VIDEOS

les groupes Terroristes juifs et racistes d'Israel [vidéo]


Yigal Amir, un juif orthodoxe, avait abattu le chef du gouvernement israélien le 4 novembre 1995. Il était farouchement hostile à la politique du Premier ministre qui consistait à céder une partie de la Cisjordanie en échange de la paix avec les Palestiniens.


syryne3@hotmail.com
Samedi 22 Décembre 2007






Samedi 22 Décembre 2007


Commentaires

1.Posté par anticons le 22/12/2007 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voilla encore les preuves que les sionistes sonts des Terroristes criminelles!! VIVE LA PALESTINE LIBRE !!!!!!!!!

2.Posté par samy le 22/12/2007 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quelle est le titre complet de ce reportage? il merite une plus grande diffusion.

3.Posté par naciri le 22/12/2007 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

no comment

4.Posté par azur le 22/12/2007 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


la paix dérange et l'histoire nous le prouve, toutes les personnes qui se sont battues pour cela ont été assassinés. Malgré cela continuons à croire en la paix!!! les détracteurs de la violence quelleque soit leur religion se verront punis car la vie est juge

5.Posté par question le 23/12/2007 02:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si ce n'est pas les successeurs des nazis , qu'est qu'ils sont ?

6.Posté par al akl le 23/12/2007 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

réponse : les précurseurs !

7.Posté par mehdi le 23/12/2007 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


8.Posté par Un visiteur le 23/12/2007 23:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

s'il vous plait est ce que vous savez quel est le titre du reportage dissufé sur arte?
Si vous pouvez biensur
Merci

9.Posté par Un visiteur le 23/12/2007 23:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce serait pas "Ils ont tué Rabin" de Michael Karpin ?

10.Posté par mehdi le 24/12/2007 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

modérateur, ai je franchi la ligne ?

11.Posté par Weishaupt le 26/12/2007 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

b[The New World Order can't be stopped...Is too late.

You and I are under their control...

ANNUIT COEPTIS - NOVUS ORDO SECLORUM...

12.Posté par Zioniste le 06/01/2008 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé !

13.Posté par soso le 16/01/2008 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé !

14.Posté par Yan le 19/01/2008 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Après avoir lu avec attention tous les messages, différentes remarques sont possibles. En espérant que certaines personnes suiveront.

Premièrement, la terminologie est une chose essentielle. "Antisémite" est un terme souvent employé à mauvais escient. Toute personne venant du maghreb ou du moyen orient est "sémite" par définition. Dès lors, si on accuse une personne qui tient des propos contre Israël d'antisémite, alors que cette personne vient du maghreb, la contradiction apparaît. Autre point terminologique pour la suite du dialogue, il est important de ne pas tout confondre. Personne ne niera que le terme "christianisme" ou "judaisme" n'a aucune connotation péjorative, comme le terme "socialisme" ou "libéralisme" ; le suffixe "-isme" signifie courant de pensées. Dès lors, il est possible d'employer le terme "islamisme" sans que cela provoque des peurs. Soyons objectifs.

Deuxièmement, sur le plan philosophique, n'est-il pas contradictoire que, pour les "Occidentaux" (entendu au sens de philisophie considérant que la modernité est dans la liberté en opposition aux religions), interdire les "religions" serait plus sain? Il semble que d'un point de vue simplement de recherche de cohérence, la proposition soit sans portée. En outre, si l'on est penseur "libéral" ou encore à mouvance "sociale", il est parfois intéressant de voir que les hommes (en ne les prenant que pour des hommes et sans connotation) tels que Mïose, Jésus et Mohammed étaient des penseurs; sur de nombreux points, il est possible d'adhérer à leur conception de la vie. Certains suivent les enseignements d'autres penseurs commes Boudha ou encore Smith, Ricardo ou Karl Marx.

Troisièmement, dans un aspect historique et sociologique, les intervenants de ce blog connaissent-ils l'histoire précédent la naissance de l'Etat d'Israël. Je ne parle pas de l'histoire de la Seconde guerre mondiale, mais celle qui lui est antérieure. Cette histoire renseigne que le Sionnisme, dans l'idée de reconquète d'un territoire perdu, est né d'une réaction au racisme occidental ambiant. Pour l'éviter, des penseurs juifs considéraient qu'il fallait aller dans des territoires plus accueillant comme le maghreb, la turquie et acheter des terres en Palestine. Sans entrer dans tous les détails, une doctrine a considéré que la seule possibilité de ne plus subir de "racisme" était de créer un Etat entièrement "juif", religieusement parlant. Cette doctrine qui pouvait apparaître minoritaire au début s'est amplifiée. En outre, elle a justifié des exactions contre les Palestiniens. Les premières violences entre confessions sont apparues avant la seconde guerre mondiale. Sans le cacher, les promoteurs de cette doctrine ont déclaré commencer la "colonisation". Désormais, le nombre de morts d'un côté est objectivement plus important que de l'autre côté. Objectivement, il est intéressant (sociologiquement) de voir que même une femme âgée, mère de famille, palestinienne, est prête à se mettre devant un char par désespoir. Pour quelle raison? Non parce qu'elle (par nature) violente ; peut-être alors faut-il prendre un peu de distance et ce dire qu'il ne faut plus fermer les yeux sur les atrocités subies par ce peuple. La référence de ce jeune israëlien au nazisme marque (d'un point de vue sociologique) l'ancrage forte vers une martyrologie qu'il n'est pas sain de nourrir. Sa référence également à ce qu'il considère "un exploit religieux" sur la mort de Jésus dénote encore l'idée qu'il lui apparaît nécessaire de mépriser l'autre. A-t-on déjà cherché à savoir ce qui était enseigné sur les non-juifs dans les écoles religieuses juives? Je pense que vous seriez surpris. Le contenu équivaut à celui qui a pu être l'enseignement que donnait le catholicisme à l'époque où les juifs étaient considérés comme des "vermines" autrement dit dans des temps reculés. L'occident chrétien a été critiqué et s'est réformé. Ne penses-tu pas qu'il faudrait critiquer ce contenu également dans les écoles juives pour qu'il se réforme. Le nier ne permet pas d'avancer. Une telle critique est forte, de la part de l'Occident, sur les écoles islamiques. N'est-il pas étrange qu'à chaque fois que l'on critique Israël ou encore certaines dérives de certains enseignements "extrémistes" pouvant exister chez des écoles de pensées juives, on soit "taxé" d'"antisémite" (alors que l'on peut être soi-même sémite mais non juif).

Je suis conscient que ces propos n'auront que peu d'effets (n'est-ce pas parfois aussi inutile que de "pisser dans un violoncelle") ; toutefois, j'invite les gens à lire et à prendre de la distance sur leur propre "culture" pour essayer de comprendre comment historiquement, philosophiquement ou encore sociologiquement des comportements peuvent apparaître. Je défends le peuple palestinien en raison de son histoire ; je trouve ce peuple courageux. Certains le jugent en raison de leur référence à leur foi musulmane les accusant de terrorisme. Comment reprocher à un peuple qui se sent abandonner de se réfugier dans leur foi? Israël affirme, sans concession, être un Etat juif et l'armée, avant et après chaque attaque, impose le récit de prières. Il est difficile de les juger ; certains vont se battre pour des idéaux libéraux ou sociaux. Dès lors, nul amalguame ne doit exister entre l'idée que cela serait la faute de la religion "islamique" ; le raccourci est trop rapide et faux. En effet, de nombreux palestiniens, membres du fatah, sont chrétiens. A mon humble avis, le peuple palestinien va encore longuement souffrir. La "culpabilisation" et la "martyrologie" font partie intégrante de l'identité juive ; peut-on les "blâmer" vu leur histoire, a fortiori, non. Mais peut-on condamner ce qu'il font avec cette identité, oui.

Merci.

15.Posté par Mathieu le 22/02/2008 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous,

Pour réagir au commentaire précedent:

Vous parlez de prendre de la distance avec l'histoire, la culture d'origine et a fortiori la somme de toutes les contributions viles et pathétiques de M et Mme Toutlemonde sur un conflit que personne, manifestement, ne souhaite approcher d'une manière rationelle...

Alors cela m'intéresse.

Mais j'ai été décu de vous lire car en definitive, vous nous donnez encore d'autres approches "sociologiques" et des images pathétiques du genre la jeune palestinienne devant les chars...

moi ca commence à me gâver!

D'accord, il faut lire dans le passé pour comprendre le présent, mais devant tant d'approches différentes avouez qu'on s'y perd complètement... quand aux anecdotes comme le petit Mohamed, les villages palestiniens massacrés par les Chars de Tsaahl on les connait tous par coeur!! (...les attentats suicides, les skud lancés sur des hopitaux israéliens on s'en fou car les isréliens - eux - mangent à leur faim...no comment)

Contrairement à ce que vous semblez soutenir M., j'ai tendance à ne pas trop m'intéresser à l'antiquité, au moyen-age et à tout ce qui est avant la Shoa. Parceque les indications historiques d'alors manquent cruellement d'authenticité. Je préfere m'en tenir aux informations contemporaines, diverses, riches et que je peux - encore - vérifier moi même. C'est à dire l'histoire de la Shoa à maintenant.

Pour moi, Israel aux yeux des européens non-juifs en 48, c'était surtout un moyen de se débarrasser des juifs et de se racheter une "petite" conscience. Petite parceque mes grands parents et mêmes mes parents m'ont dit qu'après la guerre, un juif ca restait un juif et que tout le monde se fichait éperdument de leur devenir.

Pour moi les responsable de ce conflit c'est l'europe et les etats unis. Je pense que les juifs ont été instrumentalisé et que les les sionnistes sont devenus des moutons.

Moi j'ai 23 ans et je fais partis d'une génération ou je me retrouve avec tout ces pots cassés. Je ne veux plus d'Israel car c'est l'inverse de celui dont revait mon grand pere.

Mais je trouve profondément injuste que tout le monde s'abattent comme ca sur les israéliens.

Merci.

16.Posté par PALESTiiiiNE le 09/01/2009 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VIVE LA PALESTINE
TOT OU TAR LA VERITER TRIOMPHERA
PEACE
ISRAEL= REGIME TOTALITAIRE = HITLAIR! !!!!!!!!!

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires