxVXJ22dZpggOLAlCZJx%2fcdkw3Z9r%2blJp5zKYicWsF8KqxIaA1pHXUfnc0PRCLiBWUhKPldZovihg%3d


L'aviation israélienne détruit 5 maisons, deux écoles et une fondation pour handicapés  26/08/2014

L'aviation israélienne détruit 5 maisons, deux écoles et une fondation pour handicapés





Les avions de guerre israéliens ont détruit mardi matin cinq maisons, deux écoles et une fondation pour handicapés.

Les sources ont ajouté que l'aviation israélienne a également détruit l'école d'Ali ibn Abi Talib et de Main Basiso dans le quartier de Zaytoun et Shojae'ya à l'est de la ville de Gaza, et la Fondation pour les handicapés dans le quartier de Zaytoun.

Le bombardement a causé d'importants dommages à l'Université de Gaza et l'hôpital de Mohamed al-Doura et le siège du conseil législatif palestinien.

L'artillerie sioniste a intensifié son bombardement sur l'est de la ville de Deir al-Balah au centre de la Bande de Gaza, sans faire de victimes.

http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7p92czquRVRnBL%2fmQ7SxaOVt5vdIp7AKyJpZhZjv9pmGqUKZD1j0sKS8OlHyHlfeTCi2oKy6vUGqxKK4tWks112jRFfVRCnr0sQsE0wetGB0%3d


Al-Qassam bombarde Haïfa, Tel-Aviv et Ashkelon en riposte aux bombardements des tours  26/08/2014

Al-Qassam bombarde Haïfa, Tel-Aviv et Ashkelon en riposte aux bombardements des tours





Les brigades d'el-Qassam, la branche armée du mouvement du Hamas, ont bombardé mardi matin les villes de Haïfa, Tel-Aviv et Ashkelon avec 7 roquettes.

Les Brigades ont déclaré dans un communiqué militaire qu'elles ont bombardé mardi matin la ville de Haïfa avec une roquette de type "R-160", la ville de Tel-Aviv avec 4 roquettes de type "M75" et la ville d'Ashkelon avec deux missiles de type "QASSAM".

Elles ont confirmé que ce bombardement est une réponse à la politique de destruction des tours résidentielles et des maisons des Palestiniens innocents.

Des sources sionistes ont reconnu la chute d'une roquette dans la ville d'Ashkelon et qu'une maison a été touchée dans la ville de Herzelya près de Tel-Aviv.

L'aviation israélienne a détruit la nuit dernière deux grandes tours résidentielles, un bâtiment résidentiel et plusieurs maisons, des dizaines de familles se retrouvent à la rue.

Cela a lieu deux jours après la destruction de la tour d'al-Dhafer 4 composé de 12 étages.

http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7QUeE63Dl6hZd5xL%2bRfNaAncPQ0fmcvTf%2f%2bX%2b0HvhqrhO52cVtPBBEz1bfL6jyt3K%2blqH6maHx80VHuVqZh%2f9h2bNdKpqnzosvKmTVYrL%2fdI%3d


Des hématomes sur le visage de l'Algérien mort à Roissy  26/08/2014

Des hématomes sur le visage de l'Algérien mort à Roissy





L’expertise du corps du ressortissant algérien décédé à l’aéroport Charles De Gaulle, a dévoilé que des blessures au visage ainsi des hématomes sur le nez et sont visibles sur le visage de la victime.

Houari, neveu d'Adelhak, raconte à BFMTV sa venue à la morgue pour identifier son oncle. Il découvre sous le drap mortuaire un visage tuméfié. "Il avait des contusions, des bosses sur la tête, avec un petit creux au niveau du crâne. On se pose des questions, on aimerait bien savoir ce qu'il s'est passé... ».

Les proches du défunt s'interrogent: « sa mort est-elle réellement naturelle? Il avait une ou deux traces sur le visage, on ne sait pas à quoi elles sont dues ? », S’interroge son neveu.

