Cartes SIM piratées: Gemalto confirme des attaques, mais pas de vol massif  25/02/2015

Selon la société française Gemalto, les attaques n'ont pas pu déboucher sur un vol massif de clés d'encryptage de cartes SIM.
 
La société française Gemalto, leader mondial de la production des cartes SIM, a confirmé mercredi que les services secrets américain NSA et britannique GCHQ avaient piraté ses systèmes en 2010 et 2011.
 
"En tant qu'acteur de la sécurité numérique, Gemalto est régulièrement la cible d'attaques (…). Si nous regardons en arrière, sur la période couverte par les documents de la NSA et le GCHQ, nous confirmons avoir fait face à plusieurs attaques. En 2010 et 2011 précisément, nous avons détecté deux attaques particulièrement sophistiquées qui pourraient être reliées à cette opération (…). A l'époque, nous n'avons pas pu identifier les auteurs de ces attaques mais maintenant nous pensons qu'elles pourraient être liées à l'opération du GCHQ et de la NSA", a indiqué Gemalto dans un communiqué.  
Le site d'investigation The Intercept a rapporté le 19 février dernier que la National security agency (NSA) américaine et son homologue britannique GCHQ auraient volé en 2010 des clés de cryptage des millions de cartes SIM de 450 opérateurs de téléphonie mobile.
 
Gemalto a toutefois a précisé que les attaques "n'ayant touché que des réseaux bureautiques, elles n'ont pas pu résulter en un vol massif de clés d'encryptage de cartes SIM" et de données client.  
"Les clés de cryptage et plus généralement les données client ne sont pas stockées sur ces réseaux. Il faut imaginer l'architecture de notre réseau un peu comme le croisement entre un oignon et une orange. Il est composé de couches multiples et de nombreux quartiers qui permettent de cloisonner et d'isoler les données", a expliqué la société française.
Selon le communiqué, l'attaque a surtout visé la phase d'échange de clés entre l'opérateur et ses fournisseurs. Or Gemalto avait réduit le risque d'interception de données lors de l'échange avec ses clients bien avant 2010 en généralisant des processus d'échanges hautement sécurisés. En plus, les données éventuellement volées "ne sont exploitables que dans les réseaux de deuxième génération (2G). Les réseaux 3G et 4G ne sont pas vulnérables à ce type d'attaque".
 
Qui plus est, l'enquête a démontré que le leader du secteur n'a pas été le seul à être visé par les attaques, d'après le communiqué. Gemalto n'a notamment "jamais vendu de cartes SIM à quatre des douze opérateurs" cibles d'attaques.  
Présent dans 44 pays, Gemalto produit près de 2 milliards de cartes SIM par an ainsi que des puces pour cartes de crédit et documents d'identité numérique. La société compte parmi ses clients les opérateurs AT&T, T-Mobile et Verizon. 


Un sous-marin russe ultrasecret capté accidentellement en Arctique  25/02/2015

Un sous-marin ultrasecret russe a été capté accidentellement par une caméra lors d'une séance de photos en Arctique.
 
Le numéro de janvier du magazine Top Gear a publié une photo du sous-marin nucléaire russe AS-12 du projet 10831, plus connu sous le nom de Locharik (personnage d'un dessin animé russe).
Ce bâtiment ultrasecret spécialisé dans les forages en mer a été capté accidentellement par une caméra de l'équipe Top Gear Russie lors d'une séance de photos au bord de la mer Blanche au cours d'un rallye Mercedes-Benz GL 450 à Arkhangelsk.
 
De nombreux experts s'accordent pour dire que l'objet visible à l'arrière-plan n'est autre que le sous-marin AS-12 développé en Russie pour explorer les profondeurs abyssales.
 
Selon le blog "bmpd" rédigé sous l'égide du Centre d'analyse des stratégies et technologies, la photo de Top Gear constitue une représentation de haute qualité du Locharik.   
Les performances techniques du sous-marin et sa destination sont pour le moment inconnues. On sait seulement qu'il mesure 79 mètres de long et sept mètres de large et qu'il déplace près de 2.000 tonnes. Le bâtiment peut plonger à 6.000 mètres et évoluer à une vitesse de 30 nœuds en immersion. 
Dernier né des sous-marins pour les recherches océanographiques en grande profondeur, le Locharik fait partie de la 29e brigade de la Flotte russe du Nord, basée à Gadjievo, dans la région de Mourmansk (Arctique). 
Le sous-marin ne possède aucun armement.


Guaino: Paris a multiplié les erreurs sur l'Ukraine  25/02/2015

Selon Henri Guaino, député UMP des Yvelines, la France a perdu beaucoup de temps avant d'essayer de régler le conflit en Ukraine, mais des erreurs multiples ont été commises bien avant la crise.
 
La France a "commis toutes les erreurs possibles et imaginables" en Ukraine, a déclaré mercredi Henri Guaino, député UMP des Yvelines à la chaîne de télévision BFMTV.

"On a commis toutes les erreurs possibles et imaginables (…). M.Hollande n'a pas géré cette crise, Mme Merkel non plus. Il a fallu attendre un an pour aller voir M.Poutine.
 

Si le président Sarkozy avait fait la même chose sur la Géorgie, la Géorgie n'existerait plus. Quand on veut mettre un terme à un affrontement, il faut aller voir les deux belligérants. On a perdu beaucoup de temps", a indiqué M.Guaino, commentant l'initiative de paix proposée par le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel.  
Selon lui, les accords de Minsk sont un bon outil de règlement du conflit ukrainien, mais ils ne sont destinés qu'à mettre fin aux hostilités, alors que les autres questions restent en suspens. "Ça va dans le bon sens si on arrive à arrêter les combats. Mais ça va se traduire par quoi si on arrive à arrêter les combats, ça va se traduire par ce qui n'aurait pas pu arriver si on n'avait pas voulu attirer l'Ukraine d'un côté alors que l'Ukraine est à cheval, c'est une sorte de pont entre deux mondes".
 
