France : le FMI prévoit un déficit public à 3% du PIB en 2015  10/04/2014

France : le FMI prévoit un déficit public à 3% du PIB en 2015

 

 Le Fonds monétaire international (FMI) a estimé mercredi que le déficit public de la France serait ramené à 3% de son produit intérieur brut en 2015, conformément à ses engagements européens, annonce l’AFP.

L'institution se montre ainsi plus optimiste que le gouvernement français lui-même, qui tente de convaincre ses partenaires européens d'obtenir un nouveau délai pour atteindre le seuil exigé par Bruxelles.

Fin février, la Commission européenne avait, elle, estimé que la France n'atteindrait pas ses objectifs et que son déficit s'élèverait à 3,9% de son PIB en 2015.

Ce n'est pas l'avis du FMI. Selon ses nouvelles projections, le déficit public français (Etat, collectivités locales et Sécurité sociale) devrait ainsi passer de 4,2% en 2013 à 3,7% cette année avant d'atteindre 3,0% en 2015.

« En France, l'ajustement budgétaire dans la période 2014-2016 devrait reposer sur un ralentissement de la progression des dépenses de 0,25% par an en moyenne », écrit l'institution dans son rapport de surveillance budgétaire mondial.

Le nouveau Premier ministre Manuel Valls a confirmé mardi l'objectif d'une réduction de 50 milliards d'euros de la dépense publique entre 2015 et 2017.

Selon le rapport du FMI, la dette publique française devrait en revanche continuer à augmenter en passant de 93,9% son PIB en 2013 à 95,8% cette année et à 96,1% en 2015.

http://french.ruvr.ru/news/2014_04_10/France-le-FMI-prevoit-un-deficit-public-a-3-du-PIB-en-2015-0164/


Guantanamo : les USA veulent transférer les détenus en Amérique Latine (ambassadeur)  10/04/2014

Guantanamo : les USA veulent transférer les détenus en Amérique Latine (ambassadeur)

 

Les Etats-Unis espèrent le concours de pays latino-américains pour y transférer des prisonniers de Guantanamo, afin de pouvoir fermer cette prison américaine controversée, a annoncé mercredi l'ambassadeur de Whashington au Chili Michael Hammer, rapporte l'AFP.

Selon M. Hammer, qui a présenté cette semaine ses lettres de créance d'ambassadeur au Chili, la fermeture de la prison de Guantanamo est toujours une « priorité » pour le président américain Barack Obama, qui continue ses efforts dans ce sens.

« Aux Etats-Unis nous cherchons des solutions pour fermer enfin Guantanamo », a déclaré M. Hammer lors d'une conférence de presse à l'ambassade américaine.

« Pour pouvoir atteindre cet objectif, il est nécessaire que d'autres pays nous aident pour le transfert ou le retour de certains détenus », a-t-il ajouté.

L'Uruguay a déjà accepté d'accueillir cinq prisonniers de Guantanamo pour raisons humanitaires, et la Colombie a admis avoir été sollicitée par Washington.

Selon des médias uruguayens, le Brésil aurait également été approché.

M. Hammer n'a pas voulu aborder le cas du Chili. « Je ne vais pas révéler de scoop au sujet d'un dialogue qui existerait, ou qui aurait existé, avec le gouvernement chilien à ce sujet », a-t-il déclaré.

Plus de 800 prisonniers sont passés par la prison très controversée de Guantanamo, située dans une base navale américaine sur l'île de Cuba, depuis sa création en 2002.
Les transfèrements depuis Guantanamo se sont accélérés ces derniers mois avec le retour chez eux de trois Algériens, deux Saoudiens et deux Soudanais. Mais 154 détenus sont toujours dans cette prison spéciale créée sous le président George W. Bush après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

http://french.ruvr.ru/news/2014_04_10/USA-esperent-transferer-des-prisonniers-de-Guantanamo-en-Amerique-Latine-ambassadeur-2103/


Ukraine : les conditions du FMI menacent l'économie (BM)  10/04/2014

Ukraine : les conditions du FMI menacent l'économie (BM)

 

WASHINGTON, 10 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie L'exécution par l'Ukraine des conditions de prêt fixées par le Fonds monétaire international (FMI) entraîneront une chute de la consommation et des investissements dans l'industrie, lit-on dans un rapport de la Banque mondiale (BM) sur l'Ukraine.

« Toutes les mesures prévues par le paquet d'aide de la FMI et comprenant l'augmentation des prix du gaz et du chauffage urbain se répercuteront de façon négative sur le pouvoir d'achat de la population et réduiront, en conséquence, la possibilité du gouvernement d'augmenter les dépenses budgétaires en 2014. En 2014, nous nous attendons à une chute aussi bien de la consommation que des investissements industriels », dit la Banque mondiale dans un communiqué.

D'après les évaluations des experts du FMI, la consommation en Ukraine pourrait connaître une chute de 8% en 2014, quant à la baisse des investissements, elle serait moins importante. L'assouplissement du taux de change permettra de son côté de réduire le déficit des transactions courantes.

Selon les prévisions du FMI, la récession économique devrait s'établir à 3% en 2014, l'inflation atteignant 15%. L'institution souligne que la détérioration de la situation économique en Ukraine a débuté bien avant la crise politique.

