Le gouvernement de Rio se déclare presque en faillite à sept semaines des Jeux olympiques  19/06/2016

Source: Reuters
 

A quelques semaines des Jeux olympiques, les autorités régionales de Rio de Janeiro déclarent que leurs caisses sont quasiment à sec et que les autorités sont susceptibles de ne pas pouvoir assurer la continuité des services publics en août.
Le 17 juin, l’Etat régional de Rio de Janeiro a publié un décret alarmiste dans le journal officiel de l’Etat de Rio où est déclaré «l'état de calamité publique», les autorités craignant que les services publics essentiels ne risquent de s’effondrer lors des Jeux olympiques, qui commencent le 5 août. «Des décisions urgentes doivent être prises pour empêcher une faillite totale de la gestion de la sécurité publique, de la santé, de l’éducation, des transports et de l’environnement», lit-on dans le document.
La déclaration de l’état de calamité publique permet de forcer le Brésil à adopter «toutes les mesures exceptionnelles nécessaires à la rationalisation des services publics essentiels», c’est-à-dire, puiser dans le budget fédéral pour faire fonctionner l’Etat.
 

Les caisses publiques du pays, que le décret mentionne, sont presque «vides» à cause de la contraction des recettes du pétrole. Le gouvernement de l'Etat de Rio l’avait prédit et a prévu pour 2016 un déficit de 19 milliards de réais (4,85 milliards d’euros). L'Etat régional a ainsi obtenu 989 millions de réais (252 millions d’euros) pour financer la dernière ligne droite des travaux de la nouvelle ligne du métro, qui doit relier la zone chic et touristique d'Ipanema à Barra da Tijuca, le quartier général des Jeux, ce qui s'inscrit dans le remodelage logistique de la ville en vue de l'événement planétaire.
 
Pourtant, la ville manque toujours d’argent. Dans l’attente d’une réaction du gouvernement, le président par intérim du Brésil, Michel Temer, s'est finalement rendu à Rio et a annoncé que l'Etat fédéral ferait en sorte que ses obligations de services publics soient respectées.
Le Brésil subit une récession économique historique. En 2015, son PIB a chuté de 3,8%, avec en parallèle une inflation à deux chiffres. En 2016, le chômage a atteint un niveau record de 11,2% de la population active.

https://francais.rt.com/


La politique extérieure de Clinton sera plus à craindre que celle de Trump  19/06/2016

La politique extérieure de Clinton sera plus à craindre que celle de Trump








Si le candidat républicain à la présidence n'appelle qu'à réviser la politique "obsolète et onéreuse" de Washington, Mme Clinton, elle, préconise d'innombrables campagnes militaires visant à maintenir le statut "impérial" informel des Etats-Unis, selon un magazine américain.

La tragédie d'Orlando, aux Etats-Unis, où un terroriste a fusillé 49 personnes dans une boîte de nuit, a amplifié le besoin de discuter au niveau national la direction générale de la politique extérieure américaine, note le magazine The National Interest.

Dans ce contexte, la politique proposée par la candidate démocrate à la présidence Hillary Clinton paraît même plus effrayante que les déclarations retentissantes de son opposant républicain Donald Trump.

Trump a notamment appelé à réviser l'intensité de la participation des Etats-Unis à l'Otan, qualifiant l'Alliance de démodée et de trop coûteuse pour le budget américain. Mme Clinton y a vu pour sa part une menace à la situation des Etats-Unis sur la scène internationale. Elle insiste sur la poursuite de la politique actuelle.

Cependant, il s'agit là d'une politique irrationnelle entamée à l'époque de la guerre froide, souligne l'auteur de l'article. Et si, à l'époque déjà, elle était irrationnelle, que penser alors du fait qu'on veuille poursuivre une telle politique aujourd'hui, alors que la guerre froide est finie.

Mais alors que Trump n'appelle qu'à réviser un attachement "obsolète, rigide et onéreux" de Washington à la protection d'un nombre de pays incalculable, Clinton de son côté préconise depuis longtemps d'innombrables campagnes qui semblent déjà interminables, dans les Balkans, en Irak et en Libye, en vue de maintenir le statut informel d'"empire" des Etats-Unis, selon l'article.

Compte tenu d'une dette publique de 19 billions de dollars, les Etats-Unis ne peuvent plus se permettre une politique extérieure exigeant la présence de centaines de bases militaires à travers le monde et des campagnes militaires. Aussi, la vision de Donald Trump a-t-elle un sens, résume l'auteur.

https://fr.sputniknews.com/international/201606191025965889-clinton-trump-usa-politique/


Dumping social : la Commission européenne refuse le salaire minimum dans le transport routier  19/06/2016

Dumping social : la Commission européenne refuse le salaire minimum dans le transport routier









La France a décidé d'imposer à partir du 1er juillet le paiement du salaire minimum français à tous les chauffeurs routiers opérant sur son territoire. Une manière de lutter contre le dumping social. Inacceptable pour la Commission européenne. À croire que celle-ci favorise le dumping...

