Lundi 30 Mars 2015
9:03
   
 

Ryad sera « vaincu » au Yémen, selon Hassan Nasrallah le chef du Hezbollah  28/03/2015

Ryad sera « vaincu » au Yémen, selon Hassan Nasrallah le chef du Hezbollah





L’Arabie saoudite, qui mène une intervention au Yémen, va être « vaincue », a affirmé vendredi le chef du Hezbollah libanais pro-iranien, Hassan Nasrallah, appelant les dirigeants arabes à « stopper cette agression ». Le Hezbollah chiite, impliqué sur les fronts syrien et irakien, est soutenu par la République islamique d’Iran, tout comme les rebelles chiites Houthis au Yémen, cible de l’intervention aérienne menée par Ryad depuis mercredi soir.

« L’issue de cette bataille est claire: l’Arabie saoudite sera vaincue et le peuple yéménite remportera une victoire incontestable », a souligné Hassan Nasrallah, qui s’est lancé dans une diatribe contre les dirigeants saoudiens. Il s’exprimait dans un discours retransmis en soirée par la télévision de son parti, Al-Manar.

Les Houthis, soutenus par des unités de l’armée restées fidèles à l’ex-président Ali Abdallah Saleh, ont pris depuis septembre plusieurs régions du Yémen, dont la capitale Sanaa, et avançaient ces derniers jours vers Aden, menaçant le président Abd Rabbo Mansour Hadi. Qualifiant les Houthis d' »opprimés », le chef du Hezbollah a soutenu que Ryad mène cette intervention car le royaume a perdu « son hégémonie sur le Yémen » et tente de la récupérer.

« Les dirigeants saoudiens ont encore une chance avant qu’ils ne soient vaincus et humiliés, celle de se comporter comme des frères avec les Yéménites et d’aller vers le dialogue car la porte est encore ouverte ». Il a enjoint la Ligue arabe, « au lieu d’être complice du sang versé au Yémen, d’assumer une responsabilité historique qui est celle de stopper cette agression et d’aller vers une solution politique ». « Sinon, la défaite et la honte seront au rendez-vous des envahisseurs », a-t-il prévenu.

http://www.algerie1.com/flash-dactu/ryad-sera-vaincu-au-yemen-selon-hassan-nasrallah-le-chef-du-hezbollah/


Opération arabe au Yémen jusqu'à "la reddition" des Houthis (président yéménite)  28/03/2015

Opération arabe au Yémen jusqu'à "la reddition" des Houthis (président yéménite)








L'intervention militaire d'une coalition arabe emmenée par Ryad contre les rebelles chiites houthis au Yémen doit continuer jusqu'à leur "reddition" et constitue un "test" pour la création d'une force arabe, a déclaré samedi le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi.

Peu auparavant, le roi saoudien Salmane Ben Abdel Aziz, dont le pays bombarde depuis jeudi les Houthis, avait promis que cette intervention durerait jusqu'au retour à la "sécurité" dans ce pays. Les deux chefs d'Etat s'exprimaient à l'ouverture du sommet des chefs d'Etat de la Ligue arabe à Charm el-Cheikh, en Egypte, qui doit se pencher sur la création d'une force arabe conjointe permanente pour combattre "les groupes terroristes". "J'appelle à la poursuite de cette opération jusqu'à ce que ce gang (les Houthis, ndlr) se rende et se retire de toutes les terres qu'il occupe dans toutes les provinces", a lancé M. Hadi.

L'intervention de la coalition "est un test pratique pour une force arabe unie devenue une exigence afin de protéger durablement la sécurité des Arabes", a ajouté le président yéménite.

http://www.lorientlejour.com/article/918044/operation-arabe-au-yemen-jusqua-la-reddition-des-houthis-president-yemenite.html


"Tempête de fermeté": le Soudan prêt à envoyer 6.000 soldats au Yémen  28/03/2015

"Tempête de fermeté": le Soudan prêt à envoyer 6.000 soldats au Yémen





Selon les médias, l'Egypte et l'Arabie saoudite ont l'intention de lancer la phase terrestre de l'opération Tempête de fermeté au Yémen contre les rebelles houthis.

Le Soudan est prêt à envoyer 6.000 soldats au Yémen où la coalition internationale dirigée par Riyad mène une opération militaire contre les rebelles houthis, a annoncé samedi le porte-parole de l'armée soudanaise Al-Sawarmy Khalid Saad, à l'agence Sputnik.
Les Houthis, soutenus par les troupes fidèles à l'ancien président Abdallah Saleh, ont pris les contrôle de Taïz, troisième ville du Yémen.

