La Turquie est militairement puissante, selon le SG de l’OTAN  28/07/2015

La Turquie est militairement puissante, selon le SG de l’OTAN






La Turquie est suffisamment puissante pour pouvoir se passer d'une aide militaire de l'Otan, a indiqué le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Jens Stoltenberg, dans un entretien réalisé avant une réunion du bloc convoquée à la demande d'Ankara.

La Turquie a une armée très puissante et des forces de sécurité très puissantes, a noté M. Stoltenberg lors d'un entretien accordé dimanche à la BBC. Il n'y a donc pas eu de demande en vue d'un appui militaire substantiel de l'Otan.

À la demande de la Turquie, les ambassadeurs des 28 pays membres de l'Otan se réuniront mardi à Bruxelles pour des consultations sur la montée de tension entre Ankara d'une part et les rebelles kurdes et le groupe jihadiste État islamique (EI) de l'autre.

M. Stoltenberg a rappelé que l'Otan avait déjà déployé -- depuis début 2013 dans le sud-est de la Turquie -- des missiles Patriot pour contribuer à la défense antiaérienne du pays.
Le dirigeant de l'Otan s'est félicité qu'Ankara se soit résolument engagé vendredi dans la lutte contre l'EI vendredi, en frappant à plusieurs reprises ses positions en territoire syrien en riposte à l'attentat suicide meurtrier, attribué au groupe, le 20 juillet à Suruç (sud).

Lors d'un entretien avec le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu vendredi, M. Stoltenberg dit avoir loué les Turcs pour l'intensification de leurs efforts dans la lutte contre l'EI et contre le terrorisme, et pour avoir renforcé le contrôle de la frontière afin d'endiguer le flux de combattants étrangers.

S'agissant des bombardements turcs lancés en parallèle dans le nord de l'Irak contre des positions du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) alors que les kurdes font figure de carte maîtresse dans la lutte contre l'EI, le Norvégien a affirmé à la BBC que l'autodéfense doit être proportionnée.

Depuis des années, il y a des progrès dans le travail visant à une solution politique pacifique entre la Turquie et la rébellion kurde, a-t-il expliqué dimanche soir à la télévision norvégienne NRK. Il est important de ne pas renoncer à ce travail.

Les frappes contre les rebelles kurdes, les plus importantes déclenchées contre eux depuis quatre ans, risquent de faire voler en éclats les négociations engagées en 2012 par Recep Tayyip Erdogan, l'actuel président turc, pour mettre un terme à une rébellion ayant fait 40.000 morts depuis 1984.

En représailles, le PKK a revendiqué dimanche un attentat qui a tué deux soldats turcs.

http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/la-turquie-est-militairement-puissante-selon-le-sg-de-lotan/id-menu-957.html


Libye : Seif al-Islam et Baghdadi Mahmoudi condamnés à mort  28/07/2015

Libye : Seif al-Islam et Baghdadi Mahmoudi condamnés à mort





Saïf al Islam, l'un des fils de Mouammar Kadhafi, a été condamné mardi à la peine capitale par contumace par un tribunal de Tripoli pour la répression sanglante des manifestations pacifiques de 2011.

La même peine a été infligée à l'ancien chef des services de renseignement libyens Abdallah al Senoussi et à l'ancien Premier ministre Baghdadi al Mahmoudi. Le verdict était retransmis à la télévision.

Longtemps considéré comme l'héritier politique de son père, Saïf al Islam est détenu à Zentane, dans l'ouest de la Libye, par des miliciens qui ont toujours refusé de le remettre au gouvernement de Tripoli depuis sa capture en novembre 2011, d'où sa condamnation par contumace.

http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/libye-seif-al-islam-et-baghdadi-mahmoudi-condamnes-a-mort/id-menu-957.html


Une météorite responsable du dernier âge glaciaire?  28/07/2015

Les traces d'une météorite observables dans 12 pays ont permis à des scientifiques américains de faire des conclusions sur la dernière période glaciaire.
 
