MONDE

le conflit israelo musulman a qui la faute ?


Tous les commentaire nous font croire que la Hamas refuse la création d'un Etat illégal pour les juifs en Palestine. C'est faux la générosité arabe et musulmane et l'hospitalité est toujours la marque du peuple palestinien malgrés les injustices qu'il subit.


newsalter@gmail.com
Mercredi 6 Mai 2009

le conflit israelo musulman a qui la faute ?

la main tendu du Hamas

« Nous voulons un Etat dans les frontières de 1967 »

« Le Hamas et les forces palestiniennes ont offert une occasion en or d’apporter une solution raisonnable au conflit israélo-arabe. Malheureusement, personne ne s’en est saisi, ni l’administration américaine, ni l’Europe, ni le Quartet. Notre bonne volonté s’est heurtée au refus israélien que personne n’a la capacité ou la volonté de surmonter. Dans le document d’entente nationale de 2006 signé avec toutes le forces palestiniennes (à l’exception du Jihad islamique), nous affirmons notre acceptation d’un Etat palestinien dans les frontières du 4 juin 1967, avec Jérusalem comme capitale, sans colonies et avec le sujet (mawdou’) du droit au retour. C’est le programme commun aux forces palestiniennes. Certaines veulent plus, d’autres moins. Ce programme date de trois ans. Les Arabes veulent quelque chose de similaire. Le problème est en Israël. Les Etats-Unis jouent un rôle de spectateur dans les négociations et ils appuient les réticences israéliennes. Le problème n’est donc pas le Hamas, ni les pays arabes : il est israélien. »

Dans une villa de Damas, Khaled Mechaal, le chef du bureau politique du Hamas, multiplie les entretiens avec la presse, alors que le cessez-le-feu avec Israël à Gaza est arrivé à échéance le 19 décembre et que le mandat du président Mahmoud Abbas (Abou Mazen) arrive à son terme début janvier. La télévision du Hamas indique le chiffre « 19 » au-dessous du portrait du président : le temps au-delà duquel l’organisation ne reconnaîtra plus sa légitimité.

Mechaal jouit d’une aura particulière depuis qu’il a échappé de peu à la mort en septembre 1997. Il résidait alors à Amman. Sur ordre de Benyamin Netanyahou, le premier ministre israélien, un commando des services secrets israéliens lui avait injecté un poison. Mais l’opération tourna au fiasco quand les membres du commando furent arrêtés par les Jordaniens ; le roi Hussein exigea que son voisin lui livre l’antidote. Pour faire bonne mesure, Israël accepta aussi de libérer le cheikh Ahmed Yassine, dirigeant spirituel du Hamas (qui sera assassiné le 22 mars 2004).

Le Hamas se défend d’être un obstacle à la paix. « Nous avons une position de réserve par rapport à la reconnaissance d’Israël. Mais, malgré cela, nous avons dit que nous ne serions pas un obstacle aux actions arabes pour la mise en œuvre de l’initiative arabe de 2002. Les Arabes ont multiplié les initiatives. Ils ont renouvelé leur proposition en 2007. Et, malgré cela, la direction israélienne refuse l’initiative de paix arabe, elle la découpe en parties, elle joue sur les mots, elle multiplie les manœuvres. »

Le précédent de la reconnaissance inconditionnelle par l’OLP de l’Etat d’Israël ne poussera sûrement pas le Hamas à suivre la même voie. A la fin des années 1980 aussi, les Etats-Unis multipliaient les pressions sur l’OLP pour que celle-ci reconnaisse officiellement l’Etat d’Israël (sans jamais préciser dans quelles frontières). En décembre 1988, Arafat obtempérait. Vingt ans plus tard, l’Etat palestinien n’existe toujours pas. Pour Mechaal, comme pour nombre de Palestiniens, à quoi serviraient de nouvelles concessions ? Après tout, Mahmoud Abbas a déjà fait toutes les concessions demandées, et les négociations qu’il mène depuis des années n’ont pas avancé...

Les propos de Khaled Mechaal dégagent une certaine assurance. Depuis sa victoire aux élections législatives de janvier 2006 et malgré toutes les pressions, le Hamas reste un acteur incontournable, notamment depuis la prise de contrôle de la bande de Gaza en juin 2007. D’autant qu’il a réussi à infliger une défaite militaire à Israël qui a contraint ce dernier à rechercher un cessez-le-feu.

