Irak : 37 morts dans un double attentat terroriste  01/09/2014

Irak : 37 morts dans un double attentat terroriste

 

Deux attentats suicides à la voiture piégée dans la province d'Al-Anbar (centre de l'Irak) a fait au moins 37 morts.
 

Une voiture a explosé dans la ville de Ramadi non loin d'un immeuble utilisé comme base par les forces spéciales irakiennes. Une autre voiture a frappé un barrage de police non loin de la ville.

Parmi les victimes des deux attentats il y a des membres des forces de sécurité et des habitants civils.

http://french.ruvr.ru/news/2014_09_01/Irak-10-morts-dans-deux-attentats-suicide-contre-les-forces-de-securite-a-Ramadi-7490/


Un nouveau gouvernement a été formé en Syrie  01/09/2014

Un nouveau gouvernement a été formé en Syrie

 

 En Syrie, un nouveau gouvernement a prêté serment au président Bachar al-Assad. Plusieurs ministres clés ont gardé leur poste, notamment les ministres des Affaires étrangères, de l'Intérieur et de la Défense.
 

L'ancien rival d'Assad lors de l'élection présidentielle Hassan al-Nouri a été nommé à la tête du nouveau ministère du Développement administratif. Des représentants de l'opposition ne sont pas entrés dans le gouvernement.

Entre-temps, l'armée syrienne poursuit son offensive sur la banlieue de Damas Jobar considérée comme bastion de l'Etat islamique.

http://french.ruvr.ru/news/2014_09_01/Un-nouveau-gouvernement-a-ete-forme-en-Syrie-4380/


L'Allemagne livrera des armes à l'Irak  01/09/2014

L'Allemagne livrera des armes à l'Irak

 

Par La Voix de la Russie | Le gouvernement d'Allemagne a pris la décision de livrer des armes à l'Irak. Selon Angela Merkel, c'est nécessaire pour faire face aux combattants du groupe terroriste Etat islamique.
 

D'ici la fin de septembre l'Allemagne enverra en Irak 30 lance-roquettes anti-char de type Milan et 500 munitions, ainsi que 8 000 fusils d'assaut. Il a été également décidé de débloquer 50 millions d'euros d'aide humanitaire supplémentaire à l'Irak.

C'est pour la première fois que l'Allemagne livre des armes dans une région en crise.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_09_01/LAllemagne-livrera-des-armes-a-lIrak-0353/


"Israël" annonce l'annexion de 400 ha de terres en Cisjordanie  01/09/2014

Israël annonce l'annexion de 400 ha de terres en Cisjordanie

 

 Les autorités israéliennes ont annoncé l'expropriation de 400 ha de terres en Cisjordanie dans le secteur de Bethléem et d'Hébron en réponse à l'enlèvement et au meurtre de trois adolescents israéliens.
 

La présente annexion est la plus importante de ces 30 dernières années.

L'Autorité palestinienne estime que cette décision ne fera que compliquer la situation dans la bande de Gaza.

http://french.ruvr.ru/news/2014_09_01/Israel-annonce-lannexion-de-400-ha-de-terres-en-Cisjordanie-9434/


Le président du Kazakhstan avance ses conditions pour adhérer à l'Union eurasiatique  01/09/2014

