Crash de Vnoukovo : une deuxième déneigeuse pourrait être impliquée  24/10/2014

Crash de Vnoukovo : une deuxième déneigeuse pourrait être impliquée

Une source proche du dossier rapporte qu'au moment du cécollage de l'avion du PDG de Total Christophe de Margerie deux déneigeuses et non pas une seule pouvaient se trouver sur la piste.

Selon la source, les conducteurs ont découverts que plusieurs balises lumineuses ne fonctionnaient pas non loin de la piste N1 sur laquelle se trouvait le Falcon.

Ils ont décidé de les transporter aux électriciens qui travaillaient à proximité. En revenant, ils ont traversé la piste N1 au moment de l'accélération du Falcon. Le premier véhicule a réussi à passer juste devant l'avion dont une aile a percuté un autre véhicule.

L'avion s'est écrasé dans la nuit du 20 au 21 octobre. Le PDG de Total Christophe de Margerie et trois membres d'équipage ont trouvé la mort.

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_24/Crash-de-Vnoukovo-une-deuxieme-deneigeuse-pourrait-etre-impliquee-7583/


Sibérie: l'ADN d'un Homo sapiens vieux de 45.000 ans décrypté  24/10/2014

Sibérie: l'ADN d'un Homo sapiens vieux de 45.000 ans décrypté

 Une équipe internationale comprenant des Russes a décrypté le génome d'un Homo sapiens qui vivait il y a 45.000 ans en Sibérie occidentale, rapporte jeudi le journal Science en Sibérie de l'Académie des sciences de Russie.

"C'est l'ADN d'Homo sapiens le plus ancien jamais déchiffré", a déclaré Iaroslav Kouzmine, chercheur à l'Institut de géologie et de minéralogie de l'Académie russe des sciences cité par le journal.

L'ADN a été extrait d'un fémur gauche exhumé en 2008 près d'Oust-Ichim, un village situé au bord de l'Irtych, dans la région russe d'Omsk.

Les chercheurs affirment qu'il s'agit de l'os d'Homo sapiens le plus ancien jamais découvert hors de l'Afrique et du Proche-Orient.

Selon M.Kouzmine, l'individu d'Oust-Ichim n'a pas de descendants directs parmi les habitants actuels de l'Eurasie. Le séquençage de son génome permet de supposer qu'il appartenait probablement à une population étroitement liée avec les gens qui ont quitté l'Afrique il y a plus de 50.000 ans pour s'installer partout dans le monde avant de disparaître.

28 scientifiques de 19 établissements de plusieurs pays dont la Russie, la Chine, les Etats-Unis, le Canada, la Grande-Bretagne et l'Allemagne ont participé à l'étude dont les résultats ont déjà été publiés dans la revue britannique Nature.

RIA Novosti
 


Un médecin atteint par le virus Ebola à New York (médias)  24/10/2014

Un médecin atteint par le virus Ebola à New York
MOSCOU, 24 octobre - RIA Novosti
Un médecin hospitalisé en urgence à New York après retour d'Afrique est contaminé par le virus Ebola, rapporte vendredi le New York Times citant le maire de la ville, Bill de Blasio. Le médecin Craig Spencer, 33 ans, est récemment rentré de Guinée où il avait travaillé pour Médecins sans frontières et traité des malades souffrant d'Ebola. Aux Etats-Unis, il a été hospitalisé avec une forte fièvre et des douleurs abdominales. Sa compagne a été isolée, et l'appartement du médecin à Harlem placé sous scellés.
Il s'agit du premier cas avéré d'Ebola dans la plus grande ville américaine et le quatrième aux Etats-Unis. Les autorités new-yorkaises ont lancé une enquête pour établir quelles personnes le jeune médecin pourrait avoir cotoyées et potentiellement mis en danger depuis son retour d'Afrique.

 

 
 
Une infirmière américaine infectée par le virus Ebola hospitalisée à Atlanta
 
 
Le Liberia, la Guinée et la Sierra Leone sont les trois pays les plus touchés par la fièvre hémorragique virale qui a fait 4.877 morts sur 9.936 cas, d'après le dernier bilan dressé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).