Des géologues ont découvert les traces d'une météorite qui pourrait être la cause de la dernière période glaciaire dans l'histoire de la planète, sur quatre continents. Ces traces ont permis aux scientifiques de prouver que ce cataclysme a eu lieu il y a 12.835 années, selon un article de la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

"Une évaluation précise de cet événement est extrêmement importante car nous avons essayé pendant longtemps de comprendre ce qui a provoqué ce refroidissement mystérieux et anomal. Nous estimons que notre travail donne une réponse complète à cette question, et espérons qu'il pousse nos collègues à utiliser une approche statistique dans leurs recherches", a déclaré James Kennett de l'Université de Californie à Santa-Barbara (Etats-Unis).
Le dernier refroidissement et la fin de la dernière période glaciaire qui se sont produit il y a environ 12.900 ans et qui ont marqué une avancée de certains glaciers sur Terre, ont été dénommés Le Dryas Récent. 
Ce changement climatique global a mené, par exemple, à l'extinction massive de la faune d'Amérique du Nord, — des mastodontes, des megatherium (paresseux géants), des machairodontinés et d'autres animaux.
Les scientifiques ont prouvé l'existence de la "couche limite" — une zone intermédiaire, présente sur quatre continents. En faisant des fouilles archéologiques sur les territoires de 12 pays d'Europe, d'Amérique du Sud, d'Amérique du Nord, d'Asie et d'Afrique, et en comparant l'âge de ces "couches", les auteurs ont annoncé que ce cataclysme a eu lieu il y a 12.835 ans.
D'après M.Kennett, lui et son collègue Richard Firestone, ont trouvé dès 2007 les premières preuves d'un refroidissement provoqué par un astéroïde, déjà. Cependant, de nombreux géologues n'avait alors pas cru à cette thèse.


La Bosnie-Herzégovine 29ième membre de l’UE?  28/07/2015

Le gouvernement de Bosnie-Herzégovine est en train de mettre en place les réformes nécessaires pour l'entrée du pays dans l'Union européenne.
 
L’acceptation du plan de réformes par le gouvernement de la Bosnie-Herzégovine est un pas important pour l'entrée du pays dans l'Union européenne, rapporte la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini et le commissaire européen à la politique régionale, Johannes Hahn dans un communiqué.

"Une prise de plusieurs réformes par des autorités de la Bosnie-Herzégovine est un pas important pour son intégration dans l'UE (…) Nous attendons que les dirigeants du pays réalisent entièrement et immédiatement le plan de réformes", indique le communiqué.
Les réformes avancées par l'UE et les Institutions financières internationales doivent résoudre les problèmes socio-économiques ainsi que les questions financières dans le pays.
L'Accord de stabilisation et d’association (ASA) entre l'Union européen et la Bosnie-Herzégovine stipule la création progressive d'une zone de libre-échange. Il a été signé en 2008 et a pris effet le 1 juin 2015. Cette entrée en vigueur donne la possibilité à la Bosnie-Herzégovine de déposer une demande d’adhésion à l'UE.


Libye: un fils de Kadhafi condamné à mort via Skype  28/07/2015

Saїf al-Islam Kadhafi, fils du dirigeant libyen déchu, a été condamné mardi à la peine capitale par contumace, rapportent les médias arabes.
 
 
Un tribunal l'a reconnu coupable d'avoir commis des crimes de guerre lors des tentatives de réprimer la révolte populaire en 2011. Huit autres proches de l'ex-dictateur libyen, dont l'ancien chef des services de renseignement Abdallah al Senoussi et l'ex-premier ministre du pays Baghdadi al Mahmoudi ont écopé également de la peine capitale.  
Bien que l'intéressé n'ait pas été présent dans la salle d'audience, il a comparu par visioconférence.
Saїf al-Islam Kadhafi a été arrêté sur le territoire libyen en novembre 2011. Depuis lors, il est détenu dans la ville de Zentan (nord-ouest) par un groupe d'anciens insurgés opposés au gouvernement de Tripoli qui refusent de le transférer vers la capitale ou à la Cour pénale internationale (CPI), qui a également émis un mandat d'arrêt à son encontre pour crimes contre l'humanité.
Le Haut commissariat des Nations unies aux droits de l'homme a exprimé ses "profondes préoccupations" suite à la condamnation à mort des ex-responsables du régime Kadhafi. Selon la porte-parole du HCDH Ravina Shamdasani, le procès violait les normes et les standards internationaux de justice.
 
Le procès libyen de Kadhafi-fils, présenté à l'époque comme le successeur potentiel de Mouammar Kadhafi, a été critiqué par les militants des droits de l'homme en raison des restrictions d'accès de la défense et marqué par un différend avec la CPI au sujet de sa compétence à juger Saïf Al-Islam.  
Depuis la chute du régime de Kadhafi en 2011, la Libye reste plongée dans le chaos sécuritaire, et les milices y font la loi. En 2014, l'alliance islamiste Fajr Libya s'est emparée de Tripoli, poussant le gouvernement reconnu par la communauté internationale à s'exiler dans l’est du pays. Un gouvernement rival sous l'influence de Fajr Libya s'est autoproclamé à Tripoli.


