La Russie accuse les Etats-Unis de semer "le chaos" au Moyen-Orient  24/02/2015

La Russie accuse les Etats-Unis de semer "le chaos" au Moyen-Orient





Le chef de la diplomatie russe Sergeï Lavrov a accusé lundi à mots couverts les Etats-Unis de plonger le Moyen-Orient dans "le chaos" et d'y alimenter la montée des extrémismes afin d'assouvir leur volonté de diriger le monde.

Sergeï Lavrov, qui n'a jamais nommément parlé des Etats-Unis, se contentant de faire des références très claires à la politique étrangère américaine, s'exprimait lors d'une réunion spéciale du Conseil de sécurité de l'ONU à New York sur la paix et la sécurité dans le monde. Le ministre des Affaires étrangères russes a cité la campagne de frappes internationales sur la Syrie dirigée par les Etats-Unis, l'invasion américaine de l'Irak en 2003 ou encore l'intervention militaire de 2011 en Libye comme autant d'exemples de "violations des principes fondamentaux des Nations unies".

"Tout cela est le résultat de tentatives pour diriger la marche du monde, pour tout régir partout et pour utiliser la force militaire de manière unilatérale afin de servir ses propres intérêts", a lancé M. Lavrov au 15 membres du Conseil. "Tout cela a plongé le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord dans l'instabilité et le chaos et, dans une large mesure, a créé le terrain propice au développement des extrémistes", a-t-il encore dit.
Moscou et Washington sont à couteaux tirés sur plusieurs questions de politique étrangère, notamment sur la question de la Syrie, la Russie soutenant le président Bachar al-Assad et s'élevant contre les frappes aériennes américaines contre le groupe Etat islamique.

Sur un autre front, la Russie n'a cessé d'accuser les Etats-Unis d'avoir orchestré la destitution du chef d'Etat pro-russe Viktor Ianoukovitch, ce qui, selon eux a déclenché le soulèvement séparatiste en Crimée et dans l'est de l'Ukraine.

M. Lavrov n'a pas non plus épargné le Conseil de sécurité qu'il a qualifié de "chambre d'enregistrement" des décisions prises à Washington, l'accusant de s'éloigner de son rôle premier de garantir le maintien de la paix et de la sécurité dans le monde.

http://www.lorientlejour.com/article/912627/la-russie-accuse-les-etats-unis-de-semer-le-chaos-au-moyen-orient.html


Hamas : Les déclarations de Rabah sont une coopération avec l'occupation  23/02/2015

Hamas : Les déclarations de Rabah sont une coopération avec l'occupation





Le mouvement du Hamas a affirmé que les déclarations du leader du mouvement du Fatah, Yahia Rabah, qui a décrit le groupe des Frères musulmans comme des armées de mercenaires sont une intervention dans les affaires égyptiennes internes.

Le porte-parole du mouvement du Hamas, Sami Abou Zouhri, a déclaré le lundi 23/2, dans un communiqué de presse dont le CPI a obtenu une copie, que les déclarations de Rabah que les frères musulmans sont des armées de mercenaires sont une ingérence dans les affaires palestiniennes internes.

Abou Zouhri a souligné qu'il n'y a pas plus mercenaire que la coopération avec l'occupation contre la résistance palestinienne.
Rabah, l'ex-président du Comité supérieur du mouvement du Fatah dans la Bande de Gaza, a dit dans un article publié hier soir que "les factions de terrorisme n'ont aucune relation avec l'Islam et l'arabisme. Peu importe leurs noms, qu'il s'agisse des Frères musulmans ou Daesh, le Front de Nosra ou Ansar al-Sharia, Ansar Bayt al-Maqdis ou les autres, ne sont que des armées de mercenaires".

http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7zNLJkMqPURjrECRS5Yf%2fCqLiqTAxb6x%2fdYQX7PZ7%2b%2fnpOjiPnGwYEjXhc7HojE7mQ8yaBmr2mx%2fLngxEf38vFsGVnGXjqwh5zjXnUtOOrB4%3d


Israël arrête des membres du Hamas soupçonnés d'avoir planifié des attentats  23/02/2015

Israël arrête des membres du Hamas soupçonnés d'avoir planifié des attentats






L'agence de sécurité israélienne, le Shin Bet, a annoncé lundi avoir appréhendé, dans la ville cisjordanienne d'Hébron, 11 activistes du Hamas soupçonnés d'avoir planifié des attaques contre des Israéliens.

Selon le Shin Beth, les principaux suspects sont Sahaib Mamun Saltan, 20 ans, et son cousin Salam Abbas Saltan, 28 ans, deux hommes originaires d'Hébron qui ont déjà purgé une peine de prison en Israël.

L'agence a indiqué que les deux hommes avaient avoué avoir planifié un attentat à l'explosif contre des soldats israéliens près d'Hébron à la fin de 2014, un projet ayant échoué en raison de difficultés techniques.

Les suspects ainsi que leurs collaborateurs auraient recueilli des renseignements en vue de mener des attaques à Jérusalem et en Cisjordanie.

"Les activités de la cellule montrent la vraie menace que représente le Hamas à Hébron, du fait en particulier d'activistes militaires qui ont déjà été arrêtés par le passé et qui ont réintégré le cycle du terrorisme", indique le Shin Bet dans un communiqué.

Les procureurs militaires vont recevoir les dossiers des suspects et les procédures judiciaires se dérouleront dans les jours à venir, ajoute le Shin Bet.

En juin l'année dernière, les forces de sécurité israéliennes ont mené une opération de grande envergure contre les activistes du Hamas dans la région d'Hébron, après que trois adolescents israéliens eurent été enlevés puis tués par des militants palestiniens en Cisjordanie.

Des milliers de soldats israéliens ont été déployés dans le cadre de cette opération appelée "Gardiens de nos frères", au cours de laquelle des centaines de Palestiniens ont été arrêtés et plusieurs institutions du Hamas ont été fermées en Cisjordanie.

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2015-02/24/content_34874823.htm


Le président égyptien appelle à la mise en place d'une force arabe unie face au terrorisme  23/02/2015

Le président égyptien appelle à la mise en place d'une force arabe unie face au terrorisme






Le président égyptien Abdel-Fattah al-Sissi a invité dimanche les pays arabes à former une force militaire unie en vue de lutter contre la menace grandissante du terrorime dans la région.

Soulignant que les défis de la région sont graves, lors d'une allocution télévisée, M. Al-Sissi a déclaré : "mais nous, les Arabes, unis, pouvons les relever".

A cette occasion, le président égyptien a fait remarquer que les frappes aériennes contre l'Etat islamique (EI) que son pays avait effectuées la semaine dernière en Libye constituaient une réaction au massacre de 21 Egyptiens par les activistes de l'EI dans le pays voisin.

Dimanche de la semaine dernière, l'EI a publié une vidéo montrant la décapitation de 21 chrétiens coptes égyptiens qui avaient été enlevés dans la ville libyennes de Syrte à deux occasions en décembre 2014 et en janvier 2015, à une semaine d'intervalle.

Quelques heures après l'annonce par l'EI de la tuerie des Egyptiens, des avions égyptiens ont frappé plusieurs cibles de l'EI en Libye.

L'EI est classé groupe terroriste par les pays arabes et l'Occident pour violation des droits de l'Homme et crimes commis contre des civils pour la plupart .

http://french.cri.cn/621/2015/02/23/241s422754.htm


L'Egypte dissout 169 ONG affiliées aux Frères musulmans  23/02/2015

L'Egypte dissout 169 ONG affiliées aux Frères musulmans




Le ministère égyptien de la Solidarité sociale a ordonné la dissolution de 169 organisations non-gouvernementales (ONG) affiliées aux Frères musulmans, a rapporté le site d'infos officiel Ahram Online.

La manœuvre s'inscrit dans la lignée d'une décision antérieure de la Cour des affaires urgentes interdisant les activités des Frères musulmans et ordonnant la saisie de tous les avoirs du groupe, a indiqué le ministère dans un communiqué.

En décembre 2013, le gouvernement égyptien a inscrit les Frères musulmans, confrérie à laquelle appartenait le président évincé Mohamed Morsi, sur la liste des organisations terroristes suite à plusieurs attaques meurtrières à travers le pays.

Le gouvernement a attribué les attaques à des membres du groupe.

En février 2014, un tribunal égyptien a également inscrit la confrérie sur la liste des organisations terroristes.

L'Egypte est confrontée à une vague grandissante d'attaques terroristes contre ses installations de sécurité dans la péninsule du Sinaï et dans d'autres endroits à travers le pays suite au renversement de M. Morsi en juillet 2013.

Une opération contre les partisans de M. Morsi a fait des centaines de morts, alors que des milliers d'autres ont été arrêtés et traînés en justice.

http://french.cri.cn/621/2015/02/23/641s422796.htm


Le caricaturiste algérien Ali Dilem rejoint Charlie Hebdo  23/02/2015

Le caricaturiste algérien Ali Dilem rejoint Charlie Hebdo





Le célèbre caricaturiste algérien Ali Dilem vient de rejoindre l’équipe de l’hébdomadaire français Charlie Hebdo qui a décidé de reprendre sa parution régulière dès ce mercredi 25 février après l’attaque terroriste meurtrière perpétrée par les frères Kouachi qui l’avait ciblée en janvier dernier.

Le caricaturiste algérien renforcera ainsi l’équipe de Charlie Hebdo aux cotés de Pétillon du Canard enchaîné. L’information a été révélée, lundi, par le quotidien français Libération qui héberge l’équipe de l’hebdomadaire.

http://www.algerie1.com/actualite/le-caricaturiste-algerien-ali-dilem-rejoint-charlie-hebdo/


Pour un représentant des institutions juives de France, Marine Le Pen "est irréprochable personnellement"  23/02/2015

Pour un représentant des institutions juives de France, Marine Le Pen "est irréprochable personnellement"





Le président du Crif (Conseil Représentatif des Institutions juives de France) Roger Cukierman, qui n'a pas convié le Front national (extrême droite) au 30e dîner du Crif, lundi à Paris, distingue le parti "pas fréquentable" de sa dirigeante Marine Le Pen. Si le président du Crif n'a "pas invité" Marine Le Pen au dîner, il n'a "rien à lui reprocher personnellement".

Interrogé sur l'attrait du Front national sur les électeurs de confession juive, Roger Cukierman a jugé sur Europe 1 que "c'est extrêmement minoritaire". "Je crois que nous sommes tous conscients dans le monde juif que, derrière Marine Le Pen, qui est irréprochable personnellement, il y a tous les négationnistes, tous les vichystes, tous les pétainistes et donc pour nous, le Front national est un parti à éviter", a-t-il poursuivi.
Cette distinction a fait bondir Serge Klarsfeld: "Mme Le Pen n'a pas rompu avec son père. Elle dirige le Front national qui porte le passif des prises de position antisémites du père qui est président d'honneur du Front national", a réagi auprès de l'AFP l'avocat et historien, fils d'un déporté à Auschwitz-Birkenau.
Ni Marine Le Pen (FN) ni Jean-Luc Mélenchon (PG), l'un et l'autre dénonçant régulièrement une réunion "communautariste", ne viendront à ce rendez-vous qui attire 700 invités dont de nombreuses personnalités politiques de tous bords.

http://www.lorientlejour.com/article/912580/pour-un-representant-des-institutions-juives-de-france-marine-le-pen-est-irreprochable-personnellement.html


Jihad: "une quarantaine" d'interdictions de sortie du territoire français en préparation  23/02/2015

Jihad: "une quarantaine" d'interdictions de sortie du territoire français en préparation





La France s'apprête à interdire la sortie de son territoire à "une quarantaine" de ses ressortissants suspectés de vouloir rejoindre des groupes jihadistes en Syrie ou en Irak, a déclaré lundi à la presse le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.
M. Cazeneuve a confirmé que "six interdictions administratives" de ce type, les premières depuis l'adoption à l'automne d'une nouvelle loi antiterroriste, venaient d'être prononcées à l'encontre de six Français, dont le départ vers la Syrie paraissait imminent. "Une quarantaine (d'autres, ndlr) sont en préparation", a déclaré le ministre en affirmant que "cette opération a vocation à monter en puissance dans les prochaines semaines".

http://www.lorientlejour.com/article/912593/jihad-une-quarantaine-dinterdictions-de-sortie-du-territoire-francais-en-preparation.html


Égypte: 5 ans de prison pour Alaa Abdel Fattah, figure de la révolte anti-Moubarak  23/02/2015

Égypte: 5 ans de prison pour Alaa Abdel Fattah, figure de la révolte anti-Moubarak




Un tribunal égyptien a condamné lundi à cinq ans de prison une figure de la révolte anti-Moubarak de 2011, Alaa Abdel Fattah, pour des violences qui avaient eu lieu lors d'une manifestation non-autorisée.

Les 24 co-accusés du jeune militant de gauche ont été condamnés à des peines allant de trois à quinze ans de prison, un verdict qui intervient alors que les autorités sont accusées de réprimer implacablement toute opposition, islamiste mais aussi laïque et de gauche.

Le parquet accusait le groupe d'avoir attaqué des policiers durant la manifestation qui avait eu lieu en novembre dernier. M. Abdel Fattah était notamment accusé d'avoir volé le talkie-walkie d'un policier. Il avait été condamné en juin à 15 ans de prison, mais le droit égyptien lui accordait un nouveau procès car le verdict avait été prononcé par contumace.

Les 22 détenus, présents dans le box des accusés, ont applaudi l'annonce du verdict, tandis que leurs proches s'effondraient en larmes ou scandaient "à bas le pouvoir militaire", selon un journaliste de l'AFP.
Trois personnes ont été condamnées par contumace à 15 ans de prison, tandis que les autres ont été condamnés à trois ans de prison. Tous doivent payer une amende de 100 000 livres égyptiennes (environ 11 570 euros).

Depuis qu'il a destitué l'islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013, l'ex-chef de l'armée et actuel président Abdel Fattah al-Sissi est accusé d'avoir instauré un régime bien plus autoritaire que celui de Hosni Moubarak, renversé par une révolte populaire en 2011.

Dans les mois qui ont suivi l'éviction de M. Morsi, plus de 1 400 personnes ont été tuées dans la répression des forces de l'ordre tandis qu'au moins 15 000 pro-Morsi ont été emprisonnés. Des dizaines de militants laïques et de gauche, qui avaient soutenu l'éviction de M. Morsi avant de s'élever contre les nouvelles autorités, ont également été emprisonnés pour des rassemblements illégaux.


Mme Gbagbo devant les juges à Abidjan  23/02/2015


Simone Gbagbo est la dernière des 83 accusés à comparaître dans ce procès qui s'est ouvert le 27 décembre 2014.
Elle a été arrêtée le 11 avril 2011, en même temps que son mari et d'autres proches du couple présidentiel.
Son avocate, Maître Habiba Touré, venue de Paris, a expliqué que sa cliente se trouvait dans de bonnes dispositions psychologiques et qu'elle est "déterminée et impatiente de pouvoir s'exprimer après quatre ans de détention".
Elle a ajouté que Mme Gbagbo avait préparé son intervention dans ces assises où elle doit répondre d'accusations liées aux violences post-électorales de 2010 et 2011 qui ont fait plus de trois mille morts.
La Cour pénale internationale avait demandé le transfert de Simone Gbagbo pour qu'elle soit jugée à La Haye où se trouvent l'ancien président Laurent Gbagbo et l'ancien ministre Charles Blé Goudé mais les autorités ivoiriennes ont tenu à ce qu'elle soit jugée en Côte d'Ivoire.

http://www.cameroonvoice.com/


Mélenchon: les sanctions antirusses sont des "provocations dérisoires"  23/02/2015

En Ukraine, l'Europe est engagée dans une stratégie d'engrenage absurde face à la Russie, estime le député européen.
 
 
Les sanctions décrétées par l'UE à l'encontre de la Russie sur fond de crise ukrainienne ne sont que des "provocations dérisoires", estime le député du Parlement européen et membre du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon.  
Selon M.Melenchon, les effets diplomatiques des sanctions imposées par l'UE contre la Russie "suite en général à des demandes des USA" sont "nuls", alors que du point de vue économique, elles sont "surtout absurdes".
 
"Le ministre espagnol des Affaires étrangères José Manuel Garcia-Margallo a rappelé (…) que les mesures punitives contre la Russie avaient déjà coûté 21 milliards d'euros à l'UE. Et que de nouvelles mesures pourraient avoir de +lourdes conséquences pour tous+", écrit M.Mélenchon sur son blog de député européen.  
 
Dans le même temps, les sanctions visant Moscou ont "aggravé la récession en Europe et en France", indique le parlementaire.  
"A mes yeux, compte tenu de la stupidité de la politique suivie dont les résultats locaux sont tellement à l'inverse des objectifs annoncés, je me demande si le but des Etats-unis est vraiment l'affaiblissement de la Russie ou celui de l'Union européenne", écrit M.Mélenchon.
 
Suite à l'adhésion de l'ex-péninsule ukrainienne de Crimée à la Fédération de Russie, dénoncée comme une annexion par les autorités de Kiev, l'UE et les Etats-Unis ont imposé plusieurs séries de sanctions à l'encontre de Moscou visant plusieurs personnalités, banques et entreprises russes.  
La France a pour sa part suspendu la livraison à Moscou des deux porte-hélicoptères Mistral commandés par la Russie en 2011.


Le porte-avions Charles de Gaulle s'engage dans les opérations contre l'EI  23/02/2015

Le navire amiral de la Marine française, le porte-avions Charles de Gaulle, s'est engagé lundi dans les opérations contre le groupe Etat islamique en Irak.
 
 
Le porte-avions Charles de Gaulle a rejoint lundi en Irak la coalition internationale combattant contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI),  a annoncé un porte-parole du ministère français de la Défense.  
"L'intégration du Charles de Gaulle dans l'opération Chammal débute ce matin", a annoncé l'AFP, citant un membre de l'entourage du ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian.
Le premier groupe de chasseurs Rafale a décollé lundi matin du porte-avions en direction de l'Irak.
 
La France est le premier pays à avoir rejoint en septembre 2014 la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis. Depuis août, ces derniers effectuent des frappes aériennes contre les positions de l'EI en Irak et depuis le 23 septembre, en Syrie.  
Le Charles de Gaulle est actuellement le seul porte-avions en service dans la Marine nationale. Mis en exploitation en 2001, il est le premier bâtiment de surface français à propulsion nucléaire.


Paris : une trentaine de retraités maghrébins expulsés d''un hôtel  23/02/2015

Après un arrêté pris en décembre, la préfecture de police de Paris a fait
procéder à l''expulsion d''une trentaine de Chibanis de l''hôtel qu''ils
occupaient depuis plusieurs années. La mairie promet qu''ils seront relogés
d''ici le 30 juin.   Une trentaine de Chibanis, des retraités algériens et
marocains, étaient évacués jeudi d''un hôtel meublé du XIème
arrondissement de Paris, à la suite d''un arrêté pris par la préfecture de
police (PP). Selon cette dernière, cette évacuation fait suite aux «rapports
faits par les architectes de sécurité constatant la dangerosité des lieux au
regard de la sécurité incendie».  Un hébergement a été «offert à chaque
occupant» dans un immeuble géré par l''association Aurore, rue du Loiret,
précise la PP. Dans un communiqué, la ville de Paris dit avoir immédiatement
entamé un processus de relogement. «Ces hommes ont contribué aux richesses de
notre ville et de notre pays. Il est essentiel de leur proposer dans les plus
brefs délais des solutions respectueuses de leur dignité», souligne Ian
Brossat, adjoint communiste à la maire de Paris, en charge du logement et de
l’hébergement d’urgence. Il annonce que chacun se verra attribuer un
logement dans Paris d''ici au 30 juin. «Déjà 20 d''entre eux se sont vu
attribuer un logement social à Paris. Le premier d''entre eux emménage
aujourd''hui», a précisé l''élu sur Twitter.  Un arrêté d''interdiction
temporaire d''habiter les lieux, à proximité de la place de la Bastille, avait
été pris le 15 décembre. Abandonné par la gérante, l''hôtel est «sans
surveillance» et ne fait «l''objet d''aucun suivi sur le plan de la sécurité
incendie», a expliqué la PP, précisant que 31 personnes, dont 12 âgées de
plus de 65 ans, habitaient les lieux. L''endroit n''a d''hôtel que le nom :
chambres étroites, pas d''ascenseur et à chaque locataire de se battre contre
les fuites d''eau et les cafards. Sur les murs extérieurs, des fils
électriques sont à nu, avait constaté en septembre une journaliste de l''AFP.
Le DAL déplore l''envoi de CRS «Ils sont une trentaine, essentiellement des
Chibanis (cheveux blancs en arabe, ndlr), locataires de cet hôtel depuis de
nombreuses années, au 73, rue du Faubourg Saint-Antoine, à Paris, à être
évacués depuis 7h30», a déclaré Jean-Baptiste Eyraud de l''association
Droit au logement (DAL). Selon le DAL, les locataires avaient annoncé dans un
courrier à la préfecture qu''ils «étaient prêts à répondre aux exigences
posées par l''arrêté en attendant leur relogement. Il s''agissait de recruter
un gardien qualifié sur la sécurité incendie». «La préfecture de police
n''a pas répondu à ce courrier, n''a pas fait connaître son intention de
maintenir l''expulsion, et a envoyé les CRS, ce matin, scénario que les
Chibanis redoutaient par dessus tout», déplore le DAL dans un communiqué. Une
vidéo du magazine «Le Courrier de l''Atlas» montre des militants interpellant
les CRS tandis qu''est chargé un camion de déménagement. Dans une autre, on
peut voir plusieurs des Chibanis installés dans un bus.

http://www.leparisien.fr/paris-75/videos-paris-une-trentaine-de-retraites-maghrebins-expulses-d-un-hotel


Un rabbin voyeur filmait des femmes à leur insu  23/02/2015


ETATS-UNIS — Bernard Freundel pourrait passer le reste de sa vie en prison
après avoir admis qu''il avait caché des caméras pour filmer secrètement de
nombreuses femmes se préparant pour un bain rituel de la religion juive. Image:
Keystone   Bernard Freundel, 63 ans, a plaidé coupable de nombreuses
accusations de voyeurisme et risque jusqu''à 52 ans de prison. Sa peine sera
prononcée le 15 mai, a précisé le ministère de la Justice américain.
"Bernard Freundel a exploité sa position de pouvoir pour profiter de dizaines
de femmes qui entraient dans une pièce sacrée, un espace intime pour un rituel
religieux", a déclaré le procureur Ronald Machen. "Il a trahi la confiance de
toutes ces femmes en capturant ces moments privés avec une caméra, de même
que la confiance de toute la communauté qui comptait sur ses qualités de guide
spirituel. Nous espérons que son plaider coupable permettra à ses victimes
d''avancer", a-t-il ajouté. Bernard Freundel, rabbin de la synagogue Kesher
Israel de Washington, une synagogue dans le quartier aisé de Georgetown, avait
été arrêté en octobre dernier après avoir dissimulé dans un radio-réveil
une caméra, braquée sur l''entrée des douches pour femmes qui jouxtent la
"Mikvah", le bain rituel, de la synagogue. La caméra a enregistré les images,
saisies au domicile du rabbin, d''au moins 52 femmes dévêtues ou partiellement
dévêtues alors qu''elles sortaient de la douche ou se changeaient, indiquent
les documents de justice, entre le 4 mars 2012 et le 19 septembre 2014. Bernard
Freundel, marié et père de trois enfants, diplômé en droit, enseignait dans
plusieurs universités de la région. (afp/Le Matin)

http://www.lematin.ch/faits-divers/Un-rabbin-voyeur-filmait-des-femmes-a-leur-insu/story


VERS DE NOUVELLES SANCTIONS US CONTRE LA RUSSIE/ POURQUOI ?  23/02/2015

# LUCMICHEL. NET/ LES USA ENVISAGENT DES "SANCTIONS TRES GRAVES CONTRE LA RUSSIE". WASHINGTON CONTINUE A CIBLER MOSCOU MALGRE LA DESESCALADE EN UKRAINE !
 
Luc MICHEL/ En Bref/
Avec AFP - PCN-SPO/ 2015 02 22/
 
« Les Etats-Unis envisagent de nouvelles sanctions graves très prochainement contre la Russie, qu’ils estiment responsables de la rupture du cessez-le-feu en Ukraine », a déclaré samedi le secrétaire d’Etat américain John Kerry en visite à Londres. «Des sanctions très graves peuvent être prises, qui auraient un impact très négatif sur l’économie russe», a dit lors d’un point presse le secrétaire d'Etat, ajoutant que «dans les prochains jours le président Obama va évaluer les choix à sa disposition et prendre sa décision».
 
Derrière ces sanctions, il y a en premier la volonté américaine d'épuiser en même temps l'économie du grand rival géopolitique russe, mais aussi l'économie du grand rival économique qu'est l'UE (guerre économique euro-américaine depuis plus de 30 ans et guerre financière dollar-euro).
 
En second, il y a aussi et surtout la confrontation Usa/Russie due à la création de la banque BRICS équivalent du FMI, qui va leur permettre de financer hors dollar tous leurs développements et infrastructures dans leurs propres marchés, en clair utiliser eux-mêmes leur propre planche à billet pour se financer, ce qui était jusqu'à présent l'exclusivité de la zone dollar.
 
Luc MICHEL
_________________________
Luc MICHEL /
PROFIL Facebook   https://www.facebook.com/pcn.luc.michel.2
Twitter  https://twitter.com/LucMichelPCN
PAGE OFFICIELLE Facebook  https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel
Website  http://www.lucmichel.net/
 


Israël commande, gratuitement, 14 nouveaux avions de combats F-35 aux Etats-Unis  22/02/2015

Israël commande, gratuitement, 14 nouveaux avions de combats F-35 aux Etats-Unis





Share on facebookShare on twitterShare on emailShare on pinterest_shareMore Sharing Services3

Le ministère israélien de la Défense a annoncé dimanche avoir conclu un accord avec les Etats-Unis pour l’acquisition de 14 avions de combat furtifs de type F-35 supplémentaires. « Le montant de cette commande va atteindre près de trois milliards de dollars avec un prix moyen pour chaque appareil de 110 millions de dollars », a précisé le ministère sur Twitter.

Selon les médias israéliens, l’acquisition des F-35 sera financée par l’aide militaire des Etats-Unis à Israël qui atteint plus de trois milliards de dollars par an. Les appareils sont censés être livrés sur deux ans à partir de la fin de 2016. La correspondante militaire de la radio publique a précisé que ce montant incluait des équipements, de l’armement, l’entretien des avions ainsi que l’entraînement de leurs pilotes.

La radio a ajouté qu’Israël avait l’intention de commander 17 autres F-35 dans les prochaines années. Israël avait signé il y a quatre ans un premier accord de 2,75 milliards de dollars pour l’achat de 19 F-35, fabriqués par le groupe américain de défense Lockheed Martin, a rappelé la radio.

L’entreprise israélienne Elbit Systems est partie prenante de la fabrication des casques pour les pilotes des F-35, et les industries militaires israéliennes produisent certaines des pièces des avions.

Le F-35 qui, selon son constructeur, permet d’échapper aux radars et de voler à une vitesse supersonique, a accusé une série de revers, contretemps techniques, années de retard et explosion des coûts.

Ces chasseurs sont destinés à remplacer une grande partie de la flotte de l’armée américaine, le programme militaire le plus cher de l’histoire des Etats-Unis qui a connu de nombreux contretemps avec un budget ayant explosé pour atteindre 390 milliards de dollars, pour 2.443 avions, et quelque sept années de retard.

http://www.algerie1.com/flash-dactu/israel-commande-gratuitement-14-nouveaux-avions-de-combats-f-35-aux-etats-unis/


Israël veut "l'effondrement" de l'Autorité palestinienne (responsable)  22/02/2015

Israël veut "l'effondrement" de l'Autorité palestinienne (responsable)






Le négociateur en chef palestinien a accusé dimanche Israël de chercher "l'effondrement" de l'Autorité palestinienne en ne lui reversant pas les fonds qui lui sont dus.
Début janvier, Israël avait gelé le versement de 106 millions d'euros de taxes collectées chaque mois pour le compte de l'Autorité en riposte à la demande palestinienne d'adhésion à la Cour pénale internationale (CPI).
Rien n'est arrivé non plus en février et l'échéance de début mars s'approche à grands pas pour l'Autorité, politiquement moribonde, et désormais privée de plus des deux tiers de ses recettes budgétaires propres et incapable de payer ses quelque 180.000 fonctionnaires.
Le Premier ministre israélien Benjamin "Netanyahu veut une Autorité palestinienne sans autorité et retient maintenant l'argent pour qu'elle s'effondre", a accusé Saëb Erakat, sur la radio publique palestinienne.
"Cet argent n'est pas de l'argent israélien ni de l'aide internationale", a-t-il poursuivi, appelant à la communauté internationale à faire "bien plus" que publier des communiqués pour condamner cette sanction israélienne unilatérale.
Washington, "inquiet quant à la viabilité de l'Autorité palestinienne si elle ne reçoit pas des fonds rapidement", a récemment dit redouter une grave crise en cas d'effondrement de l'Autorité, une entité intérimaire née des Accords d'Oslo sur l'autonomie en 1993 et qui devait s'effacer en 1999 pour laisser place à un Etat qui se fait toujours attendre.
Dans la foulée de ces accords historiques, Israéliens et Palestiniens signaient en 1994 le protocole économique de Paris, aux termes duquel Israël s'engageait à reverser chaque mois aux Palestiniens les taxes douanières et la TVA prélevées sur les marchandises leur étant destinées et transitant par Israël.
A chaque fois qu'ils ont voulu riposter à une initiative palestinienne, les gouvernements israéliens successifs ont, malgré leurs engagements, frappé l'Autorité au portefeuille. Cela avait duré six mois en 2006 quand le Hamas islamiste avait remporté les législatives.
Israël a réitéré plusieurs fois depuis. Il a toujours fini par reverser l'argent au plus tard sous deux mois. Cette fois-ci, alors que les dirigeants israéliens, M. Netanyahu en tête, sont lancées dans la course aux législatives prévues le 17 mars et que les Palestiniens peuvent déposer leur première plainte devant la CPI pour "crime de guerre" contre des dirigeants israéliens à compter du 1er avril, experts et observateurs s'accordent à dire que ce délai pourrait être dépassé.

http://www.lorientlejour.com/article/912461/israel-veut-leffondrement-de-lautorite-palestinienne-responsable.html


Golan : Téhéran veut ouvrir "un 3e front" via le Hezbollah, accuse Netanyahu  22/02/2015

Golan : Téhéran veut ouvrir "un 3e front" via le Hezbollah, accuse Netanyahu




Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé dimanche l'Iran de chercher à ouvrir un "troisième front" contre Israël, sur le plateau syrien du Golan, tout en développant ses capacités nucléaires.

"Parallèlement aux actions du Hezbollah dans le Nord et (du mouvement islamiste palestinien) Hamas dans le Sud, qui agissent sous sa supervision directe, l'Iran essaie de développer un troisième front sur le plateau du Golan, dans le sud de la Syrie, via des milliers de combattants du Hezbollah ", a affirmé M. Netanyahu lors du Conseil hebdomadaire des ministres.

Un raid de l'armée israélienne dans la partie du Golan contrôlée par la Syrie avait tué le 18 janvier six membres du Hezbollah -- mouvement soutenu par l'Iran et qui combat en Syrie aux côtés des troupes du régime de Bachar el-Assad - ainsi qu'un général des Gardiens de la Révolution, l'armée d'élite iranienne.

M. Netanyahu a déploré le fait que le "terrorisme meurtrier" de Téhéran n'ait "pas empêché la communauté internationale de continuer à négocier un accord nucléaire avec l'Iran qui va lui permettre de construire la capacité industrielle pour développer des armes nucléaires".

Le Premier ministre israélien, en campagne pour les législatives du 17 mars, prononcera le 3 mars au Congrès américain un discours sur l'Iran, sujet de discorde entre le Congrès et le président américain.
L'Iran et le groupe des 5+1 (Etats-Unis, Chine, Russie, France, Royaume-Uni et Allemagne) tentent de s'entendre sur un accord global autorisant certaines activités nucléaires civiles mais qui empêcherait Téhéran de se doter de l'arme atomique, en échange de la levée des sanctions internationales qui pèsent sur son économie.
Le secrétaire d'Etat américain John Kerry devait avoir dimanche à Genève de nouveaux entretiens avec son homologue iranien Mohammad Javad Zarif, après avoir souligné la veille le "chemin à parcourir" avant un accord.

http://www.lorientlejour.com/article/912459/golan-liran-veut-ouvrir-un-3e-front-via-le-hezbollah-accuse-netanyahu.html


Ukraine: l'Europe paie le prix de la mégalomanie américaine  22/02/2015

Ukraine: l'Europe paie le prix de la mégalomanie américaine





La crise ukrainienne pourrait marquer un tournant dans les relations entre l'UE et les Etats-Unis, selon le journaliste US Finian Cunningham.

Un quart de siècle depuis la fin de la "guerre froide", Washington continue d'exploiter l'Europe sous le prétexte de la protéger du "monstre slave", estime le journaliste américain Finian Cunningham.

"Qui paie pour cette provocatrice mégalomanie américaine? Comme d'habitude, с'est l'Europe. La guerre aux portes et les sanctions qui déchirent l'économie européenne, tel est le prix de l'alliance avec les Américains", affirme le journaliste.
Selon M.Cunningham, la crise ukrainienne pourrait marquer un tournant dans les relations entre l'UE et les Etats-Unis, car l'Europe commence à prendre conscience du fait que depuis la création de l'Otan Washington a utilisé ses partenaires transatlantiques dans ses propres intérêts stratégiques.

Le journaliste cite les récentes déclarations de Martin Schulz, président allemand du Parlement européen, qui a estimé dans une interview que Washington devrait permettre aux Européens de résoudre la crise ukrainienne de manière indépendante.

Toujours d'après lui, la Russie ne présente pas de menace à la sécurité européenne.

"Ce sont les Etats-Unis avec leur passion sans compromis pour les coups d'Etat, dont l'Ukraine a été la dernière victime, qui font l'UE souffrir et constituent ainsi le cœur du problème", conclut M.Cunningham.

http://fr.sputniknews.com/international/20150222/1014846283.html#ixzz3SVCf9tv3


Le Venezuela se bat contre les tentatives de coup d'Etat répétées des Etats-Unis  22/02/2015

Le Venezuela se bat contre les tentatives de coup d'Etat répétées des Etats-Unis





Le président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré vendredi que son gouvernement se battait contre "les tentatives de coup d'Etat répétées" des Etats-Unis visant à le destituer.

Dans une série de messages publiés sur Twitter, M. Maduro a déclaré que l'extrême-droite du pays avait, avec le soutien des Etats-Unis, fomenté le plan "désespéré" de bombarder des bureaux gouvernementaux dans la capitale, Caracas.

"Nous sommes en train de démanteler un coup d'Etat encouragé par les Etats-Unis", a déclaré M. Maduro avant d'ajouter qu'il en avait "assez des abus impérialistes".

"Ensemble avec le peuple et la Constitution, nous saurons comment surmonter cette épreuve et la démocratie et la liberté continueront de triompher au Venezuela", a poursuivi M. Maduro.

Jeudi soir, M. Maduro a annoncé que le maire de Caracas, Antonio Ledezma, avait été arrêté et serait jugé pour violation de la constitution et de la paix.

M. Ledezma ainsi que d'autres hommes politiques de droite ont signé un "accord national de transition", qui devait servir de plan pour une tentative de coup d'Etat déjouée la semaine dernière, selon l'Agence de presse nationale vénézuélienne (AVN).

Le document a été publié le 11 février par un quotidien national.

Selon AVN, la dernière tentative impliquait qu'un avion venu de l'étranger survole Caracas et bombarde des sites stratégiques, dont le palais présidentiel, le ministère de la Défense et le siège de la chaîne de télévision Telesur.

M. Maduro a également fustigé Washington pour avoir exprimé son inquiétude à la suite de l'arrestation du maire de la ville.

Plus tôt dans la journée, Roberta Jacobson, secrétaire d'Etat adjointe aux Affaires de l'Hémisphère occidental, a déclaré en espagnol sur Twitter : "Nous sommes profondément inquiets par ce qui semble être une escalade de l'intimidation de l'opposition par le gouvernement vénézuélien".

Jeudi dernier, M. Maduro avait annoncé que son gouvernement avait déjoué une tentative de coup d'Etat impliquant l'attaque du palais présidentiel par un avion militaire en vue de susciter un coup d'Etat "soutenu par Washington".

Les Etats-Unis ont rejeté ces accusations en les qualifiant d'"absurdes".

http://french.cri.cn/621/2015/02/21/702s422674.htm


1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 2578

Publicité

Brèves



Commentaires