Géorgie: heurts entre musulmans et policiers à Mokhe  24/10/2014

Nezavissimaïa gazeta
MOSCOU, 24 octobre - RIA Novosti
Le village de Mokhe (district d'Adigeni au sud de la Géorgie), a connu une agitation inhabituelle: plus de 10 personnes ont été appréhendées et plusieurs blessés sont actuellement soignés à l'hôpital de district après des altercations, écrit vendredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.
Les musulmans du district avaient contesté trop activement la décision des autorités laïques d'installer une bibliothèque dans un bâtiment accidenté au centre du village, soutenue par la partie chrétienne du district.
A Mokhe la tension montait depuis plusieurs jours, depuis que les autorités locales ont décidé de remettre en état un ancien bâtiment accidenté et abandonné depuis longtemps au centre du village pour y ouvrir une bibliothèque – une idée assez récente. Il était initialement prévu d'y ouvrir un centre commercial de divertissement ou de loisirs, selon les représentants de la communauté musulmane de Mokhe, mais après les altercations les autorités se sont soudainement rabattues sur la version de la bibliothèque.
Le gouverneur de Samtskhé-Djavakhétie, Akaki Matchoutadze, insiste bien sur le fait qu'il était, dès le départ, question d'une bibliothèque. Un seul changement a été opéré, selon lui: il était initialement prévu d'installer une bibliothèque internet, mais après un entretien avec le mufti de la région en raison des objections de la communauté musulmane, il a été décidé de se limiter à une bibliothèque classique. Tous les détails étaient mentionnés sur un panneau installé devant le bâtiment. Ce n'était donc un secret pour personne.
Mais le jour du début des travaux, des habitants ont commencé à se rassembler devant le bâtiment, affirmant qu'une mosquée se trouvait dans cet édifice et que la profanation d'un lieu sacré était inacceptable. La police assurant la sécurité des ouvriers a été attaquée par un groupe de jeunes agressifs. Suite à l'altercation, plusieurs individus ont été hospitalisés, plus de dix personnes ont été interpellées. Elles sont accusées de vandalisme et de désobéissance selon le communiqué officiel du ministère géorgien de l'Intérieur.
Jeudi, le "théâtre des opérations" s'est déplacé de Mokhe au commissariat d'Adigeni. Les musulmans ont exigé la libération immédiate de leurs coreligionnaires et n'ont pas envoyé leurs enfants à l'école en signe de protestatin. Selon certaines informations, les musulmans des districts voisins ont commencé à affluer à Adigeni.
Les autorités géorgiennes appellent la population au calme. Comme l'a déclaré dans son allocution le premier ministre Irakli Garibachvili, tous les citoyens sont égaux devant la loi et doivent lui obéir indépendamment de leur confession.
Selon les observateurs, dans l'ensemble la situation interconfessionnelle s'est détériorée en Géorgie et pour maintenir l'équilibre les autorités laïques doivent garder la tête froide. Quant à eux, les guides spirituels doivent éviter la confrontation en rappelant aux croyants l'amour et la tolérance – les fondements de toute religion.


Tibhirine : le juge français empêché de repartir avec les prélèvements  23/10/2014

Tibhirine : le juge français empêché de repartir avec les prélèvements




Aucune information sur la visite de Marc Trévidic au monastère de Tibhirine n’avait filtré depuis l’arrivée du juge en Algérie le 14 octobre. Une journaliste de France Inter a révélé hier soir le refus des autorités algériennes de voir repartir la délégation française avec les prélèvements effectués sur les têtes des sept moines après leur exhumation.

Alors que le juge Marc Trévidic se disait, avant son départ pour l’Algérie, optimiste sur l’issue de cette visite attendue depuis trois ans, les autorités algériennes viennent de couper court aux espoirs de la délégation française. S’ils ont pu procéder aux exhumations les 14, 15 et 16 octobre, comme prévu, le magistrat algérien chargé de l’affaire a informé son homologue français qu’il ne pourrait repartir avec les scellés, contrairement à ce qui était discuté depuis trois ans, révèle la journaliste de France Inter.