Un changement de pouvoir s'est opéré le 22 février à Kiev, la Rada ayant démis le président Viktor Ianoukovitch de ses fonctions à l'issue de plusieurs semaines de contestation populaire sanglante. Les nouvelles autorités ukrainiennes ont par la suite annoncé que l'économie du pays était en péril et que les caisses de l'Etat étaient complétement vides.

Le 27 mars, le FMI a annoncé être prêt à accorder à l'Ukraine une aide d'un montant de 10 à 13 milliards d'euros, en vertu d'un « accord de confirmation » de deux ans. Parmi les mesures d'austérité demandées, le Fond exige notamment une réforme du prix du gaz et l'assouplissement du taux de change.

RIA Novosti
http://french.ruvr.ru/


Union économique eurasiatique: accord signé en mai 2014 (officiel)  10/04/2014

Union économique eurasiatique: accord signé en mai 2014 (officiel)

 

BERLIN, 10 avril - RIA Novosti/La Voix de la Russie L'accord donnant naissance à l'Union économique eurasiatique sera signé en mai prochain par les dirigeants russe, biélorusse et kazakh, a annoncé jeudi à Berlin le vice-premier ministre russe Igor Chouvalov.

« Les présidents sont déterminés à signer l'accord sur le lancement de l'Union économique eurasiatique dès le 1er janvier 2015 », a déclaré M.Chouvalov intervenant lors du Forum de l'Est (east forum Berlin).

Selon lui, « dans un certain temps », l'Union eurasienne négociera avec l'Union européenne la mise en place d'un espace économique commun « ou même de zones de libre-échange ».

L'Union économique eurasiatique de la Russie, de la Biélorussie et du Kazakhstan sera une forme plus avancée d'intégration de ces trois pays, qui possèdent déjà un territoire douanier commun (Union douanière).

Fin janvier, la Russie a proposé à l'Union européenne d'étudier la possibilité de créer une zone de libre-échange entre l'UE et la future Union économique eurasiatique.

RIA Novosti
http://french.ruvr.ru


Chine : Xi Jinping frappe la « caste des intouchables » de l’APL  10/04/2014

Chine : Xi Jinping frappe la « caste des intouchables » de l’APL

 

Le président chinois Xi Jinping a réussi à piéger le haut gradé corrompu le plus vénérable de Chine. Le procureur militaire a déféré au tribunal l’affaire du général Gu Junshan. L’ancien chef adjoint du Département général de l’approvisionnement logistique de l’Armée populaire de libération (APL) est accusé de corruption, d’enrichissement personnel, de détournement des fonds publics, et d’abus du pouvoir.

Le chef du Département général de l’approvisionnement logistique de l'armée chinoise aurait reçu des pots-de-vin pour la cession à des structures commerciales de terrains qui appartiennent à l’APL. A Puyang, sa ville natale (province de Henan), il s’est fait construire un véritable « manoir » sur une surface d’un hectare, dans le style de la Cité Interdite de Pékin. Lors de la perquisition de cette propriété, une statue de Mao Zedong, un lavabo et un modèle de navire en or pur ont été découverts par les enquêteurs.

Le total des sommes détournées n’a pas été divulgué. Mais il est probable qu’une partie des fonds avait déjà quitté la Chine se trouvait sur les comptes étrangers du général. Ainsi, Gu Junshan est le plus haut gradé condamné par un tribunal militaire depuis 2006.

C'est sans doute la plus grande victoire de Xi Jinping. Les magnats, placés à la tête des sociétés gazières, ou des hauts fonctionnaires de province ou de l’appareil central du PCC ont déjà figuré dans des affaires de corruption. Mais un haut fonctionnaire de l’armée, appartenant à une véritable « caste d’intouchables» - c’est ainsi qu’on surnomme le commandement de l’APL – c’est du jamais vu.

Iakov Berger, l’expert de l'Institut de l'Extrême-Orient de l’Académie des sciences de Russie est convaincu que Xi Jinping mènera jusqu’au bout sa campagne de lutte contre la corruption à tous les échelons du pouvoir.

« Il s'agit d'une lutte sans merci», explique-t-il. « Mais je pense que grâce à Xi Jingping elle se soldera par une victoire. Il dit lui-même qu’il s’agit d’une lutte difficile, très difficile. Mais elle est menée avec détermination et la mobilisation de tous les moyens. Xi est d’ailleurs aidé par Wang Qishan, qui joue un rôle énorme dans la lutte contre la corruption. »

Il n’est pas exclu que c’est justement grâce au soutien de Wang Qishan, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), également chef de la Commission centrale du Contrôle de Discipline que Xi Jinping a réussi à casser la résistance du commandement de l’armée et a pu rendre publique l’affaire de corruption de Gu Junshan. Le général a été arrêté en février 2012, avant l'arrivée de Xi Jinping au pouvoir. Des rumeurs couraient selon lesquelles l’affaire pourrait être étouffée, car elle affecte les intérêts du commandement militaire chinois.