Vous les avez vus sur nos autoroutes, ces camions immatriculés en Pologne, Roumanie, Slovaquie ou encore Bulgarie qui tirent des remorques aux couleurs de firmes allemandes. Dans le secteur du transport routier, une concurrence effrénée règne : pour capter les marchés sur tout le continent, les entreprises profitent des faibles salaires payés aux travailleurs de certains pays de l’Est pour les utiliser comme « travailleurs détachés », conformément aux normes européennes, et les envoyer travailler dans les pays de l’Europe de l’Ouest, où les salaires sont bien plus élevés.

Face à ce dumping social, les travailleurs et leurs organisations s'efforcent d'obtenir l'application de la règle « à travail égal, salaire égal ». En Allemagne et en France, les gouvernements ont fini par décider l'obligation de payer le salaire minimum légal aux chauffeurs routiers étrangers.

Cependant, pour la Commission européenne cette disposition est discriminatoire. Tout en affirmant très hypocritement qu'elle « soutient sans réserve le principe d'un salaire minimal », elle estime que « l'application systématique de ces législations par la France et l'Allemagne à toutes les opérations de transport qui touchent leurs territoires respectifs restreint de manière disproportionnée la libre prestation des services et la libre circulation des marchandises ».
Justice sociale ou loi du marché

Officiellement, la Commission européenne s’engage à prendre des mesures contre le dumping social. Mais elle n'hésite pas à mettre en demeure des pays qui prennent des mesures (même timides) antidumping.

En 2015, la France a adopté une loi concernant l’application du salaire minimum français (9,67 euros de l'heure) au secteur des transports. Le salaire minimum s’applique à l’ensemble des opérations de transport international (sauf le transit). Les employeurs ont également l'obligation de disposer d'un représentant sur le territoire français, chargé de conserver les documents relatifs à la période de travail et les bulletins de paie du travailleur détaché à des fins de contrôle, pendant une période de 18 mois après la dernière période de détachement. La loi doit entrer en vigueur le 1er juillet 2016.
En Allemagne, la loi sur le salaire minimum (8,5 euros de l'heure) est entrée en vigueur le 1er janvier 2015. Elle s'applique également aux entreprises établies hors d'Allemagne qui fournissent des services sur le territoire allemand. Cela concerne donc le secteur des transports.

Pourtant, la Commission estime que « l'application du salaire minimum (aux chauffeurs étrangers) ne saurait être justifiée, en ce qu'elle crée des obstacles administratifs disproportionnés au bon fonctionnement du marché intérieur ». Car il faut éviter de fausser la concurrence. Une dizaine de pays, principalement de l'Europe de l'Est, mais aussi le Danemark, s'opposent à une révision de la directive « détachement », justement au nom de la libre concurrence. Sans se préoccuper des conséquences pour les travailleurs.
Opération « carton rouge »

Le 16 juin, les syndicats luxembourgeois, belges, allemands, hollandais, slovaques, portugais, roumains et turcs se sont rassemblés à Luxembourg, en même temps que la réunion des ministres de l'Emploi de l'Union européenne, pour donner un carton rouge à ces pays qui soutiennent le dumping social.

Les syndicats s'opposent aux conditions de vie et de travail des travailleurs détachés : cadences inhumaines de plus de 13 heures par jour, logements indignes et rémunérations de misère de 2 à 3 euros de l’heure. Ils exigent des mesures ambitieuses, réellement efficaces et respectueuses des travailleurs, comme la mise en place d’un salaire minimum européen digne ou un mécanisme de perception de cotisations sociales spécifique pour les travailleurs détachés.

http://solidaire.org/articles/dumping-social-la-commission-europeenne-refuse-le-salaire-minimum-dans-le-transport-routier


Fan zone Nice: Estrosi (LR) s'insurge contre un vigile qui a fait une prière musulmane  19/06/2016

Fan zone Nice: Estrosi (LR) s'insurge contre un vigile qui a fait une prière musulmane








Christian Estrosi (LR), 1er adjoint de Nice, s'est insurgé samedi contre la présence dans la fan zone de sa ville d'un vigile privé qui a fait vendredi après-midi une prière musulmane dans cet espace et qui appartiendrait selon lui à "une mouvance radicale".

L'agent de sécurité privé, embauché par un fournisseur de bière de la fan zone, a effectué une prière au sein de celle-ci alors que, selon un arrêté municipal, les actes de prosélytisme sont interdits dans cet espace, souligne la mairie dans un communiqué.

"Nous avons demandé à la police nationale d'intervenir immédiatement et d'exfiltrer cet individu. Après un simple contrôle d'identité, aucune poursuite n'a été engagée", précise M. Estrosi.

"J'affirme que cette personne, dont j'ai désormais l'identité, appartient à une mouvance radicale", affirme l'élu, en interpellant le gouvernement sur son "laxisme".

"Je demande avec gravité à l’État de faire toute transparence sur ce dossier et d'expliquer pourquoi cet agent de sécurité a pu travailler dans cet espace, alors même que les services de l’État ont procédé à des contrôles sur l'ensemble des accréditations", insiste-t-il.

La préfecture des Alpes-Maritimes a réagi samedi soir à cette attaque en stipulant que l'accréditation du vigile embauché dans la fan zone par une société commerciale ne lui avait pas été préalablement soumise par la Ville de Nice.

La préfecture a été informée vendredi "vers 16h15" de l'incident concernant la prière.

"Immédiatement, au regard du manquement aux règles de laïcité qui était constaté, instruction a été donnée aux services de police présents sur les lieux de contrôler l’identité de cette personne et de faire cesser cet acte de nature contraventionnelle. Il lui était demandé de quitter les lieux immédiatement dans l'attente de plus amples vérifications", relate la préfecture.

Selon la procédure établie pour l'Euro-2016, la Ville de Nice qui a la charge de l'accréditation des personnels travaillant dans la fan zone, "transmet préalablement à la préfecture la liste des personnes susceptibles d’être accréditées", rappelle le représentant de l’État.

"Il apparaît qu’une liste comportant 92 noms, dont celui de la personne concernée, a été transmise à la préfecture vendredi à 16h34", soit après l'incident, stipule le communiqué.

La préfecture estime que "la sécurité de la fan zone n’a été d’aucune manière affectée", mais que le comportement du vigile la conduit à refuser l'accréditation soumise par la Ville.

http://www.boursorama.com/actualites/fan-zone-nice-estrosi-lr-s-insurge-contre-un-vigile-qui-a-fait-une-priere-musulmane-ad0cb781d823d00a30c5aa2a1db8a6b8


Nice: une Franco-tunisienne condamnée à 3 ans de prison pour apologie du terrorisme  18/06/2016

Nice: une Franco-tunisienne condamnée à 3 ans de prison pour apologie du terrorisme







Une Franco-tunisienne de 28 ans, en possession à son domicile d'une impressionnante bibliothèque d'ouvrages fondamentalistes et de vidéos d'exécutions de Daesh, a été condamnée vendredi à trois ans de prison ferme, a confirmé samedi le parquet de Nice.
La jeune femme, qui transmettait aussi à d'autres ses vidéos et photos de décapitations, a été condamnée pour apologie publique d'un acte de terrorisme et recel de documents faisant l'apologie du terrorisme, a précisé le procureur de Nice Jean-Michel Prêtre.
Selon un journaliste de Nice-Matin qui assistait vendredi à sa comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Nice, le mot de passe de sa tablette remplie de propagande violente était "Djihad 11/09/2001".
La jeune femme du Cannet (Alpes-Maritimes), fichée S, revenait d'un voyage en Tunisie, lorsque les douaniers ont contrôlé mercredi ses bagages à l'aéroport, selon le journal. Ancienne chef de rang dans un restaurant, elle vit depuis deux ans du RSA.

http://www.lorientlejour.com/article/991925/nice-une-franco-tunisienne-condamnee-a-3-ans-de-prison-pour-apologie-du-terrorisme.html


60% des Français considèrent "justifiée" la mobilisation contre la loi travail (sondage)  18/06/2016

60% des Français considèrent "justifiée" la mobilisation contre la loi travail (sondage)







Une majorité des Français, 60%, considèrent "justifié" le mouvement contre la loi travail et ce malgré les violences lors de la manifestation parisienne du 14 juin, selon un sondage Ifop à paraître dans Dimanche Ouest-France.
Ce score est quasiment identique à celui (59%) d'un autre sondage sur le même thème réalisé du 6 au 8 juin.
"On peut penser que le gouvernement, engagé dans un bras de fer avec la CGT, comptait sur un retournement ou à défaut sur une érosion du soutien ou de la bienveillance de l'opinion vis-à-vis de la contestation", souligne l'institut de sondage.
"Or, ce phénomène ne s'est pas produit ni à la suite du blocage des raffineries et des dépôts de carburants (la proportion de personnes jugeant le mouvement "justifié" restant quasiment stable en passant de 65% à 62% entre les 19-20 mai et les 23-25 mai), ni à l'annonce de la poursuite des grèves et des manifestations au lancement de l'Euro de football (59% de réponses "justifié" les 6-8 juin contre 61% les 30 mai-1er juin), ni donc suite aux nouvelles scènes de violence de ces derniers jours".
Le sondage relève aussi, sans surprise, que les sympathisants du Front de Gauche sont 90% à soutenir le mouvement de protestation.
"Mais, difficulté supplémentaire pour le gouvernement, 49% des sympathisants du PS estiment également que la contestation contre la loi Travail est "justifiée", note l'Ifop.
Les sympathisants des Républicains sont quant à eux "très majoritairement hostiles au mouvement (63% de +pas justifié+)" alors que les proches du Front national soutiennent cette mobilisation (78% la considèrent comme +justifiée+)
Enquête réalisée en ligne par questionnaire auto-administré du 14 au 17 juin auprès d'un échantillon représentatif de 2.009 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

http://www.lorientlejour.com/article/991927/60-des-francais-considerent-justifiee-la-mobilisation-contre-la-loi-travail-sondage.html


Ehud Barak accuse le gouvernement Netanyahu d’installer l’apartheid  18/06/2016

Ehud Barak accuse le gouvernement Netanyahu d’installer l’apartheid







La Conférence annuelle sur la sécurité d’Israël s’est ouverte le 14 juin à Herzliya. Alors que les travaux s’étaient englués dans des discours convenus (comme ceux des Français Jean-François Copé et Bernard-Henri Lévy), les murs ont tremblé au moment de la clôture.

L’ancien Premier ministre israélien Ehud Barak, retiré de la vie politique, a accusé le gouvernement Netanyahu de « fascisme » (mais pas au sens des années 30 et 40 a-t-il précisé).

Mettant en garde contre une politique qui conduit Israël à sa perte, il a détaillé le plan secret de son successeur :
- 1. Israël prévoit de contrôler pour toujours les territoires conquis en 1967.
- 2. Israël n’est pas intéressé par la solution à deux États, et s’oppose à la création d’un État palestinien à sa frontière.
- 3. Israël attend que le reste du monde s’adapte et accepte cette réalité. Il espère que des moments difficiles — comme les attaques terroristes en Europe, la situation en Syrie, et ainsi de suite — détourneront son attention.
- 4. Israël accepte l’autonomie pour les Palestiniens, mais pas le droit à un État.
- 5. Israël construit patiemment des colonies pour créer progressivement des faits irréversibles sur le terrain.

Ce programme, s’il est appliqué, a-t-il poursuivi sous des applaudissements nourris, conduira inévitablement Israël à devenir « un État d’apartheid ». « Dans les capitales du monde entier — à Londres et à Washington, à Berlin et à Paris, à Moscou et à Pékin — plus aucun dirigeant ne croit un mot qui sort de la bouche de Netanyahu ou de son gouvernement ». Notre situation, a-t-il conclut en appelant à la révolte, est comparable à celle du vieux Johannesbourg.

http://www.voltairenet.org/article192386.html


Les boîtes noires de l’A320 du vol EgyptAir, très endommagées, gardent leurs secrets  18/06/2016

Les boîtes noires de l’A320 du vol EgyptAir, très endommagées, gardent leurs secrets







Les données des deux enregistreurs de bord du vol A320 entre Paris et le Caire qui s’est abimé en Méditerranée en mai dernier ne peuvent pas être décryptées, les boîtes noires retrouvées le 17 juin étant en trop mauvais état.

L’analyse initiale des boîtes noires qui enregistrent toutes les conversations de l’équipage lors du vol ainsi que les paramètres techniques de l’avion ont montré que ces dernières ont été très endommagées, a fait savoir la commission d’enquête du crash de l’A320.

Dans les jours à venir, des experts égyptiens vont faire tout leur possible pour tenter de recouvrir les données de ces boîtes noires. Si elles demeurent muettes, elles pourraient être envoyés à l’étranger pour un examen plus poussé.

Le vol A320 reliant Paris et le Caire avec 66 personnes à bord a disparu des écrans-radars le 19 mai dernier, 35 minutes avant l’atterrissage prévu à l’aéroport du Caire. Des fragments de l’appareil ont été retrouvés près de l’île grecque de Karpathos.

https://francais.rt.com/international/22348-boites-noires-la320-vol-egyptair


Birmanie : Jean-Marc Ayrault évite d’évoquer en public la situation des musulmans  18/06/2016

Birmanie : Jean-Marc Ayrault évite d’évoquer en public la situation des musulmans







Le ministre des Affaires étrangères français Jean-Marc Ayrault a effectué une visite officielle en Birmanie, la première d’un haut responsable français depuis l’entrée en fonction du nouveau gouvernement, en avril. Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la paix et de facto chef du gouvernement birman, a fait part à Ayrault de son agacement face aux critiques dont elle est l’objet de la part de la communauté internationale à propos de la question des musulmans Rohingya de Birmanie, persécutés par le précédent régime, pour la plupart apatrides, et que même l’actuel gouvernement appelle « Bengalis », pour bien marquer leur origine ethnique « étrangère ». « Devant elle, j’ai utilisé le terme de Rohingya, car c’est comme cela que l’on dit en France, mais je n’emploierai pas ce mot en public : je sais à quel point c’est un sujet sensible et je ne suis pas là pour donner des leçons et compliquer les choses », a précisé Jean-Marc Ayrault. Ce n’est pas le cas de son homologue américain John Kerry qui lors d’une visite dans ce pays avait utilisé ce terme plusieurs fois en public.

http://www.tsa-algerie.com/20160618/dattes-israeliennes-arrivent-maroc-poutine-ironise-passage-a-tabac-de-supportes-anglais-deficit-commercial-marocain-saggrave-emirats-quittent-coalition-arabe-anti-daech/


USA : la Californie dépasse la France et devient la 6ème économie mondiale  18/06/2016

USA : la Californie dépasse la France et devient la 6ème économie mondiale








La Californie est devenue l’an dernier la sixième puissance économique mondiale, devant la France, a annoncé ce vendredi le département californien des finances. L’État, le plus peuplé des États-Unis avec 39 millions d’habitants, affiche un produit intérieur brut (PIB) de 2 460 milliards de dollars. La France, avec un PIB de 2 420 milliards de dollars devient alors la septième puissance mondiale et l’Inde la huitième avec 2 090 milliards de dollars, selon les derniers chiffres du Fonds monétaire international. La croissance californienne a été de 4,1 % en termes réels l’an dernier, contre 2,4 % pour l’ensemble des États-Unis. Deux secteurs sont particulièrement dynamiques en termes de création de richesse et d’emplois : les technologies de pointe de la Silicon Valley et l’industrie du cinéma à Hollywood.

http://www.tsa-algerie.com/20160618/dattes-israeliennes-arrivent-maroc-poutine-ironise-passage-a-tabac-de-supportes-anglais-deficit-commercial-marocain-saggrave-emirats-quittent-coalition-arabe-anti-daech/


L'ex-président égyptien Morsi condamné à la prison à vie pour "espionnage"  18/06/2016

L'ex-président égyptien Morsi condamné à la prison à vie pour "espionnage"







Un tribunal égyptien a condamné l'ex-président islamiste Mohamed Morsi, destitué en 2013 par l'armée, à la prison à vie pour "espionnage" au profit du Qatar.

Un tribunal égyptien a condamné samedi l'ex-président islamiste Mohamed Morsi à la prison à vie pour "espionnage" au profit du Qatar.

Six autre prévenus dont trois journalistes, ont été condamnés à la pendaison.

La séance du tribunal a été diffusée en direct par la télévision égyptienne.

Il y a un an, en juin 2015, un tribunal égyptien a déjà condamné M.Morsi à la perpétuité pour "espionnage" au profit du Hamas palestinien, du Hezbollah libanais et de l'Iran.

Depuis que M.Morsi a été destitué par l'ex-chef de l'armée et actuel président Abdel Fattah al-Sissi, ses partisans sont la cible d'une sanglante répression dans laquelle au moins 1.400 manifestants islamistes ont été tués. Et plus de 40.000 autres ont été arrêtés, selon l'ONG Human Rights Watch. Des centaines de personnes ont été condamnées à mort dans des procès de masse expéditifs, qualifiés par l'ONU de "sans précédent dans l'histoire récente" du monde.

La répression s'est étendue aux mouvement laïcs et de gauche, fers de lance de la révolte de 2011 qui chassa Hosni Moubarak du pouvoir, et des dizaines de militants ont été condamnés à de la prison pour avoir violé une loi controversée limitant le droit de manifester.

https://fr.sputniknews.com/international/201606181025949384-egypte-morsi-condamne-a-perpetuite/


Policier tué en France: deux complices présumés du jihadiste remis à la justice  18/06/2016

Policier tué en France: deux complices présumés du jihadiste remis à la justice







Deux complices présumés de Larossi Abballa, le jihadiste assassin d'un policier et de sa compagne lundi près de Paris, ont été remis à la justice antiterroriste française en vue de leur inculpation, a annoncé samedi le parquet de Paris.

Les deux hommes, Charaf-Din Aberouz et Saad Rajraji, 27 et 29 ans, vont être "présentés au magistrat instructeur" de l'enquête "en vue de leur mise en examen (ndlr, inculpation) du chef de participation à une association de malfaiteurs terroriste", selon la même source.

Le parquet a précisé dans un communiqué avoir requis leur placement en détention provisoire.
Les deux hommes avaient été interpellés et placés en garde à vue mardi, en même temps qu'un troisième homme, qui a été relâché sans faire l'objet de poursuites.

Aberouz et Rajrari avaient été condamnés en 2013 avec Larossi Abballa dans le cadre du procès d'une filière d'envoi de jihadistes au Pakistan.

Larossi Abballa a assassiné à coups de couteau lundi soir un policier français, Jean-Baptiste Salvaing, et sa compagne, Jessica Schneider, à leur domicile de l'ouest de Paris avant d'être abattu par une unité d'élite de la police. Il a revendiqué son acte au nom du groupe Etat islamique auquel il a affirmé avoir prêté allégeance trois semaines auparavant.

Les enquêteurs français tentent d'établir s'il a bénéficié de complicités dans la préparation et l'exécution de son crime. Cette attaque, la première en France depuis les attentats de Paris en novembre 2015 (130 morts), est également inédite par son mode opératoire avec des victimes individuelles ciblées pour leur profession à leur domicile.

http://www.lorientlejour.com/article/991909/policier-tue-en-france-deux-complices-presumes-du-jihadiste-remis-a-la-justice.html


Droit de la mer: les Palestiniens veulent définir leur zone économique exlusive  18/06/2016

Droit de la mer: les Palestiniens veulent définir leur zone économique exlusive







Les Palestiniens ont entamé des discussions avec l’Egypte pour déterminer les frontières maritimes de leur Etat et les ressources qu’ils pourraient exploiter en mer, a indiqué vendredi l’ambassadeur palestinien à l’ONU Ryad Mansour. Il s’agit de déterminer une zone économique exclusive (ZEE) au large de la bande de Gaza, dans le cadre de la Convention de l’ONU sur le droit de la mer. La Palestine a rejoint cette convention, de même que d’autres traités et agences de l’ONU, à la suite de son accession en novembre 2012 au statut d’Etat observateur non membre aux Nations unies.

Ces discussions avec l’Egypte en sont « au stade préliminaire », a expliqué M. Mansour cité par l’AFP. Elles ont commencé « récemment » en Egypte au niveau des ministres des Affaires étrangères et se poursuivent entre experts. L’Autorité palestinienne a aussi commencé à contacter des juristes spécialisés « parmi les meilleurs dans ce domaine » pour préparer son dossier, et à former ses cadres aux subtilités du droit de la mer. La stratégie palestinienne est de passer des accords avec deux de ses voisins en Méditerranée, d’abord l’Egypte puis Chypre, afin de définir par rapport à eux sa zone économique exclusive puis d’évaluer avec l’aide des juristes quelles pourraient être « les frontières potentielles » avec Israël.

Ensuite des experts feront l’inventaire des ressources naturelles revendiquées par la Palestine et ceux-ci déposeront le tracé de leur ZEE auprès de la Convention. C’est une manière pour la Palestine de se constituer une épargne pour les générations futures, a expliqué M. Mansour. Les Palestiniens veulent aller « le plus vite possible » mais la procédure peut prendre des années, a-t-il reconnu. « Le fait que nous soyons un Etat (…) et que nous ayons rejoint des conventions et traités implique que nous ne pouvons pas nous soustraire à nos responsabilités », a-t-il affirmé. « C’est notre droit de déclarer notre zone économique exclusive ». Une ZEE est un espace maritime sur lequel un pays côtier est considéré comme souverain et dans lequel il peut explorer et exploiter des ressources.

http://www.algerie1.com/flash-dactu/droit-de-la-mer-les-palestiniens-veulent-definir-leur-zone-economique-exlusive/


Canada: dernier obstacle levé pour la loi sur l’euthanasie  18/06/2016

Canada: dernier obstacle levé pour la loi sur l’euthanasie








La loi sur le suicide assisté adoptée par le parlement canadien met fin à un débat de longue date: l’aide médicale à mourir sera légalisée dans le pays. Mais qui sera concerné par la nouvelle loi?

L'euthanasie, meurtre ou acte de compassion? Dans la majorité des pays du monde, l'euthanasie est crime passible de la réclusion criminelle à perpétuité. Cependant, le Canada a une autre opinion sur la question.

Après plusieurs semaines de débat politique, le Sénat canadien a voté vendredi le texte de loi déjà adopté par les députés à la Chambre des communes, ce qui fait du Canada l'un des quelques rares pays où les médecins sont légalement autorisés à aider certains de leurs malades à mourir.

Certains sénateurs ont contesté le champ d'application de la loi, l'estimant trop restreint, dans la mesure où elle est limitée aux seules personnes dont la mort est imminente.

La nouvelle loi a été mise en chantier après l'annulation par la Cour suprême l'année dernière d'une interdiction du suicide médicalement assisté. Elle doit encore recevoir l'aval du gouverneur général du Canada, David Johnston. La procédure est une formalité, souligne Reuters.

La décision de la Cour suprême concernait des adultes consentants endurant des souffrances psychologiques ou physiques intolérables dues à une maladie grave et incurable.

Le gouvernement libéral du Premier ministre Justin Trudeau a toutefois restreint le bénéfice du suicide assisté aux personnes dont la mort est raisonnablement prévisible à court terme. Les personnes atteintes de maladies dégénératives ne sont donc pas concernées en tant que telles, soulignent les partisans d'un champ d'application plus vaste.

La nouvelle loi, fait-on valoir dans l'entourage du gouvernement, représente une première tentative pour aborder un sujet sensible et pourrait être élargie dans les années à venir.

https://fr.sputniknews.com/international/201606181025945542-euthanasie-canada-legalisee/


La France a livré armes et munitions aux combattants du Kurdistan irakien  18/06/2016

La France a livré armes et munitions aux combattants du Kurdistan irakien








Les combattants kurdes irakiens (Peshmergas) sont toujours en première ligne face aux jihadistes de l’État islamique, contre lesquels ils ont, ces derniers mois, remportés des succès significatifs, comme à Sinjar. Et cela, sans trop de moyens. Qui plus est, avec la chute des cours du pétrole, la région autonome du Kurdistan irakien est dans une situation financière difficile, ce qui complique l’équipement de ses troupes.

En avril, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, alors en visite officiel en Irak, avait pris l’engagement de livrer des matériels militaires aux Peshmergas. Deux mois plus tard, la promesse a été tenue.

En effet, le consulat de France à Erbil a fait état d’une « première livraison d’armes et de matériels » au ministère des Peshmergas. Et cela, en « parfaite coordination avec le gouvernement irakien ». Une seconde livraison devait avoir lieu ce 17 juin.

Ainsi, les Peshmergas ont reçu, entre autres, « des roquettes de 89 mm, des milliers de munitions de différents calibres, des lots de grenades offensives et défensives, ainsi que des lots importants de jumelles de vision nocturne » et assez de tenues de combat pour équiper une « dizaine de bataillons » de combattants kurdes irakiens. Enfin, l’aide française comprend aussi le don de rations de combat.

Le consulat précise que ces matériels correspondent à des besoins opérationnels précis exprimés par les Peshmergas. « Cette livraison marque la confiance de la France et confirme son soutien aux Peshmergas et aux Forces irakiennes, dans le cadre de son engagement au sein de la coalition internationale contre Daesh », fait-il aussi valoir.

http://www.opex360.com/2016/06/17/la-france-livre-armes-munitions-aux-combattants-du-kurdistan-irakien/


Palestine occupée: Al-Misri: L'occupant payera le prix de toute aventure non calculée à Gaza  17/06/2016

Palestine occupée: Al-Misri: L'occupant payera le prix de toute aventure non calculée à Gaza








Le mouvement de la résistance islamique Hamas a averti l'occupant israélien de s'aventurer dans la bande de Gaza, tout en assurant qu'il lui fera payer chèrement prix.

Le leader de Hamas, Mouchir al-Misri, a assuré que les propos menaçants du ministre de la guerre Avigdor Liberman envers la bande de Gaza et Hamas font parti du passé et "ne nous ferons pas peur".

Al-Misri a pourtant indiqué que son mouvement prend au sérieux ces déclarations médiatiques et qu'il se prépare à affronter toutes les éventualités. Commentant les informations portant sur la construction des murs de séparation sur les frontières avec la bande assiégée, al-Misri a précisé que ni ces manoeuvres ni le soutien des américains ne pourront protéger l'occupant des opérations de la résistance.

Rappelons que Liberman a menacé d'éradiquer Hamas lors de la guerre prochaine contre la bande de Gaza.

http://french.palinfo.com/site/pages/details.aspx?itemid=47781


L'Arabie favorable à une politique plus agressive contre Assad  17/06/2016

L'Arabie favorable à une politique plus agressive contre Assad








L'Arabie saoudite soutient une politique plus agressive à l'égard du gouvernement de Bachar el-Assad intégrant l'imposition d'une zone d'exclusion aérienne et la livraison de missiles sol-air aux rebelles syriens, a déclaré vendredi le ministre saoudien des Affaires étrangères.

"Si le régime de Bachar a le sentiment qu'il peut poursuivre sur la voie de l'enlisement (...), rien ne l'incitera à prendre les mesures nécessaires pour lancer une transition en Syrie", a expliqué Adel al-Jubeir.

Le chef de la diplomatie saoudienne s'exprimait à Washington dans le cadre de la visite du prince héritier Mohamed ben Salman.

http://www.lorientlejour.com/article/991777/larabie-favorable-a-une-politique-plus-agressive-contre-assad.html


Primaire PS: déboutés, trois adhérents socialistes font appel  17/06/2016

Primaire PS: déboutés, trois adhérents socialistes font appel








Trois adhérents du Parti socialiste, déboutés mercredi par la justice de leur demande visant à obtenir de leur formation politique l'organisation d'une primaire, ont fait appel, a annoncé vendredi à l'AFP leur avocat William Bourdon.

Dans son jugement, la 1ère chambre civile du tribunal de grande instance de Paris avait souligné que la rédaction des articles des statuts du parti relatifs à l'organisation de la primaire «apparaît contradictoire, ou à tout le moins ambiguë». Et «au regard de ces équivoques, aucune obligation de résultat ne saurait dès lors être attachée à ces dispositions statutaires».

Les requérants considèrent au contraire «que la motivation juridique de cette décision est hautement contestable». «L'interprétation faite par le tribunal des dispositions des statuts est erronée, celles-ci imposent un an avant l'élection présidentielle de 2017 l'organisation de primaires citoyennes et sont d'une clarté dénuée de toute équivoque. Cette conviction est partagée par le Parti socialiste lui-même», a déclaré William Bourdon dans un communiqué.

La décision était tombée alors que le matin même, le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis avait évoqué la possibilité de convoquer un congrès du parti pour modifier les statuts et dispenser François Hollande de participer à ladite primaire.

Le Conseil national du PS se réunit samedi pour plancher sur cette question.

De leur côté, les trois adhérents du PS veulent «solliciter de la cour d'appel l'autorisation de plaider à bref délai», selon leur avocat.

https://francais.rt.com/france/22306-primaire-ps-deboutes-trois-adherents


Un “haut responsable” israélien : la prochaine guerre contre le Hamas sera la dernière  17/06/2016

Un “haut responsable” israélien : la prochaine guerre contre le Hamas sera la dernière









Un “haut responsable” du ministère de la Défense a déclaré pour le site israélien Walla que le prochain round militaire contre le Hamas sera le dernier.

« Dans la prochaine guerre, nous allons liquider ses dirigeants. Ce sera la dernière bataille. Nous ne lui permettrons pas de revenir. Il ne sera plus comme avant et perdra le contrôle de la bande de Gaza », a ajouté ce responsable qui pourrait bien être le nouveau ministre de la Défense Avigdor Lieberman lui-même, selon le site pro israélien JForum.

D’un ton plus tempéré, ce haut-responsable a toutefois ajouté : « il n’est pas dans l’intérêt d’Israël de prendre le contrôle de la Bande de Gaza et il ne faut surtout pas s’empresser d’aller vers la confrontation. Il faut que l’institution militaire soit sur ses gardes et ne cherche pas des aventures et des guerres contre le Hamas pour le moment »

Selon lui, le Hamas a repris de plus belle son réarmement et consacre l’immense majorité de ses ressources en vue d’un nouvel affrontement avec Israël.

« Les programmes scolaires, les émissions télévisées pour enfants, les médias et les infrastructures du Hamas indiquent tous une seule direction: une volonté de provoquer une nouvelle guerre contre Israël », a-t-il dit.

Interrogé sur le chef de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, il a indiqué qu’il n’est pas assez fort pour conclure un accord avec Israël d’autant que dans un sondage récent, 65% des Palestiniens réclament sa démission.

Malgré la suspension du processus de paix, ce responsable a exclu l’éventualité de stopper la coopération sécuritaire en l’AP et Israël.

« Abou Mazen sait très bien que sans coordination sécuritaire, il sera en danger… il ne nous fait pas de cadeau », a-t-il objecté.


http://www.algerie1.com/flash-dactu/un-haut-responsable-israelien-la-prochaine-guerre-contre-le-hamas-sera-la-derniere/


Un policier refuse de serrer la main à Hollande et Valls (vidéo)  17/06/2016

Un policier refuse de serrer la main à Hollande et Valls (vidéo)

Un policier en civil a refusé de serrer la main au président François Hollande à l'issue de l'hommage rendu à Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, tués par un djihadiste à Magnanville.

La cérémonie d'hommage national au couple de policiers assassiné lundi soir à son domicile a eu lieu vendredi à la préfecture de Versailles. Après le discours du chef d'Etat, au cours duquel il a salué l'engagement des forces de l'ordre, M.Hollande, suivi par Manuel Valls, faisait un tour de serrage de mains de quelques personnalités et agents.

L'un des policiers présents à la cérémonie et portant des béquilles a cependant refusé ostensiblement les mains tendues du président puis du premier ministre. Il refuse de serrer la main de Hollande et Valls pendant l'hommage aux policiers.

Auparavant, saluant la mémoire de Jean-Baptiste Salvaing et de sa compagne Jessica Schneider, François Hollande avait déclaré qu'"il n'accepterait jamais" que les policiers "soient l'objet de diffamations ou d'insultes".

Selon lui, le meurtre de M.Salvaing et de Mme Schneider "doit nous amener à donner aux policiers et aux gendarmes les moyens de se défendre lorsqu'ils ne sont pas en service, en conservant leurs armes à tout moment, comme cela a été admis pour les policiers dans le cadre de l'état d'urgence".

Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider ont été cités à l'Ordre de la Nation et le président les a faits chevaliers de la Légion d'Honneur à titre posthume.

https://fr.sputniknews.com/france/201606171025922309-france-hollande-hommage-policier-refus/


1 2 3 4 5 » ... 2901

Publicité

Brèves



Commentaires