Selon le porte-parole, quatre avions soudanais participent déjà à l'opération Tempête de fermeté au Yémen. Il a démenti les informations diffusées samedi par plusieurs chaînes de télévision sur l'accident d'un chasseur de l'Armée de l'air soudanaise.

L'agence AP a antérieurement rapporté que l'Egypte et l'Arabie saoudite avaient l'intention de lancer la phase terrestre de l'opération Tempête de fermeté sur le territoire yéménite.

Une coalition comprenant neuf pays dont l'Egypte mène depuis jeudi une opération militaire baptisée Tempête de fermeté contre les rebelles chiites houthis qui contrôlent la plus grande partie du territoire yéménite. L'aviation de la coalition, qui compte environ 190 avions, a frappé l'aéroport international de Sanaa et plusieurs sites militaires, faisant des dizaines de morts.

http://fr.sputniknews.com/international/20150328/1015380138.html#ixzz3ViOLL1S7


Le Venezuela dénonce un décret américain l'a qualifiant de "menace à la sécurité nationale"  28/03/2015

Le Venezuela dénonce un décret américain l'a qualifiant de "menace à la sécurité nationale"






Le Venezuela s'est officiellement opposé vendredi à un décret de la Maison Blanche l'a qualifiant de "menace à la sécurité nationale", et a déposé une "note de protestation" à l'ambassade américaine à Caracas.

La ministre vénézuélienne des Affaires étrangères Delcy Rodriguez a déclaré lors d'une conférence de presse que cette note "rejette farouchement" cette allégation, appelant les Etats-Unis à révoquer l'ordre exécutif signé le 9 mars par le président américain Barack Obama.

Le Venezuela souhaite également que Washington lève les sanctions imposées le même jour à l'encontre de sept officiels vénézuéliens accusés de violations des droits de l'Homme et de corruption.

Ce décret "s'immisce dans les affaires internes du Venezuela, le qualifiant de 'menace inhabituelle et extraordinaire à la sécurité nationale' des Etats-Unis, a indiqué Mme Rodriguez.

"Nous remettons cette note de protestation véhémente contre le gouvernement américain en réponse à ce fléau juridique", a ajouté Mme Rodriguez en référence à ce décret.

La ministre a fait remarquer que des organisations internationales et régionales telles que le Mouvement de non-alignement, le Groupe 77+la Chine, l'Alliance bolivarienne pour les Amériques (ALBA), l'Union des nations sud-américaines (Unasur), et la Communauté des Etats d'Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) ont toutes condamné le décret de la Maison Blanche.

"Ce soutien d'ampleur devrait inciter le gouvernement américain à revenir sur cet ordre exécutif. Le monde demande à M. Obama et son administration de cesser leur agression contre le Venezuela", a-t-elle ajouté.

Le Venezuela est disposé à engager des dialogues avec Washington concernant leurs différends, a-t-elle affirmé, ajoutant que le président vénézuélien Nicolas Maduro devrait déposer une requête pour révoquer ce décret lors du sommet de l'Organisation des Etats américains (OEA) prévu le mois prochain au Panama, auquel participeront les dirigeants de la région, dont M. Obama.

Les relations diplomatiques entre Caracas et Washington sont devenues tendues depuis l'arrivée au pouvoir du Parti socialiste vénézuélien en 1999.

http://french.cri.cn/621/2015/03/28/241s427381.htm


L'Egypte salue la formation d'une force arabe mixte (Sissi)  28/03/2015

L'Egypte salue la formation d'une force arabe mixte (Sissi)






L'Egypte salue la formation d'une force militaire unifiée arabe pour protéger la sécurité nationale arabe, a déclaré samedi le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi lors du sommet annuel des chefs d'Etat de la Ligue arabe.

"L'Egypte se félicite du projet de résolution soumis par les ministres des Affaires étrangères arabes au sommet quant à la formation d'une force unifiée arabe comme un outil pour faire face aux défis se posant actuellement à la sécurité de la nation arabe", a indiqué M. Sissi dans son discours d'ouverture lors du 26e sommet qui se déroule dans la ville égyptienne de Charm el-Cheikh.

Il a déclaré que le terrorisme est l'un des défis principaux auxquels fait face la sécurité nationale de la région, appelant à des efforts arabes unis pour gérer ce problème et arracher les conditions sociales favorisant le terrorisme, dont le chômage chez les jeunes et le manque de services sociaux.

