POURQUOI LES MEDIAS DE L’OTAN DENONCENT-ILS UNE FRAPPE SOI-DISANT RUSSE SUR UN CONVOI HUMANITAIRE EN SYRIE ?  23/09/2016

# LUCMICHEL. NET/ POURQUOI LES MEDIAS DE L’OTAN DENONCENT-ILS UNE FRAPPE SOI-DISANT RUSSE SUR UN CONVOI HUMANITAIRE EN SYRIE ?
 
Luc MICHEL/ En Bref/
Avec Le Temps (Genève)/ 2016 09 22/
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/
http://www.lucmichel.net/
 
Pourquoi les médias de l’OTAN dénoncent-ils une frappe soi-disant « russe » sur un convoi humanitaire en syrie ?
 
Tout se déroule en deux temps.
 
Premier mouvement :
l’US Air Force, malgré la trêve en Syrie, commet une « bavure » (selon les médias de l’OTAN) et frappe l’Armée Arabe Syrienne. En fait de « bavure », trois frappes successives. Qui appuient au sol les djihadistes de Daesh et leur permettent de s’emparer d’un aérodrome stratégique. Pris la main dans le sac, Washington est face à une crise majeure, dénoncée par Moscou et Damas. Le Temps (Genève) titre « La «bavure» qui risque de coûter cher aux Américains » (notez les guillemets du quotidien suisse à bavure) et commente : « L’aviation américaine a bombardé samedi des positions de l’armée syrienne, qui a déclaré lundi la fin de la trêve. Entre excuses et versions contradictoires, Washington y perd en crédibilité ». Le roui est nu et Washington dévoile sa complicité avec les djihadistes …
 
Second mouvement :
Il faut faire immédiatement oublier les frappes américaines. C’est capital pour l’opinion publique occidentale. Intervient alors la soi-disant « frappe russe sur un convoi humanitaire, que rien ne vient démontrer. La presse occidentale retourne sa veste. Le Temps titre alors « Convoi humanitaire détruit: le choc et l’effroi » (élément de langage cynique fourni par les psyops de l’OTAN, « Choc et effroi » est en fait une doctrine militaire de l’US Army visant à terroriser les pays attaqués, voir l’Irak en 2003). Et le commentaire du quotidien suisse peut redevenir anti-russe : « Les humanitaires évoquent un «crime de guerre» et une attaque contre l’humanité. Mais les politiques temporisent ». Ils temporisent car tout le monde est conscient de la grossière manipulation de Washington …
 
Et là vous avez tout compris ?
 
Luc MICHEL
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/
http://www.lucmichel.net/
 


Une centaine de lycéens bloquent le lycée Voltaire à Paris pour dénoncer la loi travail  22/09/2016

Une centaine de lycéens bloquent le lycée Voltaire à Paris pour dénoncer la loi travail










Une centaine de lycéens ont bloqué jeudi matin le lycée Voltaire, dans l'est de Paris, dénonçant la loi travail, et la « répression policière ».

Les lycéens, dont plusieurs avaient le visage dissimulé par une cagoule ou un masque, criaient également « Justice pour Adama », en référence à Adama Traoré, mort en juillet dans le Val-d'Oise lors de son interpellation par les gendarmes, et « Tout le monde déteste la police ».

Ils ont empilé des poubelles devant les portes de l'établissement du XIe arrondissement, tagué des slogans "C'est fermé" et "Crame ton lycée". Ils arboraient une banderole du Mili (Mouvement Inter Luttes Indépendant) proclamant "La jeunesse est là. Ca va péter dans tout Paname".

Le Mili, mouvement de lycéens et d'étudiants, avait appelé à faire du 22 septembre une journée de "lutte contre la loi travail et son monde" et à dénoncer les violences policières. La loi travail, contestée depuis le printemps dans la rue a été promulguée le 9 août.

L'un des manifestants, qui a refusé de s'identifier, a précisé que le groupe avait auparavant mis le feu à des poubelles entassées devant le lycée Bergson, dans le XIXe arrondissement, en pointe lors des manifestations du printemps contre la loi El Khomri.

Devant les portes du lycée Voltaire, une jeune fille a déposé une pancarte blanche "Jeunesse, lève toi". Un autre lycéen tentait de casser une caméra de surveillance installée quelques mètres plus haut, à l'aide d'un bâton. Dévoilé dans la presse le 17 février 2016, l'avant-projet de loi sur la réforme du Travail porté par la ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Myriam El Khomri, a suscité une forte opposition parmi les syndicats et les organisations jeunesse en France. Le projet de loi, l'une des dernières réformes du mandat présidentiel de François Hollande, est censé améliorer la compétitivité des entreprises et favoriser l'emploi. Tout en confirmant les 35 heures de travail par semaine, le projet permet aux entreprises qui parviendront à s'entendre avec les syndicats, ou avec une majorité de salariés, de dépasser ce temps de travail. Par ailleurs, le texte simplifie la procédure de licenciement.

https://fr.sputniknews.com/france/201609221027870002-loi-travail-manifestation-paris/


Des entreprises françaises appellent Paris à poursuivre les négociations sur le TTIP  22/09/2016

Des entreprises françaises appellent Paris à poursuivre les négociations sur le TTIP










Douze organisations et fédérations professionnelles ont appelé le 22 septembre à ce que les négociations entre l'Union européenne et les Etats-Unis sur le TTIP soient poursuivies, alors que Paris doit demander leur arrêt le 23.

