6 militant·e·s et le porte-parole d’Attac en garde à vue pour avoir dénoncé l’impunité de Total !  12/10/2019

6 militant·e·s et le porte-parole d’Attac en garde à vue pour avoir dénoncé l’impunité de Total !




























Ce samedi matin, suite à une action ciblant le siège de Total, Géraldine, Isolde, Justin, Moïse, Nicolas, et Maxime Combes le porte-parole d’Attac France ont été placé·e·s en garde à vue au commissariat de Paris la Défense.

Total reste le premier pollueur du CAC40, responsable de 458 millions de tonnes d’émission de gaz à effet de serre en 2018. Dans un climat de répression généralisée, plutôt que de s’attaquer aux premiers responsables de la catastrophe écologique, le gouvernement préfère poursuivre les mouvements et les personnes qui les dénoncent.

Attac France demande la libération immédiate de ses militant·e·s et de son porte-parole.

Cette action était organisée dans le cadre de la semaine mondiale d’actions contre l’impunité des multinationales. Ce samedi 12 octobre des centaines de citoyen·ne·s se mobilisent partout en France pour montrer que des multinationales comme Amazon, BNP Paribas ou Total présentent un danger imminent pour les peuples et la planète. C’est ce qui nous pousse à passer à l’action pour ne plus laisser faire en libérant toujours plus de monde de leur emprise néfaste.





https://france.attac.org/actus-et-medias/salle-de-presse/article/6-militant-e-s-et-le-porte-parole-d-attac-en-garde-a-vue-pour-avoir-denonce-l


Commentaires

51.Posté par Margote le 13/10/2019 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et oui c'est ça la France ! quelle honte !

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires