Lundi 27 Avril 2015
15:37
   
 

L’arrestation des enfants Palestiniens, une source de profit pour l’Etat criminel israélien  27/04/2015

Le centre international des médias du Moyen-Orient rapporte que plus de 30 000 $ (120 000 shekels) d’amendes ont été collectés par les forces coloniales israéliennes sur les familles des enfants prisonniers pour la seule période du premier trimestre 2015.
JPEG
Sur janvier, février et mars 2015, l’armée d’occupation a enlevé 86 enfants, a fait savoir Abd al-Fattah Dawla, représentant des enfants prisonniers palestiniens de la prison d’Ofer.
Parmi eux, 24 sont malades, dont Mohammad Blasi qui a des des infections graves et Yazan Jawabreh, qui souffre d’asthme.
JPEG Fin janvier 2015, on recensait un total de 183 enfants palestiniens détenus par israël, soit une hausse de 18,8% en un mois.
Ces mineurs sont soumis à la torture physique lors de leur arrestation et de l’interrogatoire ainsi pendant leur détention, atteste l’ONG Defence Children International (DCI)
"Environ 500 à 700 enfants palestiniens, certains aussi jeunes que 12 ans, sont arrêtés, détenus et poursuivis dans le système militaire israélien de détention sécuritaire chaque année. La majorité des enfants palestiniens détenus sont accusés d’avoir jeté des pierres.
C’est le cas des 5 garçons de Hares incarcérés depuis deux ans, accusés sans preuves et sur accusations de colons, d’avoir jeté des pierres sur une route :
JPEG
AUCUN enfant israélien n’entre en contact avec le système judiciaire militaire », précise DCI,
qui souligne : "Israël est le seul Etat qui poursuive systématiquement les enfants devant les tribunaux militaires, et ces derniers ne respectent même pas les normes élémentaires de procédure".
"Malgré la condamnation internationale et la vigilance portée sur l’usage généralisé et systématique des mauvais traitements par Israël sur les enfants palestiniens prisonniers , il n’existe pas de mesure concrète prise pour limiter les violations des droits humains », indique Ayed Abu Eqtaish, directeur du programme de responsabilisation à DCI-Palestine. "La communauté internationale doit exiger la justice et la responsabilisation d’Israel."
La plupart des enfants détenus rapportent avoir été victimes de mauvais traitements et ayant fait des aveux obtenus sous la contrainte pendant les interrogatoires, confirme l’association ADDAMEER.
Les formes de mauvais traitements utilisés par les soldats israéliens comprennent privation de sommeil, , yeux bandés, gifles, coups, coups de pied, molestages violents, menaces et même agressions sexuelles.
"Dans 21,4% des cas, l’armée israélienne, les agents de police et de sécurité mettent les enfants à l’isolement pendant une moyenne de 10 jours à des fins d’interrogatoire", précise DCI
Et dans 96% des cas documentés par DCI-Palestine en 2013, les enfants ont été interrogés seuls et rarement informés de leurs droits, notamment de leur droit contre l’auto-incrimination.
« Les techniques d’interrogatoire sont généralement mentalement et physiquement coercitives, intégrant souvent un mélange d’intimidation, de menaces et de violence physique avec un objectif clair d’obtenir des aveux. Dans plus d’un cas sur cinq en 2013, les enfants ont signé des déclarations en hébreu, une langue qu’ils ne comprennent pas ".
DCI a indiqué que, « la détention militaire est une réalité pour des centaines d’enfants palestiniens chaque année, les exposant à la violence physique et psychologique, interrompant l’éducation, contribuant aux problèmes de santé mentale, et place un grand nombre de familles en situation de stress."
Source : http://samidoun.net/2015/04/palestinian-child-prisoners-fined-30000-since-beginning-of-2015/ (Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)
JPEG
Agissez ! Ouvrez l’oeil en faisant vos courses ! Boycott de tout ce qui est exporté par les tortionnaires d’enfants !
CAPJPO-EuroPalestine


Appel à témoins suite à un incendie criminel contre une famille musulmane  27/04/2015

Illustration : Croix gammés

Dans la nuit du 3 au 4 avril dans le petit village de Thiéfosse (88290) dans les Vosges, une famille musulmane a été la cible d’un incendie criminel. Cet acte d’une extrême gravité a été revendiqué par l’inscription de croix gammées retrouvées sur la porte d’entrée de la famille Selouane ainsi que sur la façade de leur maison.  