FABIUS EN IRAN … RATTRAPE PAR LE SCANDALE DU SANG CONTAMINE  28/07/2015

# LUCMICHEL. NET/
FABIUS EN IRAN … RATTRAPE PAR LE SCANDALE DU SANG CONTAMINE
 
Luc MICHEL/ En Bref/
Avec Farsi – PCN-SPO/ 2015 07 28/
 
Iran. Alors qu'il est attendu ce mercredi à Téhéran, des médias et personnalités du camp conservateur iranien ont vivement critiqué le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.
 
En ligne de mire, l'affaire du sang contaminé, qui a éclaté lorsque Laurent Fabius était Premier ministre, dans les années 1980. Ainsi Mojtaba Zolnour, ancien représentant du guide suprême l'ayatollah Ali Khamenei au sein des Gardiens de la révolution, a souligné que le ministre français «venait en Iran pendant la semaine du soutien aux hémophiles, ce qui nous rappelle nos chers compatriotes qui sont morts à cause de l'importation de sang contaminé dont le principal responsable est Fabius» …
 
En arrière-plan, les positions ultra-sionistes de Fabius lors des négociations 5 + 1 sur le Nucléaire iranien à Genève. On disait de Fabius qu’il jouait le rôle des faucons du Likoud à la table des négociations. Le radicalisme pro-israélien du Quai d’Orsay a failli faire échouer tout accord. Aujourd’hui, la France sans vergogne arrive en Iran pour tenter de rentrer sur le marché iranien, et d’y trouver des contrats en remplacement de ceux perdus en Russie suite à la guerre des sanctions. Certains milieux dirigeants iraniens entendent bien faire payer à Paris son attitude passée à Genève …
 
Document :
L’EVENEMENT DU JEUDI No 742 du 21/01/1999 –
SANG CONTAMINE - G. DUFOIX - LAURENT FABIUS ET ED. HERVE - LE DOSSIER DU PROCES CHOC …
 
Luc MICHEL
_________________________
Luc MICHEL /
Facebook PROFIL https://www.facebook.com/Pcn.Luc.Michel.6
Twitter https://twitter.com/LucMichelPCN
Facebook OFFICIAL PAGE https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel
Website http://www.lucmichel.net/
Blog http://www.scoop.it/t/luc-michel-le-blog
 


COMMENT MOSCOU ET PEKIN BATISSENT L’ALTERNATIVE A LA DOMINATION MONDIALE AMERICAINE  28/07/2015

# EODE-TV/ GEOPOLITIQUE/ COMMENT MOSCOU ET PEKIN BATISSENT L’ALTERNATIVE A LA DOMINATION MONDIALE AMERICAINE / LUC MICHEL SUR AFRIQUE MEDIA TV
 
EODE-TV & AFRIQUE MEDIA TV/
Avec EODE Press Office/ 2015 07 26/
 
Intervention de Luc MICHEL, Administrateur-général d’EODE,
dans l’émission LE DEBAT PANAFRICAIN :
 
SOMMET OCS-BRICS A OUFA (RUSSIE).
Les BRICS, puissance économique, alliés à l’Organisation de Coopération de Shanghai, puissance géopolitique (la « contre-OTAN »).
Moscou et Pékin contre l’hégémonie des USA. Vers un monde nouveau ?
Quelle leçon pour l’Afrique ?
 
Video sur le Website d’EODE-TV
(version complète, suite à des problèmes techniques 6 minutes n’ont pu être diffusées sur AMTV le 26)
https://vimeo.com/134567907
 
Filmé en Duplex à Bruxelles par EODE-TV (images brutes),
Diffusé en direct sur AFRIQUE MEDIA TV,
Le 26 juillet 2015 dans l’émission ‘LE DEBAT PANAFRICAIN’,
présentée par Alain Michel Yetna.
 
# ALLER PLUS LOIN …
 
* LIRE l’analyse géopolitique fondamentale de Luc MICHEL :
EODE THINK TANK/ GEOPOLITIQUE / THESES SUR LA « SECONDE EUROPE » UNIFIEE PAR MOSCOU
Sur http://www.eode.org/eode-think-tank-geopolitique-theses-sur-la-seconde-europe-unifiee-par-moscou/
 
EODE-TV / EODE Press Office /
________________________
http://www.eode.org/
https://www.facebook.com/EODE.org
https://vimeo.com/eodetv
 


14 Palestiniens blessés lors d'affrontements avec des soldats israéliens près de Ramallah, selon des témoins  28/07/2015

14 Palestiniens blessés lors d'affrontements avec des soldats israéliens près de Ramallah, selon des témoins






Au moins 14 Palestiniens ont été blessés lors d'affrontements avec des soldats israéliens près du camp de réfugiés de Qalandiya, entre Jérusalem et la ville cisjordanienne de Ramallah, ont indiqué des témoins et des membres du personnel médical lundi.