C’est ce cessez-le-feu (ou plutôt tahdi’a, « retour au calme », selon le terme arabe), négocié sous l’égide de l’Egypte, qui est arrivé à échéance le 19 décembre. Pourquoi ?

« Le cessez-le-feu ne s’est pas terminé par une décision. Il devait se terminer au bout de six mois, et c’est ce qui se passe. Il n’y a pas besoin que quelqu’un annonce sa fin. L’accord comprenait trois points : le cessez-le-feu entre les parties ; l’extension du cessez-le-feu au bout de quelques mois à la Cisjordanie ; la levée du blocus de Gaza. D’autre part, il existait un engagement de l’Egypte d’ouvrir le point de passage de Rafah. »

« Ces engagements n’ont été respectés que très partiellement par Israël. Oui, le niveau de violence a baissé, les agressions contre Gaza ont diminué, mais elles ne se sont pas arrêtées (vingt-cinq Palestiniens ont été tués depuis la signature de l’accord). Quant au reste, rien n’a été conclu. Les points de passage qui auraient dû rouvrir dans les dix jours qui suivaient le 19 juin n’ont été rouverts que très partiellement. Et, dans la dernière période, la situation à Gaza est devenue pire qu’avant l’accord. Ce bilan, nous l’avons dressé depuis longtemps, mais, par égard pour l’Egypte qui a négocié l’accord, nous nous y sommes tenus. »

« En juin, 94 % de la population de Gaza était avec l’accord. Aujourd’hui, les gens sont contre, car il n’a pas réalisé ce qui pour eux est l’essentiel : la levée du blocus. Le non-renouvellement de l’accord était naturel et conforme à l’état d’esprit de la population. »

Mechaal ajoute :

« De toute façon, la tahdi’a ne pouvait être que provisoire. Car ce qui est à l’origine de la situation, c’est l’occupation, et l’occupation engendre la résistance. Nous menons une guerre défensive, pas d’agression. »

Sur le terrain, les combats ont repris. Aux raids israéliens répondent les roquettes palestiniennes. La presse israélienne évoque une opération de grande envergure contre la bande de Gaza et Tzipi Livni, ministre israélienne des affaires étrangères, déclare qu’il faut se débarrasser du Hamas par tous les moyens. Mais que peut-on tenter d’autre, en dehors d’un retour à l’occupation directe de Gaza ?

Le Hamas dispose de soutiens régionaux, en premier lieu la Syrie et l’Iran. Plusieurs pays du Golfe ont maintenu des relations avec le mouvement. La Jordanie, après une longue période de boycottage, a entamé un dialogue avec l’organisation. Pragmatique, le roi Abdallah a dû prendre en compte les échecs des tentatives d’éliminer le Hamas, qui dispose d’appuis importants dans le royaume, notamment l’organisation des Frères musulmans. D’autre part, les négociations israélo-palestiniennes sont dans l’impasse et l’absence de toute solution sur la question des réfugiés – il y a plusieurs millions de Palestiniens en Jordanie – fait craindre au souverain la renaissance de l’idée que la Jordanie devrait être l’Etat palestinien, une idée agitée à plusieurs reprises par la droite israélienne. Or, le Hamas est opposé aussi bien à cette idée qu’à celle d’une installation définitive des réfugiés dans les pays d’accueil.

Le problème pour le Hamas reste l’attitude de l’Egypte. Le Caire a administré la bande de Gaza entre 1949 et 1967. Il y dispose d’une influence réelle. L’Egypte a été le parrain de l’accord de tahdi’a entre Israël et le Hamas. Pourtant, elle ne considère pas que le Hamas, qui a gagné les élections de 2006, est l’autorité légitime ; et elle le voit comme une simple extension des Frères musulmans, qui sont la principale force d’opposition – très réprimée – au régime du président Moubarak. Enfin, l’Egypte, qui a signé un accord de paix avec Israël, préfère la « souplesse » de Mahmoud Abbas à l’« intransigeance » du Hamas. Est-ce cela qui permet de comprendre pourquoi Le Caire refuse d’ouvrir le passage de Rafah entre l’Egypte et Gaza, ouverture qui permettrait ce casser le blocus, mais qui serait interprétée comme une victoire du Hamas ?

« Nous voulons de bonnes relations avec les pays arabes, explique Mechaal. Nous ne sommes jamais à l’origine des ruptures avec tel ou tel. Nous traitons toujours avec les gouvernements, jamais avec les forces d’opposition ; nous ne nous ingérons pas dans les affaires intérieures. »

Un retour à l’unité palestinienne est-il envisageable ?

