La France souhaite une réponse positive de l’Iran  22/08/2006

« Paris espère que l’Iran acceptera le paquet d’offres des 5+1. », a annoncé le Ministère français des Affaires étrangères, cité, par Xinhua.

« Nous espérons, à l’instar du Secrétaire général des Nations-unies, et comme le Ministre des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, l’a dit, à maintes reprises, que l’Iran saura saisir la proposition qui lui a été faite. », a déclaré une porte-parole du Quai d’Orsay, Agnès Romatet-Espagne. « Il est prématuré de spéculer sur ce que sera la réponse de l'Iran. », a-t-elle ajouté.

Sachez qu'en dépit de menaces de sanctions, à son encontre, l’Iran a indiqué, dimanche, que la suspension de ses activités nucléaires ne figurait pas à son ordre du jour.
IRIB

Les manœuvres militaires iraniennes baptisées, 'le coup de Zolfaqâr', ont débuté, dans l'ouest du pays  22/08/2006

La première étape des manœuvres militaires iraniennes, " le coup de Zolfaqâr", a débuté, ce mardi, dans les provinces de Kermanshah et de Hamadan, dans l'ouest du pays. Le Général Davoud Agha Mohammadi, un des Commandants de l'armée de terre iranienne, a indiqué que ces manœuvres avaient pour objectif de tester et d'évaluer les techniques et les tactiques de combat, dans des situations spécifiques, ainsi que les nouveaux équipements et armements, fabriqués, en Iran. " Au cours de ces manoeuvres, nous ferons une démonstration de la puissance et des capacités de commandement et de gestion de l'armée iranienne, face aux menaces extérieures.", a-t-il, également, précisé.
IRIB

Les mea culpa d'un journaliste israélien  21/08/2006

"La guerre au Liban a montré l'échec de la théorie de la suprématie des forces aériennes et des services renseignements israéliens.", écrit le journal "al-Hayat, dans sa version électronique d'aujourd'hui, citant le journaliste israélien, Ronen Bergman.

L'auteur du journal israélien "Yediot Aharonaot" déclare que la guerre de Tel-Aviv au Liban a démontré qu'on ne pouvait pas parvenir à une victoire, en s'appuyant, uniquement, sur une forte force aérienne ou une infanterie faible.

"Au lieu de tirer une leçon de ses revers précédents, le commandement de l'armée a procédé à des opérations manquées héliportées.", a-t-il souligné, avant d'affirmer que bien que des centaines d'agents secrets israéliens avaient pénétré parmi les combattants du Hezbollah, mais ils n'ont fini par parvenir à aucune réussite dans ce domaine.
IRIB

L'Iran a achevé l'étude des offres des six médiateurs internationaux  21/08/2006

L'Iran a achevé l'étude des offres des six médiateurs internationaux relatives au programme nucléaire de Téhéran, a annoncé lundi le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki.

"Nous avons achevé notre étude", a déclaré le ministre, cité par l'agence Reuters.

"Nous espérons pouvoir élaborer une solution exhaustive (du problème nucléaire) dans le contexte d'une coopération et par des négociations, en respectant le droit de l'Iran à posséder la technologie nucléaire et en réglant toutes les questions qui se posent", a ajouté le chef de la diplomatie iranienne.

Les ministres des Affaires étrangères de Russie, des Etats-Unis, de Chine, de Grande-Bretagne, d'Allemagne et de France avaient approuvé, lors de leur rencontre à Vienne le 1er juin, un paquet de propositions destinées à inciter l'Iran à suspendre les travaux d'enrichissement de l'uranium. Ces propositions englobaient trois sphères: le programme nucléaire iranien, la coopération économique et commerciale avec Téhéran et les garanties de sécurité. En échange du rétablissement du moratoire sur l'enrichissement d'uranium, une série de "mesures compensatoires" étaient prévues, dont la livraison de réacteurs à eau légère et l'assistance au développement de l'aviation et du transport automobile.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad avait déclaré que Téhéran répondrait aux offres des six médiateurs internationaux le 22 août. Pourtant, sans attendre la réponse de l'Iran, le Conseil de sécurité de l'ONU avait adopté le 31 juillet une résolution qui accordait à l'Iran jusqu'à fin août pour arrêter ses activités d'enrichissement de l'uranium et prévoyait d'éventuelles sanctions économiques et diplomatiques contre Téhéran si l'Iran ne se pliait pas à cette revendication. 14 membres du Conseil de sécurité de l'ONU avaient voté en faveur de cette résolution. Seul le Qatar s'y était opposé.
RIA Novosti

