Un réseau social pour les riches a été créé sur Internet  21/09/2014

Un réseau social pour les riches a été créé sur Internet




James Touchi-Peters a présenté au monde électronique un réseau social destiné aux personnes riches. L’inscription sur le nouveau réseau social VIP qui s'appelle Netropolitan coûte 9000 dollars. En outre, les participants à ce réseau social doivent payer 3000 dollars d'abonnement annuel.

Le réseau social a pour objectif de faire nouer des liens entre des membres d'un même statut social. Ainsi, les personnes ayant des revenus très élevés peuvent communiquer avec des personnes d'un même niveau de revenus, en évitant des personnes qui ont un niveau de revenus inférieur. L'avantage de ce "club", c'est la création des liens au niveau international, présentant aussi des possibilités plus élargies en comparaison avec les réseaux sociaux classiques.

http://french.ruvr.ru/news/2014_09_21/Un-reseau-social-pour-les-riches-a-ete-cree-sur-Internet-3891/


L'Algérie déploie plus de 3000 soldats supplémentaires à la frontière avec la Tunisie et la Libye  21/09/2014

L'Algérie déploie plus de 3000 soldats supplémentaires à la frontière avec la Tunisie et la Libye




L’armée nationale populaire (ANP) vient de dépêcher plus de 3.000 soldats supplémentaires aux limites frontalières avec la Tunisie et la Libye suite aux informations faisant état de projets d’attaques terroristes contre des cibles stratégiques du pays notamment les champs pétroliers dans le grand Sud algérien.

Selon des sources sécuritaires algériennes citées par des médias nationaux et étrangers, l’alerte au niveau de ces frontières a été élevé à son plus haut niveau suite aux renseignements soutirés des terroristes arrêtés sur le sol tunisien au courant de la semaine dernière selon lesquels des individus appartenant à Al-Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) ont décidé de créer un groupe qui activera sous la houlette de la nouvelle organisation terroriste l’Etat Islamique (EI) plus connue sous le nom de Daech.

source: algerie1
http://www.ouvalalgerie.com/news.php?id=568


Rabat décrète l’état d’urgence  21/09/2014

Rabat décrète l’état d’urgence





L’état d’urgence est décrété dans toutes les casernes du royaume marocain, de nouveaux avions F16, des radars d’intelligence, de reconnaissance sont mis en marche, selon le journal marocain, Al Massaa.

Selon le même titre, les forces armées royales ont mobilisé pas moins de 80.000 soldats pour faire face aux menaces terroristes en provenance de la Libye, de l’Irak…En effet,bon nombre de soldats ont été transférés à la caserne Benkerir pour riposter à toute éventuelle agression terroriste contre le Maroc et que des responsables de l’armée royale ont mis en place des groupes de soldats en vigilance extrême, surtout après la propagation des information faisant état de la disparition de 20 millions d'armes de différents types après la chute du régime de Mouammar Al Kadhafi en Libye.

Le Maroc tente de se positionner dans un territoire qui n’est pas le sien, sous prétexte d'attaques terroristes à l'aide d'avions libyens volés. L’information a été d’ailleurs vite démentie par l’ancien ministre libyen de la défense qui a déclaré à Echorouk qu’aucun avion n’a été volé par hommes armés à l’aéroport de Tripoli. Qui plus est, le premier à avoir annoncé cette nouvelle fut le directeur général de la compagnie aérienne Syphax Airlines, qui l’a lui-même démentie quelque temps plus tard.

Même s’il y a éventuellement une planification pour mener un acte terroriste, le Maroc demeure loin du risque compte tenue de sa position géographique et ce contrairement à l’Algérie, entourée par des frontières sérieusement vulnérables.

Ce qui est perçu comme nouveauté dans la stratégie militaire marocaine, Rabat a rendu effective des conventions qu’il conclu avec les Emirats arabes unis (EAU) et cinq autres pays européens. Ces conventions portent sur l’autorisation d’intervention sur son sol et dans ses eaux des forces militaires terrestre et aérienne, effectuer des entraînements communs, échange mutuel dans le domaine de la recherche, développement et la production des matériels de défense ainsi que de contribuer au transfert de technologie et des informations en termes d’industrie militaire et technique.

En vertu de cette convention, les forces néerlandaises et ses fonctionnaires peuvent s’introduire sur le sol, les eaux territoriales et l’espace aérien marocain et vice versa.