«Les entreprises françaises demandent que les négociations entre l'Union européenne et les Etats-Unis soient poursuivies, sans naïveté, jusqu'à ce qu'elles atteignent des résultats ambitieux et équilibrés», écrivent ces organisations dans une déclaration commune.

Le document a été signé par le Medef, le Groupement des fédérations industrielles (GFI), l'Union de l'Industrie textile (UIT) ou encore la Fédération française des Assurances.

«L'abandon pur et simple de ce projet transatlantique, de portée historique, après seulement trois ans de discussions, nous paraît être un acte d'extrême gravité, lourd de conséquences, et à ne pas commettre de façon précipitée», mettent en garde les signataires.

«Se mettre hors-jeu des alliances qui se créent affaiblirait la capacité de nos entreprises à exporter et être compétitives dans la mondialisation», font-elles valoir, se disant conscientes «qu'en l'état actuel des négociations, les propositions des Etats-Unis ne sont pas acceptables».

«Nous devons continuer les négociations, nous donnant cette fois-ci tous les moyens pour arriver à des résultats ambitieux et qui correspondent au mandat qui a été donné à la Commission européenne en 2013», insistent-ils.

Les signataires appellent le gouvernement français à «maintenir le dialogue avec les négociateurs européens» et à «veiller à ce qu'ils se montrent fermes vis-à-vis des Américains», et à «la Commission européenne de mieux écouter les Etats membres et leurs entreprises».

Le secrétaire d'Etat français au Commerce extérieur, Matthias Fekl, doit demander le 23 septembre à Bratislava lors de la réunion des ministres du Commerce extérieur européens à Bratislava, l'arrêt des négociations sur le TTIP.

Bruxelles a d'ores et déjà annoncé que la Commission poursuivrait ses discussions avec Washington.

Négocié depuis la mi-2013 par Washington et la Commission européenne, l'accord TTIP (Transatlantic Trade Investment Partnership), vise à supprimer les barrières commerciales et réglementaires de part et d'autre de l'Atlantique.

L'objectif est de créer la plus grande zone de libre-échange du monde, censée doper l'activité économique.

Mais il suscite de nombreuses inquiétudes au sein des opinions publiques, en raison de l'impact qu'il pourrait avoir sur l'agriculture ou l'environnement, et du manque de transparence qui entoure le processus de négociation.

https://francais.rt.com/economie/26715-entreprises-francaises-appellent-paris-ttip


Abbas : le Royaume-Uni doit reconnaître l'Etat palestinien en raison des conséquences de Balfour  22/09/2016

Abbas : le Royaume-Uni doit reconnaître l'Etat palestinien en raison des conséquences de Balfour










Lors de la session plénière de l'Assemblée générale de l'ONU à New York, le président de l'État de Palestine a demandé à Londres de présenter ses excuses au sujet de la Déclaration Balfour qui, en 1917, a ouvert la voie à la création d'un Etat juif.

«Nous demandons à la Grande Bretagne, alors que nous approchons du 100e anniversaire de cette infâme déclaration, de tirer les leçons nécessaires de celle-ci et d'assumer la responsabilité historique, légale, politique matérielle et morale des conséquences de cette déclaration, en présentant des excuses au peuple palestinien pour les catastrophes, les misères et les injustices que cet acte a générées, et en agissant afin de rectifier ces désastres [...], ce qui passe notamment par la reconnaissance de l'Etat palestinien», a déclaré le président palestinien lors de son intervention à la tribune de l'ONU, jeudi 22 septembre. Avant d'ajouter : «C'est le moins que la Grande Bretagne puisse faire».

Le dirigeant palestinien a également déclaré que la poursuite de la colonisation israélienne en Cisjordanie allait réduire à néant tout espoir d'une solution à deux Etats selon les frontières de 1967. En outre, il a appelé les Nations Unies à faire de 2017 l'année de la fin de l'occupation israélienne sur les terres palestiniennes.

Intervenant peu après Mahmoud Abbas devant l'Assemblée générale des Nations Unies, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a qualifié de «ridicule » et «absurde » la demande d'excuses concernant la déclaration Balfour.

La déclaration britannique de 1917, qui a conduit à l'expulsion d'autochtones arabes de leurs terres palestiniennes afin que puisse être créé un Etat juif, est loin d'avoir été oubliée par les hauts responsables palestiniens : mi-juillet, le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Malki, avait annoncé à la Ligue arabe que le Royaume-Uni devrait rendre des comptes pour les conséquences de celle-ci.
Le Royaume-Uni et la France ne reconnaissent toujours pas l'Etat palestinien

La quasi-totalité des pays occidentaux, dont le Royaume-Uni, ne reconnaissent pas l'Etat palestinien. En revanche, la Russie, la Chine, l'Inde, la plupart des pays d'Europe de l'est et presque tous les Etats d'Afrique, d'Amérique du Sud, d'Amérique centrale et d'Asie (à l'exception de la Corée du Sud, du Japon, de Taïwan et de la Birmanie) reconnaissent celui-ci.

Quant à la France, bien que les députés puis les sénateurs aient voté en décembre 2014 une résolution invitant le gouvernement à reconnaitre l'Etat de Palestine, cette décision n'a toujours pas été prise.

https://francais.rt.com/international/26713-abbas--royaume-uni-doit


Netanyahu à l'Onu: le conflit israélo-palestinien "ne porte pas sur les colonies"  22/09/2016

Netanyahu à l'Onu: le conflit israélo-palestinien "ne porte pas sur les colonies"










Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé jeudi à l'Onu que le conflit israélo-palestinien n'avait "jamais" porté sur la colonisation israélienne, dénoncée quelques minutes auparavant à la même tribune par le président palestinien Mahmoud Abbas.

"Ce conflit ne porte pas sur les colonies, cela n'a jamais été le cas", a déclaré M. Netanyahu. Ce conflit "a toujours porté sur l'existence d'un Etat

http://www.lorientlejour.com/article/1008784/netanyahu-a-lonu-le-conflit-israelo-palestinien-ne-porte-pas-sur-les-colonies.html


Syrie: Washington envisage de fournir des armes aux Kurdes  22/09/2016

Syrie: Washington envisage de fournir des armes aux Kurdes










Washington envisage de fournir des armes aux Kurdes syriens qui participeront à l'offensive pour reprendre Raqa, le bastion du groupe Etat islamique (EI) en Syrie, a indiqué jeudi le plus haut gradé américain.

Pour le moment, les Etats-Unis affirment n'avoir fourni des armes qu'à la composante arabe des FDS (Forces démocratiques syriennes), la coalition arabo-kurde qui a repris récemment à l'EI la ville stratégique de Manbij. Mais ils envisagent désormais d'en fournir à la composante kurde, les YPG (Unités de protection du peuple kurde), au risque de provoquer la colère d'un autre de leurs alliés, la Turquie.

Ankara assimile les YPG à la branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qu'elle considère comme une organisation terroriste. Interrogé jeudi par un sénateur lors d'une audition de la commission des Forces armées du Sénat, le général Joseph Dunford a estimé qu'armer les YPG permettrait de rendre plus efficace la coalition arabo-kurde. "Si nous renforçons les capacités actuelles des FDS, cela augmentera les chances de succès à Raqqa", a-t-il dit. "Nous travaillons très étroitement avec les alliés turcs (...) pour être sûrs que nous pouvons conduire des opérations efficaces et décisives à Raqqa avec les FDS, et en même temps dissiper les craintes turques sur l'évolution à long terme des Kurdes syriens", a-t-il poursuivi.

Interrogé sur le même sujet par les sénateurs, le secrétaire à la Défense Ashton Carter s'est lui aussi montré favorable à la fourniture d'armes aux Kurdes syriens. "Je soutiens toute initiative qui permet d'aider" les FDS "à avancer vers Raqqa", a-t-il déclaré. Mais "nous n'avons pas pris de décision" sur la question de l'armement des Kurdes, a-t-il précisé. Selon le Pentagone, les FDS comptent aujourd'hui environ 30.000 hommes, dont près de 14.000 Arabes. Dans le plan américain, la composante kurde des FDS doit mener l'offensive pour reprendre Raqqa, avant ensuite de céder le contrôle de la ville à la composante arabe qui aura la responsabilité, avec d'autres groupes, de tenir la ville. Mais les plans pour assurer la gestion de la ville ne sont pas encore prêts, a reconnu le général Dunford. "Nous avons un plan" pour tenir Raqqa, mais "il n'a pas encore les ressources suffisantes", a-t-il estimé.

http://www.lorientlejour.com/article/1008794/syrie-washington-envisage-de-fournir-des-armes-aux-kurdes.html


Ankara ne participera pas à une offensive à Raqqa avec les Kurdes  22/09/2016

Ankara ne participera pas à une offensive à Raqqa avec les Kurdes










La Turquie ne participera pas à une éventuelle offensive de la coalition sous commandement américain à Raqqa, "capitale" du califat proclamé par les jihadistes de l'Etat islamique, dans le nord de la Syrie, si des miliciens kurdes y sont associés, a averti jeudi un porte-parole du président Recep Tayyip Erdogan.

"Des négociations se poursuivent. Il n'y a toujours rien de sûr. Notre position de principe est la même que pour Manbij et Jarablous. Il est hors de question pour nous de participer à une opération impliquant les YPG-PYD", dit Ibrahim Kalin dans un entretien accordé à la chaîne de télévision TRT Haber.

L'administration turque assimile les Kurdes syriens des Unités de protection du peuple (YPG) et du Parti de l'Union démocratique (PYD), leur aile politique, aux séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Les YPG sont toutefois le premier relais sur le terrain des Etats-Unis dans la lutte contre l'EI.

"Nous sommes favorables par principe à l'éradication de Daech à Raqqa et ailleurs en Syrie, mais, comme nous l'avons déjà dit, nous avons des principes et des conditions à ce sujet", a ajouté le prote-parole du chef de l'Etat.

http://www.lorientlejour.com/article/1008721/ankara-ne-participera-pas-a-une-offensive-a-raqqa-avec-les-kurdes.html


Israël arrête une trentaine de Palestiniens sur fond de reprise des violences  22/09/2016

Israël arrête une trentaine de Palestiniens sur fond de reprise des violences











Les forces israéliennes ont indiqué jeudi avoir arrêté une trentaine de Palestiniens à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupées au cours des deux derniers jours, alors qu'une reprise des attaques fait redouter à Israël un regain de violences.

La police et l'armée ont affirmé que ces arrestations étaient liées aussi bien à des soupçons de "terrorisme" et de violences que d'activités illégales comme la détention d'armes et le trafic de drogue.
La police a arrêté 23 Palestiniens et saisi des armes sur deux jours dans le quartier d'Issaouia et le camp de réfugiés de Chaoufat, deux secteurs turbulents de Jérusalem-Est, partie palestinienne de Jérusalem annexée et occupée par Israël, a-t-elle dit.