Explosion dans un marché de Moscou: rivalités entre commerçants ou attentat?  21/08/2006

Explosion dans un marché de Moscou: rivalités entre commerçants ou attentat?
La piste de rivalités entre commerçants est pour le moment retenue par les enquêteurs après l'explosion survenue lundi matin au marché de Tcherkizovo à Moscou, alors que la piste de l'attentat n'est pas écartée, a annoncé lundi le procureur de la ville de Moscou, Iouri Semine.

"La piste de rivalités entre commerçants est privilégiée pour expliquer l'explosion", a déclaré le procureur.

"Il s'agit de l'explosion d'un engin explosif artisanal sans gaine d'à peu près un kilogramme d'équivalent TNT. L'explosion s'est produite entre deux rangs de conteneurs, à proximité d'un café. La zone de destruction est réduite", a précisé M. Semine.

Et d'ajouter que la deuxième déflagration entendue correspondait vraisemblablement à l'explosion d'une bonbonne de gaz naturel.

Selon les données du parquet moscovite, le bilan est de huit morts et 41 blessés.

"Pour le moment, il est impossible de donner davantage d'informations sur les victimes, y compris sur leur appartenance ethnique", a indiqué le procureur de la capitale.

L'explosion sur le marché s'est produite lundi à 10h27 heure de Moscou.

A l'heure actuelle, devant les étalages où l'explosion s'est produite, tout est calme, rapporte le correspondant de RIA Novosti, l'endroit étant encerclé par des militaires des troupes de l'intérieur.
RIA Novosti

Siniora accuse Israël d’avoir commis des crimes contre l’humanité  21/08/2006

Le premier ministre libanais Fuad Siniora a accusé dimanche Israël d’avoir commis des crimes contre l’humanité durant son offensive d’une durée d’un mois au Liban.

« Ceci est un acte criminel qui reflète la haine d’Israël à détruire le Liban et son unité », a-t-il dit à l’extérieur du bâtiment détruit de la chaîne de télévision Al-Manar durant un tour dans les quartiers sud bombardés de Beyrouth avec le porte-parole du parlement Nabih Berri.

« J’espère que tous les médias internationaux transmettront cette image à toute personne dans le monde afin qu’il voit cet acte criminel, ce crime contre l’humanité qu’Israël a commis dans cette région et toute région du Liban. »

Traduction : manar-fr.com

Mottaki : « Bush a fait des calculs erronés avec les événements du monde musulman »  21/08/2006


Le ministre iranien des Affaires étrangeres, Manouchehr Mottaki, a déclaré en recevant le nouvel ambassadeur de Birmanie à Téhéran : « le gouvernement de Bush a fait des calculs illogiques et erronés sur les événements régionaux et internationaux, spécialement ceux concernant le monde musulman, et ces politiques ont été conçues pour seulement mettre en oeuvre leurs objectifs unilatéraux et ont mis en danger la paix et la stabilité régionale et mondiale.”
« Prétextant la lutte contre le terrorisme et la suspensión de la prolifération d'armes a destruction massive, les USA ont attaqué l'Iraq et ont promis de régler les problèmes de ce pays dans un délai de trois mois, mais tout le monde est témoin de ce qui se passe en Iraq, pays qui est loin d’avoir retrouvé la paix et le calme mais qui en outre multiplie ses foyers d'instabilité et menacent toute la région » at’il poursuivi.


Concernant les perspectives pour le nouveau Moyen-Orient selon les responsables américains et l'attaque d'Israël au Liban, il a souligné : « pour dominer les ressources du Moyen-Orient, les Etats-Unis fournissent un appui multilatéral à Israel, exemple de cette même politique erronée.