Selon les premiers résultats de l'autopsie révélés samedi par le parquet de Bobigny, qui a ouvert une enquête, la mort a été provoquée par une asphyxie due à une régurgitation gastrique.

Le ressortissant algérien décédé à l’aéroport de Roissy Abdelhak Goradia avait 51 ans, mort jeudi soir dans un fourgon policier, alors qu'une escorte conduisait cet Algérien à l'aéroport de Roissy, en vue de l'expulser.

Sa famille, qui compte une vingtaine de personnes en France, souhaite se porter partie civile pour connaître les circonstances exactes de sa mort, ont précisé ses proches.

http://www.echoroukonline.com/ara/articles/214250.html


Frappes aériennes en Libye: mutisme total aux Emirats pointés du doigt  26/08/2014

Frappes aériennes en Libye: mutisme total aux Emirats pointés du doigt




Deux responsables américains ont affirmé lundi soir que les Emirats avaient secrètement mené des frappes aériennes contre des milices islamistes en Libye en utilisant des bases égyptiennes.

Les journaux émiratis, proches des autorités, n’ont pas fait état de ces déclarations. Dans un éditorial, le quotidien Al-Khaleej écrivait mardi que la Libye offre désormais « le modèle de l’Etat voyou » représentant « un danger pour ce pays et pour les Etats voisins et de la région ». « Cela nécessite la mise en place d’une coalition arabe (…) pour mener une action rapide et efficace dans le cadre d’une stratégie claire pour affronter cette épidémie, qui prend des appellations différentes comme Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL, devenu Etat islamique, EI), Ansar Asharia (émanation d’Al-Qaïda) ou les Frères musulmans, qu’il faut éradiquer », écrit le journal.

Le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères Anouar Mohammad Garguèche avait en début de semaine rejeté sur Twitter les affirmations d’islamistes libyens selon lesquelles les Emirats et l’Egypte ont mené des raids aériens contre leurs positions à Tripoli. Il avait estimé qu’en impliquant les Emirats dans les affaires libyennes, les islamistes cherchaient à « refuser d’admettre les résultats des (récentes) élections » qui ont montré un net recul des islamistes au Parlement libyen.

« Les Emirats arabes unis ont mené ces raids », a déclaré un responsable américain qui s’exprimait sous le couvert de l’anonymat, confirmant une information du New York Times. Les Etats-Unis n’ont pas participé, ni directement, ni indirectement, à ces raids, ont souligné deux responsables interrogés par l’AFP. Selon le New York Times, les premières frappes ont eu lieu il y a une semaine à Tripoli contre des positions tenues par les milices. Une deuxième série de frappes s’est déroulée au sud de la capitale libyenne tôt samedi et a visé des lance-roquettes, des véhicules militaires et un entrepôt, selon le quotidien.

Ces bombardements étaient manifestement destinés à empêcher les milices de s’emparer de l’aéroport de Tripoli, fermé depuis le 13 juillet en raison de combats pour son contrôle. La situation dans le pays, en proie à l’anarchie depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, risque ainsi de devenir encore plus complexe: la Libye pourrait se voir dotée de deux gouvernements concurrents, parallèlement à ses deux Parlements rivaux. Des pilotes des Emirats arabes unis avaient participé aux frappes aériennes menées par une coalition internationale et qui avaient conduit à la chute du régime de Kadhafi en 2011.

http://www.algerie1.com/international-2/frappes-aeriennes-en-libye-mutisme-total-aux-emirats-pointes-du-doigt/


Iran-Arabie : un responsable iranien à Ryad pour améliorer les relations  26/08/2014

Iran-Arabie : un responsable iranien à Ryad pour améliorer les relations



Un responsable iranien s'est rendu en Arabie saoudite pour tenter d'améliorer les relations entre les deux pays, largement tendues ces dernières années, ont rapporté mardi les médias iraniens.

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, s'est rendu lundi en Arabie saoudite pour rencontrer le chef de la diplomatie saoudienne Saoud al-Fayçal, afin d'évoquer "les questions d'intérêts communs", selon les médias.

Mais pour le moment, aucune information n'a été donnée sur les résultats de la visite, première de ce niveau d'un responsable iranien à Ryad depuis l'arrivée au pouvoir du président modéré Hassan Rohani en août 2013. "Il s'agit d'un pas pour améliorer les relations entre Téhéran et Ryad", écrit le quotidien économique Donayé Eghtessad.

Le président Rohani s'est donné pour objectif d'améliorer les relations avec tous les voisins de l'Iran, notamment avec l'Arabie Saoudite, l'autre poids lourd régional. Les deux pays s'opposent à propos de la Syrie. Alors que l'Iran soutient le président Bachar el-Assad, l'Arabie saoudite soutient les rebelles syriens. Le président iranien avait mis en garde en juin dernier les pays de la région "qui soutiennent les terroristes avec leurs pétrodollars" en allusion à l'Arabie saoudite et au Qatar, qui financent selon Téhéran les jihadistes de l'Etat islamique (EI). "Nous conseillons aux pays qui aident les terroristes avec leurs pétrodollars de cesser de le faire. Ils doivent savoir que demain viendra leur tour" d'être confrontés à ces groupes, a déclaré M. Rohani.

De même, alors que Téhéran soutient le mouvement de protestation de la population majoritairement chiite de Bahreïn, Ryad soutient la dynastie sunnite. L'Arabie Saoudite s'inquiète également du programme nucléaire iranien et craint un rapprochement entre l'Iran et les Etats-Unis dans la perspective d'un accord sur le dossier nucléaire.

http://www.lorientlejour.com/article/882796/iran-arabie-un-responsable-iranien-a-ryad-pour-ameliorer-les-relations.html


Ebola: "tout est réuni pour que cela s'emballe" (codécouvreur du virus)  26/08/2014

Ebola: "tout est réuni pour que cela s'emballe" (codécouvreur du virus)





Le professeur belge Peter Piot, codécouvreur du virus Ebola en 1976, a estimé mardi que tout était réuni pour que l'épidémie "s'emballe" et a regretté "la lenteur extraordinaire" de la riposte de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dans une interview au quotidien français Libération.

"Jamais nous n'avions connu une épidémie d'une telle ampleur (...). Depuis six mois nous assistons à ce que l'on pourrait appeler une +tempête parfaite+: tout est réuni pour que cela s'emballe", a mis en garde le Pr Piot.

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola, qui a déjà fait près de 1.500 morts, "explose dans des pays où les services de santé ne fonctionnent pas, ravagés par des décennies de guerre. En plus, la population se méfie radicalement des autorités", a-t-il relevé dans le quotidien français. "Il faut rétablir la confiance. Rien ne peut se faire dans une épidémie comme celle d'Ebola sans la confiance".

Le coordinateur de l'ONU contre le virus Ebola, le Dr David Nabarro, avait déjà prévenu lundi que la lutte contre l'épidémie était une "guerre" qui pourrait prendre six mois.

Le professeur Piot a également regretté "la lenteur extraordinaire" des institutions. "L'OMS ne s'est réveillée qu'en juillet" alors que l'alerte avait été lancée dès le début du mois de mars et que l'épidémie avait débuté en décembre 2013. "Elle endosse maintenant le leadership, mais il est tard", remarque-t-il.

A la mi-août, des experts réunis par l'OMS ont jugé "éthique" de fournir aux malades des médicaments expérimentaux aux effets secondaires non encore mesurés.
"Le moins que l'on puisse faire, est de mettre ces produits à la disposition es pays touchés", a-t-il ajouté.

http://www.lorientlejour.com/article/882805/ebola-tout-est-reuni-pour-que-cela-semballe-codecouvreur-du-virus.html


PS post-ado : Heureusement, il y a Merkel  26/08/2014

Un « gouvernement de combat » qui tombe après 147 jours d’immobilisme et suite à un discours aviné tenu lors de la fête de la rose à Frangy-en-Bresse… Voilà l’état du pouvoir en France.
Comme le disait mon pote Christian ce matin : « Ça serait le staff de l’OL, ça nous emmerderait, mais là, le problème, c’est que c’est le gouvernement du pays ».
Chères amies, chers amis, notre gouvernement est par terre, et toute la classe politique avec : la « Gauche » en réanimation, la Droite en liquidation, et le FN en crise d’onanisme vitupérant.
Bon, on se calme. Merkel tient les manettes. Le pays d’effondre, mais il reste l’Europe. Notre seule planche de salut. Chacun s’organise dans ses réseaux, ses repères et ses amis. Mais ces connards ont même tué l’Etat.
Merkel, EP
Gilles Devers


Les Emirats ont bombardé des milices islamistes en Libye (responsables américains)  26/08/2014

Les Emirats ont bombardé des milices islamistes en Libye (responsables américains)



Les Emirats arabes unis ont secrètement mené des frappes aériennes contre des milices islamistes en Libye en utilisant des bases égyptiennes, ont annoncé lundi deux responsables américains.

"Les Emirats arabes unis ont mené ces raids", a déclaré l'un de ces responsables, qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat, confirmant une information du New York Times.

http://www.lorientlejour.com/article/882755/les-emirats-ont-bombarde-des-milices-islamistes-en-libye-responsables-americains.html


Les Palestiniens préparent une initiative pour la fin de l’occupation  26/08/2014

Les Palestiniens préparent une initiative pour la fin de l’occupation





La direction palestinienne se prépare à exiger à la communauté internationale de fixer une date butoir pour la fin de l’occupation israélienne des Territoires palestiniens, a indiqué lundi un responsable.

La direction palestinienne est « prête à s’adresser au Conseil de sécurité de l’ONU pour mettre fin à l’occupation » israélienne, a affirmé Wassel Abou Youssef, un haut responsable de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Le ministre du Travail Ahmad al-Majdalani a également indiqué que la direction palestinienne « oeuvrait en vue de la tenue d’une conférence internationale pour mettre au point un calendrier pour la fin de l’occupation », a-t-il affirmé. La révélation d’une telle initiative survient en pleine agression israëlienne contre la bande de Ghaza.

Les Palestiniens menacent déjà d’adhérer à la Cour Pénale Internationale (CPI) qui permettrait d’engager une action légale contre des responsables israéliens sur le déroulement des opérations dans la bande de Ghaza.

Le Hamas, qui contrôle la bande de Ghaza, a annoncé samedi avoir signé un document appelant le président palestinien à demander l’adhésion à la CPI.

http://www.aps.dz/les-breves/breves-monde/7654-les-palestiniens-pr%C3%A9parent-une-initiative-pour-la-fin-de-l-occupation-olp


Un inconnu a ouvert le feu sur une base militaire aux États-Unis  26/08/2014

Un inconnu a ouvert le feu sur une base militaire aux États-Unis




Un inconnu a ouvert le feu sur la base militaire de Fort Lee dans l'Etat américain de Virginie. Des pages officielles de la base militaire dans les réseaux sociaux affichent l’information que l'ensemble du personnel a reçu l'ordre d'évacuer. Il n’y a pas d’informations sur les blessés ou les morts.

Selon les médias locaux, une alerte a été précédemment déclenchée dans la zone autour de la base, sur laquelle un état d'urgence a été introduit. Selon certains rapports, la fusillade a eu lieu dans le bâtiment de quatre étages, dans lequel se trouve le commandement de cette base. Une douzaine de voitures de police sont arrivées aux lieux de l’incident.