L'armée israélienne a rapporté de son côté avoir arrêté 12 Palestiniens en différents endroits de Cisjordanie, territoire palestinien adjacent à Israël et occupé par l'armée israélienne depuis près de cinquante ans.
Parmi les personnes arrêtées figuraient quatre membres présumés du Hamas, le mouvement islamiste palestinien considéré comme terroriste par Israël, a dit l'armée.

Ces arrestations sont intervenues alors que la Cisjordanie et Jérusalem-Est ont connu neuf attaques ou tentatives d'attaques anti-israéliennes depuis vendredi, après une période de calme relatif.

Jérusalem, les Territoires palestiniens et Israël sont en proie à des violences qui ont coûté la vie à 230 Palestiniens, 34 Israéliens, deux Américains, un Jordanien, un Érythréen et un Soudanais depuis le 1er octobre 2015, selon un décompte de l'AFP.

La majorité des Palestiniens tués l'ont été en perpétrant ou tentant de perpétrer des attaques anti-israéliennes, au couteau pour la plupart, selon les autorités israéliennes.
La police et l'armée israéliennes ont renforcé leur dispositif à Jérusalem et en Cisjordanie.

Les policiers en patrouille dans la Vieille ville de Jérusalem mais aussi en Cisjordanie ont commencé à porter au dessus de leur gilet de protection une protection supplémentaire, une sorte de col en matériau renforcé, pour parer les attaques au couteau, a indiqué un porte-parole, Micky Rosenfeld.

Une policière avait été grièvement blessée lundi près de la Vieille ville quand un Palestinien l'avait poignardée à plusieurs reprises dans le cou.
La reprise récente des attaques fait redouter à Israël une nouvelle flambée avec les grandes fêtes juives de Rosh Hashana, Yom Kippour et Souccot à partir de début octobre. En 2015, ces célébrations avaient s'étaient déroulées sous vive tension.

http://www.lorientlejour.com/article/1008718/israel-arrete-une-trentaine-de-palestiniens-sur-fond-de-reprise-des-violences.html


Syrie: l'Onu reprend l'aide humanitaire en envoyant un convoi vers une zone assiégée  22/09/2016

Syrie: l'Onu reprend l'aide humanitaire en envoyant un convoi vers une zone assiégée









Les Nations unies ont repris leur aide humanitaire en Syrie, suspendue mardi après une attaque meurtrière, et envoyé un convoi humanitaire vers une zone assiégée dans la périphérie de Damas, a annoncé jeudi un porte-parole à Genève.

"Aujourd'hui, nous envoyons un convoi inter-agences (...) avec de l'aide d'urgence pour les habitants d'une zone assiégée de la province de Damas", a indiqué le porte-parole du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'Onu (Ocha) dans un communiqué.

"Nous avons repris les distributions d'aide en raison de l'impératif humanitaire qui exige de rester et de fournir une assistance même dans la situation la plus difficile", a-t-il expliqué.

Il a toutefois souligné que la nécessité de pouvoir garantir le "passage sûr" des convois restait une exigence aussi.

Ces "prochains jours", l'Onu espère pouvoir faire parvenir d'autres convois humanitaires vers les zones assiégées de Syrie, où vivent près de 600.000 personnes, a-t-il dit.

Ces convois seront décidés "au cas par cas", précise Jens Laerke.

Mercredi soir, l'Onu avait déjà annoncé être "prête" à reprendre ses convois humanitaires vers les lieux assiégés ou difficiles d'accès en Syrie, qu'elle avait suspendus mardi après l'attaque meurtrière contre un convoi près d'Alep en début de semaine.

L'attaque, survenue lundi soir, a touché un convoi acheminant de l'aide de l'Onu et du Croissant-Rouge syrien à 78.000 personnes à Orum al-Koubra, dans l'ouest de la province d'Alep.

Une vingtaine de civils ainsi que le directeur d'antenne locale du Croissant-Rouge syrien, Omar Barakat, ont été tués alors qu'ils déchargeaient les camions du convoi. 18 des 31 camions du convoi ont été détruits.

Il n'y a toujours aucune certitude sur l'origine de l'attaque. Washington en avait jugé Moscou "responsable", mais la Russie avait démenti vidéo à l'appui.

Toutes les parties au conflit avaient été informées de ce convoi, selon l'Onu.

http://www.lorientlejour.com/article/1008714/syrie-lonu-reprend-laide-humanitaire-en-envoyant-un-convoi-vers-une-zone-assiegee.html


Depardieu: La France? Un Disneyland "peuplé d'imbéciles"  22/09/2016

Depardieu: La France? Un Disneyland "peuplé d'imbéciles"











Gérard Depardieu a répété qu'il ne se considérait plus comme Français, accusant l'hexagone de se transformer en "un Disneyland pour les étrangers", dans un entretien publié jeudi par le Corriere della Sera.

Interrogé à l'occasion de la sortie en Italie de son livre "Innocent", le monstre sacré du cinéma français commence par vanter les mérites du président russe Vladimir Poutine, qui lui a remis un passeport russe en 2013 et apprécie son "côté hooligan".

Mais quand le journaliste lui demande s'il se considère encore comme Français, l'acteur s'emporte: "Non, je suis un citoyen du monde. La France risque de devenir un Disneyland pour les étrangers, peuplé d'imbéciles qui font du vin et du fromage qui pue pour les touristes. Il n'y a plus de liberté, les gens sont manipulés".

Le monde du cinéma en prend aussi pour son grade: "Le cinéma n'existe plus. Il y a un monde du divertissement, les gens, terrorisés par les Américains, ne savent plus quelle langue parler. Il y a dix stars et elles sont toutes américaines. Leurs films bourrés d'effets spéciaux sont des jeux, et le reste du cinéma a du mal à exister".

