Vidéo sur ce que font les soldats de l’occupation aux enfants d’Hébron  05/07/2015

La soldatesque arrête un gamin et tout en reconnaissant qu’il n’a pas jeté de pierres, ils ne veulent pas le relâcher tant qu’il n’aura pas dit le nom de celui qui en a lancé...
L’enfant dit qu’il ne sait pas…. mais les soldats avertissent que la prochaine fois qu’une pierre est lancée, même si ce gamin n’y est pour rien, ils l’emmèneront…
Vidéo tournée grâce au financement de vidéos aux mains des Palestiniens par l’association israélienne pour les droits de l’homme Bt’selem.
(Sous-titrée en Français par Annie et Pedro pour CAPJPO-EuroPalestine)
Luttons ensemble contre le visage hideux de l’occupation. Ce n’est pas une fatalité.
Contactez-nous : info@europalestine.com

Chacun(e) selon ses possibilités et disponibilités peut être utile.
CAPJPO-EuroPalestine


WikiLeaks ne dort jamais : nouvelles révélations sur l’espionnage de Dilma Rousseff par la NSA  05/07/2015

 
Dilma Rousseff et Barack Obama à Washington Source: Reuters
Dilma Rousseff et Barack Obama à Washington

D’après de nouvelles révélations de WikiLeaks, l’Agence nationale de la sécurité américaine a mis sur écoute les téléphones de 29 hauts fonctionnaires du gouvernement brésilien ainsi que de ceux en charge de l’économie.
WikiLeaks, le site qui révèle au grand jour des fuites d’informations secrètes, a publié samedi de nouveaux témoignages sur les programmes d’espionnage menés par les Américains qui ciblaient, cette fois-là, 29 fonctionnaires clés du Brésil. La liste comprend non seulement les numéros de la présidente Dilma Rousseff mais aussi celui de son assistant, de son secrétaire, de son chef du personnel et même celui de son avion présidentiel.
Les ministres brésiliens des Finances et le gouverneur de la Banque centrale du Brésil font également partie de la liste, comme l’indiquent les nouvelles publications.
Parmi les cibles économiques de la NSA, il y avait Nelson Henrique Barbosa Filho, le ministre du Plan, du Budget et de la Gestion, et Antonio Palocci, le chef actuel du personnel, qui avait travaillé comme ministre des Finances sous la présidence Lula.
 

Source : wikileaks.org
Source : wikileaks.org
 
Cependant, il n’y a aucune information sur la période durant laquelle les écoutes ont été mises en place par la NSA, ainsi on ne peut pas dire avec certitude si les services américains de renseignement ont espionné le Brésil dans le passé ou bien s’ils le font toujours à présent.
«Notre publication d’aujourd’hui montre que les Etats-Unis ont un long chemin à parcourir pour prouver que leur surveillance sur les gouvernements «amis» est terminée. Washington n’a pas seulement ciblé la présidente Rousseff, mais aussi les figures clés du gouvernement dont elle parle chaque jour», lit-on dans le commentaire de Julian Assange, rédacteur en chef de WikiLeaks.
Les derniers rapports de Wikileaks interviennent juste quelques jours après la visite de la présidente aux Etats-Unis qui avait pour but de mettre fin au refroidissement des relations entre les deux pays causées par un autre scandale d’espionnage qui a eu lieu en 2013.
Le réchauffement récent des relations entre les Etats-Unis et le Brésil fait suite au sommet des Amériques au Panama qui s’est tenu en avril dernier, où le président Barack Obama a assuré à son homologue brésilienne que les Américains n’allaient plus espionner les leaders «amis».
Ces nouvelles révélations poursuivent une série de récentes dénonciations sur l’espionnage des Américains sur les hauts fonctionnaires de différents pays.
 
Le 1er juillet, Wikileaks a révélé que la NSA avait procéder aux écoutes téléphoniques de responsables allemands. En juin dernier, le site internet avait dévoilé le contenu de documents top secret de la NSA indiquant que les services de renseignement américains avaient espionné et écouté les conversations officielles et personnelles des trois derniers présidents de la République française : Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande ainsi que les ministres français et allemands de l’Economie.

http://francais.rt.com/


Grèce : "Personne ne peut ignorer la détermination d'un peuple", dit Tsipras après avoir voté  05/07/2015

Grèce : "Personne ne peut ignorer la détermination d'un peuple", dit Tsipras après avoir voté






Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a déclaré, après avoir voté dimanche au référendum, que "personne ne pouvait ignorer le message de détermination d'un peuple à prendre son destin entre ses mains".

