Egypte : une femme décédée de la grippe porcine  24/11/2014

Egypte : une femme décédée de la grippe porcine

 Une femme enceinte est morte en Egypte du virus H1N1 de la grippe (grippe porcine). Cela a été rapporté par le ministère de la Santé du pays.

Les médecins suggéraient que cette patiente était infectée par le virus de la grippe aviaire. La femme de 31 ans, le nom de laquelle n'a pas été divulgué, est morte au bout de cinq jours à l'hôpital.

Plus tôt, les autorités égyptiennes ont rapporté deux décès liés au virus de la grippe aviaire.

http://french.ruvr.ru/news/2014_11_24/Egypte-une-femme-decedee-de-la-grippe-porcine-1990/


Attentat lors d'un match de volleyball en Afghanistan, 45 morts  24/11/2014

Attentat lors d'un match de volleyball en Afghanistan, 45 morts
MOSCOU, 23 novembre - RIA Novosti
Au moins 45 personnes ont trouvé la mort dans un attentat suicide perpétré lors d'un match de volleyball en Afghanistan, rapportent dimanche les médias locaux.
Selon la chaîne de télévision afghane Tolo news, l'attaque terroriste s'est produite dans la province de Paktika (sud-est). L'explosion a également fait une cinquantaine de blessés.


L'agressivité des Etats-Unis est le signe de leur déclin (expert)  24/11/2014

MOSCOU, 24 novembre - RIA Novosti
La politique agressive conduite par Washington témoigne du déclin des Etats-Unis sur la scène internationale, estime l'analyste politique français Xavier Moreau dans une interview publiée par le site jolpress.com. Selon M.Moreau, la majorité des pays européens "se soumettent" aujourd'hui à Washington "par peur des rétorsions". A titre d'exemple, l'expert cite "l'extorsion" de 9 milliards de dollars à la banque BNP Paribas, ou "les menaces du sénateur John McCain au gouvernement bulgare sur le projet South Stream ".
En ce qui concerne les relations entre Washington et Moscou, l'analyste affirme que les Etats-Unis n'ont pas de raison de reprocher au président russe Vladimir Poutine d'agir à l'encontre des valeurs européennes.
"Les principes de Vladimir Poutine n'ont pas changé depuis quinze ans: respect de la souveraineté des Etats, respect des décisions du Conseil de sécurité de l'Onu et respect du droit international", indique-t-il.
Dans le même temps, les nouvelles puissances mondiales, notamment la Chine, sont conscientes du fait qu'elles pourraient se retrouver un jour à la place de la Russie et "dans ce sens, un front commun existe vraiment", poursuit M.Moreau.
Pourtant, l'analyste estime qu'un "choc frontal entre deux mondes" est peu probable à l'avenir et qu'il faut davantage s'attendre à "un repli des Etats-Unis, dont l'économie déclinante ne permet plus de financer leur aventurisme militaire".


Netanyahou appelle la France à ne pas reconnaître un Etat palestinien  24/11/2014

Benjamin Netanyahou
TEL AVIV, 24 novembre-RIA Novosti
Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a exhorté la France à ne pas suivre l'exemple de la Suède, qui a récemment reconnu l'Etat de Palestine.
"La reconnaissance d'un Etat palestinien par la France serait une grave erreur, cela ne conduira pas à la paix", a affirmé M. Netanyahou dimanche devant des journalistes.
"C'est ce qu'ils ont à faire en ce moment en France quand on décapite des gens à travers le Proche-Orient, y compris un citoyen français?", a-t-il ajouté, faisant référence à la récente décapitation d'un ressortissant français en Algérie par des djihadistes se revendiquant du groupe Etat islamique (EI).
Le dirigeant israélien a accusé la France de soutenir le djihadisme palestinien et "de tendre la main aux terroristes qui commettent des attentats dans des synagogues".
L'Assemblée nationale doit voter le 2 décembre une résolution invitant "le gouvernement français à reconnaître l'Etat de Palestine".
La Suède a récemment reconnu l'Etat de Palestine, qui a le statut d'observateur à l'ONU depuis 2012. Au total, 135 pays dans le monde ont reconnu la Palestine, selon l'Autorité palestinienne.


Tunisie/présidentielle: le président Marzouki et Essebsi au coude-à-coude  24/11/2014

Tunisie/présidentielle: le président Marzouki et Essebsi au coude-à-coude





L'équipe de campagne du président tunisien Moncef Marzouki a estimé que ce dernier était au coude-à-coude avec le favori de la présidentielle de dimanche en Tunisie, Béji Caïd Essebsi et qu'un deuxième tour devra les départager.