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_25/Un-inconnu-a-ouvert-le-feu-sur-une-base-militaire-aux-Etats-Unis-2270/


L'ex-Parlement libyen se réunit et nomme un nouveau PM pro-islamiste  26/08/2014

L'ex-Parlement libyen se réunit et nomme un nouveau PM pro-islamiste





Le Congrès général national (CGN), c'est-à-dire l'ex-Parlement libyen dont le mandat a récemment pris fin, s'est réuni lundi, et a cherché à limoger le gouvernement actuel dirigé par Abdallah al-Thinni et à le remplacer en choisissant comme Premier ministre Omar al-Hassi, une figure soutenue par les islamistes, a fait savoir un porte-parole parlementaire.

Le CGN, dominé par les islamistes, a demandé à M. Hassi de former un "gouvernement de salut national", défiant ainsi le gouvernement en place. "Nous espérons que M. Hassi proposera son cabinet dans les prochains jours", a indiqué le porte-parole.

L'annonce faite ce lundi reflète la confusion et la tension politiques qui règnent dans le pays, où un face-à-face s'est engagé entre deux Parlements et gouvernements rivaux. Bien que son mandat ait pris fin avec les élections nationales en juin, le CGN a refusé la passation de pouvoir au nouveau Parlement.

Les membres du Parlement actuel, appelé Chambre des représentants, ont été élus le 25 juin. Lors de ce scrutin, les islamistes ont subi un sérieux revers en obtenant seulement 20 des 200 sièges parlementaires.

Depuis le 13 juillet, Tripoli est le théâtre d'affrontements sanglants entre les groupes islamistes armés et les milices "pro-laïques", les deux camps cherchant à prendre le contrôle de l'aéroport international de Tripoli. Selon certains analystes, ces affrontements récents, initiés par le groupe Aube libyenne et des groupes armés islamistes alliés, sont une manière pour les islamistes de tenter de regagner le terrain perdu sur la scène politique libyenne.

Le conflit s'est étendu à d'autres grandes villes comme Benghazi, Gharyan et Zaouïa. Samedi, les combattants islamistes ont affirmé qu'ils contrôlaient l'aéroport international de Tripoli, qui constituait l'un des bastions clés des milices "pro-laïques".

http://french.cri.cn/621/2014/08/26/562s398515.htm





Une deuxième tour résidentielle à Gaza détruite par des avions de combat israéliens  26/08/2014

Une deuxième tour résidentielle à Gaza détruite par des avions de combat israéliens




Des avions de combat isréaliens ont détruit lundi soir une tour résidentielle de 14 étages par quatre missiles lourds dans la partie nord de la ville de Gaza, a rapporté la chaîne de télevision pro-Hamas Al-Aqasa.

Ashraf al-Qedra, porte-parole du ministère de la Santé de Gaza a déclaré qu'environ 25 personnes dont la plupart sont des ambulanciers et journalistes, ont été blessées dans de fortes frappes aériennes sur la tour d'habitation, abritant 100 appartements et 150 magasins.

Selon des témoins oculaires, quatre petites roquettes ont été tirées à partir de drones israéliens sur la tour, et peu de temps après, quatre bombes puissantes ont touché la tour d'habitation, la réduisant en ruines. Les ambulances se sont précipitées vers le quartier pour évacuer les blessés.

Cette tour située dans la rue Nasser, est connue sous le nom de complexe résidentiel italien. Elle a été construite en 1995 par une entreprise de construction italienne.

Les habitants de la tour ont déclaré avoir reçu des avertissements par téléphone de la part de l'armée israélienne, leur demandant d'évacuer les lieux, parce qu'il y a des appartements dans la tour résidentielle utilisés par le mouvement du Hamas.

Samedi, des avions militaires israéliens ont détruit un immeuble résidentiel dans le quartier de Remal dans la ville de Gaza, faisant des dizaines de blessés.

http://french.cri.cn/621/2014/08/26/102s398544.htm


1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 2443

Publicité

Brèves

VIDEO
Ghisham Doyle | 22/08/2014 | 2763 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires
1 sur 173


Commentaires