"Le terrorisme représente l'outil basique pour démolir les entités des Etats," a indiqué M. Sissi lors de ce sommet avec pour thème "Les défis auxquels fait face la sécurité nationale arabe", auquel 20 monarques et présidents arabes participent.

http://french.cri.cn/621/2015/03/28/441s427414.htm


Yémen : Bombardements intenses, évacuation de diplomates à Aden  28/03/2015

Yémen : Bombardements intenses, évacuation de diplomates à Aden





L'opération lancée jeudi par une coalition arabe conduite par l'Arabie saoudite contre la milice chiite des houthis s'est poursuivie dans la nuit de vendredi à samedi. Riyad a procédé à l'évacuation de dizaines de diplomates à Aden où la situation se tendait.

La capitale yéménite et ses alentours ont connu leurs bombardements les plus soutenus lors de la troisième nuit consécutive de l'opération saoudienne « Tempête décisive ».

« C'était une nuit intense de bombardements » et les « vitres ont tremblé», a rapporté samedi une étrangère travaillant pour une organisation humanitaire. Selon un photographe de l'AFP, les bombardements ont duré toute la nuit de vendredi à samedi et se sont arrêtés vers 6 heures, heure locale (5, heures, heure française). Les frappes ont visé des sites militaires, notamment des positions de la défense anti-aérienne et des dépôts de munitions, autour de Sanaa, en particulier à l'est et l'ouest de la capitale yéménite. Le secteur du mont Noqom a été particulièrement visé, ont dit des témoins.

L'Arabie saoudite a évacué des dizaines de diplomates, notamment saoudiens, de la grande ville du sud Aden. « Les forces de la marine saoudienne ont mené l'opération Tornade pour l'évacuation de dizaines de diplomates, dont des Saoudiens, d'Aden », a indiqué la chaîne saoudienne El-Ekhbariya. « Ils sont arrivés plus tard à Jeddah (ouest de l'Arabie saoudite) à bord de deux navires de la marine », a ajouté la chaîne de télévision.

Selon un correspondant de l'AFP, la situation est de plus en plus chaotique et tendue à Aden, où des groupes de rebelles sont engagés dans des accrochages avec des membres de comités populaires anti-Houthis dans divers quartiers. Au moins huit personnes ont été tuées vendredi dans l'enceinte de l'aéroport lors d'affrontements qui se sont poursuivis dans la soirée. Selon des témoins, des hommes armés font la loi dans plusieurs quartiers et interdisent la circulation en coupant les routes avec des blocs de pierres et des troncs d'arbres.

http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/yemen-bombardements-intenses-evacuation-de-diplomates-a-aden/id-menu-957.html


Mais que fout Israël dans l’Eurovision ?  28/03/2015

Israël vient de demander et d’obtenir, parait-il, que les organisateurs du concours de chant européen "Eurovision" fassent retirer d’une chanson une mention aux 500 enfants de Gaza massacrés l’été dernier ! Quelle honte !
Nous avons signalé la semaine dernière sur notre site ( http://www.europalestine.com/spip.php?article10482) qu’un groupe hongrois dirigé par Boogie comptait présenter au concours de chant de l’Eurovision une chanson contre les guerres, dont un passage mentionne le massacre de populations civiles à gaza l’été dernier, en citant les plus de 500 enfants tués.
L’Eurovision devant se tenir en mai prochain à Vienne, l’ambassadeur israélien Ilan Mor a demandé et obtenu (!) que soit retiré le passage "gênant" pour Israël dans cette chanson !
Massacrer les enfants, oui. L’évoquer, non !
Mais outre que ces diktats et cette censure acceptée sont de nature à développer l’antisémitisme dans le monde entier, que fait dans l’EUROvision un occupant qui ne fait pas partie de l’Europe, et qui se livre à de tels massacres ?
CAPJPO-EuroPalestine
Les 500 enfants palestiniens tués, ce n’est pas gênant, mais en parler est vraiment de très mauvais goût !


L’arroseur arrosé : Conférence israélienne annulée à Sciences Po !  28/03/2015

La conférence de propagande israélienne qui devait avoir lieu sous couvert de vanter la situation de la femme en Israël, lundi prochain à Sciences Po, vient d’être annulée.
L’organisatrice de cet événement (cf : http://www.europalestine.com/spip.php?article10508)
se plaint amèrement de cette annulation sur la page Facebook de Tel Aviv-Paris.
Les mêmes qui organisent la censure dans toutes les universités françaises en brandissant en permanence le chantage à l’antisémitisme,
Les mêmes qui viennent de faire censurer une chanson de l’Eurovision parce qu’elle évoquait la mort de 500 enfants à Gaza lors des massacres de cet été,
Les mêmes qui avaient invité une femme de l’armée israélienne à venir prendre la parole à Sciences Po lundi, sans doute pour montrer qu’en Iisraël, il n’y a pas de discrimination sexiste quand il s’agit de persécuter le peuple palestinien,
Devront garder leur propagande meurtrière pour un autre public.
Bravo à celles et ceux qui ont fait valoir que l’apologie de crimes de guerre n’est pas bienvenue dans toutes les enceintes de ce pays !
CAPJPO-EuroPalestine


417 des 436 mosquées centrafricaines ont été détruites  28/03/2015

mosque centrafrique
Le Conseil de sécurité de l’ONU a effectué, la semaine dernière, une visite en Centrafrique. L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Samantha Power, en a fait le compte-rendu au cours d’une conférence de presse le 17 mars.

Lors de son intervention, rapportée par le quotidien The Times Of India, la diplomate a déclaré que 5.000 personnes ont perdu la vie dans les affrontements religieux qui sévissent dans le pays depuis décembre 2013. Elle a également ajouté que les affrontements ont fait 1 million de déplacés de guerre sur les 4,5 millions d’habitants que compte le pays.

Une partie importante du discours de Samantha Power a porté sur la situation des musulmans dans le pays. La diplomate affirme que 417 des 436 mosquées centrafricaines ont été détruites et que les populations du dernier quartier musulman de Bangui, la capitale, sont « terrifiées ». Les femmes enceintes de confession musulmane, effrayées, choisissent de donner naissance dans leur maison plutôt que de se rendre à l’hôpital.

Portail humanitaire

http://journaldumusulman.fr/417-des-436-mosquees-centrafricaines-ont-ete-detruites/


Une pancarte honteuse plantée par un maire qui s’oppose au projet d’une mosquée  28/03/2015

chelles association musulmane

L’association musulmane « Jeunesse et citoyenneté » de Chelles (77) a bien obtenu en 2011 une promesse de vente de la part de Jean-Paul Planchou, l’ancien maire (PS), puis un permis de construire pour la mosquée, un an plus tard mais l’actuel maire UMP, Brice Rabaste, refuse le projet et tient à le faire savoir ostensiblement.

En pleine campagne électorale, Brice Rabaste  a planté une grande pancarte sur la route de Claye, à Chelles. Un grand panneau jaune siglé du logo de la commune, sur lequel est écrit en lettres noires « Projet refusé par la mairie ».

L’exploitation électorale est flagrante dans cette ville ou le Front National est arrivé en tête aux élections européennes avec près de 25 % des voix , en mai dernier d’après Le Parisien.

Ce projet, porté par l’association musulmane « Jeunesse et citoyenneté » et validé par la précédente municipalité, prévoit de bâtir six salles de classe et deux salles de prière sur un terrain de 1 000 m2. Sa capacité maximale est estimée à 500 personnes.

Le nouveau maire affirme que le terrain, propriété de la ville, est « historiquement réservé pour l’agrandissement du cimetière » selon Le Chellois. La promesse de vente ayant été signée par son prédécesseur, il estime que celle-ci est de toute façon « caduque » et qu’elle « sera annulée lors du prochain conseil municipal ».

http://journaldumusulman.fr/une-pancarte-honteuse-plantee-par-un-maire-qui-soppose-au-projet-dune-mosquee/


Yémen: l'Onu évacue son personnel de Sanaa  28/03/2015

La capitale yéménite est depuis jeudi la cible de frappes aériennes d'une coalition internationale dirigée par Riyad, qui lutte contre les rebelles houthis.
 
L'Onu a décidé d'évacuer son personnel de Sanaa suite à plusieurs raids aériens contre les positions des rebelles Houthis dans la capitale yéménite effectués par la coalition internationale dirigée par l'Arabie saoudite, ont rapporté les médias internationaux.
"L'Onu évacue son personnel de Sanaa pour des raisons de sécurité", a indiqué l'agence Reuters.
 
Une coalition de cinq monarchies du Golfe dirigée par Riyad mène depuis jeudi une opération militaire contre les rebelles chiites houthis qui contrôlent la plus grande partie du territoire yéménite. Baptisée Tempête de fermeté, l'opération engage les militaires de l'Arabie saoudite, du Bahreïn, des Emirats arabes unis, du Koweït et du Qatar. L'Egypte, le Maroc, la Jordanie, et le Pakistan ont aussi souhaité participer à l'opération. L'opération a débuté quelques jours après quatre attentats qui ont fait au moins 150 morts et plus de 350 blessés dans deux mosquées de Sanaa.
L'aviation de la coalition, qui compte environ 190 avions, a frappé vendredi les positions des houthis près de l'aéroport international de Sanaa et plusieurs sites militaires.


Crash A320: les pilotes français portent plainte pour violation du secret professionnel  28/03/2015

Le New-York Times a rapporté mercredi soir qu'un des pilotes de l'Airbus allemand s'était retrouvé bloqué à l'extérieur du cockpit. Le procureur de Marseille Brice Robin n'a confirmé cette information que quelques heures plus tard, lors d'une conférence de presse.
 
Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) français porte plainte contre X pour violation du secret professionnel suite à la divulgation par les médias de la teneur des enregistrements d'une boîte noire de l'Airbus A320 de Germanwings qui s'est écrasé mardi dans les Alpes françaises, a annoncé vendredi le porte-parole de SNPL, Eric Derivry.
"Nous avons pris la décision de porter plainte et nous appelons à une réforme du mode de fonctionnement du Bureau d'enquêtes et d'analyses", a indiqué M.Derivry à la chaîne de télévision BFM.
"Nous sommes particulièrement choqués de la situation qui a consisté à ce que le BEA fasse une conférence de presse à 17h00 en disant ‘nous n'avons rien à vous dire' et que quelques heures plus tard, le New York Times, de l'autre côté de l'Atlantique, donne des informations extrêmement détaillées qui ont été confirmées par le procureur de la République de Marseille le lendemain à 12h00", a-t-il noté.
Le New-York Times avait rapporté mercredi soir qu'un des deux pilotes de l'Airbus allemand s'était retrouvé bloqué à l'extérieur du cockpit. Le procureur de Marseille Brice Robin a confirmé cette information jeudi, lors d'une conférence de presse.
M.Derivry a dénoncé le manque d'indépendance politique et budgétaire du BEA avant d'insister sur la participation des pilotes aux enquêtes du Bureau. "Nous ne sommes pas présents en tant que représentants de cette fonction dans un BEA qui s'attache à trouver les circonstances d'un accident", a indiqué le responsable.
L'Airbus A320 de la compagnie low cost allemande Germanwings qui reliait Barcelone à Düsseldorf s'est écrasé mardi dans une zone montagneuse des Alpes-de-Haute-Provence, avec 144 passagers et 6 membres d'équipage à bord.


Les Etats-Unis et la Russie exploreront ensemble la Lune et Mars  28/03/2015

Selon l'administrateur de la NASA Charles Bolden, les Etats-Unis comptent retourner à la Lune en élargissant la participation des sociétés privées aux projets spatiaux.
 
La NASA et l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) créeront une feuille de route conjointe d'exploration de la Lune et de Mars, a annoncé samedi l'administrateur de la NASA Charles Bolden.
"Nous travaillons sur une feuille de route d'exploration de l'espace en coopération avec la Russie et d'autres partenaires. Nous œuvrerons ensemble pour explorer Mars. Nous avons examiné cette question avec le directeur de Roskosmos Igor Komarov pour évaluer les délais de réalisation de ce projet, le partage des rôles et les sources de financement", a indiqué M.Bolden, en visite au cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan.
 
Selon lui, les Etats-Unis ont l'intention de retourner à la Lune. "Les Américains n'ont jamais renoncé à l'idée de retourner à la Lune. Dans le même temps, nous comptons réduire la part de l'Etat dans le financement des vols en orbite terrestre. Des sociétés privées organisent déjà des vols vers la Station spatiale internationale (ISS) et nous envisageons d'élargir la participation des concepteurs privés à nos projets conjoints d'exploration de la Lune et de Mars", a conclu M.Bolden.
Le vaisseau habité russe Soyouz TMA-16M transportant un équipage russo-américain a décollé vendredi soir depuis le site de Baïkonour. Les Russes Guénnadi Padalka, Mikhaïl Kornienko et l'Américain Scott Kelly sont déjà arrivés à la Station spatiale internationale (ISS).


La Russie rejoint la banque asiatique AIIB  28/03/2015

Créée en 2014 sur l'initiative de la Chine, l'Asian Infrastructure Investment Bank est destinée à financer les projets d'infrastructure dans la région Asie-Pacifique. Elle sera dotée d'un capital de 100 milliards de dollars.
 
