Kofi Annan considère la guerre en Irak comme une des pages les plus amères de sa carrière de SG de l'ONU  20/12/2006

Le Secrétaire général sortant de l'ONU Kofi Annan considère la guerre en Irak et le scandale autour du programme "Pétrole contre nourriture" comme les pages les plus amères de sa carrière de 10 ans de Secrétaire général de l'ONU.

"Nous n'avons pas pu prévenir ce qui se produit en Irak. Nous y avons perdu nombre de nos collègues � Des fonctionnaires de l'ONU sont impliqués dans des abus commis au cours de l'application du programme "Pétrole contre nourriture", a déclaré Kofi Annan lors de sa conférence de presse finale donnée au siège de l'ONU.

Mais, selon Kofi Annan, le fait que quelques fonctionnaires de l'Organisation soient impliqués dans des scandales et des abus ne doit pas ternir le prestige de l'ONU.

L'ONU, ce n'est pas seulement le programme "Pétrole contre nourriture". C'est aussi la lutte pour les droits de l'homme et l'éradication de la famine, c'est l'aide aux victimes des tsunamis, c'est le rétablissement du Cachemire après un séisme, c'est la lutte quotidienne pour la dignité humaine, a déclaré Kofi Annan.

Il a cité ses acquis à son poste de Secrétaire général : la contribution apportée au respect des droits de l'homme dans le monde, la lutte contre la pauvreté et des épidémies comme le SIDA et la grippe aviaire, la réforme de l'ONU.

La lutte pour l'égalité aussi bien entre les Etats, mais aussi à l'intérieur des Etats, a été très importante, a-t-il dit.

Kofi Annan, 68 ans, septième Secrétaire général de l'ONU, originaire du Ghana, a dirigé l'Organisation des Nations Unies pendant dix ans, son mandat expire le 31 décembre. Kofi Annan a consacré plus de 30 ans à cette organisation.

Le nouveau Secrétaire général de l'ONU sera Ban Ki-Moon, 62 ans, ancien ministre des Affaires étrangères de Corée du Sud.
RIA Novosti

Proche-Orient: Israël accuse la Syrie de bloquer le processus de paix  20/12/2006

La coexistence pacifique avec Israël et la stabilisation de la situation au Liban sont contraires aux intérêts de la Syrie, a déclaré mardi à Moscou le directeur général du ministère russe des Affaires étrangères, Aaron Abramovich.

"Nous avons dit lors des pourparlers avec la Russie que nous ne croyons pas que les Syriens soient intéressés à coexister pacifiquement avec Israël", a-t-il indiqué, en confirmant que les autorités israéliennes avaient accepté la proposition de Damas de renouer le dialogue.

"Toutes les actions de la Syrie visent à empêcher les Israéliens et les Palestiniens de régler leur conflit, toutes ses actions visent à détériorer la situation au Liban", a ajouté M. Abramovich.

Le président syrien Bachar al-Assad a une nouvelle fois appelé Israël à renouer les négociations de paix, a annoncé mardi la chaîne de télévision Al-Arabiya. Dans une lettre adressée au premier ministre Ehud Olmert, il a promis de prendre des mesures à l'encontre des mouvements Hamas et Hezbollah en échange de la reprise des négociations de paix. Le numéro un syrien s'est dit prêt à couper les canaux de communication entre les leaders du Hamas résistant à Damas et les représentants du mouvement dans les territoires palestiniens, mais aussi à empêcher les fournitures d'armes au Liban.
RIA Novosti

LE GÉNÉRAL BALOUÏEVSKI S’EXPRIME SUR LA DÉFENSE ANTI-MISSILE AMÉRICAINE EN EUROPE  20/12/2006

Le chef d’état-major russe, le général Youri Balouïevski, a sévèrement critiqué le projet des Etats-Unis de déployer leur système national de défense anti-missiles en Europe, affirmant que cette manœuvre était dirigée contre la Russie et forcerait cette dernière à prendre des mesures de représailles. Le gouvernement américain a effectivement engagé des négociations avec la Pologne en vue d’y installer des sites d’interception de missiles.

Les sites prévus pour la défense anti-missiles en Europe de l’Est sont supposés parer à des menaces provenant de Corée du Nord ou d’Iran, mais comme l’a souligné le général Balouïevski, aucun de ces deux pays n’aura la capacité de menacer les Etats-Unis ou ses alliés de l’OTAN avec des missiles à longue portée dans un avenir proche.

« Le déploiement d’une défense anti-missiles en Europe au voisinage de la frontière russe est une action inamicale, pour dire le moins », a estimé le chef militaire russe. « Sa zone d’interception va couvrir une part significative de la partie européenne de la Russie, et son intégration avec les capacités de renseignement des Etats-Unis vont renforcer le potentiel anti-russe de ce dispositif. (...) Nous serions obligés de chercher des contre-mesures qui seraient asymétriques et moins coûteuses. »

Le 15 décembre, le président Vladimir Poutine a visité la première unité opérationnelle de fusées stratégiques équipée du missile balistique intercontinental mobile Topol-M, qui a une trajectoire basse et peut porter une ogive nucléaire munie de plusieurs leurres. Jusqu’à présent, ce type de missile était déployé en silo, mais la nouvelle version est montée sur des camions. Le Topol-M « a une durée de vie plus longue, un lancement plus rapide et une capacité de pénétrer tout système de défense anti-missile potentiel. (...) C’est une arme du XIXème siècle », déclara le président russe.
Solidarité et progrès

Israël appelle les juifs russes à ne pas craindre les menaces iraniennes  20/12/2006

Le directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères, Aaron Abramovich, a invité mardi les juifs russes souhaitant aller vivre en Israël à ne pas craindre les menaces de Téhéran.

"Nous nous sentons en toute sécurité en Israël", a-t-il affirmé, en ajoutant que l'Etat hébreu avait une solide expérience de la résistance aux agressions extérieures.

"Nous sommes un peuple fort, intelligent et doué. Notre intention est de rester en Israël à jamais. Même quand le président iranien disparaîtra, nous serons toujours là", a souligné le diplomate israélien.

En qualifiant d'inadmissibles les propos du président iranien Mahmoud Ahmadinejad appelant à détruire Israël et niant l'Holocauste, M. Abramovich s'est abstenu de préciser quelles mesures son pays allait déployer pour assurer sa sécurité.
RIA Novosti

Le plan de la Ligue arabe pour le Liban  19/12/2006


Les efforts se poursuivent, pour régler la crise au Liban. Le Secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, reprend, aujourd'hui, la direction du Liban, après avoir procédé à des concertations avec les autorités saoudiennes et françaises. Certaines sources, au Liban, parlent, maintenant, d'un changement de cap, de la part du courant du 14 mars, au sujet du plan, proposé, par Amr Moussa. Le Hezbollah, qui avait, depuis le début, qualifié, de positif, ce plan, a subordonné son acceptation à celle du courant du 14 mars. Notons que le plan du Secrétaire général de la Ligue arabe propose la formation d'un gouvernement d'Union nationale, la mise en place d'un tribunal international, un forum économique, à Paris, une élection présidentielle, et, enfin, l'élaboration d'une nouvelle Constitution. Les ministres démissionnaires, qui ont préféré quitter le gouvernement de Fouad Siniora, estiment que les ingérences américaines font obstacle au règlement de la crise et que le Liban s'est transformé en un endroit, pour le règlement de compte des Etats-Unis. Mohamed Fenish, issu du Hezbollah, et un des ministres démissionnaires, affirme, à ce propos, que, si le courant du 14 mars rejette l'idée d'un gouvernement d'Union nationale, c'est parce qu'il veut agir, selon les vœux des Américains, dans la région. A Washington, justement, on en veut au Hezbollah, qui a mis en échec la politique moyen-orientale des Etats-Unis et défait l'armée israélienne, au cours de 33 jours de résistance. Or, aujourd'hui, la Maison Blanche associée au régime sioniste tente de se venger du Hezbollah libanais, via, par exemple, l'acheminement d'armes légères "made in USA", au Liban, afin d'y encourager une guerre civile. Fayçal Muqaled, un espion à la solde des Etats-Unis et du régime sioniste, récemment, arrêté, par les services de renseignements libanais, a révélé, lors de ses aveux, qu'il avait, étroitement, collaboré avec l'Ambassade des Etats-Unis, à Beyrouth, pour le transfert de ces armes au Liban. Le triangle composé des Etats-Unis, d'Israël et du courant du 14 mars, tentent donc d'y imposer l'instabilité et l'insécurité. C'est dans cette conjoncture qu'au 18ème jour du sit-in national, le Président libanais et l'opposition ont, une fois de plus, montré leur bonne foi, en voulant accueillir le Secrétaire général de la Ligue arabe, et, surtout, son plan, pour sortir le Liban de la crise politique.
irib

Israël détient la bombe atomique, depuis les années 50  19/12/2006

Suite à l'aveu du Premier ministre israélien, Ehud Olmert, qui a reconnu que le régime sioniste détenait la bombe atomique, le Directeur de la Fondation pour les études stratégiques, à Paris, Bruno Tertrais, cité, par la chaîne France 24, a affirmé qu'Israël détenait la bombe atomique, depuis les années 50, et grâce à l'aide de la France. "Les deux parties ont poursuivi leur étroite collaboration, en matière nucléaire.", a-t-il ajouté. C'est avec l'aide de la France qu'Israël a construit la centrale atomique de Dimona, au sud de la Palestine occupée, où il a fabriqué plus de 200 ogives nucléaires. Depuis, Tel Aviv a entretenu le doute, sur son arsenal nucléaire, afin d'exercer des pressions sur les pays de la région, refusant toute inspection de ses installations nucléaires, indique la chaîne.
irib

Robert Gates prend, officiellement, la tête du Pentagone  19/12/2006

Le nouveau Secrétaire américain à la défense, Robert Gates, a prêté serment, lundi. Cet ancien Directeur de la CIA succède, à 63 ans, au très controversé Donald Rumsfeld, qui a régné sur le Pentagone, pendant six années, marquées, par les attentats du 11 septembre 2001, les guerres, en Afghanistan et en Irak, et le scandale d’Abou Ghraïb. Donald Rumsfeld, rappelons-le, a dû démissionner, au lendemain de la défaite républicaine aux élections de mi-mandat du Congrès.
irib

Les accrochages entre l’armée du Mehdi et les forces d’occupation britannique  19/12/2006

Les forces britanniques ont subi de lourdes pertes, dans des accrochages avec l’armée du Mehdi, à Bassora, au sud-irakien. Ces accrochages ont eu lieu, dans le quartier Mowafaqiyeh de Bassora. Les forces de l’armée du Mehdi se sont, également, accrochées, dans le quartier de Hayaneh, cette fois-ci, au nord de Bassora, avec les forces britanniques. On ignore encore le bilan de ces accrochages.
irib

Saddam Hussein a reconnu avoir utilisé des armes chimiques contre l'Iran  19/12/2006

L'ancien dictateur irakien a reconnu, lors de son procès, avoir utilisé des armes chimiques contre l'Iran, a rapporté l'Agence Fars. Il a déclaré au Président du tribunal qu'il était très fier d'endosser la responsabilité de l'emploi de toutes sortes d'armes, et, notamment, chimiques, à l'encontre des Kurdes et des Iraniens. L'aveu de Saddam Hussein intervient, après que des témoins aient fourni de nouveaux documents au tribunal, prouvant que l'ancien dictateur avait bien donné l'ordre d'utiliser des armes chimiques contre les Iraniens et les Kurdes
irib

Boroudjerdi a demandé au groupe 5+1 de regagner la table des négociations  19/12/2006

Le Président de la Commission sur la sécurité nationale et la politique étrangère du Majlis islamique a déclaré que l'adoption de toute résolution contre l'Iran se verrait confrontée à une réaction proportionnelle.

Selon l'Agence IRNA, devant les journalistes, Alaédine Boroudjerdi a déclaré, lundi soir, que la suspension de l'enrichissement d'uranium ne constituait pas la seule option, pour sortir de l'impasse, et que l'élimination de toute pré-condition et l'inauguration d'un nouveau round de pourparlers, pour parvenir à un accord entre les deux parties, étaient la seule voie pour le solutionnement de ladite question. "N'oublions pas que les Européens ont des échanges économiques et commerciaux avec l'Iran, s'élevant à 20 milliards de dollars, a-t-il fait remarquer, et ils doivent s'en souvenir, car tout préjudice, infligé, par d'éventuels embargos, aura des conséquences, non seulement, pour l'Iran, mais aussi, pour tout le monde et les Européens, en particulier.
irib

Faouzi Barhoum demande à Tony Blair de ne pas s’ingérer dans les affaires palestiniennes  19/12/2006

Le Porte-parole du Mouvement de la Résistance islamique de la Palestine (Hamas), Faouzi Barhoum, a demandé au Premier ministre britannique, Tony Blair, de ne pas « mettre le feu à la situation politique », dans les territoires palestiniens, et de s’abstenir de s’ingérer dans les affaires intérieures palestiniennes. « Notre politique et les modalités de notre interaction sont claires pour tout le monde. Nous refusons la condition du Quartette concernant la reconnaissance d’Israël. », a réitéré Faouzi Barhoum, dans un communiqué, émis, lundi, à l’adresse du Premier ministre britannique, Tony Blair. Le Porte-parole du Hamas a, aussi, appelé le Président de l’Autorité autonome, Mahmoud Abbas, à renoncer à sa décision d’organiser des élections législatives et présidentielles anticipées.

Sachez que le Premier ministre britannique, Tony Blair, a exprimé, dimanche, son soutien à la décision du Chef de l’Autorité autonome, Mahmoud Abbas, au sujet d'élections anticipées, et il a, aussi, appelé le Hamas à reconnaître Israël
irib

Israël' se prépare pour une guerre ouverte avec le Hamas  19/12/2006


L’armée israélienne se préparer pour un affrontement ouvert avec le mouvement du Hamas, ce qui n’est qu’une question de temps, a dit lundi la radio hébreu en citant des officiels dans les bureaux du premier ministre israélien et de son ministre de la guerre.

Les sources ont dit qu’en dépit des espoirs de Tel Aviv pour que le chef de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas parvienne à vaincre le Hamas dans leur dispute actuelle, ils sont cependant sûrs que quel que soit le résultat, les roquettes de la résistance n’arrêteront pas de tomber sur des cibles israéliens, notamment de la bande de Gaza.

Les sources ont prédit que ces missiles artisanaux augmenteront durant l’affrontement entre les mouvements du Hamas et du Fatah dirigé par Abbas, et ont ajouté que l’armée devra lancer une offensive de grande échelle au cœur de Gaza pour réduire la capacité du Hamas à tirer ces roquettes.
palestine-info.cc

Les autorités israéliennes interpellent 25 de leurs soldats accusés d’avoir dérobé des armes  19/12/2006


25 soldats de l’occupation israélienne viennent d’être interpellés par l’armée. Ils sont accusés d’avoir dérobé des centaines de roquettes et de grenades d’une de ses bases militaires situées au nord de la Palestine occupée.

C’est la radio hébreu qui a révélé que des dizaines de bases militaires de l’armée de l’occupation sont l’objet d’opérations de vols. Obus, munitions, roquettes, toute sorte d’arme sont bonne pour être dérobée, sans que les responsables n’en soient avertis !

Des chefs d’accusation seront envoyés à ces 25 soldats de l’occupation israélienne dans les jours à venir.
palestine-info.cc

Les Musulmans, en Europe, sont confrontés à des discriminations  19/12/2006

D’après le rapport, publié, par l’Observateur européen du Racisme et de la Xénophobie, les Musulmans, en Europe, font l’objet de discriminations, dans plusieurs domaines de leur vie, notamment, l’éducation, l’emploi et le logement. Mme Beate Winkler, Directrice de l’Observatoire, a évoqué le taux élevé de chômage, chez les Musulmans, et leur faible chance de pouvoir accéder à l’éducation, parmi les manifestations des discriminations envers les Musulmans. Elle a demandé, ensuite, aux pays membres de l’U.E de mener davantage d’études sur les crimes racistes. Winkler a, également, rappelé qu’il fallait assurer aux Musulmans qu’ils peuvent bénéficier de droits égaux à ceux des autres citoyens. Le rapport indique que les Musulmans résidant, en Europe, vivent, souvent, dans des conditions plus précaires et dans des logements plus insalubres que la moyenne nationale.
irib

La visite, à New York, du Premier ministre espagnol, pour présenter le projet de l’Alliance des civilisations  19/12/2006

e Premier ministre espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, s’est rendu, à New York, pour participer au programme exécutif de l’ONU pour l’Alliance des civilisations. Le plan de l’Alliance des civilisations, entre Occident et monde musulman, qui a été avancé, il y a deux ans, par l’ancien Président iranien, Seyyed Mohammad Khatami, dans le cadre du "dialogue des civilisations", a été proposé, par l’Espagne, à l’Assemblée générale de l’ONU, avant d’y être adopté. Et dans le cadre de l’exécution de ce projet, le Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, a missionné, l’année dernière, une délégation de 18 personnalités politiques et culturelles de renom du monde, dont Seyyed Mohammad Khatami, les chargeant de préparer un programme exécutif, pour aider au rapprochement des civilisations et réduire les différends et conflits.
Zeynel CEKICI

L’Iran utilisera l’euro, au lieu de dollar, pour le prochain budget du pays  18/12/2006

"Dès l’année persane prochaine, l’euro remplacera le dollar, dans le budget de l’Iran.", a fait savoir le Porte-parole de la diplomatie iranienne, ajoutant que ce changement sera pris en considération, dans les autres affaires extérieures du pays. "Ainsi, la dépendance de l’Iran vis-à-vis du dollar prendra fin.", a-t-il indiqué.
IRIB

IRAN / DOLLAR :Point de presse du porte-parole du Quai d'Orsay  18/12/2006

Téhéran annonce qu'il remplacera le dollar par l'euro dans ses échanges, notamment pétroliers. Quelle est votre réaction ?


C'est une décision souveraine des autorités iraniennes qui n'appelle pas de commentaire particulier de notre part./.



Pour consulter les points de presse précédents :
http://www.diplomatie.gouv.fr/actu/pointpresse.asp

L'opéra de Mozart 'Idomeneo' de nouveau à l'affiche de l'opéra de Berlin  18/12/2006

Lundi soir l'opéra de Mozart "Idomeneo" sera donné de nouveau sur la scène de l'opéra de Berlin où les mesures de sécurité ont été renforcées. Ce spectacle avait été retiré du répertoire au mois de septembre pour éviter tout risque d'attaque terroriste, annonce l'agence d'information DPA.

L'opéra mis en scène par Hans Neuenfels a retrouvé sa place dans le répertoire après de longues protestations et discussions sur la liberté de l'art. Cette année le spectacle en question sera donné le 18 et le 29 décembre.

"Nous assurerons la sécurité de manière à ce qu'aucun objet dangereux ne soit introduit à l'intérieur de l'opéra. Cependant, il n'y aura aucun contrôle comme ceux en vigueur dans les aéroports, le cadre d'une manifestation culturelle sera respecté", a dit le porte-parole des autorités, Benedikt Scherlebeck.

L'opéra "Idomeneo", mis en scène d'après un motif de la mythologie grecque, relate une révolte contre Dieu. Dans l'épilogue de l'opéra le roi de Crète apparaît sur la scène en tenant un sac à l'intérieur duquel il y a les têtes de Bouddha, de Poséidon, de Jésus et du prophète Mohammed, ce qui avait été à l'origine de l'annulation du spectacle. Cette décision avait été violemment critiquée par des politiques et des professionnels des arts.
Ria novosti

Les Etats-Unis soufflent à la Russie un appel d'offres de plusieurs milliards de dollars  18/12/2006

La corporation Westinghouse Electric Company basée aux Etats-Unis a remporté un appel d'offres de 8 milliards de dollars lancé pour la construction de quatre centrales nucléaires en Chine.

"Westinghouse est naturellement ravie que la Chine ait porté son choix sur le réacteur AR1000, dont la technologie a été adoptée pour la plupart des nouveaux programmes de construction de centrales nucléaires, annoncés à ce jour aux Etats-Unis", lit-on dans un communiqué du président de la corporation Westinghouse, Steve Tritch, rendu public dimanche soir.

Le russe Atomstroïexport et le français Areva étaient également sur les rangs.

De l'avis de nombreux experts à Washington la décision de la Chine de confier cet important contrat à Westinghouse est une victoire de taille pour l'administration de George W. Bush, qui utilise activement tous les leviers diplomatiques dont il dispose pour renforcer sur les marchés mondiaux les positions des sociétés américaines travaillant dans l'électronucléaire.

RIA Novosti a appris auprès du service de presse du président des Etats-Unis que lundi George W. Bush signera à la Maison-Blanche le projet de loi adopté par le Congrès autorisant, pour la première fois depuis 30 ans, des livraisons de technologies et de combustible nucléaires à l'Inde pour des centrale construites par les Etats-Unis dans ce pays.

Les Etats-Unis entendent mettre en chantier en Inde plusieurs centrales nucléaires. Cet accord américano-indien est lui aussi considéré par les milieux politiques et d'affaires des Etats-Unis comme une grande victoire de l'"équipe "Bush.

La compagnie Westinghouse appartient à la corporation japonaise Toshiba.
irib

Pyongyang menace d'augmenter ses capacités nucléaires en cas de maintien des sanctions (AP)  18/12/2006

La Corée du Nord a exigé l'octroi d'un réacteur nucléaire pour satisfaire ses besoins énergétiques, menaçant de multiplier ses moyens de dissuasion nucléaire en cas de maintien des sanctions, rapporte lundi Associated Press.

La deuxième étape du cinquième round des pourparlers à six sur le programme nucléaire de la Corée du Nord a repris lundi à Pékin, après plus d'un an de boycottage par Pyongyang.

Ces pourparlers réunissent la Chine, les Etats-Unis, les deux Corées, le Japon et la Russie.
Ria novosti



Publicité

Brèves



Commentaires