Depuis la prise de contrôle de la bande de Gaza par le Hamas, les ponts étaient rompus entre le président Abbas et les islamistes. L’accord de La Mecque était enterré. « Il y a eu deux étapes dans les tentatives de réconciliation entre le pouvoir de Ramallah et nous. Au départ, le pouvoir ne voulait pas d’accord à cause des vetos américain et israélien ; parce qu’il pensait que nous allions nous effondrer à Gaza sous l’effet du blocus ; et que le sommet d’Annapolis allait déboucher sur une percée. Malgré les efforts de nombreux Etats arabes et aussi d’autres pays comme le Sénégal, la réconciliation n’a pu avoir lieu. »

« Puis, du fait de l’échec de ces espoirs – et de l’arrivée au pouvoir d’un nouveau président aux Etats-Unis, et aussi (en février) d’un nouveau premier ministre israélien –, la présidence palestinienne a changé de position. Il lui a semblé nécessaire d’essayer d’obtenir un accord qui permettrait de présenter, sous la direction de Mahmoud Abbas, un projet palestinien unifié. Et, pour être franc, certains espèrent qu’un accord permettrait la tenue d’élections et d’évincer le Hamas du pouvoir par une voie électorale. Mais cela montre que la volonté de réconciliation s’appuie sur des bases fausses, et cela explique pourquoi elle a échoué. »

La région vit une période d’attente. Des élections générales se dérouleront en Israël le 10 février 2009. Dans moins d’un mois, Barack Obama prendra ses fonctions de président. Va-t-on vers des changements ?

« En principe, le nouveau président devrait infléchir la politique américaine pour deux raisons. Pourquoi ? D’abord, parce que l’administration Bush a échoué, elle est arrivée dans une impasse dans la région ; il serait normal qu’elle change. Ensuite, parce que la non-solution du conflit israélo-arabe et la non-résolution de la question palestinienne sur une base juste amèneront l’instabilité non seulement dans la région, mais dans le monde. Il est donc dans l’intérêt des Etats-Unis de supprimer les causes de l’hostilité aux Américains dans la région et dans le monde musulman. »

Mechaal réfléchit un moment puis ajoute :

« Il y a une troisième raison. Si Obama veut redonner un rôle plus effectif aux Etats-Unis dans le monde, il doit traiter le Proche-Orient de manière différente. Sur beaucoup de dossiers, ils se sont alignés sur Israël, et sur le lobby sioniste.

Est-ce que ce changement va se produire ? Cela dépend de la volonté et de la disposition de l’administration Obama à prendre les mesures nécessaires. A ce stade, je ne peux répondre ni dans un sens ni dans un autre. Mais, en ce qui nous concerne, nous aurons une attitude positive et nous répondrons de manière responsable à toute initiative américaine qui prendra en compte les droits des Palestiniens. Nous voulons l’autodétermination. Notamment depuis que nous avons concédé une base que demandait la communauté internationale, une solution sur la base des frontières de 1967. »

L’Europe n’occupera pas une place très importante dans la conversation, tant son rôle paraît marginal et aligné sur celui des Etats-Unis.

En conclusion, qu’en est-il du cas du soldat franco-israélien Gilad Shalit, considéré par certains comme un otage ?

« Nous regrettons que le monde ne se préoccupe que du soldat Shalit, qui été capturé durant des combats, et pas des 12 000 prisonniers politiques palestiniens – dont des députés élus. Mais nous avons accepté la demande du président Sarkozy lors de sa visite en Syrie, de transmettre une lettre de sa famille au soldat Shalit, par respect pour la France et pour le choix qu’elle avait fait de se rapprocher du monde arabe. Pour sa libération, nous avons négocié indirectement avec Israël depuis deux ans sous l’égide de l’Egypte. Mais Israël est revenu sur les engagements pris (notamment le nombre de libérations de prisonniers palestiniens). Nous voulons que Gilad Shalit retrouve sa famille, mais nous voulons que des prisonniers palestiniens retrouvent aussi leur famille. »


Mercredi 6 Mai 2009


Commentaires

1.Posté par Aigle le 06/05/2009 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne rien céder sur le Droit a la vie et à la terre , à personne et pour quelque motif que ce soit .........S'ils sont si preoccupés par leurs comperes , qu'ils les recoivent chez eux car entre criminels il parait que le "courant " passe