D'après M.Guaino, l'Occident a commis des erreurs à l'égard de l'Ukraine bien avant la crise. "On a d'abord voulu la faire entrer dans l'Otan, c'était une absurdité. On a voulu après la faire entrer dans l'Union européenne. Et en plus un pays qui est à cheval entre deux mondes, qui est à moitié russophone (…), si vous le tirez d'un côté, vous déchirez ce pays et c'est ce qui s'est passé", a-t-il estimé.  
"Nous n'avons pas de responsabilité parce que vous ne pouvez pas traiter la Russie comme ça (…). C'est un appel à la responsabilité. On ne va pas quand même ressusciter la guerre froide. Si on continue avec des sanctions, des provocations", il y a un risque, a conclu le député.


Avec quelle délicatesse ces choses-là sont dites...  25/02/2015

Déficit de la France : le verdict de Bruxelles reporté
 
Boursorama avec AFP le mardi 24/02/2015 à 14:24
 
Pour ne "pas interférer avec le dossier grec", la Commission européenne a reporté à début mars son verdict sur les finances publiques françaises.
 
Bruxelles devait initialement rendre vendredi son verdict sur le budget 2015 de la France, de l'Italie et de la Belgique, qui s'exposent à des sanctions. Elle devait également faire une nouvelle recommandation sur le calendrier de réduction des déficits de la France et réfléchissait à lui accorder un nouveau délai de trois ans pour faire tomber le déficit public sous la barre des 3%, soit jusqu'en 2018.
 
L'exécutif européen "s'est donné, ainsi qu'à la France, plus de temps pour observer les chiffres et également pour prendre de nouvelles mesures et faire de nouvelles propositions. Je ne suis pas sûr que toutes les mesures soient arrivées mais la Commission va commencer à les évaluer et nous fera un compte rendu début mars", lors d'une réunion de l'Eurogroupe, a indiqué de son côté le patron de la zone euro, Jeroen Dijsselbloem.
 
"Il est capital pour la crédibilité du cadre budgétaire que la France s'engage tant en terme d'objectifs budgétaires que de réformes", a-t-il ajouté, devant le Parlement européen, faisant état de "signaux positifs" dans l'économie française.
 
Ce ne sera "certainement pas cette semaine", a indiqué pour sa part une source européenne "C'est pour ne pas interférer avec le dossier grec", a confié une autre source à Bruxelles. La Commission aura un débat d'orientation mercredi sur ces dossiers de gouvernance économique, et "décidera à cette occasion du calendrier et des prochaines étapes", a indiqué le porte-parole de la Commission européenne Margaritis Schinas, refusant d'"anticiper" une annonce.
 
Début février, la Commission avait rappelé que Paris devait encore fournir des efforts: la réduction du déficit français pour 2015 est prévue à seulement 0,3 point du PIB en termes structurels, alors que l'effort minimum demandé par Bruxelles est de 0,5 point.
 
 
 
« Pour ne "pas interférer avec le dossier grec" »
Il faut traduire par :
« Pour que les Français ne voient pas que la situation de leur pays n’est guère différente de celle de la Grèce »…
 


QUAND LA BUNDESWEHR EN AFRIQUE FAIT SA PROPAGANDE  25/02/2015

# EODE-TV/ LA BUNDESWEHR AU MALI / BERLIN ET L’AFRIQUE. COMPLEMENT D'ENQUETE 013
 
Complément d’Enquête, une nouvelle série de documents videos pour mieux comprendre les émissions de géopolitique d’EODE-TV …
 
LM pour EODE-TV/ 2015 02 23/
 
# COMPLEMENT D'ENQUETE 013/
DOCUMENTS pour comprendre l'émission
LE GRAND JEU. AU COEUR DE LA GEOPOLITIQUE MONDIALE
(seconde partie).
L’Afrique doit-elle avoir peur du retour de la Grande-Allemagne sur le continent noir ? (*)
 
« Gefährliche Mission -  Bundeswehreinsatz  in Mali »,
Emission de « Politik Direkt » de la TV allemande DW sur la Mission de la Bundeswehr au Mali, la première de l’Armée allemande en Afrique depuis 2013, avec l’EUFOR et la MINUSMA …
 
La propagandastaffel de la Bundeswehr tente de vendre les expéditions de l’Armée allemande en Afrique au public allemand. Les grands médias allemands l’aident sans vergogne. « Il faut plus d’Allemagne en Afrique » titre DIE ZEIT (Berlin) …
 
Video sur : https://vimeo.com/120435538
 
EODE-TV / EODE Press Office /
 
(*) Emission de référence :
LE GRAND JEU. AU CŒUR DE LA GEOPOLITIQUE MONDIALE: LA GRANDE-ALLEMAGNE DE RETOUR/
PARTIE 2. UNE MENACE SUR L’AFRIQUE
Sur https://vimeo.com/120234429
___________________________
http://www.eode.org/
EODE-TV sur Vimeo: https://vimeo.com/eodetv
 


STEINMEIER LE PLANIFICATEUR DU RETOUR DE L’ALLEMAGNE EN AFRIQUE  25/02/2015

# EODE-TV/ STEINMEIER LE PLANIFICATEUR DU RETOUR DE L’ALLEMAGNE EN AFRIQUE / BERLIN ET L’AFRIQUE. COMPLEMENT D'ENQUETE 014