Le royaume marocain a également signé le 16 septembre 2013 à Rabat une convention avec la Grande-Bretagne et l’Irlande du nord, dont la mission de définition et de programmation des exercices militaires communs entre les trois pays.

Dans le même sillage, le gouvernement marocain a procédé à la mise en vigueur de la convention portant la coopération militaire avec l’Italie, conclue le 10 février 2006.

Le royaume marocain a conclu également avec l’EAU une convention portant la coopération militaire le 2 mai 2006. Elle porte sur les études et des recherches communes en matière d’industrie militaire et dans le domaine technique ainsi que sur la contribution dans le transfert de la technologie et du savoir dans le domaine d’industrie militaire et technique.

http://www.echoroukonline.com/ara/articles/216888.html


Lavrov et Kerry ont discuté des contremesures envers l’Etat islamique  21/09/2014

Lavrov et Kerry ont discuté des contremesures envers l’Etat islamique




Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a souligné dans une conversation téléphonique avec le secrétaire d'État américain John Kerry l'importance d'une action coordonnée de la communauté internationale pour faire face au groupe Etat islamique, selon le site du ministère russe des Affaires étrangères dimanche.

Le ministère russe des AE a particulièrement souligné une nécessité du respect strict de la Charte des Nations Unies et des normes du droit international, ainsi que du respect inconditionnel de la souveraineté de la Syrie lors de la mise en œuvre des projets de la coalition formée par les Etats-Unis, y compris une opération militaire.

http://french.ruvr.ru/news/2014_09_21/Lavrov-et-Kerry-ont-discute-des-contremesures-envers-l-Etat-islamique-9597/


Le Premier ministre écossais a accusé Londres d'avoir fraudé les participants au référendum  21/09/2014

Le Premier ministre écossais a accusé Londres d'avoir fraudé les participants au référendum




Le Premier ministre de l'Ecosse Alex Salmond est convaincu que les participants au référendum qui ont voté contre l'indépendance de la région, ont été trompés par les promesses de Londres.

Selon Alex Salmond, les partisans de l'unité sont offensés que les dirigeants des trois principaux partis politiques en Grande-Bretagne, notamment David Cameron, Nick Clegg et Ed Miliband, qui avaient promis plus de pouvoirs au parlement d'Ecosse, les ont abandonnés actuellement.

Plus tôt, les politiciens britanniques ont promis d’accorder de nouveaux pouvoirs au parlement écossais, si les habitants de cette partie du pays voteraient contre l'indépendance de la région.

http://french.ruvr.ru/news/2014_09_21/Le-Premier-ministre-ecossais-a-accuse-Londres-davoir-fraude-les-participants-au-referendum-7878/


Ashraf Ghani Ahmadzai déclaré nouveau président de l'Afghanistan  21/09/2014

Ashraf Ghani Ahmadzai déclaré nouveau président de l'Afghanistan




La Commission électorale indépendante (CEI) de l'Afghanistan a déclaré Ashraf Ghani Ahmadzai comme le nouveau président du pays dimanche.

L'Union européenne (UE) a salué dimanche l'accord signé par les deux candidats à l'élection présidentielle afghane sur la formation d'un gouvernement d'union nationale.

Le porte-parole du Service européen pour l'action extérieure (SEAE) a publié un communiqué saluant l'accord politique conclu entre Abdullah Abdullah et Ashraf Ghani Ahmadzai pour former un gouvernement d'union nationale.

Cet accord permet de rassembler ces deux candidats et leurs partisans pour assurer une transition pacifique dans l'intérêt de l'ensemble des Afghans, indique le communiqué.

L'UE a également appelé tous les Afghans à s'unir pour relever les graves défis économiques et sécuritaires du pays, et a affirmé sa volonté de collaborer étroitement avec le nouveau gouvernement afghan pour mettre en œuvre dans les plus brefs délais les réformes nécessaires à la prospérité et à la paix du pays, selon le document.

La troisième élection présidentielle afghane depuis la chute des talibans a eu lieu le 5 avril. Etant donné qu'aucun des huit candidats n'avait obtenu plus de 50% des voix, un second tour a été organisé le 14 juin entre les deux candidats en tête, Abdullah Abdullah et Ashraf Ghani Ahmadzai.