2.Posté par Pirate le 06/05/2009 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Alterinfo de rétablir les vérité car malheureusement
les médias dit "traditionnel" continue leur honteuse propagande mensongère
exemple hier sur une chaîne info dont je ne dirait pas leur nom pour ne pas leur faire de pub
il disait :" Washington demande au Hamas de reconnaître l'Etat d'Israël" ce qui traduit bien le niveau de désinformation total
Comme vous le soulignez au début de l'article
"Nous voulons un Etat dans les frontières de 1967 "
Ce qui prouve bien la volonté et la mauvaise foi médiatique

C'est pseudo journaliste veulent faire croire aux gens que finalement si conflit il y'a
ce n'est due qu'à la mauvaise volonté des palestiniens alors qu'en réalité
c'est Israël qui à tous les atouts en mains
Mais c'est pseudo journaliste ne disent jamais
que Israël est dans l'illégalité total par rapport aux nations Unies

En plus un des gros problème que vous mettez en lumière
et celui des exilées palestiniens à ce jours Israël refuse le retour
de ces réfugiés
dans une émission j'ai entendue un militaire
Israëlien parler des réfugiés palestiniens
il à employer un terme qui m'a surpris
il à dit les "sois-disant réfugiés"
Ce qui est absolument scandaleux puisqu'en disant celà il nie leur existence


3.Posté par fadi le 06/05/2009 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à qui la faute: l'occident bien sûr.
pourquoi l'occident se range du coté d'israel:ils sont de la même patte bien sur .
les occidentaux sont mal placé pour parler de justice aux israeliens parcque eux memes ne sont pas juste bien sûr.
LES ISRALIENS SONT LES ELEVES DES OCCIDENTAUX EN MATIERE DE COLONNISATION ET DISIPLINE.

4.Posté par atte le 06/05/2009 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Réponse à Fadi :
Tu parles de justice ? Tu peux me dire à quelle pays non occidentale tu penses?
L'egypte qui tue les cochons des coptes ?
L'arabie saoudite qui interdit au femme de conduire et qui condamne une femme qui tue son violeur?

La liste est longue...
La meilleure preuve : une génération après que la France ait quitté l'algérie, les jeunes algériens ne rêvent que de venir en France...

5.Posté par ... le 06/05/2009 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OK un pays dans les frontières de 1967...
Mais entre temps, les territoires ont été perdus, les choses ont changé.
Un pays avec Jerusalem comme capitale n'est juste pas possible car Jerusalem est deja la capitale d'un état !
Un accord OUI !
Mais sans discuter ???

Il est si facile de vouloir quelque chose d'impossible... Et après de dire que les Israeliens sont de mauvaise foi, qu'ils sont contre la paix !!!!

Israel veut la paix, comme les palestiniens. Mais la paix ne doit pas être faite n'importe comment. Chacun à ses interets à defendre, des envies et ses avantages à conserver... Pourquoi Jerusalem devrait devenir Palestinienne ?

C'est comme si les Basques arrivent à demander un état Basque avec Paris comme capitale !!!!

Enfin, une betise de plus à ranger dans la boite "A OUBLIER"...

6.Posté par soravardi le 06/05/2009 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le processus de paix au Moyen-Orient... la tromperie la plus spectaculaire de toute l’histoire de la diplomatie moderne

7.Posté par un passant le 06/05/2009 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et le gars qui a pas de nom, Jerusalem capital d'israel ????
Faudrait apprendre a reflechir avant de sortir des connerie pareil,
99% des pays dans le monde ne reconnaisse aucunement Jerusalem comme capital,

L'exemple des basques et Paris que tu donnes, c'est vraiment le degré zéro de la reflexion,
Quel rapport ?
Les Basques ont-ils vécu des siècle en paix a Paris avant d'etre expulsés par la force ?

Vivement que des gens intelligents commencent à faire raisonner les sionistes (y'a une info sur le groupe Street J qui essait au USA de contre-balancer l'AIPAC, wait and see...), ces gens là sont aveugles ignorants et véritablements malfaisants.
Aller sans rancune "machin"...

8.Posté par redk le 06/05/2009 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Héééééé trois point de suspension!!! toi aussi tu veux des docs qui prouves que pour vous arroger le droit de voler une terre qui ne vous appartiens a vous nazisionistes et aucunement, ils a fallut que vous donniez vos "frères et sueurs" juifs en sacrifice,ainsi qu'une bonne partie de l'humanité aux nazis de la seconde??!!!