Alexis Tsipras, l'air détendu, en chemise blanche et pantalon gris, a fait cette brève déclaration après avoir voté dans une école du quartier de Kipseli (nord d'Athènes) où il réside.

Son gouvernement fait campagne pour le non au référendum dont le résultat sera crucial pour l'avenir du premier gouvernement de gauche radicale de l'UE, mais aussi pour la place de la Grèce dans l'Europe.

http://www.lorientlejour.com/article/932993/grece-personne-ne-peut-ignorer-la-determination-dun-peuple-dit-tsipras-apres-avoir-vote.html


Algérie: Bouteflika veut finir son mandat malgré ses problèmes de santé  05/07/2015

Algérie: Bouteflika veut finir son mandat malgré ses problèmes de santé







Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a affirmé samedi qu'il souhaitait finir son quatrième quinquennat, conquis l'année dernière malgré ses problèmes de santé découlant d'un AVC qui a affecté ses capacités de mobilité et d'élocution.

"Vous avez été nombreux à m'interpeller pour que je poursuive la mission dont vous m'aviez déjà honoré trois fois" et "j'ai répondu à cet appel, acceptant ce sacrifice, malgré ma condition physique actuelle", a écrit M. Bouteflika, 78 ans, dans un message délivré à l'occasion de la fête de l'indépendance (5 juillet 1962).
M. Bouteflika confirme ainsi les propos tenus le 11 juin par son directeur de Cabinet Ahmed Ouyahia, alors que la presse et les milieux politiques bruissaient de rumeurs sur une éventuelle décision du chef de l'Etat d'écourter son 4e mandat qui court jusqu'à avril 2019.

"Je m’attèlerai à accomplir ce devoir avec l'aide de Dieu, conformément au mandat que m'a confié la majorité de notre peuple", a assuré M. Bouteflika réélu avec plus de 80% des voix, score contesté par son principal rival, Ali Benflis.

Le chef de l'Etat algérien a été victime d'un AVC et a dû passer en 2013 près de trois mois à l'hôpital militaire parisien du Val-de-Grâce. Depuis, il travaille dans sa résidence, se déplace en fauteuil roulant et n'a plus effectué de voyage officiel à l'étranger ni de déplacement à l'intérieur de son pays.
En visite à Alger le 15 juin dernier, le président français François Hollande avait souligné "la grande maîtrise intellectuelle" doté, selon d'une rare "alacrité".

http://www.lorientlejour.com/article/932980/algerie-bouteflika-veut-finir-son-mandat-malgre-ses-problemes-de-sante.html


Les sites specialises dans la vente d'or et d'argent en ligne sont suspendus (vidéo en anglais)  05/07/2015

Les sites specialises dans la vente d'or et d'argent en ligne sont suspendus (vidéo en anglais)


BullionDirect.com Suspends Operations!

islamic-intelligence.blogspot.fr


Jihad islamique: « les arabes sont plus préoccupés par des conflits sectaires et confessionnels que par la Palestine »  05/07/2015

Jihad islamique: « les arabes sont plus préoccupés par des conflits sectaires et confessionnels que par la Palestine »







Le haut-responsable au sein du mouvement de la résistance palestinienne le Jihad islamique, Khaled al-Batch a accusé les régimes arabes « d’avoir abandonné alQods aux sionistes et de se préoccuper des conflits sectaires et confessionnels « , selon la chaine satellitaire iranienne alAlam.

Il a blâmé « les oulémas musulmans qui ont une grande part de responsabilité dans la marginalisation de la cause palestinienne parce qu’ils ont remplacé la Palestine dans leurs discours par des termes confessionnels et sectaires ».

Dans une interview exclusive avec Al-Alam , alBatch a rappelé « l’anniversaire de l’agression sioniste contre Gaza et les martyrs qui sont tombés durant cette guerre israélienne », soulignant que « le dernier Ramadan était l’un des plus sévères mois de Ramadan jamais vécu par les Palestiniens en raison de l’agression sioniste ».

Et de poursuivre : « les dirigeants arabes ont signé un chèque en blanc aux Israéliens qu’ils fassent ce qu’ils veulent avec le peuple palestinien et donc nous avons perdu plus de 2430 martyrs dans la bande de Gaza ».

Il a mis en garde contre le fait qu’ « un an après l’agression sioniste rien n’a changé, la menace israélienne persiste toujours et encore plus forte sur le peuple palestinien et aussi sur toute la nation », ajoutant qu’ « aussi longtemps qu’ Israël existe dans la région rien ne changera et la nation est dans un état de pression et de chute continue ».

« Les Arabes sont préoccupés aujourd’hui par des questions marginales au détriment de la question principale : la question palestinienne. Il est regrettable de constater que la nation saigne et paye toutes ses ressources dans des batailles marginales qui ne sont pas dirigées contres les sionistes ou contre les croisés comme sous le règne de Salaheddine, mais contre les musulmans eux-mêmes » a regretté le haut-cadre palestinien du jihad islamique.

Et de souligner : « Ils ont oublié que la Palestine occupée a besoin de sa nation.. cette nation qui dépense des milliards de dollars dans des conflits sectaires et religieuses, ils ont oublié que la Palestine est au-dessus du sectarisme.. alQods aujourd’hui est abandonné aux sionistes tout comme ils ont abandonné le peuple de Gaza ».

AlBatch a estimé que « les circonstances actuelles ne sont pas en faveur de la Palestine .. or, même si les conditions étaient normales dans la région, même si les régimes autour de nous s’intéressaient à la question palestinienne.. Comment ont-ils permis aux sionistes de judaïser alQods? ».

Et de noter que « la nation islamique aujourd’hui est malade, elle est dans un état de confusion et d’errance ».

Et de conclure sur une note pessimiste : « il y a des tentatives claires de faire intégrer Israël dans la région arabe et islamique, et en même temps on cherche à remplacer l’ennemi israélien par un autre ennemi et le pire c’est que nos oulémas gardent le silence à ce sujet ».

http://www.algerie1.com/international-2/jihad-islamique-les-arabes-sont-plus-preoccupes-par-des-conflits-sectaires-et-confessionnels-que-par-la-palestine/


Débâcle de la Bourse en Chine: 21 courtiers débloquent 19 mds de dollars  04/07/2015

Débâcle de la Bourse en Chine: 21 courtiers débloquent 19 mds de dollars







Pékin - Les 21 principales sociétés de courtage chinoises, réunies en urgence samedi à Pékin, ont annoncé qu'elles allaient investir plus de 19 milliards de dollars sur les marchés boursiers du pays, afin d'enrayer leur chute spectaculaire.

Ce fonds d'au moins 120 milliards de yuans (19,3 milliards de dollars) sera destiné à l'achat de titres vedettes des grosses capitalisations, ont précisé ces 21 courtiers dans un communiqué publié par l'Association chinoise des valeurs boursières.

Promettant d'agir avec fermeté pour stabiliser les marchés boursiers locaux en plein plongeon, ces maisons de courtage se sont par ailleurs engagées à ne vendre aucune des actions qu'elles détenaient au 3 juillet.

Elles ont aussi promis de poursuivre leur intervention de rachat de titres tant que l'indice composite de la Bourse de Shanghai resterait inférieur à 4.500 points.

Cet investissement dépassant 19 milliards de dollars représente 15% des actifs nets combinés de ces courtiers, ont-ils indiqué.

La Bourse de Shanghai s'est effondrée de pratiquement 30% ces trois dernières semaines, dans un climat de panique générale.

Vendredi, elle a clôturé en baisse de 5,77%, l'indice composite terminant à 3.686,92 points.

Cette annonce s'ajoute à une autre mesure qui vise également à enrayer la dégringolade des indices: la Commission chinoise de régulation des marchés financiers (CSRC) a assuré vendredi qu'elle allait espacer le rythme des cotations à venir et en plafonner les montants.

En effet, le processus des introductions boursières en Chine est de nature à déséquilibrer encore davantage les marchés: les titres sont habituellement sous-évalués à leur émission et bondissent d'emblée, mais cela pousse les investisseurs à mobiliser des capitaux considérables lors de la période d'allocation... en retirant des liquidités, ce qui pèse sur la cote.