La Russie participera à la fondation de la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (AIIB), a annoncé samedi à Bo'ao, en Chine, le premier vice-premier ministre russe Igor Chouvalov.
  "Le président russe a décidé que la Russie participerait au capital de la Banque d'investissement dans les infrastructures", a indiqué M.Chouvalov lors du Forum économique annuel d'Asie, réplique asiatique du Forum de Davos.  
Le président chinois Xi Jinping a déjà salué la décision de Moscou d'adhérer à la banque AIIB. "Le président chinois a salué la décision russe de rejoindre la Banque d'investissement dans les infrastructures. Le remercie sincèrement le président russe Vladimir Poutine pour le soutien qu'il apporte à la banque AIIB", a déclaré samedi le ministre chinois des Finances Lou Jiwei lors du dialogue d'affaires russo-chinois organisé en marge du Forum de Bo'ao.
  Créée en 2014 sur l'initiative de la Chine, l'Asian Infrastructure Investment Bank est considérée comme une institution concurrente de la Banque mondiale (BM) et de la Banque asiatique de développement (BAD). Elle est destinée à financer les projets dans les transports, l'énergie, les télécommunications et d'autres infrastructures dans la région Asie-Pacifique. L'AIIB sera dotée d'un capital de 100 milliards de dollars. Elle travaillera avec les banques multilatérales de développement existantes et interviendra à titre complémentaire.  
A ce jour, 27 pays, dont 20 pays de la région Asie-Pacifique, ont signé la déclaration d'intention pour la création de cette banque. Plusieurs pays de l'Europe occidentale dont la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, l'Italie, la Suisse et le Luxembourg, ont annoncé leur participation ces deux dernières semaines.


Crash A320: l'enquête reste ouverte pour homicides involontaires  28/03/2015

Selon le procureur de Marseille Brice Robin, l'enquête sur le crash de l'Airbus allemand dans les Alpes reste ouverte pour homicides involontaires.
 
Le parquet de Marseille a décidé de ne pas requalifier l'enquête ouverte pour "homicides involontaires" après le crash mardi de l'Airbus A320 de Germanwings qui aurait été provoqué par le copilote Andreas Lubitz, a annoncé samedi le quotidien La Provence.
  "On a failli requalifier, j'y ai pensé, mais finalement on reste sur une qualification d'homicides involontaires (…). Dans l'homicide volontaire, il faut qu'il ait eu la conscience de vouloir tuer", a indiqué le procureur de Marseille Brice Robin, en charge du dossier.  
Le procureur avait antérieurement annoncé que l'acte du copilote Andreas Lubitz était  "une volonté de détruire l'avion".  
L'Airbus A320 de la compagnie low cost allemande Germanwings qui reliait Barcelone à Düsseldorf s'est écrasé mardi dans une zone montagneuse des Alpes-de-Haute-Provence. Andreas Lubitz aurait manœuvré l'Airbus vers le sol, entraînant dans la mort les 149 autres passagers et membres d'équipage de l'appareil.


Riyad: l'opération au Yémen durera jusqu'à ce que les "objectifs soient atteints"  28/03/2015

Une coalition internationale dirigée par l'Arabie saoudite mène depuis jeudi une opération militaire contre les rebelles chiites houthis au Yémen.
 
L'opération militaire lancée par les pays arabes contre les rebelles houthis au Yémen durera jusqu'à ce que les objectifs soient atteints, a déclaré samedi à Charm-el-Cheikh, en Egypte, le roi Salmane ben Abdelaziz al-Saoud d'Arabie saoudite.
"L'opération Tempêté de fermeté durera jusqu'à ce qu'elle atteigne ses objectifs, à savoir que les Yéménites jouissent à nouveau de la sécurité", a indiqué le roi lors du sommet de la Ligue arabe.
Le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi a appelé samedi à poursuivre l'opération militaire jusqu'à la reddition des rebelles.
 
Une coalition comprenant neuf pays dont l'Egypte mène depuis jeudi une opération militaire baptisée Tempête de fermeté contre les rebelles chiites houthis qui contrôlent la plus grande partie du territoire yéménite. L'aviation de la coalition, qui compte environ 190 avions, a frappé l'aéroport international de Sanaa et plusieurs sites militaires, faisant des dizaines de morts.


BELGIQUE/ LA BETISE ADMINISTRATIVE A SON SOMMET  28/03/2015

# LUCMICHEL. NET/ LES DJIHADISTES VONT ET VIENNENT DE BELGIQUE. MAIS PAS LES PARLEMENTAIRES CHRETIENS DU LEVANT !!!
 
Luc MICHEL/ En Bref/
Avec LLB – PCN-SPO/ 2015 03 27/
 
Le non-état belgicain se signale encore par la bêtise crasse de ses fonctionnaires. L'Office des étrangers, branche-sœur de la Sûreté de l'Etat belge (la police politique et les services secrets), est aux mains de fonctionnaires imbéciles et racistes, c 'est hélas trop bien connu.
Cette xénophobie frappant aussi les membres d'Europe de l'est de l'UE, en particulier roumains et bulgares.
En voici une nouvelle manifestation exemplaire !
 