"Dans le pire des cas nous sommes à égalité, et dans le meilleur nous avons 2 à 4% d'avance", a déclaré le directeur de campagne de M. Marzouki, Adnène Mancer, "nous entrons dans le deuxième tour avec des grandes chances", a-t-il ajouté.

http://www.lorientlejour.com/article/897531/tunisie-presidentielle-le-president-marzouki-et-essebsi-au-coude-a-coude-campagne-de-marzouki.html


Nucléaire: les grandes puissances discutent avec l'Iran d'une prolongation des négociations  24/11/2014

Nucléaire: les grandes puissances discutent avec l'Iran d'une prolongation des négociations




Les grandes puissances et l'Iran discutent d'une éventuelle prolongation des négociations sur le programme nucléaire de Téhéran, a annoncé un haut responsable du département d'Etat américain à Vienne.
"Nous discutons entre nous et avec nos partenaires du P5+1 d'un éventail d'options. Une prolongation est l'une de ces options. Sans surprise, nous discutons aussi de (ces) options avec les Iraniens", a dit ce diplomate, à 24 heures de la date limite pour trouver un accord international sur le programme nucléaire controversé iranien.

http://www.lorientlejour.com/article/897532/nucleaire-les-grandes-puissances-discutent-avec-liran-dune-prolongation-des-negociations.html


Egypte: les Frères musulmans soutiennent l'appel d'un groupe salafiste à manifester vendredi  24/11/2014

Egypte: les Frères musulmans soutiennent l'appel d'un groupe salafiste à manifester vendredi




La confrérie des Frères musulmans, classée "organisation terroriste" en Egypte, a apporté son soutien aux manifestations du 28 novembre auxquelles a appelé un groupe salafiste, sans toutefois indiquer si elle y prendrait part.
Le groupe Front salafiste a appelé à des manifestations dans tout le pays le 28 novembre, afin de marquer le 3e anniversaire des protestations contre le pouvoir militaire et les forces de sécurité qui avaient duré plusieurs jours fin novembre 2011 et fait une quarantaine de morts.
Des partisans de l'ex-président Mohamed Morsi, membre dirigeant des Frères musulmans, destitué par l'armée en juillet 2013, ont apporté sur les réseaux sociaux leur soutien à cette initiative, vivement critiquée par les médias égyptiens.
"Les Frères musulmans soutiennent l'appel aux manifestations pour préserver l'identité de la nation, (une cause pour laquelle) le peuple égyptien, y compris les Frères musulmans, s'est battu", a déclaré la confrérie dans un communiqué dimanche, sans préciser si elle prendrait part aux manifestations.
Le but des manifestations est de "proclamer l'identité islamique de l'Egypte, s'opposer à la domination occidentale et sioniste, et renverser le régime militaire", a indiqué le Front salafiste dans un communiqué.
"Notre demande n'est pas seulement de renverser (le président égyptien) Sissi, mais de nous battre pour notre identité" islamique, a déclaré à l'AFP le porte-parole du mouvement Mohamed Galal.
Le ministre de l'Intérieur Mohamed Ibrahim a prévenu que les autorités feraient "face fermement à tout acte de violence" au cours de ces manifestations et qu'"aucune violation de la loi ne sera prise à la légère".

http://www.lorientlejour.com/article/897534/egypte-les-freres-musulmans-soutiennent-lappel-dun-groupe-salafiste-a-manifester-vendredi.html


Territoires palestiniens : réunion extraordinaire samedi de la Ligue arabe  23/11/2014

Territoires palestiniens : réunion extraordinaire samedi de la Ligue arabe





Les ministres des Affaires étrangères des pays de la Ligue arabe se réuniront samedi en session extraordinaire au Caire pour évoquer la situation des Territoires palestiniens, en présence du président palestinien Mahmoud Abbas, a annoncé dimanche l’organisation panarabe.

Les ministres discuteront des « demandes d’adhésion aux agences et organisations de l’ONU, formulées par la direction palestinienne », a précisé devant la presse Ahmed Ben Helli, le secrétaire-général adjoint de la Ligue, dont le siège est au Caire.