Au cours de la nuit, des individus ont pénétrés la propriété de la famille Selouane et ont mis volontairement le feu à leurs deux voitures. Ce n’est que grâce au secours du voisinage que les  flammes émanant de leur voiture et s’attaquant ensuite à la devanture de leur maison, ont pu être maitrisées par les pompiers, sans quoi les conséquences auraient pu être dramatiques.

Au moment des faits, Ilham, la mère de famille, était seule avec ses quatre enfants âgés de 20 mois à 8 ans et demi. Son époux, Adil, était quant à lui à l’hôpital après s’être fait opéré. Madame Selouane témoigne « Je dormais et j’ai cru entendre tambouriner à la porte. J’ai prévenu les gendarmes mais je me suis vite aperçue que c’était le voisin qui m’appelait. La chaleur était si forte qu’elle faisait tout claquer ». Assistée par un voisin, Ilham fait vite évacuer ses enfants de la maison. Sur la façade de leur maison, elle découvre ensuite la terrible signature : les deux croix gammées inscrites au marqueur noir.

C’est sous le choc que le village s’est réveillé le lendemain. Le conseil municipal a voté une mention de soutien à la famille Selouane. L’enquête est en cours. Le soir des faits des prélèvements ont été effectués et sont en cours d’analyse. Des pistes locales et départementales sont actuellement étudiées.

Guidée par une haine destructrice, ces individus ont délibérément eu la volonté d’attenter à la vie de cette famille, parce que musulmane. Ces pratiques aux accents nazies doivent être fermement réprimées. Elles font funestement écho à cette affaire que nous avons relayé début mars dernier lorsque la maison d’une famille musulmane avait sauvagement été mise à sac par des sympathisants du Front National.  

Tous les moyens doivent être mis en œuvre pour appréhender ces individus.

Nous demandons à toutes personnes susceptibles d’apporter des éléments à l’enquête de bien vouloir se rapprocher des agents de police de la localité de Thiéfosse puis du CCIF au 09.54.80.25.93 ou sur contact@islamophobie.net .

Alors que monsieur le Premier ministre déclarait vendredi 17 avril que les musulmans ne devaient plus avoir « honte » d’être musulmans, nous lui précisons que c’est nullement un sentiment de honte qui habite le quotidien de la famille Selouane, mais bien un sentiment de peur et d’incompréhension qui les tenaille, nuit et jour. 

Crédit Photo : Shutterstock

                                                                  


Barack Obama évoque les prières qu’il effectuerait cinq fois par jour  27/04/2015

barack obama musulman

« Être président n’est pas facile. Je dois toujours régler le problème de notre système d’immigration, menacer d’utiliser mon veto, négocier avec l’Iran, tout ça en trouvant le temps de prier cinq fois par jour  » a déclaré le président américain Barack Obama ce samedi 25 avril, au traditionnel dîner annuel de l’Association des correspondants de la Maison Blanche.

Une déclaration « ironique et pleine d’humour » pour rappeler qu’il n’était pas musulman. En effet, contrairement à sa grand mère qui a accompli sa omra à la Mecque il y a quelques jours, Barack Obama est chrétien.

Malgré plusieurs démentis de la part de l’actuel président américain, 17% des citoyens américains restent persuadés qu’Obama est musulman.



Projet de mosquée à Saint-Marcellin : le maire menacé de mort encore une fois  27/04/2015

menace de mort mosquee

Le maire de Saint-Marcellin, Jean-Michel Revol, a reçu, vendredi 24 avril, une lettre manuscrite le menaçant de mort selon Le Dauphine.
Il s’agit de la seconde en moins de quinze jours après qu’il a signé, le 9 avril dernier, le permis de construire d’une mosquée dans sa commune.

« À quel titre pourrais-je, en tant que maire, refuser le permis de construire ? Refuser le permis de construire en s’appuyant sur des considérations étrangères à l’urbanisme constituerait de ma part un détournement de pouvoir et serait légitimement et simplement sanctionné par les juridictions administratives», explique notamment l’édile.

Comme pour le premier courrier, il a écrit au procureur de la République pour porter plainte avec constitution de partie civile.

http://journaldumusulman.fr/


(France Hypocrite) La mosquée de Mâcon visée par une tentative d’incendie  27/04/2015

mosquee de Macon
D’après le journal de Saône et Loire, dans la nuit de samedi à dimanche, une tentative d’incendie a visé la mosquée de Mâcon, située rue Olivier-de-Serres. Peu après 4 heures du matin, deux hommes ont essayé de mettre le feu au mur nord de l’édifice à l’aide d’essence et de papier.

Fort heureusement, les flammes ne se sont pas propagées au reste du lieu de culte musulman, même si le mur visé et quelques fenêtres portent encore la trace des flammes.

« Nous sommes en colère et choqués », affirme Ismail Serin, le président de l’association culturelle turque de Mâcon. Ce dernier exprime également son incompréhension : « nous entretenons de bonnes relations avec toutes les communautés, et pourtant une chose pareille arrive»

Une enquête de police est en cours pour identifier au plus vite les auteurs. La surveillance a d’ores et déjà été renforcée.

http://journaldumusulman.fr


Népal/séisme: plus de 3.500 morts selon le dernier bilan  27/04/2015

Plus de 3.500 personnes ont trouvé la mort dans le puissant séisme qui a frappé le Népal le weekend dernier, selon un récent bilan annoncé par la télévision locale.
Selon la chaîne Nepal 1, 3.585 personnes au total sont mortes dans le sinistre et plus de 6.500 autres ont été blessées.
Un tremblement de terre de magnitude 7.9 a secoué samedi le Népal et une partie du nord de l'Inde, faisant plus de 2.000 morts. L'épicentre se trouvait  à quelque 80 kilomètres au nord de Katmandou, la capitale, mais les secousses ont été ressenties jusque dans la capitale indienne New Delhi.
1 / 5
Népal: puissant et meurtrier séisme
Des équipes de sauveteurs chinois, américains, canadiens, australiens, japonais et sri-lankais sont arrivées dans la zone touchée pour le séisme. Le ministère russe des Situations d'urgence a dépêché au Népal deux avions avec des sauveteurs pour aider le pays à surmonter les conséquences du désastre


Des hackers russes ont piraté la correspondance d’Obama  27/04/2015

Le président américain Barack Obama Source: Reuters
Le président américain Barack Obama
 

Des hackers russes ont piraté la correspondance électronique du président américain, a informé le quotidien The New York Times. Une autre cyberattaque russe, l’année dernière, avait visé le serveur de la Maison Blanche.
D’après des sources proches de l’enquête sur l’incident, les hackers ont pénétré dans les archives du courrier électronique des employés de la Maison Blanche avec qui le président est en correspondance régulière. Depuis ces comptes, ils auraient eu accès à des e-mails reçus et envoyés par le président Obama.
La Maison Blanche n’a pas révélé la nationalité des hackers mais des responsables américains informés du cours de l’enquête pointent du doigt des petits génies russes de l’informatique, comme indique the New York Times.
La quantité de courriels ouverts et l’étendue des dommages causés n’ont pas été précisés. Comme on l’a signalé, l’accès à la messagerie électronique du président des Etats-Unis, de toute évidence, n’a pas été forcé. Les assistants d’Obama affirment que la majorité des documents confidentiels sont communiqués à ce dernier soit oralement, soit sur un support papier. Les outils électroniques utilisés par le président sont toujours connectés à un réseau protégé.
Le gouvernement américain, au vu de l’incident, envisage de mettre en place différents moyens de protection de la présence du président américain sur les réseaux sociaux.

http://francais.rt.com/


Les bombardements et les combats au sol reprennent brutalement au Yémen  27/04/2015

 
Des combats à Aden © Stringer Shanghai Source: Reuters
Des combats à Aden

Le ministre yéménite des Affaires étrangères a rejeté l’appel aux négociations lancé par l’ancien président Ali Abdallah Saleh et déclaré que l’opération militaire contre les Houthis n’est pas terminée.
L’ex-président Saleh, dont les loyalistes ont combattu aux côtés des rebelles houthis à l’origine de l’insurrection qui a fait fuir le gouvernement central, s’est manifesté vendredi par un appel à tous les Yéménites à revenir au dialogue politique et à trouver une solution au conflit armé.
Le ministre des Affaires étrangères Riyad Yaseen a condamné cet appel, le qualifiant de «déplacé et d’inacceptable au vu des destructions causées par l’ex-président».
Le haut-responsable yéménite s’exprimait depuis Riyad dans le sillage d’une vague de bombardements, de tirs d’artillerie navale et de combats au sol sans précédent depuis le début de l’intervention arabe au Yémen en mars dernier.
Entretemps, les combats ont repris de plus belle samedi dans la nuit et duré jusqu’à dimanche après-midi dans Taiz, troisième plus grande ville du pays qui représente une grande importance stratégique. Les rebelles houthis ont été repoussés après l’avoir tenue pendant un mois.
 

 
«Des affrontements acharnés ont éclaté entre les rebelles houthis et les milices tribales fidèle au président à l’intérieur de quartiers densément peuplés à Taiz, beaucoup de bâtiments ont été ravagés par les obus», ont rapporté des responsables locaux à l’agence chinoise Xinhua sous couvert d’anonymat. Les obus tirés depuis des chars ont fait au moins 15 morts et plus de 25 blessés d’après l’agence.
Une source proche des forces houthistes citée par l’agence chinoise a déclaré que «les milices du président Hadi ont lancé des attaques sur des unités de sécurité et pris pour cibles trois avant-postes dans le centre-ville de Taiz. Les soldats ont été contraints de répondre par souci de protection des institutions étatiques».
Entretemps, des milliers de miliciens houthistes équipés de chars d’assaut se sont mobilisés dimanche pour se jeter dans la bataille contre les forces du président dans la province de Marib, riche en pétrole et en gaz naturel, ont indiqué les fonctionnaires yéménites cités par Xinhua.
La campagne de la coalition arabe qui dure au Yémen depuis le 26 mars a emporté la vie de centaines de civils. Les Nations Unies ont rapporté qu’au moins 115 enfants ont été tués et 172 blessés. Le conflit au Yémen, selon l’Organisation mondiale de la santé, a fait plus de mille morts.

http://francais.rt.com/


SYMPOSIUM PANAFRICANISTE A DOUALA, CAMEROUN, AVEC LUC MICHEL  27/04/2015

# EODE-TV/ SYMPOSIUM PANAFRICANISTE ORGANISE PAR ‘AFRIQUE MEDIA’ A DOUALA, CAMEROUN, CE 18 AVRIL 2015
 
EODE-TV & Afrique Media TV/
Avec EODE Press Office/ 2015 04 19/
 
Nous revenons sur le SYMPOSIUM PANAFRICANISTE organisé par AFRIQUE MEDIA à Douala, la capitale économique du Cameroun, ce avril 2015, dans les locaux de DK HOTEL …
 
Voici, réalisé par la grande TV panafricaine, un aperçu des débats.
 
Video sur : https://vimeo.com/126068200
 
Parmi l’assemblée de nombreux panelistes de Afrique Media, équipes techniques, journalistes de la presse écrite, militants et intellectuels panafricanistes.
 
A la tribune : Mme Henriette EKWE (présidente du Symposium), Luc MICHEL, Hubert KAMGA, Patient NDOM, Jean de Dieu AYSSI.
 
EODE était représentée par Gilbert NKAMTO (EODE Africa, le n° 2 de l’Ong internationale) et EODE-TV par sa CEO Laura MUSAT.
 
Bientôt plus d’images et des interventions, grâce à l’équipe de EODE-TV sur place à Douala …
 
EODE-TV / EODE PRESS OFFICE /
 
____________________
http://www.eode.org/
EODE-TV sur Vimeo: https://vimeo.com/eodetv
 


CITOYEN TV/ LUC MICHEL ANALYSE LA CORRUPTION SYSTEMIQUE  27/04/2015

# PCN-TV DIFFUSION/ LUC MICHEL ANALYSE LA CORRUPTION SYSTEMIQUE DE LA GLOBALISATION LIBERALE SUR AFRIQUE MEDIA ET CITOYEN TV
 
PCN-TV/ 2015 04 24/