L’affaire a cependant pu être portée devant les tribunaux. Le tribunal sait désormais, preuves à l’appui, que Gu Junshan vendait des postes d’officiers. Et les experts n'excluent pas que Xi Jinping vienne d’ouvrir la chasse aux « clients » de Gu.
Ce scandale de corruption dans l'armée chinoise va évidemment forcer les fonctionnaires corrompus au sein de l’armée à faire « profil bas ». La détermination de Xi Jinping de construire une armée honnête et incorruptible donnera de nouveaux atouts à tous ceux qui, comme lui, luttent contre les généraux qui ont acheté leurs grades.

http://french.ruvr.ru/2014_04_09/Xi-Jinping-s-attaque-a-la-caste-des-intouchables-militaires-1159/


Kiev menace de vendre ses technologies de missiles au plus offrant  10/04/2014

Kiev menace de vendre ses technologies de missiles au plus offrant

 

 Les technologies de production de missiles balistiques intercontinentaux pourraient permettre à l’Ukraine d’éviter la faillite. C’est une idée qu’on évoque à Kiev. Selon les médias ukrainiens, les concepteurs des missiles fabriqués à Dniepropetrovsk sont déjà en train de négocier avec les Turcs et les Chinois la cession de leurs savoir-faire. 

Cette information n’est pas confirmée pour l’instant. Le ministère russe des Affaires étrangères a cependant rappelé que Kiev était membre du Régime de contrôle de la technologie des missiles et tenu de prévenir la diffusion de celle-ci.

Certains experts redoutent moins une éventuelle rupture de la coopération russo-ukrainienne dans le domaine militaire qu’une perspective du commerce de secrets nucléaires. Avec un pays au bord de la faillite, les dirigeants ukrainiens sont prêts à tout. Les concepteurs des missiles qui se sont retrouvés sans travail veulent vendre leurs savoir-faire à la Chine, à l’Iran et même à la Corée du Nord pourvu qu’on les paie. Et l’acheteur, ils le trouveront. Si l’Ukraine se voit proposer un prêt de plusieurs milliards à des conditions favorables, elle cédera sans réfléchir la technologie de production du missile Satan, le plus puissant au monde.

Un avis qui n’est pas partagé par tous les experts. Si les dirigeants ukrainiens se décident à faire ça, toute la communauté internationale réagira, est convaincu le politologue Stanislav Prittchine.

« Il s’agit de technologies très importantes. Personne n’a intérêt à ce qu’elles se retrouvent entre les mains de terroristes. Par ailleurs, je ne crois pas qu’elles soient le produit le plus rentable à la disposition de l’Ukraine qui souhaite améliorer sa situation économique. Il existe de nombreuses autres façons de remédier à ce problème. Il y a des négociations, il y des prêts du FMI. Il ne s’agit donc que d’une piste parmi d’autres. Mais à quel point sera-elle efficace pour aider l’Ukraine à venir à bout de ses problèmes ? »

Ni Washington ni Bruxelles n’ont évidement intérêt à ce qu’un pays tel que l’Iran acquiert une technologie de production de missiles. Il n’est pas difficile non plus d’imaginer quelle sera la réaction d’Israël. Ce sont donc les conseillers occidentaux de Kiev qui sauront retenir l’Ukraine de faire ce pas, estime le politologue Viktor Kouvaldine.
Quant aux informations transmises aux médias, il ne s’agit que d’un ballon d’essai, est convaincu l’expert. La situation en Ukraine frôle la catastrophe, le pays étant au bord de la faillite ou déjà en faillite. L’Occident fait beaucoup de promesses mais ne s’empresse pas à donner de l’argent. Moscou ne donnera rien non plus tant que le gouvernement ukrainien sera russophobe. Ce dernier essaie donc, en passant des demandes au chantage, de trouver celui qui ouvrira sa bourse pour l’aider.

http://french.ruvr.ru/2014_04_09/Vente-des-technologies-de-production-de-missiles-Kiev-pret-a-faire-chanter-pour-avoir-de-l-argent-2173/


Ukraine orientale : les manifestants exigent la fédéralisation  10/04/2014

Ukraine orientale : les manifestants exigent la fédéralisation

 

Par La Voix de la Russie | Dans l'est de l'Ukraine, les meetings des partisans de la fédéralisation se prolongent sous les drapeaux russes. A Donetsk, Kharkov et Lougansk, ils exigent la tenue de référendums sur le statut de ces régions. Et en Crimée, la commission constitutionnelle examinera mercredi le projet de constitution de la région, déjà coordonné avec le Kremlin.

Les actions de protestation dans le sud-est de l'Ukraine ne cessent pas. A Lougansk, les autorités ukrainiennes ont été obligées de renoncer à lancer l'assaut contre le bâtiment du Service ukrainien de sécurité occupé par les militants de l’Anti-Maïdan. Cependant, revendication principale des participants au meeting - la tenue du référendum sur le statut de la région – est restée sans réponse. À Donetsk, les participants au mouvement de protestation ont également reçu la promesse – sujette à caution - que le bâtiment de l’administration régionale ne serait pas pris d’assaut. Selon Alexandre Mikhailenko, professeur de l'Académie Russe de l’économie nationale et de la fonction publique auprès du Président de la Fédération de Russie, il est facile de comprendre leurs doutes :

« Ces craintes sont justifiées, parce que la population du sud et du sud-est de l'Ukraine n’a pas une grande confiance dans les autorités actuelles qui se proclament « gouvernement d’unité nationale », Mais là, les représentants des régions occidentales sont majoritaires. Ceux de Lvov et de Vinnytsa sont les plus nombreux. Et il y a seulement deux représentants des régions orientales– Avakov, très impopulaire à Kharkov, et le membre du parti Svoboda (Liberté) Chvaika. »