IRNA

Le représentant du Hezbollah: la guerre contre le Liban est le début de la chute d’Israël  21/08/2006



Abdollah Safi-Al-Din, représentant du mouvement de la résistance libanaise le “Hezbollah” a Téhéran évoquant les efforts pour faire disparaitre le Hezbollah a souligné que le “Hezbollah” c’est avant tout des persones qui habitent dans le sud du Liban et leur disparition n’est pas possible.

Selon l’Irna, le représentant du Hezbollah a Téhéran a rajouté dimanche au cours de la deuxiéme reunion examinant les derniéres évolutions au Liban que les Etats-Unis et Israël n’ont pu atteindre leurs objectifs qui étaient la destruction du Hezbollah et sa puissance de tirs de roquettes; s’ils arrivent a convaincre que la sécurité du Liban est garantie contre la sécurité d’Israël, le Hezbollah ne voit pas de problémes, mais il faut qu’il y ait une vraie garantie.


Il a rajouté que dans la situation actuelle, tous les différents groupes soutiennent le Hezbollah précisant que le Hezbollah a une logique dans ses mouvements et que le peuple libanais qu’il soit de confession sunnite ou chrétienne soutient le Hezbollah ainsi de plus en plus, la base populaire du Hezbollah s’élargit-elle.


Le représentant du Hezbollah évoquant les résultats des retombées de cette guerre a précisé que cette guerre a un sens et que ce sens c’est le début de la chute d’Israël
IRNA

IRAN: Un des plus importants gisements de reserves de gaz du monde exploité  21/08/2006



Le directeur des régions pétroliéres du sud de l’Iran de la société nationale de Pétrole a annoncé qu’un des plus importants gisements de gaz du sud de l’Iran a été exploité.

Seifollah Jashn Saz a déclaré a l’Irna que ce gisement a été exploité a une profondeur de 5260 métres.


Seifollah Jashn Saz a rajouté que ces réserves sont parmi les réserves découvertes qui disposent de plusieurs avantages et leur exploitation a été réalisée pour la premiére fois dans l’industrie du Pétrole.


Ce responsable a poursuivi que l’exploitation se fait dans les plus basses couches du sol.


Le directeur des régions pétroliéres du sud de l’Iran de la société nationale de Pétrole a poursuivi que les travaux de ce gisement ont débuté depuis janvier 2002 et dans la seule premiere phase 200 millions de “foot cube” de gaz et de 34 a 40 000 barils de gaz liquide sont prévus pour 4 puits.


Seifollah Gashn Saz a déclaré que les frais d’exploitation de ce projet s’élevait a mille milliards de dollars qui seront amortis en deux mois d’exploitation de ce site.
IRNA

Nucléaire iranien: entretien téléphonique Solana-Larijani  21/08/2006

Le Haut représentant de l'Union européenne pour la politique étrangère Javier Solana a examiné lundi par téléphone avec Ali Larijani, secrétaire du Conseil de sécurité nationale de l'Iran, la situation autour du programme nucléaire iranien.

"C'était un entretien constructif, nous avons examiné de nouveau divers aspects du programme nucléaire iranien", lit-on dans la déclaration faite par M. Solana aux médias.

Selon la déclaration, les parties ont convenu de poursuivre les contacts en vue de persuader de nouveau la communauté internationale que le programme nucléaire iranien poursuit des objectifs civils.
RIA Novosti

Les Etats-Unis d'accord pour que l'Italie joue un rôle leader dans le règlement de la crise proche-orientale (Rice)  21/08/2006

Les Etats-Unis appuient l'Italie dans sa volonté de jouer un rôle leader dans le règlement de la crise proche-orientale, a déclaré dimanche la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice.

Au cours d'un entretien téléphonique avec le ministre italien des Affaires étrangères, Massimo D'Alema, la secrétaire d'Etat américaine a déclaré que les Etats-Unis "soutiennent l'Italie dans son désir de continuer à jouer un rôle de premier plan au sein de la force de paix", annonce l'agence Ansa.

L'agence indique également que Condoleezza Rice a "hautement apprécié les démarches de l'Italie et qu'elle les soutenait pleinement".

Israël et le Liban eux aussi ont donné leur accord pour que l'Italie joue un rôle primordial au sein de la Finul.

Dimanche le chef du gouvernement Italien, Romano Prodi, s'est entretenu par téléphone avec ses homologues libanais, Fouad Siniora, et israélien, Ehud Olmert.

Le chef du gouvernement israélien a notamment souhaité que l'Italie joue un rôle primordial dans la force internationale, annonce l'agence Ansa se référant à des sources israéliennes.

Toujours d'après Ansa, le chef du gouvernement de l'Etat hébreu "a exprimé l'espoir que des observateurs internationaux seront envoyés dans les cols traversant la frontière entre la Syrie et le Liban".
RIA Novosti

Explosion sur un marché de Moscou: le bilan s'alourdit  21/08/2006

Les dirigeants de la capitale se sont rendus sur les lieux de l'explosion qui s'est produite sur le marché de Tcherkizovo (marché "Evrazia"), a fait savoir à RIA Novosti Sergueï Tsoï, porte-parole de l'administration de Moscou.

"L'adjoint au maire de Moscou Vladimir Ressine, les chefs de la Police de Moscou, du ministère des Situations d'urgence et de tous les autres services opérationnels s'y sont également rendus", a-t-il ajouté.

D'après les données préalables, un engin explosif artisanal aurait été mis en action sur le marché.

Selon les dernières informations, l'explosion a fait 10 morts et 31 blessés.
RIA Novosti

Chavez : Le Liban a été détruit par la main génocidaire d’Israël  20/08/2006




Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé la conduite d’une levée de fonds nationale pour collecter de l’argent pour la reconstruction du Liban et pour les Palestiniens.

Chavez a appelé les Libanais et les Palestiniens de « peuple héroïque » et a réitéré ses critiques d’Israël sur son offensive militaire contre le Liban.

« Je demande à toute personne dans le pays de donner ce que nous pouvons pour cette campagne de levée de fonds pour la reconstruction du Liban – détruite par la main génocidaire et fasciste d’Israël, et ses maîtres, l’empire américain », a dit Chavez.

Le président vénézuélien avait dit le 3 août qu’il retirait le diplomate de son pas d’Israël pour protester contre ses attaques au Liban et ses actions envers les Palestiniens.

Entre-temps, le Venezuela a dit qu’il souhaitait renforcer ses relations diplomatiques avec la Syrie, a dit le vice-ministre des affaires étrangères Alcides Rondon en visite, samedi, d’après l’agence de presse officielle SANA.

Rondon, qui est arrivé vendredi à Damas pour des discussions avec son homologue Faysal Mekdad, a aussi remercié la Syrie pour son assistance à évacuer les Vénézuéliens du Liban durant l’offensive israélienne d’une durée d’un mois contre le Liban.

Traduction : manar-fr.com



Al Manar

Le raid israélien contre le Hezbollah est une 'violation flagrante' du cessez-le-feu (Siniora)  19/08/2006

Le premier ministre libanais, Fouad Siniora, a déclaré que le raid réalisé par l'armée israélienne contre des combattants du Hezbollah dans la plaine de la Bekaa, en territoire libanais, était une "violation flagrante" du cessez-le-feu entre les belligérants, annonce samedi la chaîne de télévision qatari Al-Jazeera.

"Il s'agit là d'une violation flagrante de la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur le cessez-le-feu", a dit Fouad Siniora. Celui-ci a également déclaré qu'il entendait débattre de cette question avec le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan.

Samedi à l'aube un commando israélien a débarqué dans le secteur de la localité libanaise de Budai, à une quinzaine de kilomètres de la ville de Baalbeck, où il s'est heurté à une résistance du Hezbollah. Selon les forces de sécurité libanaises, au cours de l'échange de tirs trois combattants du mouvement chiite ont été tués. Une information qui a été démentie par le Hezbollah.

Un peu plus tard samedi des sources militaires israéliennes ont annoncé qu'un officier avait été tué et que deux soldats avaient été blessés au cours de l'opération.

