Un mercenaire suédois néo-nazi capturé par la milice populaire  22/07/2014

Un mercenaire suédois néo-nazi capturé par la milice populaire

 

 Les miliciens ont déclaré qu'ils avaient eu capturé un mercenaire suédois néo-nazi Mikael Skillt près de la ville de ville Perevalsk (région de Lougansk). On ignore pour l’instant quel sera son sort.

Le mercenaire est arrivé en Ukraine en mars dernier. Il participait aux émeutes sur le Maïdan du côté des radicaux du mouvement Praviy Sektor (Secteur droit). C’est le seul étranger à avoir combattu dans les rangs du bataillon Azov, et participé à l'assaut de Marioupol.

Skillt se vantait de ses succès dans les réseaux sociaux en publiant des photos, sur lesquelles il posait avec des armes. Le Suédois a été décoré par le commandement militaire de Kiev pour le meurtre des miliciens.

Il y a quelques jours, un employé de journal italien Il Giornale a fait un reportage depuis une base de la formation du bataillon Azov.

Skillt a accordé une interview, dans laquelle il ne cachait pas son origine, sa profession, ni son visage sous un masque.

Le Suédois a indiqué qu’il ne combattait pas en Ukraine pour l'argent, mais pour les convictions politiques.

Le ministère russe des Affaires étrangères a demandé des commentaires aux autorités suédoises sur cet incident.

http://french.ruvr.ru/news/2014_07_22/Un-mercenaire-suedois-neo-nazi-capture-par-la-milice-populaire-0789/


Ghaza: Abbas et Mechaal veulent un arrêt de "l'agression israélienne et la levée du blocus" (Erakat)  22/07/2014

Ghaza: Abbas et Mechaal veulent un arrêt de "l'agression israélienne et la levée du blocus" (Erakat)





Le président palestinien Mahmoud Abbas et le chef du mouvement de résistance palestinien Hamas Khaled Mechaal ont appelé à la fin de "l'agression israélienne" contre la bande de Ghaza et la levée du blocus, lors d'une rencontre lundi à Doha, a déclaré un responsable palestinien.

Les deux hommes, dont c'est la première rencontre depuis le début le 8 juillet de l'agression barbare israélienne sur l'enclave palestinienne contrôlée par le Hamas, ont en outre décidé de "poursuivre les consultations avec les différentes factions palestiniennes et les contacts" à l'étranger en vue d'un cessez-le-feu, a ajouté Saëb Erakat.

Ainsi, a-t-il dit, Azzam al-Ahmed, responsable du Fatah, le mouvement du président Abbas, "va se rendre en Egypte", qui a joué les médiateurs lors de précédents conflits entre le Hamas palestinien et Israël.

Pour sa part, le secrétaire d'Etat américain John Kerry était attendu lundi au Caire où est arrivé le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, en tournée régionale pour tenter de favoriser un arrêt des hostilités de l'occupant israélien contre des civils dans la bande de Ghaza.

La levée du blocus de Ghaza, imposé depuis des années, est l'une des conditions posées par le Hamas pour un cessez-le-feu dans le conflit qui a coûté la vie à près de 550 Palestiniens en deux semaines.

Le Hamas exige aussi l'ouverture du poste-frontière de Rafah avec l'Egypte et la libération de prisonniers détenus par Israël.

"Ce ne sont pas des conditions mais des engagements qu'Israël doit honorer", a dit Saëb Erakat, dénonçant "une guerre dirigée, non pas contre Ghaza, mais contre l'ensemble du peuple palestinien, sa réconciliation et le projet de deux Etats" israélien et palestinien vivant côte à côte dans la paix et la sécurité.

http://www.aps.dz/les-breves/breves-monde/6897-ghaza-abbas-et-mechaal-veulent-un-arr%C3%AAt-de-l-agression-isra%C3%A9lienne-et-la-lev%C3%A9e-du-blocus-erakat


L'Agence européenne de sécurité aérienne recommande aux compagnies européennes de ne plus voler en Israël  22/07/2014

L'Agence européenne de sécurité aérienne recommande aux compagnies européennes de ne plus voler en Israël





Paris - L'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), a indiqué mardi à l'AFP qu'elle allait recommander à l'ensemble des compagnies européennes, au plus tard mercredi, de ne plus desservir jusqu'à nouvel ordre l'aéroport international de Tel Aviv, en Israël.

Cette décision fait suite à celle prise par l'Agence fédérale américaine de l'aviation (FAA), d'interdire pour 24 heures aux compagnies aériennes américaines de voler vers ou depuis Israël, après qu'un tir de roquette a atteint une localité toute proche de l'aéroport de Tel Aviv, dans la région de Kiryat Ono Yehoud.

Un vol Delta en provenance des Etats-Unis et à destination de Tel Aviv a été détourné vers l'aéroport de Paris.

Dans la foulée, plusieurs grandes compagnies aériennes européennes et américaines, parmi lesquelles Delta, Lufthansa ont décidé d'annuler des vols, pour 24 à 36 heures selon les cas. Air France a de son côté annoncé suspendre ses vols vers Israël jusqu'à nouvel ordre.


(©AFP / 22 juillet 2014 21h16)
http://www.romandie.com/news/LAgence-europeenne-de-securite-aerienne-recommande-aux-compagnies/500076.rom


Al-Qassam: 52 soldats sionistes ont été tués depuis le début de l’offensive terrestre sur Gaza  22/07/2014

Al-Qassam: 52 soldats sionistes ont été tués depuis le début de l’offensive terrestre sur Gaza





Les Brigades al-Qassam ont affirmé que leurs résistants ont confirmé la mort de 52 soldats depuis le début de l’agression sur Gaza dans des affrontements directs.

Elles ont ajouté, dans une brève déclaration sur son site Internet, que parmi les personnes tuées un officier supérieur de l'armée israélienne, soulignant que "ce nombre ne comprend pas les morts non annoncés par l’occupation".

Dans ce contexte, les Brigades al-Qassam ont aussi confirmé que depuis le début de l’invasion israélienne terrestre 36 mécanismes israéliens ont été détruits, 35 obus et 33 engins explosifs ont été lancés, 11 soldats ont été tués par des tirs de snipers et un soldat sioniste (Aaron Shaul) a été pris en otage.

Le contrôle militaire de l’occupation a permis à l’aube d’aujourd’hui (22-7) de publier les informations de la mort de deux soldats sionistes et sept autres blessés, dont trois graves, dans les affrontements qui ont eu lieu hier dans la bande de Gaza, portant le nombre de soldats tués par la résistance à 27.

L'armée israélienne a annoncé hier soir que sept officiers et soldats ont été tués et plus de 30 autres ont été blessés lors de violents affrontements dans la bande de Gaza depuis la nuit dernière dans une opération d'infiltration au nord de la bande de Gaza.

Les factions de la résistance affirment que les forces d'occupation cachent le nombre réel des morts et des blessés suites aux affrontements qui ont eu lieu dans la bande de Gaza. Al-Qassam a ajouté dans une déclaration que ses résistants ont tué 23 soldats et officiers israéliens lundi seulement, ont blessé des dizaines d’autres et ont ciblé huit engins et maisons où se cachaient les soldats des forces spéciales.

9 sionistes ont été blessés, ce matin (22/7), après la chute d'un certain nombre de missiles à Tel-Aviv et Petah Tikva, au centre de l'entité sioniste.

La deuxième chaine israélienne a cité que 4 sionistes ont été blessés au cours de leur fuite après avoir entendu la sirène à Tel Aviv.

Trois autres ont été blessés dans la région d’"Ehud", au nord de Tel-Aviv, après la chute d’un missile dans un quartier résidentiel conduisant à des dommages dans un certain nombre de maisons.

Les Brigades al-Qassam ont revendiqué leur responsabilité du bombardement de Tel Aviv, ce matin, par des missiles de type M75 et Jérusalem par quatre autres missiles.

L'armée de l'occupant israélien a reconnu mardi que le soldat Oron Shaul (21 ans) de la colonie de "Buriah Illit" près de Tibériade dans le nord des territoires palestiniens occupés en 1948 a été perdu lors des affrontements à l'est du quartier de Tofah à l'est de la ville de Gaza, le dimanche à l'aube.

Le journal hébreu "Maariv" a déclaré que l'armée a informé sa famille qu'il a été perdu, tandis que la famille a confirmé qu'elle est sûre que son fils a été capturé par le mouvement du Hamas.

http://www.palestine-info.cc/Fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s71H5x3uo8G7qvRbd7qGiRW83fa1wA%2bHUuWebaR51cVbYAleU5Oq%2b88hZMHL8r1YkR55KxELdTBogaIsHjcpiG48MjCHxSLKDcPEjuVfiIqHI%3d
http://www.palestine-info.cc/Fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7FhgzY6MN2pKoS9DaTB1HBo8fZoBgYwq2zWcITKv8uq3q497x7XECvuVnDBhUBaRAeMzM9W9Q8fkio7deZB5EZM0DyUZcaVrZ5UcoS1S4tYw%3d
http://www.palestine-info.cc/Fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s73rWX37XyGPrQMj3uPrdm4ShItdYvGkm5LwwR7JDhCaf62UvEw80%2bUjvEn7GqHOPRLNg23k%2bouRFiBoHKHHhDFKHlHxBbLgn1uCi6TdDgdVM%3d
http://www.palestine-info.cc/Fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7Uth6ow9hTNqVHXK9KMWxnpjf%2ftnDpXxEwwD0wB6414am5IHuYWgmCgQuHFUbd1U481YcsdKR2Qm6gZfxYXKVTq0d8bGBNlttd1nqUXjVxD8%3d


L'Egypte continue d'empêcher des chirurgiens Européens d'entrer à Gaza  22/07/2014

L'Egypte continue d'empêcher des chirurgiens Européens d'entrer à Gaza





Les autorités égyptiennes continuent d'empêcher un certain nombre de consultants chirurgicaux Européens d'entrer dans la Bande de Gaza, malgré qu'ils ont obtenu les papiers nécessaires pour cela.

Dr. Mohamed Abou Nada, le coordonateur de l'assemblée de médecins palestiniens en Europe, a déclaré à l'Agence "Quds Press", le mardi 22/7: "Que l'armée égyptienne empêche la délégation de l'assemblée de médecins palestiniens, en Europe, de poursuivre leur route vers le passage de Rafah pour le cinquième jour, malgré que cette délégation ait obtenu les autorisations nécessaires des côtés officieux, en particulier les renseignements égyptiens".