Selon l'accord qui a été signé dimanche, l'un des candidats deviendra le président, et l'autre, ou l'un des collaborateurs de celui-ci, deviendra le chef exécutif, un poste équivalent à celui du Premier ministre dans le gouvernement d'union nationale, qui devrait prendre ses fonctions dans les jours à venir.

http://french.cri.cn/621/2014/09/21/641s402415.htm





Un officier israélien délivre des permis de travail en échange de pots de vin  21/09/2014


Jérusalem occupée – CPI
Le site israélien Wala a révélé jeudi qu’un officier sioniste dans la direction de la région centrale de l’armée est accusé de recevoir des pots de vin de la part d’ouvriers palestiniens en échange d’un permis de travail en Israël, sans qu’ils soient soumis aux normes de sécurité.

Le site web a ajouté que « le département des enquêtes militaires de l’armée et la police ont ouvert une enquête sur cette affaire contre l’officier chargé de délivrer les permis aux palestiniens ». Cela a eu lieu deux mois après avoir réuni toutes les preuves confidentielles qui ont conduit à l’arrestation de quatre palestiniens après avoir reçu les permis du dit officier.

Wala a souligné que le plus grave dans l’histoire est la multiplication de ce genre d’affaire ces derniers temps. De plus, il a été rapporté d’un officier supérieur de l’armée israélienne que dans le cas où les charges s’avèrent vraies, l’affaire est très grave, d’autant plus que cela s’est déjà produit par le passé, en 2010 et 2013.


Un ex-otage en Syrie dénonce les manipulations de l'antiterrorisme  21/09/2014


UN EX-OTAGE EN SYRIE DÉNONCE LES MANIPULATIONS DE L'ANTITERRORISME.

"Jeune-délinquant-Arabe-Syrie-attentat-France-terrorisme-antiterrorisme, toute l'artillerie sémantique est déballée afin de finir de nous convaincre que nous avons toutes les raisons d'avoir peur".

Dans une tribune publiée aujourd'hui par Le Monde, le photoreporter Pierre Torres, ex-otage en Syrie, dénonce ainsi l'utilisation des témoignages des anciens prisonniers à des fins politiques et les "nombreux mensonges" de l'antiterrorisme {http://panamza.com/ajm }.

Sa position diffère radicalement de celle adoptée par deux autres ex-otages, Nicolas Hénin et Didier François, dont l'alignement sur le discours alarmiste avait été souligné par Panamza dans un article intitulé "Projet d’attentat de Nemmouche : un mensonge pour justifier l’intervention de la France contre l’État islamique?" {http://panamza.com/8041 }.

*** SOUTENEZ L'INFO-PANAMZA : http://panamza.com/6574 ***


Une région italienne prépare un référendum sur l'indépendance  21/09/2014

Une région italienne prépare un référendum sur l'indépendance

 

Par La Voix de la Russie | La région septentrionale italienne de Vénétie travaillera sur la tenue d'un référendum sur l'indépendance. C'est ce qu'a déclaré son gouverneur, Luca Zaia.

Selon Zaia, après le plébiscite en Ecosse, c’est le tour de la Vénétie et de la Catalogne pour l'auto-expression. Zaia juge que si le référendum sur l'indépendance de la Vénétie a lieu ce samedi, la plupart des électeurs répondrait «oui».

Zaia est le représentant de la Ligue du Nord qui prônait toujours à la fois l'indépendance, ou la pleine autonomie et la fédéralisation du nord de l'Italie.


Un traitement expérimental contre Ebola va être testé en Guinée au mois de novembre  21/09/2014

Un traitement expérimental contre Ebola va être testé en Guinée au mois de novembre

 

 Une soixantaine de patients en Guinée, atteints du virus Ebola, vont bénéficier d'un traitement expérimental japonais, le favipiravir, au mois de novembre, a révélé le journal Le Monde, samedi 20 septembre. Il n'existe aujourd'hui aucun traitement homologué pour lutter contre le virus Ebola dont la pire épidémie jamais enregistrée frappe actuellement quatre pays d'Afrique de l'ouest, informe Francetv info.