Selon Tsahal le raid, le premier depuis l'instauration du cessez-le-feu il y a cinq jours, avait pour objectif de mettre un terme à l'approvisionnement du Hezbollah en armes provenant de Syrie.
RIA Novosti

L’occupant sioniste enlève le vice-Premier ministre palestinien, Nasser Shaer de sa maison à Ramallah  19/08/2006

L’occupant sioniste enlève le vice-Premier ministre palestinien, Nasser Shaer de sa maison à Ramallah
Aug 19, 2006, 12:19



Ramallah – CPI
Quelque 30 véhicules de l'armée occupante israélienne ont pénétré, samedi matin 19/8, vers 04H30 (01H30 GMT)dans la ville de Ramallah et ont enlevé le Vice Premier ministre, et ministre de l’enseignement, dr. Nasser Shaer, de son domicile.

Des sources bien informées ont affirmé que des troupes israéliennes ont encerclé la maison dr. Shaer à Ramallah et l’ont appelés à travers les hauts parleurs à se rendre, avant de le conduire vers une destination inconnue.

Le vice-président qui a échappé à plusieurs reprises aux campagnes d’enlèvements, a accusé auparavant, les autorités occupantes d’avoir tenter de le suicider avec le Premier ministre palestinien, Ismaïl Haniyeh, à l’aide d’un collier qui contenait du poison.

On note que le 5 août, l'armée israélienne avait enlevé également, le président du Parlement palestinien Aziz Duweik, ainsi que 64 autres responsables palestiniens le 29 juin, dont huit ministres et 26 députés.
palestine-info.cc

Interview du Président iranien avec The Guardian  19/08/2006

La politique du Premier ministre britannique au Moyen-Orient et en Asie centrale a sérieusement affecté l'image de son pays, auprès des musulmans", a affirmé le président Ahmadinejad, dans une interview avec le quotidien britannique, le Guardian. " Les problèmes de l'Angleterre proviennent de la politique de son gouvernement, caractérisée, très particulièrement, par son suivisme à la politique de Washington, en Irak, en Afghanistan et au Liban." a déclaré, le Président Ahmadindjad. "L'immobilise du Conseil de Sécurité de l'ONU dans l'affaire libanaise a pratiquement mis en cause sa compétence dans l'examen du dossier nucléaire iranien", a-t-il souligné avant de conclure: " Les Britanniques devront cesser leur soutien au gouvernement de Tony Blair qui s'aligne aux politiques de Washington et du régime sioniste, qui se lancent dans des aventurismes militaires, au Moyen-Orient."
IRIB

Echec d'un débarquement héliporté israélien dans l'est du Liban  19/08/2006

Une tentative de débarquement héliporté entreprise samedi dans l'est du Liban par Tsahal a échoué.

La chaîne de télévision arabe Al-Jazeera a annoncé qu'un commando israélien avait tenté de débarquer dans le secteur de la localité libanaise de Boudai, à une quinzaine de kilomètres de la ville de Baalbeck, où il s'est heurté à la résistance de combattants du Hezbollah.

Au cours de l'opération, dont le but n'a pas été révélé, des avions israéliens ont tiré des missiles contre un transformateur dans la localité de Budai.

Si cet incident était confirmé, ce serait la première violation de l'accord de cessez-le-feu au Liban observée depuis le lundi 14 août.
RIA Novosti

L'UE va interdire l'édition et la vente de manuels pour la fabrication d'explosifs  18/08/2006

L'édition et la vente d'ouvrages didactiques expliquant les moyens de fabriquer des matières et engins explosifs seront bientôt interdites sur le territoire des pays de l'Union européenne, a fait savoir vendredi à RIA Novosti le service de presse de la Commission européenne.

L'organe exécutif de l'UE analyse actuellement l'efficacité de cette mesure dans la lutte contre le terrorisme.

Si la Commission européenne approuve le projet de directive de l'UE en ce sens, ce document sera examiné par le Conseil des ministres de l'UE.

La nouvelle initiative de Bruxelles visant à exclure la possibilité pour les terroristes d'employer des explosifs sera rendue publique prochainement, a indiqué le service de presse.