Kommersant
MOSCOU, 1er septembre - RIA Novosti
L'escalade de la crise ukrainienne pourrait avoir des répercussions sur les relations entre la Russie et son partenaire clé de la CEI – le Kazakhstan, écrit lundi le quotidien Kommersant.
Le président Noursoultan Nazarbaev a averti qu'Astana pourrait renoncer à son adhésion à l'Union eurasiatique si cela représentait une menace à l'indépendance du pays. Selon les experts, bien qu'il ne soit pas question que le Kazakhstan sorte du principal projet d'intégration dans la CEI, Astana laisse entendre qu’une coopération économique rapprochée avec la Russie ne doit pas être interprétée comme la volonté du Kazakhstan de suivre inconditionnellement la ligne politique de Moscou sur le dossier ukrainien et d'autres crises mondiales.
La sortie de Nazarbaev intervient trois mois seulement après la signature, le 29 mai à Astana, d'un "accord historique " entre les présidents de la Russie, du Kazakhstan et de la Biélorussie sur l'Union économique eurasiatique. "Si les règles établies dans le cadre de l'accord ne sont pas respectées, le Kazakhstan a parfaitement le droit de renoncer à son adhésion à l'Union eurasiatique. Astana ne fera jamais partie d'une organisation qui représente une menace pour l'indépendance du Kazakhstan", a-t-il déclaré dans une interview à la chaîne Khabar. Et d'ajouter: "Notre indépendance est le trésor le plus précieux pour lequel se sont battus nos ancêtres. Nous ferons tout pour la protéger".
Le président russe Vladimir Poutine s'est exprimé vendredi sur le thème du Kazakhstan au forum des jeunes Seliguer 2014 pour répondre à la question de savoir s'il était préoccupé par la montée du nationalisme au Kazakhstan et s'il fallait s'attendre à un "scénario ukrainien" si Nazarbaev quittait son poste. Préférant éviter les parallèles avec l'Ukraine, Vladimir Poutine a déclaré: "Noursoultan Nazarbaev a fait une chose unique : il a créé un Etat là où il n’en existait pas". Après ces déclarations une action a été initiée au Kazakhstan, nommée "Envoie un manuel d'histoire à Poutine". Toutefois, il y a quelques années le ministère kazakh de la Justice avait reconnu: "Au moment de la proclamation de son indépendance le Kazakhstan ne disposait d'aucune structure étatique à l'exception d'une nation éprise de liberté, d'un vaste territoire et d'un modèle soviétique d'administration".
"Certains médias se sont empressés de présenter la déclaration de Nazarbaev comme étant pratiquement la preuve qu'Astana étudiait la possibilité de sortir de l'Union eurasiatique. Cependant, aujourd'hui la question ne se pose pas ainsi", explique Arkadi Moches, directeur du programme russe à l'Institut finlandais des relations internationales. Dans le même temps, d'après l'expert, la déclaration de Noursoultan Nazarbaev est un signal important adressé à Moscou, que ce dernier ne peut pas se permettre d'ignorer.
"Rappelons que le Kazakhstan a le droit de renoncer à l'Union eurasiatique, Nazarbaev a laissé entendre que son pays a rejettera les tentatives de présenter une alliance purement économique comme géopolitique. Si Astana était présenté comme un allié absolu de Moscou prêt à partager inconditionnellement sa position sur la crise ukrainienne et autres, le Kazakhstan pourrait considérer comme inopportune sa présence au sein d'une telle alliance", estime l'expert.


Egypte: 42 touristes blessés dans un accident de bus  01/09/2014

MOSCOU, 1er septembre - RIA Novosti
Un bus transportant des touristes s'est renversé dans l'est de l'Egypte, faisant 42 blessés, rapporte lundi le journal Al-Jarida sur son site internet citant le ministère égyptien de la Santé.
L'accident s'est produit sur l'autoroute reliant la station balnéaire d'Hurghada à Ras Gharib. Plusieurs blessés se trouvent dans un état critique, précise le journal. Le bus en question était exploité par une agence touristique privée.
La police a lancé une enquête en vue d'élucider les causes de l'accident.
L'Egypte est tristement célèbre pour le manque d'entretien de ses infrastructures routières. Selon les estimations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), près de 12.000 personnes sont mortes dans des accidents de la route en Egypte chaque année.


Gaza : Abbas blâme Hamas, Haniyeh salue une "bataille historique"  31/08/2014






Le mouvement de résistance Hamas a affirmé que tout projet international visant le désarmement de la résistance palestinienne, n’a aucune valeur.

Sami Abou Zohri, porte-parole officiel de Hamas, a déclaré qu’il n’y a aucune valeur pour tout projet visant le désarmement de la résistance, car, cela s’oppose au droit international, rapporte felesteen.ps.

"Ce qui est demandé est le désarmement de l’armée d’occupation israélienne, et d’interdire à l’administration américaine le ravitaillement (d’Israël) en armes qui servent à tuer des enfants et des femmes", a-t-il dit.

Israël réclame le désarmement du mouvement de résistance Hamas, dans le cadre de tout projet englobant un accord de trêve permanente, ou toute autre solution pérenne.

Des diplomates aux Nations-Unies ont révélé que des efforts sont déployés pour voter une résolution aux Nations-Unies, en vue d’une solution à long terme empêchant que la dernière bataille entre Israël et les factions palestiniennes ne se reproduise.

Ceci étant, l’ex-chef du gouvernement, et vice-président du bureau politique de Hamas, Ismaïl Haniyeh, a qualifié l’affrontement de l’agression israélienne à Gaza pendant 51 jours, "de bataille historique qui aura un après".