L’Office des Etrangers refuse en effet le visa à 4 Yézidies qui devaient témoigner au Parlement européen ... Quatre femmes yézidies qui devaient témoigner ce jeudi au Parlement européen à Bruxelles n’ont pas reçu de visas des autorités belges, suscitant la colère de son président, l’Allemand Martin Schulz, a appris La Libre Belgique. "Un incident absolument scandaleux", pestent ses services. Parmi les quatre femmes venues d’Erbil, la capitale régionale du Kurdistan irakien, se trouvait la seule représentante yézidie au parlement irakien, Vian Dakhil (en photo). L’été dernier, celle-ci avait ému sur YouTube l’opinion publique internationale en suppliant les députés irakiens de sauver sa minorité pourchassée par l‘Etat islamique (EI) et menacée d‘un génocide.

« Il y a des moments où une bureaucratie devient grotesque et profondément injuste. C’est ce palier que la Belgique a atteint en refusant le 24 mars de délivrer un visa de quelques jours à quatre femmes yézidies qui devaient témoigner à l’invitation du Parlement européen à Bruxelles », commenta La Libre Belgique. Pour une fois nous sommes bien d’accord avec le quotidien bruxellois !
 
Luc MICHEL
 
LIRE :
http://www.lalibre.be/actu/international/l-office-des-etrangers-refuse-le-visa-a-4-yezidies-qui-devaient-temoigner-au-parlement-europeen-5513e6cc3570c8b952d6dca4
 
_________________________
Luc MICHEL /
PROFIL Facebook   https://www.facebook.com/pcn.luc.michel.2
Twitter  https://twitter.com/LucMichelPCN
PAGE OFFICIELLE Facebook  https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel
Website  http://www.lucmichel.net/
 


Fabius : L'Iran ne peut se déclarer "puissance de paix" et aider les Houthis au Yémen  27/03/2015

Fabius : L'Iran ne peut se déclarer "puissance de paix" et aider les Houthis au Yémen






L'Iran ne peut à la fois se déclarer "puissance de paix", en affirmant n'avoir aucune intention de se doter de la bombe , et soutenir la rébellion chiite des Houthis au Yémen, a affirmé vendredi le chef de la diplomatie française Laurent Fabius.

"Les sujets (les combats au Yémen et les négociations sur le nucléaire iranien, ndlr) sont normalement séparés. Mais c'est vrai que d'un côté l'Iran proclame qu'il est une puissance de paix et de l'autre côté on voit ce qui se passe au Yémen", a déclaré le ministre à la chaîne de télévision France 24.
"Nous pensons qu'il n'est pas légitime que l'Iran apporte ce soutien (aux rebelles houthis) alors qu'il y a un président qui est en place et qui ne doit pas être chassé dans ces conditions", a-t-il ajouté.
"Il est possible que tout cela vienne au Conseil de sécurité, et donc nous dirons à la fois qu'il faut rétablir le président légitime, et qu'il faut engager des discussions pour arriver là aussi à une solution inclusive", a-t-il dit.

http://www.lorientlejour.com/article/917926/fabius-liran-ne-peut-se-declarer-puissance-de-paix-et-aider-les-houthis-au-yemen.html


Inauguration au Maroc d'un institut chargé de former des imams étrangers  27/03/2015

Inauguration au Maroc d'un institut chargé de former des imams étrangers






Le roi Mohammed VI a inauguré vendredi à Rabat un institut de formation d'imams marocains et étrangers visant à promouvoir un islam "tolérant", un pilier de la stratégie du Maroc contre "l'extrémisme religieux", en pleine lutte contre le jihadisme.

D'un coût de plus de 20 millions d'euros, l'établissement comprend, sur près de 30 000 mètres carrés, un "pavillon pédagogique" avec des amphithéâtres, des salles de cours et d'informatique, une salle polyvalente, une mosquée et une bibliothèque "dotée d'un fond documentaire riche et varié", selon l'agence MAP.

Alors que sa capacité d'accueil est d'un millier de places, l'"Institut Mohammed VI de formation des imams" héberge d'ores et déjà, outre 250 Marocains, quelque 450 étrangers: des Guinéens (100), Ivoiriens (75) et Tunisiens (37), mais aussi 23 Français et 212 Maliens.
Un accord en ce sens avait été signé en 2013 lors d'un déplacement du roi à Bamako, et un premier contingent d'imams maliens avaient rejoint dès l'an dernier Rabat pour débuter leur cursus de six années.

Cité par la MAP, le ministre marocain des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a estimé que l'institut permettrait de "veiller à la diffusion des valeurs de tolérance, du juste milieu et de modération". "La religion islamique a besoin (...) d'être protégée de ceux qui prétendent détenir le savoir religieux, des extrémistes et des ignorants", a-t-il souligné.

Frappé en mai 2003 par une vague d'attentats à Casablanca, qui avait fait 33 morts, le royaume s'est efforcé d'encadrer le champ religieux, à travers la promotion d'un islam "tolérant", basé sur le rite malékite, le rite officiel de l'islam sunnite au Maroc.

http://www.lorientlejour.com/article/917927/inauguration-au-maroc-dun-institut-charge-de-former-des-imams-etrangers.html


Les élections israéliennes : qu'est ce que ça change ?  27/03/2015

Les élections israéliennes : qu'est ce que ça change ?






Dans l’entité sioniste, avant que les élections prennent complètement fin, elles ont montré le vrai visage de la société israélienne. La société israélienne renforce en effet de plus en plus son penchant vers la droite. Pire, vers l’extrême droite. Et cette tendance extrémiste désole plus d’un, non seulement chez les Palestiniens, victimes dans tous les cas, vivant sous le joug de l’occupation sioniste depuis des décennies, non seulement à l’extérieur de l’entité sioniste, mais également chez certains Israéliens, eux-mêmes.

C’est très décevant, notre société est de plus en plus extrémiste et raciste. On ne peut rien espérer de la politique, disait une dame israélienne, à la sortie des urnes, prenant connaissance des premières estimations qui donnaient Netanyahou gagnant.

Cette dame sait bien que Netanyahou, appuyé par les partis d’extrême droite, n’aurait pas fait surface de cette façon fulgurante s’il n’avait pas eu ce penchant extrémiste. Netanyahou en a profité, mais pas seulement ; il a aussi attisé les peurs, au pluriel, chez les électeurs, la peur des Arabes israéliens et surtout du nucléaire iranien.

En effet, avant les élections, Netanyahou a mené des dizaines d’entretiens et des attaques très dures contre les partis de la gauche israélienne et surtout contre les Arabes, citoyens d’"Israël".

Si certains Israéliens sont pessimistes face aux résultats de ces nouvelles élections, les Palestiniens n’en espèrent pas grand-chose, surtout sur les grandes lignes.

Sur les grandes lignes, le départ de Netanyahou ne pourra rien jouer, en ce qui concerne les Palestiniens et leur terre. Tous les gouvernements israéliens qui ont pris le règne de la société israélienne ont fait de la confiscation systématique de la terre palestinienne un principe à respecter coûte que coûte. Et pour ce qui est de la colonisation, il est vrai que si on parlait de temps à autre d’un quelconque gel, cette colonisation reprenait aussitôt de belle, d’un rythme des plus accélérés.

Puis tous les gouvernements israéliens successifs n’ont pas changé leur politique en ce qui concerne la ville occupée d’Al-Quds (Jérusalem). Tous, sans exception, prennent la ville sainte, toute entière, le côté ouest comme le côté arabe, pour la « capitale éternelle » de leur entité sioniste. Tous mettent tout en œuvre pour judaïser la ville. Tous sont obligés de le faire ; cela fait partie du projet sioniste d’origine ; personne ne pourra en dévier. Donc le départ de Netanyahou n’aurait pas changé grand-chose. La forme probablement.

Les dirigeants de l’entité sioniste, qui que ce soit, de la droite, de la gauche ou du centre, devront appliquer le projet sioniste. Ils ne pourront le changer d’un iota. Ils continueront leur occupation, leur confiscation des terres, des terrains, des territoires palestiniens. Ils continueront également la judaïsation de la ville d’Al-Quds et la mainmise sur sa grande Mosquée. Le peuple palestinien se verra alors obligé de continuer sa résistance, jusqu’à l’obtention de sa liberté, de ses droits, de son indépendance. Et ses résistants palestiniens seront alors face à leur devoir de continuer à s’armer et à améliorer leur armement.

Département français du Centre Palestinien d’Information (CPI)

http://french.palinfo.com/site/pages/details.aspx?itemid=40261


1 2 3 4 5 » ... 2603

Publicité

Brèves

VIDEO


Commentaires