Cette réunion extraordinaire est annoncée alors que Jérusalem-Est et la Cisjordanie ont été le théâtre ces dernières semaines d’affrontements entre manifestants palestiniens et forces de l’ordre israéliennes, et d’attentats palestiniens, dont le dernier mardi a tué cinq Israéliens dans une synagogue de Jérusalem.

Les Palestiniens doivent soumettre courant novembre au Conseil de sécurité de l’ONU un projet de résolution réclamant la fin, d’ici deux ans, de l’occupation israélienne des territoires palestiniens, malgré l’opposition américaine.

En cas de refus, l’Autorité palestinienne a annoncé qu’elle solliciterait son adhésion à diverses organisations internationales, dont la Cour pénale internationale (CPI), ce qui lui permettrait de demander des poursuites contre des responsables israéliens après les trois guerres meurtrières qui ont déchiré la bande de Gaza ces six dernières années.

Les pressions de juifs extrémistes pour obtenir le droit de prier sur le site ultra-sensible de l’esplanade des Mosquées, troisième lieu saint pour les musulmans et site le plus sacré pour les juifs, ainsi que l’annonce de nouveaux projets de colonisation israélienne à Jérusalem-Est ont aggravé un contexte déjà explosif.

« La poursuite des pratiques israéliennes à Jérusalem et dans les territoires palestiniens pousse la région vers l’explosion », a mis en garde M. Ben Helli. « L’occupant israélien a franchi toutes les limites avec ses agissements à Jérusalem et contre la mosquée Al-Aqsa. »

De son côté, Tony Blair, l’envoyé spécial du Quartette (Nations unies, Union européenne, Etats-Unis et Russie) au Proche-Orient a rencontré dimanche au Caire le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri.

M. Choukri « a présenté à M. Blair les efforts et contacts intensifs de l’Egypte (…) pour contenir la situation à Jérusalem-Est et empêcher sa détérioration », selon un communiqué du ministère.

http://www.algerie1.com/flash-dactu/territoires-palestiniens-reunion-extraordinaire-samedi-de-la-ligue-arabe/


Le gouvernement Netanyahu veut renforcer le caractère "juif" d'Israël  23/11/2014

Le gouvernement Netanyahu veut renforcer le caractère "juif" d'Israël




Le gouvernement israélien a approuvé dimanche un projet de loi visant à renforcer le caractère juif de l'Etat, au détriment de son caractère démocratique selon ses détracteurs qui y voient une institutionnalisation des discriminations. La Knesset (Parlement) doit désormais se prononcer, en plusieurs lectures, sur ce texte pour lequel 14 ministres ont voté "pour" et six "contre", au terme d'un débat extrêmement houleux.

Ce projet de loi prévoit de ne plus définir Israël comme un Etat "juif et démocratique" mais comme "l'Etat national du peuple juif" dans les Lois fondamentales, qui font office de Constitution. Mais il devrait être amendé et édulcoré à la Knesset, assurent les experts.
Au-delà de sa lettre, ce texte s'inscrit dans la ligne du durcissement du discours du Premier ministre Benjamin Netanyahu en prévision de possibles élections anticipées en 2015, selon des experts. Il donne ainsi, pour eux, un gage aux personnalités les plus à droite de sa coalition, au bord de l'explosion.

Les députés et les ministres du centre et de la gauche, menés par les ministres de la Justice Tzipi Livni et des Finances Yair Lapid, ont vivement critiqué ce projet, de même que les Arabes-Israéliens qui représentent plus de 20% de la population.

"Inscrire le racisme dans la loi"
Avec ce texte, l'Etat hébreu veut entériner une "inscription du racisme, déjà présent dans la rue, dans la Loi et au coeur du système politique", a accusé Majd Kayyal, d'Adalah, le Centre juridique de défense des droits de la minorité arabe. "La démocratie garantit que tous les citoyens ont les mêmes droits et sont égaux face à l'Etat, mais cette modification raciste introduit une distinction sur la base de la religion".
Le conseiller juridique du gouvernement, le procureur général Yehouda Weinstein, a lui aussi critiqué ce projet, estimant qu'il affaiblissait le caractère démocratique d'Israël.

Face aux critiques, M. Netanyahu a assuré avoir trouvé une position d'équilibre: "il y a ceux qui veulent que la démocratie l'emporte sur le caractère juif et il y a ceux qui veulent que le caractère juif l'emporte sur la démocratie. Dans les principes de la loi que je présente aujourd'hui ces deux principes sont égaux", a-t-il déclaré.

Les Arabes-Israéliens, descendants des Palestiniens restés sur leur terre après la création d'Israël en 1948, se disent traités en "citoyens de seconde zone" par l'Etat hébreu et vus comme des "ennemis de l'intérieur" dans le contexte de tensions actuelles.

Jérusalem-Est, la partie palestinienne occupée et annexée par Israël de la Ville sainte, et la Cisjordanie occupée sont le théâtre quotidien d'affrontements entre Palestiniens et forces de l'ordre israéliennes ainsi que d'attentats, dont le dernier mardi a tué cinq Israéliens dans une synagogue de Jérusalem-Ouest.
Alors que ces violences font craindre un embrasement généralisé, les villes arabes du nord d'Israël se sont récemment embrasées quelques jours, après la mort d'un jeune Arabe-israélien abattu par la police. M. Netanyahu a menacé de retiré la nationalité aux Arabes-Israéliens s'en prenant selon lui à l'Etat hébreu.
Dimanche, l'Etat hébreu a retiré son permis de séjour en Israël à un Palestinien libéré après avoir purgé sa peine de 10 ans de prison pour "complicité" dans un attentat en 2001.

Un Gazaoui tué
Dans la bande de Gaza, l'armée israélienne a tué un Palestinien, le premier mort depuis la trêve il y a trois mois.
La justice israélienne a par ailleurs annoncé qu'un policier soupçonné d'avoir tué par balles un jeune Palestinien en mai lors d'une manifestation en Cisjordanie occupée serait poursuivi pour "homicide involontaire". Lors de son arrestation, l'avocat de Ben Deri avait indiqué que son client démentait avoir tiré à balles réelles, tandis que l'armée avait assuré n'avoir utilisé que des moyens "non-létaux". Une équipe internationale de médecins légistes --dont deux Israéliens-- avait conclu que la victime avait été tuée par balles réelles.

Par ailleurs, alors que la campagne internationale des Palestiniens commence à porter ses fruits, avec plusieurs votes en faveur d'une reconnaissance dans les Parlements européens, M. Netanyahu a mis en garde la France contre la "grave erreur" qu'elle ferait en reconnaissant l'Etat de Palestine.

http://www.lorientlejour.com/article/897520/le-gouvernement-netanyahu-veut-renforcer-le-caractere-juif-disrael.html


L’Allemagne est contre l’adhésion de l'Ukraine à l'OTAN et à l'UE  23/11/2014

L’Allemagne est contre l’adhésion de l'Ukraine à l'OTAN et à l'UE





Le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier s’est prononcé contre l’adhésion de l'Ukraine à l'OTAN et à l'UE. C’est ce qu’il a déclaré dans une interview accordée au Spiegel.

Le chef de MAE allemand considère également comme irréaliste l'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne à long terme. Selon Steinmeier, la modernisation économique et politique de l'Ukraine est un « projet de plusieurs générations ».

http://french.ruvr.ru/news/2014_11_23/L-Allemagne-est-contre-l-adhesion-de-lUkraine-a-lOTAN-et-a-lUE-5672/


Abou Ras appelle les Ulémas de la nation à la révolte pour Jérusalem  23/11/2014

Abou Ras appelle les Ulémas de la nation à la révolte pour Jérusalem




Le Président de l'Union internationale des savants musulmans-branche de Palestine, Marwan Abou RAS, a appelé les Ulémas de la nation arabo-islamique à adopter une claire Fatwa islamique en vertu du silence envers les attentats contre Jérusalem et la mosquée al-Aqsa, notamment en ce qui concerne les négociations avec l'occupant et la renonciation à Jérusalem.

Abou Ras s'est interrogé dans une déclaration écrite sur le rôle des Ulémas vis-à-vis les attaques en cours contre Jérusalem et la mosquée al-Aqsa par les soldats israéliens et les colons extrémistes.

Il a exhorté les Ulémas de la nation de se soulever et de conduire la nation à une révolution massive à l'appui de Jérusalem, "parce qu'il est inacceptable, en aucun cas, de poursuivre le silence envers ce qui se passe dans la ville sainte et la mosquée al-Aqsa, qui est le caractère sacré de toute la nation, non seulement pour le peuple palestinien." Il a dit.

Abou Ras a déclaré que les opérations de commando menées à Jérusalem se poursuivront et s'intensifieront dans toute la patrie, « parce que la violence n'engendra que la violence, et le sang n'apportera que le sang, l'ennemi a fait explosé actuellement un quartier tout entier à Jérusalem, sous prétexte de se venger et démolir la maison de l'un des héros des opérations de la résistance, Selon ses propos ».

"L'escalade règnera sur toute la scène palestinienne, parce que l'ennemi ne comprend pas le langage de pacification, ni de paix ni du dialogue. L'occupation est lui qui commencé cette escalade et pourtant tente maintenant de mettre fin à cette vague par l'humiliation du peuple palestinien et contre sa volonté et par l'oppression, Le grand malheur qu'il y a certain comme Abbas (le Président de l'AP), ses acolytes et ses services comploteurs et traîtres lui aident, en plus des Etats régionaux coordonnent désormais directement avec eux.", a-t-il ainsi poursuivi.

Abou RAS a insisté qu'il faut prendre en charge un soulèvement massif et une Intifada populaire palestinienne.

Au niveau régional, Abou Ras a exigé la nécessité de lever le couvercle de l'occupation, confirmant: "nous voulons des pays arabo-islamiques d'assumer leur responsabilité envers la question de Jérusalem par l'appartenance nationale et réelle, les institutions doivent faire leur part et le peuple arabe et musulman doit se soulever massivement, car Jérusalem et la mosquée al-Aqsa ne sont pas pour le peuple palestinien tout seul, mais pour toute la nation dans son ensemble.

http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s78gAHderzdyFZKBUxYRn9HfOBVJOPD9RUQkNAUWnqAm0lD8m3JF9shbcVAHRWAbt%2b4AtULlvTuMv3ksuKlNfSTM6L3A7242rL%2f9c5M6z81lg%3d


Al-Sissi prêt à envoyer des forces pour aider un Etat palestinien  23/11/2014

Al-Sissi prêt à envoyer des forces pour aider un Etat palestinien




Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s’est déclaré prêt à envoyer ultérieurement des forces dans un futur Etat palestinien pour l’aider à se stabiliser, en accord avec Israël et l’Autorité palestinienne, dans une interview au Corriere della Sera.

Le chef de l’Etat, qui entame lundi une tournée en Italie et en France, et rencontrera le pape François, a donné dimanche sa première interview à un journal occidental, dans lequel il revient en détail notamment sur le conflit israélo-palestinien et la Libye.

« Nous sommes prêts à envoyer des forces militaires à l’intérieur d’un Etat palestinien. Nous aiderions la police locale et rassurerions les Israéliens par notre rôle de garant. Pas pour toujours, bien sûr. Pour le temps nécessaire à rétablir la confiance. Mais d’abord doit exister un Etat palestinien où envoyer des troupes », souligne le président du plus grand pays arabe.

Il rappelle qu’il « faudra du temps pour rétablir la confiance, mais n’est-ce pas ce qui est arrivé avec Israël après que nous ayons fait la paix » (par le traité de paix de 1979, suite aux accords de Camp David).

De cette proposition d’envoi de forces, « j’ai parlé longuement avec le Premier ministre Benyamin Netanyahu » et aussi « avec Abou Mazen », le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, a-t-il assuré.

Evoquant le terrorisme islamiste qui croît notamment dans le Sinaï, il affirme que l’organisation Etat islamique (EI) est « seulement une des faces d’une même médaille » d’un terrorisme « qui a tant de visages ». Il appelle les Européens à « la sécurité commune, la lutte commune contre le terrorisme ».

« Si ce n’est pas commun, cela ne fonctionnera pas. J’en parlerai aussi avec le pape, en particulier en ce qui concerne la sécurité des minorités religieuses, chrétiens en tête », ajoute-t-il.

Concernant la Libye « où règne le chaos » et « où sont en train de se créer des bases jihadistes extrêmement dangereuses », « la communauté internationale doit faire un choix très clair et collectif en faveur de l’armée nationale libyenne et de personne d’autre ».

« Aides, équipements, entraînement doivent lui parvenir à elle exclusivement », ajoute M. al-Sissi, qui assure que l’Egypte « n’a pas effectué d’intervention militaire et n’en fait pas » dans ce pays voisin.

Le numéro un égyptien, qui a destitué l’an dernier le président islamiste Mohammed Morsi et fait réprimer les Frères musulmans, avec près de 1.400 morts et plus de 15.000 arrestations, se félicite de « l’entente optimale » avec le président russe Vladimir Poutine, des « rapports de grande amitié » restaurés avec les Etats-Unis. Il annonce un voyage en Chine à la fin de l’année, mais, ajoute-t-il, « je veux plus d’Europe ».

http://www.algerie1.com/flash-dactu/al-sissi-pret-a-envoyer-des-forces-pour-aider-un-etat-palestinien/


Le consul de France rejeté par les étudiants de l’unversité palestinienne de Birzeit  23/11/2014

Des douzaines d’organisateurs étudiants du Pole Démocratique, le bloc de gauche des étudiants à l’Université de Bir Zeit, ont manifesté et se sont opposés à la visite du consul français à l’Université le mercredi 19 novembre.

"Les étudiants l’ont déclaré indésirable à l’Université, en tant que représentant d’un état colonialiste. En outre, ils ont exigé la libération de Georges Ibrahim Abdallah, le prisonnier politique arabe libanais dans les prisons françaises, qui militait au Parti Communiste Libanais et au Front Populaire pour la Libération de la Palestine, et a été emprisonné depuis 1984 avec l’appui total des Etats-Unis et de l’état occupant.
« Nous rejetons la visite du consul français à l’Université de BirZeit, l’Université des Martyrs ; » « Nous rejetons la normalisation avec l’état colonialiste qui emprisonne le camarade Georges Abdallah », est-il écrit sur les panneaux portés par les étudiants.
Sbeih Sbeih, un militant étudiant, a déclaré que la « France est un état colonial qui a condamné la lutte palestinienne pour la libération et la révolution palestinienne, comme d’autres puissances coloniales telles que la Grande-Bretagne et l’Amérique… Je suis étudiant à l’Université de BirZeit, et nous n’honorons pas et ne souhaitons pas la bienvenue aux représentants de ces états pour qu’ils parlent devant des étudiants. Nous sommes déterminés à préserver l’acquis culturel de l’Université de BirZeit et n’acceptons pas en aucune manière la réception du représentant d’un état colonial qui a tout le temps soutenu Israël. »
Source : http://pflp.ps/english
CAPJPO-EuroPalestine


Plainte contre un incroyable (mais vrai) document islamophobe du rectorat de Poitiers  23/11/2014

Le CRI a engagé une procédure de référé devant le tribunal administratif de Poitiers pour mettre fin à la diffusion par le rectorat de Poitiers d’un document destiné à « prévenir la radicalisation », est qui n’est en réalité qu’un brulot islamophobe.
Communiqué du CRI (Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie)
"Le CRI a pris connaissance avec effarement d’un document établi par « l’équipe mobilité de sécurité académique (EMSA) » de l’Académie de Poitiers, dénommé « prévention de la radicalisation en milieu scolaire ».
Ce document destiné à éclairer les équipes éducatives se présente en fait comme un ramassis d’amalgames et de poncifs islamophobes, considérant tout musulman – jugé par ses signes extérieurs – comme un djihadiste en puissance.
D’après ce document, ce phénomène actuel peut « toucher tout le monde », c’est-à-dire toute classe sociale, et même « les collègues de bureaux ». Bien sûr ce n’est pas « tout le monde » qui est visé par ce torchon, mais « tout le monde musulman ».
Ce document liste les « indicateurs de radicalisation » parmi lesquels on trouve « la barbe longue et non taillée », « l’habillement musulman », « le refus du tatouage », « le cal sur le front » ou encore « la perte de poids liée à des jeûnes fréquents ».
Comme autres indicateurs, ce document stigmatise « le repli identitaire », « la rhétorique politique en référence à l’injustice en Palestine, Tchétchénie, Iraq, Syrie, Egypte » ou encore « l’intérêt pour les débuts de l’Islam ».
Ce document invite ensuite à un véritable espionnage, en proposant des « bonnes questions pour identifier les risques de basculement », et notamment de surveiller « les signes de radicalisation » ou « les fréquentations, » ou encore en cherchant si le personne « parle des zones de conflits ».
Le CRI ne peut accepter la démarche infamante d’une administration de l’Etat qui stigmatisme toute la communauté musulmane. Alors que nous avons besoin de dialogue, de raison et de respect, l’administration attise la haine et légitime la plus abjecte des islamophobies. D’après le rectorat de Poitiers, un musulman qui s’intéresse aux origines de l’Islam, qui est sensible à la cause palestinienne et qui fait le ramadan, est un djihadiste en puissance qui doit être espionné et dénoncé aux administrations.
Aussi, le CRI a demandé à son avocat Maître Gilles Devers de saisir le tribunal administratif de Poitiers pour qu’il soit mis fin de toute urgence à la diffusion de ce document, démarche qui sera effectuée aujourd’hui même.
Le CRI appelle autorités publiques, et spécialement le Ministère de l’éducation nationale, à faire preuve de sens de responsabilité, au lieu de devenir un relai de l’islamophobie."
Pour tout contact : 0618797661 www.crifrance.com
CAPJPO-EuroPalestine