Divers traitements expérimentaux existent en revanche à travers le monde, mais ces produits ne sont généralement pas disponibles en grosses quantités. Parmi ceux-ci figure le favipiravir, un antiviral homologué en mars dernier au Japon contre la grippe mais qui pourrait également avoir un effet sur Ebola et qui a comme principal avantage de pouvoir être administré sous la forme de comprimés, plus faciles à utiliser dans des zones aux infrastructures médicales limitées.

http://french.ruvr.ru/news/2014_09_21/Un-traitement-experimental-contre-Ebola-va-etre-teste-en-Guinee-au-mois-de-novembre-6601/


Une majorité de Français désapprouve la décision de Sarkozy de briguer l'UMP  21/09/2014

Une majorité de Français désapprouve la décision de Sarkozy de briguer l'UMP

 


Près de deux sur trois ne souhaitent pas qu'il soit candidat à la présidentielle de 2017...
Six Français sur dix (61%) désapprouvent la décision de Nicolas Sarkozy de briguer la présidence de l'UMP et près de deux sur trois ne souhaitent pas qu'il soit candidat à la présidentielle de 2017, selon un sondage CSA pour BFMTV diffusé samedi soir, annonce le site 20minutes.fr.

Après l'annonce par l'ancien chef de l'Etat de sa candidature à la tête de l'UMP, 35% des personnes interrogées disent ne pas approuver «du tout cette décision et 26% «pas vraiment». Elles sont en revanche 17% à l'approuver «tout à fait» et 22% «plutôt».

Les sympathisants de l'UMP approuvent massivement

Les sympathisants de l'UMP approuvent en revanche massivement (89%) la décision de Nicolas Sarkozy, contre 11% d'un avis contraire. La candidature de l'ancien président recueille également l'approbation de 77% de l'ensemble des sympathisants de droite.

Le choix de Nicolas Sarkozy de briguer la présidence de l'UMP est en revanche massivement désapprouvé (91%) par les sympathisants du Parti socialiste et à 89% par ceux de l'ensemble de la gauche.

Sa candidature à la présidentielle rejetée par les sympathisants du PS

A la question «Souhaitez-vous que Nicolas Sarkozy soit candidat» à la présidentielle de 2017?, 63% des personnes interrogées répondent négativement (41% «pas du tout», 22% «pas vraiment»), contre 37% d'un avis contraire (17% «tout à fait», 20% «plutôt»).

Une candidature de Sarkozy en 2017 est là encore plébiscitée par les sympathisants UMP (86%), mais aussi par 73% de ceux de l'ensemble de la droite. Elle est tout aussi massivement rejetée par les sympathisants du PS (92%) et ceux de l'ensemble de la gauche (90%).

http://french.ruvr.ru/news/2014_09_21/Une-majorite-de-Francais-desapprouve-la-decision-de-Sarkozy-de-briguer-lUMP-8121/


La présidente d’Argentine également menacée par les membres de l’Etat islamique  21/09/2014

La présidente d’Argentine également menacée par les membres de l’Etat islamique

 

La présidente argentine Cristina Fernandez de Kirchner a déclaré qu’elle a reçu les menaces de la part du groupe terroriste l’Etat islamique. Selon le quotidien argentin Clarin, cela serait lié avec l’amitié de la chef d’Etat argentin avec le pape François et leur position commune sur la question palestinienne.

Cristina Fernandez de Kirchner a souligné qu’elle n’a pas peur des terroristes et n’envisage pas de renforcer les mesures de sécurité en Argentine.

Plus tôt, le président Barack Obama a déclaré que les Etats-Unis sont prêts à diriger la coalition dans la lutte contre l’Etat islamique.

http://french.ruvr.ru/news/2014_09_21/La-presidente-d-Argentine-egalement-menacee-par-les-membres-de-l-Etat-islamique-5732/


Tous les comptes bancaires Saakachvili sont gelés (Procureur)  21/09/2014

Tous les comptes bancaires Saakachvili sont gelés (Procureur)
 Le Bureau du Procureur de la Géorgie a gelé tous les comptes de l’ancien président du pays Mikhaïl Saakachvili.

Précédement le bureau en question a confisqué la propriété qui était en possession des membres de sa famille. Il s’agit principalement des parcelles de terre, d’une maison à Tbilissi (la capitale géorgienne) et des voitures.


http://french.ruvr.ru/news/2014_09_21/Tous-les-comptes-bancaires-Saakachvili-sont-geles-Procureur-7153/


La Maison Blanche renforce les mesures de sécurité  21/09/2014

La Maison Blanche renforce les mesures de sécurité

 

Les mesures de sécurité ont été renforcées sur le territoire de la Maison Blanche. Cela est lié au fait que de nombreux inconnus ont essayé de pénétrer dans le bâtiment au cours de ces derniers jours, ont déclaré les Services secrets des Etats-Unis.

Deux cas de pénétration non sanctionnée dans le bâtiment de la Maison Blanche été enregistrés au cours de ces dernières 24 heures. Deux personnes ont été arrêtées, une d’entre elle était armée d’un couteau. L’individu armé a sauté au-dessus de la clôture autour du bâtiment administratif pour tenter de pénétrer dans le bâtiment. L’homme a expliqué ses actes par l'anxiété en raison de « l'atmosphère négative croissante, et son désir de prendre contact d’urgence avec le président des États-Unis ». Les motifs du deuxième individu restent inconnus.

http://french.ruvr.ru/news/2014_09_21/La-Maison-Blanche-renforce-les-mesures-de-securite-6849/


Egypte: attentat dans le centre du Caire, plusieurs morts (témoin)  21/09/2014

12:29 21/09/2014
LE CAIRE, 21 septembre – RIA Novosti
Plusieurs personnes ont trouvé la mort dimanche dans l'explosion d'une voiture piégée non loin du ministère égyptien des Affaires étrangères au Caire, ont annoncé des témoins à RIA Novosti.
"Une très forte explosion a retenti près du bâtiment du ministère des Affaires étrangères. Il y a des morts, dont des policiers", a confié un témoin à l'agence.


Le crash du vol d'Air Algérie au Mali reste inexpliqué  21/09/2014

Le crash du vol d'Air Algérie au Mali reste inexpliqué




Le crash de l'avion d'Air Algérie au Mali en juillet, qui avait fait 116 morts, dont 54 Français, reste inexpliqué: l'enquête n'a permis pour l'instant de parvenir à aucune "piste privilégiée", selon un rapport d'étape présenté samedi, rapporte l'AFP.

"Rien ne peut confirmer ou infirmer la piste terroriste", "pour l'instant, il n'y a pas de piste privilégiée", a indiqué Bernard Boudaille, du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français, en présentant à Bamako ce premier rapport d'enquête.

Le vol AH5017, qui devait relier Ouagadougou à Alger, s'est écrasé le 24 juillet dans le nord du Mali environ 32 minutes après son décollage avec 116 passagers et membres d'équipage à son bord, qui ont tous péri.

Outre les Français, les passagers étaient des ressortissants du Burkina Faso, du Liban, de l'Algérie, de l'Espagne, du Canada, d'Allemagne et du Luxembourg.

Le représentant du BEA français et le président de la Commission d'enquête du Mali, N'Faly Cissé, ont souligné que l'équipage n'était pas fatigué, était expérimenté et préparé à des conditions météorologiques difficiles.

Les systèmes de pilotage automatique de l'avion avaient été déconnectés, a souligné M. Boudaille. Mais il a précisé qu'il n'était pas "possible de dire si cette déconnection a résulté d'un automatisme de l'avion ou d'une manoeuvre volontaire ou involontaire de l'équipage".

L'enregistreur des conversations dans le cockpit (CVR) ne fonctionnait pas normalement et "ne permet pas de comprendre les messages" échangés par l'équipage, a ajouté l'expert.

L'enregistreur des données de vol fonctionnait en revanche, et montre que l'appareil a été victime d'une "chute brutale" après un "ralentissement de ses moteurs" à son altitude de croisière, a-t-il dit lors de la conférence de presse.

Selon lui, les conditions méteo au moment du crash "peuvent être considérées comme normales".

L'avion a "fait des évitements" pour contourner "des nuages susceptibles d'engendrer des turbulences sévères et le givrage de l'appareil". Mais l'enregistreur de vol "montre qu'il n'y a pas eu de turbulences" avant le décrochage de l'appareil, et "il n'y a pour l'instant rien qui puisse infirmer ou confirmer l'hypothèse d'un givrage" qui aurait provoqué l'accident, a-t-il détaillé.

http://french.ruvr.ru/news/2014_09_21/Le-crash-du-vol-dAir-Algerie-au-Mali-reste-inexplique-0734/


Les Etats-Unis vont livrer des hélicoptères Apache au Caire  21/09/2014

Les Etats-Unis vont livrer des hélicoptères Apache au Caire




Le secrétaire américain de la Défense, Chuck Hagel, s'est entretenu samedi par téléphone avec son homologue égyptien Sedki Sobhi, pour confirmer que les Etats-Unis allaient livrer 10 hélicoptères Apache à l'Egypt pour soutenir le pays dans sa lutte contre le terrorisme.

"Le secrétaire Hagel et le général Sobhi ont également discuté de la sécurité régionale au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, ainsi que de la coalition dirigée par les Etats-Unis pour lutter contre l'EIIL", a indiqué l'attaché de presse du Pentagone John Kirby dans un communiqué, en référence à l'Etat islamique (également appelé "Etat islamique en Irak et au Levant") dont les avancées en Irak préoccupent l'Occident, les Etats-Unis en tête.

Lors de la conversation téléphonique, M. Hagel a également remercié le général Sobhi pour le rôle de médiateur joué par l'Egypte pour négocier un cessez-le-feu qui a mis fin à la crise à Gaza, a poursuivi le communiqué.

"Les deux dirigeants ont réaffirmé leur engagement envers une relation bilatérale forte et ont convenu de continuer à interagir régulièrement", a ajouté le communiqué.

Le général Sobhi, ancien chef d'état-major de l'armée, a remplacé Abdel-Fattah al-Sisi fin mars après que ce dernier a annoncé sa démission de l'armée afin de concourir à la présidentielle, qu'il a remportée fin mai.

M. Sisi a orchestré la destitution en juillet 2013 de son prédécesseur élu démocratiquement, l'islamiste Mohammed Morsi proche des Frères musulmans, ce qui avait tendu les relations entre l'Egypte et les Etats-Unis, qui envoient beaucoup d'assistance à l'Egypte.

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2014-09/21/content_33570475.htm


L'Iran a "un rôle" à jouer dans la lutte contre l'EI, affirme Kerry  20/09/2014

L'Iran a "un rôle" à jouer dans la lutte contre l'EI, affirme Kerry






Les Etats-Unis estiment que l'Iran, considéré jadis comme l'un de leurs pires ennemis, a "un rôle" à jouer dans la lutte contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI), même s'il n'est pas question de faire pour autant participer Téhéran à la coalition contre l'EI.

Dans ce combat contre les extrémistes de l'islam, qui ont conquis d'importants territoires en Irak et en Syrie, "il y a un rôle à jouer pour pratiquement tous les pays, y compris l'Iran", a déclaré le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, sans donner plus de précisions sur ce que pourrait être ce rôle.

Vendredi, le Département d'Etat avait indiqué que Washington et Téhéran avaient parlé de cette lutte contre l'EI en marge des pourparlers sur le nucléaire, qui se sont tenus mercredi et jeudi à New York.

M. Kerry s'était déjà en début de semaine dit favorable à des "conversations diplomatiques" avec la République islamique d'Iran sur ce dossier, tout en soulignant être opposé à toute "coordination militaire" avec Téhéran étant donné son soutien au régime syrien.

Le numéro un iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, avait affirmé cette semaine avoir rejeté une demande américaine de coopération sur le terrain.

A Washington, on n'a ni confirmé ni démenti avoir fait une telle proposition en privé. Mais John Kerry avait souligné qu'il n'était en tous cas pas question d'inviter Téhéran à participer à la mise en place d'une coalition internationale contre l'EI, en raison de son "engagement en Syrie et ailleurs".

L'Iran a d'ailleurs affirmé dans la nuit de vendredi à samedi qu'une lutte efficace contre l'EI ne pouvait coexister avec une stratégie d'affaiblissement du gouvernement syrien.

"Pour combattre l'EI en Irak et en Syrie, nous devons coopérer avec les gouvernements dans ces deux pays", a déclaré le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araghchi, parlant devant un groupe de 35 pays rassemblés au Conseil de Sécurité de l'ONU sur ce dossier.

"Toute stratégie militaire, particulièrement en Syrie, qui vise à affaiblir le gouvernement central est condamnée à l'échec", a-t-il lancé.

L'Iran, connu pour son soutien à Damas, est également "le seul pays de la région qui ait soutenu le gouvernement irakien dans sa lutte contre l'EI", a-t-il encore affirmé.

http://www.lorientlejour.com/article/887106/liran-a-un-role-a-jouer-dans-la-lutte-contre-lei-kerry.html


Les 49 Turcs enlevés par l'Etat islamique libérés et de retour en Turquie (Premier ministre)  20/09/2014

Les 49 Turcs enlevés par l'Etat islamique libérés et de retour en Turquie (Premier ministre)





Les 49 citoyens turcs détenus depuis juin en otage par les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) en Irak ont été libérés et ont regagné samedi matin sains et saufs la Turquie, a annoncé le Premier ministre, Ahmet Davutoglu.

"Tôt ce matin, nous avons récupéré nos citoyens et nous les avons ramenés en Turquie", a déclaré M. Davotuglu lors d'une déclaration télévisée, sans donner de précisions sur les conditions de leur libération.
Les 49 Turcs avaient été capturés le 11 juin lors de la prise du consulat général de Turquie à Mossoul (nord de l'Irak) par les combattants de l'EI lors de leur offensive dans le nord de l'Irak.
Parmi eux figuraient le consul général et son épouse, plusieurs diplomates et leurs enfants, ainsi que des membres de forces spéciales turques.

"Nos contacts se sont intensifiés vers minuit et ils (les otages) ont rentrer dans notre pays vers 05h00 (02h00 GMT). Nous avons suivi ces développements tout au long de la nuit et informé notre président (Recep Tayyip Erdogan). Ces développements nous remplissent de joie", a déclaré M. Davutoglu.
Depuis juin, les autorités turques ont répété avoir maintenu des "contacts" pour obtenir la libération de leurs citoyens, sans toutefois donner de précisions à ce propos.

Le gouvernement islamo-conservateur turc, soutien de l'opposition au président syrien Bachar el-Assad, a été accusée à de nombreuses reprises d'avoir armé des groupes islamistes hostiles au régime de Damas, dont l'EI. Ankara l'a toujours fermement nié.

La Turquie a refusé la semaine dernière de participer aux opérations militaires lancées par la coalition antijihadistes réunie par les Etats-Unis, arguant de sa volonté de protéger la vie des otages.

http://www.lorientlejour.com/article/887075/les-49-turcs-enleves-par-letat-islamique-liberes-et-de-retour-en-turquie-premier-ministre.html


Des avions militaires russes interceptés près de l'Alaska et au Canada  20/09/2014

Des avions militaires russes interceptés près de l'Alaska et au Canada




Plusieurs avions militaires russes ont été interceptés près de l'Alaska et au Canada par des avions américains et canadiens.



Plusieurs avions militaires russes ont été interceptés cette semaine dans des zones de restriction près de l'Alaska et au Canada par des avions américains et canadiens, ont indiqué vendredi des responsables américains de la Défense.

Mais aucun des appareils russes n'a pénétré dans les espaces aériens américain ou canadien, a précisé un porte-parole du commandement américain de la défense aérienne chargé de l'Amérique du Nord (Norad), Jamie Humphries.
Les bombardiers escortés hors des zones

Deux avions de chasse russes MIG 35, accompagnés par deux avions ravitailleurs et deux bombardiers de longue portée, sont entrés dans une zone de restriction américaine mercredi et ont été interceptés par des avions de chasse américains F-22 près de l'Alaska, selon ces responsables.


Les appareils russes ont quitté ensuite la zone sans incident, a affirmé un de ces responsables, qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat. C'est "la première fois depuis longtemps" que des avions de chasse pénètrent dans cette zone, a souligné un responsable américain.
Pas d'incident à déclarer

Cette incursion mercredi a été suivie d'un deuxième incident jeudi impliquant deux bombardiers russes à longue portée, qui ont pénétré une zone de restriction canadienne. Deux avions de chasse canadiens F-18 ont intercepté les bombardiers, qui ont quitté la zone sans incident, a encore dit M. Humphries.

Les zones de restrictions (air defense identification zone, ADIZ) sont situées aux confins de l'espace aérien d'un pays et servent de zones tampons, afin de laisser aux gouvernements le temps d'intervenir auprès d'avions potentiellement hostiles. Mais ces zones ne sont pas liées à des traités internationaux ni régulées par des lois internationales.

http://www.rtl.fr/actu/international/des-avions-militaires-russes-interceptes-pres-de-l-alaska-et-au-canada-7774399178


1 2 3 4 5 » ... 2459

Publicité

Brèves

VIDEO
| 12/09/2014 | 2748 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Hicham Hamza | 12/09/2014 | 4109 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 174


Commentaires