Ce refus des autorités algériennes ne permettra pas au juge français de trancher entre la version officielle qui impute les assassinats au Groupe islamique armé (GIA), et l’hypothèse d’une bavure de l’armée algérienne. D’après la même source, les premières conclusions des experts français remettraient en cause la date officielle de la mort des sept moines. Mais en l’absence d’exploitation des tests ADN, ils ne pourront déterminer si les moines ont été décapités après leur mort ou égorgés.


http://www.algerie-focus.com/blog/2014/10/tibhirine-le-juge-francais-empeche-de-repartir-avec-les-prelevements/#sthash.F6Xpc16r.dpuf


Thierry Leyne, l'associé de DSK, se suicide à Tel-Aviv  23/10/2014

Thierry Leyne, l'associé de DSK, se suicide à Tel-Aviv





L'homme d'affaires franco-israélien Thierry Leyne, associé de l'ancien directeur du FMI Dominique Strauss-Kahn, s'est suicidé jeudi à Tel-Aviv, a-t-on appris auprès de ses proches.

Principal partenaire de DSK dans un fonds d'investissement créé en octobre 2013 et appelé LSK (Leyne-Strauss-Kahn), Thierry Leyne, banquier privé, avait une résidence à Tel-Aviv.

Ingénieur diplômé du Technion de Haïfa (nord d'Israël), M. Leyne, 48 ans, a effectué toute sa carrière dans les milieux financiers, notamment en France, en Israël et au Luxembourg.

Selon ses proches, il se serait défenestré en se jetant d'une des tours les plus hautes de Tel-Aviv. Les raisons de ce geste n'ont pas été dévoilées.

En avril, M. Leyne interrogé par l'AFP avait indiqué au moment de la création du fonds d'investissement DSK Global Investment créé avec M. Strauss-Kahn qu'il s'agissait d'"un projet très ambitieux" avec l'objectif d'atteindre une taille de 2 milliards de dollars.

M. Leyne avait souligné que "beaucoup de gens (étaient) demandeurs de l'analyse économique de DSK", qu'il décrivait comme "capable de stratégie de long terme en identifiant de grandes tendances mais aussi de pouvoir réagir en temps réel aux événements qui peuvent survenir".

Thierry Leyne était à la tête de la firme financière Assya Capital, établie notamment à Tel Aviv, Monaco, Luxembourg et en Roumanie, et fondé en 1994.

En 2010, il avait fusionné ce groupe prospère avec Global Equities Capital Markets, qui offre à ses clients, d'Europe de l'Est notamment, tout l'éventail de services financiers, de la banque privée au conseil en investissement en passant par la gestion de fortune. En s'associant à Dominique Strauss-Kahn en octobre 2013, il avait rebaptisé son groupe LSK and Partners.

http://www.lorientlejour.com/article/892639/thierry-leyne-lassocie-de-dsk-se-suicide-a-tel-aviv.html


Buisson : Sarkozy "sera mort politiquement avant de l'être judiciairement"  23/10/2014

Buisson : Sarkozy "sera mort politiquement avant de l'être judiciairement"





Nicolas Sarkozy "sera mort politiquement avant de l'être judiciairement", déclare son ancien conseiller Patrick Buisson dans L'Obs qui paraît jeudi.

Proscrit pour "trahison" pour avoir enregistré à son insu l'ancien président durant son mandat, l'ancien directeur de Minute juge très sévèrement la campagne de Nicolas Sarkozy, qui brigue la présidence de l'UMP avant de se lancer à la reconquête de l'Elysée. "La mayonnaise ne prend pas. Il est seul. Y'a plus de jus. Plus rien", dit-il. "Les choses sont maintenant claires : il sera mort politiquement avant de l'être judiciairement", ajoute-t-il, en référence aux dossiers judiciaires où le nom de l'ancien président est cité.

Patrick Buisson critique notamment la posture "rassembleuse" adoptée par Nicolas Sarkozy pour son retour en politique, le 19 septembre, mais atténuée depuis par une résurgence des thèmes de sa campagne "droitière" de 2012. "On ne l'attend pas dans le rôle du rempart contre le FN avec un discours centriste. Le centre, ce n'est pas son genre de beauté, ça ne marchera pas", commente-t-il. "Hollande et Sarkozy vont couler tous les deux, car ils font système", prédit-il.

http://www.lorientlejour.com/article/892567/buisson-sarkozy-sera-mort-politiquement-avant-de-letre-judiciairement.html


Setchine exhorte l'Europe à renoncer au dollar  23/10/2014

Setchine exhorte l'Europe à renoncer au dollar




Le patron de la société pétrolière russe Rosneft Igor Setchine a appelé les Etats européens ce jeudi, lors du troisième forum eurasiatique « Innovations and International Integration » ( « Innovations et intégration internationale ») à Vérone, à renoncer à la dépendance du dollar américain, suggérant d’utiliser les euros dans les contrats de livraison des hydrocarbures.