INANÇ KUTLU (EODE) : ERDOGAN NOUVEAU SULTAN ?  23/11/2014

# EODE-TV/ INANÇ KUTLU (EODE) : ERDOGAN NOUVEAU SULTAN ?/ SUR AFRIQUE MEDIA TV (16 NOV. 2014)
 
Les experts internationaux de EODE sur les médias …
EODE-TV & AFRIQUE MEDIA TV/
Avec EODE Press Office/ 2014 11 16)
 
Intervention de Inanç KUTLU,
Administrateur de EODE Zone Turkey :
 
Video sur le Website d’EODE-TV
https://vimeo.com/112111852
 
L’introduction  de Bachir Mohamed LADAN :
En Turquie un pouvoir autoritaire tente de s’imposer sur une démocratie kémaliste mise à mal par la puissance des islamistes de l’AKP, le Parti de la Justice et du Droit. Leur leader Erdogan étrenne son très controversé "palais blanc", un bâtiment de 200 000 mètres carrés pour 350 millions de dollars. Alors Inanç KUTLU, un nouveau sultan en Turquie ?
 
Diffusé sur AFRIQUE MEDIA TV
dimanche 16 novembre 2014 dans l’émission ‘Le Débat Panafricain’
présenté par Bachir Mohamed Ladan.
 
EODE-TV / EODE Press Office / 2014 11 16 /
________________________
www.afriquemedia.tv
EODE-TV sur Vimeo: https://vimeo.com/eodetv
Retrouvez nous sur Facebook
avec le « Groupe officiel AFRIQUE MEDIA TV » : https://www.facebook.com/groups/afrique.media.groupe.officiel/
 


ENQUETE SUR LE CRASH DU VOL AIR MALAYSIA MH17/ SUR LA TV RUSSE RUSSIA1  23/11/2014

# EODE-TV/ FABRICE BEAUR (EODE) : ENQUETE SUR LE CRASH DU VOL AIR MALAYSIA MH17/ SUR LA TV RUSSE RUSSIA1 (17 NOV. 2014)
 
Les experts internationaux de EODE sur les médias …
EODE-TV & RUSSIA1/
Avec EODE Press Office/ 2014 11 19/
 
Interview de Fabrice BEAUR,
Administrateur de EODE Zone Russia-Caucasus :
 
Video sur le Website d’EODE-TV
https://vimeo.com/112437327
 
Diffusé sur la TV russe RUSSIA1
mercredi 19 novembre 2014
 
EODE-TV / EODE Press Office
________________________
EODE-TV sur Vimeo: https://vimeo.com/eodetv
 


DIALOGUE NATIONAL EN GUINEE EQUATORIALE/ SUR AFRIQUE MEDIA TV  23/11/2014

# EODE-TV/ LUC MICHEL (EODE) : DIALOGUE NATIONAL EN GUINEE EQUATORIALE/ SUR AFRIQUE MEDIA TV (16 NOV. 2014)
 
Les experts internationaux de EODE sur les médias …
EODE-TV & AFRIQUE MEDIA TV/
Avec EODE Press Office/ 2014 11 16)
 
Intervention de Luc MICHEL,
Administrateur-général d’EODE :
 
Video sur le Website d’EODE-TV
https://vimeo.com/112120341
 
L’introduction  de Bachir Mohamed LADAN :
Luc Michel, dans quelles perspectives s’inscrit le dialogue national en Guinée Equatoriale ?
Les grandes ambitions du président de Guinée équatoriale à la fois pour son peuple et aussi pour l’Afrique expliquent donc l’hostilité dont le pays fait l’objet en Occident ?
 
Diffusé sur AFRIQUE MEDIA TV
dimanche 16 novembre 2014 dans l’émission ‘Le Débat Panafricain’
présenté par Bachir Mohamed Ladan.
 
EODE-TV / EODE Press Office / 2014 11 16 /
________________________
www.afriquemedia.tv
EODE-TV sur Vimeo: https://vimeo.com/eodetv
Retrouvez nous sur Facebook
avec le « Groupe officiel AFRIQUE MEDIA TV » : https://www.facebook.com/groups/afrique.media.groupe.officiel/


Une association musulmane française soupçonnée de financer le jihad en Syrie  23/11/2014

Une association musulmane française soupçonnée de financer le jihad en Syrie




Deux membres d'une association caritative musulmane française, dont sa présidente, ont été mis en examen (inculpés) dans un dossier de financement présumé du jihad en Syrie, a-t-on appris samedi de source judiciaire.
Ils sont poursuivis pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et financement de terrorisme.
La présidente de l'association "Perle d'Espoir", créée en janvier 2012 et active dans les territoires palestiniens et en Syrie, a été laissée libre sous contrôle judiciaire. Les comptes de l'association avaient été gelés sur décision administrative début 2014.
Déjà placé en détention pour un autre motif, un membre de 22 ans de la même association a également été mis en examen dans cette affaire. Cet homme s'est rendu à plusieurs reprises en Syrie en 2013 et 2014, selon une source judiciaire. Il invoque des motivations humanitaires, notamment la distribution de matériel médical, selon une source proche de l'enquête.
Sur sa page Facebook, l'association assurait aussi il y a quelques mois, après le gel de ses comptes, ne vouloir apporter qu'une aide humanitaire.
Les enquêteurs cherchent à établir l'usage final de fonds récoltés par Perle d'Espoir, notamment dans des mosquées de la région parisienne et par des appels sur internet.
Entre 80 et 90 enquêtes liées au jihad en Syrie et en Irak sont actuellement menées en France. Quelque 380 personnes parties de France y combattraient actuellement dans les rangs des groupes jihadistes, selon les estimations policières les plus récentes.

http://www.lorientlejour.com/article/897460/une-association-musulmane-francaise-soupconnee-de-financer-le-jihad-en-syrie.html


Glorification du nazisme: l'Onu condamne, sauf l'Ukraine, les USA et le Canada  22/11/2014

Glorification du nazisme: l'Onu condamne, sauf l'Ukraine, les USA et le Canada




A l'initiative de la Russie, la Troisième commission de l'Assemblée générale de l'Onu a adopté une résolution sur la lutte contre la glorification du nazisme, et seuls trois pays – les Etats-Unis, l'Ukraine et le Canada ont voté "contre", rapporte le correspondant de RIA Novosti.

115 pays ont voté "pour", 55 autres, dont les Etats de l'Union européenne, se sont abstenus lors du scrutin.

Dans ce document, les membres de l'Assemblée générale de l'Onu expriment leur "profonde préoccupation par la glorification de toute forme de mouvement nazi, de néonazisme et des anciens membres de la Waffen SS, y compris par la construction de monuments commémoratifs et la tenue de manifestations publiques".

Par ailleurs, la résolution signale l'augmentation du nombre d'incidents ayant nature raciste à travers le monde, ainsi que la montée des mouvements extrémistes et des partis politiques prônant l'idéologie nazie, la xénophobie et la supériorité raciale.

Selon Moscou, l'attitude adoptée par l'Occident sur cette résolution encourage les éléments fascisants, notamment en Ukraine.

http://fr.ria.ru/world/20141122/203048819.html


Les militants de l’EI sont prêts à frapper l'Occident de l'intérieur (médias)  22/11/2014

Les militants de l’EI sont prêts à frapper l'Occident de l'intérieur (médias)




Le groupe terroriste l'Etat islamique (EI) a revendiqué дes attaques récentes réalisées en septembre et en octobre par des islamistes radicaux solitaires dans les pays occidentaux, écrit le journal Le Monde.

Le cinquième numéro du magazine Dabiq, édité par l’EI, a indiqué que ces attaques montraient que le « baril de poudre est prêt à exploser à tout moment, dans n'importe quel pays occidental, qu'il est en attente d'un moment favorable pour exploser et provoquer la violence ».

Les États-Unis ont commencé à bombarder les positions de l’EI depuis août en Irak, et depuis septembre, l'opération s’est propagée en Syrie.


http://french.ruvr.ru/news/2014_11_22/Les-militants-de-l-EI-sont-prets-a-frapper-lOccident-de-linterieur-medias-1366/


1 2 3 4 5 » ... 2508

Publicité

Brèves

VIDEO
Hicham Hamza | 27/11/2014 | 1374 vues
00000  (0 vote) | 4 Commentaires
| 18/11/2014 | 2423 vues
00000  (0 vote) | 10 Commentaires
1 sur 179


Commentaires