Manifestation anti-US en Italie  21/01/2007

Les manifestations anti-américaines des Italiens contre l'élargissement de la base militaire des Etats-Unis dans la ville de Vicenza, se poursuivent.

Une centaines d'habitants de Vicenza qui se sont rendus à Rome pour protester contre l'élargissement de la base militaire américaine dans leur ville, ont observé un sit-in devant le parlement italien demandant ainsi la fermeture de la base US.

Les protestataires ont scandé des slogans anti-américains et exigé du gouvernement italien qu'il ne donne pas son aval à l'extension de la base militaire à Vicenza et au déploiement de 1.800 Marines US dans cette base.

Le président du parlement italien, Faosto Bertiroti, s'y est opposé avant d'affirmer qu'il fallait réduire le nombre des forces US en Italie.

D'après le quotidien français, "Le Monde", le Premier ministre italien, Romano Prodi a suscité un véritable levée de bouclier en décrétant l'ordre de l'élargissement de la base militaire des Etats-Unis à Vicenza.

Les communistes et les verts de la coalition au pouvoir en Italie, ont à plusieurs reprises organisé des manifestations en guise de protestation contre cette décision.
IRIB

La mise en garde de Moscou en Tchéquie  21/01/2007

Un politicien russe de haut rang a mis en garde la République tchèque contre les répercussions négatives de l'acceptation des demandes des Etats-Unis.

Le Premier ministre tchèque, Mirek Topolanek a donné son aval à l'installation d'un radar ABM dans son pays.

Dans la foulée, le président de la Commission parlementaire de l'ex-Union soviétique a fait savoir si les responsables de la République tchèque prennent une telle décision, ils devront donc s'attendre à ses conséquences.

"Dans ces circonstances, la Douma adopterait une nouvelle stratégie, nous permettant de protéger la sécurité nationale et la stabilité de la Russie et de ses alliés", a réitéré ce responsable russe.
IRIB

Guantanamo: 'les prisonniers sont mal traités'  21/01/2007

De son retour d'une visite au camp de Guantanamo, un groupe de députés à la Chambre des communes britannique a confirmé le mauvais traitement infligé aux prisonniers. Dans un rapport présenté à la Chambre, les membres de la "Comission des relations extérieures" mettent en garde Washington contre la violation des Conventions de Genève avant d'appeler à l'amandement de ces dites conventions en vue de clarifier le statut des détenus qualifiés de "combattants ennemis". "Cet amendement doit cerner les contours du concept flou de terrorisme pour bloquer la voie à toute interprétation abusive", affirment ces députés. "Nous croyons que la lecture américaine de ces conventions qui constituent un chapitre important des lois internationales, a aplani le terrain à leur plus grande violation", ont-ils souligné.
IRIB

La RII saisit l'Onu  21/01/2007

La RII a déposé une plainte auprès de l’ONU, demandant la libération immédiate de ses cinq diplomates enlevés par les militaires américains à son consulat à Erbil en Irak.

Dans sa plainte à l’adresse du Secrétaire général des Nations Unies , Ban Ki-moon, l’Iran a accusé l’armée US de violation flagrante des principes et des normes internationaux, gérant les relations diplomatiques et consulaires.

Le texte insiste sur la libération rapide des 5 diplomates iraniens enlevés à Erbil et exige une indemnisation de l’Iran en raison des dégâts infligés à son consulat.

Le texte demande par ailleurs à l’ONU et au Conseil de Sécurité des Nations Unies de répondre rapidement et définitivement, à sa demande
IRIB

L'adjoint du Secrétaire du Conseil suprême de la Sécurité nationale: Les Etats-Unis tentent de faire croire que l'Iran est à l'origine des revers de Washington en Irak  21/01/2007

L'adjoint du Secrétaire du Conseil suprême de la Sécurité nationale, chargé de la sécurité intérieure, Mohammad Jaafari, a fait savoir que l'administration américaine, incapable de répondre à son peuple en raison de sa débandade en Irak, pointe un doigt accusateur vers l'Iran, le présentant comme étant à l'origine de ses échecs dans ce pays.

Cet officiel iranien avait rencontré le Président irakien, Jalal Talabani, et le Président du Kurdistan d'Irak, Massoud Barzani, quelques jours avant le rapt de 5 diplomates iraniens en Irak.

S'exprimant, jeudi dernier devant les journalistes de diverses agences de presse, il a faisant allusion à certaines rumeurs circulant autour de sa présence à Erbil, coïncidant avec l'enlèvement des diplomates iraniens dans cette vielle kurde, il a déclaré aux journalistes de diverses agences de presse que suite à des coordinations avec Talabani et Barzani, il s'était rendu à Erbil, pour s'entretenir avec la partie irakienne des questions, évoquées, lors de la visite du Président Talabani en Iran.

" Nous nous sommes entretenus de divers sujets dont l'examen des projets de prospérité iraniens en Irak et de nombreuses fréquentations des malfaiteurs dans les frontières de l'Iran avec l'Iran.", a daclaré Jaafari.
quotidien Keyhan

Le Porte-parole de la diplomatie iranienne: La suspension de l'enrichissement d'uranium n'est pas acceptable  21/01/2007

" La suspension de l'enrichissement d'uranium par l'Iran n'avait pas de fondement juridique et logique et cela est pour cela inacceptable.", a déclaré le Porte-parole de la diplomatie iranienne, Mohammad Ali Hosseini.

S'exprimant, lors de sa point de presse hebdomadaire, il a fait allusion aux derniers propos du Directeur général de l'AIEA, Mohammad El-Baradeï, qui avait rejeté tout dérive du nucléaire iranien, Hosseini a dénoncé l'indifférence de l'ONU envers les aveux du Premier Ministre israélien, Ehoud Olmert concernant l'existence des arsenaux nucléaires en Palestine occupée.

En allusion à la nouvelle stratégie américaine, en Irak et aux attaques des GI's contre le consulat iranien à Erbil, il a souligné que Washington procéderait dans un proche avenir à de vastes arrestations dans diverses régions irakiennes, ce qui intensifierait la tension au Moyen-Orient, notamment en Irak.
irib

Le programme nucléaire militaire d'Israel sous la loupe  21/01/2007

La 21 ème réunion du Comité de suivi du programme nucléaire militaire d'Israël a entamé samedi ses travaux au siège de la Ligue arabe. Ce Comité a souligné la menace que représentent les activités nucléaires militaires de Tel-Aviv pour la sécurité nationale des pays arabes et la paix en général. Israël qui refuse de signer le Traité de non prolifération des armes nucléaires, détient un arsenal de plus de 200 ogives atomiques opérationnels. Cette réalité continue à être ignorée par les Etats Unis et les alliés occidentaux d'Israël, qui mettent en cause les activités nucléaires civiles de la RII, pourtant membre du TNP. Ces activités ont fait l'objet d'inspections répétées de l'AIEA et leur caractère purement civil a été attesté.
IRIB

Al-Ahram: Les Etats unis et Israël cherche à diaboliser l'Iran.  21/01/2007

"Les Etats Unis et Israël cherchent à diaboliser l'Iran aux yeux des Arabes, à grossir le prétendu danger qu'il présente pour la région du Moyen-Orient", a affirmé le quotidien égyptien, Al-Ahram sur son site Internet. " En attisant les tensions entre Chiites et Sunnites, Washington et Tel-Aviv tentent de projeter l'image d'un Iran ennemi des Arabes, un Iran plus à craindre qu'Israël," poursuit l'article qui s'intitule "L'Iran est-il l'ennemi de l'Egypte". " Cette attitude tient de l'adage "diviser pour mieux régner", qui n'a cessé de dominer depusi des siècles les politiques des puissances hégémonqiues dans le Moyen Orient", poursuit le journal.
irib

La manifestation des Juifs opposants au régime sioniste à New York  20/01/2007

Quelque 2 mille Juifs opposants aux politiques agressives du régime de Tel-Aviv, se rassemblant jeudi dernier devant la représentation d'Israël à l'ONU, ont demandé à Israël de mettre fin à leur maximalisme et au carnage des Juifs et des Musulmans.

Selon le correspondant de l'IRNA, à New York, la présence des jeunes juifs dans cette manifestation étaient remarquable.

Participaient un bon nombre de membres de l'association juive de Natury Karta, groupe anti-sioniste, à ce défilé.

Dans un communiqué, les protestataires plaident pour le démantèlement pacifique d'Israël.
IRIB

Ambassade iranien à Bagdad: Les diplomates iraniens seront libérés cette semaine  20/01/2007

"Les diplomates iraniens doivent être libérés cette semaine.", a dit l'ambassadeur iranien à Bagdad, Hassan Kazémi Ghomi à l'agence de presse, l'IRNA.

"Le gouvernement irakien a rassuré que 5 diplomates iraniens, capturés par les GI's seront libérés cette semaine.", a-t-il déclaré.

Il y a 9 jours, les militaires américains ont attaqué le consulat iranien, à Erbil, au nord de l'Irak et y ont enlevé 5 diplomates iraniens.