Selon Igor Setchine, il faut éviter d’utiliser les dollars pour éviter les manipulations avec les marchés.
Le PDG de Rosneft a rappelé que la quasi-totalité du commerce mondial du pétrole est menée actuellement en dollars américains. Les exportateurs du pétrole russe concluent également des transactions en monnaie américaine.

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_23/Setchine-exhorte-lEurope-a-renoncer-au-dollar-5588/


"Oui, il y a un risque terroriste" en France, selon Manuel Valls  23/10/2014

"Oui, il y a un risque terroriste" en France, selon Manuel Valls




Suite à la fusillade survenue mercredi au Parlement canadien, le Premier ministre français, Manuel Valls, a déclaré jeudi qu'il existe un risque terroriste en France et qu'il faut poursuivre la lutte contre le terrorisme partout dans le monde.

"Oui, il y a un risque terroriste" en France, a déclaré jeudi matin sur BFM-TV le chef du gouvernement français au lendemain de la fusillade au Parlement canadien, indiquant que "beaucoup est fait" pour éviter ce risque, "même si évidemment le risque zéro n'existe pas".

Après avoir exprimé sa "solidarité à l'égard du gouvernement, du Parlement et du peuple canadiens", le Premier ministre français a rappelé que "la France a déjà été frappée par des attentats", citant notamment les "tueries de Toulouse et de Montauban en 2012".

"Il y a plus de 1000 Français ou résidents en France qui sont concernés par le djihad en Syrie, donc qui représentent un véritable danger", a poursuivi M. Valls, soulignant que le gouvernement a fait voter "une loi antiterroriste" il y a deux ans et qu'une "autre est aujourd'hui en cours d'examen".

"On a les outils et il faut poursuivre cette lutte contre le terrorisme partout dans le monde et la France prend ses responsabilités", a insisté le Premier ministre.

"La France est une grande nation, avec sa diplomatie, ses armées, elle assume ses responsabilités, mais aussi en combattant évidemment le terrorisme chez nous parce qu'il représente un danger", a conclu le chef du gouvernement français.

Mercredi matin, un Canadien de 32 ans dénommé Michael Zehaf-Bibeau a abattu un soldat devant le Parlement canadien avant d'être abattu à son tour par le chef de la sécurité du Parlement.

http://french.cri.cn/621/2014/10/23/702s406756.htm


Les Beach Boys annulent leur concert en Israel  23/10/2014

Le célèbre groupe de Rock qui devait se produire pour la première fois en israël le 29 novembre prochain, vient d’annuler sa prestation, annonce le journal israélien Haaretz.

Mike Love et Bruce Johnston, ainsi que 5 de leurs musiciens devaient jouer au stade Nokia de Tel Aviv après une tournée en Europe.
Leur site ne donne aucune explication concernant cette annulation, dont nous nous réjouissons.
Mais les organisateurs israéliens annoncent qu’ils rembourseront tous les billets achetés.
CAPJPO-EuroPalestine


Une conférence internationale à Londres sur la 1ère Guerre mondiale et son impact sur ​​la Palestine  23/10/2014

 
 
Londres – CPI
 

 

Le Centre Al-Jazeera et le Centre palestinien al-Awda ont l’intention d’organiser une conférence internationale sous le titre de « la Première Guerre mondiale et son impact sur ​​la Palestine » le 8 et 9 Novembre prochains à Londres.

Le directeur du centre palestinien al-Awda à Londres Majed Al-Zeer a déclaré jeudi sur sa page officielle Facebook, que la conférence se penchera sur ce qui a résulté de cette guerre en transformations internationales et régionales dont la région en général et le peuple palestinien en particulier qui souffre encore de ses conséquences.

Le premier jour de la conférence, ils discuteront des premières étapes de la Première Guerre mondiale et du projet du mouvement sioniste ainsi que les parties qui ont participé à cette guerre, le rôle de la Grande-Bretagne depuis la Déclaration Balfour et sa contribution à la création de l'entité sioniste en plus du début de la Nakba palestinienne.

La deuxième journée de la conférence sera consacrée à l'étude de la situation actuelle et le résultat de la cause palestinienne ainsi que les perspectives d'avenir pour les solutions mises à l'avant à la lumière des conflits régionaux et internationaux.

Les participants à cette conférence seront un groupe d'élite des historiens, des universitaires et des chercheurs, en plus d’un certain nombre de députés britanniques et partisans de la cause palestinienne et ceux qui s'intéressent à cette question.


Le tireur d'Ottawa identifié  23/10/2014

Le tireur d'Ottawa identifié

L'auteur de la fusillade dans le centre d'Ottawa mercredi ayant tué un soldat et abattu par la police est un Canadien. Selon la police c'est Michael Zehaf-Bibeau, né en 1982.

Son vrai nom est Michael Joseph Hall mais il l'a changé s'étant converti à l'islam. Il a été cinq fois arrêté à Montréal, trois fois accusé de possession de stupéfiants. Il a été deux fois interpellé par la police pour avoir violé les termes de la libération conditionnelle. Il n'est pas exclu que ses parents sont originaires d'Algérie. Son compte Twitter a été fréquenté par Martin Rouleau qui avait volontairement tué deux soldats avec sa voiture lundi.

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_23/Le-tireur-dOttawa-identifie-3642/
 


La police de Hong Kong interpelle 8 personnes  23/10/2014

La police de Hong Kong interpelle 8 personnes

 La police de Hong Kong a interpellé huit étudiants dans le quartier Mong Kok occupé depuis 20 jours. Ils sont accisés d'être impliqués dans 13 incidents violens, ainsi que de port d'armes et de trouble à l'ordre public.

Mardi les pourparlers entre le pouvoir et les étudiants, les premiers depuis le début des protestations, ont eu lieu, sans cependant aboutir.

Les étudiants exigent l'élection directe du chef de l'exécutif local. En juin ils ont organisé un référendum en ligne de dix jours auquel 800 000 habitants sur un total de 7 millions ont participé. Selon Pékin le référendum n'a pas de légitimité.

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_23/La-police-de-Hong-Kong-interpelle-8-personnes-2308/


Au moins trois nouveaux tués dans le Donbass  23/10/2014

Au moins trois nouveaux tués dans le Donbass

 Au moins trois personnes ont été tuées et six autres blessés ces 24 dernières heures dans le Donbass, communique l'état-major de la république autoproclamée de Donetsk. Les militaires ukrainiens continuent de violer la trêve et bombardent des maisons d'habitation et des sites d'infrastructure de Donetsk et de Lougansk.

Selon les données l'ONU publiées le 15 octobre le conflit dans l'est de l'Ukraine a fait plus de 3 700 morts et plus de 9 000 blessés parmi la population civile.

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_23/Au-moins-trois-nouveaux-tues-dans-le-Donbass-3874/


Sanctions contre la Russie: Pékin peut remplacer l'Occident (Moody's)  23/10/2014

Sanctions contre la Russie: Pékin peut remplacer l'Occident (Moody's)
MOSCOU, 22 octobre - RIA Novosti
La Chine peut remplacer l'Occident en termes de financement pour les entreprises russes visées par des sanctions, a annoncé mercredi l'agence de notation internationale Moody's.
L'agence a également noté la disposition de Moscou à soutenir les entreprises nationales par le biais des banques d'Etat. 
Moody's a abaissé vendredi dernier la note souveraine de la Russie de Baa1 à Baa2, tout en maintenant une perspective négative. 
L'agence de notation a justifié sa décision par "des perspectives de croissance à moyen terme de plus en plus faibles, exacerbées par la prolongation de la crise ukrainienne, y compris par l'impact de l'extension des sanctions internationales".
L'agence s'attend en outre à une baisse progressive due à la fuite des capitaux, aux problèmes d'accès des emprunteurs russes aux marchés internationaux et à la chute des prix du pétrole.


Mort de Margerie: quatre employés de l'aéroport moscovite en garde à vue  23/10/2014

Mort de Margerie: quatre employés de l'aéroport moscovite interpellés
MOSCOU, 23 octobre - RIA Novosti
Quatre employés de l'aéroport moscovite de Vnoukovo ont été placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la mort du PDG de Total Christophe de Margerie, a annoncé jeudi le porte-parole du Comité d'enquête russe Vladimir Markine.
"L'ingénieur Vladimir Ledenev qui dirigeait les travaux de déneigement, le chef d'escale de l'aéroport Roman Dounaïev, la contrôleuse aérienne stagiaire Svetlana Krivsoun et le contrôleur aérien Alexandre Krouglov ont été placés en garde à vue en tant que suspects", a fait savoir le porte-parole.
Le jet privé de M.de Margerie s'est écrasé et a pris feu à l'aéroport de Vnoukovo près de Moscou dans la nuit du 20 au 21 octobre après avoir heurté une déneigeuse au moment du décollage. Le patron de Total et les trois membres d'équipage du jet ont péri dans l'accident.
Le premier ministre russe Dmitri Medvedev a déclaré que les autorités russes mettraient "tout en œuvre" pour établir les causes du crash. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour homicide involontaire.


Pas d'alternative à Poutine, selon le Club Valdaï  23/10/2014

Kommersant
MOSCOU, 23 octobre - RIA Novosti
"Sans Poutine - pas de Russie aujourd'hui", a insisté hier le chef adjoint de l'administration présidentielle Viatcheslav Volodine, devant un parterre d'experts réunis pour la réunion du Club international Valdaï, écrit jeudi le quotidien Kommersant. Le président de l'Institut international d'expertise politique, Evgueni Mintchenko, est du même avis dans son nouveau rapport qui analyse la répartition des forces dans l'entourage proche du président: selon lui, les Russes ne voient aucune alternative à Vladimir Poutine. Les politologues pensent de même et estiment qu'aucun nouveau visage n'apparaîtra avant la présidentielle de 2018, à moins d'une scission des élites.
La 11e réunion du Club international Valdaï est en cours à Sotchi, sur le thème "l'Ordre mondial: nouvelles règles ou jeu sans règles", différent des sessions antérieures. Depuis la création du club en 2004, les experts se réunissaient à Valdaï uniquement pour un "dialogue global sur la Russie"  évoquant la politique nationale et étrangère du pays. Le thème principal d'hier était traditionnel: la politique nationale russe, dont le sens actuel a été expliqué aux membres du club par le chef adjoint de l'administration présidentielle Viatcheslav Volodine. Les experts cherchaient à comprendre pourquoi la "démocratie en Russie" était assez spécifique. Viatcheslav Volodine a expliqué aux experts que les répressions en Russie étaient une "illusion". Selon lui, le système politique du pays est ouvert: tous ceux qui le souhaitent entrent en politique pour se réaliser.
En affirmant le caractère démocratique et ouvert du système dans l'ensemble, M. Volodine a annoncé que 14 partis étaient représentés au sein des parlements régionaux.
Le politologue américain et président de l'Institut pour la sécurité mondiale de Washington, Nikolai Zlobin, a interrogé le chef adjoint de l'administration présidentielle sur l'impact des sanctions occidentales sur la situation intérieure en Russie. Viatcheslav Volodine a répondu en parlant d'une "profonde erreur" commise par ceux qui pensaient que les sanctions diviseraient le pays. Les Russes savent parfaitement qu'une attaque contre Poutine est une attaque contre la Russie, a déclaré Viatcheslav Volodine en appuyant sa thèse par les statistiques – 85% des Russes approuvent la politique de Poutine et 66% des habitants ne voient aucun autre candidat à la présidentielle en 2018 et souhaitent sa réélection.
Compte tenu de la montée en flèche de la popularité de Vladimir Poutine après la réunification de la Russie avec la Crimée, le thème de sa succession n'est plus d'actualité, a résumé Evgueni Mintchenko. Le président dispose aujourd'hui de toutes les ressources nécessaires pour tenir jusqu'à son nouveau mandat en 2018. Selon l'auteur du rapport, certains problèmes de popularité pourraient survenir en cas de conflit au sein des élites mais jusqu'à présent Poutine a prévenu tous les conflits éventuels en écartant les hommes avec beaucoup d'habilité.
Par exemple, l'ex-premier ministre (2000-2004) Mikhaïl Kassianov, coprésident du parti RPR-Parnas, "fait tranquillement de la politique" et l'ex-directeur du Service fédéral de contrôle des stupéfiants Viktor Tcherkessov est député du parti communiste, rappelle Evgueni Mintchenko.
"Aucun sociologue consciencieux ne fera de pronostics sur la popularité du président en 2018", a déclaré Leonti Byzov, Les sanctions occidentales n'ont fait que renforcer la cote du président, qui ne diminuera pas tant qu'il n'y aura pas d'alternative. D'après l'expert, "le Kremlin fait en sorte qu'une telle alternative n'apparaisse pas, même en dépit des problèmes économiques".


LUC MICHEL SUR LA VOIX DE LA RUSSIE : USA VERSUS RUSSIE  23/10/2014

# EODE PRESS OFFICE/ GEOPOLITIQUE/ LUC MICHEL SUR LA VOIX DE LA RUSSIE : USA VERSUS RUSSIE
 
EODE Press Office avec La Voix de la Russie/
2014 10 22/
 
La dernière analyse de Luc MICHEL
sur la Radio russe LA VOIX DE LA RUSSIE :
interviewé ce 22 octobre 2014 par le journaliste Igor Yazon
 
# L’article de LA VOIX DE LA RUSSIE 
« Il est dangereux de recourir au langage de la force et des sanctions avec la Russie »
et l’INTERVIEW AUDIO de Luc Michel en podcast sur :
http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/5646129/279045774/
 
Extrait de l’analyse de Igor Yazon :
« Les restrictions occidentales sont en réalité destinées à remodeler la Russie, à modifier ses positions sur les problèmes majeurs et cruciaux et à la faire accepter la position de l’Occident, a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov dans un entretien diffusé dimanche par la chaîne de télévision NTV. « Etes-vous d’accord avec ces propos du ministre Lavrov ? », a demandé notre commentateur Igor Yazon à son interlocuteur permanent Luc Michel, géopolitologue belge, administrateur général de l’ONG « Observatoire européen pour la démocratie et les élections » (EODE) et l’un des présentateurs d’ « EODE-TV & AFRIQUE MEDIA »… »
 
# Les déclarations du Ministre Lavrov :
LAVROV DURCIT LE TON CONTRE LES USA : ‘L'OCCIDENT SOUHAITE CHANGER LA RUSSIE’
http://www.eode.org/eode-press-office-lavrov-durcit-le-ton-contre-les-usa-loccident-souhaite-changer-la-russie/
 
EODE Press Office
__________________________
www.eode.org
https://vimeo.com/eodetv/
 


USA: 4 ex-mercenaires de Blackwater reconnus coupables d'avoir tué 14 Irakiens en 2007  22/10/2014

USA: 4 ex-mercenaires de Blackwater reconnus coupables d'avoir tué 14 Irakiens en 2007




Quatre anciens mercenaires de la société de sécurité privée américaine Blackwater ont été reconnus coupables mercredi d'avoir tué 14 Irakiens en 2007.

Nicholas Slatten a été reconnu coupable d'avoir assassiné un civil irakien, tandis que les trois autres, Paul Slough, Evan Liberty et Dustin Heard, ont été reconnus coupables d'homicides volontaires sur 13 autres victimes, a indiqué le tribunal fédéral devant lequel ils comparaissaient.

Ce verdict a été prononcé au terme d'un procès de plus de deux mois et de plusieurs semaines de délibérations.
Une date pour l'énoncé de la peine sera donnée plus tard.

Les employés de Blackwater étaient chargés de la sécurité d'un convoi diplomatique américain le 16 septembre 2007 sur la place Nisour de Bagdad quand ils ont ouvert le feu.
Au total, 17 civils irakiens ont été tués, selon les enquêteurs irakiens, 14 selon les enquêteurs américains. La fusillade avait aussi blessé 18 autres personnes.

Ce massacre avait exacerbé le ressentiment des Irakiens vis-à-vis des Américains et a été vu comme un exemple de l'impunité dont jouissent les sociétés de sécurité privées travaillant pour les Etats-Unis en Irak.
"C'étaient des êtres qui pouvaient rire, qui pouvaient aimer et qui ont été changés en corps ensanglantés, percés de balles (...) des gens qui n'étaient pas des cibles légitimes, qui ne représentaient pas une réelle menace pour eux", avait souligné durant le procès le procureur Anthony Asuncion.

La société Blackwater, dont la licence en Irak avait été révoquée par Bagdad, a été rebaptisée Xe Services en 2009 puis Academi en 2011.
Après l'arrivée de Barack Obama à la Maison Blanche en 2009, le département d'Etat a annulé son contrat avec cette société.

M. Slatten encourt la prison à vie pour ce meurtre mais les procureurs devront convaincre le jury qu'il a agi avec préméditation.
Avant ce massacre, M. Slatten aurait dit à des proches qu'il voulait "tuer autant d'Irakiens qu'il pouvait pour se +venger+ du 11-Septembre", selon des documents judiciaires.

http://www.lorientlejour.com/article/892420/usa-4-ex-mercenaires-de-blackwater-reconnus-coupables-davoir-tue-14-irakiens-en-2007.html


Le porte-parole des talibans pakistanais limogé pour allégeance à l'EI  22/10/2014

Le porte-parole des talibans pakistanais limogé pour allégeance à l'EI





L'influent porte-parole des talibans pakistanais a été démis de ses fonctions pour avoir plaidé allégeance à l'organisation Etat Islamique (EI), ont annoncé les insurgés au Pakistan, une adhésion révélatrice des divisions au sein de la mouvance talibane locale.

Ce limogeage intervient après que Shahidullah Shahid, nom de guerre du cheikh Abou Omar Maqbool, promu l'an dernier porte-parole du Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP, talibans pakistanais), eut plaidé allégeance à l'EI, groupe qui contrôle des régions entières de Syrie et d'Irak, selon un enregistrement sonore diffusé la semaine dernière sur un site jihadiste mais qui n'a pu être authentifié.

Or une telle révérence à l'égard du chef de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi, qui s'est autoproclamé calife des musulmans dans le monde, entre en théorie en contradiction avec l'allégeance historique du TTP envers le mollah Omar, le chef des talibans afghans.

Dans un communiqué diffusé sur sa page Facebook, le TTP a indiqué que Shahidullah Shahid n'était plus membre de ce regroupement né en 2007 pour lutter contre les autorités pakistanaises accusées de soutenir la guerre américaine "contre la terreur". "En ce qui concerne l'allégeance à l'Etat (islamique), l'émir du mouvement, le disciple de la vérité Fazlullah... a expliqué que nous la plaidions à l'égard de l'émir des croyants, le mollah Mohammad Omar", poursuit le texte. Interrogés par l'AFP, deux commandants du TTP ont confirmé ces changements au sein de la rébellion islamiste.

"Les différends entre Shahidullah Shahid et le mollah Fazlullah sont la vraie raison expliquant ce départ", a dit l'un d'eux. "Shahid était ulcéré de ne pas avoir été consulté par Fazlullah en ce qui concerne les relations avec la faction de (Khan Said) Sajna", un puissant commandant ayant quitté les rangs du TTP en mai, a poursuivi cette source. Le nom de Khan Said Sajna a par ailleurs été placé mardi sur la liste des "terroristes internationaux" du Département d'Etat américain.

Le mois dernier, le TTP avait encore perdu des plumes lorsque des combattants de la zone tribale de Mohmand avaient annoncé la formation d'une autre faction dissidente baptisée le Jamaat ul-Ahrar. Sur fond de dissension au sein de la rébellion talibane, des tracts en soutien à l'EI ont fait leur apparition ces dernières semaines dans des bazars du sud-est afghan et dans le nord-ouest pakistanais, berceau historique des talibans et d'el-Qaëda. Le Conseil des ulémas, principal organe des dignitaires musulmans au Pakistan, pays de plus de 180 millions d'habitants, a quant à lui condamné l'organisation Etat Islamique (EI) et appelé les jeunes à ne pas collaborer avec ce groupe, comme avec les talibans.

http://www.lorientlejour.com/article/892367/le-porte-parole-des-talibans-pakistanais-limoge-pour-allegeance-a-lei.html


1 2 3 4 5 » ... 2485

Publicité


VIDEO
algerie-focus.com | 01/10/2014 | 4242 vues
00000  (0 vote) | 8 Commentaires
1 sur 175


Commentaires