L'Italie garde cependant un peu de grâce à ses yeux: "En Italie, heureusement, vous n'avez pas perdu votre culture et votre identité. Parce que vous êtes un pays jeune, né avec Garibaldi. Contrairement à la moitié de l'Europe qui avec la peur des migrants est devenue un peu fasciste".

http://www.lorientlejour.com/article/1008688/depardieu-la-france-un-disneyland-peuple-dimbeciles.html


ETATS-UNIS : ENCORE ET TOUJOURS UN NOIR NON ARMÉ ABATTU PAR UNE POLICIÈRE BLANCHE DANS L'OKLAHOMA  22/09/2016

ETATS-UNIS : ENCORE ET TOUJOURS UN NOIR NON ARMÉ ABATTU PAR UNE POLICIÈRE BLANCHE DANS L'OKLAHOMA
# PANAFRICOM/ ETATS-UNIS : ENCORE ET TOUJOURS UN NOIR NON ARMÉ ABATTU PAR UNE POLICIÈRE BLANCHE DANS L'OKLAHOMA

PANAFRICOM/ 2016 09 21/


Permis de tuer les noirs pour les flics Wasp (*) !

La justice américaine a ouvert une enquête aujourd'hui après qu'un Noir non armé a été abattu par une policière dans l'Oklahoma. La scène, qui s'est déroulée vendredi sur une route de l'Etat américain, a été filmée par des caméras embarquées. On y voit un homme, Terence Crutcher, tenu en joue par les policiers, marcher jusqu'à son véhicule alors qu'il garde les mains en l'air. Insulté par la police, l'homme semble approcher ses mains de sa voiture alors qu'il est encerclé par les agents. Il est alors mortellement touché par balle et s'effondre au sol. Selon la police, il n'était pas armé.


(*) White Anglo Saxon Protestant.

PANAFRICOM

http://www.panafricom-tv.com/

https://www.facebook.com/panafricom/

https://www.facebook.com/Panafricom2/


QU’IL Y A-T-IL DE PIRE QU’UN POLITICIEN FRANÇAIS ?… UN JOURNALISTE FRANÇAIS !  22/09/2016

QU’IL Y A-T-IL DE PIRE QU’UN POLITICIEN FRANÇAIS ?… UN JOURNALISTE FRANÇAIS !
# LUCMICHEL. NET/ QU’IL Y A-T-IL DE PIRE QU’UN POLITICIEN FRANÇAIS ?… UN JOURNALISTE FRANÇAIS !

Avec le Canard Enchaîné/2016 09 21/


Arrogant, prétentieux, mal éduqué, se prenant pour le « procureur de dieu sur terre » ou la « police de la pensée » (style 1984), le journaliste français est capable de tout, surtout du pire …

Il y en a même deux qui ont rendu Sarkozy sympathique !

Nicolas Sarkozy se réjouit d'avoir «pulvérisé» Léa Salamé, dit Le Canard Enchaîné.

 «Je l'ai pulvérisée !» Nicolas Sarkozy s'est réjoui de sa prestation face à Léa Salamé (une ex de chez Ruquier, parmi ce qui se fait de pire sur les TV françaises) dans l'Emission politique sur France 2. Selon le Canard Enchaîné, l'ex-chef de l'Etat estime que l'agressivité de la journaliste a joué en sa faveur. «Cela m'a aidé et je l'ai pulvérisée ! On m'a d'ailleurs dit qu'il y [avait] eu une révolte contre elle sur les réseaux sociaux. En me traitant comme ils l'ont fait, Pujadas et elle n'ont pas servi la cause des journalistes, qui sont de plus en plus détestés.»

En meeting dans les Alpes-Maritimes, le lendemain de l'émission, le candidat à la primaire avait lancé devant ses militants, à propos de Léa Salamé et David Pujadas : «J'ai passé une tellement bonne soirée hier soir au cœur de la pensée unique qui vous explique ce que vous avez le droit de penser ou dire… On se demande bien où ils trouvent une telle arrogance !»


LM

https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/

http://www.lucmichel.net/


Boeing obtient le feu vert américain pour vendre des avions à l'Iran  22/09/2016

Boeing obtient le feu vert américain pour vendre des avions à l'Iran









New York - L'avionneur américain Boeing a annoncé mercredi avoir obtenu le feu vert des Etats-Unis pour vendre des avions neufs à l'Iran, une première depuis la Révolution islamique de 1979.

Cette approbation, qui se présente sous la forme d'une licence, concerne une commande estimée à 25 milliards de dollars passée par Iran Air au constructeur aéronautique en juin. Les deux entreprises avaient signé à l'époque un protocole d'accord en attendant la décision finale des autorités américaines.

Nous avons reçu une licence et restons en négociations avec Iran Air, a confirmé à l'AFP Marc Sklar, un porte-parole du groupe de Chicago. Un accord de vente final devrait respecter le cadre de la licence qui nous a été octroyée, a-t-il ajouté.

L'accord avec Iran Air porte sur 80 appareils, allant du monocouloir 737 MAX aux 777 modèles 300ER et 900. Quelque 29 autres avions seront en location-vente.

Boeing devrait demander une autre licence s'il envisageait de vendre plus de 80 avions neufs à Iran Air, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier.