9.Posté par anna le 07/05/2009 01:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le gars sans nom quel roi des cons. Des voleurs ces israeliens qui ne sont meme pas semites.

10.Posté par lol le 07/05/2009 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi les palestiniens devraient choir seuls leurs frontières, leur capitale... et se révolter quand les autres ne sont pas d'accord ??

RIDICULES !!!! VRAIMENT TROP RIDICULES !!!!!!

Après, dire qu'Israel est la pire des nations, des voleurs, des menteurs, des fous... me fait sourire !!!

11.Posté par Inconnue le 07/05/2009 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je sais que le sujet porte sur le conflit israélo/ palestinien, Depuis la création d'Israël on ne vit que de mensonges alors que cet État a été créé sur du faux = les dirigeants sionistes ne sont pas issus du peuple juif donc certains journalistes qui s'intéressent à ce conflit défendent et s'alignent à la thèse du sionisme ce qui ne doit plus surprendre (Israël = entreprise délocalisée de l'Occident qui ne profite pas au peuple juif).

Ensuite, une Réponse à M. atte,
si tu veux que les algériens ne rêvent plus de cet eldorado il faut payer la dette de sang et la dette que la france a contracté depuis 1830, ainsi que la dette du coup de éventail??? !!!
une fois que la France aura payé "tout ça", les algériens et les autres africains issus des ex colonies de la France ne rêveront plus de cette métropole. Dès la fin de la guerre d'Algérie la seule "petite richesse humaine existante" a été spoliée, brulée par l'OAS (Organisation de l'Armée Secrète) qui a détruit bibliothèques, chemins de fers et usines, etc..., contraignant même les pieds noirs d'Algérie à l'exil ainsi que d'autres communautés qui étaient pour l'indépendance de l'Algérie!
Rappelez vous que deux de vos voisins ont reconnu leurs tords (l'Allemagne a indemnisé les victimes du nazisme et l'Italie ses victimes du fascisme notamment la Libye)
Si vous n'avez pas de regrets pour ce douloureux passé au bilan très lourd, re-révisez les accords d'Evian et ce rêve des jeunes algériens de venir ne France disparaitra à tout jamais.

12.Posté par Balkis le 07/05/2009 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam!
ouvrez les yeux bon sang! "israel" ne veut pas la paix , il faut que vous le sachiez, cessez d' être naïfs à ce point, ils veulent que ca saigne et que ca dur.. et ils ont ce qu'ils désirs ils s'en réjouissent tout les jours du spectacle des corps morts de leurs ennemis!

13.Posté par anna le 07/05/2009 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ lol.parcequ'ils sont chez-eux et que les autres retournent d'ou ils viennent.

14.Posté par belh le 07/05/2009 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A ATTE, enlève les suppots de la France qui dirigent l'Algérie , laisse les Algériens s'autogérer eux-même, et tu verras que c'est toi qui ira chez eux demander du travail.

15.Posté par Raskolnikov le 07/05/2009 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour noyer le poisson nous allons parler d'autres choses que des exactions de l'entité sioniste
450 Résolutions de l'ONU non appliquées .60 annnées de torture d'un peuple à la fin on l'oblige à s'agenouiller et avec ceci il est terroristeil doit baiser la main de ses maitres car il a tort d'exister et surtout de vouloir revendiquer une dignité quand au reste on sait qu'il a déjà tout perdu .
Quant aux occidentaux , aprés le génocide des peuple Juif,Tziganes ,handicapées homosexuels et autres minorités européennes
il fallait bien qu'ils nous trouvent une entourloupe pour faire oublier ceci et surtout tout le passé colonial et esclavagiste de la France des droits de l'homme
Comme ici on vient excusez moi b^^etement nous faire croire que tous les jeunes algériens fuient leur pays en occultant que les jeunesde moins de trente ans en Algérie uils représentent 65% de la population c'est à dire 23 millions est-il possible d'imaginer cette horde déferlant sur la pauvre France Alors on arrête de délirer et surtout la mauvaise foi le mensonge n'étant pas un argument
je suis convaincu que beaucoup ici sont des gens adultes et qui essaient de défendre un point de vue avec des arguments on arréte la cour de récrée du primaire

16.Posté par Z m.d.s le 08/05/2009 01:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

>> Le conflit israelo musulman a qui la faute ?