Les témoins ont précisé que les affrontements ont éclaté lors des obsèques de Mohamed Abou Latifa, un Palestinien de 20 ans qui a été tué dans un camp de réfugiés lorsqu'un soldat israélien s'est introduit dans sa maison pour tenter de l'arrêter.

Les témoins ont déclaré que des centaines de personnes ont assisté aux obsèques, et que des dizaines de jeunes se sont rassemblés près du poste de contrôle israélien de Qalandiya et ont lancé des pierres et des bouteilles vides sur les soldats.

Les soldats israéliens ont riposté en tirant sur les manifestants indignés. Six jeunes hommes ont été blessés par des balles réelles et huit autres par des balles en acier enrobées de caoutchouc.

Les ambulances ont acheminé les blessés vers des hôpitaux et cliniques de Ramallah. Les lanceurs de pierres ont inhalé des gaz concentrés après que les soldats ont lancé des dizaines de grenades lacrymogènes dans leur direction, selon les membres du personnel médical.

M. Abou Latifa est le troisième Palestinien à avoir été tué par des soldats israéliens, en Cisjordanie, au cours de ces derniers jours. Deux ont été tués plus tôt cette semaine, dans les villes cisjordaniennes de Djenine et d'Hébron.

http://french.cri.cn/621/2015/07/28/502s442841.htm


La Turquie continuera ses frappes contre le PKK jusqu'à ce qu'il dépose les armes (Davutoglu)  27/07/2015

La Turquie continuera ses frappes contre le PKK jusqu'à ce qu'il dépose les armes (Davutoglu)






La Turquie va poursuivre son offensive militaire contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) jusqu'à ce que les rebelles kurdes déposent les armes, a promis lundi le Premier ministre islamo-conservateur Ahmet Davutoglu.

"Nous allons continuer notre combat (...) jusqu'à ce que nous parvenions à un certain résultat", a déclaré M. Davutolgu lors d'un entretien sur la chaîne de télévision ATV. "C'est soit les armes, soit la démocratie, les deux ne sont pas compatibles", a-t-il dit.

La Turquie a lancé vendredi soir une série de raids aériens contre les bases arrière du PKK dans le nord de l'Irak, en riposte aux attaques meurtrières attribuées au mouvement kurde qui ont visé des membres des forces de sécurité ces derniers jours.
Le PKK a en retour rompu la trêve qu'il respectait depuis 2013 et assassiné deux soldats.

Cette escalade menace de faire définitivement capoter le fragile processus de paix engagé à l'automne 2012 par le régime du président Recep Tayyip Erdogan afin de mettre un terme à une rébellion qui a fait 40.000 morts depuis 1984.

Le bureau du chef du gouvernement a confirmé lundi soir la dernière vague de frappes lancée il y a vingt-quatre heures contre le PKK. Elle a visé "des abris, centres logistiques et des caches", a-t-il annoncé dans un communiqué.

http://www.lorientlejour.com/article/936384/la-turquie-continuera-ses-frappes-contre-le-pkk-jusqua-ce-quil-depose-les-armes-davutoglu.html


Réunion le 5 août des ministres de la Ligue arabe en réaction aux heurts à Jérusalem  27/07/2015

Réunion le 5 août des ministres de la Ligue arabe en réaction aux heurts à Jérusalem






Des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe se réuniront le 5 août au Caire pour examiner les derniers heurts dans la mosquée al-Aqsa à Jérusalem, a annoncé lundi un responsable palestinien.

Dimanche, des échauffourées sont survenues à Jérusalem lorsque la police israélienne est brièvement entrée dans la mosquée Al-Aqsa, une incursion extrêmement rare dans ce troisième lieu saint de l'islam.

Cette réunion de 15 ministres arabes, doit examiner "les derniers développements dangereux" à Jérusalem, "l'escalade israélienne" dans la mosquée Al-Aqsa et la poursuite de la colonisation, a déclaré le principal négociateur palestinien Saëb Erakat après une rencontre avec le chef de la Ligue arabe Nabil al-Arabi.

Les ministres examineront également l'état des pourparlers de paix entre les Palestiniens et Israël, selon le responsable palestinien.
Ces pourparlers sont au point mort depuis l'échec des efforts diplomatiques engagés par les Etats-unis en avril 2014, et la guerre à Gaza -- l'été dernier -- qui a tué 2.200 Palestiniens et 73 personnes côté israélien.

http://www.lorientlejour.com/article/936377/reunion-le-5-aout-des-ministres-de-la-ligue-arabe-en-reaction-aux-heurts-a-jerusalem.html


Traite d'êtres humains: Washington accuse Bangkok, Moscou, Téhéran  27/07/2015

Traite d'êtres humains: Washington accuse Bangkok, Moscou, Téhéran







Les États-Unis ont accusé lundi la Thaïlande, la Russie, l'Iran ou encore la Libye de ne pas lutter suffisamment contre la traite des êtres humains, dans un rapport annuel mondial accablant sur cet "esclavage moderne". Ces pays, tout comme le Venezuela, l'Algérie, la Syrie, le Yémen, la Corée du Nord ou le Zimbabwe étaient déjà au plus bas d'un classement dressé chaque année par le département d’État et dévoilé par son patron John Kerry.

En revanche, la Malaisie, qui avait dégringolé l'an passé en queue de peloton, est remontée d'un cran cette année, dans la catégorie 2 "sous surveillance", pour les "efforts significatifs" de Kuala Lumpur pour lutter contre la traite d'êtres humains. Les pays relégués en catégorie 3 sont accusés de ne pas respecter les normes internationales et de ne pas faire d'"efforts importants" en la matière. La Russie figure dans cette dernière catégorie, au moins depuis 2013, ce qui avait provoqué la fureur de Moscou à l'époque. La Chine, en revanche, était remontée d'un cran en 2014, au rang 2 "sous surveillance" et y est toujours cette année.

La plupart des pays occidentaux, ceux d'Europe, les États-Unis et l'Australie, mais aussi Israël, Taïwan, le Chili ou l'Arménie, sont en revanche dans la première catégorie, loués pour leur lutte contre la traite des êtres humains et le respect total des normes internationales.
D'après l'Organisation internationale du travail (OIT), la traite des êtres humains représente 150 milliards de dollars de bénéfices par an, dont 99 milliards pour l'industrie du sexe. Les États-Unis estiment que quelque 20 millions de personnes en sont les victimes. "La traite d'humains est une insulte à la dignité humaine et une attaque contre la liberté", a martelé John Kerry dans l'introduction du rapport, appelant à mener le"combat contre de l'esclavage moderne".

http://www.lorientlejour.com/article/936366/traite-detres-humains-washington-accuse-bangkok-moscou-teheran.html


L’Europe bannit 700 médicaments génériques testés et fabriqués en Inde  27/07/2015

L’Europe bannit 700 médicaments génériques testés et fabriqués en Inde







L’Union européenne exige de ses Etats membres qu’ils suspendent, à partir du 21 août, la commercialisation de près de 700 médicaments génériques testés et fabriqués en Inde. Cette décision, prise jeudi 16 juillet, fait suite à des irrégularités constatées lors d’une inspection de routine réalisée l’année dernière par l’Agence française de sécurité du médicament (ANSM), sur un des sites de GVK BIO, une entreprise spécialisée dans les essais cliniques et installée à Hyderabad, dans le sud de l’Inde.

Alertée, l’Agence européenne du médicament (EMA) a passé en revue un millier de médicaments testés par GVK au cours des cinq dernières années et conclu que les données pour 700 d’entre eux étaient insuffisantes. Dès janvier, elle a recommandé leur retrait du marché, et plusieurs Etats, dont la France, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg, avaient suivi son avis.

La liste complète des molécules concernées est en ligne sur le site de l’EMA. Il s’agit de copies de médicaments courants, comme l’Advil (antidouleur), le Seroplex (antidépresseur), l’Aerius (antihistaminique), ou encore l’Inexium (pansement gastrique). Plusieurs géants pharmaceutiques sont visés par le retrait, dont l’israélien Teva, numéro un mondial du générique, l’américain Mylan, l’indien Ranbaxy et le français Sanofi.

http://www.algerie1.com/magazine/leurope-bannit-700-medicaments-generiques-testes-et-fabriques-en-inde/


Algérie : Des terroristes d’AQMI annoncent leur ralliement à Daesh  27/07/2015

Algérie : Des terroristes d’AQMI annoncent leur ralliement à Daesh






Des terroristes d’al-Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) viennent d’annoncer avoir rallié les rangs de Daesh en Algérie.