Cette commande pourrait être évaluée à environ 25 milliards de dollars (environ 22 milliards d'euros), avait indiqué à l'AFP en juin une source proche du dossier sous couvert d'anonymat, mais ce montant pourrait changer d'ici la finalisation du contrat, les compagnies aériennes obtenant souvent de forts rabais de la part des constructeurs.

Cette commande avait été un temps menacée par des élus américains, qui avaient adopté, en juillet, des mesures interdisant aux grandes institutions financières et notamment américaines d'accorder des lignes de crédit pour tout achat d'avions commerciaux pouvant être adaptés à des fins militaires.

Pour être valides, ces mesures devaient néanmoins être approuvées par l'ensemble du Congrès.

Airbus, le grand rival de Boeing, a également obtenu mercredi le feu vert des Etats-Unis pour finaliser la vente de 118 appareils à Téhéran.

Les deux groupes ont pu entamer des négociations commerciales avec l'Iran après l'accord sur le nucléaire de 2015 avec les grandes puissances occidentales qui a allégé l'embargo économique contre la République islamique.


(©AFP / 21 septembre 2016 21h35)
http://www.romandie.com/news/Boeing-obtient-le-feu-vert-americain-pour-vendre-des-avions-a-lIran/738520.rom


Edward Snowden déconseille fermement Allo, la messagerie de Google  22/09/2016

Edward Snowden déconseille fermement Allo, la messagerie de Google









L’application Google Allo, qui enregistre tous les messages que vous avez envoyés et les rend accessibles à la police sur demande, ne doit jamais être utilisé, assure Edward Snowden.

Edward Snowden a mis en garde contre toute utilisation de la nouvelle application de messagerie de Google, Allo, car elle sauvegarde tous les messages des utilisateurs.

L'entreprise Google a finalement sorti sa messagerie. Il s'avère qu'elle est dotée d'un algorithme qui observe tous les messages des utilisateurs et les stocke pour une analyse ultérieure visant à améliorer le fonctionnement de l'application. Mais cela signifie aussi que les messages sont stockés sur les serveurs de Google indéfiniment et pourront être lus par le géant américain. La société avait d'abord indiqué que les messages ne seraient stockés que temporairement, ce qui limite l'impact possible de toute violation de données personnelles et permet de préserver la vie privée des utilisateurs. Cependant, il semble maintenant que Google en ait terminé avec cette politique. L'entreprise a désormais l'intention de collecter et de stocker toutes les conversations.

Google va utiliser ces données pour améliorer l'application, notamment les « réponses intelligentes », qui pourraient suggérer des types de réponse aux utilisateurs.

Dans le même temps, Google sera probablement aussi en mesure d'utiliser ces données à l'avenir pour cibler la publicité en fonction des utilisateurs. Tenant compte du fait que leurs conversations personnelles peuvent inclure certaines données sensibles, cela peut avoir des conséquences fâcheuses. C'est pourquoi Edward Snowden a publié un message sur son Twitter dans lequel il déconseille aux internautes de télécharger cette application mobile.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201609211027864704-snowden-google-allo/


La visite de Sarkozy dans le Nord perturbée par des syndicalistes et des étudiants gabonais  21/09/2016

La visite de Sarkozy dans le Nord perturbée par des syndicalistes et des étudiants gabonais










L'ex-président de la République a eu droit à un concert de huées lors de son passage dans la ville de Tourcoing. En fin de journée, ce sont des étudiants gabonais qui sont venus troubler son meeting, à Marcq-en-Baroeul.

«Sarko en prison !» «En taule !» «Escroc !» «Casseroles !» ou encore «Assassin !» : les détracteurs de Nicolas Sarkozy s'en sont donnés à cœur joie, mercredi 21 juillet, lorsque le candidat à la primaire de la droite s'est rendu dans une librairie de Tourcoing (Nord), afin d'y dédicacer son ouvrage de campagne Tout pour la France. Rassemblés devant la boutique, les opposants à l'ancien chef de l'Etat ont multiplié les références aux affaires auxquelles son nom est parfois associé. D'après les vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, notamment par des journalistes du Monde et de Marianne, il s'agissait notamment de militants CGT.

Des soutiens de Nicolas Sarkozy, venus certainement obtenir une dédicace de leur candidat favori pour la primaire de la droite, ont néanmoins tenté de faire entendre des «Nicolas, Nicolas !» ou «Sarkozy président !» parmi le brouhaha.

Des étudiants gabonais troublent la fêtent à Marcq-en-Baroeul

A peine remis de ce bain de huées, Nicolas Sarkozy a ensuite été victime d'un happening d'étudiants originaires du Gabon : le meeting que l'ex-président français a tenu à Marcq-en-Baroeul devant un millier de partisans, point d'orgue de sa journée de campagne dans le Nord, a été perturbé par des jeunes qui s'opposent à leur président Ali Bongo, rapporte l'agence AFP.

Brandissant des drapeaux de leur pays, les étudiants ont clamé : «Sarko, vient chercher Ali», accusant le candidat à la primaire de la droite d'avoir contribué à son maintien lorsqu'il présidait à la destinée de la France.

La réaction de Nicolas Sarkozy, après quelques dizaines de secondes d'hésitation, a été cinglante : «Ici, c'est la France, c'est pas le Gabon. Si vous voulez parler du Gabon, retournez-y» – une réplique qui a provoqué un tonnerre d'applaudissements dans la salle. Les forces de sécurité ont ensuite procédé à l'expulsion des militants gabonais.

La veille, mardi 20 septembre, l'ancien locataire de l'Elysée s'était rendu à Calais, où il avait tenu un discours sur l'immigration, thème clé de sa campagne.

https://francais.rt.com/france/26678-visite-sarkozy-dans-nord-perturbee


Syrie: pas de drone de la coalition au-dessus du convoi bombardé (Pentagone)  21/09/2016

Syrie: pas de drone de la coalition au-dessus du convoi bombardé (Pentagone)










Il n'y avait pas d'appareil de la coalition dirigée par les Etats-Unis à proximité du convoi humanitaire bombardé lundi en Syrie, contrairement à ce qu'affirme l'armée russe, a déclaré mercredi un porte-parole du Pentagone.

Une vingtaine de civils ont été tués dans le raid contre un convoi humanitaire lundi soir près d'Alep, selon la Fédération internationale de la Croix-Rouge, incident pour lequel Moscou et Washington se renvoient la responsabilité.

"Nous pouvons confirmer qu'aucun de nos appareils - avec ou sans pilote, américain ou de la coalition - ne se trouvait dans le voisinage d'Alep quand le bombardement sur le convoi humanitaire a eu lieu", a déclaré le capitaine de vaisseau Jeff Davis.

L'armée russe avait affirmé plus tôt mercredi qu'un drone Predator de la coalition se trouvait dans le secteur du bombardement à ce moment là.

L'armée russe avait également démenti les accusations de responsables américains, selon lesquelles deux bombardiers SU-24 russes se trouvaient dans la zone du bombardement lorsqu'il a eu lieu et qu'ils étaient vraisemblablement les auteurs de la frappe.

Sous couvert de l'anonymat, un responsable américain a réitéré ces accusations mercredi. Un SU-24 se trouvait "directement au-dessus" du convoi au moment du bombardement, a-t-il dit.

La question de la responsabilité du bombardement, qui a suscité un tollé international, a donné lieu à une passe d'armes glaciale mercredi au conseil de sécurité de l'Onu mercredi.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a réclamé une enquête "transparente et rigoureuse" sur le bombardement, et accusé l'opposition syrienne d'être responsable de la reprise des combats sur le terrain.

Son homologue américain John Kerry a répliqué qu'il avait eu le sentiment d'être dans un "univers parallèle" en écoutant M. Lavrov, et ajouté que les "témoins, les rapports des organisations internationales" pointaient la responsabilité de Moscou.

http://www.lorientlejour.com/article/1008568/syrie-pas-de-drone-de-la-coalition-au-dessus-du-convoi-bombarde-pentagone.html


Turquie : coups de feu tirés devant l'ambassade d'Israël à Ankara  21/09/2016

Turquie : coups de feu tirés devant l'ambassade d'Israël à Ankara










Des coups de feu ont été tirés mercredi devant l'ambassade d'Israël dans la capitale turque à Ankara, ont rapporté des médias turcs.

"Deux personnes ont tenté d'entrer dans l'ambassade d'Israël à Ankara" avant d'être "neutralisées", a indiqué la chaîne de télévision turque NTV, sans préciser si elles avaient été abattues ou blessées. Elle a ajouté que le personnel de l'ambassade s'était retranché dans le bâtiment.

Attaque contre l'ambassade d'Israël à Ankara: personnel indemne, assaillant blessé



L'ambassade d'Israël à Ankara a fait l'objet mercredi d'une tentative d'attaque de la part d'un individu apparemment armé d'un couteau qui a été stoppé par les tirs d'un garde, a indiqué le ministère israélien des Affaires étrangères.

"Les membres du personnel sont indemnes", a dit le porte-parole du ministère Emmanuel Nahshon. Il a précisé que l'agresseur était "apparemment" armé d'un couteau et qu'il avait été blessé par balles par un garde avant de s'approcher du bâtiment.

M. Nahshon a reconnu que les circonstances étaient peu claires. Les faits sont survenus en dehors du périmètre de l'ambassade lui-même, a-t-il dit.

La chaîne de télévision turque NTV a rapporté que deux personnes avaient tenté d'entrer dans l'ambassade avant d'être "neutralisées".


http://www.lorientlejour.com/article/1008456/un-mort-dans-une-fusillade-visant-lambassade-disrael-en-turquie-chaine-televisee-haber-turk.html
http://www.lorientlejour.com/article/1008460/attaque-contre-lambassade-disrael-a-ankara-personnel-indemne-assaillant-blesse.html


Philippines : Rodrigo Duterte fait un doigt d'honneur à l'UE  21/09/2016

Philippines : Rodrigo Duterte fait un doigt d'honneur à l'UE









Le président philippin Rodrigo Duterte a lancé une salve d'insultes contre l'Union européenne, dernière diatribe en date contre la communauté internationale à qui il reproche de critiquer sa campagne meurtrière contre la criminalité.

M. Duterte a ponctué sa tirade d'un doigt d'honneur à l'endroit du Parlement européen, qui vient de condamner "la vague actuelle d'exécutions extrajudiciaires et de meurtres" aux Philippines. "Je leur dis, 'allez vous faire foutre'. Vous faites ça pour expier vos péchés", a-t-il dit mardi soir dans sa ville de Davao, dans le sud de l'archipel, propos diffusés par la chaîne ABS-CBN.

L'avocat controversé de 71 ans avait injurié à peu près dans les mêmes termes d'autres instances internationales comme l'Onu. Il a également traité le président américain Barack Obama de "fils de pute".

Il a été élu en mai en promettant d'éradiquer le trafic de drogue en six mois, quitte à faire tuer des milliers de "criminels". Depuis son investiture fin juin, environ 3.000 personnes ont été tuées, un tiers par la police et le reste par des auteurs non identifiés, selon des statistiques policières. Rodrigo Duterte a annoncé dimanche qu'il devait prolonger sa campagne anticriminalité de six mois car le problème de drogue était plus grave que ce à quoi il s'attendait.

Le Parlement européen s'est dit préoccupé la semaine dernière par le "nombre extraordinairement élevé de personnes tuées lors d'opérations de police", demandant à Manille de lancer immédiatement une enquête" sur ces meurtres.

M. Duterte a réservé une mention spéciale à la France et à la Grande-Bretagne, qualifiés "d'hypocrites". Les ancêtres coloniaux des députés européens ont tué "des milliers d'Arabes" et autres peuples, a-t-il dit. "Ils font la morale pour atténuer leur sentiment de culpabilité. Mais qui ai-je tué? Pour autant que ça soit vrai, 1.700, qui sont-ils? Des criminels. Vous appelez ça un génocide?". "Et l'Union européenne a le culot de me condamner. Alors je le répète, allez vous faire foutre", a-t-il lancé, doigt d'honneur à l'appui.

http://www.lorientlejour.com/article/1008448/philippines-rodrigo-duterte-fait-un-doigt-dhonneur-a-lue.html


Une Palestinienne de 13 ans blessée par des gardes israéliens soupçonnant une attaque  21/09/2016

Une Palestinienne de 13 ans blessée par des gardes israéliens soupçonnant une attaque










Une Palestinienne de 13 ans a été blessée par balles mercredi à un checkpoint en Cisjordanie occupée par des gardes israéliens soupçonnant une tentative d'attentat, ont indiqué le ministère israélien de la Défense et le ministère palestinien de la Santé.

La jeune fille a été légèrement blessée à la jambe et a été conduite à l'hôpital par les secours israéliens, a indiqué le ministère israélien de la Défense dans un communiqué.

"Je voulais mourir", a-t-elle dit aux forces israéliennes, selon ce ministère.

La jeune fille, portant un sac suspect aux yeux des gardes, s'est approchée à pied sur une voie normalement réservée aux véhicules à un checkpoint près du point de passage de Qalqilia entre le territoire palestinien et Israël dans le nord de la Cisjordanie, selon le ministère israélien.

"Les gardes (israéliens) lui ont crié de s'arrêter à plusieurs reprises et ont procédé à des tirs de sommation en l'air", a-t-il ajouté.

Comme la jeune fille a continué à avancer, les gardes lui ont tiré, une seule fois, dans les jambes.

Les forces israéliennes n'ont rien trouvé de suspect dans son sac, a dit le ministère.

Le ministère palestinien de la Santé a indiqué pour sa part qu'une jeune fille non identifiée souffrait de blessures modérées causées par des balles israéliennes.

http://www.lorientlejour.com/article/1008436/cisjordanie-des-gardes-israeliens-soupconnant-une-attaque-blessent-une-palestinienne.html


USA : 12 policiers blessés lors d'affrontements après la mort d'un noir américain abattu par la police  21/09/2016

USA : 12 policiers blessés lors d'affrontements après la mort d'un noir américain abattu par la police









Douze policiers ont été blessés mardi soir à Charlotte en Caroline du Nord dans l'est des Etats-Unis lors d'affrontements survenus après la mort d'un noir américain abattu par un policier également noir, selon les autorités et des médias locaux. Selon ces médias, un nombre indéterminé de civils ont également été blessés lors des heurts.

Après le décès de Keith Lamont Scott, 43 ans, des manifestants se sont rassemblés près du lieu où il a été abattu en brandissant des pancartes affirmant "les vies des Noirs comptent" et scandant le slogan "Pas de justice, pas de paix", selon une chaîne de télévision locale.

Lors des affrontements, "environ 12 policiers ont été blessés dont un touché à la tête par une pierre", a indiqué dans un tweet la police de Charlotte-Mecklenberg. Ces policiers ont été blessés alors "qu'ils protégeaient notre communauté lors d'une manifestation", a-t-elle ajouté dans un autre tweet.

La chaîne locale WSOC-TV a précisé que la police avait eu recours notamment à des armes anti-émeutes et à du gaz lacrymogène pour essayer de contenir la colère de la foule. Plusieurs véhicules de police ont été attaqués et endommagés, selon les autorités.

Responsable de la mort de Keith Lamont Scott, le policier noir Brentley Vinson a été suspendu de ses fonctions. Selon la chaîne de télévision locale, il faisait partie d'un groupe de policiers mandatés pour arrêter un suspect.

Keith Lamont Scott qui n'était pas cette personne recherchée était dans une voiture sur un parking d'immeuble et était en possession d'une arme à feu, selon la police. Ses proches ont en revanche affirmé qu'il n'avait qu'un livre à la main. La discussion s'est envenimée et les policiers ont affirmé s'être sentis menacés par Keith Lamont Scott jusqu'à ouvrir le feu.

Le maire de Charlotte, Jennifer Roberts, a appelé les habitants de la ville au calme. Cette affaire "mérite des réponses et une enquête complète va être menée", a-t-elle promis sur Twitter, en indiquant vouloir travailler à ce sujet avec les responsables de la communauté noire.

Les tensions raciales ont été ravivées aux Etats-Unis depuis deux ans par une succession de bavures et violences policières, la plupart du temps envers des hommes noirs non armés.

http://www.lorientlejour.com/article/1008433/violences-a-charlotte-apres-quun-noir-a-ete-abattu-par-la-police.html


1 2 3 4 5 » ... 2953

Publicité

Brèves



Commentaires