Par ailleurs, le ministre ukrainien de l’Intérieur Arsen Avakov a promis de trouver sous quarante huit heures une solution dans les régions orientales du pays. Aux dires d'Avakov, ce sera fait « soit par la voie des négociations, soit par la force ». Si Kiev choisit la deuxième variante, les pouvoirs ukrainiens scieront encore plus la branche sur laquelle ils sont assis, a expliqué à La Voix de la Russie Oleg Nemenski, chercheur à l'institut russe d’études stratégiques:

« Le mouvement de résistance dans le sud-est ne fera que s’élargir. Les tentatives pour le museler par des répressions à l’égard des leaders et des militants de la résistance auront l’effet boomerang. Même s'ils réussissent à calmer un peu ce mouvement à la fin avril-début mai, vers les fêtes, tout s'embrasera de nouveau avec une force plus grande encore. »

Entre-temps, la Crimée se prépare à adopter une nouvelle Constitution. Le projet de la loi fondamentale de la région est déjà concerté avec Moscou. Mercredi, le document sera examiné par la commission constitutionnelle de Crimée, et le 11 avril, par le Conseil d'État de la Crimée. Comme l’a noté le Chef du Conseil d'État de la république Vladimir Konstantinov, la nouvelle Constitution est une percée sérieuse pour la Crimée :

« Je suis persuadé que cela donnera une impulsion énorme au développement de la société civile dans la république, de la sphère commerciale, des relations interethniques. Des possibilités extraordinaires apparaissent. »
Le projet de la Loi fondamentale stipule, en particulier, que la Crimée est un État démocratique faisant partie de la Russie, et le territoire de la république est commun et indivisible.

http://french.ruvr.ru/2014_04_09/Les-manifestants-revendiquent-la-federalisation-9655/


Madrid rejette le référendum catalan  10/04/2014

Moskovski Komsomolets
MOSCOU, 10 avril - RIA Novosti

Le parlement espagnol a décliné la proposition d'organiser un référendum sur l'indépendance de la Catalogne, écrit jeudi le quotidien Moskovski Komsomolets. 

Le parlement catalan avait envoyé en janvier aux autorités législatives nationales une demande en vue d'organiser un référendum sur l'avenir de la région. Le premier ministre Mariano Rajoy affirme qu'un tel vote est interdit par la Constitution. Le parlement a finalement décidé de décliner cette initiative.

"Je défends une Catalogne qui reste en Espagne parce que je ne peux pas concevoir une Espagne sans Catalogne, ni une Catalogne hors de l’Espagne et de l’Europe", a déclaré le premier ministre Rajoy.

Les députés ont commencé à examiner cette initiative mardi après-midi et ont procédé au vote dans la soirée. Les débats ont duré sept heures. A l'issue du vote, seuls 47 des 300 participants ont voté pour l'initiative des séparatistes catalans. Par conséquent, le parlement espagnol a décliné la demande de la région éprise de liberté d'organiser un référendum. Cette décision est susceptible de faire monter d'un cran la tension entre les deux parties et de durcir la lutte des partisans catalans de la souveraineté.

Les Catalans ont fixé la date du référendum au 9 novembre. C'est-à-dire deux mois après un référendum identique en Ecosse, dont l'exemple inspire également la Catalogne à obtenir son droit à l'autodétermination. Il était prévu de demander aux votants s'ils préféraient voir une Catalogne au sein de l'Espagne ou en tant qu'un Etat indépendant.

Bien que les dirigeants de Madrid insistent sur la nature anticonstitutionnelle d'un référendum régional sur la souveraineté, Barcelone n'est pas de cet avis et affirme que le statut d'autonomie catalane de 2006 accorde à la région le droit d'organiser des référendums.

Les Catalans sont persuadés que la séparation leur apporterait une indépendance économique totale, mais les autorités espagnoles ont rétorqué à maintes reprises que cette question concerne l'ensemble du pays, les habitants d'une seule région ne pouvant pas prendre une telle décision de leur propre chef. Cette situation complique la vie du premier ministre Mariano Rajoy, qui s'est engagé à faire baisser le chômage, chose impossible sans la Catalogne. Rappelons que cette région, située au nord-est de la péninsule ibérique, a une immense importance pour l'Espagne et représente un cinquième de l'économie nationale.

En dépit de la décision de Madrid, les représentants du parlement catalan sont tout de même déterminés à organiser le référendum d'une manière ou d'une autre. D'après le chef du gouvernement catalan Artur Mas, les élections régionales pourraient prendre la forme d'un référendum sur l'indépendance.


Chute de l'URSS: des députés russes veulent poursuivre Gorbatchev  10/04/2014

Mikhaïl Gorbatchev
MOSCOU, 10 avril - RIA Novosti

Quelques députés russes ont préparé une requête adressée au procureur général Iouri Tchaïka afin d'ouvrir une enquête sur les événements qui se sont produits à l'époque de l'effondrement de l'URSS, écrit jeudi le quotidien Izvestia.
Dans leur demande les députés Evgueni Fedorov, Anton Romanov (Russie unie), Ivan Nikitchouk, Oleg Denissenko (PC) et Mikhaïl Degtiarev (LDPR)  indiquent que les citoyens de l'URSS se sont prononcés par référendum en faveur du maintien d'un Etat uni, mais les hauts dirigeants soviétiques ont commis des actes illégaux entraînant la chute du pays. Les députés comptent ainsi sur l'ouverture de procédures pénales, y compris à l'égard du dernier dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev.
Dans leur requête, les députés indiquent que le 4 novembre 1991, la direction de suivi d'application de la loi sur la sécurité d'Etat du Parquet de l'URSS avait ouvert une enquête sur le président soviétique Mikhaïl Gorbatchev, mais le lendemain, subissant la pression du dernier dirigeant soviétique, le Parquet a dû annuler le mandat permettant d'engager une procédure pénale.
Le député Evgueni Fedorov estime que le thème d'effondrement de l'URSS est resté pertinent ces 23 dernières années. Mais il est indispensable de le soulever aujourd'hui sur fond d'événements en Ukraine.
"Une analyse juridique complète et crédible des événements de 1991 est nécessaire pour évaluer les institutions du gouvernement actuel. Il faut également prendre en compte la suppression volontaire des organismes administratifs et la falsification des documents du référendum. Cela permettrait de comprendre la position actuelle de la "cinquième colonne" et de ses technologies, qui d'ailleurs n'ont pas beaucoup changé", a-t-il déclaré.
Gorbatchev est accusé d'avoir créé le Conseil d'Etat de l'URSS et d'avoir dirigé cet organisme qui n'était pas considéré par la Constitution de l'Union soviétique comme un organisme d'Etat. C'est le Conseil d'Etat qui adoptait les décrets pour reconnaître l'indépendance des républiques soviétiques baltes, sachant que même les organismes gouvernementaux légitimes ne pouvaient pas prendre de telles décisions.
Les députés ont indiqué au Parquet que les délits de ce genre n'avaient pas de prescription. Quant à Gorbatchev il n'a aujourd'hui aucune immunité contre des poursuites pénales.
Le député Mikhaïl Degtiarev espère qu'une enquête permettrait de donner pour la première fois une appréciation juste des événements datant de plus de 20 ans.
"Il est primordial de le faire, car jusqu'à présent aucune appréciation juridique n'a été donnée en ce qui concerne la dislocation de l'Etat. Cependant, tous les faits indiquent qu'il s'agissait d'un acte planifié et les responsables doivent être traduits en justice. Y compris Gorbatchev. Nous continuons à subir même les conséquences des événements de 1991. Les gens continuent à mourir à Kiev par la faute de ceux qui ont décidé des années en arrière au Kremlin de détruire le pays", déclare le député.
Selon les législateurs, les résultats de l'enquête du Parquet entreront même dans les manuels scolaires d'histoire en tant qu'interprétation des événements de 1991.
Le 8 décembre 1991, les présidents de la Russie, de la Biélorussie et de l'Ukraine ont signé le traité de Minsk sur la dissolution de l'URSS et la formation de la CEI. Dans les jours qui ont suivi, huit autres républiques ont rejoint ce traité. Le 25 décembre, Mikhaïl Gorbatchev a démissionné du poste présidentiel. Tout cela s'est produit alors qu'au référendum de mars 1991, 77,85% des citoyens soviétiques s'étaient prononcés en faveur du maintien de l'Union soviétique.


4.000 migrants secourus en 48 heures par l'Italie (ministre)  09/04/2014

4.000 migrants secourus en 48 heures par l'Italie (ministre)







ROME- L'Italie a secouru quelque 4.000 migrants en 48 heures et plus de 15.000 depuis le début de l'année, a déclaré mercredi le ministre italien de l'Intérieur Angelino Alfano.

"Les débarquements ne s'arrêtent pas et l'urgence est de plus en plus criante: deux navires marchands sont en train de secourir deux bateaux avec à bord 300 et 361 personnes. Il semble qu'il y ait au moins un cadavre à bord", a ajouté le ministre au GR1, le journal de la radio publique Rai Uno.

"L'Italie est sous une pression migratoire très forte qui arrive de Libye", a-t-il poursuivi.

Selon lui, "entre 300 et 600.000 migrants" seraient prêts à embarquer depuis la Libye pour atteindre l'Europe. "C'est une estimation par défaut, qui a été confirmée par le commissaire (européen aux Affaires intérieures) Cecilia Malmström", a-t-il assuré.

L'Europe "doit prendre en main la situation. Elle ne peut pas dire que, en ayant donné 80 millions d'euros à Frontex (ndlr: l'agence de surveillance des frontières européennes), elle a résolu le problème", a-t-il argué.

L'Italie a lancé à l'automne dernier l'opération Mare Nostrum (nom donné à la Méditerranée au temps de la Rome antique), qui lui permet de porter secours aux réfugiés en détresse alors qu'ils tentent de regagner l'Europe par la mer.

L'opération avait été lancée après deux naufrages dramatiques qui avaient fait plus de 400 morts début octobre près de la petite île sicilienne de Lampedusa et Malte.

http://www.aps.dz/fr/monde/4285-4-000-migrants-secourus-en-48-heures-par-l-italie-ministre


L’APCE a condamné la Russie pour l’annexion de la Crimée  09/04/2014

L’APCE a condamné la Russie pour l’annexion de la Crimée




L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a adopté une résolution condamnant les actions de la Russie concernant l'annexion de la Crimée.