Comme cela a déjà a été annoncé, une conférence internationale largement représentative des experts en matière de lutte contre la propagation des explosifs se tiendra les 7 et 8 novembre prochains à Bruxelles.

Un complot de terroristes qui avaient l'intention de faire exploser des avions de ligne britanniques et américains a été déjoué le 10 août dernier en Grande-Bretagne.

RIA Novosti

Olmert ajourne la mise en oeuvre du plan de séparation avec les Palestiniens  18/08/2006

Le premier ministre israélien Ehud Olmert a ajourné la mise en oeuvre du plan de séparation unilatérale avec les Palestiniens jusqu'à ce que soient réglés les problèmes du nord du pays, a fait savoir vendredi à RIA Novosti Assaf Shariv, conseiller du premier ministre.

Il a confirmé l'information du quotidien Haaretz selon laquelle Ehud Olmert s'est prononcé pour la révision des priorités du gouvernement en faveur des programmes de rétablissement des régions du nord d'Israël éprouvées pendant la campagne libanaise.

"Nous ne renonçons pas (au programme de consolidation), tout simplement, en ce moment, nous mettons l'accent sur les problèmes du nord", a précisé M. Shariv.

Le programme de consolidation, avec lequel Ehud Olmert et son parti Kadima avaient remporté les élections législatives de mars, prévoit l'établissement d'ici 2010 de frontières palestino-israéliennes permanentes et admet la possibilité d'une annexion unilatérale d'une partie de la Cisjordanie.

Les analystes indiquent que les conflits armés dans le secteur de Gaza et au sud-Liban, territoires desquels Israël s'est retiré unilatéralement, ont porté un coup sensible à l'idéologie sur laquelle repose le plan Olmert.

Les adversaires politiques du premier ministre soulignent que l'un des trois fronts de l'été était la Cisjordanie où sont toujours présents des troupes israéliennes et des colons juifs.
RIA Novosti

SITUATION AU PROCHE-ORIENT COMPTE-RENDU DE L'ENTRETIEN TELEPHONIQUE ENTRE M. JACQUES CHIRAC, ET M. KOFI ANNAN,  18/08/2006






(Paris, 17 août 2006)

Le président de la République s'est entretenu le 17 août au téléphone avec M. Kofi Annan, Secrétaire général des Nations unies, de la situation au Proche-Orient. Il lui a confirmé que la France prendrait sa part au renforcement de la FINUL prévu par la résolution 1701 du Conseil de sécurité.

Il a rappelé que la mission, les règles d'engagement et les moyens de cette force doivent encore être précisés, de même que la répartition des contingents qui doit refléter l'engagement de toute la communauté internationale.

Dans l'immédiat, l'armée libanaise doit pouvoir se déployer au Sud du pays. Le soutien que devra lui apporter la FINUL, comme le prévoit la résolution 1701, sera évidemment essentiel pour assurer que ce déploiement s'effectue rapidement.

En premier lieu, le président de la République a annoncé au Secrétaire général des Nations unies que la France était prête à maintenir son dispositif aérien et maritime au large du Liban qui, avec 1 700 hommes, a permis notamment, depuis le début de la crise, le soutien de la FINUL.

Pour répondre aux besoins urgents du déploiement de l'armée libanaise, le président de la République a d'autre part annoncé que la France, qui est déjà présente dans les rangs de la FINUL, doublera immédiatement sa contribution actuelle, avec l'envoi d'environ 200 hommes, portant ainsi son contingent à 400 hommes. Cette proposition sera présentée lors de la réunion organisée à New York ce soir.

Le président de la République a par ailleurs déclaré au Secrétaire général que la France était prête à assumer le commandement de la FINUL élargie.

Au-delà de cette première urgence, les discussions à New York devront permettre de confirmer la disposition des Etats à contribuer au renforcement de la FINUL, afin de la mettre en mesure de remplir l'ensemble des missions que lui a assignées le Conseil de sécurité./.

(Source : site Internet de la présidence de la République)
Zeynel CEKICI



Publicité

Brèves



Commentaires