Mercredi 28 Janvier 2015
7:33
   
 

Egypte: une manifestante tuée à la veille de l'anniversaire de la révolte  24/01/2015

 Une manifestante a été tuée samedi soir au Caire lors de heurts avec la police durant une rare manifestation des mouvements de gauche, a indiqué un responsable à la veille du quatrième anniversaire de la révolte de 2011 qui chassa Hosni Moubarak.

La manifestante est morte après avoir été blessée par des tirs de chevrotine, selon un porte-parole du ministère de la Santé cité par l'AFP. Des manifestants ont indiqué qu'elle avait été touchée par des tirs de chevrotine de la police, qui dispersait la manifestation.

http://french.ruvr.ru/news/2015_01_24/Egypte-une-manifestante-tuee-a-la-veille-de-lanniversaire-de-la-revolte-5221/


Un des otages japonais de l'EI aurait été décapité  24/01/2015

Un des otages japonais de l'EI aurait été décapité
 Tokyo tente d'authentifier une video montrant l'assasinat d'Haruna Yukawa, l'un de ses deux otages détenus par l'Etat islamique. Les ravisseurs exigeaient une rançon de 200 millions de dollars.

Tokyo a annoncé samedi après-midi s'employer à tenter d'authentifier un événement dramatique : la décapitation de l'un de leurs deux otages enlevés par des hommes de l'Etat islamique, a rapporté la chaîne de télévision publique NHK. Selon la video, c'est Haruna Yukawa, membre d'une société de sécurité, qui aurait été exécuté, en représailles à l'aide fournie par Tokyo aux alliés en Syrie et en Irak.

"Une nouvelle vidéo présentant apparemment (Kenji) Goto a été postée sur internet", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, lors d'un point de presse un peu après minuit, ajoutant que le gouvernement était en train de vérifier ces images selon lesquelles le deuxième otage, Haruna Yukawa, aurait été tué par ses ravisseurs djihadistes.

 
http://french.ruvr.ru/news/2015_01_24/Un-des-otages-japonais-de-lEI-aurait-ete-decapite-1569/
 


Marches de soutien au Prophète (paix soit sur lui) à Gaza  24/01/2015

Marches de soutien au Prophète (paix soit sur lui) à Gaza





Des milliers de citoyens se sont rassemblés vendredi dans le nord de la bande de Gaza dans une marche massive pour condamner le fait de porter atteinte au Prophète Muhammad (paix soit sur lui).

La marche a été convoquée par le mouvement "Hamas", après la prière du vendredi, dans la mosquée des Califes dans le camp de réfugiés de Jabaliya dans le nord de la bande de Gaza, avec la participation de milliers de Palestiniens, dont des députés et des dirigeants du mouvement «Hamas».

De son côté, le député du Mouvement «Hamas» Mushir al-Masri a appelé la nation arabe et islamique à annoncer leur grande colère en soutien du Prophète Muhammad (paix soit sur lui). Il a également appelé la société occidentale à mettre fin à ceux qui touchent aux religions.

Al-Masri a déclaré dans un discours à la fin de la marche que «Le temps est venu pour que la Nation de l'Islam se réveille et défende son passé, présent et futur », ajoutant que « la faiblesse de la nation et de ses dirigeants a encouragé l’Occident à oser porter atteinte au prophète Muhammed (paix soit sur lui) ». « La liberté ne donne pas aux gens le droit de critiquer les religions. Le respect des religions fait partie de notre foi ».

http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7XzF96Vvc2WTxzqcu7n2Wm1LOkL58mEGadMcS6fSoVR9kRNDsG2g20O0OMF5xSSbX7o2d5lrC6MVHp6QY%2btoKIYYmBC5Yb9Y1pjWnvbTD5Zo%3d


Alger s’efforce d’éviter une intervention étrangère en Libye  24/01/2015

Alger s’efforce d’éviter une intervention étrangère en Libye





Alger multiplie ses initiatives de convaincre le plus grand nombre de pays voisins afin d’éviter le spectre d’une intervention étrangère en Libye.

Dans sa démarche visant la solution diplomatique et négociée à la crise qui libyenne, le président nigérien, Mohamadou Issoufou effectuera dimanche une visite officielle de deux jours en Algérie au cours de laquelle il s’entretiendra avec les responsables algériens, en l’occurrence avec le chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika et le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.

La visite de Issoufou est la troisième du genre qu’effectuent des dirigeants des pays du Sahel en Algérie en l’espace de moins d’un mois, ce qui renseigne les préoccupations de l’Algérie quant à la situation qui prévaut dans la région.

Après que les présidents tchadien et sénégalais, Idriss Déby Itno et Macky Sall se soient rendus en Algérie en décembre et à la mi-janvier, c’est autour du président nigérien de débattre avec son homologue algérien de la crise sécuritaire au Mali et de la situation inquiétante en Libye.

Si le Sénégal, le Niger et le Tchad avaient joué un rôle dans la justification de l’intervention étrangère au Mali qui n’a fait qu’aggraver la situation depuis près de deux ans, l’Algérie aurait réussi à convaincre Idriss Déby de revenir sur sa position vis-à-vis de la crise libyenne lors de sa visite en Algérie.

http://www.echoroukonline.com/ara/articles/230841.html


Arabie saoudite : le « coup d’Etat » des Sadiri au sein de la famille royale  24/01/2015

Arabie saoudite : le « coup d’Etat » des Sadiri au sein de la famille royale






L’ensemble des changements effectués au sein de la famille royale saoudienne depuis le décès du roi Abdulhah indique que la branche des Sadiri est en train de reprendre les leviers du pouvoir, après dix années d’éloignement.

Le retour des Sadiri

Dans le cadre de la rivalité de la succession, Les princes Sadiri constituent l’une des deux principales branches de la famille royale, parmi les enfants (puis les petits-enfants) du fondateur de l’Arabie saoudite, le roi Abdelaziz ben Abderrahmane al-Saoud.

Du nombre de 7 (1), ces princes tous sont nés d’une seule mère, Hassah, issue de la grande tribu des al-Sadiri, dont l’un des chefs Ahmad ben Mohammad al-Sadiri comptait parmi les alliés les plus proches du fondateur de la dynastie saoudienne, le roi Abdelaziz ben Abderrahmane al-Saoud.

Les Sadiris ont été affaiblis depuis l’intronisation du roi Fahed, chef de la branche rivale, les Shemari. Leur mère était issue d’une grande tribu du nord de l’Arabie saoudite qui était autrefois l’ennemi de la tribu des Saoud.

Le coup d’Etat

Ainsi, en moins de 24 heures, le successeur du roi Abdallah, Salmane Ben Abdel Aziz a écarté les individus proches de son prédécesseur des postes-clés et les a confiés à ses proches. Ce qui est considéré par certains observateurs comme une sorte de «coup d’Etat » au sein de la famille royale.

Parmi ceux qui ont fait les frais de ce retournement figure en tête Mot’ab, le fils du roi défunt. Il a été destitué de son poste de second prince héritier, et n’a gardé que celui de chef de la Garde nationale. Il n’a même pas été nommé membre du conseil royal.

Par ailleurs, c’est son adversaire, Mohammad ben Nayef, (fils aîné de Nayef ben Abdelaziz le prince héritier défunt de la branche des Sadiri), qui, en plus de son poste de ministre de l’Intérieur, est nommé comme second prince héritier et deuxième vice-président du Conseil des ministres saoudiens.

S’exprimant dans un entretien avec notre site al-Manar, l’opposant saoudien vivant en Grande Bretagne, Hamzé al-Hassan assure que la consolidation du ministre de l’intérieur Mohammad Ben Nayef s’est faite à la demande de Washington, dont il est l’homme de main.
« Depuis deux mois et demi le ministre de l’intérieur a visité Washington et depuis une dizaine de jour, une délégation du Congres US s’est rendu à Ryad et ils ont franchement abordé le sujet du poste du second prince héritier et ont dit franchement qu’ils le voulaient pour Mohammad Ben Nayef », a-t-il expliqué pour notre site.

La fin du « faiseur des rois »

L’ancien chef de la cour royale et chef de la Garde royale Khaled al-Twajiri a lui aussi été écarté, définitivement. Twayjri qui était autrefois qualifié le « faiseurs des rois », a été démis de ces deux fonctions. Il a été remplacé pour son premier poste par le fils du roi actuel, Mohammad ben Salmane, et pour le second par le général Hamad al-Awhli.
En plus du poste de chef de la cour, Mohammad ben Salmane occupe l’ancien poste de son père à la tête du ministère de la défense.
Cela signifie que sous le règne de son père, il deviendra l’un des princes les plus influents de la troisième génération de la famille royale saoudienne.
Bientôt Mogren aussi

Ahmad_Ben_AbdelAziz-2Selon l’opposant al-Hassan, le prince héritier Mogren ben Abdel Aziz qui est le seul non Sadiri de la nouvelle cour royale saoudienne, (sa mère est yéménite) ne devrait pas rester longtemps à ce poste et pourrait très bien être remplacé d’ici trois mois. Son maintien vise pour le moment à refroidir le climat tendu actuellement, en attendant le moment propice pour lui assener le coup fatal.

« Ahmad Ben Abdel Aziz pourrait revenir en force au pouvoir dans le cadre de retour de la branche des Sadiri, sachant qu’il est le plus compétent et le plus puissant en comparaison avec Mogren” explique Hamza.

Ahmad Ben Abdel Aziz qui était ministre de l’intérieur est le seul frère du roi encore vivant de la branche des Sadiri.
Ce que le roi Salmane a fait, il l’a calqué de son prédécesseur Abdallah. Et là où ce dernier a échoué, lui aussi pourrait essuyer un échec. D’autant que son état de santé est fragile. Or, cela fait longtemps que le royaume s’est accomodé avec les maladies de ses monarques.

« C’est l’Etat des dinosaures! », résume un autre opposant saoudien, Fouad Ibrahim.


(1) Les princes Sadiri sont : Fahed ben Abdelaziz (ancien roi), Sultan ben Abdelaziz (ancien prince héritier et ministre de la Défense), Abdelrahman den Abdelaziz (ancien vice-ministre de la Défense), Nayef ben Abdelaziz (ancien prince héritier et ministre de l’Intérieur), Turki ben Abdelaziz (ancien vice-ministre de la Défense), Ahmad ben Abdelaziz (ministre de l’Intérieur destitué) et Salmane ben Abdelaziz (roi actuel).

Sources: al-Manar+ Irib
http://www.algerie1.com/international-2/arabie-saoudite-le-coup-detat-des-sadiri-au-sein-de-la-famille-royale/


En trois jours, Israël a détruit les maisons de 77 Palestiniens  24/01/2015

En trois jours, Israël a détruit les maisons de 77 Palestiniens




Israël a détruit en trois jours les maisons de 77 Palestiniens, à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupée, selon l'Onu qui a enregistré en 2014 un nombre record de Palestiniens déplacés par ces démolitions.

L'an dernier, "les autorités israéliennes ont détruit 590 structures appartenant à des Palestiniens à Jérusalem-Est et dans la zone C, forçant 1 177 personnes à se déplacer", a indiqué le bureau pour la coordination des Affaires humanitaires de l'Onu (Ocha). Il s'agit du "plus important déplacement de population enregistré en Cisjordanie par l'Ocha" depuis qu'elle a commencé à recenser les déplacements de façon exhaustive en 2008.

Depuis des années, organisations internationales et de défense des droits de l'Homme dénoncent une tentative délibérée d'Israël de déplacer la population palestinienne dans les 60% de Cisjordanie sous le contrôle total de l'Etat hébreu, dits "zone C". Et alors que 2015 commence tout juste, "ces trois derniers jours, 77 Palestiniens, pour plus de la moitié des enfants, ont été jetés à la rue", a ajouté le coordinateur humanitaire de l'Onu pour les Territoires palestiniens James Rawley.

Entre le 20 et le 23 janvier, l'Ocha a recensé la destruction par les autorités israéliennes de "42 structures appartenant à des Palestiniens dans les gouvernorats de Ramallah et de Jéricho (dans le nord de la Cisjordanie occupée), de Jérusalem et d'Hébron (sud)".

Ces démolitions ont affecté, outre 77 déplacés, 59 autres Palestiniens qui ont perdu des constructions vitales pour assurer leur subsistance, notamment des abris pour animaux, a indiqué l'Ocha, précisant que huit des constructions détruites avaient été financées par des donateurs internationaux.

Israël justifie ces démolitions par l'absence d'autorisations de construire. Mais les Palestiniens et les défenseurs des droits de l'Homme affirment que la population palestinienne de la "zone C" - dont seul 1% est dévolu au développement palestinien, selon l'Onu - est réduite à y bâtir sans autorisation, l'armée israélienne ne lui délivrant de permis de construire que très parcimonieusement.

http://www.lorientlejour.com/article/907797/en-trois-jours-israel-a-detruit-les-maisons-de-77-palestiniens.html


L'Iran renonce au dollar dans son commerce extérieur  24/01/2015

L'Iran renonce au dollar dans son commerce extérieur





L'Iran n'utilise plus le dollar américain dans ses transactions avec d'autres pays, a annoncé samedi le vice-gouverneur de la Banque centrale (BC) du pays Gholamali Kamyab, cité par l'agence Tasnim.

"Dans ses échanges commerciaux avec l'étranger, l'Iran se sert désormais d'autres monnaies, notamment du yuan chinois, de l'euro, de la livre turque, du rouble russe et du won sud-coréen", a déclaré M.Kamyab.

Et d'ajouter que Téhéran envisageait de conclure des accords monétaires bilatéraux avec plusieurs pays pour faciliter le commerce et les transactions économiques.

"Des négociations sur la signature de tels accords débuteront sous peu", a précisé le vice-gouverneur de la BC iranienne.

http://french.ruvr.ru/news/2015_01_24/LIran-renonce-au-dollar-dans-son-commerce-exterieur-0753/


Un otage japonais retenu par l'EI a été tué, selon une vidéo publiée sur Internet  24/01/2015

Un otage japonais retenu par l'EI a été tué, selon une vidéo publiée sur Internet




Une vidéo publiée samedi soir sur le site Internet YouTube a annoncé que le Japonais Haruna Yukawa pris en otage par des combattants de l'Etat islamique (EI) avait été tué, selon la presse locale.

Dans la vidéo, Kenji Goto, l'autre otage japonais, a transmis le message selon lequel M. Yukawa a été tué.

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2015-01/24/content_34646821.htm


Yémen: des milliers de manifestants à Sanaa contre la milice chiite  24/01/2015

Yémen: des milliers de manifestants à Sanaa contre la milice chiite

Des milliers de personnes sont descendues samedi dans les rues de la capitale du Yémen lors de la plus grande manifestation anti-Houthis depuis l'entrée des miliciens chiites dans Sanaa en septembre.

"A bas, à bas la loi des Houthis", ont notamment scandé les manifestants, qui ont répondu à l'appel du "Mouvement de rejet", un groupe récemment créé dans plusieurs provinces yéménites pour contrer la puissante milice chiite. Le Yémen se trouve sans gouvernement et sans président depuis vendredi après la démission des deux chefs de l'exécutif sous la pression des Houthis, rapporte l'AFP.

http://french.ruvr.ru/news/2015_01_24/Yemen-des-milliers-de-manifestants-a-Sanaa-contre-la-milice-chiite-1413/
 


Le groupe EI n'a perdu que très peu de terrain en Irak (Pentagone)  24/01/2015

Le groupe EI n'a perdu que très peu de terrain en Irak (Pentagone)

 

 Le groupe Etat Islamique (EI) n'a pour l'instant perdu que 700 km2 de territoire en Irak, soit seulement 1% des 55.000 km2 conquis en 2014, selon les chiffres du Pentagone.

"C'est un petit pourcentage" a reconnu vendredi le contre-amiral Kirby, le porte-parole du Pentagone, rapporte l'AFP. Mais ces kilomètres carrés, reconquis pour l'essentiel par les forces kurdes dans le nord de l'Irak, sont "des endroits qui comptent pour l'EI, des villes, des zones peuplées", a-t-il indiqué.

Le groupe EI est désormais "beaucoup plus sur la défensive", a-t-il assuré. "Nous ne les voyons plus essayer de conquérir de nouveaux territoire", mais "protéger leurs voies de communication", a-t-il expliqué.

L'EI désormais "recrute des enfants pour combattre ou mener des attaques suicide, ce qui pourrait signifier qu'ils ont des problèmes d'effectif".

Mais "malgré ces signes de progrès", "nous restons conscients que l'EI reste une force puissante en Irak et en Syrie", a déclaré le porte-parole.

A titre de comparaison, et ne prenant en compte que des territoires "pertinents" (non désertiques), les forces kurdes contrôlent de leur côté environ 56.000 kilomètres carrés, et les forces irakiennes 77.000 kilomètres carrés, selon les chiffres du Pentagone.

Depuis le 8 août, la coalition contre le groupe EI a mené près de 2.000 frappes aériennes, dont plus de 1.600 par des avions ou drones américains. Les militaires américains estiment avoir tué environ 6.000 combattants de l'EI, un chiffre toutefois non confirmé officiellement par le Pentagone.

 
http://french.ruvr.ru/news/2015_01_24/Le-groupe-EI-na-perdu-que-tres-peu-de-terrain-en-Irak-Pentagone-3736/
 


DJIHADISME ET AMERICANISME : LES LIAISONS DANGEREUSES ...  24/01/2015

# LUCMICHEL. NET/ DJIHADISME ET AMERICANISME : LES LIAISONS DANGEREUSES ...
 
LM/ En Bref/ 2015 01 23/
Avec EODE-TV & Afrique Media/
 
Djihadisme et Americanisme : les liaisons dangereuses ...
Une conjonction géopolitique, où l'ATLANTISME et les gouvernements de l'OTAN (y compris le régime français, sa diplomatie aux ordres de l'OTAN et ses généraux aux ordres du SHAPE en Eurasie et de l'AFRICOM en Afrique) ne sont que des sous-produits idéologiques et politiques du colonialisme yankee en Europe occidentale (la première des colonies US depuis 1944) ...
 
voir mes analyses sur l'alliance obscène USA - PAYS FONDAMENTALISTES ISLAMISTES (ARABIE SAOUDITE, QATAR, PAKISTAN) - DJIHADISTES
pour GRAND REPORTER (EODE-TV ET AFRIQUE MEDIA) :
https://vimeo.com/117441654
 
LM
_________________________
Luc MICHEL /
PROFIL Facebook   https://www.facebook.com/pcn.luc.michel.2
Twitter  https://twitter.com/LucMichelPCN
PAGE OFFICIELLE Facebook  https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel
Website  http://www.lucmichel.net/
 


LE CHEF DU GROUPE ISLAMISTE LIBYEN ANSAR AL CHARIA EST MORT  24/01/2015

# ELAC & ALAC COMMITTEES/ LE CHEF DU GROUPE ISLAMISTE LIBYEN ANSAR AL CHARIA EST MORT

 

ELAC & ALAC Website avec Reuters/ 2015 01 23/

https://www.facebook.com/elac.committees

 

Lors d'affrontements entre les forces pro-gouvernementales libyennes et des groupes islamistes armés à l'automne à Benghazi. Le chef du groupe islamiste libyen Ansar al Charia, Mohamed al Zahaoui, a succombé à des blessures vieilles de plusieurs mois, a-t-on appris vendredi auprès de sa famille et de responsables libyens.

 

Le chef du groupe islamiste libyen Ansar al Charia, Mohamed al Zahaoui, a succombé à des blessures vieilles de plusieurs mois, a-t-on appris vendredi auprès de sa famille et de responsables libyens. Zahaoui avait fondé la brigade Ansar al Charia à Benghazi après avoir participé sous le contrôle de l’OTAN à l’agression impérialiste contre la Jamahiriya de Mouammar Kadhafi en 2011.

 

Grièvement blessé il y a plusieurs mois lors d'affrontements avec les forces pro-gouvernementales, il était hospitalisé depuis, a déclaré un membre de sa famille à Reuters. Fadhl al Hassi, un commandant militaire luttant avec le général Hifter, agent de la CIA depuis 1987 (et colonel félon de l’armée jamahiriyenne), contre les forces d'Ansar al Charia à Benghazi, a confirmé sa mort. Il a précisé que Zahaoui « avait été blessé en septembre dernier. »

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès du groupe islamiste armé.

 

ELAC & ALAC Website/

The Jamahiriyan Resistance Network/

https://www.facebook.com/elac.committees


Ukraine: Soros déçu par l'Europe d'aujourd'hui face à la Russie  24/01/2015

Ukraine: Soros déçu par l'Europe d'aujourd'hui face à la Russie




Le milliardaire américain George Soros a appelé l'UE à accorder une assistance financière à l'Ukraine, "agressée par la Russie", et a parlé en termes très peu élogieux de l'Europe d'aujourd'hui par rapport à son image d'il y a un quart de siècle, rapporte vendredi le Wall Street Journal (WSJ).

"Il y a 25 ans, l'Europe s'unissait, alors que maintenant, elle se désintègre, alors que la Russie se renforce au contraire", a constaté M.Soros.

Selon lui, l'Europe n'est plus l'union bénévole d'Etats souverains, prêts à céder une partie de leur souveraineté pour une cause commune.

"Aujourd'hui, c'est quelque chose de parfaitement différent, un système de rapports entre créanciers et emprunteurs où les débiteurs honorent à peine leurs engagements, alors que les créanciers posent des conditions ne permettant pas aux emprunteurs de sortir de leur position dépendante", a souligné le milliardaire.

Et d'appeler l'Europe à soutenir financièrement l'Ukraine.

"Ce n'est pas seulement l'avenir de l'Ukraine, mais aussi celui de l’Union européenne qui sont en jeu. La perte de l'Ukraine serait une perte colossale pour l'Europe et permettra à la Russie de diviser et de régner", a prévenu le financier.

Il a exhorté l'Europe à prêter à l'Ukraine une somme de l'ordre de 20 milliards de dollars, car "l'attaque de la Russie contre l’Ukraine est indirectement une offensive contre l’Union européenne et ses principes de gouvernance".

"Les membres de l'UE sont des pays en guerre, et ils doivent commencer à agir comme tels, c'est-à-dire modifier leur engagement en faveur de l'austérité budgétaire, et reconnaître qu'il vaut mieux pour eux aider l'Ukraine à se défendre plutôt qu'espérer ne pas avoir à défendre l'UE eux-mêmes", a-t-il conclu.

http://fr.ria.ru/world/20150123/203484903.html


Yémen: des milliers de manifestants à Sanaa contre la milice chiite  24/01/2015

Yémen: des milliers de manifestants à Sanaa contre la milice chiite





Des milliers de personnes sont descendues samedi dans les rues de la capitale du Yémen lors de la plus grande manifestation anti-Houthis depuis l'entrée des miliciens chiites dans Sanaa en septembre.

"A bas, à bas la loi des Houthis", ont notamment scandé les manifestants, qui ont répondu à l'appel du "Mouvement de rejet", un groupe récemment créé dans plusieurs provinces yéménites pour contrer la puissante milice chiite.

Le Yémen se trouve sans gouvernement et sans président depuis vendredi après la démission des deux chefs de l'exécutif sous la pression des Houthis.

http://www.lorientlejour.com/article/907790/yemen-des-milliers-de-manifestants-a-sanaa-contre-la-milice-chiite.html


Crimée/sanctions: Google bloque les comptes AdSense  24/01/2015

Crimée/sanctions: Google bloque les comptes AdSense





Le groupe américain Google a bloqué les comptes AdSense des habitants de la Crimée qui avait proclamé son indépendance par rapport à l'Ukraine et adhéré à la Russie en mars 2014.

Selon une lettre adressée par Google à ses partenaires criméens, les comptes du système publicitaire AdSense enregistrés en Crimée sont bloqués et les soldes en cours ne seront pas remboursés.

Le président américain Barack Obama a émis un décret en décembre dernier obligeant les sociétés américaines d'arrêter tout commerce avec la Crimée d'ici le 1er février.

http://french.ruvr.ru/news/2015_01_23/Crimee-sanctions-Google-bloque-les-comptes-AdSense-3267/


L'OTAN établira des quartiers généraux internationaux en Europe orientiale et centrale  24/01/2015

L'OTAN établira des quartiers généraux internationaux en Europe orientiale et centrale




L'OTAN établira des quartiers généraux internationaux en Lituanie, ainsi que dans cinq autres pays d'Europe orientale et centrale, a annoncé vendredi le ministère lituanien de la Défense dans un communiqué publié vendredi.

"Nous avons réussi à réaliser ce que nous poursuivons : le comité militaire de l'OTAN a accepté d'établir des quartiers généraux multinationaux en Lituanie, en Lettonie, en Estonie, en Pologne, en Roumanie et en Bulgarie", a déclaré le chef de la défense lituanienne, le général Jonas Vytautas Zukas, cité par la presse locale, à son retour d'une réunion du comité militaire de l'OTAN à Bruxelles.

L'établissement d'un quartier général de l'OTAN en Lituanie contribuera à la sécurité du pays ainsi qu'à celle de la région, a relevé le Premier ministre lituanien Algirdas Butkevicius, dans un entretien avec le radiotélédiffuseur local LRT.

http://french.cri.cn/621/2015/01/24/601s419024.htm


Amar Saïdani choque les algériens : “la France nous a donné l’Indépendance”  24/01/2015

Amar Saïdani choque les algériens : “la France nous a donné l’Indépendance”


Un lapsus révélateur ou une déclaration sérieuse de Amar Saâdani, le patron actuel du FLN ? En tout cas, cette phrase lancée par Amar Saïdani au terme d’une réunion avec les membres du bureau politique de son parti est, pour le moins que l’on puisse dire, hallucinante !

Les valeureux martyrs de la Guerre d’Indépendance se retourneront dans leurs tombes en écoutant les sornettes que le secrétaire général du FLN, Amar Saïdani, raconte en 2015. “Vous connaissez l’importance du sud du pays ? L’histoire nous éclaire. La France nous a donné l’Indépendance, mais nous a demandé de lui laisser le Sud. Le message peut être compris par tout le monde”, a-t-il déclaré devant des caméras de plusieurs télévisions algériennes. Amar Saïdani ignore peut-être que lIndépendance du pays a été arrachée après une terrible Guerre et une lutte acharnée qui ont duré plus de sept ans, au terme desquelles la cause algérienne contre le colonialisme français est sortie victorieuse.

La méconnaissance de l’histoire de la glorieuse guerre de libération nationale, de surcroît par le premier responsable du FLN, et cette rocambolesque déclaration incarnent une méprise intolérable. Sur les réseaux sociaux et le web, les internautes algériens n’ont pas tardé à exprimer leur indignation.

http://www.algerie-focus.com/blog/2015/01/amar-saadanila-france-nous-a-donne-lindependance/


La Russie et l’Iran reprennent leur coopération militaire  24/01/2015

La Russie et l’Iran reprennent leur coopération militaire




La Fédération de Russie et la République islamique d’Iran ont signé, le 20 janvier 2015, un accord de coopération militaire. Il prévoit des « exercices communs, une coopération pour le maintien de la paix, le maintien régional et international de la sécurité et de la stabilité, et la lutte contre le séparatisme et l’extrémisme ».

Le ministre iranien de la Défense, Hossein Dehqan, a précisé que les deux pays ont « partagé leurs analyses de la stratégie états-unienne de domination, des ingérences états-uniennes au niveau régional et international, et des besoins de coopération dans le combat contre les ingérences étrangères dans la région »

On ignore quelle solution a été trouvée au litige sur les S-300. En 2010, le président Medvedev avait annulé la livraison de ces missiles à l’Iran, au motif qu’elle entrait dans le cadre de l’embargo onusien. Téhéran, qui avait déboursé 800 millions de dollars, demandait 4 milliards de dollars de dédit.

http://www.voltairenet.org/article186493.html


Washington ne voit pas de changement dans ses relations avec Riyad  24/01/2015

Washington ne voit pas de changement dans ses relations avec Riyad





Les Etats-Unis ne voient pas leur relation étroite avec l'Arabie saoudite changer après le décès du roi Abdallah et l'arrivée de son successeur Salmane, a indiqué vendredi la porte-parole du département d'Etat américain Jennifer Psaki.
"Nous avons une longue histoire de coopération. Nous n'avons aucune indication (...) que la coopération va changer", a affirmé Mme Psaki lors de son point de presse quotidien à Washington.
"Nous avons hâte de poursuivre le long et étroit partenariat entre les Etats-Unis et l'Arabie saoudite sous la direction du roi Salmane", a-t-elle poursuivi.
Les Saoudiens sont "actuellement dans une période de deuil. Mais il existe une diversité de problèmes sur lesquels nous avons travaillé ensemble, que ce soit l'initiative de paix arabe (de 2002) ou la campagne pour affaiblir et détruire l'Etat islamique".
Elle a précisé n'avoir aucune information concernant un éventuel déplacement du secrétaire d'Etat John Kerry à Riyad dans les prochains jours. M. Kerry est actuellement en voyage en Europe.

http://www.lorientlejour.com/article/907678/washington-ne-voit-pas-de-changement-dans-ses-relations-etroites-avec-larabie-saoudite.html


Centrafrique: l'otage française libérée à Bangui (diplomatie)  24/01/2015

Centrafrique: l'otage française libérée à Bangui (diplomatie)




Thérèse Claudia Priest, l'humanitaire française de 67 ans, enlevée lundi dernier à Bangui, en République centrafricaine, a été libérée, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie française Laurent Fabius.

"Notre compatriote Claudia Priest, qui avait été enlevée en début de semaine en République centrafricaine, est enfin libre. Je me joins à la joie de ses proches. C'est un immense soulagement pour tous ceux qui ont œuvré à ce dénouement heureux", a indiqué M.Fabius dans un communiqué.

Mme Priest, membre de l'ONG International Rescue Committee, a été enlevée dans les faubourgs de Bangui par des milices anti-balaka. Le rapt pourrait être lié à l'arrestation du "général Andjilo", puissant chef anti-balaka appréhendé le 17 janvier à Bouca (nord-ouest) par la force de l'Onu (Minusca).

Les milices anti-balaka, composées principalement de chrétiens, se sont formées en République centrafricaine pour lutter contre la coalition rebelle Séléka réunissant essentiellement des musulmans. Cette coalition a pris le pouvoir en Centrafrique en mars 2013 avant d'en être chassée en janvier 2014.

http://french.ruvr.ru/news/2015_01_23/Centrafrique-lotage-francaise-liberee-a-Bangui-diplomatie-2234/


1 2 3 4 5 » ... 2552

Publicité

Brèves



Commentaires