« L'Assemblée condamne fermement l'agression militaire russe et l'annexion de la Crimée qui est une violation flagrante du droit international, y compris la Charte des Nations Unies, l'Acte final d'Helsinki de l'OSCE et les règles de base du Conseil de l'Europe », précise une résolution adoptée lors de la session plénière de l’APCE mercredi.

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a voté mercredi pour le retrait immédiat des troupes russes de Crimée dans le cadre de la dénonciation des accords sur la Flotte de la mer Noire.

« En raison de la dénonciation des accords de la Fédération de Russie conclus en 1997 sur la Flotte de la mer Noire stationnée en Crimée, l'Association invite la Russie à retirer immédiatement ses troupes de la Crimée ». L'Assemblée a adopté une telle modification, initiée par la délégation ukrainienne, au texte de la résolution sur l'Ukraine par la majorité de voix (140 pour, 32 contre, et 9 se sont abstenus).

http://french.ruvr.ru/news/2014_04_09/L-APCE-a-condamne-la-Russie-pour-l-annexion-de-la-Crimee-9268/
http://french.ruvr.ru/news/2014_04_09/L-APCE-a-vote-pour-le-retrait-des-troupes-russes-de-Crimee-1394/


Pourparlers de paix: Israël "entièrement responsable" de la crise (Ligue arabe)  09/04/2014

Pourparlers de paix: Israël "entièrement responsable" de la crise (Ligue arabe)






La Ligue arabe a fait porter mercredi l'"entière responsabilité" de la crise dans les négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens à l'Etat hébreu, qui réclame une prolongation des négociations sous médiation américaine censées s'achever fin avril.

La veille, le secrétaire d'Etat américain John Kerry avait également accusé Israël d'avoir entravé le processus de paix, en refusant de libérer fin mars comme prévu un dernier contingent de prisonniers palestiniens et en lançant un nouvel appel d'offres pour 708 logements dans le quartier de colonisation de Gilo, à Jérusalem-Est annexée.

"Les ministres arabes des Affaires étrangères font porter l'entière responsabilité de la dangereuse crise dans les négociations de paix (...) à Israël", indiquent-ils dans un communiqué, à l'issue d'une réunion au siège de l'institution panarabe au Caire, à la demande du président palestinien Mahmoud Abbas.

La Ligue arabe dit encore soutenir M. Abbas qui, en riposte aux décisions israéliennes, avait signé le 1er avril les demandes d'adhésion de la Palestine à 15 conventions et traités internationaux, estimant que les nouvelles exigences posées par Israël pour les libérations le déliaient de son engagement de s'abstenir de toute démarche auprès de la communauté internationale.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec le secrétaire général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi, le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Malki a ajouté que "malgré tout, les Palestiniens et les Arabes sont toutefois engagés à poursuivre les négociations et les efforts engagés par M. Kerry pour parvenir à sortir de la crise".

M. Arabi a lui accusé Israël d'avoir pour "objectif stratégique de gagner du temps" en cherchant à faire repousser la date butoir des négociations du 29 avril.

M. Kerry était en tournée au Proche-Orient la semaine dernière et il en est rentré exaspéré et pessimiste face à un dialogue de paix au bord de l'implosion.

Il a prévenu qu'il y avait "des limites au temps et aux efforts" de Washington "si les parties ne sont pas désireuses de faire des progrès".

Le ministre avait remis sur les rails fin juillet le dialogue israélo-palestinien, après trois ans de gel, et a effectué plus d'une dizaine de navettes au Proche-Orient, avec des centaines d'heures d'entretiens avec leurs dirigeants.

http://www.lorientlejour.com/article/862499/pourparlers-de-paix-israel-entierement-responsable-de-la-crise-ligue-arabe.html


Navires US en mer Noire: Moscou pourrait déployer des bombardiers en Crimée  09/04/2014

Navires US en mer Noire: Moscou pourrait déployer des bombardiers en Crimée




L'entrée d'un destroyer américain en mer Noire risque de contraindre la Russie à déployer des bombardiers supersoniques Tu-22M3 en Crimée et à accélérer la construction de nouvelles frégates et de nouveaux sous-marins, a annoncé mercredi le rédacteur en chef du magazine Défense Nationale Igor Korotchenko.

"La Russie pourrait profiter de cette occasion pour renforcer ses infrastructures navales en mer Noire en déployant des systèmes supplémentaires Bastion dotés de missiles antinavires Iakhont", a déclaré M. Korotchenko à RIA Novosti.

Moscou pourrait en outre déployer en Crimée des bombardiers tactiques Su-34 et des bombardiers stratégiques Tu-22M3.

"La Russie doit suivre attentivement les activités des Etats-Unis dans la région de la mer Noire. A cet effet, il est indispensable de renforcer le système de contrôle et de reconnaissance assuré par l'aviation de patrouille maritime et l'aviation navale. La Russie possède de telles capacités et les utilise pour surveiller l'activité militaire dans différentes régions de l'Océan mondial", a indiqué l'expert.

D'après M. Korotchenko, il est nécessaire d'accélérer la mise en service, au sein de la Flotte de la mer Noire, de six nouvelles frégates et de six nouveaux sous-marins à propulsion diesel-électrique.

"Ces mesures permettraient de neutraliser aussi bien les menaces actuelles que celles qui pourraient surgir pour la Russie suite aux actions des Etats-Unis dans cette région, y compris suite à l'entrée en mer Noire de destroyers américains constituant un danger pour les forces stratégiques nucléaires russes", a conclu le rédacteur en chef du magazine Défense Nationale.

Le destroyer américain Donald Cook, qui entrera le 10 avril en mer Noire, possède un système d'alerte et de défense Aegis doté d'antimissiles et de missiles de croisière Tomahawk.

http://fr.ria.ru/defense/20140409/200938416.html


Netanyahu interdit aux ministres de contacter leurs homologues palestiniens  09/04/2014

Netanyahu interdit aux ministres de contacter leurs homologues palestiniens



Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a interdit mercredi à ses ministres de rencontrer leurs homologues palestiniens sur fond de crise dans les négociations de paix entre Palestiniens et Israéliens, sous médiation américaine, qui sont au point mort.

"En réponse aux violations palestiniennes des promesses faites dans le cadre des négociations de paix, les ministres israéliens ont reçu la consigne de limiter les contacts avec leurs homologues palestiniens", a annoncé à RIA Novosti une source au sein du gouvernement israélien.

Selon l'interlocuteur de l'agence, cette consigne ne s'applique cependant pas aux questions de sécurité et de diplomatie ni au chef de la délégation de négociateurs aux négociations de paix.

Le gouvernement israélien a refusé de libérer le 29 mars, comme prévu, un quatrième et dernier contingent de prisonniers palestiniens. Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a réagi en signant le 1er avril les demandes d'adhésion de la Palestine à 15 conventions et traités internationaux. L'Etat hébreu a qualifié cette démarche de violation des engagements pris par les Palestiniens dans le cadre d'un accord, conclu sous l'égide du chef de la diplomatie américaine John Kerry et ayant permis en juillet dernier la reprise des négociations de paix.

En vertu de l'accord en question, la partie palestinienne a suspendu jusqu'à la fin des négociations, fixée au 29 avril, toutes les démarches d'adhésion aux organisations et conventions internationales, y compris les juridictions susceptibles de poursuivre Israël.

En novembre 2012, la Palestine a obtenu le statut d'Etat observateur aux Nations unies. En contrepartie, Israël s'engageait à libérer en quatre phases 104 prisonniers incarcérés avant les accords d'Oslo de 1993, dont les trois premiers groupes ont été relâchés.

http://french.ruvr.ru/news/2014_04_09/Netanyahu-interdit-aux-ministres-de-contacter-leurs-homologues-palestiniens-3807/


Ukraine : un mémorial de la Shoah profané à Odessa  09/04/2014

Ukraine : un mémorial de la Shoah profané à Odessa




Des inconnus ont tagué des symboles nazis sur un mémorial aux victimes de la Shoah et sur des tombes juives dans la ville ukrainienne d'Odessa (sud), rapporte mercredi l'agence UNIAN, se référant à la police locale.

D'après la source, le 8 avril des malfaiteurs ont tagué à la peinture blanche des croix gammées et des symboles nazis, dont le Wolfsangel (crochet de loup), sur le monument en mémoire des victimes de la Shoah.

En outre, des croix gammées de couleur noire ont été peintes sur des dizaines de tombes juives et sur le mur entourant le secteur du cimetière loué par la communauté juive de la ville. Pravy Sektor (Secteur droit), Gloire à l'Ukraine, telles sont les inscriptions qui ont été réalisées sur le mur.

Une enquête pénale a été engagée.

Depuis plusieurs mois, les sympathies néo-nazies montent en puissance en Ukraine. Le groupe ultranationaliste ukrainien Pravy Sektor est lié au parti nationaliste Svoboda (Liberté), qui fait partie de la coalition arrivée au pouvoir en Ukraine suite aux bouleversements politiques de ces derniers mois.

Le chef de Pravy Sektor, Dmitri Iaroch, ayant ouvertement menacé les Russes, la justice russe a lancé contre lui un mandat de recherche internationale pour appels publics au terrorisme.

http://french.ruvr.ru/news/2014_04_09/Ukraine-un-memorial-de-la-Shoah-profane-a-Odessa-3303/


Goasguen snobe la justice  09/04/2014


POURSUIVI EN JUSTICE POUR SES PROPOS ANTI-MUSULMANS, GOASGUEN NE SE PRÉSENTE PAS AU TRIBUNAL.
Lundi 7 avril, Claude Goasguen, député-maire UMP du XVIème arr. de Paris, n'a pas comparu au tribunal correctionnel de Nîmes {http://panamza.com/aay}.
Soutenu par la mouvance pro-israélienne radicale {http://panamza.com/abb }, l'homme était poursuivi pour "diffamation et incitation à la haine raciale" par l'Observatoire national contre l'islamophobie (lié au Conseil français du culte musulman) à la suite de ses propos anti-musulmans divulgués par Panamza {http://panamza.com/5197 }.
La vidéo informative a été censurée par Youtube à la demande du groupuscule ultra-sioniste qui invita alors le député-maire à s'exprimer {http://panamza.com/aaz }.
Le 19 mars, Claude Goasguen, ancien militant d'extrême droite fiché par la police {http://panamza.com/5426 }, avait par ailleurs déclaré -lors d'un rassemblement "contre l'antisémitisme"- qu'il faisait "de nouveau le serment de ne jamais accepter les critiques contre Israël et contre les juifs"{http://panamza.com/aba}.
***SOUTENEZ L'INFO-PANAMZA {http://panamza.com/5334 }***


Quand Marek Halter suggère que les "jeunes musulmanes de France" sont incultes  09/04/2014


***PATERNALISME & MÉPRIS CULTUREL***
SIMONE DE BEAUVOIR, LOUISE MICHEL, ROSA LUXEMBOURG: « ÇA NE DIT RIEN AUX JEUNES MUSULMANES DE FRANCE » SELON MAREK HALTER.
Lundi 7 avril, l'écrivain a tenu ces propos lors de son entretien accordé à la chaîne israélienne i24news autour de son dernier livre intitulé "Khadija" et consacré à l'épouse du prophète Mohammed {http://panamza.com/abk }.
Afin d'encourager les « jeunes musulmanes » à ne pas céder finalement à « l'islam des violences », Marek Halter affirme durant l'interview avoir voulu leur proposer -à travers son ouvrage- « leurs propres références historiques ».
Hier soir, le romancier participait à un "dîner du vivre-ensemble" organisé par Hassen Chalghoumi en compagnie de Christiane Taubira, Caroline Fourest et Sammy Ghozlan (tous visibles dans l'image ci-dessus).
Pour en avoir plus sur Marek Halter, lire l'article de Panamza intitulé "Quand un agent d’Israël choisit dix « imams modérés » en France pour rencontrer le pape" {http://panamza.com/1943}.
***SOUTENEZ L'INFO-PANAMZA {http://panamza.com/5334}***


I Télé au service du Premier ministre  09/04/2014




 

QUAND I TÉLÉ SERT LA SOUPE À MANUEL VALLS (DÉCRYPTAGE).
À la veille de son discours de politique générale, le Premier ministre a accordé un entretien dit "exclusif" à la chaîne d'information I Télé {http://panamza.com/abd }.
Manuel Valls a ainsi affirmé -contrairement à ce qu'il déclarait avant 2008 {http://panamza.com/abe }- s'inspirer désormais de "l'esprit de Léon Blum" dont le mobilier a d'ailleurs été transféré à son bureau de Matignon {http://panamza.com/abf}.
Rappel: le "cercle Léon Blum" constitue la frange la plus sioniste au sein du Parti socialiste {http://panamza.com/abg}.
Selon Jean-Jérôme Bertolus, chroniqueur politique d'I Télé, l'entretien "exclusif" a été supervisé par deux amis de longue date de Manuel Valls: Stéphane Fouks (ex-militant du "comité sioniste" des Jeunesses socialistes, patron chez Euro RSCG & co-directeur du Crif depuis l'été 2013) et Alain Bauer (criminologue, ex-dirigeant du Grand Orient de France, collaborateur de la police américaine et intervenant auprès des services secrets israéliens) {http://panamza.com/1769 }.
L'interview complaisante de Manuel Valls a été menée par Myriam Encaoua, journaliste politique d'I Télé, ancienne présentatrice de LCP, admiratrice de Frédéric Encel (un géopolitologue issu du Bétar) et ex-collaboratrice du Meilleur des Mondes (une éphémère revue neo-conservatrice à la française, d'inspiration atlanto-sioniste, focalisée sur l'emblème "islamiste" du 11-Septembre et favorable à la guerre contre l'Irak){http://panamza.com/abh;http://panamza.com/abi}.
***SOUTENEZ L'INFO-PANAMZA {http://panamza.com/5334}***


Vol MH370 : nouveaux signaux acoustiques détectés dans l'océan Indien (Australie)  09/04/2014

Vol MH370 : nouveaux signaux acoustiques détectés dans l'océan Indien (Australie)
 Un navire australien participant aux recherches du vol MH370 dans l'océan Indien a détecté deux nouveaux signaux « compatibles » avec les émissions de boîtes noires, a annoncé mercredi le responsable des opérations.

« L'Ocean Shield a pu recapter des signaux à deux occasions, hier (mardi) en fin d'après-midi et plus tard dans la soirée », a indiqué Angus Houston à Perth (ouest de l'Australie) d'où sont organisées les opérations de recherche internationales. Ces détections, qui s'ajoutent à celles réalisées ces derniers jours dans la même zone, sont « compatibles » avec les émissions de boîtes noires, a-t-il ajouté.

http://french.ruvr.ru/news/2014_04_09/Vol-MH370-nouveaux-signaux-acoustiques-detectes-dans-locean-Indien-Australie-4866/


Pakistan : le bilan de l'explosion à Islamabad passe à 15 morts (autorités)  09/04/2014

Pakistan : le bilan de l'explosion à Islamabad passe à 15 morts (autorités)

 

 L'explosion d'une bombe dans un marché populaire de la capitale pakistanaise Islamabad a fait au 15 morts et 35 blessés mercredi matin, ont annoncé des responsables, révisant à la hausse un premier bilan faisant état de quatre morts.

Les causes de cette rare explosion à Islamabad, capitale généralement épargnée par les attentats qui endeuillent régulièrement le pays, n'étaient pas connues dans l'immédiat, rapporte l'AFP.

http://french.ruvr.ru/news/2014_04_09/Pakistan-le-bilan-de-lexplosion-a-Islamabad-passe-a-15-morts-autorites-6659/


1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 2344

Publicité

Brèves

VIDEO
Hicham Hamza | 01/04/2014 | 3373 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 158


Commentaires