Même si la crise grecque n'arrange pas les choses, la raison principale de la correction des Bourses continentales chinoises est à chercher localement: la Bourse de Shanghai avait gonflé de 150% en douze mois, se déconnectant de l'économie réelle, et les experts s'attendaient à un retour de bâton.

http://www.romandie.com/news/Debacle-de-la-Bourse-en-Chine-21-courtiers-debloquent-19-mds-de-dollars_RP/609310.rom
(©AFP / 04 juillet 2015 12h08)


Grèce : Yanis Varoukakis accuse les créanciers de "terrorisme"  04/07/2015

Grèce : Yanis Varoukakis accuse les créanciers de "terrorisme"






Yanis Varoukakis monte au créneau, lui qui répète qu'en cas de victoire du oui, il démissionnera. Le ministre grec des Finances accuse samedi les créanciers du pays de "terrorisme" et de vouloir "humilier les Grecs", qui se prononceront lors du référendum de dimanche sur leurs dernières propositions de réformes. "Ce qu'ils font avec la Grèce a un nom : terrorisme", accuse Yanis Varoufakis, connu pour sa liberté de ton, dans un entretien au quotidien espagnol El Mundo.

"Pourquoi est-ce qu'ils nous ont forcés à fermer les banques ? Pour insuffler la peur aux gens. Et quand il s'agit de répandre la peur, on appelle ce phénomène le terrorisme", développe le ministre en parlant de la politique menée par les créanciers d'Athènes, le Fonds monétaire international (FMI), la Banque centrale européenne (BCE) et l'Union européenne. Faute d'être parvenu à un accord avec les créanciers sur une prolongation d'un programme d'aide financière au-delà du 30 juin, le gouvernement de la gauche radicale grec a annoncé la fermeture des banques et le contrôle des capitaux jusqu'au 6 juillet.

http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/grece-yanis-varoukakis-accuse-les-creanciers-de-terrorisme/id-menu-957.html






Tunisie: le président décrète l'état d'urgence  04/07/2015

Tunisie: le président décrète l'état d'urgence








Le chef de l'Etat tunisien Béji Caïd Essebsi a décrété samedi l'état d'urgence, après l'attentat meurtier à Sousse qui a tué 38 touristes le 26 juin, a rapporté l'agence de presse officielle TAP.

Le président tunisien s'adressera au peuple à travers de différentes chaînes télévison, a ajouté TAP.

http://french.cri.cn/621/2015/07/04/602s439848.htm


Tunisie : Hbib Essid limoge le président du Haut Conseil Islamique  04/07/2015

Tunisie : Hbib Essid limoge le président du Haut Conseil Islamique






Suite à une lettre adressée à la Radio Nationale pour demander l'arrêt d'un programme présenté par Youssef Seddik, le chef du gouvernement Habib Essid a décidé, samedi 4 juillet de limoger le président du Haut Conseil Islamique, Abdallah Wassif, a rapporté ShemsFM. Selon le responsable de la communication auprès du chef du gouvernement, Dhafer Neji, Wassif a envoyé sa lettre depuis le 26 juin et n'en a informé Essid que le 2 juillet.

Dans cette lettre, Abdallah Wassif avait accusé Youssef Seddik d'apostasie et de manque de respect envers le Prophète Mohammed. L'intervention du chef du gouvernement arrive après l'indignation de la HAICA et du Conseil National Indépendant des Médias qui ont dénoncé "l'ingérence du Haut Conseil Islamique et le ton menaçant d'Abdallah Wassif".

http://www.gnet.tn/actualites-nationales/tunisie-hbib-essid-limoge-le-president-du-haut-conseil-islamique/id-menu-958.html


Burkina-Faso : un soldat français mis en examen  04/07/2015

 
Les soldats français étaient déployés au Burkina-Faso lors de l'Opération Barkhane, dans le Sahel. © Joe Penney Source: Reuters
Les soldats français étaient déployés au Burkina-Faso lors de l'Opération Barkhane, dans le Sahel.

L'un des deux militaires français placés en garde à vue jeudi a été mis en examen vendredi soir. Il est soupçonné d’attouchements sexuels à caractère pédophile sur deux jeunes filles burkinabées.
Les victimes avaient entre trois et cinq ans, l'accusé 38. Le parquet de Paris a requis le placement en détention provisoire du soldat français. Il est mis en examen pour agression sexuelle sur mineur et enregistrement d'images présentant un caractère pornographique de mineur.

 
Les faits présumés ont eu lieu dimanche 28 juin, dans la piscine d'un hôtel de Ouagadougou, la capitale du Burkina-Faso, dans un contexte «très alcoolisé», d'après une source proche du dossier. Les victimes sont deux fillettes franco-burkinabées. C'est la mère d'une des enfants qui a découvert les faits. Elle aurait sympathisé avec les deux soldats avant de les avoir invités à boire un verre chez elle. L'un deux aurait oublié sa caméra portative sur place. La mère aurait alors visionné les images, tournées sous l'eau, et serait allée dénoncer les attouchements à l'ambassade de France.
En savoir plus : La Grande Muette éclaboussée par un nouveau scandale de pédophilie au Burkina Faso
 
Deux soldats étaient présents lors des faits. Rapatriés en France pour être placés en garde à vue, l'un deux a été remis en liberté sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui, à ce stade de l'enquête. Le père de la fillette de cinq ans, Ben Idriss Ouédraogo, a annoncé vouloir «tout mettre en œuvre pour [qu'il] soit inculpé parce que c'est une complicité. Il était au courant de ce que faisait son camarade». Les deux soldats ont par ailleurs été suspendus par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. 

http://francais.rt.com/


La Fed s’inquiète du trading à haute fréquence  04/07/2015

La Fed s’inquiète du trading à haute fréquence L’extrême volatilité constatée sur les marchés financiers mais encore les obligations et les changes ces dernières semaines s’expliquerait en partie par ce que l’on appelle le trading à haute fréquence. Ce procédé déborde du cadre des actions puisqu’il vise également les obligations comme le marché des changes.
L’une des conséquences du trading à haute fréquence est de contribuer à la détérioration de la liquidité des marchés. C’est du moins ce qui a été dit par une responsable de la banque centrale américaine : Lael Brainard.
Fed0 Lael Brainard, gouverneure de la Réserve fédérale (Fed), s’est exprimé mercredi à Salzbourg, en Autriche, et a évoqué le trading à haute fréquence. Il est dangereux surtout dans les périodes dites « de stress ». Ce précédé amplifie la spéculation et aboutit à des écarts de cours fantastiques qui en des temps anciens déclencheraient des seuils d’ordres de bourse en cascade. Les ordinateurs font la loi et la banque centrale américaine a mis en place des systèmes informatiques gérés par une équipe qui intervient dès que nécessaire grâce à des lignes de fonds énormes fournies bien évidemment par la banque centrale.

Exemples

le 15 octobre dernier, les bons du Trésor US sont partis dans tous les sens, ou encore le 18 mars avec le dollar. Ces marchés ont connu des épisodes exceptionnels d’écarts de prix intrajournaliers.
Pour cette responsable de la Réserve fédérale (Fed), les transactions électroniques (high frequency trading) sont une réelle source d’inquiétude. D’autant plus que, progressivement, les traders à haute fréquence deviennent des acteurs dominants. Ces acteurs sont dangereux parce qu’ils recourent à de faibles liquidités et interviennent dans des volumes plus étroits que les traders traditionnels.
 

DES RISQUES ACCRUS

Tout ceci implique des risques accrus et des mouvements incontrôlés. Le fait que la banque centrale américaine tire la sonnette d’alarme, est un fait significatif. Mais les financiers ultra-libéraux, intéressés par le seul gain et se moquant totalement des risques engagés, sauront trouver les leviers politiques pour rendre l’ensemble du Système toujours plus dangereux. Au-delà, et ne soyons pas naïfs, les autorités travaillant pour l’establishment connaissent très bien les limites de ce qu’elles autorisent ; aussi, un accident ne relèverait certainement pas du hasard. Ils savent très bien ce qu’ils font.
Terminons par ce propos de Lael Brainard :
« La liquidité des marchés peut être suffisante (…) lors d’une séance ordinaire, mais elle peut ne pas être assez profonde pour éviter d’importantes variations de prix quand la demande devient hors norme ».
Le trading à haute fréquence sera t-il l’excuse du futur accident souhaité en temps et en heure par les architectes du monde de demain ?

https://liesidotorg.wordpress.com


Les BRICS se préparent à régler leurs échanges en devises nationales  04/07/2015

Les pays des BRICS travaillent sur la possibilité de passer aux devises nationales pour les échanges à l’intérieur du groupement, a déclaré Sujata Mehta, ministre-adjoint des Affaires étrangères de l’Inde.
 
“La possibilité d’échanger en devises nationales entre les pays des BRICS est une question qui est en train d’être considérée. Les banques de développement des BRICS préparent des documents à ce sujet. Elles ont étudié la possibilité d’accorder les accréditifs en devises nationales et d’autres mesures qui contribueraient à de tels échanges. Le processus n’est pas encore accompli, mais un travail préparatoire est mené”, a annoncé le ministre-adjoint.
 
Les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du sud) représentent un groupement international. Lors du VIe sommet des BRICS, le 15 juillet 2014, à Fortaleza (Brésil), la convention sur la création d’un pool de 100 milliards de dollars pour le fond de réserve des BRICS a été signée.
Ce fond de réserve permettrait aux pays, en cas de besoin, de surmonter un manque de liquidité à court terme et de compenser un déficit budgétaire en période d’instabilité économique. La convention sur la création de la nouvelle banque de développement des BRICS a été aussi signée à Fortaleza. Son objectif est le soutien de projets d’infrastructure dans les pays des BRICS et les pays en voie de développement.
Le prochain sommet des BRICS se tiendra du 8 au 10 juillet à Oufa.


Der Spiegel porte plainte pour espionnage contre les Etats-Unis  04/07/2015

L'hebdomadaire allemand, Der Spiegel, a déposé une plainte auprès de la justice allemande pour avoir été espionné par les services de renseignements américains en 2011, selon l'AFP.
 
La plainte a été déposée vendredi auprès du parquet fédéral de Karlsruhe. Le journal accuse les américains d'espionnage et "d'atteinte au secret des correspondances", indique le communiqué publié sur le site de Der Spiegel.
D'après le communiqué, une "note secrète de la chancellerie suggère que le Spiegel a été surveillé par les services de renseignements américains en 2011".
 
Les services américains ont établi que le journal avait une source secrète au sein du gouvernement allemand, dans l'entourage du coordinateur des services de renseignement, Günter Heiss. La CIA en a prévenu M. Heiss et peu après, le collaborateur en question a été muté dans un service annexe.  
Le gouvernement allemand a démenti devant l'organe de contrôle parlementaire et n'a rien fait pour élucider l'affaire. Actuellement, la commission parlementaire d'enquête sur les écoutes menées par la NSA examine cette affaire.
Jeudi, le secrétaire général de la chancellerie allemande, Peter Altmaier, a convoqué l'ambassadeur des Etats-Unis, John Emerson, à Berlin au sujet du scandale des écoutes américaines. Selon de nouvelles révélations de Wikileaks, la NSA a espionné plusieurs ministres allemands, relançant une affaire qui a empoisonné les relations entre Berlin et Washington.


AIR CEIBA. UN ENJEU STRATEGIQUE POUR L’AFRIQUE  04/07/2015

# EODE-TV/ JACOB MATAMBA & LUC MICHEL : AIR CEIBA. UN ENJEU STRATEGIQUE POUR L’AFRIQUE/ SUR AFRIQUE MEDIA TV
 
EODE-TV & AFRIQUE MEDIA/
Avec EODE Press Office/ 2015 06 30/
 
Video sur le Website d’EODE-TV
https://vimeo.com/132572353
 
AIR CEIBA INTERNATIONAL :
UN ENJEU STRATEGIQUE POUR L’AFRIQUE !
L’ambassadeur Jacob MATAMBA, « la Voix de Air CEIBA », et Luc MICHEL, Administrateur-général d’EODE, le grand spécialiste de la Guinée Equatoriale, dans l’émission FACE A L’ACTUALITE sur AFRIQUE MEDIA parlent des enjeux stratégiques derrière l’envol de la nouvelle Compagnie aérienne panafricaine et internationale, voulue par le Président équato-guinéen OBIANG GNUEMA MBASSOGO, et de la « coopération Sud-Sud ».
Encore un des grands projets de Moammar Kadhafi, le père de l’Union Africaine, qui reprend vie …
 
Diffusé en direct sur AFRIQUE MEDIA TV
Le 30 juin 2015 dans l’émission ‘FACE A L’ACTUALITE’
présentée par Juliana Tadda.
 
EODE-TV / EODE Press Office /
________________________
http://www.eode.org/
https://www.facebook.com/EODE.org
https://vimeo.com/eodetv
 


L'Egypte dément qu'une roquette a été tirée depuis le Sinaï sur Israël  03/07/2015

L'Egypte dément qu'une roquette a été tirée depuis le Sinaï sur Israël






Le porte parole des forces armées égyptiennes, Mohamed Samir a démenti vendredi, les allégations de l’occupation sioniste, à propos de la chute d’une roquette sur la ville d’Eshkol, lancée à partir du Sinaï.

Samir a déclaré dans un entretien téléphonique avec Anadolu Press : « Ces allégations sont sans fondement », ajoutant : « Quel intérêt à frapper Israël avec des roquettes ?, la situation sécuritaire dans la péninsule du Sinaï est excellente, les forces armés égyptiennes contrôlent tous les axes principaux après la poursuite des éléments terroristes, j’affirme que le Sinaï est sous notre contrôle à mille pour cent » disait –il.

Il est à souligner que plusieurs chaines satellitaires ont diffusé qu’une roquette a chuté sur la ville d’Eshkol, mais l’armée israélienne a annoncé qu’il est fort probable que la fusée a été tirée depuis le Sinaï et non à partir de la bande de Gaza.

Il est à noter aussi l’armée israélienne a fermé la route n°12 qui passe prés de la frontière avec l’Egypte à partir de cinq heures de ce matin .Le chef d’état –major, le général Gadi Eisenkot, a annoncé à la radio publique israélienne que la décision de la fermeture est prise selon notre évaluation du degré de sécurité sur le coté égyptien.

Il est à rappeler aussi que les autorités d’occupation on fermé les passages frontaliers avec l’Egypte après les attaques subies par les armées égyptiennes dans le Sinaï mercredi dernier, tuant une dizaine de soldats.

http://french.palinfo.com/site/pages/details.aspx?itemid=41641


Crimes de guerre à Gaza : le Conseil des droits de l'Homme appelle à juger les responsables  03/07/2015

Crimes de guerre à Gaza : le Conseil des droits de l'Homme appelle à juger les responsables





Le Conseil des droits de l'Homme de l'Onu a, à une écrasante majorité, adopté vendredi une résolution appelant à juger tous les responsables des crimes de guerre commis pendant le conflit à Gaza à l'été 2014.

La résolution, présentée par le Pakistan, a reçu l'appui de 45 pays, dont la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne. Seuls les Etats-Unis ont voté contre, et cinq pays, dont l'Inde et le Kenya, se sont abstenus.
Le représentant d'Israël, Eviatar Manor, a vilipendé la résolution, accusant le Conseil d'être un "agent provocateur", alors que le représentant palestinien, Ibrahim Khraishi, s'est félicité du texte.

Cette résolution faite suite à la publication en juin du rapport de la commission d'enquête de l'Onu sur le conflit à Gaza, qui avait conclu à de "possibles crimes de guerre".
"Les informations recueillies mettent en évidence de graves violations du droit humanitaire international et des droits de l'homme par Israël et par les groupes armés palestiniens, qui, dans certains cas, constituent des crimes de guerre", avait déclaré la présidente de la commission, Mary McGowan Davis, à la présentation du rapport le 29 juin.

La résolution, quant à elle, ne mentionne pas les auteurs de ces crimes mais "souligne qu'il est nécessaire de veiller à ce que tous les responsables de violations du droit international humanitaire et du droit international des droits de l'Homme répondent de leurs actes aux moyens de mécanismes nationaux ou internationaux de justice pénale appropriés, équitables et indépendants".

Bien que le Conseil des droits de l'Homme n'ait pas le pouvoir d'ordonner une saisie de la CPI, la résolution adoptée exhorte Israéliens et Palestiniens à "coopérer pleinement avec l'instruction préliminaire de la Cour pénale internationale ainsi qu'avec toute enquête ultérieure qui pourrait être ouverte".

Depuis que les Palestiniens ont ratifié le statut de Rome, la CPI est compétente pour poursuivre les crimes commis à Gaza. La décision revient à la procureure Fatou Bensouda, qui a ouvert en janvier un examen préliminaire pour savoir s'il y avait matière à enquête.
"Le texte de la résolution soumise aujourd'hui au Conseil aurait dû condamner explicitement les tirs de roquettes dans des zones peuplées de populations civiles par le Hamas et les groupes armés palestiniens", a déclaré le représentant français, Jean-Noël Ladois, pendant les débats.
"Il n'est pas question de transiger sur la sécurité d'Israël", a-t-il ajouté. Mais, a-t-il dit, "il n'est pas question non plus de transiger sur ce constat : sans justice, il n'y aura pas de paix durable".

Environ 2.200 Palestiniens, dont 1.500 civils selon l'Onu, ont été tués dans cette guerre entre Israël, d'une part, et le Hamas au pouvoir à Gaza ainsi que d'autres groupes palestiniens, d'autre part. Côté israélien, 73 personnes ont trouvé la mort, dont 67 soldats.

http://www.lorientlejour.com/article/932790/crimes-de-guerre-a-gaza-le-conseil-des-droits-de-lhomme-appelle-a-juger-les-responsables.html


Des israeliens travaillent en algérie sous couvert de la double nationalité  03/07/2015

Des israeliens travaillent en algérie sous couvert de la double nationalité





Des Israéliens sous couvert de la double nationalité et ayant des bureaux d'études œuvrent en Algérie.C'est ce qu'a déclaré Djamel Chorfi, président du Conseil national des architectes.

Ces bureaux d'études sont chargés de la réalisation des projets publics.Ils sont arrivés en Algérie par le biais de visas touristiques. Et les pouvoirs publics traitent avec eux sous pretexte de l'urgence de la réalisation de certains projets. Ils ont accès à des milliards pour la concrétisation de ces projets alors que nos bureaux d'etudes n'ont que des miettes.

http://www.echoroukonline.com/ara/articles/247777.html


Grèce: Tsipras réclame "une décote de 30% de la dette grecque" et "une période de grâce de 20 ans"  03/07/2015

Grèce: Tsipras réclame "une décote de 30% de la dette grecque" et "une période de grâce de 20 ans"






Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a souhaité vendredi "une décote de 30% de la dette grecque et "une période de grâce de 20 ans" pour assurer "la viabilité de la dette" de son pays, lors d'une allocution télévisée.
Après s'être félicité de la publication jeudi du rapport du Fonds monétaire international (FMI) allant dans le même sens au sujet d'une dette grecque qui atteint environ 176% du PIB, le Premier ministre a déploré que cette position de l'institution "n'ait jamais été présentée par les créanciers (à Athènes) pendant les cinq mois de négociation" passés sur la poursuite de l'aide financière au pays.

http://www.lorientlejour.com/article/932778/grece-tsipras-reclame-une-decote-de-30-de-la-dette-grecque-et-une-periode-de-grace-de-20-ans.html


Le Hamas dément soutenir les attaques de jihadistes dans le Sinaï  03/07/2015

Le Hamas dément soutenir les attaques de jihadistes dans le Sinaï





Le Hamas, le principal mouvement islamique palestinien au pouvoir dans la bande de Gaza, a qualifié vendredi de "propagande" les accusations d'Israël selon lequel il soutiendrait les attaques de jihadistes dans le Sinaï contre des militaires égyptiens.

"Les déclarations de l'occupant (israélien) sur une aide apportée par le Hamas à l'Etat islamique (EI) constituent des accusations stupides et relèvent d'une propagande qui vise à s'en prendre au Hamas", a affirmé à l'AFP le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zuhri.
"Le Hamas a déployé des efforts et pris des mesures pour assurer la sécurité à la frontière" entre la bande de Gaza et l'Égypte", a ajouté le porte-parole. "Nous avons l'intention de préserver la sécurité de l'Egypte".

Ces déclarations font suite aux affirmations jeudi d'un haut responsable militaire israélien selon lequel le Hamas a joué un rôle dans les attaques menés la veille par un groupe égyptien affilié à l'EI mercredi dans le Nord-Sinaï, près de la bande de Gaza.
"Dans les dernières attaques (mercredi) le Hamas a apporté son soutien en armes et en logistique à des groupes qui soutiennent l'EI", a déclaré le général Yoav Mordechai dans un entretien en arabe à la chaîne Al-Jazeera, basée au Qatar.
"Nous avons des exemples de commandants (de la branche armée) du Hamas qui ont activement pris part à ce type de soutien", selon un résumé en hébreu de l'interview, communiqué par les services du général.

Le mouvement islamiste palestinien a été accusé par les autorités égyptiennes de soutenir les groupes armés qui ont multiplié les attaques dans le Sinaï contre les forces de sécurité égyptiennes depuis l'éviction par l'armée en juillet 2013 du président islamiste élu Mohamed Morsi.

L'armée égyptienne affirme avoir détruit des centaines de tunnels utilisées pour passer clandestinement des combattants, des marchandises et des armes entre la bande de Gaza et le Sinaï.

Le Hamas est confronté à une montée en puissance dans l'enclave de groupes radicaux, de plus en plus actifs depuis la guerre contre Israël durant l'été 2014, et dont certains chercheraient l'adoubement de l'EI.

http://www.lorientlejour.com/article/932779/le-hamas-dement-soutenir-les-attaques-de-jihadistes-dans-le-sinai.html


1 2 3 4 5 » ... 2682

Publicité

Brèves



Commentaires