Il a ajouté que la plupart de membres de cette délégation sont des consultants de la chirurgie générale, de vasculaire ainsi que de la chirurgie d'enfants, notons que c'est la deuxième délégation envoyée par l'assemblée durant une seule semaine.

Abou Nada a considéré que l'interdiction de cette délégation par les autorités égyptiennes s'inscrit dans le cadre du renforcement du blocus imposé sur la Bande de Gaza, en particulier lors de l'agression sioniste arbitraire contre le secteur.
La Bande de Gaza s'expose à une grande offensive militaire sioniste, la plus violente et féroce de notre histoire contemporaine, avec le lancement des milliers de raids aériens, terrestres et maritimes, ce qui a abouti à la mort de plus de 580 Palestiniens et la blessure de 3700 leur plupart des cas très critiques, en plus de la destruction de centaines de maisons et la perpétration d'énormes massacres sauvages.

Le ministère de l'Intérieur à Gaza a déclaré que les autorités égyptiennes refusent jusqu'à présent l’entrée de tout palestinien via le terminal de Rafah au côté égyptien.

Le ministère a indiqué dans un communiqué aujourd’hui que des bus avaient été préparés pour ramener les voyageurs selon les informations du côté égyptien.

Plusieurs blessés et malades devaient voyager, aujourd'hui, selon les informations des autorités des passages frontaliers égyptiens.

Le ministère a souligné que les bus sont entrés au côté égyptien de la traversée, mais les autorités égyptiennes les ont renvoyés sans donner d’explication et refuse jusqu’à présent l’entrée de tout citoyen palestinien, malgré le fait que les portes du passage sont ouvertes.

http://www.palestine-info.cc/Fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7djCgLIUy7NLq21fiTHglIHc%2fBLBFLcV%2boOSE%2b7n85uxHaVf8T44zZfZzGa1RW13fT4B8ty2X4jV6Mco8QbfhCuauEZ27qw6m05NNFeDWaqE%3d
http://www.palestine-info.cc/Fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s70UbDst4JNbWnSneLDUyOLOHtB8Pfs5EV%2fmRcZxNiqsffZhCvj7GSthoxW8Dg0o2XUGZpGoT2h4GXp4F6Y5w602h0OREwWbWhNZosm7FJUB8%3d


Ukraine: l'Occident s'est fourvoyé en poussant Kiev vers l'Europe (expert US)  22/07/2014

Ukraine: l'Occident s'est fourvoyé en poussant Kiev vers l'Europe (expert US)





Les Etats-Unis et l'UE ont contribué à l'escalade de la crise en Ukraine en poussant cette dernière vers l'Europe et l'Otan sans tenir compte des intérêts de la Russie, a indiqué Stephen Walt, professeur à l'Université Harvard, dans un article publié par le magazine Foreign Policy.

"Les Etats-Unis et l'Union européenne ont contribué plus que les autres à l'escalade de la crise, en premier lieu en refusant de reconnaître que leur politique à l'égard de l'Ukraine menaçait les intérêts vitaux de la Russie", affirme l'expert, ajoutant que l'Occident n'a pratiquement rien fait pour endiguer la crise.

M. Walt souligne également que la plupart des commentaires publiés dans la presse américaine au sujet de l'Ukraine sont "naïfs et erronés". A titre d'exemple, il cite la réaction négative d'un grand nombre d'internautes à son message posté sur Twitter. Dans ce message, le professeur a indiqué que les Etats-Unis et l'Union européenne avaient commis une erreur en tentant de faire de l'Ukraine un membre potentiel de l'Otan et de l'UE au lieu de conserver son statut d'Etat-tampon neutre. Selon M. Walt, la catastrophe du Boeing a montré la véritable ampleur de cette erreur.

Au lieu d'essayer de comprendre la Russie et ses démarches entreprises ces cinq derniers mois, les responsables officiels et les experts occidentaux ont accusé Moscou d'être à l'origine de la crise, affirme le professeur américain.

Même si les Etats-Unis et l'Union européenne n'ont pas cherché délibérément à provoquer l'instabilité en Ukraine, leur comportement a fait plus de mal que de bien. Car si la crise dans ce pays se poursuit ou s'exacerbe, les Ukrainiens en seront les premières victimes, estime le professeur de l'Université Harvard.

http://fr.ria.ru/world/20140722/201905893.html


Turquie : 8 morts dans des accrochages entre l'armée et les rebelles  22/07/2014

Turquie : 8 morts dans des accrochages entre l'armée et les rebelles




Au moins huit personnes, dont deux soldats turcs, ont été tuées au cours d'accrochages entre les forces gouvernementales turques et les rebelles kurdes dans les régions frontalières adjacentes à la Syrie, a annoncé l'armée mardi.

Plus tôt, un responsable local a fait savoir que trois gardes-frontières avaient été blessés, dont deux ont succombé plus tard, après qu'ils eurent été attaqués par 15 hommes qui tentaient de s'infiltrer en Turquie de Syrie, selon un communiqué de l'état-major général turc.

L'armée turque a envoyé des renforts aux postes frontière, et au moins six activistes ont été tués lors de l'affrontement. Ces activistes étaient soupçonnés d'être des membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, rébellion) ou de sa branche, le Parti de l'Union démocratique (PYD) basée en Syrie, selon le communiqué.

Jusqu'ici, ni le PKK ni le PYD n'a encore confirmé avoir essuyé des pertes dans ses rangs.

Au cours des trois dernières décennies, la violence liée à l'insurrection du PKK a fait plus de 40.000 morts en Turquie. Le dernier affrontement est considéré comme la flambée de violence la plus remarquable depuis que les combattants kurdes ont déclaré un cessez-le-feu l'année dernière.

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2014-07/22/content_33027122.htm


La Guerre continue à Gaza, plus de morts au rang de l’armée israélienne  22/07/2014

La Guerre continue à Gaza, plus de morts au rang de l’armée israélienne




L’armée israélienne a annoncé mardi que deux de ses soldats on péri lors de combats dans la bande de Gaza, ce qui porte le nombre des soldats tués dans cette agression continue contre Gaza pour le quinzième jour consécutif à 27, outre les dizaines de blessés. Les factions de résistance, ont-elles, intensifié, leurs attaques contre les forces d’occupation.

Israël a intensifié ses pilonnages sur différentes régions de la bande de Gaza, portant le nombre de morts à 578 dont une centaine d’enfants, et des blessés à 3640 depuis le début de la guerre, selon le ministère de la Santé à Gaza.

La violence s'est étendue à la Cisjordanie où des médecins font état de la mort d'un Palestinien tué par l'armée lors de la dispersion de manifestants jetant des pierres.

Israël signale aussi qu'un Palestinien a tiré sur une voiture et gravement blessé un Israélien mardi dans le secteur de Naplouse.

Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, est arrivé lundi soir au Caire et, lors d'un entretien avec le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a annoncé une aide de 47 millions de dollars (35 millions d'euros) pour les habitants de Gaza.

Washington "est profondément inquiet des conséquences de l'effort entrepris par Israël, approprié et légitime, pour se défendre", a déclaré John Kerry. "Aucun pays ne peut rester sans rien faire quand des fusées l'attaquent."

"Mais toujours, dans n'importe quel conflit, il y a l'inquiétude pour les civils, pour les enfants, les femmes, les communautés, qui sont pris dedans", a ajouté John Kerry.

Selon la radio israélienne, les membres du Djihad islamique à Gaza ont indiqué que les deux parties pourraient se mettre d'accord sur une trêve humanitaire de cinq heures mardi pour permettre aux civils d'aller s'approvisionner. Israël a dit ne pas être informé de ce projet.

Ban Ki-moon doit se rendre dans l'Etat hébreu mardi pour y rencontrer le Premier ministre Benjamin Netanyahu. Il ira aussi en Cisjordanie pour y rencontrer les dirigeants palestiniens.
Israël dit ne pas être pressé de parvenir à un cessez-le-feu avant d'avoir atteint le but de son opération "Bordure protectrice", qui est de détruire l'arsenal de roquettes palestinien ainsi que le réseau de tunnels construit par le Hamas sous Gaza.

"Ce n'est pas le moment de parler d'une trêve", a estimé lundi Gilad Erdan, ministre israélien des Communications et membre du cabinet restreint. "Nous devons aller au bout de la mission, et cette mission ne peut s'achever tant que la menace des tunnels n'est pas levée", a-t-il déclaré à la presse.

Les factions de résistance palestinienne affichent leur détermination à se battre pour obtenir la levée du blocus imposé par Israël sur la bande de Gaza après la prise de l'enclave par le Mouvement de la résistance islamique en 2007.

"Le monde doit comprendre que Gaza a décidé de mettre fin au blocus par son sang et son héroïsme", a déclaré le chef adjoint du Hamas, Ismaïl Haniyeh, dans un discours à la télévision.

http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/la-guerre-continue-a-gaza-plus-de-morts-au-rang-de-larmee-israelienne/id-menu-957.html


Le gouffre de l’occupation l’oblige à se soumettre aux conditions de la résistance  22/07/2014

L’écrivain et analyste politique Jihad Harb pense que la position de la résistance dans la bande de Gaza « est plus forte que jamais ». Il considère que l’opération de prise d’otage du soldat sioniste Shaul Aaron a renforcé et appuyé la résistance palestinienne.

Harb a déclaré lundi 21 juillet lors d'un communiqué de presse que « le gouvernement de l’occupation est maintenant en crise et dans un gouffre énorme. Il est désormais contraint de se plier aux conditions de la résistance ».

Harb  s’attend à de nouveaux articles que la résistance pourrait ajouter pour un quelconque accord de retour au calme ou de cessez le feu comme la libération des prisonniers palestiniens contre celle du soldat sioniste qui est détenu chez les brigades du martyr Azzdine Al Qassam, la branche armée du mouvement de résistance islamique Hamas.

Il ajoute « les conditions que les factions de résistance ont posées et notamment le Hamas pour accepter l’initiative égyptienne pourraient être modifiées après la déclaration d’Al Qassam de la prise d’otage du soldat sioniste hier »

L’analyste politique palestinien considère que le premier ministre Benyamin Netanyahou est face à un dilemme : soit la continuation de l’opération terrestre et son élargissement afin de libérer le soldat incarcéré, ou bien se soumettre aux conditions posées par la résistance et fournir des efforts pour parvenir à un retour au calme.

Ramallah - CPI


Ces médias qui voudraient importer le conflit israélo-palestinien en France…  22/07/2014

C’est une habitude française consistant à ce que les Français, et leurs médias, surtout, éprouvent une trouble délectation à se faire peur. Ainsi, ce fameux « conflit israélo-palestinien » qui s’inviterait désormais en nos contrées ; Quelle blague ! Car tout cela n’est pas jeune. Déjà, au tout début des années 80 du siècle dernier, des hordes de Français d’origine ou de confession juive, arpentaient les Champs-Élysées, arborant drapeaux israéliens pour manifester contre l’attentat de la synagogue de la rue Copernic. On vous laisse imaginer les victimes collatérales : soit ces braves Français ayant le malheur d’avoir les cheveux un peu trop courts ou d’être un peu trop à droite. Pour ces gens, Valéry Giscard d’Estaing, le Président d’alors était quasiment nazi, c’est dire…
Dix ans plus tard, d’autres manifestations, censées, cette fois, protester contre la profanation du cimetière de Carpentras. Avec, toujours, les mêmes drapeaux israéliens, mais marchant dessous, le gratin du monde politique français, François Mitterrand en tête.
Aujourd’hui, les réseaux sociaux font dans la surchauffe pour quelques échauffourées parisiennes ou sarcelloises. Et si l’on écoute nos médias hexagonaux, les pogroms ne seraient pas loin. Car dans cette affaire, ce n’est pas seulement le conflit israélo-palestinien plus haut évoqué qui aurait son rond de serviette à table, mais la Seconde guerre mondiale tant qu’à faire. Évidemment, cela va de soit, les émeutes en question ont eu lieu le jour de la commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv, drame dans lequel personne n’a entendu dire que les Palestiniens aient pu être des acteurs de premier plan…
Et si maintenant, l’on devenait un brin plus sérieux. Certes, les statistiques ethniques sont interdites en France ; mais nous compterions, en cette terre ayant vu la naissance du général de Gaulle et de saint Louis, près de six millions de sujets musulmans. En préambule, ce comptage est très sot, sachant que l’on peut être Breton de souche et musulman de confession, ou être Arabe depuis trois siècles tout en professant la foi chrétienne.  Le bidule, déjà, ne tient pas la route. Pourtant, admettons. Six millions de Français de souche maghrébine et de confession musulmane…
Ensuite ? Ensuite, ces récents défilés pro-palestiniens. Chiffres des services de police à l’appui, généralement moins de la moitié de ceux avancés par les manifestants, cela nous donne des cortèges d’à peine plus de vingt mille âmes. Soit rien, par rapport aux six millions plus haut évoqués. Et sur ces vingt mille, combien de trublions, à peine plus de deux cents, en comptant large, sachant qu’à Paris, il n’y eut à peine cinquante gardes à vue. Certains matchs de football ont autrement mieux contribué à remplir les commissariats et à occuper les policiers affectés de nuit.
Maintenant, à quoi peuvent bien ressembler ces voyous ayant cru bon de brûler des voitures et de dévaster des magasins au nom des souffrances du peuple palestinien ?Pour la plupart, des voyous dont la place serait de toute manière et sous quelque régime politico-religieux que ce soit en prison. Quelques « Fous de Dieu » sûrement, mais dont la place est en asile psychiatrique. Pour le reste, des gens qui défilaient, tout simplement. Tout comme en Israël, d’autres Israéliens défilent pour la paix tout en défendant la cause palestinienne. Il n’est pas forcément besoin de tout saccager sur son passage pour se faire entendre. Contrairement à des hooligans tels que Benyamin Netanyahu ou Avigdor Libermann.

http://www.palestine-info.cc
Jean France-Martin


L’occupation reconnait la mort de 7 soldats et une trentaine de blessés  22/07/2014

L’armée de l’occupation sioniste a reconnu la mort de 7 soldats et officiers aujourd’hui ainsi qu’une trentaine de blessés lors d’affrontements avec la résistance dans la bande de Gaza lundi 21 juillet.

Les médias hébreux ont déclaré que jusqu'à présent c’est tout ce que la censure militaire sioniste leur a permis de diffuser.

Ainsi, le nombre de soldats tués reconnus par l’occupation s’élève à 25 depuis le début de l’opération terrestre qui a débuté jeudi dernier au soir.

Jérusalem occupée - CPI


Al Qassam annonce la mort de 10 soldats à l’est de Shujaya  22/07/2014

 

Les brigades du martyr Azzdine Al Qassam, la branche armée du mouvement de résistance islamique Hamas ont dévoilé les détails d’une embuscade parfaitement élaborée dans laquelle une force sioniste spéciale est tombée à l’est de Shajaaya.

Lundi 21 juillet au soir, les brigades ont déclaré dans un communiqué militaire  qu’une patrouille sioniste à été piégée dans une embuscade parfaitement élaborée à l’est de Shajaaya, un affrontement a eu lieu à une distance zéro. 10 soldats ont été tués et de nombreux autres ont été blessés, tandis que les combattants [d’Al Qassam] s’en sont sortis sains et saufs.

Les forces de l’occupation sioniste avaient commis un massacre contre des innocents dans le quartier Shajaaya à l’est de Gaza faisant plus de 75 morts,  dont la plupart étaient des femmes, des enfants et des vieillards, et plus de 4000 blessés.

Gaza - CPI


Le FBI a poussé des Américains musulmans à commettre des attentats  21/07/2014

Le FBI a poussé des Américains musulmans à commettre des attentats





Le FBI a "encouragé, poussé et parfois même payé" des musulmans américains pour les inciter à commettre des attentats. Cela a eu lieu au cours d'opérations de filatures et clandestines montées de toutes pièces après le 11 septembre, conclut un rapport de l'organisation Human Rights Watch (HRW) publié lundi.

Dans beaucoup des plus de 500 affaires de terrorisme conduites par les tribunaux américains depuis le 11 septembre 2001, "le ministère américain de la Justice et le FBI ont ciblé des musulmans américains dans des opérations clandestines de contre-terrorisme abusives, fondées sur l'appartenance religieuse et ethnique", dénonce ce rapport.

L'organisation aidée de l'Institut des droits de l'homme de l'Ecole de droit de l'Université de Columbia a en particulier étudié 27 affaires, de l'enquête au procès, en passant par l'inculpation et les conditions de détention. Ils ont par ailleurs entendu 215 personnes, des inculpés ou condamnés eux-mêmes ou leurs proches, avocats, juges ou procureurs.

Coups montés
"Dans certains cas, le FBI pourrait avoir créé des terroristes chez des individus respectueux de la loi en leur suggérant l'idée de commettre un acte terroriste", résume un communiqué. HRW estime que la moitié des condamnations résultent de coups montés ou guet-apens. Dans 30 % des cas, l'agent infiltré a joué un rôle actif dans la tentative d'attentat.

"On a dit aux Américains que leur gouvernement assurait leur sécurité en empêchant et en punissant le terrorisme à l'intérieur des Etats-Unis", a déclaré l'une des auteurs du rapport, Andrea Prasow.

"Mais regardez de plus près et vous réaliserez que nombre de ces personnes n'auraient jamais commis de crime si les forces de l'ordre ne les avaient pas encouragées, poussées, et parfois même payées pour commettre des actes terroristes", a-t-elle ajouté.

Personnes vulnérables ciblées
L'étude cite notamment les quatre de Newburgh, accusés d'avoir planifié des attentats contre des synagogues et une base militaire américaine. Dans cette affaire, le gouvernement avait, selon un juge, "fourni l'idée du crime, les moyens et dégagé la voie" et transformé en "terroristes" des hommes.

Selon HRW, le FBI a aussi souvent ciblé des personnes vulnérables, souffrant de troubles mentaux et intellectuels.

Le rapport cite le cas de Rezwan Ferdaus, condamné à 17 ans de prison à 27 ans pour avoir voulu attaquer le Pentagone et le Congrès avec des mini-drones bourrés d'explosifs. Un agent du FBI avait dit de lui qu'il avait "de toute évidence" des problèmes mentaux, mais le plan avait été entièrement conçu avec le policier infiltré.


(ats / 21.07.2014 21h35)
http://www.romandie.com/news/Le-FBI-a-pousse-des-Americains-musulmans-a-commettre-des-attentats/499688.rom


Boeing 777: l'heure du crash coïncidait avec le passage d'un satellite US (Défense russe)  21/07/2014

Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine
17:45 21/07/2014
MOSCOU, 21 juillet - RIA Novosti
Le moment du crash du Boeing 777 malaisien dans la région de Donetsk coïncide avec l'heure de l'observation du territoire ukrainien par un satellite américain, a déclaré le chef de département de l'Etat-major des Forces armées de Russie, Andreï Kartapolov.  
"D'après nos calculs, le 17 juillet, de 17h06 à 17h21 heure de Moscou (de 13h06 à 13h21 UTC), un engin spatial américain a survolé le sud-est de l'Ukraine. Il s'agit d'un appareil du système expérimental destiné à détecter et à surveiller le tir de missiles de différente portée", a indiqué M.Kartapolov. 
Si la partie américaine possède les clichés fournis par ce satellite, nous les prions de transmettre à la communauté internationale ces détails en vue d'une "étude détaillée", a poursuivi le responsable.  
"Que ce soit une coïncidence ou pas, le moment du crash du Boeing malaisien et la surveillance du territoire ukrainien par le satellite américain coïncident", a conclu le responsable militaire russe.  
Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine>>>
Un Boeing 777 de Malaysia Airlines s'est écrasé jeudi dernier dans l'est de l'Ukraine. L'avion avec 283 passagers et 15 membres d'équipage volait à 10.050 mètres d'altitude. Les autorités de Kiev ont immédiatement accusé les forces d'autodéfense d'être à l'origine du crash, mais les insurgés ont déclaré en réponse qu'ils ne disposaient pas de systèmes capables d'abattre un avion à cette altitude.


L'Iran élimine son stock d'uranium hautement enrichi  21/07/2014

L'Iran élimine son stock d'uranium hautement enrichi

 

Téhéran a démantelé son programme d'enrichissement d'uranium à 20 %. Les médias communiquent que les représentants de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) en sont venus à cette conclusion.

Selon l'AIEA, l'Iran a arrêté l'enrichissement d'uranium à 20 % ayant déconnecté les cascades de centrifugeuses dans les sites nucléaires de Natanz et de Fordo. En réponse, l'Occident a promis de lever l'interdiction d'accès aux actifs étrangers de l'Iran. Les Etats-Unis et les pays de l'UE doivent dégeler prochainement 2,8 milliards de dollars iraniens sur un total de 100 milliards.

Précédemment, les autorités européennes avaient déclaré qu'elles suspendraient pour six mois les sanctions contre Téhéran. Cela concerne notamment les secteurs bancaire et pétrolier.

http://french.ruvr.ru/news/2014_07_21/LIran-elimine-son-stock-duranium-hautement-enrichi-5490/


Sept soldats israéliens tués dans la bande de Gaza  21/07/2014

Sept soldats israéliens tués dans la bande de Gaza

 

Par La Voix de la Russie | L'armée israélienne a annoncé lundi la mort de sept soldats dans les affrontements avec les militants de Gaza.

En tout, l’armée israélienne a perdu 25 personnes. En outre, deux civils ont été tués suite à des tirs de mortier et des bombardements de la part des forces palestiniennes en deux semaines de l’opération contre les rebelles dans la bande de Gaza.

Selon certaines sources, le conflit a fait plus de 500 morts du côté palestinien.

Depuis le 7 juillet, Israël est en train de mener une opération militaire dans la bande de Gaza contre le mouvement Hamas qui y gouverne et les groupes des militants palestiniens alliés de ce mouvement.

http://french.ruvr.ru/news/2014_07_22/Sept-soldats-israeliens-tues-dans-la-bande-de-Gaza-9963/


Gaza doit devenir un champ de ruines » affirme un homme politique franco-israélien  21/07/2014

Gaza doit devenir un champ de ruines » affirme un homme politique franco-israélien





Le franco-israélien Jacques Kupfer est un homme politique israélien, actuellement co-président du Likoud Mondial, membre de l’Exécutif de l’Organisation Sioniste Mondiale.
Le 15 juillet dernier, le site extrémiste Europe-Israël relayait un de ses billets d’humeur que l’on peut aisément qualifier d’ordurier. Extraits:

-"Nous parlons en hébreu à des barbares criminels qui ne comprennent que l’arabe"

-"Pour ces fanatiques du Coran, peu importe qu’ils tuent mais de préférence leurs tirs sont dirigés sur des villes où les femmes, les enfants et civils risquent d’être atteints"

-"Dans cette bande de Gaza où sont distribuées des friandises pour célébrer un drame en Israël, où les enfants sont éduqués dans la haine la plus féroce par des maîtres musulmans fanatiques, où les programmes télévisés exaltant le meurtre des Juifs, où la population a voté unanimement pour le Hamas, où les défilés militaires sont quotidiens avec des volontaires pour devenir « martyrs », je ne vois pas de « civils innocents » mais des ennemis à éliminer"

-"Lorsque les alliés ont voulu mettre un terme à la guerre contre l’Allemagne nazie, ils ont détruit la ville de Dresde. À juste titre. Lorsque les États-Unis ont voulu mettre un terme à la guerre contre le Japon ils ont détruit Hiroshima et Nagasaki en lançant la bombe atomique. À juste titre. Si nous voulons mettre un terme à la guerre, nous devons raser Gaza. Gaza doit devenir un champ de ruines d’où ne peuvent sortir que des gémissements"

-"Que soient détruits leurs hôpitaux, leurs écoles et leurs mosquées mais que soit protégée notre population"

-"Pour chaque larme d’un enfant juif, obligé encore aujourd’hui de rentrer dans un abri, l’ennemi doit payer le prix du sang. Si l’opération terrestre est complexe à exécuter et si la vie d’un seul soldat juif devait être mise en danger alors c’est à l’armée de l’air de raser Gaza.[...] Que Gaza devienne un site archéologique"

Le discours suprématiste, génocidaire, fourbe, lâche, menteur et raciste de ce politicien israélien est à dénoncer, bien sûr, mais il a au moins le mérite de nous éclairer sur ce qu’est le sionisme, surtout pour ceux qui ne recevraient uniquement le point de vue israélien par le prisme de la télévision. Il est donc capital de diffuser largement cette information afin que cesse l’aliénation des français face à une idéologie criminelle qui trouve un écho considérable au sein de la classe politique et médiatique de notre pays qui couvre les crimes de cette immonde entité sioniste scélérate.

http://croah.fr/corbeau-dechaine/gaza-doit-devenir-un-champ-de-ruines-dou-ne-peuvent-sortir-que-des-gemissements-affirme-un-homme-politique-franco-israelien/


Haniyeh: Les conditions de la résistance ne représentent que le minimum de toute trêve  21/07/2014

Haniyeh: Les conditions de la résistance ne représentent que le minimum de toute trêve






Le vice-président du Bureau politique du mouvement du Hamas et l'ancien Premier ministre palestinien, Ismaïl Haniyeh, a confirmé que les conditions de la résistance sont le minimum pour toute trêve avec l'ennemi sioniste.

Dans une brève déclaration dont notre CPI a obtenu une copie, le lundi 21/7, Haniyeh a déclaré que les conditions de la résistance sont le minimum pour parvenir à toute trêve et que les sacrifices du peuple palestinien sont notre chemin à la victoire.

Il a souligné que l'occupation israélienne est vaincue maintenant sur les frontières de Gaza, insistant que la résistances va répondre aux demandes et aux aspirations du peuple palestinien.

http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7lOzZbbVN%2fmVdT1mS8%2fExu7cnsanIyH9TJBDEOXcU8dvYR3iLELidVH594QfSB5KJfbsc00qIcXUm5vv4v7UhtPe%2bgmc866QYO7qSxREQrtY%3d


Ces médias qui voudraient importer le conflit israélo-palestinien en France…  21/07/2014

Ces médias qui voudraient importer le conflit israélo-palestinien en France…




C’est une habitude française consistant à ce que les Français, et leurs médias, surtout, éprouvent une trouble délectation à se faire peur. Ainsi, ce fameux « conflit israélo-palestinien » qui s’inviterait désormais en nos contrées ;

Quelle blague ! Car tout cela n’est pas jeune. Déjà, au tout début des années 80 du siècle dernier, des hordes de Français d’origine ou de confession juive, arpentaient les Champs-Élysées, arborant drapeaux israéliens pour manifester contre l’attentat de la synagogue de la rue Copernic. On vous laisse imaginer les victimes collatérales : soit ces braves Français ayant le malheur d’avoir les cheveux un peu trop courts ou d’être un peu trop à droite. Pour ces gens, Valéry Giscard d’Estaing, le Président d’alors était quasiment nazi, c’est dire…

Dix ans plus tard, d’autres manifestations, censées, cette fois, protester contre la profanation du cimetière de Carpentras. Avec, toujours, les mêmes drapeaux israéliens, mais marchant dessous, le gratin du monde politique français, François Mitterrand en tête.

Aujourd’hui, les réseaux sociaux font dans la surchauffe pour quelques échauffourées parisiennes ou sarcelloises. Et si l’on écoute nos médias hexagonaux, les pogroms ne seraient pas loin. Car dans cette affaire, ce n’est pas seulement le conflit israélo-palestinien plus haut évoqué qui aurait son rond de serviette à table, mais la Seconde guerre mondiale tant qu’à faire. Évidemment, cela va de soit, les émeutes en question ont eu lieu le jour de la commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv, drame dans lequel personne n’a entendu dire que les Palestiniens aient pu être des acteurs de premier plan…

Et si maintenant, l’on devenait un brin plus sérieux. Certes, les statistiques ethniques sont interdites en France ; mais nous compterions, en cette terre ayant vu la naissance du général de Gaulle et de saint Louis, près de six millions de sujets musulmans. En préambule, ce comptage est très sot, sachant que l’on peut être Breton de souche et musulman de confession, ou être Arabe depuis trois siècles tout en professant la foi chrétienne. Le bidule, déjà, ne tient pas la route. Pourtant, admettons. Six millions de Français de souche maghrébine et de confession musulmane…

Ensuite ? Ensuite, ces récents défilés pro-palestiniens. Chiffres des services de police à l’appui, généralement moins de la moitié de ceux avancés par les manifestants, cela nous donne des cortèges d’à peine plus de vingt mille âmes. Soit rien, par rapport aux six millions plus haut évoqués. Et sur ces vingt mille, combien de trublions, à peine plus de deux cents, en comptant large, sachant qu’à Paris, il n’y eut à peine cinquante gardes à vue. Certains matchs de football ont autrement mieux contribué à remplir les commissariats et à occuper les policiers affectés de nuit.

Maintenant, à quoi peuvent bien ressembler ces voyous ayant cru bon de brûler des voitures et de dévaster des magasins au nom des souffrances du peuple palestinien ?Pour la plupart, des voyous dont la place serait de toute manière et sous quelque régime politico-religieux que ce soit en prison. Quelques « Fous de Dieu » sûrement, mais dont la place est en asile psychiatrique. Pour le reste, des gens qui défilaient, tout simplement. Tout comme en Israël, d’autres Israéliens défilent pour la paix tout en défendant la cause palestinienne. Il n’est pas forcément besoin de tout saccager sur son passage pour se faire entendre. Contrairement à des hooligans tels que Benyamin Netanyahu ou Avigdor Libermann.

Jean France-Martin

http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7j%2b0UHjE3oB0oa3apfWbxcigy2Yss32bmc0ENH5n8lIC0XyqOZQmiuIWsg9soo2ZOOh2IgXv8CRSDY8V29wjkSU8gwkUnFzKipfmzOHOSIBQ%3d


Sarcelles avait été prémédité par la LDJ tout comme le faux incident de la synagogue de La Roquette (capture d'écran)  21/07/2014

Sarcelles avait été prémédité par la LDJ tout comme le faux incident de la synagogue de La Roquette (capture d'écran)
La LDJ avait prémédité d'instrumentaliser la manif de Sarcelles depuis le 16 juillet. Question provocation ils savent y faire surtout lorsque l'on est protégé par les CRS.


1 2 3 4 5 » ... 2412

Publicité

Brèves

VIDEO
Dissidence d'Etat | 24/07/2014 | 255 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 169


Commentaires