En effet, dans une vidéo mise en ligne sur des sites jhadistes, des criminels affiliés à AQMI ont scellé leur dessidence avec ce même groupe armé terroriste en faveur de l’autre organisation criminelle Daesh.

Se réclamant de la sériat (phalange) d’El-Ghourabaa activant dans le Constantinois, les terroristes dudit groupe armé ont annoncé leur rupture avec l’émir Abdelmalek Droukdel et officialisé leur adhésion à l’État Islamique (EI).

http://www.algerie1.com/actualite/algerie-des-terroristes-daqmi-annoncent-leur-ralliements-a-daesh/


Turquie : l'Otan n'a pas été militairement sollicitée (Stoltenberg)  27/07/2015

Turquie : l'Otan n'a pas été militairement sollicitée (Stoltenberg)






Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a indiqué lundi, à la veille d'une réunion des pays de l'Alliance convoquée à la demande d'Ankara, que la Turquie était suffisamment puissante pour se passer d'une aide militaire.

"La Turquie a une armée très puissante et des forces de sécurité très puissantes", a noté M. Stoltenberg lors d'un entretien téléphonique avec la BBC. "Il n'y a donc pas eu de demande en vue d'un appui militaire substantiel de l'Otan".

À la demande de la Turquie, les ambassadeurs des 28 pays membres de l'Otan se réuniront mardi à Bruxelles pour des consultations sur la montée de tension entre Ankara d'une part et les rebelles kurdes et le groupe jihadiste État islamique de l'autre.

M. Stoltenberg a rappelé que l'Otan avait déjà déployé -- depuis début 2013 dans le sud-est de la Turquie -- des missiles Patriot pour contribuer à la défense antiaérienne du pays.
Tout en se félicitant qu'Ankara se soit résolument engagé dans la lutte contre l'EI, le dirigeant de l'Otan a souligné que "l'autodéfense devait être proportionnée", s'agissant des bombardements turcs contre les positions du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak.

"Depuis des années, il y a des progrès dans le travail visant à une solution politique pacifique" entre la Turquie et la rébellion kurde, a-t-il expliqué dimanche soir à la télévision norvégienne NRK. "Il est important de ne pas renoncer à ce travail".

Parallèlement à sa riposte engagée vendredi contre l'EI suite à l'attentat suicide meurtrier, attribué au groupe, le 20 juillet à Suruç (sud), la Turquie a lancé contre les rebelles kurdes les frappes les plus importantes déclenchées contre eux depuis quatre ans. En représailles, le PKK a revendiqué dimanche un attentat qui a tué deux soldats turcs.

http://www.lorientlejour.com/article/936339/turquie-lotan-na-pas-ete-militairement-sollicitee-stoltenberg.html


Procureur US : le slogan "Les vies des noirs sont importantes", une insulte aux blancs  27/07/2015

Procureur US : le slogan "Les vies des noirs sont importantes", une insulte aux blancs






La question de la discrimination raciale a été examinée dimanche lors d'un débat sur la chaine télévisée CNN.

L'ex-procureur général de l'Etat de Virginie, Ken Cuccinelli, a déclaré que le fameux slogan américain "Black Lives Matter" ("Les vies des noirs sont importantes") donne un sentiment d'infériorité aux blancs, rapporte The Huffington Post.

M. Cuccinelli a déclaré, lors de la discussion sur la chaine télévisée CNN dimanche, que le slogan et le hashtag correspondants devaient être modifiés. Selon lui, si on rajoute le mot "aussi" à ce slogan, cela commencera à avoir du sens.

Cependant, l'ex-congressiste de Caroline du Sud, l'afro-américain Bakari Sellers, a estimé qu'un tel message figurait déjà dans une autre phrase "We’re saying stop killing us" ("Nous disons: arrêtez de nous tuer").

Ces dernières années, on dénombre aux Etats-Unis plusieurs incidents liés à des attaques d'employés chargés d'appliquer la loi, ainsi que la violation des droits de la part de la police, surtout à l'égard des citoyens afro-américains.

http://fr.sputniknews.com/international/20150727/1017246825.html


La Jordanie condamne l'incursion de la mosquée Al-Aqsa par les forces israéliennes  27/07/2015

La Jordanie condamne l'incursion de la mosquée Al-Aqsa par les forces israéliennes






La Jordanie a condamné dimanche l'incursion du complexe d'Al-Aqsa par les forces israéliennes, a rapporté l'agence de presse officielle Petra.

Le ministre jordanien des Affaires islamiques Hayel Daoud a appelé aux efforts internationaux en vue de mettre fin à de tels actes d'Israël.

Il a souligné que de telles descentes dans les cours de la mosquée constituent des violations flagrantes.

Pour rappel, la Jordanie est gardienne des lieux saints musulmans et chrétiens à Jérusalem conformément à un accord de paix signé en 1994 avec Israël.

Les forces israéliennes sont entrées dimanche dans le complexe d'Al-Aqsa après que des dizaines de Palestiniens eurent jeté des pierres et des pétards sur des officiers de police.

L'incident est survenu peu aprè que le site, lieu saint aussi bien pour les musulmans que pour les juifs, était ouvert aux visiteurs juifs tôt dimanche à l'occasion du 9 du mois d'Av du calendrier hébraïque, où les juifs commémorent la destruction de leurs premier et deuxième Temples.

Des jeunes palestiniens masqués ont dressé des barrages sur le mont du Temple, jetant des pierres et pétards sur la police.

En vue d'empêcher une escale, "des forces policères sont entrées à quelques mètres de l'intérieur du complexe et ont fermé des portes de la mosquée avec des émeutiers à l'intérieur, dans le but de restaurer l'ordre", a expliqué un porte-parole de la police.

La mosquée Al-Aqsa est le troisième lieu saint de l'Islam et le lieu saint le plus sacré pour les juifs, qui l'appellent le mont du Temple et le considèrent comme le site de leur deuxième temple, détruit en 70 après Jésus-Christ.

http://french.cri.cn/621/2015/07/27/562s442713.htm


Malgré toute la plublicité qui les entoure, les plans d'aide des Etats-Unis pour l'Afrique restent sans effets  27/07/2015

Malgré toute la plublicité qui les entoure, les plans d'aide des Etats-Unis pour l'Afrique restent sans effets





Au cours de sa visite qui vient de s'achever au Kenya, le président américain Barack Obama a dévoilé un plan d'un milliard de dollars visant à soutenir l'entrepreneuriat mondial, en particulier pour les femmes et les jeunes d'Afrique subsaharienne, un projet qui a grandement attiré l'attention de la communauté internationale.

Ce fonds d'un milliard de dollars et d'autres formes d'aide promises par Barack Obama au cours de sa visite de trois jours très médiatisée ont été salués par certains, mais d'autres ont émis des doutes sur la capacité de ce plan américain à apporter des changements concrets, étant donné le manque de résultats des divers plans d'aide des Etats-Unis au continent.

En juin 2013, M. Obama avait annoncé le lancement du plan Power Africa en déclarant que les Etats-Unis avaient affecté 7 milliards de dollars au projet en vue de fournir pour la première fois l'accès à l'électricité à 50 millions de personnes en Afrique subsaharienne.

Pourtant, deux ans après le lancement du projet, peu de progrès ont été réalisés sur le terrain, ont souligné dans un article publié en ligne Les Echos, l'un des plus prestigieux journaux français.

Bien qu'il soit indéniable que les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux aient apporté une aide massive à des pays en développement en Afrique et ailleurs ces dernières décennies (selon des estimations, l'aide totale de ces 50 dernières années atteindrait 2000 milliards de dollars), les plans d'aide n'ont souvent pas été à la hauteur des attentes, à l'exception de seuls certains d'entre eux en Asie orientale, selon certains observateurs.

L'écart considérable entre ce que les Etats-Unis promettent et ce qu'ils apportent véritablement à l'Afrique résulte en partie du manque de volonté de Washington à donner suite aux plans d'aide, car le continent importe peu pour les Etats-Unis d'un point de vue historique, a souligné John Campbell, un expert de l'Afrique du think tank américain Council on Foreign Relations.

Le mauvais usage des fonds est un autre facteur qui contribue aux résultats décevants des divers plans d'aide des Etats-Unis en Afrique.

Ainsi, les Etats-Unis ont affecté 80 millions de dollars à un projet de l'ONU de lutte contre le paludisme en Afrique en 2005. Une enquête interne a plus tard révélé que seuls 5% des 80 millions de dollars avaient servi à l'achat de moustiquaires et 1% à l'achat de médicaments tandis que le reste avait en grande partie servi à payer les salaires des employés et conseillers du programme.

Outre la mauvaise gestion stupéfiante du fonds, les procédures administratives dans les organisations d'aide occidentales laissent également moins de temps et d'énergie à leurs partenaires locaux en Afrique pour se concentrer sur les vrais problèmes.

Bien qu'il soit parvenu à rassembler près de 50 dirigeants africains à Washington lors d'un sommet sans précédent en août 2014, M. Obama devra faire plus s'il veut laisser une trace sur un continent où l'engagement des Etats-Unis a longtemps été remis en question.

http://french.cri.cn/621/2015/07/27/301s442793.htm


OBAMA AU KENYA. LUC MICHEL REMET LES PENDULES A L'HEURE SUR AFRIQUE MEDIA  27/07/2015

EODE-TV/ OBAMA AU KENYA. LUC MICHEL REMET LES PENDULES A L'HEURE SUR AFRIQUE MEDIA (26 JUILLET 2015)
 
EODE-TV/ 2015 07 26/
 
Sur le plateau du DEBAT PANAFRICAIN sur AFRIQUE MEDIA TV ce dimanche 26 juillet, Luc MICHEL a eu des mots aussi durs que justifiés face à certains panelistes qui se sont laissés une fois de plus prendre au masque noir d'Obama et célébraient sa visite. La visite indécente du président américain dans une Afrique où les USA déstabilisent 15 pays africains, ont installé via l'AFRICOM 34 bases militaires et détruit la Jamahirya libyenne du guide Kadhafi (Sarkozy n’étant que le porteur de valise de Washington) est une honte pour tous les africains.
 
"Obama n'est ni noir ni blanc, ni même américain, il est le visage du lobby militaro-industriel américain et a été choisi pour rénover l'image des USA dégradée par Bush II", rappelle Luc MICHEL aux obamanolâtres ..
 
* Video sur : https://vimeo.com/134567908
 
Filmé en Duplex à Bruxelles par EODE-TV (images brutes),
Diffusé en direct sur AFRIQUE MEDIA TV,
Le 26 juillet 2015 dans l’émission ‘LE DEBAT PANAFRICAIN’,
présentée par Alain Michel Yetna.
 
EODE-TV / EODE Press Office /
________________________
http://www.eode.org/
https://www.facebook.com/EODE.org
https://vimeo.com/eodetv
 


USA: un républicain accuse Obama d'amener les Israéliens "aux portes des fours"  26/07/2015

USA: un républicain accuse Obama d'amener les Israéliens "aux portes des fours"





Mike Huckabee, un des prétendants républicains à la Maison Blanche, a accusé le président Obama "d'amener les Israéliens aux portes des fours (crématoires, ndlr)" avec l'accord sur le nucléaire iranien.

La Maison Blanche n'avait pas encore réagi dimanche à cette comparaison qui se distingue par sa violence de toutes les critiques subies par le président Obama depuis la conclusion d'un accord entre les grandes puissances et l'Iran sur son programme nucléaire.
"La politique étrangère de ce président est la plus irresponsable de l'histoire de l'Amérique. Elle est tellement naïve qu'elle va jusqu'à faire confiance aux Iraniens", a accusé M. Huckabee.
L'accord, qui prévoit un stricte contrôle des activités nucléaires iraniennes en échange d'une levée des sanctions a été dénoncé par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu et l'ensemble de la droite américaine ainsi qu'une partie du camp démocrate du président.

http://www.lorientlejour.com/article/936227/usa-un-republicain-accuse-obama-damener-les-israeliens-aux-portes-des-fours.html


Assad: il n'y a pas de solution politique à la crise en Syrie  26/07/2015

Le président syrien Bachar el-Assad est persuadé que tant que le terrorisme n'est pas combattu dans son pays, la solution politique à la crise n'existe pas.
 
La solution politique de la crise syrienne n'existe pas, a déclaré le président syrien Bachar el-Assad dans une adresse à la nation, cité par les agences internationales.
Selon l'agence Reuters, le chef de l'Etat syrien a indiqué que "parler de la solution politique de la crise syrienne est dénudé de tout sens".

"Il s'agit de la période décisive qui exclut  des décisions de compromis", a déclaré le président syrien cité par l'agence Bloomberg. Selon M.Assad, "la solution politique à la guerre civile dans son pays n'est pas possible tant que le terrorisme n'est pas vaincu".
D'un autre côté, annonce l'agence Reuters se référant au président syrien, il "soutient tout dialogue politique, même si ce dernier a un faible impact sur la solution de la crise".
Plus de 220.000 personnes, dont au moins 6.500 enfants, ont été tuées depuis le début de la guerre civile en Syrie en mars 2011, selon l'Onu. Les troupes gouvernementales sont confrontées à divers groupes de terroristes armés dont les plus actifs sont les djihadistes du groupe Etat islamique et ceux de la filiale d'Al-Qaïda, Djabhat al-Nousra.


1 2 3 4 5 » ... 2698

Publicité

Brèves



Commentaires