Dans une cérémonie organisée en l’honneur des martyrs de la presse, Haniyeh a déclaré que "le peuple palestinien a vaincu l’agression israélienne à tous les niveaux : militaire, politique, moral et médiatique".

Abbas s’en prend aux brigades d’al-Qassam un "gouvernement de l'ombre"
Le président palestinien Mahmoud Abbas a blâmé, lui, le Hamas, vendredi, pour avoir persisté dans ses affrontements avec Israël dans la bande de Gaza, remettant en question l'avenir du gouvernement d'unité palestinien.

Pendant ce temps, le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a affirmé qu'il était trop tôt pour dire si la «nouvelle réalité» permettrait la reprise d'un processus politique, mais a dit envisager la possibilité.

Israël et le Hamas ont convenu cette semaine d'un cessez-le-feu permanent après 50 jours de combats violents ayant tué plus de 2100 Palestiniens et 71 Israéliens.

M. Abbas a affirmé à la télévision en Palestine qu'il aurait pu «être possible d'éviter tout cela, les 2000 martyrs, les 10 000 blessés, les 50 000 maisons» détruites. Il a déploré l'insistance du Hamas à vouloir discuter de ses demandes avant de convenir d'une trêve.

M. Abbas, dont l'Autorité palestinienne a formé un gouvernement d'unité soutenu par le Hamas plus tôt cette année a mis en doute l'avenir de cet arrangement. Il pourrait souhaiter reprendre le dessus dans la bande de Gaza.

Le président palestinien s'en est pris à la branche militaire du Hamas, qualifiée de «gouvernement de l'ombre», disant que cette situation ne pouvait pas durer.

http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/gaza-abbas-blame-hamas-haniyeh-salue-une-bataille-historique/id-menu-957.html


Netanyahu affirme avoir cessé le conflit à Gaza en raison d’autres menaces régionales  31/08/2014






Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé samedi à la télévision qu’Israël avait accepté de cesser les hostilités à Gaza pour garder des ressources faces à d’autres menaces régionales potentielles. « Nous avons combattu 50 jours et nous aurions pu combattre 500 jours, mais nous sommes dans une situation où nous avons l’Etat islamique aux portes de la Jordanie, Al-Qaïda dans le Golan et le Hezbollah à la frontière avec le Liban », a déclaré M. Netanyahu lors d’un entretien à la télévision publique israélienne diffusé samedi soir.

« Nous avons décidé de ne pas nous embourber dans Gaza, (…) nous avons décidé de nous limiter à notre objectif: ramener le calme aux citoyens d’Israël », a-t-il ajouté. Après plusieurs trêves unilatérales ou bilatérales avortées, les deux camps ont fini par s’entendre mardi sur un cessez-le-feu illimité mettant un terme à 50 jours de guerre qui ont fait 2.143 morts côté palestinien et 71 côté israélien.

Benjamin Netanyahu a appelé le président palestinien Mahmoud Abbas, avec qui il affirme que les « contacts sont réguliers », à faire un choix entre des négociations de paix avec Israël ou le Hamas, avec qui il a formé un gouvernement d’union début juin. « Les Palestiniens doivent comprendre qu’ils doivent choisir entre la paix ou le Hamas », a-t-il ajouté. De nouveaux pourparlers doivent avoir lieu dans un délai d’un mois entre Israéliens et Palestiniens.

Depuis sa réconciliation en avril avec l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) dominée par le Fatah de M. Abbas, le Hamas est revenu au premier plan dans le jeu politique palestinien, provoquant la colère d’Israël qui a refusé de reconnaître la légitimité du gouvernement d’union palestinien formé début juin.

« Nous n’avons aucun problème à ce que l’Autorité palestinienne prenne le contrôle de Gaza, nous avons un problème si le Hamas tente de prendre le contrôle de la Judée-Samarie (le nom donné par les Israéliens à la Cisjordanie occupée NDLR) », a déclaré le Premier ministre israélien lors d’une autre interview accordée à la deuxième chaîne de télévision et également diffusée samedi soir.

http://www.algerie1.com/flash-dactu/netanyahu-affirme-avoir-cesse-le-conflit-a-gaza-en-raison-dautres-menaces-regionales/


Israël déclare annexer une terre de la Cisjordanie  31/08/2014






Les autorités israéliennes ont annoncé dimanche qu'une terre de 4 km2, utilisé comme une colonie de peuplement en Cisjordanie ferait partie de l'Etat hébreu et serait reconnu comm une nouvelle communauté israélienne. Il n'y a pas de revendication de propriété de la part des Palestiniens sur cette terre, ont indiqué les autorités israéliennes, ajoutant que des objections contre cette décision peuvent être déposées dans un délai de 45 jours.

Sur cette terrre, il existe une colonie de peuplement, située dans la zone de Gva'ot, près de Gush Ezion. Trois adolescents israéliens avaient été enlevés et assassinés dans cette zone en juin dernier après que le ministre israélien de la Défense Moshe Ya'alon eut annoncé un plan d'y construire une nouvelle colonie de peuplement.

La communauté internationale considère ces colonies de peuplement comme étant illégales.

"Cette annonce ouvre la voie à la création de la nouvelle ville de Gva'ot", a déclaré davihttp://french.china.org.cn/foreign/txt/2014-09/01/content_33391619.htmd Perl, chef du Conseil régional de Gush Etzion, cité par le site internet Ynet.

Cette décision d'Israël est un coup dur pour le président palestinien Mahmoud Abbas, estime Yariv Oppenheimer, dirigeant de l'Ong de gauche, "Peace Now" (La Paix Maintenant), qui observe la politique de colonisation d'Israël en Cisjordanie.

"Cela envoie un message au peuple palestinien: le gouvernement israélien est en train de négocier avec le Hamas, tout en détruisant toute chance de parvenir à un accord de trêve avec le peuple modéré", a affirmé Oppenheimer à Ynet.

Selon un rapport de Peace Now publié en avril, Israël a construire 4.868 untiés de logement en Cisjordanie et à Jerusalem- Est entre juin 2013 et avril 2014.

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2014-09/01/content_33391619.htm


Israël serre les cordons de la bourse pour compenser le coût de la guerre  31/08/2014






Le gouvernement israélien va se soumettre à une cure d'austérité pour éponger le coût de la guerre dans la bande de Gaza, sauf le ministère de la Défense épargné par les coupes budgétaires, a indiqué un responsable gouvernemental.
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le ministre de la Défense Moshé Yaalon et le ministre des finances Yaïr Lapid ont demandé dimanche en conseil des ministres une réduction de 2% du budget de chaque ministère, à l'exception de la Défense, pour la fin de l'année en cours.
"Le gouvernement a approuvé cette demande", a indiqué à l'AFP un responsable gouvernemental sous couvert d'anonymat.
Cette cure d'austérité qui permettrait de dégager environ 2 milliards de shekels (environ 425 millions d'euros) doit permettre de rembourser une partie de l'effort de guerre, "la plus longue depuis la guerre d'indépendance de 1948", selon le ministre des Finances Yaïr Lapid.
Le chiffre de trois voire quatre milliards de dollars a été avancé pour chiffrer le coût de la guerre. La Défense a par ailleurs demandé une rallonge du même montant pour réapprovisionner les stocks de munitions ou le système de défense anti-missiles.
Le ministère de l'Éducation, qui devrait réduire son budget de 480 millions de shekels (un million d'euros), sera le plus touché par les mesures de rigueur.
Le Premier ministre a aussi demandé un effort de 62 millions de shekels aux Affaires sociales et de 43 millions à la Santé.
Le ministre des Affaires sociales Meïr Cohen a tapé du poing sur la table estimant qu'il n'y avait plus rien à dégraisser dans son budget.
"Vous voulez qu'on les trouve où, ces 62 millions ? Qu'on les prenne à ceux qui sont obligés de laisser leurs enfants partir à l'école le ventre vide ?", a t-il déclaré à la veille de la rentrée scolaire à la radio militaire.
Le bureau du Premier ministre, qui prend notamment en charge le budget du renseignement intérieur (Shin Beth) et extérieur (Mossad), devra aussi contribuer et revoir ses dépenses à la baisse de 33 millions de shekels.
Les Affaires étrangères, fragilisés par un conflit budgétaire ayant causé une grève de plusieurs mois des diplomates, devra participer à l'effort à hauteur de 11,9 millions.
Le budget pour l'année 2014 était pourtant déjà considéré comme un budget d'austérité.
Le budget de la Défense, le dernier habituellement à subir des restrictions, avait dû temporairement se plier à ce régime et renoncer à 3 milliards de shekels, avant de se voir réaffecter une majorité de cette somme.
La réunion hebdomadaire du gouvernement s'est tenue, non pas à Jérusalem, mais dans le Sud, en signe de solidarité avec les populations locales, les plus affectées par la guerre.
"J'espère que ce calme va durer mais nous sommes préparés à tous les scénarios", a déclaré le Premier ministre durant la réunion, cité par un communiqué de ses services.

http://www.lorientlejour.com/article/883640/israel-serre-les-cordons-de-la-bourse-pour-compenser-le-cout-de-la-guerre.html


Les militants islamistes occupent l'ambassade des Etats-Unis à Tripoli  31/08/2014






Un groupe de combattants islamistes ont pris d'assaut l'ambassade des Etats-Unis à Tripoli, alors que d'intenses combats se déroulent en banlieue de la capitale de Libye, a affirmé dimanche une source de sécurité libyenne.

Les activistes de Libya Dawn (Aube de Libye) ont foncé sur le complexe de l'ambassade et occupé le principal bâtiment, selon la même source. Certains témoins ont affirmé avoir vu des militants nager dans la piscine du complexe. Un commandant du groupe armé a confirmé que ses combattants avaient "sécurisé" l'ambassade.

Les Etats-Unis ont déjà évacué tout leur personnel de l'ambassade fin juillet, sur fond d'affrontements féroces entre les groupes armés islamistes et la milice pro-laïque à Tripoli.

Des combats acharnés se poursuivent dimanche dans l'ouest de Tripoli, les militants islamistes ayant attaqué des miliciens locaux. Bien que la zone de combat se déplace lentement vers la banlieue, la situation sécuritaire dans la capitale reste grave. Les rues sont quasi-désertes et les magasins ont baissé leurs rideaux par crainte de pillages armés.

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2014-09/01/content_33391638.htm


Europe de l'Est: l'Otan veut déployer cinq nouvelles bases (journal)  31/08/2014






L'Otan veut déployer cinq nouvelles bases militaires en Europe de l'Est, annonce dimanche le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Selon le journal, 4.000 militaires des forces de réaction rapide seront déployés dans ces bases. De cette façon, l'Otan veut garantir la sécurité de ses pays membres face à la Russie dont la position concernant l'Ukraine est considérée par l'Alliance comme une atteinte à la souveraineté d'un Etat voisin.

Mercredi, le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen a annoncé que l'Alliance s'apprêtait à déployer ses troupes à proximité des frontières avec la Russie. La Russie a déclaré que le renforcement visible de la présence militaires de l'Otan dans l'Est porterait atteinte à la sécurité euratlantique et a promis de réagir aux actions le l'Otan afin de protéger sa sécurité.

Arguant de la nécessité de garantir la sécurité des alliés, l'Otan a déjà intensifié ses patrouilles aériennes au-dessus des pays Baltes et a dépêché des renforts en mer Baltique et en Méditerranée. Des avions de reconnaissance de l'Alliance survolent régulièrement la Pologne et la Roumanie. L'Otan a en outre annoncé l'augmentation des effectifs, l'élargissement du programme d'exercices militaires, le renforcement de son système d'alerte précoce et de ses forces de réaction rapide.

http://fr.ria.ru/world/20140831/202299044.html


Pakistan: au moins 50 blessés dans des heurts entre policiers et manifestants à Islamabad  31/08/2014

Pakistan: au moins 50 blessés dans des heurts entre policiers et manifestants à Islamabad

 

 Des heurts entre la police pakistanaise et des manifestants anti-gouvernementaux ont fait au moins cinquante blessés dans la nuit de samedi à dimanche dans le centre de la capitale Islamabad, selon des secouristes, informe l'AFP.

"Nous avons reçu plus de 50 blessés, la majorité d'entre eux ont été atteints par des balles en caoutchouc", a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'Institut des sciences médicales (PIMS), Wasim Khawaja, qui avait plus tôt fait état de 20 blessés dans ces heurts.

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_31/Pakistan-au-moins-50-blesses-dans-des-heurts-entre-policiers-et-manifestants-a-Islamabad-7278/


Rosny-sous-Bois : explosion dans un immeuble, au moins un mort et des disparus  31/08/2014

Un immeuble d'habitation de 4 étages s'est effondré après une explosion dimanche matin à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), tuant un enfant et blessant 11 personnes, a-t-on appris de source préfectorale et auprès des pompiers, confirmant une information du Parisien.

"Il y a déjà un décès" à déplorer, un enfant retrouvé par les pompiers, a précisé un porte-parole de ces derniers.

Onze personnes ont également été blessées, dont trois grièvement, et 12 personnes disparues (7 adultes et 5 enfants) sont recherchées par les secours, annonce l'AFP.

On ne connaît pas l'origine de l'explosion, selon les pompiers.

L'effondrement du bâtiment s'est produit dans cette banlieue est de Paris peu avant 8h00 et le plan rouge, qui prévoit la mobilisation d'importants moyens médicaux, a été déclenché, a-t-il ajouté.

http://french.ruvr.ru/2014_08_31/Rosny-sous-Bois-explosion-dans-un-immeuble-au-moins-un-mort-et-des-disparus-1682/


Des attentats se préparent en UE et aux USA (roi d'Arabie saoudite)  31/08/2014

Des attentats se préparent en UE et aux USA (roi d'Arabie saoudite)

 

Le roi d’Arabie saoudite Abdullah bin Abdul Aziz Al Saud a déclaré que les extrémistes pourraient effectuer des attaques terroristes en Europe et aux Etats-Unis, si la communauté internationale n’adopte pas des mesures décisives contre le terrorisme.

Le roi n'a pas précisé de quel groupe terroriste viendrait la plus grande menace. On sait que c’est le groupe l’Etat islamique qui contrôle des territoires importants en Syrie et en Irak, représente pour l’instant la plus grande menace pour les pays d’Europe et les Etats-Unis. Les médias évoquaient déjà à plusieurs reprises que les rebelles de l’Etat islamique sont en train de massacrer les civils. Récemment, le groupe terroriste a publié une vidéo de l’exécution d’un journaliste américain.

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_31/Des-attentats-se-preparent-en-UE-et-aux-USA-roi-dArabie-saoudite-1999/


L’OTAN prévoit de déployer cinq bases en Europe de l'Est  31/08/2014

L’OTAN prévoit de déployer cinq bases en Europe de l'Est

 

L’OTAN prévoit de déployer cinq bases en Europe de l'Est. Selon le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, elles apparaîtront sur le territoire de la Lettonie, de la Lituanie, de l'Estonie, de la Roumanie et de la Pologne.

Selon les plans de l'OTAN, environ 600 soldats pourraient être déployés à long terme sur chacune des bases. D’autres détails importants n’ont pas été divulgués. Ces plans seront discutés en détail lors du prochain sommet qui se tiendra au Pays de Galles les 4-5 septembre.

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_31/L-OTAN-prevoit-de-deployer-cinq-bases-en-Europe-de-lEst-7048/


MH17: les insurgés invitent les experts malaisiens sur le lieu du crash  31/08/2014

MH17: les insurgés invitent les experts malaisiens sur le lieu du crash
MOSCOU, 30 août - RIA Novosti
Les forces d'autodéfense de la République populaire de Donetsk (RPD) contrôlent la majeure partie de la région où s'est écrasé le vol MH17 et invitent les experts malaisiens à se rendre sur le lieu du crash, a déclaré le vice-premier ministre de la république autoproclamée, Andreï Pourguine, dans une interview à RIA Novosti.  
"Nous contrôlons la majeure partie de cette région. Les fragments de l'avion sont toujours là, mais ce qui surprend le plus, c'est qu'aucun pays européen ou autre n'en a besoin. Cette situation me semble étrange. J'ai l'impression qu'ils sont spécialement abandonnés pour être volés", a indiqué M. Pourguine.  
A la question de savoir ce qu'il pense du travail des experts étrangers chargés d'enquêter sur les causes de la tragédie, le responsable de la RPD a répondu: "J'ai du mal à qualifier cela de «travail», car aucun travail n'a eu lieu".   
"Le vrai travail a été effectué par notre ministère des Situations d'urgence qui a ramassé plus de 300 cadavres sur un territoire de 20 kilomètres carrés. Ça, c'est du vrai travail. Nous avons également recherché des objets personnels parmi les débris. Les boîtes noires n'ont pas non plus été découvertes par les spécialistes étrangers. Nous les avons longtemps attendus, mais ils sont venus à plusieurs reprises par groupes de trois à quatre personnes pour une très courte durée", a constaté le vice-premier ministre de la République populaire de Donetsk.


Le premier vaccin chinois contre la fièvre Ebola  31/08/2014

Le premier vaccin chinois contre la fièvre Ebola
PEKIN, 31 août -La Voix de la Rissie/RIA Novosti
Le premier vaccin chinois contre la maladie à virus Ebola sera produit dans ce pays pour subvenir aux besoins de l'Armée, informe dimanche la télévision nationale.
Le médicament - JK-05 - a été conçu par l'Institut de microbiologie et d'épidémiologie auprès de l'Académie de médecine militaire il y a cinq ans. Après des tests réussis sur des animaux, il a été soumis aux essais cliniques.
"Son usage n'est autorisé que dans les cas d'urgence", souligne Wang Hongquan, le chef d'équipe des développeurs du vaccin.
La fièvre Ebola fait des ravages en Afrique de l'Ouest depuis février dernier ; elle a déjà tué plus de 1.500 personnes et trois milliers d'autres sont contaminées. Le Liberia est le plus touché avec 694 cas létaux. La Guinée déplore 430 morts, la Sierra Leone, 422 et le Nigéria, 6.
C'est en Guinée que le taux de létalité est le plus élevé: 66% des cas fatals. Il est le plus bas en Sierra Leone: 42%.
La Voix de la Russie


GB: un homme inculpé pour avoir frappé un député anti-israélien  31/08/2014

GB: un homme inculpé pour avoir frappé un député anti-israélien




Un homme a été inculpé samedi pour "violence aggravée par motif religieux" sur un député anti-israélien britannique, a annoncé la police.
George Galloway souffre de contusions et probablement de fractures à la mâchoire et aux côtes après avoir été agressé par un homme de 39 ans vendredi soir dans le quartier de Notting Hill à Londres.
Le député d'extrême gauche de Bradford était en train de poser pour des photos lorsqu'un homme "a commencé à le boxer" en faisant référence à l'Holocauste, selon son porte-parole.
La police a arrêté l'agresseur peu après et l'a inculpé samedi. Il doit comparaître lundi devant un tribunal londonien.
George Galloway, qui a passé la nuit à l'hôpital, est un homme politique controversé, connu pour ses positions pro-palestiniennes et anti-israéliennes.
Unique député du Parti du respect (Respect Party), il avait été interrogé par la police début août pour avoir décrété une "zone sans Israël" dans sa circonscription de Bradford (nord).
En février 2013, M. Galloway avait fait scandale en quittant un débat à l'université d'Oxford au motif que l'un des participants était israélien. "Je ne reconnais pas Israël et je ne débats pas avec des Israéliens", avait-il déclaré.

http://www.lorientlejour.com/article/883580/gb-un-homme-inculpe-pour-avoir-frappe-un-depute-anti-israelien.html


Un camp de l'ONU attaqué au Nord du Mali  30/08/2014

Un camp de l'ONU attaqué au Nord du Mali




BAMAKO - Une attaque à la roquette a visé vendredi un camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma), à Aguelhoc, a déclaré un responsable malien de la sécurité.

"Le camp de la Mission de l'Onu à Aguelhoc a été la cible de quatre tirs de roquettes vendredi vers 04H00 (locales et GMT)", a-t-il précisé, sans pouvoir dire si le camp avait été touché et si l'attaque avait fait des victimes.

"C'est un coup des terroristes", a-t-il affirmé.

Un insurgé malien proche du Mouvement pour l'unicité en Afrique de l'ouest (Mujao) avait revendiqué une première attaque mercredi contre ce camp, situé dans la région de Kidal.

"Au nom de tous les moujahidine, nous avons attaqué le camp des ennemis de l'islam aujourd'hui à Aguelhoc", avait déclaré Sultan Ould Bady, un malien connu pour ses liens avec le Mujao.

Neuf roquettes avaient été tirées sur le camp, dont une seule était tombée à l'intérieur, sans faire de victime, selon une source onusienne sur place.

Trois groupes armés, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Ansar Dine et le Mujao, ont contrôlé pendant près de dix mois le nord du Mali, d'où ils ont été en grande partie chassés par une intervention internationale en janvier 2013 initiée par la France.

http://www.aps.dz/les-breves/breves-monde/7723-un-camp-de-l-onu-attaqu%C3%A9-au-nord-du-mali


1 2 3 4 5 » ... 2443

Publicité

Brèves

VIDEO
Ghisham Doyle | 22/08/2014 | 2763 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires
1 sur 173


Commentaires