L'ambassadeur iranien à Bagdad a fait savoir que le gouvernement irakien était l'hôte des représentations étrangères en Irak et que le gouvernement de Nouri al-Maliki a sur cette base déployé ses efforts pour libérer ces 5 diplomates iraniens.

Il y a deux ans, le consulat iranien à Erbil a été mis sur pied pour faciliter la fréquentation des ressortissants iraniens et irakiens.
IRIB

L’annonce d’une grève générale au Liban  20/01/2007

La Confédération générale des Travailleurs du Liban (CGTL) a décrété une

grève générale pour mardi, selon l’IRIB, citant un communiqué diffusé samedi. La CGTL appelle les travailleurs et le peuple libanais à faire du 23 janvier une journée de protestation populaire contre le gouvernement libanais, qui ignore les protestations populaires, et contre l’augmentation des impôts et des taxes. D’après le communiqué, cette grève a pour objectif de dénoncer le plan économique du gouvernement de Fouad Siniora, qui sera présenté, le 25 janvier, à la Conférence de Paris sur le Liban. A en croire les analystes économiques libanais, ladite conférence aboutira à l’augmentation de la dette extérieure du Liban et à l’amplification des problèmes économiques du pays.
IRIB

Bush tente de faire endosser la responsabilité de son échec, en Irak, aux autres (Secrétaire-adjoint du Conseil suprême de la sécurité nationale iranienne)  20/01/2007

Le Secrétaire-adjoint du Conseil suprême de la sécurité nationale iranienne, Mohammad Jaafari, a déclaré, dans un entretien, avec les journalistes, que l’administration Bush, embourbé, en Irak, et incapable de répondre au peuple américain, tentait de faire endosser à l’Iran la responsabilité de son échec, en Irak, de justifier sa défaite et de présenter l’Iran comme responsable de sa défaite. « Pourtant, l’échec des Etats-Unis, en Irak, s’explique par le fait que les Irakiens ont participé, massivement, aux élections et qu’ils se sont dotés d’une Constitution et d’un parlement, ce qui n’est pas du goût de Washington. », a-t-il précisé.
IRIB

Un sénateur américain a critiqué la Maison Blanche pour avoir fabriqué des dossiers contre l’Iran  20/01/2007

Le tout nouveau Président démocrate de la Commission des renseignements au sénat américain, John D. Rockefeller, 5ème du nom, a dénoncé la politique aventuriste du Président Bush et ses tentatives de fabriquer un dossier contre l’Iran, pour faire pression sur Téhéran, dans un entretien avec le "New York Times". « Les menaces actuelles de Washington contre Téhéran sont dangereuses pour la sécurité du Moyen-Orient et porteront des coups irréparables aux intérêts des Etats-Unis. », a-t-il précisé.

IRIB

Les Irakiens avaient une meilleure vie sous la dictature de Saddam  20/01/2007

service extérieur-rédaction italienne - Selon un sondage réalisé, à la fin du mois de novembre 2006, par le Centre d’études et de recherches du Golfe persique, auprès de 2000 Irakiens à Bagdad et à Nadjaf, 90% des citoyens irakiens estiment avoir eu une meilleure situation avant l’occupation des troupes étrangères dirigées par les Etats-Unis. Seuls 5% d’entre eux se disent satisfaits de la situation tandis qu’on constate 5% de sans opinion. Par ailleurs, selon une recherche médicale, plus crédible que le groupe de recherche américano-britannique, IBC, effectuée tout récemment, 650.000 Irakiens ont été tués depuis le début de l’invasion du pays. Auparavant, l’IBC avait fait état de 52.000 morts.
IRIB

Les propos du Secrétaire général de l’Association mondiale pour le rapprochement des écoles islamiques, au Qatar  20/01/2007

Le Secrétaire général de l’Association mondiale pour le rapprochement des écoles islamiques, l’Ayatollah Ali Taskhiri, a annoncé, ce samedi, à l’ouverture de la Conférence de l’Association, à Doha, au Qatar, qui durera jusqu’au 22 janvier, que l’Arrogance mondiale cherchait à diviser, de toutes ses forces, les différentes écoles islamiques, pour détruire l’Islam.

De son côté, le Sécrétaire général de l’Organisation de la Conférence islamique, Ekmeledin Ihsanoglu, s’est, lui, penché, au cours de la conférence, sur le problème irakien, qui doit être la première des préoccupations de l’OCI et des autres organisations islamiques. Le Cheikh Ahmed Hamad Al Khalil, le mufti du Sultanat d’Oman, a fait allusion à la situation dangereuse qui guette le monde musulman, l’appelant à l’unité et à la solidarité. Le Président de l’Union mondiale des Oulémas musulmans, Yusuf Qardawi, a appelé au rapprochement des Musulmans. Sachez que le l’Association mondiale pour le rapprochement des écoles islamiques a pour objectif d’établir un contact direct entre les Oulémas des différentes confessions musulmanes, afin de rapprocher leurs points de vue et de présenter les acquis des sociétés musulmanes.
IRIB

Larijani: Les ennemis ne sont pas à même d'attaquer l'Iran  20/01/2007

Le Secrétaire du Conseil suprême de la Sécurité nationale, Ali Larijani, a affirmé que les ennemis n'étaient en mesure de mener une attaque contre l'Iran.

À l'issue de sa visite de vendredi dans la ville sainte de Qom et de sa rencontre avec les oulémas et les sources d'imitation, Larijani a fait savoir que les ennemis avaient lancé une guerre de nerfs contre l'Iran pour le contraindre à se tirer de ses positions fondamentales, notamment l'usage pacifique de l'énergie atomique.

" En effet, les ennemis n'ont pas de problème avec notre programme nucléaire, mais encore, ils s'opposent à la révolution islamique, étant à l'origine de l'éveil des pays islamiques dans la région.", a poursuivi Larijani.

Le Secrétaire du Conseil suprême de la Sécurité nationale a par ailleurs évoqué les progrès de la RII dans le processus des recherches nucléaires, avant de préciser (Je cite):" Nous sommes parvenus à un bon niveau dans ce domaine et il n'y a aucune raison pour négliger nos engagements envers le sort de la nation iranienne."(Fin de citation)
IRIB

Arrestation d'une collaboratrice de Tony Blair  20/01/2007

La police britannique a arrêté vendredi la conseillère du Premier ministre Tony Blair, Ruth Turner.Turner est la quatrième personne interpellée dans le cadre d'une enquête judiciaire sur les conditions dans lesquelles ont été effectués certains dons au Parti travailliste.

"Je réfute absolument les allégations sur de mauvais agissements d'une quelconque nature", a réagi Mme Turner.
IRIB

L'Iran proteste contre l'enlèvement de ses diplomates en Irak  20/01/2007

Dans une lettre au Secrétaire général de l'ONU, l'Iran a protesté contre l'enlèvement de ses diplomates, par les forces américaines, en Irak et a demandé la réaction ferme et immédiate du Conseil de Sécurité à cet acte d'agression. A noter que les forces d'occupation américaine ont attaqué, tout récemment, en parfaite contradiction des lois internationales et des normes diplomatiques, le Consulat d'Iran à Erbil, dans le Kurdistan iranien et ont enlève ses employés.
IRIB

Hugo Chavez appelle le Mercosur à la lutte contre le 'néo-libéralisme  20/01/2007


Selon l'AFP, le sommet des présidents du Mercosur à Rio de Janeiro a été marqué jeudi et vendredi par les appels du président vénézuélien Hugo Chavez à transformer cette communauté économique sud-américaine en un instrument politique continental de lutte contre le néo-libéralisme.Vedette incontestée du sommet, M. Chavez a souhaité que le Mercosur, créé en 1991 par le Brésil, l Argentine, l Uruguay et le Paraguay, soit décontaminé du virus néo-libéral. Réunis, au Brésil, les dirigeants du Mercosur, qui regroupe le Venezuela, l'Argentine, l'Uruguay, le Brésil et le Paraguay ont examiné les voies permettant de renforcer leur coopération économique et commerciale.
IRIB

Nassrallah: 'l'armée sioniste s'effondre'  20/01/2007

"L'armée sioniste est à deux pas de l'effondrement, a estimé le Secrétaire général du Hezbollah, Seyyed Hassan Nassrallah. "Echine dorsale du régime sioniste, cette armée se trouve confontée à une multitude de problèmes et de nombreuses têtes tomberont après le départ de Haloutz, a affirmé Nassrallah dans un entretien vendredi, diffusé simultanément sur Al Manar et Al Alam. A quelques semaines de la publication d'un rapport sur les causes de la défaite sioniste au Liban, Dan Haloutz a démissioné mardi de son poste de chef d'état major. Le Secrétaire général du Hezbollah a également prédit le départ imminent du ministre sioniste de la guerre. Interrogé sur le plan américain du nouveau Moyen Orient, Nassrallah l'a qualifié de tentative visant à diviser les pays de cette région en de mini états, incapables de faire face au maximalisme d'Israel.
IRIB



Publicité

Brèves



Commentaires