17.Posté par le journaliste le 08/05/2009 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n est pas au Hamas de décider du 3 ème lieu saint de l islam, mais au musulman du monde entier.
israel est un problème, non pas des palestinien comme on veux nous le faire croire mais belle et bien de tous les musulmans de la planete .
Et nous ne céderons jamais, jamais, jamais un grain de sable de la Palestine que cela vous plaise ou non.
Les future générations vous le démontrerons.
PATIENTEZ NOUS PATIENTONS AUSSI.

18.Posté par Z m.d.s le 08/05/2009 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tsss c'est moche de censurer modération, la vérité c'est que des deux côtés il se trouve des racistes et psychotiques religieux.

19.Posté par jacques le 11/05/2009 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lieberman , le Le Pen sioniste a echoue dans son intention d'arguer de la pretendue deloyaute des Arabes de nationalite israelienne pour la leur retirer puis de provoquer une nouvelle nakba : les resultats d'un sondage leur demandant quelle citoyennete ils choisiraient apres la creation d'un etat palestinien , 76% ont declare qu'ils choisiraient de rester Israeliens et 14% adopter la nouvelle citoyennete .attention a des provocations possibles !

20.Posté par FoxRenard le 14/05/2009 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les "Palestiniens", ca n'existe pas ! Ca n'a jamais existe ! Ce `sont en fait des Arabes qui sont venus du sud pour envahir la region qui est une terre juive et chretienne depuis des millenaires, et apres ils disent que c'est chez eux. Tous les abrutis qui disent le contraire ne sont que des menteurs ou des incultes qui ne connaissent pas l'histoire.

21.Posté par MEDHI le 07/06/2009 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monté Carlo le 07/juin/2009 jour des élections européennes !

Très chers compagnons,
Mesdames et Messieurs,

Nous lisons plusieurs mois vos commentaires et en ce jour des élections nous vous adressons nos les conclusions de notre famille sur les élections européennes.

Voici les deux derniers articles de notre famille sur alterinfo pendant la campagne électorale des européennes
!MEDHI

LA DEMOCRAT'OUILLE OU LE SANG FROID DES SOSOMISES
( LA FRANCE PUNI EST EN MARCHE ! )
écrit par mon oncle Patrick Boileau
sur cet article vous trouverez la liste la liste de tous les articles qu'il a écrit pendant la Guerre de Gaza
___________________________________________________________________________
' POURQUOI L'ABSTENTION EST UN DROIT REPUBLICAIN ?
( LA FRANCE PUNI EST EN MARCHE ! )
écrit par notre "Queen Mum"
mon arrière-arrière grand mère qui a 82ans et qui est une excellente polémiste !
_______________________________________________________


ci dessous sa déclaration d'hier publiée dans les commentaires sur Alterinfo


Je suis Medhi, j'ai 11ans et je suis l'aîné des arrières-arrières petits enfants de Madame Duglan que vous connaissez pour la plupart d'entre vous !
C'est avec beaucoup de tristesse que nous lisons cette condamnation pour Monsieur Cekici Zeynel directeur d'Alterinfo et nous trouvons cela d'une grande injustice dans la période que nous traversons et c'est une condamnation très politique qui n'est pas à l'honneur de notre peuple !
Notre famille est très touché par ce réquisitoire et en son nom que je vous adresse le message suivant :
Ce message s'adresse principalement aux lecteurs qui sont "contre" le sionisme et font abstraction de tout débat de politique politicienne !

Très chers Compagnons,
Messieurs et Mesdames,

Vous, vous êtes très bien battu, nous sommes samedi et pour nous la "Campagne" qui aurait dût êtres une "Grande Bataille" contre le sionisme et tous les hommes politiques est enfin fini, les jeux sont fait et nous n'avons plus qu'à attendre !

Nous qui sommes "contre" le sionisme, nous nous sommes trouvés au pied du mur avec la création d'un parti politique très inattendu et nous n'avions plus trop de choix dans notre discours car ils ont été d'une violence particulièrement sectaire, bien que nous ayons fait le maximum pour les calmer, jusqu'à leur dire de voter pour le P.A.S en IDF et qu'il ne s'occupe surtout pas du vote de nos Provinces. Au fil des jours nous en sommes arrivés, jusqu'à nous poser la question si le Centre Zahra n'était pas une Secte ?

Notre combat aurait du rester uniquement " une grande bataille de polémistes " contre le sionisme et nous y aurions gagné beaucoup plus comme vous pouvez vous l'imaginer !

Nous avons quand même réagi comme nous avons pu malgré des attaques des plus grossières qui je pense quelle n'ont pas du tout servi ce Parti.Anti.Sioniste qui comme je l'ai dit au début de sa création, ne sera qu'une imPASse, car sans homogénéité, et sans programme !
C'est quoi leur programme d'ailleurs ? jeter les sionistes à la mer ?

Tout cela nous a posé beaucoup de tracasseries à l'ensemble de nous tous car nous lisions les commentaires, nous avons été très contrariés par certains propos que nous avons eu l'occasion de lire sur alter info et vous avez tous vécu cela comme nous.
C'est une leçon extrêmement constructive sur laquelle nous reviendrons avec beaucoup d'humour dans très peu de temps ; Car la polémique n'ai jamais vaincu !

Nous ne devions avoir aucun résultat étranger d'ici dimanche soir, et je vois que la Hollande a déjà donnée les siens, (c'est drôle) !
Le taux de participation au Pays Bas serait passé ce matin de 61 à 63,05% d'abstention c'est notre premier triomphe, Mais nous devrions faire beaucoup plus !
La Hollande a elle aussi rejeté le premier référendum sur l'Europe comme nous, et j'espère que l'exemple de l'abstention française de dimanche soir va confirmer notre désapprobation, et quelle sera bien sur très observée par nos amis Irlandais qui rejetterons sans aucun doute, une fois pour toute, le traité de Lisbonne ! Et nous les soutiendrons et leur donnerons notre appui pendant toute leur campagne.

Notre véritable bataille des européennes "contre" le sionisme avait bien d'autres sujets d'actualités du moment..... comme les camps secrets et beaucoup d'autres choses .................car nos informations sont pas bonne du tout depuis la Palestine !

L'attaque avait été bien commencée dès le début janvier si ma mémoire est bonne par un de mes petits fils, Patrick Boileau et nous n'avions besoin pour rien au monde d'un parti pour défendre nos idées et la réalité de l'action de l'Europe pendant la guerre sioniste ! ......
Tous les pays Européens,sans aucune exception, qui ont apporté leur soutien pendant la guerre de Gaza et ils devaient tous être mis au banc des Nations !

C'est quand même lamentable, dans notre pays laïc, comme le débat des européennes s'est transformé en conflit religieux inter-musulman, ces faux débats risquent de présenter l'opposition au sionisme comme une minorité ridiculisée !
Et pour beaucoup de Français, ils ont été perçus comme le parti antisionite B.B.B. et musulman qui veut vivre selon la loi de la Sharia Islamique et faire la loi chez les nous !

Si ils veulent vivre en France selon la loi de la Sharia Islamique il faut qu'ils quittent au plus vite le sol de notre Pays car nous les combattrons comme les sionistes, ils sont aussi capable qu'eux à d'éventuelles attaques terroristes !

Le Parti Antisioniste a vécu !
Et sa mort programmée est une très bonne chose pour nous tous, il fallait sûrement passer par là !
Demain l'Antisionisme sera mort et nous avons choisi dans notre famille nos nouveaux mots pour qualifier notre combat "contre" le sionisme, nous laisserons volontiers sur un plateau en or, aux juifs et prosioniste l'usage et l'emploi de cette adjectif "antisioniste" que soi dit en passant, je n'avais entendu prononcé jusqu'à il y a peu de temps que par des juifs amis, qui étaient totalement en désaccord avec cette doctrine, donc c'est à eux qu'il revient de droit.; Comme "antisémite" pour le moment tout du moins !
Car le sionisme comme je l'ai déjà dit à plusieurs reprises et fondamentalement antisémite !
Nous allons adopter les mots "Sémitisant et Prosémitisant " qui nous reviennent de DROIT au monde entier qui défendrons envers et contre tout les vrais sémites ! et qui sera un magnifique pied du nez aux lobby juifs et aux média, ainsi qu' à tous les autres.
Aujourd'hui, nous reposerons car nous avons quand même fait énormément de travail et nous avons quand même aussi besoin de souffler, pour reprendre notre combat contre le sionisme à partir de la semaine prochaine !
Vive le France et que Vive le Droit à l'Abstention Républicaine !

Affectueusement à vous tous chers compagnons,

Mm Veuve Marie.Adélaïde.Duglan
marie.adelaide.duglan@hotmail.fr

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires